Une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie.

EAT 2 : Des morts et des vivants

eat 2 des morts et des vivants chroniques d'une société toxique Gilles Lartigot

Résumé de « EAT 2 » de Gilles Lartigot : Cet ouvrage soutient que notre régime alimentaire occidental actuel est responsable d’une multitude de maladies chroniques et de problèmes environnementaux, et qu’un passage à un régime alimentaire complet à base de plantes peut non seulement prévenir ces problèmes, mais également favoriser la longévité et la vitalité.

Par Gilles Lartigot, 2017, 345 pages

Note : Cette chronique est un article invité écrit par Matis Veyres du blog lectures enrichissantes

Table des matières

Chronique et résumé de « Eat 2 » de Gilles Lartigot

Note : Gilles Lartigot a écrit un premier livre sur le sujet, déjà chroniqué sur le site : EAT : les chroniques d’un fauve dans la jungle alimentaire.

Le jour où le temps s’est arrêté

Gilles Lartigot commence par émettre une critique de la société dans laquelle on vit. En effet nous passons notre vie à courir après nos désirs sans jamais être satisfait. Nous manquons de sens et nous nous concentrons sur le superflu. L’être a disparu au profit du paraître et de l’avoir. L’auteur était également pris dans ce cycle jusqu’au jour où un événement l’a complètement transformé. Il est tellement tombé bas qu’il ne pouvait que remonter. Il a alors décidé de reprendre les choses en main et de vivre selon ses valeurs.

15 minutes

15 minutes c’est le temps que sa conférence TEDx sur le thème du cancer a duré. Dans cette conférence, il explique notamment que le cancer n’est pas le fruit du hasard et que ce sont certains de nos comportements qui en sont la cause. D’ailleurs le cancer est depuis 2004 la cause de mortalité numéro une en France.

L’agroalimentaire un puissant lobby qui influence les choix de nos dirigeants pour leur intérêt financier au détriment de notre santé. Nous sommes poussés à manger de la viande, du poisson, des œufs, du lait… En trop grande quantité ce qui déséquilibre le PH de notre corps car les aliments acides sont trop nombreux en comparaison des aliments alcalins. La chimie est de plus en plus présente au sein de notre alimentation entre additifs alimentaires, vitamines synthétiques, pesticides, herbicides…

Bien sûr les études concernant ces molécules chimiques sont financées par les mêmes groupes industriels qui les produisent et ne vont donc pas aller à l’encontre de leurs intérêts. Le jeune est une pratique très bénéfique pour la santé. Cette pratique permet de nettoyer notre corps de toutes ses substances nocives, il est encore présent dans les religions mais il a tendance à être délaissé.

Comment pouvons-nous mourir d’obésité quand il y en a qui meurent de faim dans d’autres pays ? Nous mangeons des animaux bourrés d’antibiotiques, des animaux élevés dans des cages dans des camps de concentration où les visiteurs ne sont pas les bienvenus. Nous avons remplacé les repas en famille destinés à discuter et à apprécier par des repas seuls devant la télévision. Connaissez-vous l’importance de la mastication ? Elle permet notamment une bonne digestion et apporte un sentiment de satiété. 

N’oubliez pas que l’alimentation peut ralentir ou accélérer un cancer sur deux. Et, une alimentation adéquate peut prévenir un cancer sur trois.

effets de l'alimentation sur le cancer

EAT2

L’alimentation du corps a un impact énorme sur notre santé. Mais, l’alimentation intellectuelle joue également un rôle majeur pour mener une bonne vie.

Il faut apprendre à aller chercher des informations nous-mêmes que ce soit dans des livres ou sur internet tout en veillant à garder un esprit critique. « EAT2 » a justement pour but de remettre en question vos certitudes, d’aborder des sujets tabous et vous rendre ouvert d’esprit. Pour cela Gilles Lartigot a décidé d’échanger avec des personnes engagées et authentiques afin de vous partager ces expériences.

Cancer

Le nombre de cancers chez l’enfant a grimpé de 30% ces dernières années. Le cancer est devenu omniprésent dans notre société c’est pourquoi l’auteur grâce à sa rencontre avec le docteur Nicole Delépine va vous permettre de mieux comprendre cette maladie.

Docteur Nicole Delépine

Ancienne pédiatre-Oncologue, elle était responsable de l’unité d’oncologie pédiatrique et jeunes d’Avicienne de 1999 à 2006, puis responsable de l’unité cancérologie pédiatrique, indépendante, de l’hôpital universitaire Raymond Poincaré à Garches jusqu’à la fermeture de son service en 2014. Elle a écrit plusieurs ouvrages sur notre système de santé, sur les médicaments et sur la cancérologie dans lesquels elle dénonce les dysfonctionnements qui touchent notre système de santé. Actuellement à la retraite, c’est sans intérêt qu’elle va nous exposer son point de vue sur la situation.

L’évolution de notre système de santé

Avec les années de nombreuses mesures ont été prises concernant le fonctionnement des hôpitaux et le rôle des médecins. Le gouvernement a décidé que les hôpitaux seraient gérés comme des entreprises avec pour objectif le profit et la rentabilité. Des lois ont ensuite amené à une plus grande hiérarchie ce qui a complètement détérioré les relations entre les différents professionnels et avec de nombreux intermédiaires plus personne n’est responsable de rien. Des quotas minimums ont été décidés, ce qui a provoqué la fermeture de nombreux petits hôpitaux afin de réunir tout le monde au même endroit et d’améliorer la rentabilité au détriment de la qualité. Le traitement des patients s’est vu imposé aux médecins sans prise en compte de l’individualité des personnes concernées. Les médecins refusant de se soumettre aux protocoles ont été exclus progressivement. 

La liberté de soigner

De nombreux médecins ont décidé de partir à l’étranger exercer leur profession à la fois pour des questions de salaire mais aussi afin de pouvoir avoir la liberté de soigner selon leur éthique.

De plus, le nombre de suicides parmi les professionnels du secteur médical est inquiétant. La bureaucratie, la charge de travail et la gestion managériale d’entreprise n’y sont pas pour rien.

