J’ai perdu 40 millions et j’ai découvert une vie pleine de sens

j'ai perdu 40 millions d'euros et j'ai découvert une vie pleine de sens ludovic bréant

Phrase-résumée de “J’ai perdu 40 millions et j’ai découvert une vie pleine de sens” : Un livre bourré d’optimisme qui raconte le parcours exceptionnel d’un entrepreneur parti de rien au succès fulgurant, qui finit par faire un dépôt de bilan et perdre 40 millions d’euros : c’est en fait une leçon de savoir-vivre, de savoir être sa meilleure version que nous prodigue Ludovic à travers de nombreuses anecdotes liées à son expérience personnelle et des outils puissants pour vous ramener à l’essentiel et vous poser les bonnes questions pour réussir votre vie en conscience.

Par Ludovic Bréant, 2018, 270 pages.

Note : Cette chronique est une chronique invitée écrite par Magicien Moderne du blog Magicienmoderne

Chronique et résumé́ de « J’ai perdu 40 millions et j’ai découvert une vie pleine de sens » :

Avant Propos de “J’ai perdu 40 millions et j’ai découvert une vie pleine de sens”

Ludovic résume son parcours, en partant de zéro il a monté un groupe évalué à 30 millions d’euros. Il était alors selon lui dans une frénésie du développement et de gagner plus d’argent.

Mais déjà des doutes et une insatisfaction intérieure pointent le bout de leur nez et une quête de développement personnelle va émerger. “Et si je pouvais changer le monde, le rendre plus humain, plus respectueux de la nature ?”

La crise de 2008 et des fondations instables vont ébranler son groupe pour finalement le faire sombrer un peu plus tard malgré d’énormes efforts pour le redresser avec son équipe et l’injection de son capital personnel.

Le choc est énorme pour cet entrepreneur dans l’âme. Mais après ce dépôt de bilan, dans la difficulté, Ludovic est allé puiser au plus profond de lui-même pour travailler sur lui-même en profondeur, chercher sa mission de vie et vivre de façon pleinement épanouie.

Il résume ce cheminement de développement personnel en 7 étapes :

  1. De la complexité à la simplicité
  2. De la dépendance à l’indépendance
  3. Du contrôle au lâcher-prise
  4. De la quête du savoir à une présence innocente
  5. Du toujours plus à la satisfaction de l’existant
  6. De l’anticipation permanente à l’ici et maintenant
  7. De la tête au cœur

Ces 7 étapes lui ont permis d’opérer une profonde transformation. Et il en a extrait toutes les leçons afin de vous les transmettre de façon pratique, afin que vous développiez votre pouvoir personnel.

“Mon vœu le plus cher est que le contenu de ce livre vous incite peut-être à oser la plus merveilleuse rencontre : celle avec vous-mêmes. Que se réveille en vous l’élan d’une action pour vous transformer”

Chapitre 1 : Après l’épreuve la prise de conscience

Partie 1.1 : la souffrance un message ?

Dans la tourmente médiatique et personnelle que provoque le dépôt de bilan de son groupe, l’auteur va néanmoins tirer des enseignements précieux.

  • La souffrance est évitable

“La douleur physique ou morale est inhérente à la nature humaine. La souffrance, quant à elle, est optionnelle.”

La clé est que nous avons un choix total en ce qui concerne notre manière de réagir aux coups durs.

Refuser une douleur ne fera que l’amplifier ; la seule manière de ne pas souffrir est d’accueillir ses douleurs. C’est-à-dire accepter la douleur, ne pas y résister et surtout chercher à en comprendre ce que l’on peut en tirer.

Ludovic va plus loin en indiquant que pour lui la douleur cherche à lui faire comprendre quelque chose qui lui échappait, c’est un messager.

“On a tendance à penser que le bonheur est l’état normal pour un être humain et que la douleur ne devrait pas exister. Or, la vie est faite de bonheurs et de douleurs, de phases de contraction et d’expansion. C’est l’ordre naturel des choses. Tout bouge.”

Partie 1.2 : Comment retrouver le bon chemin et réussir votre vie pleine de sens

  • Commencer l’introspection pour une vie pleine de sens

    • Regarder la douleur en face

Au fond du trou après son dépôt de bilan, Ludovic se demande comment il pourrait surmonter sa souffrance. La première clé est d’accepter et d’observer cette souffrance.

“Tout ce qui est observé est transformé par celui qui l’observe.”

La deuxième clé est donc la respiration. Dans les situations difficiles nous avons tendance à bloquer notre souffle. Centrez-vous sur votre problème, prenez conscience de votre respiration, de votre corps et respirez à fond et profondément. Puis expulsez, car quand on expire profondément on dégage également la tension en nous.

    • Prendre conscience de sa propre expérience

Ludovic rappelle l’importance de prendre du recul sur sa vie et également d’écouter son entourage pour savoir ajuster ses actions. Et savoir si vous êtes sur un chemin de vie qui vous convient.

Lui, s’était égaré dans une frénésie “du toujours plus” en entreprise, délaissant sa vie privée et sa famille.

Selon lui il ne faut pas oublier de prendre du bon temps, apprécier les choses simples de la vie comme un coucher de soleil. Également prendre du temps pour vous et avec vous-même pour réfléchir au sens de votre vie, à votre rôle sur terre.

C’est grâce à une démarche d’introspection que vous pourrez trouver votre place dans le monde. Savoir ce qui vous fait réellement vibrer dans la vie est essentiel, ainsi que de découvrir le sens et les messages cachés des épreuves que vous traversez.

  • Accepter de l’aide

    • De la part de nos proches

Premièrement, quand nous rencontrons des épreuves il nous est souvent difficile de garder l’équilibre et nous tendons à nous isoler. Cette attitude ne peut contribuer qu’à vous auto-détruire et ne peut pas vous aider à résoudre vos problèmes.

La clé en cas de coups durs est de s’ouvrir à l’affection, à l’amour de votre entourage.

Ensuite, la deuxième est de prendre le temps d’échanger avec vos proches pour mieux comprendre l’origine de votre mal, votre part de responsabilité et dégager des premières pistes de réflexion pour aller de l’avant.

    • De la part de thérapeutes

L’auteur partage le fait que plusieurs thérapeutes ont largement contribué à faire émerger l’homme transformé qu’il est aujourd’hui. Leurs regards extérieurs lui ont permis de nombreuses prises de conscience.

  • Identifier nos croyances limitantes

Ludovic nous invite à nous poser plusieurs questions pour aller au-delà des limites que nous nous imposons au quotidien.

    1. “Si j’avais une baguette magique, si je n’avais aucune limitation de temps, de connaissances, d’argent … quelle serait ma réalité ?”
    2. “Demandez-vous ce que vous feriez si vous receviez, là, maintenant, un milliard d’euros ? Que feriez-vous différemment ?”

De plus, identifiez les choses dont vous vous ne sentez pas capable, ce qui vous fait peur. Cela vous permet de savoir quelles croyances spécifiques vous devez modifier en vous.

Ludovic en travaillant ses croyances, dont sa capacité à amener un projet à l’équilibre financier, a par la suite obtenu des résultats dépassant ses espérances.

“En changeant ma croyance, j’ai réussi à changer mon expérience.”

perception croyances limitantes une vie pleine de sens

Vos croyances déterminent votre qualité de vie mais la bonne nouvelle c’est que vous pouvez les choisir et modifier à volonté. Et ainsi vous débarrasser de vos croyances limitantes, qui vous empêchent d’atteindre votre plein potentiel.

