Une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie.

Les Onze lois de la réussite

Les onze lois de la réussite Anthony Robbins

Résumé de « Les Onze lois de la réussite – De la part d’un ami » d’Anthony Robbins : « Les Onze lois de la réussite » explore les principes clés qui mènent à une vie épanouissante et réussie. Les 11 lois de développement personnel décrites s’accompagnent d’histoires inspirantes et d’exercices pratiques.

Par Anthony Robbins, 1991, 125 pages

Titre original : « Notes from a friend« 

Table des matières

Chronique et résumé de « Les Onze lois de la réussite – De la part d’un ami » d’Anthony Robbins

Introduction – Les onze lois de la réussite – Histoire d’un généreux inconnu

1. La livraison inattendue qui changea le cours de la vie de l’auteur

Dans l’introduction de son livre « Les Onze lois de la réussite« , l’auteur, Anthony Robbins, commence alors par raconter une histoire. L’histoire d’une étonnante rencontre qu’il a faite avec un inconnu alors qu’il était encore adolescent.

Cette rencontre complètement fortuite a lieu un jour de Thanksgiving. La famille du jeune Anthony se trouve donc dans une situation des plus précaires pour célébrer cette journée de l’Action de grâce. Tandis que ses parents sont en train de se disputer, un parfait inconnu sonne à la porte.

L’adolescent ouvre. Un homme chargé d’un sac rempli de victuailles est là, sur le perron. Le « livreur » dépose le colis dans les bras d’Anthony. Il lui lança que ce sac lui est destiné, à lui et sa famille, de la part d’une personne anonyme. Quand le jeune homme déballe le colis, il y trouve alors de quoi faire un véritable festin.

Cet homme mystérieux, qu’Anthony Robbins appelle aujourd’hui son « généreux inconnu« , changea le cours de la vie de l’auteur :

« À ce moment précis, la vie de ce jeune homme [Anthony Robbins parle ici de lui-même à la 3ème personne] changea pour toujours. Grâce à ce simple geste généreux, il apprit que l’espoir est éternel et que les gens – y compris les parfaits inconnus – se préoccupent du sort de leurs semblables. Il en ressentit une telle gratitude et fut si profondément ému qu’il se jura de faire preuve d’autant de générosité le jour où sa situation le lui permettrait.« 

Et c’est ce que fit Anthony Robbins. Dès qu’il eut 18 ans, le jeune homme fut donc en mesure de réaliser le même geste de générosité. Il fit alors parvenir un colis anonyme auprès de deux familles dans le besoin.

2. Anthony Robbins a su revenir de l’enfer

Anthony Robbins revient ensuite sur un épisode de sa vie qui remonte à une dizaine d’années avant l’écriture de son livre « Les Onze lois de la réussite« .


Il relate l’affligeante situation dans laquelle il se trouvait alors : seul, malheureux, en surpoids, sans projet d’avenir et sans argent. Le jeune homme était par la suite, confie-t-il, totalement désemparé et dépassé par les évènements.

Pourtant, il raconte comment, en moins d’un an, il parvint à remonter la pente et à tout changer. Il retrouva une forme éblouissante, de la confiance et des objectifs qu’il réussit à atteindre.

En fait, il s’est rappelé l’anecdote de son « généreux inconnu ». Et cela l’a aidé à se concentrer sur les besoins des autres :

« Je me demandais constamment : « Comment puis-je contribuer au bien-être de mes semblables ? (…) Je m’aperçus très tôt que je ne pouvais pas aider les autres à changer avant d’avoir changé moi-même. Le secret d’une vie heureuse était d’apprendre à donner, mais pour pouvoir donner, il fallait tout d’abord que je m’améliore ».« 

Aussi, en décidant de poursuivre cet idéal, l’auteur raconte comment il rencontra sa future épouse. Et devint millionnaire moins d’un an après.

