Une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie.

La Science de l’Enrichissement

La Science de l'Enrichissement

Résumé du livre La Science de l’Enrichissement : Partant du postulat que tout le monde a le droit, la possibilité, mais également le devoir d’être riche, Wallace D. Wattles nous montre que les richesses que nous créons sont directement proportionnelles à la détermination et à la foi que nous avons de réaliser ce qui constitue notre vision ainsi qu’au degré de sincérité de notre gratitude envers tout ce qui se passe dans notre vie. Pour lui, passer à l’action de manière efficace pour devenir riche dépend uniquement de ces facteurs déterminants.

Note d’Olivier: Cet article est une chronique invitée rédigée par Gaëlle Le Reun, du blog Ma Vrai Vie, dans lequel elle partage son propre chemin vers l’Opulence et vous propose un certain nombre de concepts et outils à vous approprier pour y parvenir vous aussi.

Je tiens à préciser que je ne suis pas un grand fan de la théorie “moniste” qui sous-tends ce livre, tout comme des rapprochements avec la mécanique quantique que tente Gaëlle, mais deux choses m’ont convaincus de publier cette chronique :
  1. Cette théorie intéresse de nombreuses personnes, comme le succès de “Le Secret” le prouve
  2. Les conseils pratiques donnés dans La Science de l’Enrichissement me semblent tout à fait judicieux, et la philosophie globale bonne. Je ne suis juste pas d’accord avec la manière dont l’auteur souhaite intégrer cette philosophie avec une physique de l’univers qui est bien trop complexe pour qu’il ait pu l’appréhender en totalité et qui est la porte ouverte à de nombreuses dérives.

Et n’oubliez pas que cette fameuse “loi de l’attraction” n’est avant tout qu’une forte envie doublée d’une détermination sans faille et de beaucoup, beaucoup d’action.

Wallace Wattles, l'auteur du livre La science de l'enrichissement
Wallace Wattles, l’auteur de La science de l’enrichissement et une copie de la toute première édition du livre en version originale The Science of Getting Rich

Chronique et résumé du livre La Science de l’enrichissement :

Dans son ouvrage “La Science de l’enrichissement”, Wallace D. Wattles présente le processus qui permet d’accéder à la richesse que nous souhaitons : principes, attitudes, pratiques. Petite précision avant de commencer : il faut savoir que le livre La Science de l’Enrichissement est un des plus anciens sur le sujet, il a été écrit en 1910, ce qui explique son langage parfois suranné.

Introduction de La Science de l’Enrichissement

Ici, l’auteur nous indique que “La Science de l’enrichissement” est un ouvrage pratique et non théorique, qui repose sur une manière de concevoir l’Univers, qu’il ne va pas démontrer scientifiquement mais à laquelle il nous demande de croire sur parole, afin de rendre efficaces toutes les idées qu’il va développer pour mettre en oeuvre le processus de l’enrichissement. C’est la conception moniste de l’Univers, qui rejoint aujourd’hui les dernières découvertes en physique quantique, l’idée selon laquelle une substance unique se manifeste à travers la pluralité du monde matériel. Les physiciens quantiques diraient : « tout est énergie, simplement une énergie qui vibre à différentes fréquences ».

Chez Wallace D. Wattles, ça donne les trois phrases suivantes, qui seront reprises constamment au fil du livre :
  1. Tout ce qui est sur Terre provient d’une substance, d’une essence, de laquelle toute chose découle et qui, dans son état originel, imprègne, pénètre et emplit les interstices de l’univers.
  2. Une pensée au sein de cette substance produit ce qui est imaginé mentalement.
  3. Un individu peut former mentalement des choses et en imprégnant sa pensée sur la substance sans forme entraîner la création de la chose à laquelle il pense.

Chapitre 1 • Le droit d’être riche

Dans ce premier chapitre, Wallace D. Wattles nous invite à un premier constat : la réalité d’aujourd’hui est que nous vivons dans un monde d’argent. Ou plus exactement, dans un monde où l’argent quantifie nos échanges. Il n’est dont tout simplement pas possible aujourd’hui de vivre sans argent.

La phrase qui pourrait résumer à elle seule ce chapitre : «  Le droit à la vie d’un individu équivaut à un droit d’utilisation sans restriction de toutes les choses qui pourraient être nécessaires à son plein développement intellectuel, spirituel et physique. Ce droit correspond en fait au droit d’être riche. »

Car pour vivre pleinement et développer tous ses talents, il est nécessaire de faire vibrer de manière équivalente les trois plans qui constituent l’être humain : corps, esprit et âme. Alors de quoi ai-je besoin pour réjouir mon corps ? De vêtements qui le célèbrent, d’une nourriture à la fois bonne, goûteuse et saine… De quelles réjouissances mon esprit a besoin ? Connaissances, voyages, amitiés intellectuelles… Quant à mon âme ? Exprimer l’amour que je ressens pour ceux qui m’entourent en m’ouvrant à la générosité. De quelles sommes d’argent ai-je besoin pour tout cela ?

C’est ainsi qu’à la fin de ce chapitre, il va plus loin en expliquant que devenir riche est une obligation envers soi-même, mais aussi envers l’humanité puisque faisant ainsi, on va donner le meilleur de soi-même et donc être un exemple pour les autres.

Chapitre 2 • Il existe une science de l’enrichissement

Tout comme l’algèbre ou les mathématiques, la science de l’enrichissement est une science exacte. Aussi sûrement que 1 et 1 font 2, il existe des lois qui gouvernent le processus d’acquisition de richesses. Celui qui les applique devient riche, c’est mathématique, il n’y a pas d’exception à la règle. L’enrichissement réside dans la manière de faire les choses.

Car avez-vous remarqué que partout sur cette planète il y a des riches et des pauvres ? Dans tous les métiers, et dans toutes les villes aussi. Parmi les gens en bonne ou en mauvaise santé, parmi les gens talentueux et ceux plus médiocres, parmi ceux dotés d’un important QI ou ceux que l’on dit moins intelligents, on trouve des personnes riches et des personnes pauvres. On peut avoir fait des études et être pauvre, ne pas en avoir fait et être riche.