La relation médecin-patient

Sachant que la durée d’une consultation moyenne en cancérologie dure 7 minutes et que la parole n’est pas libre comment voulez-vous que le médecin puisse établir une bonne relation avec son patient. Alors qu’une relation de confiance joue un rôle important dans la guérison du patient.

relation médecin patient cancérologie

Le traitement du cancer

Les cancérologues, rhumatologues, dermatologues et endocrinologues sont fortement incités à utiliser certains médicaments qui n’ont pas encore démontré leur efficacité. Les laboratoires pharmaceutiques font tout pour que les médicaments soient le plus vite possible disponibles sur le marché.

Le docteur Nicole Délepine a écrit le livre « Cancer, les bonnes questions à poser à votre médecin » afin de vous aider pour choisir et comprendre le traitement adéquat. Elle explique également qu’aujourd’hui la sécurité sociale finance aussi les essais thérapeutiques et non seulement les soins de santé. De plus on sait que le ministère de la Santé s’aligne sur les prix des médicaments pratiqués dans l’Union européenne qui sont excessivement chers alors qu’il pourrait refuser. Les économies sont donc faites sur ce qui les arrange le plus. 

Thérapies précoces & Patients cobayes

Les médicaments sont mis sur le marché bien plus rapidement qu’avant. En effet les nouveaux critères choisis par l’AMM (l’Autorisation de Mise sur le Marché) favorisent ce mécanisme. Par exemple il suffit que le médicament testé sur « la cible » ne produise pas d’effet indésirable au bout de 2 ou 4 mois pour que l’AMM autorise sa commercialisation. La Haute Autorité de Santé a pour rôle d’évaluer l’efficacité des médicaments sur une échelle de 1 à 5, avec 5 qui signifie qu’il n’y a pas d’amélioration sur l’état du patient. Pourtant 82% des médicaments de la « liste en sus » obtiennent une note de 4 ou 5. 

Il y a également des médicaments comme l’Avastin qui provoque la mort de certains patients. Et il continue à être grandement utilisé. Lorsque le patient meurt et que la famille demande des explications au directeur de l’hôpital, elle se fait alors envoyer balader. Et si la famille envisage d’attaquer en justice l’hôpital, c’est perdu d’avance. Le taux de cancer foudroyant dû à des thérapies précoces qui n’ont pas fait leurs preuves est grave.

Les « surdépistages »

En raison de quotas à respecter il y a de nombreux dépistages qui ont lieu menant parfois à des erreurs. Ces erreurs amènent à ce que des personnes prennent des traitements dangereux alors qu’elles n’en ont pas besoin.

Chimiothérapie & Alimentation

La chimiothérapie est certes dangereuse mais elle est néanmoins indispensable. Le cancer ne peut être entièrement soigné par l’alimentation. En revanche une alimentation saine et adaptée produit un effet bénéfique sur le malade et l’aide dans sa guérison.

Le pouvoir de l’alimentation

La citation « Que ton alimentation soit ta première médecine » a été attribuée au médecin et philosophe grec Hippocrate. Cependant une étude de Diana Cardenas du Research Institute on Nutrition, Genetics and Metabolism de l’Université El Bosque de Bogota publiée en décembre 2013 dans la revue scientifique e-SPEN Journal, a conclu que cette citation est une création littéraire qui n’a pas été dite par Hippocrate. Ce qui ne veut pas dire pour autant qu’il ne considère pas que l’alimentation joue un rôle dans la santé et la maladie, mais seulement que selon lui, la nutrition ne substitue pas les médicaments.

En effet une bonne alimentation permet à la plupart des cellules du corps de se régénérer avec le temps. 

ton alimentation soit ta première médecine

Le colostrum

Le colostrum est le premier lait sécrété par la mère dès la fin de la grossesse. Il permet au nouveau-né d’absorber tous les nutriments dont il a besoin. L’allaitement maternel est recommandé pour au moins les 6 premiers mois du bébé mais les mères peuvent avoir des raisons physiologiques, professionnelles ou personnelles de ne pas le faire. 

L’allaitement maternel

Un allaitement maternel amènera pour l’enfant de meilleures défenses immunitaires, hormonales et une meilleure croissance. Cette pratique n’est pas non plus parfaite. En effet, la maman a emmagasiné des molécules toxiques qu’elle transmettra à son enfant. Toutefois, c’est mieux que les laits maternisés en poudre. Il est donc recommandé de suivre un régime sain comme le régime méditerranéen et de privilégier des aliments biologiques le plus tôt possible pour les futures mamans. 

Les nouveaux gourous

Il faut faire attention aux conseils donnés sur internet qui ne sont pas toujours objectifs. C’est pourquoi cultiver le doute est d’une importance capitale. Nous devons rechercher des informations pour progresser sur le chemin de la connaissance, mais nous devons aussi apprendre à vérifier les sources, comparer ces informations avec d’autres et les analyser en fonction de notre propre vécu.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Pourquoi vous n'appliquez pas ce que vous lisez (et comment y remédier) - 2

L’alimentation New Age 2.0

Le problème c’est que nous pouvons facilement nous sentir perdus devant tout ce flot d’informations et de contradictions. Gilles Lartigot nous conseille alors de revenir aux fondamentaux, soit une alimentation naturelle sans produit chimique ni aliments transformés.

La nourriture originelle

Il vaut mieux se concentrer sur une alimentation saine et naturelle plutôt que de suivre les derniers régimes à la mode qui n’ont pas fait leurs preuves. Attention quand même à ne pas tomber dans l’obsession et le contrôle permanent.

Personnellement je suis atteint d’orthorexie, c’est un comportement alimentaire basé sur l’obsession d’une alimentation saine. Ce qui fait que je ne fais quasiment jamais d’écart car cela m’apporterait plus de culpabilité que de plaisir. 

Un régime qui a fait ses preuves et que Gilles Lartigot nous recommande c’est le fameux régime méditerranéen. Il a pour principales caractéristiques une importante présence de fruits/légumes, utilisation de l’huile d’olive pour les lipides ajoutés, faible consommation de viande rouge, de beurre et de lait et la consommation de produits de la mer.

