Résultats du concours “Le Livre qui a changé votre vie”

Le premier anniversaire du blog a été l’occasion d’organiser ce concours avec 20 livres à gagner, en partenariat avec les éditions Diateino et les éditions Leduc. L’objet du concours était de poster en commentaire indiquant quel livre a changé votre vie, et en nous racontant les transformations qu’il a engendré et comment au final il a changé votre vie.

Quasiment tous les commentaires parmi les 48 qui ont été postés sont de qualité, et il m’a vraiment été très difficile de départager les gagnants (allez les lire pour le voir par vous-même, vous apprendrez beaucoup de choses 😉 ). Après de longues lectures, réflexions, et un bon mal de crâne, j’ai réussi à sélectionner les heureux gagnants, que voici 🙂 . Lisez les attentivement, il y a des perles d’expérience sur comment un livre peut changer une vie de manière radicale et réussie.

Cinquième : Hanbeeloo, pour son témoignage émouvant sur son positionnement dans le milieu carriériste de la gendarmerie, alors qu’il est à la recherche d’autre chose, et de comment la lecture de La semaine de 4 heures de Tim Ferris l’a aidé à maintenir sa position. Il enchaîne en nous expliquant comment le chef d’oeuvre de Proust, A la recherche du Temps Perdu, lui a permis de surmonter une rupture amoureuse, et comment Bel Ami de Maupassant lui a montré un bel exemple d’ascension sociale, lui qui est issu d’un milieu modeste :

il est 04h03, et vu l’heure, je ne me sens pas pour me lancer tout de suite mais je reviendrai…
personnellement, je vote pour Benjamin, pour sa brillante narration et pour le livre « 1984″ qu’il nous conseille. Mais il y effectivement des posts de grande qualité, certains très courts, mais qui peuvent changer votre vie plus ou moins radicalement. Rémy66 est bien placé car qu’y a t il de plus important que de profiter de la présence des personnes qu’on aime (sa femme, ses enfants..)? Sûrement pas une carrière professionnelle (cf « le moine qui vendit sa ferrari » – d’ailleurs, la seule ferrari qui vaille, c’est celle de Mickael, blog « esprit riche » ; c’est du 5ème degré mais les blog aussi peuvent nous changer la vie : le tien, celui de Michael Ferrari, celui de tim ferris..! ).
Étant officier de gendarmerie, j’évolue dans un milieu très carriériste et je passe parfois pour un extra-terrestre lorsque j’annonce à mes chefs que je ne ferai jamais passer la gendarmerie devant ma vie de famille, que je ferai pas des journées de 10 ou 12H. Je prends des risques, je me suis fait « massacrer » par certains lancés dans la course à celui qui montera le plus haut, d’autres au fond d’eux-même et quelque part, m’envient. Mais ils sont pris dans le « système ». La lecture du livre de tim ferris et sa « semaine de 4 heures » m’a conforté dans ma position. Se sortir du système et de son petit confort est une étape difficile mais importante vers le bonheur et la plénitude.
Ah là là, je suis lancé, difficile de m’arrêter, tant pis pour mes heures de sommeil.
« et dire que j’ai tant aimé, que j’ai tant souffert, pour une femme qui ne n’aimait pas, qui n’était pas mon genre ». extrait de « A la recherche du temps perdu de Marcel Proust. Ce livre m’a permis de m’apercevoir que mon ex, (qui m’avait quitté – elle a préféré un irlandais lors de ses études alors que moi j’étais à Berlin – merci Erasmus!!) était loin d’être la femme de ma vie. Ce chef d’oeuvre de la littérature française m’a donc aidé à surmonter une rupture amoureuse. Que mon ex en soit louée car je vis aujourd’hui avec la femme de ma vie et elle m’a donné un petit garçon magnifique.

Une chose, je crois, est importante : la situation dans laquelle vous vous trouvez au moment où vous lisez certains livres. Je crois que j’aurais trouvé terriblement ennuyeux le livre de Proust si au moment de le lire, je n’avais pas été en séparation.