On peut faire le même métier et ne pas connaître le même succès. Encore plus étrange, que l’on soit économe ou dépensier, on peut être riche ou pas. Alors, qu’est-ce qui crée la richesse, à votre avis ? Qu’est-ce qui différencie les riches des pauvres, si ce n’est ni le talent, ni l’intelligence, ni les études, ni l’endroit où l’on se trouve, ni le métier que l’on exerce, ni même la façon de dépenser l’argent ? Tout simplement la manière d’agir.

Le manque de capital n’a jamais empêché personne de devenir riche. Même si l’on est pauvre et considérablement endetté, il suffit de commencer à faire ce que l’on fait d’habitude d’une certaine manière, pour sortir de la spirale de la pauvreté et réunir un capital. Car l’acquisition d’un capital fait partie du processus d’enrichissement.

Chapitre 3 • Des opportunités pour tous

Contrairement à ce que l’on peut lire ou entendre ici et là, les petites phrases comme « certains devraient vivre plus simplement pour que d’autres puissent tout simplement vivre », ne sont pas exactes. Les riches ne prennent rien aux pauvres. Il est vrai que certains secteurs sont aux mains de grands conglomérats et que vous ne vous réveillerez sans doute pas demain matin à la tête du grand groupe pétrolier qui vous emploie, mais vous pouvez vous lancer dans bien d’autres domaines.

En effet, il existe de multiples secteurs inexplorés dans lesquels il est tout à fait possible de créer de la richesse. Les besoins inassouvis sont innombrables. Il suffit de regarder tout autour de soi, d’être à l’affût des opportunités qui se font jour, et même de créer de nouveaux concepts.

Pour s’en convaincre, il suffit de regarder l’évolution de l’humanité et des biens matériels ou immatériels qui ont été créés sur cette planète au fil de l’Histoire : ils sont apparus tout simplement au fur et à mesure des besoins qui se présentaient. Pour prendre un exemple contemporain, si l’énergie pétrolière a tendance à se raréfier, il faut savoir que le soleil nous envoie chaque jour 5000 fois plus que nos besoins planétaires actuels.

Quand il a besoin de quelque chose, l’homme le crée. Dans un monde en perpétuelle évolution, pour résoudre ses besoins de déplacements, l’homme a créé la voiture et soudain son horizon n’était plus aussi limité que quand il allait à cheval. Il en va de même pour tout. C’est la vie et son pouvoir créateur qui se manifestent ainsi. Chacun peut donc suivre la tendance qui mène à la richesse ou la tendance qui mène à la pauvreté.

En cas de doute, Wallace D. Wattles termine le chapitre en écrivant : « Ne vous demandez pas pourquoi ces choses sont vraies et ne cherchez pas comment elles peuvent l’être. Contentez-vous simplement d’y croire. » Il faut rappeler ici que cet ouvrage a été écrit en 1910. Aujourd’hui on pourrait ajouter à ces deux phrases : « ou faites des études de physique quantique si vous souhaitez vraiment comprendre comment l’Univers fonctionne. Mais ça va sans doute vous prendre un peu de temps et il est sans doute plus ingénieux de consacrer ce temps à appliquer la science de l’enrichissement !

La science de l'enrichissement

Chapitre 4 • Premier principe de la science de l’enrichissement

La pensée est la seule force qui puisse produire des richesses tangibles à partir de la substance, de l’essence qui est à l’origine de toute chose dans l’Univers. Car cette substance originelle est en constante évolution et elle évolue selon nos pensées. C’est du moins la théorie moniste de l’Univers, aujourd’hui on parlerait plutôt de loi d’attraction, pour employer un vocabulaire plus contemporain et surtout un vocabulaire plus utilisé dans le domaine du développement personnel.

Ainsi, si l’on pense à la maison de nos rêves, elle ne va pas « apparaître » instantanément à partir de rien, mais on va rassembler les énergies créatrices déjà en place sur le marché et les orienter vers la construction rapide de cette maison. Il se peut aussi que cette maison soit déjà construite et que l’on va être conduit à avoir connaissance de l’information que cette maison existe.

Chaque pensée que nous avons imprègne la substance à l’origine de toute chose et va créer notre réalité : pauvreté ou richesse. Chacun peut donc devenir riche en faisant sienne cette théorie moniste de l’Univers, ou encore en appliquant avec conscience la loi de l’attraction. Car en chacun de nous se trouve la faculté de penser à ce à quoi nous voulons penser.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Les secrets d'un esprit millionnaire : Maîtrisez le jeu intérieur de la richesse

L’esprit humain est ainsi fait que les apparences du monde visible ont tendance à générer une forme correspondante dans l’esprit de celui qui les observe. Ainsi, observer ou se focaliser sur la pauvreté entraîne une manière de pensée orientée vers la pauvreté et crée plus de pauvreté. Il est donc nécessaire de se focaliser sur l’abondance, au point de penser que la pauvreté n’existe pas, que seule la richesse existe. Ce faisant, on imprègne la substance originelle de notre idée de richesse et donc nous la créons. Réellement.

Chapitre 5 • La vie se propage

C’est ici un chapitre un peu plus philosophique, dont l’objectif est d’achever de se débarrasser de nos vieilles idées et de nos vieux réflexes au sujet de la pauvreté. Les plantes se resèment, les animaux se reproduisent, les technologies évoluent… En un mot, la vie se propage, va naturellement vers plus d’expansion. Comme dans le chapitre 3, l’auteur nous invite ici, au-delà de la simple considération sur la richesse, à réfléchir sur notre manière de voir la vie. Il nous propose de voir dans ce processus d’expansion de la vie une invitation à créer et vivre dans plus de richesses.

L’évolution, qui met à notre disposition de plus en plus de technologies et de plus en plus de connaissances, nous mène vers une vie de plus en plus complète, de plus en plus épanouie, et donc, de plus en plus riche. La richesse matérielle suivant ce flux, il est nécessaire si l’on veut respecter ce flux de la vie, de tout mettre en oeuvre pour s’enrichir.

Il n’y a donc aucune justification à la pauvreté. Mais dans cet accroissement de richesses, il ne faut pas oublier de conserver l’équilibre dans les trois composantes de l’être humain (corps, esprit, âme). Il ne s’agit pas de s’enrichir uniquement pour la satisfaction sensuelle des besoins de notre corps, ni pour acquérir plus de pouvoir, tout comme le seul objectif de l’enrichissement ne doit pas être d’oeuvrer pour le bien d’autrui. C’est un tout.