L’alimentation anti-cancer

Les recherches du Docteur Richard Beliveau, qui est à la tête d’un grand laboratoire de médecine spécialisé dans la biologie du cancer à l’Université du Québec à Montréal, ont permis de mettre en avant les propriétés bénéfiques de certains aliments face au cancer. On peut citer par exemple l’ail, le brocoli, l’épinard, le poireau, la tomate, l’orange, les fraises, le citron, le thé vert, le curry…

L’ouvrage « Anticancer » est un indispensable à se procurer pour lutter contre cette maladie. Ce livre rassemble des études et présente des moyens qui favoriseraient la guérison. David Servan-Schreiber évoque l’importance de l’alimentation mais aussi le rôle déterminant que joue le corps et l’esprit. 

Synergie anti-cancer

L’auteur partage ensuite une recette à base de curcuma, de gingembre et de citron jaune ainsi qu’une autre composée de patate douce, de courgette, de radis noir, d’oignon, ail, sel et soja. Il prodigue également des conseils concernant la consommation de curcuma, gingembre, thé vert, ail et soja.

Oméga obésité

L’obésité s’est beaucoup répandue ces dernières années que ce soit aux États-Unis qui comptent 38,2% de personnes de plus de 15 ans obèses ou que ce soit en France avec 15,3% en 2017 de personnes considérées comme obèses. Je rappelle que pour être concerné votre IMC doit être supérieur à 30.

Plusieurs raisons peuvent expliquer ces chiffres. Nous mangeons trop de mauvaises calories, trop de mauvaises graisses et au contraire nous ne faisons pas assez de sport. De plus le rapport entre oméga 3 et oméga 6 est déséquilibré, ce qui modifie notamment notre insulinorésistance. Alors que l’ANSES préconise un rapport de 5 oméga-6 pour 1 oméga-3, l’alimentation des pays occidentaux a un rapport allant de 10 à 30 oméga-6 pour 1 oméga-3. Pour rétablir un rapport plus adapté, il faut privilégier les huiles de lin et colza à celle de tournesol par exemple.

Consommer des poissons gras sauvages comme le saumon ou les sardines, manger des œufs de poule élevés dans de bonnes conditions comme celles du label Bleu-Blanc-Cœur. Vous pouvez également vous supplémenter en gélules à base d’oméga-3.

se supplémenter en omega 3

Faut-il manger des animaux ?

Pourquoi les animaux d’élevage ne mériteraient pas la même compassion que nos animaux de compagnie ? Il y a quelques années les fermiers respectaient les animaux d’élevage qui avaient des conditions de vie correctes. Cependant ces fermiers qui privilégient les espaces naturels et la production locale sont de plus en plus rares. Nous sommes passés à une consommation de masse dirigée par les grands groupes industriels. Ils proposent des prix auxquels les fermiers et les agriculteurs ne peuvent faire face. Les consommateurs ne doivent pas oublier que ces économies se font au détriment de leur santé. De plus, ces économies nécessitent de faire subir des conditions de vie déplorables à ces animaux.

L’homme a toujours tué des animaux pour se nourrir mais est-ce une raison de continuer ainsi ?

Je ne dis pas que nous devons arrêter de manger des animaux mais nous avons la possibilité de changer notre manière de consommer. Rien ne nous oblige par exemple, à manger de la viande tous les jours. 

Docteur Jérôme Bernard-Pellet

Le docteur Jérôme Bernard-Pellet est médecin généraliste, médecin nutritionniste et titulaire d’une maîtrise en bio-statistique et recherche clinique. Il a accepté de répondre à quelques questions pour nous aider à y voir plus clair. Une alimentation végétalienne ou végétarienne permet de lutter contre les maladies cardiovasculaires. Une étude menée sur 73.308 personnes durant 6 ans par le docteur Michael J.Orlich a montré que ce mode de vie améliore l’espérance de vie. Il nous informe aussi que la médecine préventive est complètement délaissée au profit de la médecine curative, celle qui rapporte. En effet elle représente seulement 0,5% des dépenses de santé en France. En général les médecins n’ont pas de connaissances particulières en nutrition c’est pourquoi il est nécessaire de se tourner vers un autre professionnel plus apte à vous conseiller. 

La médecine préventive

La médecine préventive n’est pas la priorité en France. Une consultation est payée 4 fois plus cher en médecine curative qu’en médecine préventive. Le docteur Jérôme Bernard-Pellet estime qu’une bonne médecine préventive pourrait diminuer le chiffre d’affaires des laboratoires pharmaceutiques par deux ou trois, ce qui explique pourquoi les laboratoires n’y sont pas très favorables. Le secteur de la santé est donc également centré sur ce qui rapporte avant tout.

Les protéines

Une croyance populaire prétend que les protéines de sources animales seraient supérieures aux protéines végétales mais qu’en est-il vraiment ? Il est vrai que certains acides aminés essentiels tels que la lysine sont rares mais rien ne prouve que cela nuirait à notre santé. 

Concernant la quantité de protéines optimale à consommer elle n’est pas évidente à définir. L’OMS estime que nous devons consommer 0,66 gramme de protéines par kilo de poids de corps et par jour. Cette quantité est largement atteignable en étant végétalien ou végétarien. 

quantité de protéines à consommer régime

La vitamine B12

La carence en vitamines B12 n’est pas un mythe car elle se trouve uniquement dans la viande. Elle peut survenir après plusieurs années une fois que notre stock aura été épuisé. Il est fortement conseillé aux femmes végétariennes/végétaliennes qui allaitent leur enfant de se supplémenter en vitamine B12. De même les personnes âgées sont susceptibles de manquer de B12.

La supplémentation en vitamine B12 est disponible en vente libre dans les magasins biologiques et spécialisés pour un montant de 1,5 à 4 euros par mois. La vitamine B12 est abondante dans la viande car 80% de la production de vitamine B12 est destinée aux animaux d’élevage comme facteur de croissance. 

Le fer et le calcium

On distingue deux types de fer, le fer héminique que l’on retrouve dans les aliments d’origine animale et le fer non-héminique qui est de moins bonne qualité. Cependant il n’y a pas pour autant plus de carence en fer chez les végétaliens et végétariens que chez les omnivores. 

De la même manière, certains pensent que l’on peut avoir des carences de calcium si l’on ne mange pas de viande. Pourtant ce n’est pas aussi simple que cela. La quantité nécessaire varie en fonction de facteurs tels que le sel et les protéines. Il est donc impossible de définir une quantité idéale. Pour autant l’OMS annonce que si l’on consomme du sel et des protéines avec modération nos besoins journaliers seraient de 550 mg de calcium.

