Une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie.

Africa Trek I, Du Cap au Kilimandjaro

Note : Cette chronique est la dernière des trois parties d’une chronique invitée écrite par Amandine du blog Un sac sur le dos, où elle partage sa passion, ses conseils, coups de cœur et réflexions autour du voyage.

 

3 récits de voyage pour changer de vie : Histoires de partir, Terre d’éveil, Africa Trek

 

Africa Trek

Africa trek

Résumé du livre Africa Trek I, Du Cap au Kilimandjaro, 14000 kilomètres dans les pas de l’Homme : Sonia et Alexandre Poussin se sont lancés dans un projet fou, celui de remonter l’Afrique du cap de Bonne Espérance au Lac Tibériade, en longeant la vallée du Rift, sur les pas des premiers Hommes : une épopée de 3 ans pour parcourir 14.000 km, traverser plus de 10 pays et surtout découvrir l’Afrique et les Africains d’aujourd’hui.

Par Sonia et Alexandre Poussin, 2004, 450 pages.

Chronique et résumé de « Africa Trek I, Du Cap au Kilimandjaro, 14000 kilomètres dans les pas de l’Homme »

Le projet

Carte« Le vent s’engouffre en hurlant dans notre bunker désaffecté au bout du monde : le cap de Bonne-Espérance. Car il nous en faut ! Nous sommes au départ de notre projet démesuré : remonter l’Afrique intégralement à pied. »

C’est sur ces mots que commence la longue marche d’« Africa Trek ».

Le projet est ambitieux et symbolique : en remontant l’Afrique depuis Le Cap (Afrique du Sud) jusqu’à Jérusalem (Israël), ces deux voyageurs veulent mettre leurs pas dans ceux des premiers Hommes et retracer l’Histoire. Depuis l’Australopithèque quittant le berceau de l’humanité pour se répandre aux confins du monde, ils retracent la marche du temps, de l’aube de l’Humanité à l’Homme Moderne, le tout en trois ans.

Tout le long de leur marche, une réflexion sur l’Homme accompagne donc leurs pas : qui est « l’Homme » et depuis quand a-t-il acquis ce « statut d’Homme » ? Quel est le propre de l’Homme et qu’est-ce qui le définit ?

Les voyageurs

Alexandre est un voyageur dans l’âme. À ses 24 ans, il réalise un tour du monde à vélo avec son ami Sylvain Tesson (voyageur-écrivain lui aussi, connu pour son livre « Petit traité sur l’immensité du monde », 2005). À deux également, ils traversent l’Himalaya.

Sonia n’en est pas non plus à son premier grand voyage. Elle a participé à plusieurs missions humanitaires (Ouzbékistan, Tadjikistan, Hô Chi Minh, Katmandou) et a voyagé en mode sac à dos à travers l’Inde et la péninsule indochinoise. Elle a également rejoint Alexandre et Sylvain à différents moments de leurs voyages.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  My Life in Advertising

Mais cette fois, c’est en couple que Sonia et Alexandre créent le projet Africa Trek.

Les moyens de locomotion

Trois ans à marcher : ne rien faire d’autre que marcher, ne penser qu’à ce pied qui dépasse l’autre, à ce paysage à venir et à cette route à mériter. Trois ans à découvrir « la vraie Afrique », loin des sentiers battus et des préjugés, au plus près des personnes qui constituent l’Afrique d’aujourd’hui et construisent l’Afrique de demain. Car ce projet est aussi la volonté de sortir des clichés véhiculés sur ce continent, et de montrer que l’Afrique, ce n’est pas que des victimes du sida, de guerres civiles et de famines.

Trois ans à crever les ampoules au fil désinfecté à l’alcool et à l’aiguille, à dormir chaque soir sous un toit différent ou au clair de lune, à espérer « la » rencontre de la journée à l’annonce du crépuscule… Trois ans de vie de couple avec pour seul luxe le temps : le temps de marcher, le temps de voir et découvrir, le temps de rencontrer et le temps de s’aimer.

La marcheL’aventure

Tout au long de son récit, Alexandre nous partage le vécu et les anecdotes qui ponctuent leur longue marche, tout en y insérant ses réflexions et ressentis, qui nous permettent de le suivre dans ses découvertes et dans l’évolution de ses représentations de l’Afrique, de leur voyage et de leur couple.

Nous vivons au rythme des mots, comme ils vivent au rythme de leurs pas : leurs rencontres réchauffent le cœur, la maladie rend soucieux, la misère humaine attriste, le courage impressionne, les animaux sauvages inquiètent, les mouches agacent, le soleil assoiffe…

Cette marche n’aurait pas eu de sens sans toutes les rencontres qui l’ont rythmée : que ce soient des tribus locales, des villages isolés ou des scientifiques et paléontologues.