C’est ainsi que pour s’inscrire harmonieusement dans ce flux de la vie, dans ce flux vers plus de richesses, Wallace D. Wattles recommande de renoncer à l’idée de compétition. Il met en avant l’idée de création. Nous devons créer notre richesse et non pas être en compétition pour ce qui existe déjà. Nous pouvons obtenir tout ce que nous voulons, sans avoir à priver qui que ce soit de quoi que ce soit.

Certains prétendent le contraire, évidemment, mais pour l’auteur, les richesses accumulées ne sont jamais satisfaisantes si elles ne contribuent pas à créer davantage de vie. Si l’on pense que les richesses sont limitées et que l’on doive les prendre à quelqu’un d’autre, on ne se situe pas dans une dynamique de création et on ne respecte pas les trois composantes de qui l’on est.

Chapitre 6 • Comment les richesses viennent-elles à vous ?

Dans la suite de ce qui vient d’être dit, l’idée n’est pas de renoncer à toute négociation dans le monde des affaires. Mais dans une certaine mesure : vous n’avez pas besoin d’entamer des négociations qui ne soient pas équitables. Il ne s’agit pas d’obtenir quelque chose pour rien. Au contraire même, vous êtes invités à donner davantage que ce que vous obtenez. Un des principes de la science de l’enrichissement, comme vous l’aurez déjà compris, est de créer toujours plus de vie et plus de richesse.

Pour comprendre, voici un exemple concret : quand vous achetez un livre, il est possible que le papier et l’encre ne vaillent pas le prix que vous avez payé pour obtenir le livre. En revanche son contenu vous a apporté bien plus de connaissances, de plaisir et de bonheur que la somme que vous avez versée pour l’objet. C’est cela, créer de la vie, créer de la richesse.

Vous pouvez donc maintenant réexaminer toutes vos transactions à l’aune de cette manière de considérer la création d’argent. Si vous employez des personnes, vous pouvez faire de même : évidemment, pour que votre affaire continue de fonctionner, elles doivent générer plus de richesses que l’argent que vous leur donnez en guise de salaire. Mais vous pouvez faire en sorte de leur apporter davantage, en leur offrant d’autres satisfactions, ou en mettant en place une politique d’avancement qui fera que celui qui voudra appliquer ces principes et s’enrichir le pourra.

Pratiquant ainsi, la matérialisation de votre richesse ne sera sans doute pas immédiate. Comme on l’a déjà vu au chapitre 4, la maison de vos rêves ne va pas sortir de terre soudainement sous vos yeux. Mais vous devez garder une foi inébranlable qu’elle va arriver dans votre vie. « La substance originelle est dans toute chose, elle communique avec toute chose, elle est capable d’influencer toute chose » nous dit Wallace D. Wattles. Ainsi, vous ne pouvez jamais savoir que telle personne va rencontrer telle personne et que telle information circulera de telle manière qu’elle arrivera jusqu’à vous.

C’est ainsi que nous sommes étroitement liés à la substance originelle, dans le ressenti comme dans la satisfaction de nos désirs. Tous vos désirs sont l’expression de la substance originelle qui se manifeste à travers vous. Le caractère vibratoire de la substance originelle agit de la manière suivante : ceux qui savent apprécier la beauté ont en eux le potentiel d’être entourés de belles choses, ceux qui aiment la connaissance ont en eux le potentiel d’étudier davantage. Pour la richesse, cela fonctionne de la même façon : ceux qui aiment les richesses matérielles ont le potentiel de les attirer dans leur vie. Pour cela, il est nécessaire de garder en tête l’image précise de ce que vous souhaitez posséder, et ce que vous désirez viendra à vous, par quelque moyen que ce soit.

Nous vous recommandons la lecture de notre chronique sur le livre culte Père Riche Père Pauvre de Robert Kiyosaki.

Chapitre 7 • Être reconnaissant

Nous venons de le voir, il s’agit d’imprégner ses pensées sur la substance originelle, pour obtenir ce que nous voulons. C’est comme cela que les richesses viennent à nous. Il est donc nécessaire et même fondamental d’entretenir de bonnes relations avec elle, de vibrer à la même fréquence qu’elle, pour ceux qui connaissent davantage l’idée de loi d’attraction que cette conception moniste de l’Univers. Alors comment faire pour vibrer à la fréquence de la substance sans forme, ou autrement dit, vibrer à la fréquence de création de l’Univers. La réponse tient en un mot : la gratitude. En effet, c’est la reconnaissance qui nous permet de nous syntoniser avec l’Univers, d’enclencher ce processus d’ajustement mental et d’harmonisation avec la substance originelle.

Si on résume voici ce que ça donne. En premier lieu, croire qu’il existe une substance originelle dont découle toute chose. Deuxièmement, croire que cette substance vous donne tout ce que vous désirez. Enfin, ressentir un sentiment de profonde et intense gratitude qui vous unit à elle. Ultra simple, non ?

Nombreux sont ceux qui restent dans la pauvreté à cause de leur manque de gratitude, tout simplement. Il est en effet facile à comprendre que plus on est près de la source de richesses, plus on en bénéficie. Être dans la gratitude permet aussi d’être davantage dans un état d’esprit créatif que dans un état d’esprit compétitif, autre clé d’un enrichissement satisfaisant, comme on l’a vu plus haut, dans le chapitre 5. De même, il ne sert à rien de râler ou de s’emporter contre le système économique et/ou politique car alors notre vibration ne fait qu’attirer de bonnes raisons de continuer à se plaindre.

Chapitre 8 • Penser de la façon appropriée

Imprégner la substance originelle avec ce qu’on souhaite, facile ! Encore faut-il savoir clairement ce que l’on veut obtenir. Une des tâches auxquelles on doit s’atteler en priorité lorsque l’on veut s’enrichir, est de définir clairement la vie de nos rêves. Cela ne doit justement pas rester un vague rêve ethéré, notre vision doit devenir extrêmement claire et précise. On ne peut réussir à imprégner la substance originelle avec efficacité si l’on est dans le flou.