Partie 1.3 : Voir les choses telles qu’elles sont ?

  • L’acceptation

Le fait d’accepter certaines réalités peut vous libérer et même enlever une grande pression qui pesait sur vos épaules. Acceptez :

    1. Que comme tout humain vous êtes par nature imparfait et que c’est normal de faire des erreurs !
    2. Que la perfection n’existe pas et que le principal est de faire de votre mieux.
    3. De suivre les envies de votre cœur, même si irrationnelles ou jugées par votre entourage.

Ludovic, face à son dépôt de bilan, avait le choix de la colère, du drame, d’être revanchard ; mais il a fait le choix de simplement accepter la situation et d’être constructif.

C’est cette capacité d’acceptation de la situation telle qu’elle est qui lui a permis d’opérer une réelle transformation.

Devant la notion d’échec, le pouvoir de l’acceptation prend encore plus de sens. Car cela permet d’en tirer les leçons de vie, de rebondir et transformer cet échec en puissante force de réussite.

L’auteur rappelle également que beaucoup de grands succès ont été écrits par des personnes ayant transformé un problème en opportunité.

  • La non-résistance

“En observant la nature, nous pouvons constater qu’elle suit le chemin de non-résistance […] les poissons ne résistent pas au courant, ils nagent et suivent le courant. La nature fonctionne sans effort, sans difficulté, spontanément.”

Accepter la situation comme elle se présente pour pouvoir ensuite agir dessus, c’est la clé pour transformer tout obstacle en opportunité. Soufflez, détendez-vous et trouvez une solution créative à la situation.

De même, dans nos relations aux autres il est vital de ne pas créer de résistance via le besoin d’avoir raison. Renoncez à la lutte pour vous ouvrir à une compréhension de l’autre.

Partie 1.4 : Se libérer

  • Se libérer de sa culpabilité

Après son dépôt de bilan, Ludovic a dû se présenter devant plusieurs tribunaux de commerces. Sa peur du jugement de l’autre et le poids de la culpabilité ont été naturellement exacerbés par ces épreuves qui lui ont enseigné de nouvelles clés de vie.

“Pour la première fois de ma vie, je n’embauchais pas mais je licenciais !”

Mais au lieu de continuer à se sentir coupable il s’est mis à prendre du recul et à se poser des questions autour de cette situation.

C’est la clé, examiner rationnellement la situation, prendre de la hauteur et constater que malgré les circonstances nous avons surement fait de notre mieux. Il faut se soulager de ce poids car il n’aide pas à aller de l’avant.

  • Se libérer du jugement et du regard des autres

Cela peut paraître paradoxal mais se soigner de la peur du regard des autres commence par soigner son propre regard par rapport à soi !

Le monde est un miroir et si vous êtes dans l’auto-critique permanente vous la craindrez d’autant plus des autres, car elle fait partie intégrante de votre système de pensée.

En arrêtant de vous juger, les jugements des autres ne vous atteindront plus.

Pourquoi est-ce si important ?
Parce qu’en se libérant du jugement, les mêmes évènements arrivent, mais vous les vivrez différemment. L’important n’est pas ce qui nous arrive, mais la manière dont nous y réagissons. C’est une véritable clé de vie.

Partie 1.5 : Lâcher prise pour réussir votre vie

  • Savoir s’abandonner

Persévérer oui, foncer tête baissée, non. Tout d’abord, il faut savoir lâcher-prise et se libérer des pressions que vous vous auto-infligez, sans cela il est impossible d’atteindre la paix intérieure.

  • Apprendre à s’en remettre à l’univers

Il faut savoir s’abandonner à l’Univers. Mais attention cela ne signifie pas ne rien faire, plutôt accepter que tout ne repose pas sur vos épaules, que certaines situations extérieures ne sont pas contrôlables.

C’est s’occuper du mieux que l’on peut, de ce qui est sous notre contrôle et lâcher prise sur le reste.

  • Les bienfaits du lâcher-prise

Pratiquez le lâcher-prise avant toute situation stressante. Vous pouvez même utiliser des toilettes pour pratiquer des exercices de respiration profonde.

Et vous répétez un mantra : “Fais ce qu’il y a de mieux et de plus juste”.

De plus si vous lâchez prise vous générez moins d’attente sur un résultat donné et donc, éliminez par la même occasion de possibles frustrations, car les choses se passent rarement comme prévu.

  • 5 clés pour lâcher-prise et réussir votre vie pleine de sens

    • Cesser de résister

Ruminer vos problèmes ne fait que gaspiller votre énergie inutilement. Cessez de résister, de vous agiter contre ce qui est incontrôlable. Cela ne résout en rien vos problèmes.

    • S’arrêter et respirer

Quand vous arrêtez de résister, alors, tournez-vous vers votre souffle. Ainsi, la respiration vous permettra de vous alléger.

De plus, apprenez à respirer profondément en pensant à vos problèmes, en les acceptant, c’est tout. Ce puissant ancrage vous offre un abri au milieu de la tempête.

    • Accepter l’incertitude

Le fait de vouloir tout organiser, peut vous mener à vouloir contrôler tout ce qui vous arrive, ce qui n’est pas possible et par conséquent, vous fera vivre dans un état de stress permanent.

Acceptez cette part d’incertitude dans votre vie. Cela vous libèrera d’un grand poids et vous aurez plus de ressources à concentrer sur ce qui est en votre pouvoir.

Par exemple, un mantra que vous pouvez vous répéter : “la vie fait bien les choses et le meilleur finira par arriver.

    • Souhaiter le meilleur pour l’autre

Nous avons tous des attentes pour nous et nos proches, mais se libérer c’est aussi lâcher-prise sur cela et souhaiter le meilleur pour eux, sans se mettre de pression interne si cela ne vous convient pas.

    • Baisser le niveau d’importance pour une vie pleine de sens

Il est essentiel d’être responsable de ses projets et objectifs mais si vous faites l’erreur d’y accorder une importance trop élevée, vous allez créer un déséquilibre dans votre vie.

etre responsable des projets lacher prise

Partie 1.6 : Prendre du temps pour soi

Ludovic avait toujours souhaité réaliser de grandes actions humanitaires, mais avec l’entrepreneuriat où il mettait tout son temps et son énergie, il ne cessait de remettre ce rêve à plus tard.

  • S’ouvrir aux autres et prendre du recul

Prendre du recul, c’est aussi vous reconnecter à votre source, à cette dimension qui vous dépasse. Vous pouvez aller dans la nature, méditer, faire du sport, une activité artistique … et rire de la vie, de vous.

Lors de projets en Afrique on dit à Ludovic “Vous, les Occidentaux, vous avez des montres mais jamais de temps !

Cela lui fit prendre conscience de l’importance de savoir ralentir son rythme de travail et de savoir profiter de la vie. Laissez des espaces “vides” propices à l’improvisation et la réflexion, vous aidant à agir plus en justesse.

  • Changer de rythme

“En apprenant à ralentir, nous devenons plus heureux, plus efficaces et plus productifs. Et le paradoxe heureux : nous finissons par gagner du temps !”

Un mouvement nommé “slow life” est né dans les années 1980 aux États-Unis, proposant une alternative au mode de vie effréné que nous connaissons. Prendre le temps, lâcher prise, retrouver des moments de lenteur dans le but d’améliorer votre qualité de vie.

