Musashi – La pierre et le sabre de Eiji Yoshikawa (et La parfaite lumière)

Une fois que vous avez vu la vidéo cliquez ici pour rejoindre gratuitement des milliers d’entrepreneurs passionés de développement personnel en vous abonnant à la chaîne Youtube !

Ressources :

Transcription de la vidéo :

Bonjour, ici Olivier Roland et bienvenue dans cette nouvelle vidéo.

Alors ce que vous avez pu remarquer, je vous parle régulièrement de livre de non-fiction. J’ai même créé un blog entièrement consacré au sujet des livres de non-fiction qui s’appelle « Des livres pour changer de vie ». Mais une fois n’est pas coutume, j’ai décidé de vous faire une série de vidéos sur les livres de fiction qui m’ont marqué puisque comme je vous disais dans une vidéo, j’ai rien contre les livres de fiction en tant que tel, ça peut être un excellent divertissement. C’est juste qu’il ne faut pas oublier à côté de lire des livres de non-fiction parce qu’ils peuvent vraiment nous apporter. Normalement, c’est une manière de se former tout au long de sa vie, même après avoir obtenu son diplôme.

Et c’est l’erreur monumentale que j’ai faite pendant des années, que de lire uniquement des livres de fiction alors que si j’avais lu des livres de non-fiction pendant ce même temps, j’aurai… Allez savoir ce qui se serait passé mais ça aurait eu un impact énorme sur ma vie puisque comme je vous le disais, lire ne serait-ce que deux livres de non-fiction par mois, ça fait 24 par an. Au bout de 10 ans, ça fait 240. Est-ce que vous pensez que deux cents excellents quarante livres de non-fiction, ça peut faire une différence dans votre raisonnement intellectuel, vos compétences, votre capacité, votre ouverture d’esprit ?

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Les somnambules

Evidemment que oui.

Ça ne veut pas dire pour autant qu’il n’y a pas d’excellents livres de fiction, et même qu’au-delà du divertissement, ils ne puissent pas nous apporter quelque chose de concret.

Donc, je vais vous faire une sélection de vidéos à la fois, un livre par vidéo, pour vous parler, partager avec vous les livres de fiction qui m’ont le plus marqué en vous donnant, partageant avec vous les enseignements que j’en ai tirés, alors même s’il faut toujours prendre les enseignements qu’on tire d’un livre de fiction avec des pincettes. Mais en tout cas, tous les livres dont je vais vous parler sont à la fois un excellent divertissement et sont souvent intéressants du point de vue de la réflexion, de l’ouverture d’esprit que ça amène.

Le livre dont j’aimerais vous parler aujourd’hui c’est tout simplement « Musashi – La pierre et le sabre et La parfaite lumière ». En fait, c’est deux romans en un seul (Edition J’ai Lu) .

Comme vous pouvez le voir, c’est un gros pavé qui était écrit par l’auteur japonais Eiji Yoshikawa. Et donc, c’est une biographie romancée d’un japonais extrêmement célèbre qui est donc Musashi, qui est un bretteur en fait, un adepte des arts martiaux avec des armes, donc katana, etc. qui a vécu au 17siècle, qui est notamment l’auteur du célèbre «Traité des cinq roues».

En gros, c’était un japonais qui était considéré comme le tout meilleur en art martial avec des armes à l’époque, qui a battu des tas de gens en duel sans jamais en perdre, et qui a écrit donc plusieurs livres dont le «Traité des cinq roues» qui, entre autres, parle de l’art de se battre avec un sabre ou avec d’autres armes, mais qui est aussi toute une manière, une philosophie de vie en fait. Et d’ailleurs, le «Traité des cinq roues» est toujours extrêmement populaire aujourd’hui. Il a été traduit dans quasiment toutes les langues, et on peut le trouver en français facilement sur Amazon.

Donc ça, ce n’est pas la vraie biographie de Musashi, c’est une biographie romancée. L’auteur s’est inspiré de la vie de Musashi pour en faire ce roman énorme. Et donc déjà, c’est un divertissement extraordinaire. C’est très, très bien écrit. C’est vraiment passionnant.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Gandhi : Autobiographie ou mes expériences de vérité

En fait, on suit la vie de Musashi.

Quand il démarre, quand il est adolescent, c’est une petite canaille en fait qui ne vaut pas grand-chose et qui vit un petit peu de rapine et de son art de l’épée, et qui devient au fur et à mesure un grand personnage, quelqu’un qui sans relâche va toujours viser à atteindre la perfection dans son art. C’est sa voie en fait. C’est le perfectionnement continu pour devenir le meilleur. Et ce livre raconte cette aventure de manière absolument sublime. C’est vraiment un chef-d’œuvre. Donc, excellent divertissement. Mais en même temps, une extraordinaire histoire sur qu’est-ce que ça veut dire, qu’est-ce que ça signifie d’être le tout meilleur au monde à ce que vous faites et qu’est-ce que ça a comme conséquence, c’est-à-dire, quel sacrifice ça nécessite de votre part et aussi, quelles sont les conséquences sur le monde ?

