[Vidéo] Comment démarrer un mouvement

Les grands leaders n’ont pas peur de paraitre fous

 

Dans cette très courte vidéo TED Talk (3 minutes 10), Derek Sivers nous montre de manière époustouflante ce qu’il faut pour démarrer un mouvement, tout en nous présentant une vidéo qui est la meilleure illustration de la preuve sociale que j’ai vu à ce jour :

 

Cliquez sur la bulle de dialogue qui est située dans le coin droit au bas de l’écran puis choisissez “French ” pour afficher les sous-titres en Français.

Petite lecture recommandée : Ma chronique sur le livre de John Maxwell Les 21 lois irréfutables du leadership 

Que pensez-vous de cette vidéo ? Dites-le dans les commentaires 😉

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

29 Commentaires pour :

[Vidéo] Comment démarrer un mouvement

  • Aurelien

    19 Juil 2010 à 09:46

    Je connaissais cette vidéo mais la présentation de l’orateur est vraiment drôle et apporte un réel plus.

    Répondre



    • Seb

      19 Juil 2010 à 09:49

      Superbe exemple et très bon résumé final 🙂

      Répondre



      • Pascal

        19 Juil 2010 à 10:18

        A mouton, mouton et demi. Serte 80% de la population n’agit que sous l’effet de mode. Voila en agissant avec certitude dans une démarche promouvant une attitude autre que celle que vous voyez, le gars se secoue dans tous les sens ok! mais dessus s”ajoute une ambiance de fête et afin d’exprimer leurs joies et leur décontractions (Cool), d’autres se joignent à lui. Donc le premier est un manager, le second est complètement pété de la tête mais il est accompagner de ses amis qui dans un soucis d’intégration se joignent à eux aussi, d’autre croyant à une danse organisé sur internet ne veulent pas rater cette occasion de se divertir et de participer. On peut non seulement étudier l’inter action entre le désir de créer un mouvement et les variantes qui peuvent motiver les autres personnes et le mieux la dedans c’est que tous entre sans en connaitre la raison primaire. mdr

        Répondre



        • Pierre

          19 Juil 2010 à 10:40

          “A partir de 3, on a un groupe” : c’est très juste, et c’est le chiffre à partir duquel “l’effet mouton” s’applique.
          Dans la vidéo : le 1er gars est pété, le 2ème se fout de sa gueule, le 3ème rentre dans le délire de son pote. Les autres sont les moutons.
          Quoi qu’il en soit, c’est rigolo.

          Répondre



          • Romain

            19 Juil 2010 à 10:42

            Ce qu’il serait intéressant de savoir, c’est quelle est la raison, le “déclic” qui fait qu’une personne se dit “J’y vais”…

            A mon avis, cette raison évolue selon que l’on soit parmi les premiers ou parmi les lointains suiveurs.

            Si les premiers rejoignent le mouvement, d’ailleurs, le font-ils uniquement parce qu’ils sont portés par cette idée de danser bizarrement, parce que cela les “éclate”? Ou pensent-ils consciemment à l’action qu’ils aimeraient susciter chez les autres?

            Puis, tous les autres les suivent par “peur du ridicule”, donc automatiquement, qu’en pensez-vous?

            En fait, on peut se demander à quel point ce mimétisme est conscient ou pas chez chaque individu. Je n’ai pas pu m’empêcher de me dire que si un tel mouvement avait eu lieu devant mes yeux, il aurait vraiment fallu que Tous mes amis y aillent et m’encouragent à y aller pour que je le rejoigne finalement… Et vous?