« Bel Ami » de Maupassant est aussi un livre qui m’a beaucoup marqué car c’est une bel exemple d’ascension sociale et une leçon de vie : il faut croire en soi! Je suis issu d’un milieu modeste. Mes parents, tous 2 employés, n’avaient pas les moyens de me payer des études supérieures. L’armée et la gendarmerie sont encore des institutions où l’ascenseur social existe réellement. Grâce au travail et à la volonté, j’ai pu, un jour, réaliser mon rêve : devenir officier. Cela a été pour moi une sorte de consécration. Aujourd’hui, les années ont passé et je suis largement axé sur autre chose. une vie pas forcément avec plus d’argent mais avec plus de temps libre, plus de moments pour m’occuper de ma famille et vivre mes passions à fond. Je pense que la vraie richesse est là! Il est clair qu’apporte de l’éducation à ceux qu’on aime, est plus gratifiant que de donner 5€ à une personne en difficulté dans la rue.

En fait, outre les trop peu nombreux mentors susceptibles de bouleverser notre vie, on s’aperçoit que la lecture en général transforment nos existence et nos parcours. tu fais un beau métier Olivier!
La vraie pauvreté est chez ceux qui ne lisent pas.
04h54 : cette fois-ci, j’y vais…

Il gagne L’art de se lancer, Tribus et Prêt pour l’action (Benjamin, un des gagnants, ayant généreusement décidé de lui donner un exemplaire d’un livre qu’il avait déjà 🙂 ).

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Erika Andersen m'envoie son livre dédicacé

Quatrième : Yann, pour nous avoir expliqué comment la découverte de L’art de se lancer l’a convaincu de quitter son travail d’ingénieur bien payé pour se lancer dans un mastère en création d’entreprise, qui l’a conduit à lancer sa propre société aujourd’hui, non sans avoir rencontré l’auteur Guy Kawasaki à la Sillicon Valley entre temps :

Le livre qui a changé ma vie est « L’art de se lancer » de Guy Kawasaki (d’ailleurs, si par hasard je le gagne, je le laisse à quelqu’un d’autre, qu’il le découvre !).

Avant sa lecture j’étais ingénieur dans une grande société du Sud-Est de la France (3000 personnes). Je travaillais dans les systèmes d’information, bon salaire (même très bon) mais travail peu enrichissant personnellement.
Ce livre m’a donné goût à la création d’entreprise. L’art de narrer de Mr Kawasaki est superbe, ses exemples sont pertinents et le tout est très drôle. Il désacralise certains points de la création (négociation avec les Business Angels,…).

Suite à la lecture du livre, j’ai décidé de quitter mon travail et de me lancer dans un mastère en création d’entreprise. J’ai choisi celui de l’ESCP-Europe car il me paraissait complet et qu’il intégrait un voyage d’étude à San Francisco. J’ai donc fait mes bagages pour Paris et ai suivi une année de cours. Au cours de cette année je suis parti dans la Silicon Valley et là j’ai rencontré Mr Kawasaki avec qui j’ai pu un peu échanger.

Évidement j’avais pris mon livre afin de le faire dédicacer :-) (voir photo: http://farm3.static.flickr.com/2506/3948872494_2c62f29b6b.jpg )

Je viens de finir mon Mastère et je lance actuellement ma société.

Dire qu’il y a 18 mois, j’étais employé et que je me retrouve à gérer une société grâce à ces 294 pages….

Je ne le regrette pas !

Il gagne La réalité de l’entreprenariat, Prêt pour l’action et Comment obtenir ce que vous voulez.

Troisième : Fab, pour nous avoir dévoilé son passé d’employé exécrable qui passait son temps à critiquer les autres et qui s’est retrouvé de plus en plus seul, professionnellement et personnellement, jusqu’à ce qu’une personne anonyme lui envoie un mail lui conseillant de lire Comment se faire des amis. Malgré sa vexation initiale, il a lu ce livre et il a transformé sa vie.

Bonjour,
Le livre qui a le plus changé ma vie est sans conteste : Comment se faire des amis et influencer les gens de Dale Carnegie

Il y a trois ans de cela j’ étais devenu au fil du temps et sans m’ en rendre compte le meilleur employé qu’une entreprise puisse rêver (lors d’un cauchemar) , mes passe-temps préférés?