L’industrie laitière a réussi à nous faire croire que les produits laitiers étaient nos amis pour la vie. Si ces produits permettent d’absorber du calcium ils présentent aussi un risque pour la santé. Cependant sur internet certaines informations peuvent rentrer en contradiction il est donc difficile d’établir les conséquences précises de ces produits. Par précaution je vous recommanderai quand même de les éviter au maximum. Vous pouvez trouver du calcium ailleurs comme dans le chou rouge, les graines de sésame, le brocoli… 

Le soja

Quelques études ont permis de montrer que le soja pouvait être nocif pour les animaux. Cependant, rien ne prouve qu’il le soit aussi pour nous.  Pour Gilles Lartigot, le soja est donc une bonne source de protéine. Elle peut être une alternative à la viande et aux poissons. 

Dégénérescence programmée

Si les macronutriments sont évoqués régulièrement en revanche les micronutriments sont souvent délaissés malgré le fait qu’ils soient nécessaires à notre santé. Les micronutriments comprennent les vitamines, les minéraux et les oligo-éléments. Cependant ces dernières années le taux de micronutriments dans nos aliments a largement chuté. De multiples raisons peuvent expliquer ce phénomène : les rendements élevés, l’utilisation de pesticide et d’engrais… Le PNNS recommande de manger 5 fruits et légumes par jour mais il oublie de mentionner que la provenance de ces aliments à un impact énorme sur leur présence de micronutriments. Si la supplémentation en vitamines est conseillée, il ne faut pas oublier que le problème peut être résolu par une meilleure alimentation.  

Contamination

« Mieux vaut manger des fruits et des légumes avec des traces de pesticides que de ne pas en manger ». Voici la recommandation des Docteurs Richard Beliveau et David Serven-Schreiber. En effet les composés phytochimiques anti-cancer sont plus bénéfiques que les effets négatifs liés au cancer. Certains pensent que tout va bien puisque l’espérance de vie s’est allongée ces dernières années. Toutefois, ils oublient de prendre en compte que les personnes qui meurent aujourd’hui à 90 ou 100 ans n’ont pas été exposés à la pollution durant leur jeunesse. De plus une longue vie ne veut pas dire une bonne vie, l’état de santé devrait également être évoqué. 

Bio business

Le bio a été grandement mis en avant ces dernières années on trouve maintenant n’importe quel produit conventionnel dans son équivalence bio. Il est vrai qu’il vaut mieux privilégier le bio si l’on a le choix mais en raison de la différence de prix ce n’est pas à la portée de tout le monde. D’après l’étude UFC Que choisir une alimentation 100% bio vous coûtera entre 70 et 118% plus cher.  Mais vous n’êtes pas obligé de consommer toute votre alimentation en bio. Vous pouvez par exemple acheter bio certains aliments comme les fruits et légumes. 

La différence de prix s’explique par des rendements plus faibles, le coût des certifications et la main d’œuvre plus importante. 
En France 2 personnes sur 3 font leurs achats alimentaires dans des supermarchés. Le secteur de la grande distribution représente des centaines de milliers d’emplois et des milliards d’euros de chiffre d’affaires mensuel. Face à cela les petits paysans ont du mal à lutter.

paysans vs industrie agro-alimentaire manger bio

Dans les bois

L’auteur discute ensuite avec Guy un fermier indépendant qui vend sa production aux gens du coin. Il explique que beaucoup de personnes ne font pas cas de la qualité de leur alimentation, seul le prix les préoccupe. De plus, il pense que le Bio certifié au Québec ne devrait pas être un critère de sélection. En effet, pour se voir délivrer la certification tu dois engager un inspecteur privé que tu payes toi-même et ce n’est pas parce qu’il valide les produits que tu lui as présentés qu’il ne vendra pas par la suite d’autres produits non-conformes aux exigences. 

En conscience-featuring Devin Townsend

Manger ne se résume pas à combler ses besoins physiologiques il y a aussi l’aspect émotionnel et spirituel qui rentre en jeu avec la nourriture. C’est avec le musicien Devin Townsend que Gilles Lartigot a partagé ses réflexions philosophiques. Le musicien explique notamment que durant de nombreuses années il a été végétarien strict mais sans savoir si c’était parce que c’est ce que la société lui disait de faire ou parce que c’était sa profonde envie. Le problème avec les étiquettes comme le véganisme ou n’importe quelle autre c’est que cela nous restreint à être toujours alignés avec les pratiques en question. Cependant ce n’est pas viable sur le long terme car il est impossible de ne jamais faire d’écart, la vie ne le permet pas. 

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Vidéo : Crème Solaire

Pour Devin Townsend il faut faire ses choix alimentaires avec conscience. Manger de la chair animale n’est pas une mauvaise chose mais manquer de respect aux animaux l’est. Si possible, il préfère éviter de consommer de la viande et du poisson. De cette manière il se sent plus connecté avec la vie. Être aligné avec ses principes lui permet de ressentir de l’amour et de la compassion avec lui-même, ce qui est indispensable pour en ressentir aussi pour les autres.

L’artiste pense que le monde des rocks stars n’est pas rempli uniquement de personnes qui baisent et qui fument démesurément. Il est vrai que c’est ce que certains font mais ce n’est pas le cas de tous. Il n’est pas là pour juger du mode de vie des autres. D’ailleurs pour lui, faire la morale aux autres est contre-productif. En revanche montrer l’exemple est une bonne manière de faire changer les gens. 

Silence on tue

L’association L214 a mis en lumière les conditions de vie déplorables que subissent les animaux dans les abattoirs. Gilles Lartigot s’est questionné sur ce qui pouvait pousser les employés de ces « camps de concentration » à agir ainsi. Il a donc discuté avec Goeffrey Le Guilcher, auteur du livre « Steack Machine », qui est parti à la rencontre de ces employés.

souffrance animale, manger de la viande

Goeffrey Le Guilcher

Goeffrey Le Guilcher s’est intéressé fortement à ce qu’il se passait à l’intérieur de ces abattoirs. Il a donc lu énormément de choses sur le domaine. Il s’est finalement demandé comment des personnes humaines pouvaient avoir de tels comportements envers les animaux. Rappelons que plus d’un animal sur cinq est « mal tué », c’est-à-dire sans respect des normes de « bien-être animal ».  Ce qu’il se passe dans les abattoirs est encore plus tabou dans notre société que le sexe et l’argent. Ce qui se comprend car ceux qui consomment ne préfèrent pas savoir de quoi ils sont en partie responsables. 