En un mot, il est indispensable que vous sachiez ce que vous voulez et que vous soyez précis. Pour ce faire, passez en revue tous vos désirs et donnez-leur le plus de détails et de précisions possibles. Ensuite, votre principal travail sera de maintenir constamment cette vision dans votre esprit, à chaque seconde. Quand vous travaillez, faites-le en conscience que tout ce que vous êtes en train de faire vous rapproche de la réalisation de votre vision. Dans les moments de loisir, contemplez votre vision avec foi et gratitude.

Foi infaillible et gratitude, voilà deux ingrédients majeurs du processus d’enrichissement, sinon on reste dans la rêverie. Ce processus d’enrichissement nécessite en effet beaucoup de présence, une présence réelle à ce que vous souhaitez obtenir pour vivre la vie dont vous avez envie. Dans cette foi, allez jusqu’à considérer que toutes les choses que vous désirez font déjà partie de votre vie.

Et n’oubliez pas la « gratitude attitude » ! Faites comme si vos richesses étaient déjà dans votre vie et remerciez comme si vous les aviez effectivement déjà obtenues. C’est ainsi que vous entretiendrez votre foi, sans laquelle il vous sera difficile de gravir une à une les marches qui vous mènent au sommet de la réussite. Avec la gratitude, vous vous ouvrirez également à la possibilité de recevoir ce que vous désirez. En effet, vous devez recevoir dans votre esprit ce que vous désirez, sous peine de ne jamais accéder réellement à la vie de vos rêves.

Chapitre 9 • Comment faire usage de sa volonté

La seule force à utiliser, quand on veut s’enrichir de manière harmonieuse, ainsi que le propose cet ouvrage, est à utiliser envers soi-même. En effet, on ne doit ni négocier de manière inéquitable, ni employer force ou encore manipulation mentale à l’égard de quiconque. C’est chacun qui crée sa richesse, à partir de ses pensées, qu’il imprègne à la substance originelle.

Le principal travail consiste dès lors à rester focalisé sur sa vision. C’est cette vision qui doit être maintenue avec foi et détermination. Plus la foi est constante et affirmée, plus les forces créatrices de l’Univers vibrent à l’unisson avec cette foi et mettent en œuvre ce qui est nécessaire à la réalisation de l’objectif de celui qui ressent cette foi.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Des vidéos pour changer de vie avec le TED

A l’inverse, les moments de doute et de crainte éloignent ce que nous désirons, ou plutôt, de la même manière, rapprochent de nous tout ce qui est de nature à nous inquiéter. C’est ainsi que nul ne s’est jamais enrichi en étudiant la pauvreté. Aussi, n’accordez jamais aucune attention à la pauvreté, ou même aux pauvres. Car la meilleure chose que l’on peut faire pour éradiquer la pauvreté, c’est de devenir riche soi-même et d’enseigner aux pauvres comment devenir riche à leur tour. « Quiconque s’enrichit par le biais de la création ouvre la voie à des milliers d’autres personnes et les incite à en faire autant » conclut ici Wallace D. Wattles.

Croire en vous et en ce que vous voulez est essentiel car c’est ainsi que vous attirerez à vous l’objet de vos désirs. Et vous n’arriverez pas à maintenir l’image mentale nécessaire à votre enrichissement si vous emplissez votre esprit d’images de pauvreté.

Chapitre 10 • Autres emplois de la volonté

Dans la lignée de ce qui vient d’être dit, l’auteur nous conseille de ne jamais parler de pauvreté, ne serait-ce que pour évoquer la sienne passée. Car cela revient à se classer mentalement avec les pauvres, ce qui imprègne de cette manière la substance originelle. On est également invité à laisser de côté tout ce qui nous est désagréable dans le monde (ne rien lire sur le sujet, par exemple) et à plutôt le considérer comme une étape dans l’évolution de la planète et qui disparaîtra en temps et en heure, quand il n’aura plus sa place, ainsi que l’ont fait les dinosaures.

La meilleure manière de reléguer la pauvreté au rang de souvenir des temps anciens est de s’enrichir et d’enseigner aux autres comment faire de même. Car avec un état d’esprit créatif et non compétitif, tout le monde peut devenir riche, et le génie humain en sortira grandi. S’enrichir est ainsi le plus noble objectif qui soit, que ce soit pour soi-même ou pour les autres, parce qu’il concourt à une vie meilleure sur Terre. Les pauvres le sont et le demeurent car ils ignorent tout cela : c’est donc à tous ceux qui ont La Science de l’Enrichissement entre les mains de leur montrer l’exemple et de leur apprendre.

Comme vous focalisez sur votre vision, gardez ce livre près de vous, lisez-le tous les jours, consacrez toute votre énergie à étudier la richesse et à oublier la pauvreté. Vous pouvez même aller jusqu’à considérer la pauvreté comme une richesse en devenir, ne richesse qui n’est pas encore exploitée et les pauvres comme des personnes en cours d’enrichissement.

Chapitre 11 • Agir en étant sûr de soi

Après avoir expliqué comment penser de manière à enclencher le processus d’enrichissement, voici maintenant comment agir efficacement. Car lire La Science de l’Enrichissement ne sera pas suffisant pour vous rendre riche, il va vous falloir penser ET agir. Comme le dit Wallace D. Wattles ici : « Par la pensée, on peut faire siennes les rivières d’or tapies au cœur des montagnes. Mais cet or ne s’extraira pas tout seul, il ne se transformera pas tout seul en billets de banque et ne viendra pas tout seul enrichir votre compte en banque. » C’est ainsi que vous devez vous ouvrir à l’idée de recevoir la richesse.

Maintenir votre vision claire et précise dans votre esprit, avec foi et détermination, dans la gratitude, suffira à activer les forces créatrices nécessaires à sa concrétisation. Et alors, si vous vous tenez prêts, si vous êtes ouvert à l’idée de recevoir ce que vous avez demandé, vous reconnaîtrez aisément les opportunités qui se présenteront à vous et vous agirez efficacement à ce moment-là. C’est de cette manière que de nombreuses personnes passent à côté de leur enrichissement, car elles ne sont pas prêtes à recevoir et ne savent pas voir les occasions à saisir. « Savoir recevoir est la clé de la science de l’enrichissement », rappelle l’auteur dans ce chapitre.