    • Commencez par arrêter de vous disperser dans plusieurs directions en même temps et apprenez à vous concentrer, à vous focaliser sur une chose à la fois en étant pleinement présent.
  • Modifier son attitude

    • Se simplifier la vie

“La plupart des gens que je connais essaient de devenir plus intelligents chaque jour, tandis que moi, j’aspire chaque jour à être plus simple et moins compliqué.”

Il est crucial de viser la simplification permanente, de ne pas se perdre dans les détails pour aller droit à l’essentiel.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Stratégies de prospérité

Prenez du temps pour prendre du recul sur votre vie et essayer de la simplifier. C’est le chemin d’une vie pleine de sens.

La Méthode : organisez un bilan annuel puis hebdomadaire de vos actions, selon le principe “il n’y a pas d’évolution sans évaluation”.

    • Les trois changements qui ont fonctionné pour moi
      1. S’accorder un instant chaque jour : Vous octroyer 10 minutes pour courir, méditer ou toute activité qui vous reconnecte à vous-même vous permettra de décupler votre efficacité au travail, et de vous sentir bien.
      2. Sourire : Souriez autant que possible, faites en un acte délibéré, vous allez le transformer en un outil puissant qui permet de changer votre état d’esprit. Le sourire libère des endorphines, bénéfiques pour votre santé.
      3. Être patient : Apprendre à travailler votre impatience est essentiel car vous créez de la tension et du stress, ce qui ne fait qu’amplifier le phénomène contre lequel vous luttez.

Chapitre 2 : Reprendre le pouvoir et réussir votre vie pleine de sens

Partie 2.1 Identifier sa mission de vie

“Notre mission de vie consiste à nous connecter constamment à ce qu’il y a de plus fort, de plus grand et de plus noble dans le monde. En activant nos talents uniques, nous sommes amenés à donner le meilleur de nous-mêmes.”

  • Apporter sa contribution au monde

Chacun de nous a quelque chose à apporter au monde, bien que certains puissent avoir des doutes, nous avons tous un rêve à réaliser et la possibilité de le faire.

  • Comment trouver son projet de vie

Sonder sa mémoire

Se demander ce qui par le passé vous procurait le plus de joie, c’est le signe que c’est un élément de votre voie.

Également, demandez-vous :

“Si je me projette dans dix ans et que tout va pour le mieux pour moi, dans mes rêves les plus fous, où je serai ?”

Écouter son cœur et ses intuitions

Votre mission de vie consiste à oser laisser émerger ce que votre cœur vous dicte.

Écoutez-vous et non ce que l’on attend de vous, la pression de votre entourage. Restez fidèle à vous-même et écoutez l’appel de votre cœur. C’est la clé pour réussir votre vie pleine de sens.

Qu’est-ce qui vous fait vibrer ?

S’observer et faire vivre ses valeurs
Prenez conscience de l’observateur en vous, ne jugeant ou n’analysant pas, se contentant d’observer. Accédez à cette présence tranquille à vous-même.

La meilleure façon de développer cette capacité est sans conteste la pratique régulière de la méditation.

Deuxièmement, déterminez vos valeurs et faites les vivres ! Demandez-vous :

“Qu’est-ce qui est important à mes yeux ? Quel monde je souhaite co-élaborer ?”

Enfin, mettez vos valeurs en actions chaque jour.

  • Activer son potentiel

“Pour trouver le chemin de bonheur, il convient d’activer le potentiel que nous avons identifié.”

Ludovic rappelle que nous pouvons nous embarquer dans un tas de “priorités” sans aller véritablement vers ce qui nous fait vibrer.

Accepter de changer

Cependant, pour réaliser votre vie pleinement, il va falloir modifier certains comportements, certaines habitudes et croyances limitantes.

Pour modifier vos vieilles habitudes et en créer de nouvelles, il faut répéter le nouveau comportement pendant 21 jours selon des experts en neuroscience.

Partie 2.2 Remettre le plaisir au cœur de sa vie

Tout d’abord, Ludovic a été fortement impacté lors de vacances à Bali en 2015, où il a pu éviter les zones touristiques et découvrir le peuple Balinais. Il découvre un peuple dans la joie de vivre, spirituel, sans anxiété pour l’avenir ou tristesse pour le passé. Toutefois, ils semblent vivre comme de grands enfants, dans la joie du moment présent.

  • Modifier sa conception du bonheur

Il ne faut pas tomber dans le piège d’oublier le bonheur aujourd’hui pour s’acharner à atteindre un but qui lui apportera potentiellement le bonheur plus tard.

Le bonheur est avant tout un état interne. Et surtout, c’est maintenant.

Passez du faire et de l’avoir à l’état d’être, l’important est de se sentir bien dans l’instant présent !

Le but est le bonheur, le chemin la joie

Bien souvent nous résistons à la joie. Comme si c’était mal, finalement.

C’est se défaire de cette idée que la vie est une épreuve constante, qu’elle est censée être dure. Le bonheur est en fait notre état d’être naturel, la vie est faite pour être heureux.

À une condition, s’en persuader ! Ici encore c’est une histoire de croyances personnelles.

le chemin d'une vie pleine de sens conception du bonheur

  • En route vers le bonheur

“L’expérience du bonheur commence dès que l’on a défini sa vraie vie et que l’on décide d’aller dans cette direction.” selon Pierre Catelin

Mais ce bonheur demande un travail sur soi. En étant présents et en appréciant pleinement ce que nous avons déjà de bon dans nos vies.

Car le bonheur n’est pas un état permanent, il apparaît et disparaît de nos vies, c’est pourquoi il est bon de savourer chaque moment agréable comme un cadeau.

Et même dans l’adversité, continuez de savourer ces instants, ces petites minutes de bonheur. Tout passe, et après l’ombre vient la lumière…

Dans un des pires moments de sa vie, au tribunal correctionnel, Ludovic a ainsi admiré le chant d’oiseaux qui l’ont préservé d’un désarroi total.

“Selon de nombreux sages, savoir se concentrer sur les évènements du présent semble être une condition primordiale pour accéder au bonheur.”

  • Quatre moyens de retrouver la joie

Rire

Ne soyez pas trop sérieux, car, la vie est trop courte pour s’empêcher de jouir du moment présent. L’humour est essentiel pour profiter de la vie et permet de créer du lien avec les autres et d’apporter de la chaleur humaine dans toute rencontre.

Riez de vous-même et de vos faiblesses, ainsi, cela vous enlèvera beaucoup de pression inutile.

Le rire libère des anxiétés, des angoisses et, protège vos défenses immunitaires.

Ludovic prend l’exemple de Norman Cousins, avec une maladie dite irréversible, contre laquelle il lutta avec des “cures de rire”. Son état s’est progressivement amélioré et d’ailleurs, il finira même par guérir ! Pour lui sa guérison était liée à son nouvel état émotionnel. Il a d’ailleurs écrit un livre à ce sujet : La volonté de guérir.”

S’alléger

Faire preuve de minimalisme, vouloir moins mais mieux dans votre vie.

Relativiser

Prenez du recul. Quelle importance aura n’importe quel évènement qui vous paraît aujourd’hui insurmontable dans vingt ans ?

Trouver la plénitude

Elle ne vient pas du succès extérieur. La plénitude c’est vous sentir bien en permanence et profiter de chaque instant.