L’animal, cet ennemi

La première chose impressionnante c’est la cadence. Tout va très vite les poules sont tuées toutes les deux secondes, les porcs toutes les 20 secondes et les vaches toutes les minutes. Et si par malheur un ouvrier prend du retard c’est toute la chaîne qui en subit les conséquences.  Le chef alors intervient et crie sur tout le monde. Si les animaux sont mal tués, c’est en partie à cause de la vitesse imposée qui entraîne automatiquement des erreurs. 

Le travail à la chaîne

Le processus que subit l’animal peut être décomposé en plusieurs parties. Premièrement, la bouverie ou la porcherie où les animaux arrivent vivants et sont stockés dans une pièce. Ensuite, ils arrivent à la tuerie où une personne amène l’animal dans un piège pour qu’il ne puisse plus bouger. Une autre personne arrive avec un pistolet tubulaire pour tirer une tige métallique dans la tête de l’animal ce qui provoque son étourdissement. Puis, une autre personne arrive et profite de l’inconscience de l’animal pour l’accrocher et le monter au plafond. Alors, le saigneur vient terminer le travail en égorgeant la bête. Une fois qu’elle est morte elle passe par différents postes où chaque personne enlève un bout de l’animal. 

Découpé vivant

Cependant comme indiqué précédemment un bovin sur cinq est mal tué ce qui fait qu’il sort de la tuerie sans être réellement mort.  La principale raison c’est la cadence démesurée qui rend difficile de ne pas faire d’erreurs. Ce qui fait que certaines fois un taureau qui a les quatre jambes coupées se réveille subitement et se met à beugler. C’est pourquoi une loi de 2013 impose la présence d’un responsable de la protection animale afin de surveiller que les animaux soient bien tués. Cependant les personnes qui occupent ce poste sont les mêmes que celles qui sont responsables de la cadence. Ce qui nuit à la bonne application de la procédure.

La cadence

Geoffrey Le Guilcher explique que la cadence est la principale raison de la souffrance que peuvent endurer les animaux lorsqu’ils sont mal tués. De même lorsque les ouvriers sont en sous-effectif il est difficile pour chacun de bien effectuer son travail. Cependant cela ne signifie pas que les ouvriers n’ont pas une part de responsabilité humaine, juridique et morale dans ce qu’ils font. Une mesure qui avait été évoquée était d’installer des caméras de surveillance au sein des abattoirs mais cela ne changerait rien au problème. De plus ceux qui visionneraient ces images seraient les vétérinaires et les responsables de la protection animale mais ils savent déjà ce qui se passe donc c’est inutile. 

Les supermarchés

La chaîne de l’alimentaire est composée de quatre maillons. Le premier c’est l’agriculture puis les abattoirs suivis des supermarchés et pour finir ce sont les entreprises, les cantines… Soit les consommateurs. Ce qui est problématique c’est que ces supermarchés détiennent également des flottes de pêche et abattoirs ce qui leur permet de contrôler les coûts et de faire passer la rentabilité avant tout. Il est donc compliqué pour les petits agriculteurs de rester dans la partie face à ces géants. 

que faire face aux géants supermarché EAT 2

Par où commencer

Aller contre la pensée courante n’est pas chose aisée vous ferez face au jugement et aux moqueries. Pour autant si vous pensez que ce que vous faites est dans votre intérêt ne portez pas attention au regard des autres.

Voici quelques conseils de Gilles Lartigot afin de démarrer un nouveau mode de vie tel que le véganisme. Il faut changer progressivement, ne soyez pas radical.  Aménagez votre cuisine afin d’en faire un endroit qui vous plaise avec le matériel nécessaire. Intégrez des repas 100% végétal. Si vous consommez des animaux privilégiez de la viande et du poisson issus d’un élevage biologique. Lorsque vous mangez à l’extérieur préparez-vous un repas de qualité. Évitez les produits industriels transformés.

La misère dans l’assiette

Mangez sain à l’extérieur lorsqu’on n’habite pas une grande métropole peut être compliqué. Lorsqu’on se prépare des repas pour manger au travail, il vaut mieux utiliser des contenants en plastique sans BPA car le verre est trop fragile. Le plastique est en général à éviter. Toutefois, ce n’est pas dramatique tant que l’on ne le met pas à chauffer. Pour le restaurant il est préférable d’en choisir un qui indique « fait maison » afin d’éviter de manger un plat industriel réchauffé. On peut également demander lors de la commande s’il est possible de supprimer certains aliments. En général avec le sourire cela fonctionne. 

On the road-featuring Shawter

Rencontre avec Shawter un musicien issu de la scène métal française. Afin d’effectuer une tournée aux États-Unis, le musicien s’est préparé aussi bien mentalement que physiquement. Pour cela il a pratiqué intensément de la musculation ainsi que du cardio et a privilégié un mode alimentaire sain. Pour l’aider à continuer de manger équilibré Gilles Lartigot lui a préparé un « food survival kit ».  

Food Survival Kit

Voici les aliments qu’a choisi Gilles Lartigot pour permettre au musicien de se maintenir en bonne santé avec une base intéressante : la spiruline, le miso, l’herbe de jus de blé, le vinaigre de cidre, le miel et le pollen, les fèves de cacao. 

Nourrir le corps

Dans les années 80 la Californie était remplie d’hommes et de femmes avec des physiques athlétiques. Il fallait avoir un esprit sain dans un corps sain avec une mentalité de « no pain no gain ». Pour se construire un physique musclé et fonctionnel, il est nécessaire de faire preuve de rigueur et de patience. Peu importe que le sport soit individuel ou collectif, ce qui compte, c’est de pratiquer une activité sportive régulièrement.