Cependant, si vous n’avez pas un travail qui vous convient ou dont vous pensez qu’il ne peut pas vous enrichir directement, ça ne veut pas dire que vous deviez attendre pour passer à l’action. Vous pouvez agir maintenant. Comment ? En faisant bien votre travail actuel, en donnant le meilleur de vous-même à chaque instant, en conscience que tout ce que vous êtes en train de faire rapproche de vous la réalisation de votre vision.

Car la richesse ne vient pas de ce que vous faites, mais de la manière dont vous le faites (rappelez-vous le chapitre 2). Si vous vous comportez dans votre travail et votre environnement actuels en les considérants comme la meilleure étape possible pour vous dans votre processus d’enrichissement, alors il en sera ainsi. Tout simplement. La situation que vous souhaitez se présentera plus rapidement que vous ne le pensez.

En agissant ainsi, il est nécessaire de garder à l’esprit l’idée de création et de bannir la compétition, en considérant chaque personne pour le rôle qu’elle peut jouer en tant que personne et non pour l’argent qu’elle peut rapporter.

Chapitre 12 • Agir de manière efficace

Comme nous venons de le voir, il s’agit de commencer par faire tout ce qui est à sa portée dans les circonstances actuelles et de le faire de manière optimale. C’est la somme des succès remportés jour après jour qui fait le Succès de manière générale. Dès lors que chaque journée est couronnée de succès, l’enrichissement est inéluctable. C’est de cette manière que des opportunités apparaissent, même anodines au départ. C’est là qu’il faut être particulièrement vigilant : l’enrichissement est un processus, négliger ce qui peut paraître anodin au cours de ce processus peut constituer une entrave à l’acquisition de richesse.

Petit bémol. Il ne s’agit pas de faire les choses au-delà de vos limites, car en faisant cela, vous allez imprégner la substance originelle avec cette idée que le succès est pratiquement hors de portée. On ne vous demande en aucun cas de faire en une journée ce que l’on fait en deux journées ou même en toute une semaine, mais de veiller à travailler avec efficacité et à ne pas procrastiner.

Chaque acte efficace est un succès en soi. En exécutant chaque action avec la force de l’assurance, chaque acte est un succès et conduit vers la richesse. Peu importe si vos actions sont importantes ou non, l’important est de les considérer comme un vecteur de succès et les réaliser comme telles.

En résumé : faites chaque jour ce qui est à votre mesure et veillez à ce que chacun de vos actes soit placé sous le signe de l’efficacité. Tout ceci est à accomplir en gardant précieusement votre vision à l’esprit. Pour cela, voici comment procéder : pendant vos heures de loisirs, vous peaufinerez votre vision, vous y ajouterez peu à peu les détails les plus précis possibles. Ainsi, votre vision sera suffisamment ancrée dans votre esprit pour être présente pendant vos heures de travail, sans entraver votre efficacité par la tentation de l’affiner encore.

Chapitre 13 • Choisir le bon domaine

Pour réussir dans le domaine que l’on a choisi, il est indispensable d’être compétent, évidemment. J’ose espérer que le chirurgien qui m’opère ou l’architecte concepteur du pont sur lequel je roule sont compétents… Mais il est tout à fait aussi indispensable de maîtriser les outils mentaux qui sont contenus dans ce livre. Et la bonne nouvelle, c’est que les deux s’acquièrent !

Vous pouvez vous former à un métier et vous pouvez étudier la science de l’enrichissement. Donc vous pouvez réussir dans n’importe quel domaine, pour peu que vous fassiez le choix de la compétence et que vous utilisiez les outils de la science de l’enrichissement. Cela signifie aussi que vous pouvez choisir de réussir dans le domaine que vous aimez, pas nécessairement dans celui dans lequel vous êtes doué ou celui pour lequel vous vous êtes formé jusqu’à présent. Enthousiasmant, non ?

L’auteur conseille même de choisir son domaine en fonction de ce qui nous plait réellement, car nos désirs sont la substance originelle qui cherche à s’exprimer à travers nous (nous avons déjà vu cette idée dans le chapitre 6). Si vous suivez, cela signifie qu’entretenir la vibration de la substance originelle en la relayant ne peut que nous conduire plus rapidement vers la richesse. Car c’est là aussi que la substance nous indique où se trouve notre potentiel, si vous vous souvenez que ceux qui sont sensibles à la beauté portent en eux le potentiel d’être entouré de belles choses…

Et si par hasard, vous avez choisi par le passé une activité ou un domaine qui vous est désagréable, vous pouvez dès maintenant le rendre agréable : tout simplement en accomplissant vos tâches avec la conscience que cette manière de faire vous rapproche du succès et que prochainement vous ferez ce qui vous plait. Vous verrez alors que de nouvelles opportunités se présenteront rapidement à vous.

Alors, vous savez ce qu’il vous reste à faire : chaque jour, allez le plus vite possible, mais sans vous presser, sans en faire trop, car quand vous vous pressez ou si vous manquez de confiance, vous cessez d’être un créateur pour devenir un compétiteur. Si vous sentez que vous vous précipitez, arrêtez-vous. Revenez à votre vision et remerciez la substance originelle de vous y conduire.

Chapitre 14 • Afficher sa progression

Que vous changiez ou non de profession, toutes vos actions doivent se concentrer sur le travail qui est le vôtre pour le moment, comme indiqué dans les trois précédents chapitres. C’est en restant dans la confiance qu’on atteint ses objectifs tout naturellement.

Une autre idée fondamentale doit sous-tendre les actions de ceux qui souhaitent s’inscrire dans un processus d’enrichissement : c’est la notion de progression. « Le désir de progresser est inhérent à toute nature » nous dit Wallace D. Wattles. C’est la nature même de l’Univers que d’aller vers plus de vie. Et c’est cette loi de progression perpétuelle qui conduit les êtres humains à aller vers tout ce qui leur permettra d’avancer davantage.

