Comment vous protéger de la mauvaise science

Aujourd’hui il est devenu facile non seulement de tomber dans le piège de pseudo-sciences qui se donnent extérieurement l’apparence de véritables sciences, mais aussi de suivre des conseils qui sont de mauvaises interprétations d’études scientifiques valides (ce qui, comme nous le verrons, est à peu près le fonctionnement par défaut dans les journaux et magazines).

Ou pire, de suivre des conseils basés sur des études scientifiques biaisées ou ayant de graves problèmes méthodologiques qui les rendent invalides (comme par exemple la fameuse étude Séralini sur des rats atteints de cancer après avoir mangés des OGM, qui a été récemment rétractée par le journal l’ayant publié, car “les résultats présentés […] ne sont pas conclusifs”).

Un auteur britannique, Ben Goldacre, médecin et auteur de l’excellent livre Bad Science, a récemment fait une courte présentation au TED dans laquelle il nous explique :

  • Comment savoir si un conseil santé entendu à la radio ou à la télé ou lu dans un magazine est correct
  • Comment tordre le cou à une fausse preuve, qu’elle vienne de la médecine alternative ou des grandes compagnies pharmaceutiques
  • Les mauvaises affirmations scientifiques faites par des journalistes alarmistes, des gouvernements mal conseillés, des compagnies pharmaceutiques au marketing trop agressif et des escrocs, et comment les repérer

C’est parti !

Ressources :

  • Le site Cochrane France, qui vous permet de rechercher les résultats de centaines de méta-analyses, c’est à dire d’analyses de plusieurs dizaines ou centaines d’études scientifiques sur un sujet donné, avec leur conclusion en langage simple (est-ce que tel traitement, tel complément alimentaire, telle pratique est vraiment efficace ?)
  • Le livre Bad Science, de Ben Goldacre, l’auteur de la présentation TED (version Kindle), que je vous recommande fortement !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

9 Commentaires pour :

Comment vous protéger de la mauvaise science

  • Victor

    28 Jan 2014 à 06:38

    Bonjour Olivier,
    J’avais déjà vu cette présentation de Ben Goldacre au TED. Elle est excellente.
    On peut notamment voir avec quelle facilité les chiffres et les études réalisées peuvent être manipulés pour servir les intérêts des plus grands lobbys.
    Le site Cochrane France est une perle rare pour tous ceux qui souhaitent creuser, approfondir et vérifier les résultats, conseils et autres pseudo messages scientifiques dont nous sommes bombardés au quotidien à travers les médias.

    Répondre



    • Dominique

      28 Jan 2014 à 07:47

      Bonjour Olivier,
      Tout cela est très vrai, il y a tellement d’infos fausses ou mal donnés que l’on peut se perdre facilement. Mais il faut aussi faire attention justement à ne pas faire l’inverse, croire qu’une info est fausse juste parce que (en tout cas pour les sciences) la méthodologie n’est pas conforme. De plus en plus de scientifiques savent que de nombreuses recherches pour aller jusqu’au bout ne peuvent justement pas utiliser la méthodologie classique parce que la science avance et progresse. Les règles d’hier ne sont pas les règles de demain… Galilée l’a bien compris 😉

      Répondre



      • lionl

        28 Jan 2014 à 09:29

        ok, alors je ne suis pas allé au bout de la vidéo parce que le debit est trop rapide, impossible de lire et d’imprimer en même temps.

        Répondre



        • Eric

          28 Jan 2014 à 19:02

          Alors, manipulateurs ou simplement des gens qui se laissent manipuler?
          Après cette vidéo, on aura encore un peu moins d’excuses pour dire qu'”on savait pas”!

          Répondre



          • Odile

            29 Jan 2014 à 14:22

            Je suis surprise de votre article…..
            Il devient evident que la science et les scientifiques sont devenues la religion et les grands prêtres de notre époque.
            Ceux qui sont contre les lobies sont banis a tout jamais.
            Je voudrais rappeler l exemple du scientifique mr Benveniste, qui qui a fait des études sur la memoire de l eau. Il s est fait lynché mediatiquement et scientifiquement.
            Pourtant mr Montagnier aujourd hui en arrive aux mêmes conclusions….
            Donc quand il sagit de Monsanto je pense qu il est prudent de mettre en doute leur honnêteté concernant Mr Seralini…..

            Répondre



            • Alalala

              6 Juin 2014 à 14:32

              À la différence que la science s’incline face aux faits et aux preuves. Il n’y a qu’à voir les grandes révolutions scientifiques qui ont bouleverser l’histoire : théorie de la relativité par exemple. Si c’est être dogmatique et religieux de se fonder sur les faits et les preuves… shah Benveniste a été à l’origine d’une controverse parce que ce qu’il avançait n’était pas assez étayé et à partir du moment que d’autre scientifiques l’ont étayé, c’est accepté. Votre position est absurde, elle se résume à : tout ce qui est étayé démontré prouvé, n’y croyez pas, mais toute les pseudo-sciences qui ne se basent sur rien, vous pouvez les croire, pitoyable

              Répondre



              • Dominique

                6 Juin 2014 à 20:58

                Le problème des “vraies” sciences aujourd’hui est qu’elles sont “gouvernées” par des lobbies, par des entreprises multimilliardaires qui sont prêtes, pour gagner plus à s’asseoir sur des principes. Et elles se servent de scientifiques parfois reconnus qui vont accepter, contre rémunération, de cacher, dévier, manipuler des preuves. Dans les entreprises pharmaceutiques, combien aujourd’hui de médicaments sortent de leur labos avec des résultats parfois mortels, alors que les commissions ont accepté ce médicament ? Mais elles l’ont accepté sous la foi de rapports venant de scientifiques reconnus qui pourtant ont trompé leur monde en touchant de gros paquets de fric.
                Alors bien sûr qu’il ne s’agit pas de croire n’importe quel charlatant, mais il faut faire aussi attention à qui la science rapporte…

                Répondre



                • Alalala

                  8 Juin 2014 à 16:00

                  Il faut garder son esprit critique, mais il ne faut pas non plus tomber dans la théorie du complot… D’ailleurs, la plupart des scientifiques travaillent dans les universités, les entreprises privées utilisent surtout l’ingénierie. La vrai science travaille avec sérieux, vous avez des fois des scandales dans des labos pharmaceutique ou autre, mais c’est tellement éloigné des interrogations fondamentales des chercheurs. En générale, c’est dans l’ingénierie, éventuellement dans les sciences appliquées, mais pas en science fondamentale et théorique



          • Jordane

            30 Jan 2014 à 23:22

            Je connaissais cette vidéo. Ils sont tous relativement bons ces intervenants TED.
            Sinon pour revenir au sujet, tout le monde, pour se donner une légitimité, s’avance avec des chiffres scientifiques, si l’on avance une chose sans fondement scientifique, il sera de plus en plus difficile de le prouver. Ce qui est logique dans un certains sens. Mais où est la limite entre la science et la réalité ?
            J’ai tendance à me méfier des soit disant scientifiques, depuis le nuage de Tchernobyl qui devait s’arrêter aux frontières 😉

            Répondre









            Les commentaires postés avec une adresse email non valide ne seront pas publiés

            Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.