3. L’impact positif du « généreux inconnu » durant le reste de la vie d’Anthony Robbins

L’auteur relate ici comment le « généreux inconnu » rencontré dans sa jeunesse eut, en fait, un impact significatif sur sa vie entière. Grâce à lui, il comprit comment il pouvait utiliser ses propres ressources pour réaliser ses rêves et atteindre ses objectifs. Car c’est bien cette rencontre qui l’a poussé à se mettre en quête de modèles de réussite. Capables d’aider les autres à résoudre leurs problèmes rapidement.

L’auteur du livre « Les Onze lois de la réussite » raconte avoir poursuivi ses études avec beaucoup d’intérêt parce qu’il était inspiré par cette idée. Et c’est ce qui lui permit de devenir un expert en développement personnel. De partager ensuite ses connaissances à travers ses propres stratégies et enseignements. Anthony Robbins se mit à écrire des livres. À participer à des colloques, à des émissions télévisées dans le but, toujours, d’aider les gens à se prendre en main et à améliorer leur qualité de vie.

C’est d’ailleurs aussi son but, précise-t-il, dans ce livre « Les Onze lois de la réussite« .

4. Nous pouvons tous changer

Anthony Robbins termine alors cette introduction en rappelant que nous possédons tous le pouvoir de changer ce que nous désirons. Toutefois, la seule pensée positive « ne suffit pas pour réussir à inverser le cours des choses » insiste l’auteur.

Il est, poursuit-il, indispensable de mettre en place des stratégies efficaces et des plans précis pour changer sa façon de penser, de réagir et d’agir, et ce chaque jour de son existence.

Par ailleurs, pour amorcer des changements positifs, il est capital de commencer à croire qu’il est possible de changer :

« Le passé n’a aucune espèce d’importance. Quelle que soit la nature de vos échecs passés, cela n’a rien à voir avec ce que vous avez décidé d’entreprendre actuellement. Seuls vos actes présents comptent quand il s’agit de façonner votre destinée. Pour le moment, vous devez apprendre à devenir votre meilleur ami. Cessez de vous reprocher sans cesse vos fautes passées et concentrez-vous plutôt sur la recherche de solutions au lieu de ruminer vos problèmes.« 

Première leçon : Vous vous sentez dépassé par les évènements… Comment renverser la situation ?

Les onze lois de la réussite - comment renverser la situation, lois de la réussite

La première leçon du livre « Les Onze lois de la réussite » d’Anthony Robbins aborde l’impression que nous avons tous, souvent, d’être victimes de notre propre vie. De ces moments où nous nous sentons dépassé par les événements qui se produisent autour de nous.

Nous souffrons alors, selon les termes d’Anthony Robbins, de « résignation acquise« . Autrement dit, quand nous avons tout essayé. Que nous avons donné le meilleur de nous-même et que rien n’a fonctionné. Que nous avons alors accumulé déception sur déception, nous finissons « par croire que rien, absolument rien, ne marchera« .

La bonne nouvelle, selon Anthony Robbins, c’est que nous avons, en fait, tous, le pouvoir de changer notre situation. Il nous faut, pour cela, prendre des mesures concrètes pour renverser la tendance négative.

Anthony Robins développe trois de ces mesures décisives à prendre si nous voulons ne plus nous sentir impuissant face aux évènements.

1. Se libérer de ses croyances limitantes et du passé

La première chose à faire, selon l’auteur du livre « Les Onze lois de la réussite« , est de changer notre perception. Plus précisément, cesser de se dire que nous ne sommes pas capable d’agir ou que c’est inutile.

Nous nous sentons parfois prisonniers de nos propres pensées et croyances. Or, elles peuvent vraiment nous empêcher de voir les opportunités qui se présentent à nous.

Ensuite, il s’agit de se concentrer sur ce que nous pouvons faire aujourd’hui, sans penser au passé. Notre passé « n’a rien à voir avec notre avenir« . « C’est ce que vous faites à l’heure actuelle qui compte et non pas ce que vous avez fait hier » déclare Anthony Robbins.

Ainsi, le pouvoir d’agir passe nécessairement, selon Anthony Robbins, par ce premier pas. Identifier et se libérer des croyances limitantes qui peuvent entraver notre réussite.

2. Passer à l’action et persévérer

Pour Anthony Robbins, il est également indispensable d’apprendre à persévérer.