En étant sûr de vous, vous ne cesserez pas de progresser et vous transmettrez ce dynamisme à tous ceux avec qui vous entrerez en contact. J’aime beaucoup l’exemple que donne l’auteur pour illustrer cette idée : vous devez agir ainsi, même s’il ne s’agit que de vendre une sucette à un enfant. Il n’y a pas de petites actions quand on est sur le chemin de l’enrichissement.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Changez de vie en 7 jours

En donnant l’impression que vous avancez et que vous êtes quelqu’un qui fait avancer ceux qui l’entourent, vous attirerez à vous des gens qui veulent avancer, qui voudront avancer avec vous et donc qui auront aussi à cœur de vous faire avancer. En sentant que vous vous enrichissez, vous amènerez les autres à avoir confiance dans le processus d’enrichissement, vous leur permettrez de s’enrichir et ils vous permettront aussi de vous enrichir.

Mais attention ! Restez un créateur, pas un compétiteur : vérifiez soigneusement que vous accordez à ceux qui vous côtoient une plus grande valeur que l’argent qu’ils vous feront gagner. Deuxième mise en garde, celle de la tentation du pouvoir. Gardez bien à l’esprit que c’est la réalisation de votre vision qui vous intéresse et pas autre chose, sinon, là encore, vous êtes un compétiteur, pas un créateur.

Chapitre 15 • L’homme qui avance

« Peu importe votre métier, si vous pouvez insuffler plus d’énergie aux autres et les rendre réceptifs à ce cadeau, vous les attirerez et vous commencerez à devenir riche. » nous rappelle Wallace D. Wattles en introduction de ce chapitre, comme en écho au précédent. Toute personne qui conjuguera compétence et action dans la philosophie qui a été décrite depuis le début de cet ouvrage s’enrichira inévitablement.

Pour les personnes qui sont salariées et ne voient pas comment la richesse pourrait intervenir pour elles, il leur faut ajouter une dimension importante : se sentir à l’étroit dans leur poste et en viser un plus satisfaisant. Et si ça n’était vraiment pas possible, en appliquant à la lettre les principes de la science de l’enrichissement, elles auront très vite l’opportunité de trouver un autre travail, comme il a déjà été évoqué dans les chapitres 11 et 13.

L’auteur va encore plus loin ici en généralisant cette démarche : si tous les employés agissaient de même, alors les entreprises se trouveraient dans l’obligation d’améliorer leurs conditions de travail pour continuer leur activité. Et le monde ne s’en porterait que mieux.

Dernier conseil : ne pas attendre l’opportunité du siècle, celle qui répond à toutes vos aspirations. Prenez celle qui se présente dès lors qu’elle vous permet d’améliorer votre situation. Et comme vous continuerez dans votre prochaine étape à appliquer les outils de l’enrichissement, une seconde encore meilleure se présentera, puis une troisième, et ainsi de suite jusqu’à ce que la totalité de vos rêves se réalise.

La science de l'enrichissement

Chapitre 16 • En guise de conclusion : quelques avertissements et quelques observations

Ici, l’auteur nous propose une vision du monde très différente de celle qui nous est présentée d’ordinaire dans les médias. Selon lui, contrairement à une idée reçue, les richesses ne sont pas limitées et de ce fait, nous n’avons pas besoin ni de changement de politique ni de changement de système économique pour que la pauvreté disparaisse de notre planète. Il suffirait que tout le monde applique les principes de la science de l’enrichissement.

Si les gouvernements actuels entretiennent les masses dans la pauvreté, c’est parce que ces dernières ne progressent pas avec confiance vers la richesse. D’après Wallace D. Watles, rien ni personne ne peut maintenir dans la pauvreté quelqu’un qui a décidé de devenir riche et applique pour cela les outils présentés dans cet ouvrage. Le système économique actuel lui-même, fondé sur la compétition, ne pourra freiner aucune personne qui a décidé d’œuvrer dans une optique de création. En entrant dans cette dynamique de création, on devient le citoyen d’un monde nouveau et on permet à ce monde nouveau d’exister concrètement.

Dans ce processus d’enrichissement, il convient de n’accorder aucune importance aux obstacles : quand on avance avec confiance, on s’aperçoit qu’ils disparaissent à notre approche ou qu’un chemin permettant de passer à côté s’ouvre devant nos yeux. Agir au quotidien avec la conscience que tout ce que l’on fait nous enrichit fait des miracles sur ces obstacles que l’on redoutait auparavant.

Il s’agit aussi de s’entraîner à voir le monde comme quelque chose en devenir, quelque chose qui grandit, et regarder tout ce qui est désagréable comme quelque chose de non abouti. Car avoir une vision négative imprègne la substance originelle d’idées négatives, ce qui n’amènera pas vers vous le bonheur, le succès, la réussite, la richesse. Elle vous renverra de quoi rester dans votre état d’esprit négatif…

On peut même aller encore plus loin : vous percevrez peut-être des échecs sur votre chemin, mais la meilleure manière de les transformer en succès est de les considérer comme tels, comme le prélude à une plus grande réussite encore. Avec le recul, il vous est dans doute déjà arrivé d’être déçu par un projet qui n’a pas abouti et de vous réjouir quelques mois plus tard en vous disant quelque chose comme « heureusement que ce projet ne s’est pas réalisé car ce que je fais aujourd’hui est encore mieux ».

A partir du moment où vous gardez la foi, que vous ne déviez pas de votre but, que vous êtes reconnaissant pour tout ce qui arrive dans votre vie, et que vous accomplissez chaque jour tout ce qui peut être fait, le succès et la richesse vous attendent.

En bref, voici le mode d’emploi de l’enrichissement en quelques lignes. Faites du livre La Science de l’Enrichissement votre compagnon de tous les jours et appliquez-en les principes à la lettre. Dans vos moments de loisirs, contemplez votre vision et exprimez votre gratitude. Au travail, agissez efficacement avec foi et détermination, dans un état d’esprit créatif et non compétitif, en affichant clairement votre progression. La substance originelle fera le reste.