  • Utiliser le pouvoir de la gratitude

Tout peut nous être enlevé très facilement, rien n’est acquis. Il faut donc remercier pour tout ce que nous avons.

La gratitude, un remède miracle

On ne peut pas se sentir triste ou avoir des sentiments négatifs quand on est reconnaissant ! Éprouver de la reconnaissance c’est arrêter d’être centré sur soi pour se tourner vers les autres.

C’est pourquoi la gratitude peut mettre fin à votre mal-être ! Intégrez-la à votre vie quotidienne.

Ludovic remercie dès le matin pour toutes les bonnes choses et personnes présentes dans sa vie. Et il recommence le soir, avec un journal de gratitude.

Partie 2.3 : Apprendre à écouter

Ludovic à travers ses échecs a appris que la vie nous envoie des signes, et qu’il faut savoir y être réceptif.

  • Les signes et les synchronicités

“De petits évènements d’une journée peuvent, si on y est attentif, nous révéler une information ou un message.”

Cela s’appelle une synchronicité. Terme défini par Carl Gustav Jung, la synchronicité est une coïncidence porteuse d’un message et se manifeste pour vous apporter une réponse et vous faire avancer.

  • L’intuition

C’est cette petite voix qui vient du fond de votre être. Un ressenti qui s’avère généralement bon pour vous si vous le mettez en action.

Cette connaissance supérieure dont nous disposons tous.

“Les grands leaders nous enseignent que leur intuition est plus importante que leur logique.”

Albert Einstein par exemple était très intuitif et déclara que l’intuition est la seule voie menant aux découvertes.

Steve Jobs, fondateur d’Apple, en a fait un principe de vie : écoutez votre cœur et vos intuitions, ils savent déjà ce que vous voulez devenir.

Une enquête suédoise menée auprès de lauréats de prix Nobel en physique-chimie et médecine révèle que l’immense majorité se fia à leurs instincts dans leur travail.

  • Quelle est la place du libre arbitre ?

Le libre arbitre c’est votre pouvoir de vous mettre en action mais vous devez néanmoins rester en cohérence avec qui vous êtes.

Partie 2.4 : Vivre en pleine conscience, une vie pleine de sens

Notre mode de vie contemporain nous pousse à la dispersion mais vous pouvez vous recentrer en vous concentrant sur votre souffle et ce que vous faites maintenant.

méditer vivre en pleine conscience

  • Méditer qu’est-ce que c’est ?

Selon Christophe André il s’agit de s’arrêter, pour prendre contact avec l’expérience toujours en mouvement que nous sommes en train de vivre.

“En travaillant la pleine conscience j’ai compris que le passé est source de regret et que le futur est source de peur. On ne peut vivre ni dans l’un ni dans l’autre, seul le présent peut nous apaiser.”

La méditation est un espace pour s’observer soi et ses pensées sans juger, en revenant au centre de soi grâce à la respiration.

S’arrêter et respirer

“Le moyen le plus puissant pour se connecter à l’instant présent et de prendre plusieurs fois dans la journée des pauses pour respirer profondément et ne rien faire d’autre que s’observer.”

Deux à trois fois par jour prenez 2 à 3 minutes pour faire des respirations profondes. Cela ne transforme pas la réalité mais cela va modifier votre expérience de celle-ci.

Prendre conscience de son corps

C’est scanner son corps tranquillement, de haut en bas, en observant les points de contact de votre corps avec le sol ou le support sur lequel vous reposez. Un état des lieux de votre corps en somme.

Une expérience scientifique réalisée avec Matthieu Ricard a prouvé que lorsque l’on médite, plusieurs aires du cerveau liées à la bienveillance et à l’empathie sont activées, provoquant des émotions positives. Tandis que d’autres, liées notamment à l’agressivité, sont désactivées.

Observer ses pensées

Entre 60 000 et 70 000 pensées naissent dans votre cerveau chaque jour !

“La pleine conscience ne cherche pas arrêter le flot de penser mais à les observer.”

Accueillir et accepter ses émotions

Il est important de ne pas se couper de son ressenti, on ne peut pas supprimer nos émotions mais nous pouvons les accueillir sans lutter.

  • Agir en restant présent

Présent à ce que vous mangez, à votre façon de marcher, à quelqu’un qui vous parle. Totalement et sans être dans le jugement ni dans votre mental.

Entre deux actions arrêtons-nous

Ne volez pas de tâche en tâche dans un rythme effréné. Prenez un temps nécessaire pour respirer profondément afin de vous connecter au mieux à ce que vous devez accomplir entre vos activités.

Muscler notre esprit

Nous oublions trop souvent que comme notre corps, notre esprit a besoin également de faire de l’exercice régulièrement ! Plus vous pratiquez, plus vous progresserez.

Le détachement

C’est se détacher du résultat de vos actions pour vous concentrer pleinement sur l’action elle-même et sur cette vie pleine de sens.

Partie 2.5 : La loi de l’attraction

À 20 ans Ludovic fait un tour du Maroc avec ses amis et il a une vision qu’il expose : créer de nombreuses entreprises, gagner beaucoup d’argent pour aider les autres et avoir une famille nombreuse avec la femme de sa vie. Et ce rêve est devenu réalité.

Il connaissait le concept de la loi d’attraction et a ouvert le champ de ses possibilités à l’infini. Il s’est dit que c’était possible pour lui aussi, qu’il pouvait y arriver et il a visualisé tous ses rêves.

  • La force de la pensée

Par les images que nous entretenons dans notre esprit, nous attirons à nous les circonstances de notre vie.

“Plusieurs outils permettent de créer ces énergies d’attraction comme : la pensée positive, la prière, la méditation, la visualisation, et l’auto-suggestion.”

Nous attirons ce à quoi nous pensons le plus. Si nous arrivons à projeter cette idée dans notre esprit afin qu’elle devienne une pensée dominante, elle est attirée dans notre vie.

L’important est donc de choisir ce sur quoi focaliser votre attention.

Ressentir pour réussir

En plus de penser à votre désir vous devez aussi le ressentir avec le plus de précisions possible. Il faut y mettre de l’émotion.

C’est pour cela qu’il vous faut transformer vos pensées désagréables en pensées agréables, ceci afin de vous sentir bien.

  • Visualiser le but

La visualisation systématique de vos buts vous conduira à leur matérialisation.

En imaginant le fait d’avoir obtenu ce que vous demandez, vous vous sentez bien et ainsi, en vous sentant bien vous émettez une fréquence et une attitude qui fera venir à vous vos objectifs.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Lead the Field

Le pouvoir de la visualisation

Le fait de vous imaginer avoir réalisé votre désir va faire émerger un grand sentiment de plénitude et de bonheur et c’est en fait l’élément le plus important de la création d’une vision.
Le fait de vous projetiez dans l’atteinte du résultat final que vous souhaitez obtenir.

Cette visualisation peut être utilisée dans toute situation dès que vous débutez une nouvelle action ou un nouveau challenge vous pouvez visualiser le résultat souhaité.

  • La loi de l’attraction au quotidien

À chaque fois qu’une occasion qu’une intuition se présente ne résistez pas et passez à l’action.

Optimiser le déroulement d’une journée

Par ailleurs, en pensant à l’avance à la façon dont vous voulez que les choses se déroulent chaque jour, vous créez votre vie intentionnellement.