L’auteur insiste ainsi sur l’importance de la détermination. Il rappelle que les obstacles et les défis font partie intégrante du processus de réussite. Et que c’est en surmontant ces obstacles que l’on peut réellement réaliser ses rêves et ses aspirations.

« La clé du succès, c’est de savoir exactement ce qui compte le plus à vos yeux. Puis de faire le maximum, tous les jours, pour améliorer les choses, même lorsque vos efforts ne semblent mener à rien.« 

Pour mieux comprendre ce qu’est la persévérance, Anthony Robbins mentionne l’exemple du colonel Sanders. Selon lui, si cet homme a réussi alors qu’il était âgé de 65 ans, seul et sans argent, c’est parce qu’il a su passer à l’action et faire preuve de persévérance. Et son histoire nous montre précisément ce que veut dire persévérer, à savoir. Continuer malgré les échecs et savoir tirer une nouvelle leçon de chacune de ses expériences pour faire mieux la fois suivante.

De nombreuses biographies de personnes ayant réussi ont en commun cette persévérance. « Aucun refus ne pouvait les rebuter, ni les arrêter » écrit l’auteur. Ces personnes-là « ne permettent à personne de les empêcher d’atteindre leurs buts et de réaliser leurs rêves« .

3. Développer une attitude mentale positive

Enfin, l’auteur du livre « Les Onze lois de la réussite » insiste sur la nécessité de développer une attitude mentale positive. Pour cela, il nous invite à :

– Focaliser sur les actions à entreprendre plutôt que sur les problèmes à résoudre

Anthony Robbins partage ici plusieurs exemples concrets de personnes qui ont réussi à changer leur vie en s’efforçant d’agir de façon constructive et positive malgré les problèmes.

L’auteur raconte notamment sa propre expérience. Quand il s’est retrouvé en grandes difficultés financières, en proie à la frustration, il explique s’être toujours appliqué à rester positif. Il n’a jamais cessé de se concentrer sur les solutions. Pour l’y aider, l’auteur se disait qu’il ne s’agissait que d’une « période de transition« . Il était convaincu que s’il continuait de cultiver les graines qu’il avait plantées, s’il continuait à faire ce qu’il fallait, il finirait par sortir de cette impasse.

Anthony Robbins encourage alors les lecteurs à suivre cet exemple en gardant à l’esprit qu’aucun problème n’est permanent.

– Être reconnaissant pour ce que l’on a déjà

Anthony Robbins poursuit en racontant comment la gratitude l’a véritablement aidé dans les épreuves. Continuer de remercier le ciel pour tout ce qu’il avait – ses deux amis, le fait d’être en possession de toutes ses facultés, de pouvoir respirer l’air pur… – a impacté positivement son mental et l’a amené à dépasser sa condition et à atteindre ses objectifs.

L’auteur termine la première leçon de son livre « Les Onze lois de la réussite » par un message qui résume l’importance de l’action, des efforts, de la persévérance et d’une attitude positive :

« Un plan d’action efficace, une persévérance de tous les instants et un maximum d’efforts vous permettront d’obtenir ce que vous désirez, si vous savez faire preuve de souplesse face aux obstacles ; mais pour cela, vous devez d’abord cesser de croire qu’il n’existe aucune solution à vos problèmes.« 

Pour conclure, Anthony Robbins pose et répond à cette question : s’il suffit d’agir, alors pourquoi certains n’y parviennent pas ? Selon lui, c’est leur peur d’échouer qui « les paralyse« .

De cette façon, il fait une transition vers la seconde leçon des Onze lois de la réussite qui stipule que l’échec, en soi, n’existe pas.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Pourquoi vous n'appliquez pas ce que vous lisez (et comment y remédier) - 2

Deuxième leçon : Les onze lois de la réussiteL’échec n’existe pas.

Le deuxième chapitre du livre « Les Onze lois de la réussite » d’Anthony Robbins aborde l’idée que l’échec n’est pas un état final, mais plutôt une opportunité d’apprendre et de s’améliorer.

Il explique alors, qu’en changeant notre perspective sur ce qu’est l’échec, nous pouvons justement nous en servir pour atteindre nos objectifs.