Chapitre 17 • Résumé de la science de l’enrichissement

Pour terminer cet ouvrage, Wallace D. Wattles nous propose un résumé des principales idées contenues dans les précédents chapitres :
  • Passer d’un état d’esprit de compétition, de concurrence, à un état d’esprit créatif.
  • La principale manière d’être en harmonie avec la substance, l’essence de l’univers, afin de cocréer avec elle notre réalité, est la gratitude sincère, la reconnaissance.
  • Afin de créer sa richesse, il faut d’abord en avoir une vision claire, nette, précise et la garder constamment présente à l’esprit, tout en s’imaginant qu’elle est déjà réalisée. Cette contemplation régulière doit s’accompagner d’une foi inébranlable et d’une reconnaissance sincère.
  • Passer à l’action et agir de manière efficace dès aujourd’hui, en utilisant tout ce qui est à notre disposition pour cela. Faire chaque jour ce qui est possible, sans faire plus que ce qui est possible, mais sans procrastiner. Agir avec sa vision à l’esprit, avec l’idée que tout ce que l’on est en train de faire nous enrichit.
  • Faire en sorte que chaque transaction donne à l’acheteur davantage que la contrepartie monétaire qu’il verse pour cette transaction. Toute transaction doit créer plus de richesses pour tout le monde.
  • Offrir aux autres l’image de quelqu’un qui progresse, de quelqu’un qui est en marche vers la réussite.

Il termine en écrivant : « Les hommes et les femmes qui mettront en application ces instructions s’enrichiront. Et les richesses qu’ils recevront seront équivalentes à ce qu’ils auront visualisé, à leur détermination, à la constance de leur foi et à la sincérité de leur reconnaissance. »

Bonus • Saurez-vous répondre à ces questions sur la science de l’enrichissement ?

L’édition que je possède offre un « bonus » (ce qui apparemment n’est pas le cas de toutes les éditions, ce que je trouve fort dommage, au passage), sous la forme d’un questionnaire. Entre une et sept questions sur chaque chapitre invitent le lecteur à s’exprimer sur les notions qui y sont développées, à les résumer en utilisant ses propres mots, à en redonner la substantifique moelle, l’objectif étant de s’assurer qu’on a bien compris les notions et que l’on peut maintenant les appliquer dans sa vie. Car là est tout l’enjeu de la science de l’enrichissement : devenir capable d’enclencher le processus qui conduit vers la richesse.

Je vous invite a vsionner ma video sur le livre Tout le monde mérite d’être riche, d’Olivier Seban 🙂 :

 

Conclusion de Gaëlle Le Reun, du blog Ma Vraie Vie :

Si c’est le premier livre que j’ai lu sur l’enrichissement, ce n’est sans doute pas un hasard. Car je me suis vite aperçue que c’est aussi le plus complet sur le sujet. Dans toutes mes lectures suivantes sur la question, jamais je n’ai retrouvé une telle profondeur, ni autant d’idées fortes. Pour moi, tous les concepts et idées nécessaires au processus d’enrichissement y sont : principes, attitudes et pratiques. Car votre création de richesse ne dépendra que de la manière dont vous aurez intégré les principes, adopté les attitudes et mis en œuvre les pratiques de l’enrichissement.

C’est ainsi que cet ouvrage est véritablement devenu mon livre de chevet (ce que Wallace D. Wattles conseille d’ailleurs) et qu’aujourd’hui, je l’ai tellement lu que je peux en citer des passages par cœur… Et pourtant, je m’aperçois qu’à chaque fois que je le relis, je trouve encore des idées nouvelles, des choses qui percutent chez moi, signe qu’il y a encore des blocages pour accéder pleinement à l’Opulence. Car c’est là toute l’idée fondamentale de ce livre : l’enrichissement est un processus. Alors je vous souhaite bonne route dans votre propre chemin vers l’Opulence.

Points forts du livre La Science de l’Enrichissement :
  • Tout y est ! Pas besoin de lire d’autres livres sur l’enrichissement
  • L’auteur met l’accent sur le facteur psychologique de l’enrichissement, sans lequel toutes les actions demeurent vaines
  • Une véritable philosophie de l’enrichissement : devenir riche nous permet de contribuer au monde
Points faibles du livre La Science de l’Enrichissement :
  • Fort peu méthodique

La note de Gaëlle Le Reun, du blog Ma Vraie Vie :

imageimageimageimageimageimageimageimageimage

Lire plus de commentaires sur « La science de l’enrichissement » sur Amazon

Avez-vous lu “La science de l’enrichissement” ? Quelle note lui-donnez-vous ?

Médiocre - Aucun intérêtPassable - Un ou deux passages intéressantsMoyen - Quelques bonnes idéesBon - A changé ma vie sur un aspect bien précis !Très bon - A complètement changé ma vie ! (10 votes, moyenne: 4,20 out of 5)

Loading...

Visitez Amazon pour acheter « La science de l’enrichissement »

Recherches utilisées pour trouver cet article :
la science de lenrichissement, la science de l\enrichissement, la science de lenrichissement pdf gratuit, la science de lenrichissement pdf, la science de l\enrichissement pdf gratuit, la science de l\enrichissement pdf, la science de lenrichissement wattles pdf, La Science de l’Enrichissement

16 Commentaires pour :

La Science de l’Enrichissement

  • Guillaume de komment devenir riche

    5 Juin 2012 à 20:15

    Je l’ai lu aussi mais ce n’est pas celui que j’ai préféré.

    Les secrets d’un esprit millionnaire (eker)
    Le succès selon jack (canfield)
    Réfléchissez et devenez riche (Hill)
    L’homme le plus riche de babylone (Clason)
    Père riche, père pauvre (Kiyosaki)

    Par exemple sont pour moi bien meilleurs 🙂

    Mais tous les goûts sont dans la nature 🙂

    Répondre



    • Julien

      5 Juin 2012 à 21:50

      De même, autant il peut apporter pour quelqu’un qui n’a jamais lu de lire encourageant à agir et se structurer mentalement pour s’enrichir, autant pour moi non plus il est dans le style sensiblement inférieur à :
      – Les secrets d’un esprit millionnaire
      – Père Riche, Père Pauvre (et sa suite)

      Répondre



      • Ben

        6 Juin 2012 à 00:34

        Je n’ai pas encore lu ce livre, mais ai lu tous les autres mentionnés par Guillaume et les trouve tous excellents!