– contredire mes clients et collaborateurs pour « leur prouver que j’ai raison »
– blâmer les autres pour leur erreurs (en omettant bien sur les miennes)
– manager mes subalternes par des ordres « secs » ; sans tenir compte de leurs remarques et en ayant pour leur travail aucune reconnaissance
-arriver en retard à mes rendez-vous car « après tout mon temps est plus précieux que le leur »
-me plaindre et « ronchonner » toute la journée
-couper la parole au gens « après tout ce que j’ai à dire est bien plus important « ben voyons:-)
-commencer toute mes phrases par « moi je »
-oublier les anniversaires de ma petite amie et ne lui porter aucune marque d’attention

Un jour après avoir été plaqué par ma copine, étant de moins en moins contacté pour sortir le soir par mes amis et en période de préavis de licenciement (aller savoir pourquoi) je reçu un mail anonyme (un de mes derniers ami sans doute) disant:
« Je n’ aime pas ce que tu es devenu; tu t’ es perdu, avec en pièce jointe « comment se faire des amis .pdf »: me sentant humilié je l’ efface ,c’est seulement en le récupérant dans la corbeille 2jours plus tard que j’ allais trouver mon salut ;

Ce livre m’en a plus appris sur les rapports humains en une journée qu’en 25 ans de vie (et je pèse mes mots)

Grâce à ce livre j’appris que:

-qu’il ne sert à rien de critiquer, se plaindre, que cela nous dessert
– Tous les actes humains sont provoqués par le désir d’être important
– à motiver mes collaborateurs
-nous intéressons aux autres que quand ils s’intéressent à nous
-pour plaire aux autres et avoir leur appui il faut leur faire sentir leur importance sincèrement
-qu’il faut éviter les controverses c’est le meilleur moyen d’en sortir vainqueur
-à voir les choses du point de vue de mon interlocuteur
-qu’un homme convaincu malgré lui garde toujours la même opinion
-le fonctionnement des rapports humains plus généralement

Ce livre m’a permis de faire un travail sur moi même et faire tomber ce mur qui s’était dressé entre moi et la lumière du monde. A ce jour j’ai quatre fois plus d’amis, je suis souvent invité chez mes nouveaux collègues, je suis régulièrement félicité par mon boss, j’ai même eu une promotion.

Je conseil ce livre à tous et je tiens remercier l’auteur anonyme qui m’a envoyé ce livre par mail.

fab

Il gagne La technique du succès, L’art de se lancer, Prêt pour l’action et Comment obtenir ce que vous voulez.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  10 livres à offrir pour changer une vie

Deuxième : Benjamin, qui nous explique comment la découverte du roman 1984 de Georges Orwell lui a permit de développer une conscience politique, de comprendre qu’il est le seul responsable de sa liberté, et qu’il “doit se bouger le cul au lieu de laisser les choses aller naturellement ” :

On s’est tous regardés médusés, mes camarades et moi, lors de notre premier jour de prépa lettres quand le prof d’histoire termina la seconde moitié de sa phrase. La première moitié, c’était « S’il n’y avait qu’un seul livre que vous deviez lire cette année, ce devrait être… » Voyant les gros pavés ornant la bibliothèque derrière lui, on s’attendait à une bible de 1000 pages à la sauce « L’intégrale du XXème siècle de A à Z » !

Lorsqu’il nous a dit que le livre qu’il nous recommandait avec la plus grande vigueur cette année était un roman – et pas épais qui plus est – on était plutôt surpris.

Une chose est sûre, ce monsieur ne volait pas son salaire puisque cinq ans après, « 1984″ est toujours le livre le plus fascinant qu’on m’aie mis sous les yeux. Ce roman fut écrit par l’anglais Georges Orwell en 1948, au sortir de la guerre, et en imaginant ce que serait le futur en 1984. C’est donc de la science-fiction. Ça parle de totalitarisme, et d’un mec tout seul à sentir la liberté lui manquer, au milieu d’une armée d’hommes-zombies (le peuple) dressés et contrôlés par le Parti.

Le Parti a un oeil : des caméras de surveillance partout. Le Parti refait le dictionnaire chaque année, et on supprime ou change le sens des mots : « Liberté » n’existe plus, parce que ce qui ne se nomme ne peut se penser. Comme une « femme de ménage », une « caissière », ça n’existe plus aujourd’hui, c’est donc qu’il n’y a plus de pauvreté ;)

Et le boulot de Winston, le héros, c’est de passer la journée au ministère de la Vérité pour corriger tous les anciens numéros du « Times » qui ne sont plus d’actualité. Par exemple, si un article vante les mérites d’Untel, ouvrier de l’année, et qu’un peu plus tard Untel a finalement commis un crime qui l’a conduit à être exécuté, Winston est chargé de réécrire l’article d’archive, en changeant le nom de l’ouvrier de l’année, par exemple.
Son job est donc de réécrire l’Histoire pour le Parti.

Et qu’est-ce que ça change dans une vie, de lire ça ?