Le soir, faire le plein de pensées positives

Nous pouvons effacer nos pensées négatives et, les remplacer par des pensées positives !

Le soir assurez-vous de créer intentionnellement de nouvelles images positives dans votre esprit.

“En ayant des pensées positives avant de vous endormir les forces de la loi de l’attraction travaillent pendant votre sommeil.”

Dire “je suis”

Coupler cette affirmation avec des phrases positives tel que “Je suis en forme”, “Je suis plein(e) d’énergie”, “Je suis puissant(e)” en considérant votre affirmation comme un fait accompli crée des émotions constructives et par conséquent, une attitude positive.

La liste d’objectifs

Faites une liste d’objectif précis auquel vous croyez vraiment. Essayez de vous les remémorer régulièrement. Il est important d’avoir vos cibles bien en tête pour rester engagé sur le long terme.

Chapitre 3 : Transformer sa vie

Partie 3.1 : Se défaire de son éducation

  • Déprogrammer nos comportements infantiles

De nos expériences vécues dans notre enfance nous allons hériter d’attitudes, d’habitudes et de besoins qui vont être profondément ancrés en nous. C’est pourquoi, il est nécessaire de les déprogrammer si ces schémas ne vous conviennent plus.

L’amour conditionnel

Pour se faire aimer, souvent, on porte un masque sans exprimer réellement qui on est, et ainsi, on se coupe de nos émotions véritables.

Mais à l’âge adulte ces douleurs liées à ces blessures d’enfance vont se réveiller, il est possible de faire comme Ludovic un travail de guérison avec des thérapeutes en parlant à son enfant intérieur et en pardonnant les fautes de nos parents.

L’esprit de compétition un contre tous où tous contre un

La compétition et l’état d’esprit qui va avec rend les individus dépendant du besoin de reconnaissance et de la valorisation extérieure.”

L’auteur nous invite à passer d’un mode compétitif et individuel à un mode d’action collectif où l’on pourrait fonctionner par complémentarité et entraide.

  • Ne soyons pas modestes

Malgré un père qui freinait ses ardeurs, Ludovic depuis tout jeune n’avait qu’une envie : briller et sortir de la norme. Il avait d’ailleurs pendant longtemps honte de mettre en avant cet aspect ambitieux de sa personne, honte de voir grand et de montrer sa différence.

Mais il vous invite à sortir de la norme à valoriser le succès et c’est ainsi que vous pourrez exprimer votre potentiel.

Nous sommes tous uniques exprimons notre potentiel

Exprimer votre unicité sans vous comparer aux autres car nous sommes tous différents et nous avons tous un potentiel unique, porteur d’une immense richesse pour la société qui ne demande qu’à s’exprimer.

En toute humilité

Réussir ? Oui ! Sans fausse modestie mais avec humilité et selon Ludovic il ne faut pas confondre les deux. Nous pouvons tous rester humbles en réussissant, tout en donnant le meilleur de nous-mêmes, en assumant nos talents.

  • Qui sommes-nous ?

C’est un assemblage d’influences et d’informations qui ensembles ont créé le personnage que vous êtes aujourd’hui.

Au-delà des masques des apparences et de nos rôles dans la société, l’auteur nous invite à nous questionner sur qui nous sommes vraiment.

Vous n’êtes pas votre rôle familial, votre métier, vos succès. Ni vos échecs !

Nous ne sommes pas définis par notre passé non plus, nous pouvons à tout moment abandonner nos anciennes habitudes et identités pour commencer une nouvelle vie ! Tout est une question de choix.

Chaque jour, chaque heure, chaque nouvel instant peut marquer un nouveau départ.

transformer sa vie pleine de sens renouveau

Partie 3.2 : Créer sa propre réalité

  • Qu’est-ce que la réalité ?

La réalité n’est que notre perception de celle-ci et elle est différente selon chacun.

Elle dépend de la façon dont nous percevons les évènements. Nous avons donc le pouvoir de transformer notre réalité en transformant notre perception.

Et selon notre histoire nous avons des programmations et donc des filtres à la réalité qui sont différents.

La matérialisation de nos peurs ou de nos rêves

Parmi toutes nos émotions Ludovic en distingue deux primaires : la peur et l’amour.

La peur paralyse et engendre le vide, le manque et la frustration.

L’amour engendre l’ouverture, l’action, le positif, l’activation de votre potentiel illimité.

Ainsi, il existe un exercice pour vous aider à créer une nouvelle réalité plus proche de l’amour.

On appelle cela l’espace de matérialisation des rêves, une sorte d’espace imaginaire dans laquelle vous pensez à ce que vous désirez avec une grande clarté en visualisant vos désirs.

La clé est de répéter souvent cet exercice pour ancrer dans votre esprit le succès que vous voulez atteindre.

“Dépasser nos peurs permet de créer une nouvelle réalité dans laquelle tout redevient possible.”

  • Transformer notre réalité et adopter un état d’esprit positif

Votre état d’esprit et votre humeur ont une grande influence sur le déroulement de vos journées, ainsi, il est essentiel d’adopter et développer une attitude positive.

Car, devant tout évènement vous avez le choix de le considérer comme positif ou comme négatif.

D’ailleurs une étude de l’université américaine de Pennsylvanie prouve que l’optimisme est le meilleur allié de votre système cardio-vasculaire.

Acceptez ce qui est déjà arrivé sans résister vous évitera d’amplifier les difficultés tout en tournant votre état d’esprit vers les solutions. Votre réaction est la clé.

  • Bien choisir ses mots

Certains mots vous donnent de l’énergie et d’autres vous en enlèvent, soyez donc très attentif aux mots que vous utilisez. Choisissez ceux qui vous donnent de l’énergie !

Soyez attentif à vos pensées, à vos mots et ainsi, mettez votre parole au service de ce qui est constructif.

Par ailleurs, Ludovic parle de la communication non-violente (de l’auteur Marshall B Rosenberg) qui consiste à communiquer de façon claire et cohérente tout en évitant le conflit, en comprenant l’autre. Dont les grandes lignes sont :

    • Repérer ce qui dans notre manière de penser de communiquer génère de l’opposition ou au contraire facilite la communication et désamorcer le conflit ;
    • Clarifier ce que nous vivons, notamment les enjeux ou besoins, et établir nos priorités parmi eux ;
    • S’exprimer de manière concise avec des demandes claires ;
    • Décoder l’agressivité d’autrui c’est-à-dire ne pas la prendre contre soi de manière à garder le dialogue ouvert ;
    • Écouter et développer une écoute empathique.
  • Rêver

Dans ce monde qui va vite ; rempli d’obligations et d’activités il se peut que vous ayez du mal à prendre de la hauteur et avancer sur votre réel projet de vie, sur vos rêves.

Donc, pour vous motiver au quotidien vous devez vous fixer des objectifs clairs, précis et mesurables.

Ces objectifs doivent vous faire vibrer, mobiliser tout votre potentiel et vos ressources. Ils doivent vous pousser à passer à l’action avec enthousiasme alors ne vous limitez pas, osez voir grand !

Après avoir établi cette liste, mettez un ordre de priorité et une date de réalisation en face de chacun d’eux.

Ensuite projetez-vous régulièrement dans cette liste et évaluez au fur et à mesure l’avancée de vos projets.