RencontreLe livre

Ce livre m’a profondément marquée pour l’aventure qu’il narre, mais aussi pour certaines phrases, par leur style ou leur contenu. Voici une sélection de trois citations « coup de cœur » d’Africa Trek (tome I et II) :

  • « Ce n’est pas nous qui marchons, c’est la marche qui marche en nous. Comme la chose la plus naturelle du monde, comme si nous ne savions rien faire d’autre et que nous n’avions d’autre destin. C’est un axiome, un théorème inexplicable. Comme ça. C’est simple. C’est tout. C’est nous. (…) C’est notre cogito : je marche donc je suis. » (p. 293-294)
  • « Jamais je n’aurais pu entreprendre un tel voyage avec quelqu’un d’autre (que ma femme). (…) C’eût été trop long, trop dur, trop total. Il ny a qu’un couple pour affronter la démesure, pour substituer l’aventure complète et humaine à l’exploit sportif. » (p. 294)
  • « La marche magnifie et embellit tout quand la voiture banalise et falsifie tout. La voiture chosifie le monde. Elle est un stade intermédiaire entre la télévision et la réalité (…). » (Africa Trek II, p. 68)
Les lecteurs de cet article ont également lu :  Civilisation, l’Ouest et le reste

 

Alexandre, auteur des livres Africa Trek, n’en est donc ni à son premier voyage ni à son premier livre. Avec Sylvain Tesson, il a coécrit « On a roulé sur Terre » (1996) et « La marche dans le ciel » (1998). Le lecteur ressent tout de suite, en dévorant les pages écrites d’une plume habile, que l’auteur n’en est pas à son coup d’essai.

De cette expérience « Africa Trek » résultent deux livres à succès (tomes 1 et 2) ainsi qu’un film intitulé « Africa Trek ». Je ne suis pas la seule à être tombée sous le charme des livres Africa Trek, qui ont été récompensés par la Toison d’or du livre d’aventures 2004 et le prix du livre des Angles en 2005.

Touchée par le récit et la plume d’Alexandre, j’ai cherché à en savoir plus sur ce couple : il est maintenant une famille, deux enfants grossissant le « clan des Poussin ». Et magnifique nouvelle : ils continuent à voyager, à filmer et à écrire. Je n’ai qu’une seule envie : poursuivre ma lecture de leurs aventures avec Africa Trek II (du Kilimandjaro au lac de Tibériade) et me procurer les récits de leurs aventures ultérieures !

Points forts :

  • Très bon style : la plume d’Alexandre Poussin vaut le détour, un réel plaisir à lire.
  • Histoire vraie, où l’on partage le quotidien des deux marcheurs, autant leur réalité concrète que leur état d’esprit, leurs réflexions…
  • Une belle introduction pour découvrir d’autres façons de vivre et de voyager : ode au voyage à la force de ses jambes, au « slow travel », au voyage au long cours, ainsi qu’au voyage en couple.
  • Une vision nuancée de l’Afrique, au plus près du quotidien des Africains.

Points faibles :

  • Deux livres : ce qui peut être décourageant pour les lecteurs occasionnels (mais ce frein est vite oublié une fois les premières pages tournées : on les dévore les yeux émerveillés !).
  • Dommage que le livre soit écrit à 2 mains et non à 4 : l’éclairage de Sonia aurait été un beau complément à ce retour d’aventure en couple.

La note d’Amandine du blog Un sac sur le dos :

image image imageimageimageimageimageimageimage

Avez-vous lu le livre ? Combien le notez-vous ?

Médiocre - Aucun intérêtPassable - Un ou deux passages intéressantsMoyen - Quelques bonnes idéesBon - A changé ma vie sur un aspect bien précis !Très bon - A complètement changé ma vie ! (2 votes, moyenne: 4,50 out of 5)

Loading...

Lire plus de commentaires sur « Africa Trek I, Du Cap au Kilimandjaro, 14000 kilomètres dans les pas de l’Homme » sur Amazon.

Acheter « Africa Trek I, Du Cap au Kilimandjaro, 14000 kilomètres dans les pas de l’Homme » sur Amazon :

Les lecteurs de cet article ont également lu :  HISTOIRES DE PARTIR | Premier d'une série de 3 livres pour changer sa conception du voyage

 

Conclusion sur « Histoires de partir, Rêver, préparer, vivre une croisière sabbatique », « Terre d’éveil, Une aventure familiale sur les chemins du monde » et « Africa Trek I, Du Cap au Kilimandjaro, 14000 kilomètres dans les pas de l’Homme » par Amandine du blog Un sac sur le dos

En dehors des choix de modes de voyage, ces trois récits et ces trois familles nous partagent le même désir commun de vivre autrement, d’expérimenter une autre façon de vivre, de voyager et de réaliser ses rêves.

