Pilier 2 : l’Autorité

Ceci est la quatrième partie d’une série de six articles consacrés à la création et au développement d’un blog à succès, ainsi que de sa monétisation. Le premier article se trouve ici et explique comment j’ai généré 3000 € de CA mensuel en moins d’un an et demi avec ce blog. Il donne également un lien vers les 6 autres articles.

L’Autorité est tout simplement l’expertise que vous avez par rapport aux sujets sur lesquels vous bloguez. Quand je dis “que vous avez”, je veux dire “l’expertise que vos lecteurs perçoivent”. Car l’expertise est avant tout affaire de perception, comme vous le savez si vous avez lu La semaine de 4 heures. Il est tout de même difficile (et dangereux) de ne pas être expert dans un domaine et de passer pour un, et le moins que l’on puisse dire est que ce n’est pas très éthique, mais il est à contrario facile de ne pas être perçu comme un expert alors que l’on en est un.

Au plus vous développerez votre Autorité – votre expertise perçue – au plus vos lecteurs percevront votre blog et ce que vous écrivez comme étant des conseils précieux, au plus ils seront à l’écoute, au plus ils seront à même de changer leurs habitudes et leurs perceptions des choses pour essayer celles que vous proposez, parce qu’ils penseront “sur ce sujet, ce gars en connait plus que moi, j’ai intérêt à tester ce qu’il dit parce qu’il y a de fortes chances que cela m’apporte quelque chose”. Donc, au plus vous augmenterez votre influence.

Mais qu’est-ce l’expertise et comment la développer ? Selon le wikitionnaire, il s’agit du travail accompli par les experts. On pouvait s’y attendre, donc examinons la définition de l’expert. Le wikitionnaire en propose 3, et je retiens ces deux là : “Qui est fort versé en la pratique de quelque art, de quelque connaissance qui s’apprend par expérience” et “Personne qui a un savoir, une connaissance, reconnus”.

A première vue la première définition repose sur quelque chose de plus tangible que la deuxième, mais comment détermine t-on que quelqu’un est “fort en versé en la pratique de quelque art, de quelque connaissance” ? Parce que quelle que soit l’étendue des connaissances et de l’expérience de quelqu’un dans son domaine, que connait-il ou que maîtrise t-il par rapport à tout ce qu’il y savoir dans l’univers concernant son domaine ? Une toute petite fraction, oui. Donc pour déterminer si quelqu’un est compétent dans un domaine nous comparons. Nous comparons ce qu’il dit, écrit ou enseigne et ses résultats, et nous comparons cela 1) avec nos propres compétences et 2) avec ce qui disent, écrivent et enseignent d’autres experts et leurs propres résultats.

Il n’est pas toujours évident de comparer les experts entre eux, notamment parce qu’ils adoptent souvent des approches différentes, et que la manière dont un expert présente les choses peut nous parler davantage qu’un autre (nous en parlerons davantage dans le pilier 3), donc ce n’est donc pas toujours possible. Une chose que nous faisons à chaque fois par contre est de comparer les connaissances et les résultats des experts que nous rencontrons avec nos propres connaissances et nos propres résultats. Hors, parmi tous les domaines possibles et imaginables que l’on peut maîtriser ici bas, quel est le pourcentage de ceux où vous n’êtes pas un débutant ?

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Results Without Authority - Des Résultats Sans Autorité - Tom Kendrick

Exactement. Cela veut dire que pour l’écrasante majorité des domaines, n’importe quelle personne qui a un peu d’expérience sur le sujet a des connaissances plus développées que les nôtres, et sans doute de meilleurs résultats également.

Cela veut dire que vous êtes meilleurs qu’au moins 90% de la population dans tout domaine dans lequel vous avez plus d’un an d’expérience. Après seulement un an, vous pourrez donner des conseils utiles aux débutants qui se lanceront. Ils ne vous prendront peut-être pas pour un expert, car ils vous comparerons aux autres qui ont plus d’expérience que vous, mais ils reconnaîtrons certainement que vous en savez plus qu’eux et que vous pouvez leur apporter quelque chose.