Planifier une action concrète

Si l’objectif est trop lointain ou trop important, l’ampleur de la tâche pourrait vous décourager.
Mettez donc en place une stratégie des petits pas pour découper votre objectif en étapes, ceci rendra la tâche moins insurmontable dans votre esprit.

Célébrer la victoire

Prenez le temps de célébrer chaque objectif atteint, toutes les petites choses que vous réussissez cela vous apportera plus de positivité, d’énergie et de confiance en vous pour continuer à avancer dans vos projets !

“Le fait de célébrer le déclarer à haute voix des actions positives renforce le pouvoir de création à venir […] en savourant chaque victoire la confiance en soi et en la vie augmente.”

Partie 3.3 Booster sa confiance en soi

  • Faire confiance à la vie et comprendre les messages de l’univers

Ludovic part du principe tout a un sens dans ce qui nous arrive. Par exemple lorsqu’un de ses projets d’incubateur à Biarritz n’a pas pu se faire au lieu de s’énerver Ludovic a accepté la situation et a compris que l’univers avait d’autres projets pour lui parce que sa place était tout simplement ailleurs.

Il accepte l’idée que ce n’est pas forcément ce qu’il souhaite qui va arriver mais ce qui s’avère être le meilleur pour lui.

Confiance et lâcher prise sont liés

Yvon Delvoye dans son livre “Les 12 attitudes clés des gens heureux” explique que développer sa confiance suppose une très grande foi dans la vie ainsi qu’un lâcher prise total. Être dans l’accueil complet de ce qui arrive.

L’essentiel est de savoir bien s’entourer

Ludovic s’entoure autant que possible de personnes positives et inspirantes qui font en sorte de l’élever et de le tirer vers le haut.

Pour votre qualité de vie et également surmonter les difficultés il faut que vous cherchiez à vous entourer de personnes positives qui vous poussent à utiliser pleinement votre potentiel, qui croient en vous et veulent toujours le meilleur pour vous.

Retrouver la confiance en soi

La confiance en soi repose pour une large part sur l’amour et l’estime que vous avez pour vous.

Savoir s’arrêter deux secondes et être fier de ce que vous avez déjà accompli, arrêter d’être dans l’insatisfaction et reconnaître vos qualités, vos réussites. Et aimez-vous pour cela !

  • Reprogrammer notre subconscient

Un manque de confiance est généralement lié soit à un passé chargé d’expériences douloureuses soit à une peur de l’avenir. Vous n’êtes ni votre passé ni votre futur, par contre vous pouvez vivre et changer le présent.

Se reprogrammer est un processus qui demande de la régularité et du temps, jour après jour. De penser à l’opposé de vos limitations en vous répétant des affirmations qui vous permettent de croire vous pouvez le faire avec conviction.

Ludovic indique que le moment le plus propice pour reprogrammer votre subconscient et le soir avant de vous endormir. Ceci va puissamment modifier votre subconscient sur la durée.

L’élément clé des affirmations est d’y croire profondément en y mettant de fortes émotions pour créer un ancrage.

Nourrir positivement son esprit

Abreuvez constamment votre esprit d’informations positives. La nourriture de votre esprit forme votre attitude dans la vie !

Partie 3.4 : L’égo

  • Cette petite voix en nous qui compare juge critique

Être bloqué dans le mental c’est interpréter la réalité, mais aussi, prendre votre interprétation pour la réalité. L’égo est cette entité en vous qui se concentre sur les problèmes, les défauts, l’imparfait. Qui critique, compare et commente tout ce que vous faites.

“L’égo s’attache à tous que ce qui nous valorise mais qui n’est pas nous : les rôles que nous jouons, nos possessions, nos attributs les plus flatteurs, nos réussites…”

Être dans l’égo c’est jouer des personnages, porter des masques. Pour éviter de jouer un personnage prenez du recul pour observer les personnalités que vous endossez et sachez vous en détacher !

La comparaison égoïque

Notre égo aime parler des défauts des autres car cela rend supérieur notre petit moi qui cherche à se distinguer, à être meilleur que les autres.

Ayant vécu cela Ludovic indique qu’il est impératif dans ces moments de cogitation mentale de sortir un grand panneau STOP et de chercher à dépasser ce schéma négatif.

“Nous ne sommes pas supérieurs ou inférieurs à l’autre, nous sommes différents. En acceptant ces différences nous nous libérons un peu plus de notre ego et nous gagnons en liberté.”

Pour vous éloigner de l’ego ne prenez plus vos pensées trop au sérieux (ni vous-même), c’est juste du mental ! Soyez centrés sur votre respiration et au moment présent. De plus sachez observer le ridicule de votre égo, riez de vous-même et revenez à qui vous êtes vraiment.

“En ramenant notre conscience dans l’instant présent en étant véritablement là où nous sommes nous sortons de la folie de notre mental.”

Partie 3.5 : S’inspirer de la simplicité de l’enfant

  • Exprimer ses besoins et ses émotions

Un enfant ne se soucie en aucun cas des apparences, le regard de l’autre lui est indifférent. Un enfant vit simplement les choses, il reste lui-même, il est à 100 % dans le moment présent et exprime spontanément tout ce qu’il veut au moment où il le ressent.

Inspirez-vous de cette spontanéité pour exprimer clairement vos ressentis, vos émotions et ce que vous pensez.

  • Profiter et prendre le temps

“Combien de personnes se privent du plaisir actuel pour une vie potentiellement meilleure dans le futur.”

Cessez de tout remettre au lendemain et profitez de ce qui est présent à vous aujourd’hui !

arreter de remettre au lendemain et réussir votre vie pleine de sens

Chapitre 4 : Créer une nouvelle réalité s’ouvrir à l’autre et au monde

Partie 4.1 : L’argent fait-il le bonheur

Ludovic explique que sous prétexte de gagner de l’argent il en a oublié d’être présent à sa famille pour se consacrer à son travail et à ses voyages.

Dans notre monde de surabondance matérielle ; nos pensées sont pourtant étonnamment axées sur le manque et ce que nous n’avons pas. Cette précipitation pour avoir davantage nous empêche de goûter la valeur de ce que nous possédons déjà !

  • L’argent et le bonheur

Ludovic constate qu’il est ridicule de juger l’état de développement d’un pays à son PIB avec l’exemple des États-Unis qui ont un taux de divorce parmi le plus haut du monde, où la délinquance juvénile touche des sommets et un américain sur cinq est obèse.
Richesse économique ne rime pas forcément avec épanouissement !

Les lecteurs de cet article ont également lu :  16 photos - Que ferais-je si je n'avais plus besoin de travailler pour de l'argent ? Une vie d'aventures, d'écritures, de lectures, de rencontres...

L’argent seul ne fait pas le bonheur mais est un outil – neutre – qui bien utilisé peut le développer : c’est un outil, un amplificateur de projet. Il faut donc lui donner un sens.

L’argent est une énergie de vie et lorsque l’argent est employé à des idéaux plus nobles vous lui permettez d’accomplir son vrai rôle.

Partie 4.2 : L’alimentation

Les bienfaits du végétal

En matière d’alimentation beaucoup de croyances et de mythes sont tenaces notamment concernant la consommation de viande, le nombre de repas et les aliments à consommer pour être en bonne santé.

Premièrement, la nourriture transformée (nourriture industrielle) est pauvre en énergie et ne vous donne donc pas assez d’énergie pour concrétiser vos projets.