Mais tout, pardi ! Ça forge le caractère. Ça aide à comprendre ce qu’est la soif de pouvoir dans l’Humanité. Parce que l’incroyable, c’est que la plupart de ce qui fut écrit dans ce roman en 1948 s’est réalisé (les caméras de surveillance, par exemple). C’est donc un récit admirablement prophétique, et qui permet de mieux comprendre le monde d’aujourd’hui – pile le but que visait notre prof d’histoire, j’imagine.

J’y ai compris, moi qui aimait à répéter à mon père en colère « Mais arrête, si le gouvernement fait ça il doit bien y avoir une bonne raison », moi qui aimait à rêvasser aux grecs antiques et à leur volonté de servir la cité (sans salaire), que non, les mecs là-haut n’étaient pas là pour me rendre service. Qu’ils n’étaient pas là pour faire le bien de la société et m’aider dans ma vie.

J’y ai compris que personne ne ferait le travail à ma place, que j’étais responsable de ma liberté.

J’y ai compris qu’il fallait que je devienne battant et vigilant. Au lieu de me laisser aller et de faire confiance aveuglément à ceux qui ont tout pouvoir sur ma vie.

Eh ! J’y ai compris qu’il fallait que je me bouge le cul.

Se bouger le cul au lieu de laisser les choses aller naturellement ? Ah, ça sonne comme du développement personnel.
C’est normal, « 1984″ m’en a ouvert les portes ;)

« Vous ne possédez rien, en dehors des quelques centimètres cubes de votre crâne. » Georges Orwell, 1984.

Il gagne La technique du succès, Tribus, La réalité de l’entreprenariat et Comment obtenir ce que vous voulez, puisqu’il a généreusement cédé un livre qu’il avait déjà à Hanbeeloo, dont il a aimé le commentaire.

Première : Rachad, qui nous raconte comment la lecture de Transformez votre vie de Louise L. Hay a bouleversé sa vie, qui a mis en douceur le doigt sur ses dysfonctionnements et ses systèmes de croyance. Cela lui a permit de prendre conscience qu’elle était rongée par la colère, et avec l’aide du livre et de beaucoup de détermination, elle a réussie aujourd’hui à la dépasser :

Etre au bon moment, au bon endroit avec la bonne personne, c’ est une phrase que j’ai entendu souvent mais que je n’ai jamais pu expérimenter dans son intégralité sauf exception faite pour LOUISE HAY et son exceptionnel livre TRANSFORMEZ VOTRE VIE. Il est vrai qu’un changement ne s’opère que quand on le désire profondément et que l’on a la chance de croiser des personnes qui opèrent des déclics chez vous.
Ce livre m’a bouleversé à plus d’un titre. Tout d’abord, relativiser les événements de la vie a été la première étape.En effet, si je me réfère au vécu de l’auteur, placée dans une famille dés son plus jeune âge, re-récupéré pas sa maman, évolué dans un environnement familial avec beaucoup de violence verbale et physique. Subi des agressions sexuels et des viols répétés depuis sa tendre enfance(5ans). Pour couronner le tout un accident grave à onze ans. Cette résilience, dont elle a fait preuve toute sa vie pour se reconstruire, se remettre debout, avancer, s’aimer a beaucoup forcer mon respect et mon admiration. Vouloir le partager et en faire profiter un grand nombre de personnes encore plus.
En quoi ce livre m’a chamboulé ma vie. D’abord par l’extrême générosité de l’auteur, le livre est conçu sur le schéma d’une consultation active, tout au long de la lecture vous avez cette impression qu’elle vous accompagne et vous aide à faire sortir le meilleur de vous même.
Toutes les prises de conscience que j’ai eu grâce à ce livre se sont fait grâce à un profond travail d’introspection, ce livre est très bien structuré, chaque chapitre traite d’un sujet en particulier et vous accompagne doucement mais sûrement à mettre le doigt sur vos disfonctionnements, vos systèmes de croyances et mieux que cela vous en aide à en sortir et à en créer des nouveaux qui correspondent mieux à, ce à quoi vous aspirez, grâce à une série d’exercices ( A faire sérieusement :) )
Tout d’abord, Lise vous aide à identifier votre vrai problème. Habituellement quand un problème survient dans notre vie, c’est rarement le vrai problème, ce ne sont que les conséquences et les effets d’un problème qui jusque là relève de l’ordre de l’inconscient pour vous.
L’étape suivante s’articule autour de la connaissance de l’origine du problème et l’identification de tout le système de croyance négatif et limitatif que l’on construit autour de ça. A ce stade, on peut opérer le changement et celui-ci passe obligatoirement par tous les lâcher prise que l’on doit faire , tous les pardons que l’on doit accorder à ses parents, son conjoint, amis, et à SOI SURTOUT. C’ est à mon sens, la partie la plus importante du livre car elle vous met face à vos responsabilités et teste votre niveau de résistance face au changement. Pour ma part, j’ai toujours été prisonnière de ma COLÈRE, une colère qui me rongeait de l’intérieur, qui prenait du plaisir à s’installer et à prendre ses aises toutes les fois ou je tentait de m’en débarrasser. Et aujourd’hui c’est de l’histoire ancienne. Vous dire que c’est grâce à LOUISE, au fait que c’était le bon moment, à la détermination…….Je crois que ce doit être un peu de tout ça.
Une chose est certaine pardonner revient à se libérer, je reprend un passage du livre que j’ai adoré et qui a fortement résonné en moi ( Je sais que lorsque nous sommes bloqués, cela signifie qu’il y à encore à pardonner. Si nous ne sommes pas libres dans le moment présent, c’est que nous nous accrochons au passé:un regret, de la tristesse, une blessure, de la peur, ou de la culpabilité, de la colère, un reproche et parfois même un désir de vengeance. Chacun de ses états découle d’un refus de pardonner.)
Elle aborde ensuite allégrement la partie qui corrobore la construction du neuf, notre nouveau schéma mental, basé sur nos aspirations, nos objectifs, nos rêves.
Que du bonheur, une belle délivrance. un grand merci à toi Louise de m’avoir accompagné à travers ton livre, merci de m’avoir permis d’avancer enfin. Voilà, pour le bonheur que m’a procuré ce livre j’espère que vous vous autoriserez ce beau cadeau en l’achetant et en lisant. SALVATEUR
PS: Merci à toi Olivier pour cette ingénieuse idée qui nous à permis de se découvrir tous un peu plus à travers nos lectures respectives. Merci.