Hors, si vous choisissez un blog en fonction d’une de vos passions comme je vous l’ai recommandé à l’étape 1, il y a de fortes chances que vous ayez déjà développé des connaissances qui feront que vous serez un expert auprès d’au moins 90% de la population, parce que souvent nous sommes bon dans les choses que nous aimons (c’est un cercle vertueux, le plaisir amène l’excellence, et l’excellence amène le plaisir) et que nous apprécions y passer beaucoup de temps : cela nous permet d’apprendre très facilement et de dépasser rapidement ceux qui ont commencés en même temps que nous mais ne sont pas passionnés par le sujet. Donc même si le domaine que vous avez choisi pour bloguer est en relation avec une passion que vous n’avez jamais eu l’occasion d’approfondir, le fait même que vous soyez passionné vous permettra d’apprendre beaucoup plus vite.

Bloguer est absolument merveilleux, parce que :

  • Personne ne vous demande quels sont vos diplômes, quelle est votre expérience et quelles sont vos compétences. Ce que les lecteurs vous demandent, c’est que vous créiez du contenu qui leur parle et qui leur soit utile.
  • Personne ne vous demande d’être instantanément un expert : quand vous démarrez un blog, vos lecteurs seront indulgents envers vos erreurs et vos hésitations, et seront tout à fait à même de vous aider à y remédier, notamment si vous avez développé le pilier 3 – la Confiance/Relation.
  • Bloguer permet de développer les deux facettes de l’expertise :
    • L’expertise intrinsèque, votre maîtrise réelle du domaine que vous abordez. Ecrire à propos de quelque chose (tout comme faire des podcasts ou des vidéos) vous permet d’y réfléchir de manière bien plus profonde que beaucoup de personnes le font (qui prend la peine de coucher ses réflexions par écrit ?), et le contenu que vous allez publier va susciter des réactions, des commentaires et des questions qui vont vous aider à progresser. De plus, vous allez entrer en relation avec d’autres experts sur le sujet, qu’ils soient plus ou moins expérimentés que vous, et les échanges que vous aurez avec eux seront une formidable occasion d’en apprendre plus. Vous pouvez même démarrer comme un complet débutant dans un domaine particulier et bloguer sur les difficultés que vous rencontrez et comment vous les dépassez, ce simple fait pourrait être apprécié des autres débutants et vous permettra d’apprendre plus rapidement. Comme le dit Seth Godin dans son livre Tribus : Nous avons besoin de VOUS pour nous mener (et dans cette vidéo au TED), de nombreuses personnes croient que pour devenir un leader il faut du charisme, mais la vérité est que le simple fait de leader donne du charisme. De même, il pourrait être tentant de croire que pour bloguer sur un sujet il faille être un expert, mais la vérité est que le simple fait de bloguer à ce sujet créé de l’expertise.
    • L’expertise perçue. Bloguer est une excellente manière de faire connaître votre expertise si vous en avez déjà une, et sinon votre expertise intrinsèque se construira en même temps que votre expertise perçue, ce qui est une bonne chose.
Les lecteurs de cet article ont également lu :  10 choses que vous pouvez faire demain pour augmenter votre productivité

Alors maintenant que vous êtes convaincu de l’importance de l’expertise perçue, et du fait que vous pouvez développer une expertise intrinsèque au fur & à mesure que vous bloguez, comment faire en sorte de développer votre expertise perçue ?

Il n’y a pas trois milles manières :

L’Autorité est avant tout le produit de la qualité du contenu que vous publiez, de la fréquence de ce contenu et du nombre de lecteurs qui le lisent, et des résultats que vous atteignez dans votre domaine.

Donc pour établir et développer votre Autorité :