        Vu la critique de celui-ci, je ne suis pas sûr de prendre quelques heures à le lire finalement…

        Ben

        Répondre



        • cedric

          7 Juin 2012 à 15:10

          Merci Olivier pour cet article ! Ce que je retiendrai surtout, c’est la croissance du nombre d’ouvrages disponible traitant du sujet en Français. Cela va certainement contribuer à changer le rapport à l’argent du français moyen, et cela ne pourra que faire un bien fou à notre pays !

          Répondre



          • Ben de Bourse Ensemble

            7 Juin 2012 à 22:20

            Ah oui, très bien vu Cédric!

            Il y a effectivement du travail à faire en France pour changer les mentalités en ce qui concerne l’argent. Petit à petit…

            Ben

            Répondre



          • Florent d'EOTV

            9 Juin 2012 à 07:42

            Merci Gaëlle pour cette chronique.
            Nous sommes très proches des idées exposées dans Réfléchissez et devenez riche (Hill) ou dans les livres de Joseph Murphy.
            Je comprends ta prise de distance Olivier face à la Loi de l’attraction, mais n’as-tu pas le sentiment d’appliquer toi même ces idées (peut-être sans t’en rendre compte) ?
            Au nom du fait qu’on ne puisse pas comprendre tous les phénomènes, il me semble dommage de ne pas utiliser quelques trucs qui ont fait leur preuve.
            Personnellement, j’essaie de ne pas trop rationaliser tout ça… Et je suis bluffé de voir l’impact de ces techniques de visualisation et d’autosuggestion sur l’éveille de mon subconscient et de son alignement sur mes objectifs.
            Au plaisir de te lire.
            Florent.

            Répondre



            • Christine

              20 Juin 2012 à 18:11

              Cet article est le début d’une nouvelle ère pour moi. J’arrive à comprendre que ma détermination et mon état d’esprit influencent considérablement ma vie. C’est super. Le développement personnel me semble être une série d’expression moderne pour désigner la science de l’enrichissement . Je suis très flattée de découvrir ce pouvoir enfoui au fond de chacun d’entre nous. Merci

              Répondre



              • John

                24 Juin 2012 à 21:48

                Il me vient une question après lecture de l’article : qu’est-ce que la richesse ? De l’argent ? Combien ?
                C’est un peu le problême de tous ces ouvrages sur la Loi d’attraction.

                Répondre



                • choukrov

                  21 Août 2012 à 03:07

                  Il est très important de voir grand dans votre propre vie!
                  ensuite mette en place un plan réaliste et passez
                  à l’action: chaque jour qui passe doit vous permettre de vous rapprocher de votre objectif.
                  Et un beau jour, vous vous rendre compte que vous avez réalisé votre objectif!
                  pour ma part, je me rapproche de plus en plus vite
                  de mon objectif d’indépendance financière.
                  Chacun doit se construire sa vie, c’est ce pouvoir qui est formidable!

                  Cette sagesse est tirée de « the strangest secret »!

                  Répondre



                  • romain

                    26 Mai 2013 à 18:21

                    C’est mon tout premier livre de richesse que j’ai lu et j’avoue très franchement que je le garde dans mon coeur, car j’ai cru me reconnaitre quand il parle du nouvel ordinateur, j’ai fais exactement ce qu’il a dit avant d’acheter le livre et je l’ai aujourd’hui. J’ai cru y reconnaitre aussi un pote à moi qui s’appelle romuald, qui vivait de façon très pauvre dans un petit appartement chez ses parents sur chenôve aussi et qui a su construire sa maison. Ce que je retiens de ce livre, c’est qu’il faut avoir l’esprit creatif et non competitif si l’on veut reussir. Aussi, l’on doit avoir un esprit d’abondance et de richesse, non de manque ou de penurie. L’on doit savoir faire preuve d’esprit de gratitude pour le passé et le présent. L’on doit savoir visualiser une chose avant de pouvoir la réaliser. Enfin, l’on doit agir au jour le jour, sans ralentir ou procrastiner et sans non plus vouloir accélerer les choses. Voilà, pour moi ce livre est une réference, si il n’ y avais qu’un livre sur la richesse à lire, c’est bien celui là.

                    Répondre



                    • romain

                      26 Mai 2013 à 18:29

                      Il rejoint un peu le livre de napoleon hill, ce qui me surprend souvent, c’est que ces auteurs, vivaient dans des epoques bien différentes de la nôtre et pourtant, cela donne l’impression qu’ils voient les choses. Il s’agît biensur, de rapprochements des idées d’un livre avec nôtre vie quotidienne et c’est grâce à l’ouverture d’esprit de ces grands auteurs, qu’il est possible d’avoir des idées aussi lumineuses presque visionnaires..

                      Répondre



                      • AdvertisTechno | La Science de l’Enrichissement

                        16 Juin 2015 à 10:33

                        […] la suite: https://www.des-livres-pour-changer-de-vie.com/la-science-de-lenrichissement/#ixzz3U2xOv0kt Follow us: @OlivierRoland on […]

                        Répondre



                        • Vincent

                          23 Juil 2015 à 16:29

                          Bonjour,
                          Ce livre est pour moi un livre majeur dans le domaine de la loi de l’attraction. Il est celui qui a inspiré « LE SECRET » et son contenu est à mon avis très puissant. Le livre est assez simple et court pour garder le lecteur motivé. Il est clair que simplement le lire ne servira à rien.. ce qu’il faut c’est l’action!

                          Répondre



                          • Comment devenir riche ? (la formation gratuite) – devenir-riche

                            1 Août 2018 à 01:20

                            […] Wallace D. Wattles résumé vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=LY1ajOgkcqs résumé texte : https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/la-science-de-lenrichissement/ le livre en audio : […]

                            Répondre



                            • yao jules

                              31 Août 2018 à 01:59

                              ca m’a vraiment plu. Très bon

                              Répondre



                              • abdoulaye

                                1 Juil 2020 à 05:50

                                C’est vrai que c’est un livre que je n’ai personnellement pas lu encore (ce qui ne saurait tarder) .Cependant après lecture de ces résumés, pour moi, il rejoint à la perfection le livre « LE SECRET ». Merci sincèrement à vous pour ces OUTILS formidables.

                                Répondre









                                Les commentaires postés avec une adresse email non valide ne seront pas publiés

                                Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.

                                25 Partages
                                Partagez
                                WhatsApp
                                Partagez
                                Tweetez
                                Enregistrer