Ces trois ouvrages permettent de voir que tout est possible, si tant est que l’on s’en donne les moyens. Partir à l’aventure, seul, en couple ou en famille, tout quitter et se lancer : ce n’est pas une chance, c’est un choix de vie.

Le plus difficile est souvent avant de partir, lorsque vient le temps de décider de tout quitter : son travail, son entourage, son confort, ses habitudes et la sécurité apparente qui en découle… Partir rime tout d’abord avec quitter donc, mais cette première étape est un préalable aux belles aventures, enrichies d’un sentiment de liberté incomparable ainsi que d’une ouverture au monde, aux autres et à soi-même.

Passionnée de voyage, ces ouvrages m’ont permis de m’évader au quotidien, laissant mon plat pays le temps de quelques pages pour me retrouver en Tanzanie, en Nouvelle-Zélande, au Guatemala et dans les Caraïbes.

Voyager à travers les livres est une belle ouverture au monde : on s’échappe, mais surtout on découvre, on partage des expériences, on approche de nouvelles cultures, on s’émeut des difficultés de nos auteurs et on évolue avec leurs réflexions. Qui a dit que la lecture n’était pas un vrai voyage ?

Au-delà de ces expériences, ces livres m’ont ouvert un nouvel horizon du voyage, celui du « slow travel » à l’état pur. Adepte du voyage en mode débrouille, sac à dos, j’aimerais beaucoup m’essayer au voyage au rythme de mes jambes, un voyage à un rythme humain, ponctué par le paysage et les rencontres. Rêve que je m’apprête à mettre en pratique en 2015 pour un voyage au long cours en Amérique du Sud.

Ouvrir ces livres, c’est risquer de vouloir faire ses valises et quitter son confort quotidien pour une nouvelle vie faite de voyages, d’aventures et de découvertes.

En résumé : vive le voyage !

Crédits Photos : Marie et Hervé NIEUTIN pour Histoires de partir, Valérie et Fabien MAURICE pour Terre d’Éveil, Sonia et Alexandre Poussin pour Africa Trek.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

7 Commentaires pour :

Africa Trek I, Du Cap au Kilimandjaro

  • Amandine

    21 Juin 2014 à 08:13

    Encore merci Olivier pour m’avoir accueilli sur Des Livres pour Changer de Vie, pour partager ma passion du voyage au travers de ces trois récits qui m’ont particulièrement touchés.

    J’espère avoir pu transmettre ce goût de l’évasion et cette volonté de réfléchir à sa manière de voyager : pourquoi pas voyager autrement ? …

    Répondre



    • Roland Zongo

      21 Juin 2014 à 13:53

      Bonjour Olivier
      Merci de partager avec nous ce résumé. En temps qu’Africain,je reconnais que l’on a un style assez particulier,des manières de voir différentes. Les africains a la base sont de gros voyageurs.Et ils voyagent avec une manière qui leur ait propre.
      Merci encore de nous faire découvrir ces écrits.
      Cordialement.

      Répondre



      • Amandine

        21 Juin 2014 à 14:06

        Bonjour Roland Zongo,
        merci pour ton commentaire, ravie que mon article t’ait plu.

        Si jamais tu ne l’as pas encore lu, je te conseille Africa Trek. Ce couple de voyageurs-marcheurs relatent leurs aventures et leurs rencontres africaines : une belle approche de l’Afrique hors des clichés.

        Et si le voyage t’intéresse, je t’invite à venir faire un tour sur mon blog de voyage, Un sac sur le dos : http://www.unsacsurledos.com

        Bonne lecture et bon voyage !

        Répondre




      • […] 3 récits de voyage pour changer de vie : Histoires de partir, Terre d’éveil, Africa Trek […]

        Répondre




        • […] 3 récits de voyage pour changer de vie : Histoires de partir, Terre d’éveil et Africa Trek […]

          Répondre



          • Garder le cap

            21 Fév 2020 à 09:52

            […] axée sur le manque à une vibration axée sur l’abondance, il vous faut garder le cap. Encore attendez-vous à vous sentir désynchronisé de votre […]

            Répondre




            • […] 3 récits de voyage pour changer de vie : Histoires de partir, Terre d’éveil et Africa Trek […]

              Répondre









              Les commentaires postés avec une adresse email non valide ne seront pas publiés

              Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.

              Partagez
              WhatsApp
              Partagez
              Tweetez
              Enregistrer