            Répondre



            • Fays

              19 Juil 2010 à 10:49

              Wow ! impressionnant et inspirant 🙂

              Répondre



              • Landry

                19 Juil 2010 à 10:52

                Fabuleux

                Répondre



                • sydi abdallah

                  19 Juil 2010 à 10:57

                  mercie

                  Répondre



                  • cécile

                    19 Juil 2010 à 10:58

                    C’est vrai que le ridicule ne tue pas c’est bien classic lorsqu’il y a une bonne ambiance y en a toujours un qui sort du lot et ensuite les autres amis ou pas le suivent.
                    Quant au message du resto plein et le resto vide je prefere aller au resto vide je l’ai fait une fois et quelle tranquillité servie + vite et nous avons pu discuter quelques minutes avec le serveur…puis quelques minutes plus tard comme par hazard il y avait de nouveaux clients qui sont venus et au fur a mesure cela s’est rempli en l’espace de 30 min pas mal comme experience.
                    Et pou la video plus on est de fous + on rit c’est un bon delire…imprevu…

                    Répondre



                    • chambaretaud

                      19 Juil 2010 à 12:00

                      Bonjour,

                      Rien de nouveau sous le soleil mais les moutons me semblent plutôt dans les commentateurs “inspirés”, pardon à eux que je ne connais pas.

                      Rien de très bien fait, ni pour tout dire, de très solide dans cette vidéo qui pourrait d’ailleurs être tout autre chose et n’est donc aucunement probante.

                      Il serait plus intéressant de publier des sources sérieuses sur un phénomène étudié depuis G. Lebon et d’autres.

                      Je regarderai sur les plages cet été si un gars ayant vu cette vidéo se ridiculise de la sorte et combien de temps il tiendra seul sous le soleil !

                      Bonne vacances

                      Répondre



                      • Alexandrine

                        19 Juil 2010 à 13:01

                        😀
                        Conséquence : Quand on est dans une salle et que l’on apprécie beaucoup ce qui vient d’être dit, il ne faut pas avoir peur de commencer à applaudir, et suffisamment fort, et plus de quelques secondes, d’autres suivront ! 😀 (Plutôt que d’arrêter, tout timide, parce que personne ne suit à priori, bien que le coeur y était ! ).
                        Merci pour cette belle vidéo Olivier ! 😀

                        Répondre



                        • Emmanuel LWANUNA

                          19 Juil 2010 à 14:13

                          La video est peut-être bonne mais elle était tout le temps entre-coupée et il n’ya pas moyen de la suivre d’un train. Du coup ça devient difficile d’enchainer les idées!

                          Aussi les sous-titres défilent très vite et on n’arrive pas à les lire intégralement

                          Répondre



                          • Vinodis

                            19 Juil 2010 à 14:35

                            Vidéo que je connaissais aussi et très belle leçon de followers, fan, développeurs de bouche à oreille tant recherchés dans le business.
                            L’exemple d’Alexandrine est tout aussi vrai : Les fans les plus acharnés sont les personnes qui applaudissent/dansent/chahutent (dans le bon sens du terme) les premiers => L’artiste, le chef d’entreprise, le Community manager, … cherchera à cibler sa communication sur ces personnes !
                            En ce qui concerne le restaurant, il y a 2 possibilités : Soit le restaurant vide est mauvais, soit les gens recherchent dans le restaurant plein l’ambiance (et il est donc impossible d’y manger tranquillement) => Difficile de faire un choix sans plus de détails …

                            Répondre



                            • Franck

                              19 Juil 2010 à 16:27

                              Simplement génial ! …
                              “Influence & manipulation” résumé en trois minutes..

                              Répondre



                              • José

                                19 Juil 2010 à 17:39

                                Cette vidéo nous dévoile aussi la puissance des émotions. Dans la vidéo, par ces gestes fous et irréfléchis le premier gars fait ressentir de la « joie », du « bonheur », de la « liberté », et ou donne l’impression d’avoir atteint cet état mental.

                                Un deuxième gars suit et c’est l’effet communicatif de ces émotions qui attirent le reste du troupeau. Tout comme avec les moutons de Panurge, le bêlement « de peur » du premier, entrainera tout le reste du troupeau et le marchand lui-même.