Le monde des livres

En plus de nourrir le corps il faut faire de même avec son esprit. Dans notre société l’instruction est délaissée au profit du divertissement à la plus grande joie de Netflix, des réseaux sociaux… La lecture par exemple demande certains efforts mais les résultats en valent la peine. Arrêtez de penser court terme et faites en sorte que la personne que vous serez dans quelques années vous remercie. La lecture vous permet d’acquérir le vocabulaire, la syntaxe et les idées qui vous seront indispensables pour communiquer. 

Cet article traite plus en détail des moyens de vous procurer des livres à bon prix :  Les meilleurs moyens de se procurer des livres en bon état et à un prix raisonnable

le monde des livres vs le divertissement

Du temps pour apprendre

S’éduquer auprès de diverses sources c’est bien mais cela ne sert à rien si ces informations sont toutes issues du même courant de pensée. Le contenu YouTube peut être très enrichissant mais une vidéo courte ne suffit pas pour se forger une opinion éclairée car on manque d’arguments, de réflexion et d’analyse. De plus l’environnement dans lequel vous apprendrez a une grande influence sur les informations que vous pourrez retenir. 

Tôt ou tard

Le fonctionnement de l’organisme est basé sur un cycle naturel qui se nomme le cycle circadien. Il a pour rôle de réguler la production d’hormones, le cycle sommeil/éveil, la température du corps…

Il peut être déréglé pour de nombreuses raisons telles que le travail de nuit ou le temps passé sur les écrans avant de dormir. À l’inverse de la télévision, la lecture instruit, apaise et favorise la concentration. Les distractions ne doivent pas complètement être bannies car elles permettent de se vider la tête. En revanche, elles doivent être consommées avec modération, pas tous les jours.  

(In)dépendance

Nous sommes devenus de plus en plus dépendants avec le progrès technique, la dépendance est devenue la norme. L’État nous prive de notre autonomie. Nous avons besoin de lui pour l’eau, l’électricité, les aides sociales, la banque, la santé, l’éducation… Nous allons voir ce que le survivalisme peut nous apporter dans ce domaine. 

Vol West

Le survivalisme ne concerne pas uniquement les armes, la guerre et les catastrophes. Le but réel recherché par ce mode de vie est de retrouver un peu d’indépendance aussi bien spirituelle que matérielle. Le survivalisme c’est surtout se responsabiliser et ne pas compter uniquement sur les autres. 

New York 2012

Tout peut s’arrêter à tout moment comme lors de l’ouragan Sandy qui a touché New York en 2012. En effet rien ne peut empêcher les catastrophes naturelles mais on peut s’y préparer au mieux. Tant que les gens n’ont pas connu des phénomènes qui leur montre la fragilité du système actuel, ils n’en ont pas conscience. La prévoyance s’est perdue avec la génération du Baby-Boom. Aujourd’hui tout le monde a une roue de secours et une assurance voiture, mais personne n’a un petit réchaud à gaz, une lampe torche et 5 litres de flotte à la maison. Avec le concept de flux tendu les supermarchés sont fragiles lors de crises. Si tout le monde se précipite sur l’eau ou la nourriture il ne reste plus rien en stock très rapidement. 

se préparer à la crise

La préparation

On ne peut pas prévoir toutes les catastrophes possibles mais on peut néanmoins prendre des mesures de précaution. La résilience professionnelle serait la première étape à envisager. Il faudrait acquérir de nouvelles compétences qui puissent être utiles. Par exemple se former au contact de paysans, de menuisiers….

La résilience alimentaire

Il ne faut pas stocker bêtement n’importe quoi en se disant que cela nous servira si c’est pour que la nourriture en question ne vous plaise même pas et qu’elle finisse jeter à la poubelle. En cas de licenciement et de difficultés financières il peut être profitable d’avoir un stock de nourriture allant de 3 mois à 1 an. Le concept de Copy Canning consiste justement à acheter en double ta nourriture afin de faire un stock facilement. 

La résilience économique

La résilience économique consiste à avoir un fonds d’urgence à la maison sous forme de liquide. Ce qui a été fort utile aux Grecs en 2015 lorsque les banques ont fermé durant deux semaines ou lors de l’ouragan Sandy lorsque les distributeurs automatiques ne fonctionnaient plus. L’équivalent de 6 mois de dépense est un bon juste milieu. 

La résilience énergétique

Lors de pannes d’électricité les choses peuvent vite s’avérer compliquées si l’on ne possède pas de lampe torche, de bougies, d’allumettes… L’idéal serait d’avoir un petit réseau solaire pour faire tourner un frigo par exemple. On parle toujours de deux extrêmes. Ceux qui n’ont rien de solaire et ceux qui font tourner toute leur maison sur le solaire. L’auteur explique que pour sa part il se situe au milieu et que s’il peut faire tourner un frigo, c’est déjà bien. 

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Pourquoi vous n'appliquez pas ce que vous lisez (et comment y remédier)

La défense personnelle

Aux États-Unis, sur 350 millions d’Américains il y en a 50 millions qui ont des armes. Évidemment le port d’arme est autorisé dans seulement quelques pays et la France n’en fait pas partie. L’interviewé explique qu’il aime bien les bombes lacrymogènes et qu’elles suffisent généralement à faire face à la plupart des débordements. Avec ces quelques bases de résilience on est déjà plus apte à faire face aux situations difficiles que 99% de la population. 

La guerre de l’eau

Avoir un Berkey est indispensable. C’est la première chose que les Médecins Sans Frontière mettent en place lorsqu’ils sont en Afrique. Cela permet de rendre l’eau potable. Le Berkey n’est pas seulement utile en Afrique, il peut être utilisé à la maison pour supprimer le chlore, les pesticides et toutes les molécules chimiques qui sont présentes dans l’eau de ville. Les recommandations quant aux réserves d’eau sont d’avoir 4 litres d’eau par jour et par personne. Cela inclut la cuisine, la toilette ainsi que la consommation. Évidemment en appartement il n’est pas pratique de stocker une grande quantité de bouteilles. 

la guerre de l'eau, manque et crise

Déconnectés

Vol West pratique la chasse ce qui lui permet de rester connecté et conscient des animaux qu’il mange. Depuis qu’il pratique cette activité sa consommation de viande a beaucoup diminué. Une personne qui mange des tranches de jambon qu’il a acheté dans un supermarché n’a plus conscience que c’est un animal qui a été tué dans un abattoir. L’interviewé explique également qu’il emporte toujours avec lui certains accessoires. Voici ce qu’il a : une petite lampe torche, une bombe lacrymogène, des gants en nitrile pour intervenir en cas d’urgence médicale, son portefeuille et un couteau. Son couteau peut servir dans de nombreuses occasions que ce soit pour ouvrir une boîte, couper une corde… Pour faire face aux accidents domestiques, il faut s’y préparer au mieux. Cela passe par une formation aux soins de premières urgences et l’intégration d’un kit à avoir sur soi tout le temps. 