Et notamment, on voit dans cette histoire que ça suscite énormément de jalousie, qu’il doit faire face à beaucoup de calomnie par exemple et qu’en fait, jusqu’au moment où il va se battre en duel contre le champion de l’époque qui était beaucoup plus populaire que lui, qui avait le soutien de la population, des gens etc. On voit dans ce livre en fait à quel point c’est difficile même pour quelqu’un comme il dit qui a, comme il lui dit lui-même, enfin comme le dit le héros qui a le cuir dur de devoir gérer un petit peu toutes les fausses rumeurs, les incompréhensions, et aussi les choses qui viennent des véritables défauts qu’il a ou des choses mauvaises qu’il a faites.

Donc, voilà. Vraiment un livre que je recommande.

C’est clair, vous n’allez pas le lire en un jour mais personnellement, je l’ai dévoré. En plus, on plonge vraiment dans la culture japonaise. Et ça, pour moi, c’est un vrai plus puisque j’adore la culture japonaise. Voilà.

Donc, extrêmement bien écrit, excellent divertissement, très belle histoire sur qu’est-ce que ça veut dire d’être le meilleur au monde dans ce qu’on fait et quelles sont les conséquences, quels sacrifices ça demande de nous.

Et puis en plus, on apprend aussi des choses sur la vie de Musashi, même si encore une fois, attention, c’est à prendre avec des pincettes parce que c’est quand même pas mal romancé. Mais en gros quand même, les éléments principaux de la vie de Musashi se retrouvent dans ce livre. Donc, on va dire que ça peut être une bonne base de découverte si vous vous intéressez à ce personnage et que derrière, vous faisiez des biographies. On va dire que ça rend en tout cas la vie de ce personnage extrêmement vivant et du coup, ça le rend très, très attachant. On plonge vraiment dans ses qualités, ses défauts, etc.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Vous voulez rire, Monsieur Feynman ?

Donc, voilà. Extraordinaire livre, extraordinaire aventure. Ça mériterait franchement d’être transcrit en film, ce livre. Mais en tout cas, il est extrêmement populaire et connu au japon, un petit peu moins chez nous mais en tout cas, on a la chance de l’avoir traduit en français, dans une belle édition qui est celle-là et ce que je vous recommande instamment.

En conclusion, si vous cherchez un bon gros bouquin à lire pendant vos prochaines semaines, c’est vraiment celui-là. Je vous recommande. Voilà.

Merci d’avoir regardé cette vidéo. Comme d’habitude, j’ai besoin de votre feed-back. Si vous avez aimé cette vidéo, cliquez sur « J’aime » juste en dessous et partagez-la. Si vous n’avez pas aimé, cliquez sur « Je n’aime pas » et ne la partagez pas. Et comme d’habitude, pour vous abonner aux prochaines vidéos, vous cliquez sur le petit bouton en haut à droite, ici.

Merci et à demain pour la prochaine. Au revoir.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

3 Commentaires pour :

Musashi – La pierre et le sabre de Eiji Yoshikawa (et La parfaite lumière)

  • Jean-Marc

    7 Avr 2019 à 00:50

    Mon professeur de Kendo m’en parlait constamment!

    Répondre



    • OLIVIER

      14 Avr 2019 à 16:54

      En tant que karatéka, j’ai lu ce livre et il est vraiment profond, je le recommande vivement.
      Il apporte une bonne compréhension de l’art quel qu’il soit. Je n’ai pu m’empêcher de citer Musashi dans mon recueil de citations.

      Répondre



      • Jean

        17 Avr 2019 à 11:24

        Bonjour Olivier,
        Oui ce samourai était le meilleur sabreur de son temps. En fait il ne pratiquait pas un art martial mais celui du combat guerrier.
        Musashi (prononcé Mouzachi) a eu une vie unique avec toutefois fait des choix de sacrifices pour tout consacrer à être le meilleur et toujours garder sa concentration en toutes circonstances…
        Une info : une trilogie de films a été consacrée à sa vie, costumes et décors superbes, à voir.
        Le Go-rin-no-sho est tjrs enseigné au Japon pour la stratégie militaire et pour le marketing.
        Merci de diffuser l’existence de ces deux livres que j’ai trouvé passionnants.
        Jean

        Répondre









        Les commentaires postés avec une adresse email non valide ne seront pas publiés

        Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.