                                Bravo Olivier, tes articles nous donnent vraiment envie de devenir indépendant

                                Répondre



                                • Liza

                                  19 Juil 2010 à 18:49

                                  Si je tente de transposer l’idée de cette vidéo dans le domaine des affaires, voici en gros ce que j’en retiens:
                                  Lorsqu’un ‘leader’ décide de démarrer un projet ou une entreprise quelconque, il peut paraître complètement ‘flyé’, hors-norme ou non-conventionnel avec ses
                                  idées originales ou excentriques.
                                  Mais s’il est convaincu de ses idées, de ce qu’il entreprend et qu’il donne une image plutôt positive aux yeux de certains, alors cela pourra avoir sur eux un effet d’entraînement, pour faire en sorte que d’autres n’hésiteront pas à suivre, puis d’autres encore voudront emboîter le pas et s’y ajouteront et ainsi de suite…
                                  Bref, c’est ce qui me dit qu’un bon leader, confiant, sûr de lui et convaincu de ce qu’il fait, malgré ses idées parfois originales ou non-conventionnelles, saura toujours influencer en amenant d’autres personnes à ‘entrer dans la danse’…
                                  Et pour tout dire, cela me fit penser à ce dynamique ‘leader’ et auteur convaincu, convainquant et très bien structuré, de ce
                                  présent site : ‘Olivier’ qui semble avoir réussi ce tour de force,
                                  entraînant avec lui, plusieurs personnes dans son sillon.

                                  Répondre



                                  • liza

                                    9 Mai 2012 à 15:26

                                    Après avoir regardé cette vidéo, en ce 9 mai/2012, je suis arrivée sur ce commentaire de Liza concernant le ‘leadership’. Je ne sais pas si c’est une autre Liza ou si c’est moi-même qui ai écrit ce commentaire…car si c’est moi..(je ne me souviens aucunement de l’avoir écrit). Mais qu’il provienne d’une certaine Liza ou d’une autre, j’appuie totalement l’auteure de ce petit texte(lol). Et je pense qu’il en faut des gens ayant du leadership pour entraîner les autres dans leur danse…aussi ‘folle’ ou surprenante qu’elle pourrait se présenter. Donc restons positifs et allons de l’avant.

                                    Répondre



                                  • jaures

                                    19 Juil 2010 à 21:23

                                    Tout simplement magique!

                                    Répondre



                                    • JoelC

                                      20 Juil 2010 à 07:24

                                      Tout artiste à son public
                                      Certe, mais si personne ne l’avait suivie il aurait vraiment l’air c..
                                      Je ne fais pas parti de ceux qui accourent ! (Leader ou mouton) ?

                                      Répondre



                                      • Joakim

                                        20 Juil 2010 à 09:44

                                        Romain a dit le mot : le déclic

                                        Un déclic par définition est le mécanisme de déclenchement d’un mécanisme, en particulier d’une prise de vue sur un appareil photographique.
                                        Donc cela se produit automatiquement en appuyant simplement sur un bouton.

                                        Et si nous remplaçons “la prise de vue sur un appareil photographique” par “la prise de vue sur un être humain”…
                                        C’est également le même principe d’automatisation.

                                        La seule différence, c’est que chez nous les “pauvres” humains il faudra intégrer divers paramètres comme: moutonnage, émotions, phénomène de société, etc…
                                        Mais le principe de déclenchement reste le même.
                                        Rassurez-vous ça se passe relativement assez vite et naturellement. La vidéo en est une preuve…

                                        Dans le domaine des affaires, et ça Liza l’a très bien défini, il faudra obtenir, ou plutôt acquérir cet automatisme.
                                        C’est là qu’intervienne le “leader”, ayant les compétences nécessaires pour automatiser ce déclenchement.
                                        Cela peut être déterminant en ce qui concerne le succès ou l’échec d’une affaire…

                                        Pas mal, Olivier. Pas mal du tout…

                                        Répondre



                                        • Olivier Roland (Auteur)