Le rêve américain

Le rêve américain était hyper modeste à la base. Ce n’était pas forcément de devenir le nouveau Michael Jackson. Tout le monde ne peut devenir une star sinon, être une star ne serait plus aussi prestigieux. En revanche c’est vrai que l’Amérique est basée sur davantage de méritocraties contrairement à la France. Concernant les relations sociales, il explique que lorsqu’il était à Los Angeles, il passait sa vie en voiture. Ainsi, il est difficile de créer de véritables liens dans une mégalopole. Puis il a quitté Los Angeles pour s’installer dans une petite ville de moins de 40000 habitants. Ce qui lui a permis de s’intégrer plus facilement. 

Agir

La politique ne l’intéresse pas. Il pense que cela crée seulement plus de frustration et que peu de solutions sont réellement apportées. Peu importe qui sera au pouvoir ce n’est pas cela qui va réellement changer ta vie. Si tu veux du changement cela passe majoritairement par toi-même et tes actions. Grâce aux articles et aux vidéos qu’il diffuse sur les réseaux sociaux, il cherche à améliorer les choses et il trouve cela plus utile.

Si vous souhaitez comprendre comment reprendre le contrôle de votre vie, je vous conseille fortement cet article : l’art subtil de s’en foutre, le livre de développement personnel Mark Manson

Le clan

On vit dans une société où nous sommes de plus en plus isolés. Nos familles sont éclatées entre les séparations, les disputes, les grands-parents qui sont placés en maison de retraite… Même si nos familles de sang sont moins soudées il nous reste encore nos familles d’esprit, notre clan. Ce clan nous réunit autour de personnes qui partagent une vision commune. Par exemple au lieu de se la jouer loup solitaire, il préfère partager et échanger avec des paysans qui sont attachés à la notion d’indépendance. Ils peuvent notamment s’échanger des œufs de poules contre du lait et du fromage. Le couple permet aussi de se compléter et de combler les faiblesses de l’un avec les forces de l’autre. 

Nos vieux

Natalité en baisse, espérance de vie en hausse, la France vieillit. Ce qui implique des dépenses plus importantes en santé et des problématiques de retraite. Dans ces personnes certains qui auront une perte d’autonomie physique ou psychique vont se retrouver en maison de retraite. Ces établissements tout comme les abattoirs cherchent à diminuer les coûts en augmentant la cadence de travail du personnel au détriment de la qualité de vie des personnes âgées.

« Le personnel dispose de quinze minutes pour la toilette de chaque personne. C’est la chaîne. On n’a pas le temps de discuter et pourtant le personnel est très en demande. S’il y avait plus d’échanges, il y aurait moins d’antidépresseurs et de somnifères » témoigne une aide-soignante de la maison de retraite Paimboeuf.

La solitude et le lien social ne sont pas uniquement présents dans ces maisons de retraite c’est un fléau qui touche les personnes âgées de manière générale. Certains meurent même seuls dans leur lit et sont découverts quelques semaines plus tard. 

Les boîtes

Nous sommes enfermés dans des boîtes de notre naissance à notre mort. Nous étudions dans une classe, nous vivons dans un appartement où nous ne connaissons pas nos voisins pour la plupart, nous travaillons dans des boîtes petites ou grandes, nous finissons dans des maisons de retraite et nous mourrons dans des cercueils.  

De plus, nous sommes conditionnés à respecter les normes. Faire de longues études, trouver un métier prestigieux, se marier, avoir des enfants… Sans se demander si c’est ce que la société désire ou ce que nous voulons réellement. Nous passons notre vie à vouloir être le premier, à nous comparer et à accumuler des biens au lieu de profiter de la vie et créer des souvenirs qui nous resteront jusqu’à la fin de notre vie. 

vivre dans des boîtes retrouver sa liberté

Des morts et des vivants  

PRIÈRE AMÉRINDIENNE 

Quand je ne serai plus là, lâchez-moi. Laissez-moi partir, car j’ai tellement de choses à faire et à voir ! Ne pleurez pas en pensant à moi ! Soyez reconnaissants pour les belles années, pendant lesquelles je vous ai donné mon amour ! Vous ne pouvez que deviner, le bonheur que vous m’avez apporté ! Je vous remercie pour l’amour que chacun m’a démontré ! Maintenant, il est temps pour moi de voyager seul.

Pendant un court moment vous pouvez avoir de la peine. La confiance vous apportera réconfort et consolation. Nous ne serons séparés que pour quelque temps ! Laissez les souvenirs apaiser votre douleur ! Je ne suis pas loin et la vie continue ! Si vous en avez besoin, appelez-moi et je viendrai ! Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je serai là, Et si vous écoutez votre cœur, vous sentirez clairement la douceur de l’amour que j’apporterai !

Quand il sera temps pour vous de partir, Je serai là pour vous accueillir, Absent de mon corps, présent avec Dieu ! N’allez pas sur ma tombe pour pleurer ! Je ne suis pas là, je ne dors pas ! Je suis les mille vents qui soufflent, Je suis le scintillement des cristaux de neige, Je suis la lumière qui traverse les champs de blé, Je suis la douce pluie d’automne, Je suis l’éveil des oiseaux dans le calme du matin, Je suis l’étoile qui brille dans la nuit ! N’allez pas sur ma tombe pour pleurer Je ne suis pas là, je ne suis pas mort.

Conclusion sur « Est 2 : Des morts et des vivants » de Gilles Lartigot:

Eat 2 peut fournir des informations et des conseils précieux aux personnes qui souhaitent améliorer leur alimentation et leur santé globale. L’accent mis par le livre sur l’éducation et la sensibilisation, les conseils pratiques et les recettes, ainsi que le ton positif peuvent aider les lecteurs à faire des choix plus éclairés concernant leur régime alimentaire et leur mode de vie.