  • Produisez régulièrement du contenu de qualité. C’est l’ossature de tout blog, le nerf de la guerre du succès d’un blog. Si vous êtes sérieux à propos du blogging, je vous recommande d’écrire au minimum un article par semaine, et au moins une fois par mois, vous devrez écrire un Article Pilier, c’est à dire un article avec un contenu extraordinaire qui apprendra des choses utiles et intéressantes à vos lecteurs, et qui les impressionnera. Vous les reconnaîtrez au nombre et à la qualité des commentaires qu’ils susciteront, tout comme au nombre de liens qu’ils recevront de la part d’autres sites et blogueurs (parfois vous penserez que tel ou tel article seront des articles piliers et pas tel ou tel, et c’est l’inverse qui se produira. Au final ce sont les lecteurs qui décident). Le mieux est d’écrire 2 à 3 articles par semaine (au delà, vous risquez de perdre une partie de lecteurs qui n’arriveront pas à suivre, mais cela dépend de beaucoup de facteurs, et écrire 1 ou plusieurs articles par jour peut vous réussir).
  • Blogguez à propos des résultats que vous obtenez dans votre domaine, même si au début vous avez des difficultés. Au fur et à mesure vous vous améliorerez, et les bons résultats que vous obtiendrez seront aux yeux de vos lecteurs autant de preuves de votre expertise. Si vous essuyez des échecs, même importants, et que vous rebondissez, cela renforcera votre statut d’expert, tout comme le pilier 3 de la Relation/Confiance. Ne vous contentez pas d’annoncer vos résultats : expliquez comment vous en êtes arrivé là, et donnez des conseils à vos lecteurs pour qu’ils en fassent de même (exactement comme ce que je fais dans cet article 😉 ).
  • Souscrivez à Feedburner pour gérer vos flux RSS, et dès que vous atteignez 50 lecteurs abonnés, affichez le compteur que propose Feedburner : bouton_feedburner . Cela montre à la fois que ce que vous dites intéresse un nombre important de personnes, et que le lecteur n’est pas tout seul : cela génère de la preuve sociale, qui comme l’explique Robert Cialdini dans Influence et Manipulation est un élément déterminant de l’influence (et donc de l’Autorité) car nous aimons que d’autres fassent pareil que nous. De plus le chiffre de votre compteur augmentera régulièrement, ce qui montrera à vos lecteurs que vous avez de plus en plus de succès, renforçant votre expertise perçue, en vertu de cette équation simple que nous appliquons tous plus ou moins consciemment : “si de plus en plus de personnes apprécient, c’est que c’est intéressant”. Une autre manière de générer de la preuve sociale est le nombre et la qualité des commentaires, mais tout ce que vous pouvez faire pour développer cela est d’inciter vos lecteurs à commenter à la fin d’un article, et cela ne fonctionne pas à chaque fois 😉 . Ecrire un article polémique est un excellent moyen de générer de nombreux commentaires, en prenant les précautions que j’ai indiqué dans la deuxième partie (le Trafic).
  • Créez une newsletter qui proposera en partie du contenu différent de votre blog, en partie du contenu ancien qui n’est plus beaucoup lu. Cela renforce également la Relation/Confiance car l’email est un moyen de communication plus direct et plus intime qu’un article de blog.
  • Une excellente manière de générer de l’Autorité est d’interviewer des experts : non seulement vous développerez votre expertise intrinsèque en apprenant de cet expert, pendant l’interview et ensuite pendant la relation et les échanges que vous pourrez développer avec lui, mais vous développerez également votre expertise perçue car vos lecteurs associeront d’une certaine manière et à un certain degré l’expertise de l’interviewé avec votre propre expertise. En gros, si vous interviewez un expert reconnu en posant des questions pertinentes, cela vous fera paraître comme encore plus expert 😉 .
Les lecteurs de cet article ont également lu :  Vidéo : 14 000 € par mois après 1 an et demi de blog (et comment vous pouvez y arriver aussi)

Ainsi, le fait d’écrire et de publier cet article renforce mon Autorité à deux niveaux, tout d’abord l’Autorité générale (“wow s’il a un tel succès c’est que son blog est intéressant”) et une Autorité plus spécifique sur un sujet que mes lecteurs ne percevaient peut-être pas avant : le blogging en général, et plus particulièrement comment devenir blogueur professionnel (“wow, 3000 € par mois en moins d’un an et demi, s’il a un tel résultat c’est qu’il sait de quoi il parle, et en plus ce qu’il dit dans cet article me semble pertinent !”).

Note : si vous souhaitez participer, en tant que partenaire, au prochain lancement d’Agir et Réussir (afin de pouvoir en profiter pour toucher des commissions), et que vous avez une liste email d’au moins 500 abonnés, il vous suffit de m’envoyer un simple email pour que je vous donne plus de détails. Mon email : deslivres [at] technosmart.net

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

10 Commentaires pour :

Pilier 2 : l’Autorité

  • Florent F.