                                          20 Juil 2010 à 13:06

                                          Merci pour vos commentaires 🙂

                                          Romain,

                                          Ce qu’il serait intéressant de savoir, c’est quelle est la raison, le « déclic » qui fait qu’une personne se dit « J’y vais »…

                                          Je suis plutôt d’accord avec l’analyse que tu fais dans ton commentaire. En gros le deuxième suit le premier parce qu’il a envie de faire quelque chose de différent, d’amusant, d’arrêter de s’ennuyer. Il est audacieux, car en rejoignant “l’idiot” il prend le risque d’être perçu comme “le deuxième idiot”. Mais s’il se soucie peu du regard des autres, alors cela lui importe peu.

                                          Il appelle ses amis, ou la foule, du geste ensuite. Cela peut s’interpréter soit par “allez faites comme moi, tout le monde s’ennuie ici, faites ce qui vous plaît !” ou par “je me sens un peu seul, j’ai besoin d’autres personnes pour avoir l’air moins ridicule”.

                                          Quelle que soit sa motivation profonde pour faire cela, c’est sans doute la première raison qu’il mettra en avant si on lui pose la question.

                                          La 3ème personne décide de se joindre au délire, sans doute parce qu’elle prend la décision de s’amuser plutôt que de s’ennuyer, et à partir de là, l’effet est immédiat : à partir de 3 personnes, il est “sécure” de venir danser avec eux, ce se sont plus deux pauvres gus isolés qui font les idiots. On peut se joindre à eux sans crainte d’être jugés.

                                          Plus le nombre augmente, plus le sentiment de sécurité à l’idée de joindre ce groupe augmente, jusqu’à ce que le nombre augmente tellement que l’on atteigne un seuil qui renverse complètement les valeurs : ce n’est plus danser qui est ridicule, c’est le fait de ne plus danser. Dès lors, ce ne sont plus seulement les personnes qui voulaient danser mais n’osaient pas qui se joignent à la bande, mais ceux qui ne veulent pas être exclus du groupe, et être jugés comme des “rabats joies qui ne savent pas s’amuser”.

                                          Il y a de nombreux points intéressants que nous enseigne cette vidéo :

                                          La plupart des êtres humains ont peur du regard de l’autre, même dans des situations aussi triviales et relaxées qu’un concert en plein air. Cette peur est une peur ancestrale de l’exclusion de la tribu, forgée lentement par l’évolution et adaptée à un monde qui a disparu il y a des milliers d’années.

                                          – Dans les phénomènes sociaux l’interprétation des faits est plus importante que les faits eux-même : ici un même fait (un jeune homme danse en gesticulant) est au départ interprété comme “c’est un idiot bourré qui fait n’importe quoi” et est à la fin interprété comme “c’est un leader audacieux qui a su fédérer des centaines de personnes autour de lui et faire en sorte que tout le monde s’amuse”.

                                          Cette interprétation des faits est dépendante de facteurs qui nous influencent automatiquement sans que nous prenions la peine d’y réfléchir. Nous sommes donc tous des moutons dans la majorité des cas, car nous sommes guidés par nos émotions et ses vieux principes câblés en nous par l’évolution et plus du tout adaptés au monde moderne. Nos corps sont des machines perfectionnées, mais des machines obsolètes. Le seul moyen de s’extirper un peu de ses comportements automatiques pour acquérir un peu plus de liberté est de s’éduquer et de développer en nous le courage de ne plus dépendre du regard d’autrui.

                                          – Le facteur qui influence ici est la preuve sociale. Cette vidéo est une illustration fantastique de ce principe décrit dans le livre Influence de Robert Cialdini.

                                          chambaretaud, je ne connaissais pas La psychologie des foules, merci de m’y avoir amené en citant Gustave Le Bon 😉 .

                                          Sinon tes compétences en sociologie te font avoir “la malédiction du savoir” : tu as l’impression que ce que tu connais est évident et que ce savoir est partagé par tout le monde. C’est très loin d’être le cas, et cette vidéo a sans doute appris beaucoup de choses a beaucoup de personnes 😉 .