Il cite par exemple, des professionnels comme le Docteur Saldmann qui estime que nous serions en bien meilleure santé si nous consommions plus de végétaux ; ou encore, le Docteur Christian Tal Schaller auteur du livre “Végétal, vivant, varié” qui enseigne la règle d’or de l’alimentation saine, la règle des trois V : végétal, vivant et varié.

De plus, pour lui, les aliments vivants sont : les fruits, légumes, graines oléagineuses et autres aliments consommés tels que la nature nous les offre, sans cuisson ni manipulation industrielle. En somme, de cette manière vous aurez un apport riche en énergie pour vos activités.

  • Prendre soin de son corps

Votre corps est extrêmement précieux c’est lui qui vous permet de passer à l’action !

Il est essentiel de pratiquer régulièrement une activité physique, il faut donner souplesse force et résistance à votre corps.

L’activité vous permet entre autres de transpirer, phénomène qui permet d’éliminer les produits toxiques que vous consommez et respirez sans le savoir. Ainsi que d’évacuer votre stress, de retrouver l’harmonie et une connexion à votre corps et à votre esprit.

  • Arrêtons-nous un peu de manger

Tout d’abord, un jeûne peut être total, il peut durer plusieurs semaines ou être intermittent.

Le jeûne permettrait à l’organisme de se régénérer et de réactiver les mécanismes de réparations cellulaires en sommeil.

En fait, le rituel du jeûne est une des coutumes les plus anciennes de l’humanité présente dans toutes les religions.

Selon une étude publiée dans la revue américaine PNAS le jeûne aide le corps à réparer les cellules, inverser le processus de vieillissement, inhiber les tumeurs et préserver les neurones des dommages causés par les maladies neurodégénératives !

Partie 4.3 : Le couple 28 ans d’amour partagé

  • Se découvrir dans le couple : de l’état de grâce au conflit

Durant ses 28 ans de relation avec sa femme Ludovic a connu certaines passes difficiles. Dans ce genre de situation la facilité consisterait à envisager une séparation mais ils voulaient ensemble cheminer vers un couple meilleur.

Il cite Gérard Leleu “on ne bâtit pas un couple avec de la bonne foi et de la bonne volonté mais avec des connaissances psychologique et des efforts.

  • Une sexualité épanouie dans la fidélité

Ludovic fête joyeusement plus d’un quart de siècle de fidélité et en liste les bienfaits, elle :

    • Permet d’être authentique et sans ambiguïté dans ses relations ;
    • Permet d’investir toute son énergie dans la construction de son couple ;
    • Offre la stabilité, la sécurité qui permettent l’harmonie de la famille ;
    • Évite de grandes souffrances chez la personne trompée ;
    • Permet de chercher à se dépasser, pour surmonter ses blessures et ses parts d’ombres.

Si vous voulez un couple qui s’épanouit, cela sera également favorisé par une sexualité sacralisée dans le respect, le don et la confiance totale à votre conjoint.

  • Entretenir la flamme au quotidien

    • Savoir se faire des compliments : Apprécier, complimenter la personne et ses actions. Rappeler à son conjoint qu’il est toujours désirable.
    • Remarquez les progrès de chacun : et le dire à votre conjoint.
    • Changer les habitudes : cherchez à étonner à surprendre l’autre. Évitez de tomber dans la routine.

En synthèse pour que le couple fonctionne bien il vous suffit d’être vous-même sans jouer de rôle. Une relation placée sous le signe du don, du partage et de la complicité.

  • En chemin vers l’amour véritable et le bonheur durable

“Le couple peut être considéré comme un chemin initiatique destiné à nous faire progresser.”

Il est encore plus porteur quand il permet aux deux parties de se dépasser, de s’élever à un niveau supérieur de conscience, de mieux se connaître et de dépasser votre ego.

Partie 4.4 : Donner et recevoir dans une vie pleine de sens

  • Un exemple d’altruisme

Pour que l’abondance puisse circuler dans vos vies, vous devez donner et recevoir.

Ludovic parle de sa grand-mère très tournée vers les autres, son amour de son prochain et sa volonté de rapprocher les gens ont, par conséquent, profondément impacté sa façon de percevoir le monde.

De plus, il souligne l’importance de se rattacher à des modèles de personnes inspirantes pour faire évoluer la société positivement.

Donner pour le plaisir

Le don véritable ne se fait pas en attendant un retour direct, en fait, il se fait avec le cœur.

En conséquence, plus une personne donne et plus elle reçoit.

“La meilleure façon de donner est de le faire sans rien attendre en échange, en dehors du fait de faire plaisir.”

Pour chacune de vos relations, n’oubliez pas la loi du “donner et recevoir”. C’est la loi de la cause à effet, ainsi, nous récoltons ce que nous semons.

  • Focaliser son intention sur l’autre

L’énergie est créatrice, plus vous en utilisez, plus vous allez créer rapidement et en abondance.

Et il faut commencer ce processus en se concentrant sur les autres, ceci est confirmé par des gens ayant très bien réussi leur vie :

    • ”Il est tout à fait vrai que vous pouvez réussir le mieux et le plus rapidement en aidant les autres à réussir.” Napoleon Hill
    • ”Vous pouvez avoir tout ce que vous voulez dans la vie et pour cela il vous suffit d’aider les autres à obtenir ce qu’ils cherchent.” Zig Ziglar

Offrir systématiquement un petit quelque chose pour une vie pleine de sens

Donc le chemin le plus simple pour obtenir ce que l’on veut est d’aider les autres à recevoir, cela passe par une décision : à chaque fois que vous rencontrez quelqu’un ou que vous entrez en contact avec lui ; offrez un petit quelque chose !

Ce peut être un cadeau, un compliment, de l’affection, …même envoyer une intention positive.

“En prenant l’habitude de donner à toutes les personnes qu’on rencontre, on reçoit.”

  • Être vrai

Il est important de rester authentique pourtant on nous apprend dès le plus jeune âge à ne pas dire ce que nous pensons dans le but de ne pas froisser nos interlocuteurs, d’être poli.

Pourtant une fois devenu adulte nous devons faire la part des choses entre la diplomatie et le mensonge ! Vous devez apprendre à exprimer vos besoins et à dire les choses simplement en étant honnête avec vous-même.

équilibre être simple vrai et exprimer ses besoins

  • L’équilibre émotionnel

Pour atteindre votre plein potentiel vous allez devoir travailler votre équilibre émotionnel, car il détermine votre stabilité dans la vie. Pour être solide, la racine de cet équilibre doit être basée en vous-même et non dépendante de l’extérieur et du regard des autres.

  • Participons tous à la création d’un monde nouveau !

Souhaiter participer à la création d’un monde meilleur c’est, tout d’abord, arrêter de vous plaindre.

Chacun d’entre nous a la possibilité de rendre le monde qui l’entoure encore meilleur, par ailleurs, la raison de notre présence sur terre est de servir l’humanité.

Ouvrons notre cœur pour redonner espoir

Un Nouveau Monde est en train de naître, l’Ancien Monde disparaît pour laisser place à une transparence et une vérité plus grande. De plus en plus de personnes prennent leur destin en main et créent leur emploi pour ne plus dépendre de grandes entreprises inhumaines.

Inspirez-vous des gens les plus heureux en ce monde, qui agissent pour le bien d’autrui.