    18 Jan 2010 à 09:45

    Salut Olivier,

    Bravo, Bravo, Bravo et Merci, Merci, Merci !!! 😉

    Bravo pour le succès de ton blog et ta stratégie de monétisation, et merci pour tes articles d’un intérêt toujours aussi évident !

    Bravo et merci d’avoir présenté l’autorité d’un blogueur par l’approche constructiviste… Chemin faisant, c’est en marchant que le chemin se dessine… Je n’y avais pas pensé ! 😉

    Bravo et merci pour m’avoir éclairé sur l’intérêt d’intégrer un compteur feedburneur… Je vais travailler dessus ! ;-P

    Au plaisir de te lire.

    Répondre



    • Rémy

      18 Jan 2010 à 12:57

      Très bonne série d’articles, vraiment intéressant. Comptez-vous vendre un ebook à l’avenir et le proposer à l’affiliation?

      Répondre



      • Olivier FAURAX

        18 Jan 2010 à 18:08

        La traduction de “authority” en “autorité” est vraiment pas des meilleures….
        J’aurai dit “reconnaissance”, “influence” ou “popularité”.
        À la réflexion, “influence” a l’air d’être le meilleur.

        Répondre



        • Pierre

          18 Jan 2010 à 18:43

          Je vais faire le test, voir si intégrer un compteur FeedBurner augmentera mon nombre d’abonnés (100 max alors que j’ai plus de 930 fans sur Facebook…).

          Sinon, traduire authority par autorité ne me semble pas du tout inapproprié. Il faut bien sûr entendre le mot dans le même sens que dans l’expression “faire autorité” (et non pas dans le sens de “faire preuve d’autorité” par exemple).

          J’attends la suite de cette série avec impatience 😉 !

          Répondre



          • Olivier Roland (Auteur)

            18 Jan 2010 à 19:57

            Merci pour vos commentaires,

            Remy un ebook – et peut-être même un livre – est en projet, mais n’en est qu’au stade de l’idée pour le moment 😉 .

            Olivier, l’influence naît de l’autorité, et non l’inverse, le terme autorité me semble donc plus approprié que influence. De plus, je ne traduit pas “Authority” (à partir de quoi l’aurai-je traduit ? si tu as une source ça m’intéresse) mais j’emploie tout simplement le principe d’Autorité décrit dans Influence et Manipulation (car c’est bien de ce principe dont il est question ici). Et certes, Authorité est traduit dans la version française de l’Authority de la version originale 😉 .

            Répondre



            • […] est la même que celle que je fait entre l’expertise intrinsèque et l’expertise perçue dans mon article sur l’Autorité, et m’a ouvert un peu plus les yeux sur l’importance fondamentale d’améliorer la valeur […]

              Répondre




              • […] d’experts. Il s’agit, par ce biais, de proposer un article qui pourrait augmenter votre autorité et il convient donc de le documenter un minimum, pour que vos infos ne sortent pas de […]

                Répondre



                • J'ai interviewé le Dalaï-lama ! | Le bonheur pour les nuls

                  5 Jan 2011 à 22:14

                  […] lu sur le blog d’Oliver Roland qu’il fallait interviewer des experts pour avoir un blog à […]

                  Répondre



                  • Anthony

                    24 Oct 2011 à 12:58

                    Bonjour,
                    pour ma part (dites moi se que vous en pensez) mais je pense qu’au début il vaut mieux alimenter son blog. C’est à dire écrire plusieurs articles par semaines. Au moins pour qu’il y est du contenu. Il m’arrive parfois de tomber sur des sites internet presque vide (2 ou 3 articles) et je ne m’arrête pas dessus à cause de sa. En plus au début c’est le plus facile il y a pleins de choses à dire!
                    Au plaisir de vous lire.

                    Répondre




                    • […] que celle que je fait entre l’expertise intrinsèque et l’expertise perçue dans mon article sur l’Autorité, et m’a ouvert un peu plus les yeux sur l’importance fondamentale […]

                      Répondre









                      Les commentaires postés avec une adresse email non valide ne seront pas publiés

                      Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.