À mon avis, Eat 2 est une ressource précieuse pour tous ceux qui cherchent à adopter un régime alimentaire complet à base de plantes et à faire des choix de vie plus sains. En fournissant des conseils pratiques et en mettant l’accent sur les avantages d’une alimentation et d’un mode de vie sains, ce livre peut aider les lecteurs à améliorer leur santé physique et mentale, ainsi qu’à réduire leur risque de maladies chroniques. Dans l’ensemble, Eat 2 est un outil utile pour quiconque souhaite améliorer sa santé et son bien-être en modifiant son alimentation et son mode de vie.

Matis Veyres du blog lectures enrichissantes :

Points forts 

  • Promotion d’un régime alimentaire à base d’aliments entiers à base de plantes, qui peuvent être bénéfiques pour la santé en général et peuvent aider à réduire le risque de maladies chroniques.
  • EAT 2, le livre de Gilles Lartigot, va au-delà de la simple discussion sur la nutrition et encourage également les lecteurs à adopter d’autres habitudes de vie saines, comme dormir suffisamment, réduire le stress et faire de l’exercice régulièrement.
  • Informations détaillées sur les avantages d’un régime à base de plantes et les inconvénients potentiels d’un régime riche en produits d’origine animale et en aliments transformés, ce qui peut aider les lecteurs à faire des choix plus éclairés concernant leur régime alimentaire.
  • Conseils pratiques et recettes pour incorporer davantage d’aliments à base de plantes dans les repas, ce qui permet aux lecteurs de faire plus facilement des changements alimentaires.
  • Ton positif et encourageant, mettant l’accent sur les avantages d’une alimentation et d’un mode de vie sains plutôt que sur les restrictions et les limites. 

Points faibles : 

  • Certains critiques ont fait valoir que le livre n’a pas de base scientifique suffisante pour certaines de ses affirmations sur la nutrition et la santé.
  • Le livre peut être considéré comme promouvant une approche très stricte et rigide de l’alimentation qui peut ne pas convenir ou être durable pour tout le monde.
  • Bien que le livre se concentre sur la nutrition et une alimentation saine, il peut ne pas aborder d’autres facteurs importants qui contribuent à la santé globale, tels que l’exercice et le bien-être mental.  

Ma note :

Le petit guide pratique du livre EAT 2 de Gilles Lartigot

La liberté de soigner : 

De nombreux médecins ont décidé de partir à l’étranger exercer leur profession à la fois pour des questions de salaire mais aussi afin de pouvoir avoir la liberté de soigner selon leur éthique. De plus le nombre de suicides parmi les professionnels du secteur médical est inquiétant. La bureaucratie, la charge de travail et la gestion managériale d’entreprise n’y sont pas pour rien.

Foire Aux Questions (FAQ) du livre EAT 2 de Gilles Lartigot

1. Comment le public a accueilli le livre EAT 2 de Gilles Lartigot ?

Ce livre a connu un grand succès et très bien apprécié à l’unanimité du public.

2. Quel fut l’impact du livre EAT 2 de Gilles Lartigot ?

L’auteur du livre Grâce à son recul et à sa capacité à ne jamais entrer dans le jugement d’autrui, il réussit parfaitement à faire passer son message tout en laissant au lecteur le choix d’utiliser les informations comme il le souhaite.

3. À qui s’adresse le livre EAT 2 de Gilles Lartigot ?

Cet ouvrage s’adresse à tout le monde.

4. Quel est le pouvoir de l’alimentation ?

La citation « Que ton alimentation soit ta première médecine » a été attribuée au médecin et philosophe grec Hippocrate. Cependant une étude de Diana Cardenas du Research Institute on Nutrition, Genetics and Metabolism de l’Université El Bosque de Bogota publiée en décembre 2013 dans la revue scientifique e-SPEN Journal, a conclu que cette citation est une création littéraire qui n’a pas été dite par Hippocrate. Ce qui ne veut pas dire pour autant qu’il ne considère pas que l’alimentation joue un rôle dans la santé et la maladie, mais seulement que selon lui, la nutrition ne substitue pas les médicaments. En effet une bonne alimentation permet à la plupart des cellules du corps de se régénérer avec le temps.

5. Qu’est-ce que le colostrum ?

Le colostrum est le premier lait sécrété par la mère dès la fin de la grossesse. Il permet au nouveau-né d’absorber tous les nutriments dont il a besoin. L’allaitement maternel est recommandé pour au moins les 6 premiers mois du bébé mais les mères peuvent avoir des raisons physiologiques, professionnelles ou personnelles de ne pas le faire. 

La misère dans l’assiette vs nourrir le corps

La misère dans l’assietteNourrir le corps
Mangez sain à l’extérieur lorsqu’on n’habite pas une grande métropole peut être compliquéAvoir un esprit sain dans un corps sain avec une mentalité de « no pain no gain »
Lorsqu’on se prépare des repas pour manger au travail, il vaut mieux utiliser des contenants en plastique sans BPASe construire un physique musclé et fonctionnel
Le plastique est en général à éviterFaire preuve de rigueur et de patience
Pour le restaurant il est préférable d’en choisir un qui indique « fait maison » afin d’éviter de manger un plat industriel réchaufféPratiquer une activité sportive régulièrement

Qui est Gilles Lartigot ?

Gilles Lartigot : Auteur du livre EAT

Gilles Lartigot est un écrivain et conférencier 100% indépendant. Bodybuilder et amateur de heavy metal depuis plus de 30 ans, il est également passionné par la nutrition et la santé, auxquelles il a consacré son best-seller EAT « The Wild Animal Chronicles in the Food Jungle » (Chroniques d’animaux sauvages dans la jungle de l’alimentation).

Avez-vous lu le livre de Gilles Lartigot « EAT 2 : Des morts et des vivants » ? Combien le notez-vous ?

Visitez Amazon afin de lire plus de commentaires sur le livre de Gilles Lartigot « EAT 2 : Des morts et des vivants »

Visitez Amazon afin d’acheter le livre de Gilles Lartigot « EAT 2 : Des morts et des vivants »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.

Partagez
WhatsApp
Partagez
Tweetez
Enregistrer