Ludovic par exemple, connaît pour les avoir vécus le désespoir et la souffrance que traversent les personnes qui vivent une épreuve lourde et c’est ce qui le pousse à vouloir inspirer les personnes qui traversent ces mêmes difficultés. Cette contribution lui apporte un bonheur indescriptible.

Vivons notre vocation

“Devenons entrepreneurs de nos existences”

Pour accompagner l’émergence de ce monde nouveau chacun de vous doit activer ses talents. Et faire ce pourquoi vous êtes fait. Car en vivant votre vocation, comme une passion, vous rattachez effectivement votre vie à une mission qui vous transcende.

C’est ce qu’a fait Ludovic à travers l’entrepreneuriat et sa passion pour élever le potentiel humain. En effet, il participe à la création d’entreprises plus humaines dont le profit n’est pas la seule motivation. Ceci est sa raison de vivre.

Conclusion pour réussir votre vie pleine de sens

Dansons avec l’existence

Finalement, le changement commence par vous-même. Votre vie est le résultat de choix, mais vous pouvez modifier ces choix à chaque instant. Vous pouvez créer une nouvelle réalité à tout moment car d’infinies possibilités s’offrent à vous.

“En cherchant à ne pas forcer les choses, en acceptant les situations qui se présentent, on est pleinement présent, nous entrons dans le flot de la vie et tout devient fluide. Nous dansons avec l’existence.”

Ainsi, pour participer à un monde meilleur, prenez votre vie en main.

Reprenons le pouvoir sur notre vie

Découvrir votre raison d’être demande beaucoup de temps, d’énergie et de courage. Un courage nécessaire pour vivre la vie que vous désirez réellement vivre et accéder au bonheur !

De moi à vous

Finalement, comme tout être humain, Ludovic vit des périodes de hauts et de bas, de fatigue ou de déprime, cela lui arrive encore. Il lui arrive encore de tomber dans le mental et la réaction de son égo. Mais ces périodes se font de plus en plus rares et il continue d’avancer – et travailler – sur son chemin d’évolution personnelle.

Pour vous c’est pareil, vous restez humain, mais faites toujours de votre mieux.

Le bonheur c’est maintenant, faire de son mieux avec ce que l’on a et ce qui se présente nous rappelle-t-il.

Les évènements que vous vivez ne sont ni bons, ni mauvais, c’est vous qui avez la responsabilité – et le pouvoir – de leur donner un sens.

En fait, toute épreuve que vous traversez est une occasion de grandir, d’apprendre et de continuer d’évoluer.

Et il partage une grande clé. Il a cherché le bonheur à travers de nombreuses lectures, stages, coaching, conférences, toujours à la recherche de la méthode miracle … qui n’existe pas.

Et il indique :

“Je n’ai évidemment jamais trouvé cette méthode miracle, j’ai finalement compris que je n’avais rien à attendre, que j’avais simplement à être

Conclusion sur “J’ai perdu 40 millions et j’ai découvert une vie pleine de sens” :

J’ai décidé de faire cette chronique du Livre de Ludovic Bréant car il est rare de lire un livre de la part d’un entrepreneur qui ne parle au final presque que du monde intérieur, du bonheur, de la pleine conscience … et bien peu de business.

En somme, créer une vie et une activité au service de son épanouissement personnel.

L’aspect entrepreneurial reste important mais Ludovic remet à l’endroit les priorités de la vie. Être heureux d’abord, ici et maintenant, en se reconnectant à soi pour pouvoir ensuite achever tous ses projets avec une puissance inimaginable.

Enfin, il remet le travail et l’entrepreneuriat à leur juste place : des outils, au service des autres et de votre vie. Mais, surtout pas vous au service de votre projet ! Avec une vision qui puise beaucoup dans le monde oriental pour un Occidental, il incarne une nouvelle classe d’entrepreneurs, ceux du monde nouveau : “les entrepreneurs conscients”.

Car le fil directeur de ce livre, c’est la conscience. De vous, vos besoins, vos rêves, des autres et de votre bonheur. Ce livre m’a beaucoup impacté car il permet de se questionner sur ce qui compte vraiment dans notre vie et il donne l’envie de contribuer à plus grand que soi !

Je vous invite à vous plonger dans le livre, car limité par le format d’une chronique j’ai axé mon écriture sur les concepts clés à retenir et délaissé quelque peu les partages d’expériences de Ludovic, qui sont très éclairants.

Points forts :

  • Des questions puissantes pour vous tourner vers l’essentiel.
  • Une remise en cause du paradigme dans lequel vous vivez.
  • Des concepts essentiels pour tout entrepreneur qui veut vivre son activité tout en étant pleinement heureux.
  • Regroupe et synthétise des méthodes clés et concrètes de développement personnel.
  • Ludovic mêle les concepts de développement personnel à ses nombreuses expériences personnelles, cela leur donne ainsi, plus de poids.

Points faibles :

  • Des répétitions, le contenu aurait plus être plus condensé.
  • Le style d’écriture un peu scolaire, mais c’est le premier livre de Ludovic !

La note de Magicien Moderne du blog magicienmoderne.fr :

imageimageimageimageimageimageimageimageimage

Avez-vous lu le livre “J’ai perdu 40 millions et j’ai découvert une vie pleine de sens” ? Combien le notez-vous ?

Médiocre - Aucun intérêtPassable - Un ou deux passages intéressantsMoyen - Quelques bonnes idéesBon - A changé ma vie sur un aspect bien précis !Très bon - A complètement changé ma vie ! (4 votes, moyenne: 4,50 out of 5)

Loading...

Visitez Amazon afin de lire plus de commentaires sur le livre “J’ai perdu 40 millions et j’ai découvert une vie pleine de sens”

Visitez Amazon et achetez le livre “J’ai perdu 40 millions et j’ai découvert une vie pleine de sens”

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

5 Commentaires pour :

J’ai perdu 40 millions et j’ai découvert une vie pleine de sens

  • Sandrine

    22 Juin 2019 à 17:14

    Une chronique longue au regard du livre à commenté. J’avoue m’être dit: Hmmm cet article est vachement long mais qu’est ce qu’il peut bien y raconter.
    J’ai commencé à lire et plus je lisais plus je ne pouvais quitter le texte des yeux. J’ai pris plusieurs notes d’ailleurs! Parmi ce qui m’a le plus touché, je mentionnerai l’espace de matérialisation des rêves et s’arrêter pour rêver. Un grand merci pour cette chronique qui donne très envie d’en savoir davantage!

    Répondre



    • Samah

      22 Juin 2019 à 18:40

      Bonjour! Merci beaucoup pour cette excellente chronique, que j’ai lue d’une traite! De nombreux conseils en or!

      Répondre



      • Dan

        23 Juin 2019 à 00:51

        Bonjour,
        Témoignages plein de bon sens.
        Ne faudrait-il pas cependant indiquer que presque tous- mêmes tous- ces conseils de sagesse s’inspirent du bouddhisme ou de l’hindouisme.
        Rendre à César…

        Répondre



        • mary

          24 Juin 2019 à 10:51

          Merci beaucoup pour cet article qui regorge de conseils importants pour développer la vie personnelle et professionnelle

          Répondre



          • Pyf

            27 Juin 2019 à 21:14

            Un ouvrage qu’il faudrait que je conseille à certains de mes amis qui ont justement tendance à perde de vue l’essentiel et à se noyer dans le travail.

            merci pour cet article.

            Répondre









            Les commentaires postés avec une adresse email non valide ne seront pas publiés

            Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.