Elle gagne tous les livres du concours, soit La technique du succès, Tribus, La réalité de l’entreprenariat, L’art de se lancer, Prêt pour l’action et Comment obtenir ce que vous voulez.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Les premiers livres sont arrivés

Merci à tous ceux qui ont participés 🙂 .

Par ailleurs, étant en plein déménagement dans un appartement nécessitant beaucoup de travaux, et partant vendredi pour des vacances de cinq jours, il est possible que le rythme des publications se ralentisse un peu. Ne vous en inquiétez pas ;).

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

5 Commentaires pour :

Résultats du concours “Le Livre qui a changé votre vie”

  • Yann

    5 Nov 2009 à 00:08

    Merci Olivier pour ce concours, pour le blog (et aussi pour les livres).

    Répondre



    • G

      8 Nov 2009 à 10:47

      Merci pour ce concours, les commentaires étaient vraiment enrichissants et donnent fort envie de lire encore plus (et d’en discuter).

      A quand un groupe de lecture ?

      G.

      Répondre



      • hanbeeloo

        10 Nov 2009 à 00:07

        Merci Olivier pour ton blog.
        Rdv au prochain concours.
        Comme tu l’as remarqué, les lecteurs sont aussi des compétiteurs!

        Répondre



        • Patrick

          12 Nov 2009 à 15:12

          A cette liste de livres et de recommandations, je rajouterai la vidéo suivante: “Comment avoir de la chance ?”
          http://www.youtube.com/watch?v=FX8HoRk0eHA

          En 6min 30sec, il résume les éléments qui me paraissent essentiels.
          C’est d’une perspicacité magistrale selon moi. Je vous recommande vivement de prendre 6min pour la voir.

          Répondre



          • Reda Dinar

            16 Nov 2009 à 18:33

            Merci mille fois pour ce livre qui est en train de changer ma vie.
            Un concentré de productivité et de pratique.

            un grand Merci cher Olivier du Maroc (j’espere qu’il fait pas trop froid chez toi) 😉

            Reda de Casablanca

            Répondre



            • Nivek

              15 Fév 2012 à 01:06

              De supers commentaires, fortement inspirants ! 🙂

              D’ailleurs, je suis en train de lire toutes les chroniques que je n’ai pas lu (et y en a !)

              Alors, merci, Olivier 😉

              Répondre









              Les commentaires postés avec une adresse email non valide ne seront pas publiés

              Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.