La Grève : Atlas Shrugged (et le conflit UBER POP/gouvernement)

Une fois que vous avez vu la vidéo cliquez ici pour rejoindre gratuitement des milliers d’entrepreneurs passionés de développement personnel en vous abonnant à la chaîne Youtube !

Ressources de la vidéo :

Transcription texte (littérale) :

Le conseil constitutionnel a récemment validé la loi Thévenoud qui interdisait UberPop. Cela a été déclaré conforme à la Constitution.

Il y a un livre qui permet de comprendre un peu mieux contre quoi se bat Uber et de vous saisir du contexte global de cette guerre entre lui et le gouvernement.

C’est un livre très surprenant qui pourtant a été écrit il y a très longtemps. Il apporte une grille de lecture assez éclairante sur ce qui se passe en France ou dans d’autres pays occidentaux aujourd’hui. C’est « La Grève » d’Ayn Rand.

A la base, c’est un livre qui s’appelle « Atlas Shrugged » (Atlas haussa les épaules) sorti dans les années 50 aux Etats-Unis et qui est un des plus grands best-sellers de tous les temps là-bas.

Il y a eu une étude qui a été faite par le Congrès américain qui estime que c’est le livre qui est le plus lu après la Bible aux Etats-Unis. On estime qu’il y a environ 8% des Américains qui l’ont lu et pourtant, ce n’est pas un petit livre.

Il a aussi une histoire très intéressante vis-à-vis de la France et la langue française puisque pendant plus d’un demi-siècle, il n’a pas été traduit. Ce qui est assez frappant parce qu’il a été traduit dans de nombreuses langues et c’est quand même un livre qui a façonné la culture américaine qui, aujourd’hui, est une vraie icône.

Hillary Clinton disait même à un moment : « Comme tout le monde, pendant un moment, je ne lisais plus que du Ayn Rand. » C’est pour vous dire à quel point cet auteur d’origine russe est une icône aux Etats-Unis.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  La Grève, d'Ayn Rand (la Révolte d'Atlas)

Et il y a eu toujours pendant très longtemps ce décalage entre la célébrité de ce livre et de son auteur aux Etats-Unis et dans le monde anglo-saxon en général, et le fait qu’il soit quasiment totalement inconnu en France.

Quand on lit « La Grève » qui a été traduite pour la première fois en 2011 en français, on comprend pourquoi.

Ça va à l’encontre de tout ce qu’on nous rabâche, tout ce qu’on nous dit depuis des années, depuis la toute petite enfance à l’école. Ça va à l’encontre de beaucoup de choses qui sont considérées comme la norme en France et ça contrecarre un peu ces idées de manière assez pertinente, assez intelligente.

Ce livre est assez excessif. Je ne suis pas d’accord avec tout ce qui est marqué dedans, mais je trouve que c’est un excellent contre-pouvoir en France et en francophonie de manière générale par rapport à d’autres influences qu’il y a eu et qui sont une des causes de ce manque d’état d’esprit entreprenarial.

Je pense notamment qu’il y a eu une influence un peu trop forte du marxisme, du communisme en France par rapport à d’autres courants de pensée, et que les idées véhiculées par « La Grève » et le mouvement Libertalia, le libertalianisme, sont un bon contrepoids à ces idées-là.

En amenant un peu de ces contrepoids, ça peut aider globalement la France et d’autres pays francophones comme la Belgique, par exemple, à avoir un état d’esprit un peu plus entreprenarial.

Donc, je vous invite fortement à lire « La Grève » si ce n’est pas déjà fait. C’est un gros livre, mais c’est un roman.

C’est un peu dur de rentrer dedans, mais une fois que vous avez passé les trente premières pages, vous rentrez dans l’histoire et après, vous ne pouvez plus vous arrêter.

Il va vraiment à l’encontre de pas mal de choses qu’on nous a inculquées comme vrai et de manière assez pertinente. Donc, ça peut perturber la lecture de ce livre.

D’ailleurs, certains d’entre vous sans doute ne seront pas d’accord avec tout, comme moi, mais je pense que c’est vraiment un livre très éclairant pour comprendre le combat d’Uber et d’autres sociétés aujourd’hui, et pour percevoir différemment certains aspects de notre société.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  A Sense of urgency - John P. Kotter

 

Acheter “La Grève : Atlas Shrugged” d’Ayn Rand sur Amazon.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

2 Commentaires pour :

La Grève : Atlas Shrugged (et le conflit UBER POP/gouvernement)

  • VilainMamuth

    9 Oct 2015 à 13:05

    Merci d’évoquer cet ouvrage
    à compléter avec

    “La route de la servitude” de Hayek
    “Sophismes économiques” de Frédéric Bastiat
    “L’action Humaine” de Ludwig von Mises
    et le génial “L’éthique de la liberté” de Murray Rothbard

    et tout ce qui dispo sur Librairal http://www.librairal.org/wiki/Accueil

    Répondre



    • Olaf

      13 Oct 2015 à 16:14

      En effet, le mouvement UberPop semble bien puiser une partie de son succès dans les pensées libertariennes … Je vous laisse juge de leur bien-fondé, discuté il y a qq temps avec un aficionado, ici : http://goo.gl/PbDpgD

      Mais ne passons pas à côté du fond : Uber a surtout proposé une offre alternative à tous les gens qui ont besoin d’un taxi à l’heure, avec un conducteur souriant et une voiture propre, qu’on puisse payer avec une carte bleue … qu’attendaient les “taxis parisiens” pour le proposer ? Ils préfèrent maintenir leur privilège (trop chèrement payé) et se faire protéger par le législateur.
      La démarche stratégique de Uber est un exemple de mise en oeuvre de la démarche Océan Bleu : bâtir une entreprise sur la réponse à des besoins mal ou non servis !
      Uber Pop va plus loin en limitant le coût de ce service par l’utilisation de moyens déjà disponibles : les voitures de conducteurs disponibles, intéressés par un revenu complémentaire.
      Cette approche est basée d’abord sur le respect des clients, et PAS sur l’éloge de l’individu. La preuve ? Les conducteurs UberPop seraient incapables de développer une offre séduisante s’ils restaient individuels ! Il faut des centaines d’individus en réseau pour commencer à intéresser des clients. Eloge de l’individu, oui, mais interdépendants et en réseau …
      Et c’est quoi une entreprise, sinon un ensemble d’individus proposant ensemble leurs compétences individuelles pour répondre à des besoins de clients ?

      Répondre









      Les commentaires postés avec une adresse email non valide ne seront pas publiés

      Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.