                                          Alexandrine,

                                          Conséquence : Quand on est dans une salle et que l’on apprécie beaucoup ce qui vient d’être dit, il ne faut pas avoir peur de commencer à applaudir, et suffisamment fort, et plus de quelques secondes, d’autres suivront !

                                          Exactement, cela fait partie des applications possibles après que l’on ait compris le principe et décidé de l’utiliser pour soi 😉 .

                                          José,

                                          Bravo Olivier, tes articles nous donnent vraiment envie de devenir indépendant

                                          C’est le but, s’éduquer pour prendre conscience des ses mécanismes inconscients qui nous gouverne est le premier pas pour acquérir une véritable liberté 🙂

                                          Liza, bonne analyse 😉 .

                                          Répondre


                                          • Rémi Schimel

                                            20 Juil 2010 à 16:38

                                            La video est excelente: à la fois drôle, ridicule et pleine d’enseignement sur le comportement humain.
                                            C’est comme lorsque que l’on demande des volontaires dans un groupe: dans un premier temps les gens se regardent sans bouger, puis un premier se décide, un deuxième et les autres suivent.
                                            C’est bizarre cette peur d’être le premier à répondre ou à suivre un modèle devant les autres. Ancetral, comme tu le dis si bien Olivier.
                                            Amicalement,
                                            Rémi

                                            Répondre



                                            • Christine Buhour, Membre d'Agir&Réussir et Coach en bien-être

                                              20 Juil 2010 à 17:41

                                              Que dire de plus que cette courte vidéo illustre bien le propos “Comment démarrer un mouvement” ! Le plus difficile est bien de se lancer mais même si on peut parfois paraître ridicule aux yeux des autres, la personne qui se lance, c’est certain, ne se sent jamais ridicule, sinon elle ne se lancerait pas. Je terminerai par ceci : cela prouve bien aussi que chacun a sa place dans la société et que cette place on peut soi-même la faire évoluer en fonction de sa décision personnelle à un moment précis. En tout cas, Olivier, tu as toujours l’art de poster du contenu de qualité qui nous pousse indiscutablement à la réflexion ! A chacun ensuite sa façon d’interpréter les choses… Christine

                                              Répondre




                                              • […] quelque temps apparait dans les forums et les blogs, les vidéos du TED. Des présentations remarquables, innovantes […]

                                                Répondre



                                                • yangoua Romuald

                                                  21 Juil 2010 à 13:59

                                                  c est une grande demonstration de leadership, et cette video permet de renforcer en moi la conviction des bienfaits de l originalite

                                                  Répondre



                                                  • Pad

                                                    22 Juil 2010 à 12:12

                                                    Merci pour cet article, il est en effet loin d’être facile de faire un choix parmi toutes les (excellentes) vidéos du TED ! Sujet intéressant qui plus est, pour tout ce qu’il implique, même si ces “effets de groupe” me laisseront toujours perplexe : passé un certain seuil, l’envie de faire comme tout le monde semble annihiler la réflexion personnelle… et on constate ce genre de situations très souvent au quotidien !

                                                    Répondre



                                                    • Benjamin

                                                      25 Juil 2010 à 08:35

                                                      Savez-vous comment s’appelle cette vidéo sur Youtube ?

                                                      Je n’arrive pas à la retrouver …

                                                      Répondre



                                                      • Louis

                                                        27 Août 2013 à 13:39

                                                        Pour Benjamin (et les personnes intéressées…),
                                                        la vidéo qui sert de référence s’appelle : Social Proof
                                                        http://www.youtube.com/watch?v=nSYUueIFMZE

                                                        Répondre



                                                        • olivier

                                                          17 Jan 2014 à 10:11

                                                          genial ce mec. il a trop raison… 1 vie pas 2 les loulous

                                                          Répondre









                                                          Les commentaires postés avec une adresse email non valide ne seront pas publiés

                                                          Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.