1. Ne plus entretenir de sentiments défaitistes, d’humeurs dépressives et changer notre perspective de l’échec

Anthony Robbins commence par décrire comment nous pouvons nous sentir découragé et démotivé lorsque nous échouons. Selon lui, ce sentiment provient d’une fausse croyance : nous pensons, en effet, que l’échec est une fin en soi.

Cette perspective est très décourageante. Elle nous bloque dans la poursuite de nos rêves et de nos aspirations et entrave par voie de conséquence notre réussite.

L’idée proposée, dans ce chapitre, est donc de changer notre vision de l’échec.

Il ne s’agit pas de sous-estimer la gravité des défis que nous sommes amené à rencontrer mais de comprendre que le défaitisme et la dépression nous empêchent d’agir et donc de transformer notre vie. Nous devons garder en tête qu’il est toujours possible de faire volte-face. Et que c’est notre façon d’agir qui le permet.

« Voyez-vous : chacun vit des problèmes et subit des déceptions et des frustrations, mais c’est notre façon de réagir à ces obstacles qui façonne notre existence.« 

2. Changer notre façon d’agir et chercher à nous améliorer

L’auteur du livre « Les Onze lois de la réussite » relate l’histoire de Billy Joel, un musicien célèbre aujourd’hui, mais qui, avant de connaître le succès, faillit se suicider. En fait, c’est après un séjour en hôpital psychiatrique que ce dernier réalisa comment la dépression pouvait tout faire dégénérer. Il eut alors une prise de conscience. Et il décida de lutter aussi longtemps qu’il le fallait pour devenir le musicien qu’il voulait être.

À travers cet exemple, Anthony Robbins nous encourage à voir l’échec comme une étape nécessaire pour apprendre, nous améliorer et atteindre leur succès, et non pas comme définitive.

« N’oublions jamais que ce n’est pas parce que le destin nous refuse quelque chose à un certain moment du temps qu’il faut considérer ce refus comme définitif.« 

Ainsi, en considérant que l’échec, finalement, n’existe pas, nous agirons autrement. Nous saurons en tirer une leçon pour l’avenir.

Troisième leçon : Apprenez à décider et plus rien ne saura vous arrêter.

Anthony Robbins - apprendre à décider rien ne peut vous arreter

Dans le troisième chapitre de son livre « Les Onze lois de la réussite« , Anthony Robbins traite de l’importance de la prise de décision pour atteindre ses objectifs et réussir dans la vie.

Selon l’auteur, les personnes qui savent prendre des décisions rapidement et efficacement ont un avantage considérable sur ceux qui hésitent ou remettent constamment leurs décisions à plus tard.

1. Comprendre que ce sont nos choix qui façonnent notre mode de vie

L’auteur commence par souligner que « tous nos actes découlent des décisions que nous prenons« .

« Pouvoir décider, c’est pouvoir changer » déclare-t-il.

Or, nous l’oublions souvent, mais au final, nos choix dépendent entièrement de nous.

Même si nous ne maîtrisons pas toutes les circonstances, nous pouvons contrôler ce que nous décidons de penser, de croire, de sentir ainsi que nos réactions aux évènements.

Et ce sont ces/ nos décisions, pas les circonstances, qui impactent nos destins :

« Votre mode de vie actuel reflète notamment qui vous avez décidé d’être et ce que vous avez décidé d’accomplir, ainsi que vos décisions de fréquenter telle ou telle personne, d’apprendre ou de ne pas apprendre, d’adopter certaines croyances, de persévérer ou d’abandonner la partie, de vous marier, d’avoir des enfants, de vous alimenter d’une certaine façon, de fumer ou de boire. Toutes ces décisions ont littéralement réglé le cours de votre vie. Si vous voulez sincèrement changer votre situation, vous devez décider ce qui vous tient à cœur, ce que vous ferez, et quels sont les engagements que vous êtes prêt à prendre.« 

2. Considérer les plus grands obstacles comme de simples étapes à franchir dans la course vers la victoire finale

Une décision est un « choix conscient« .

En effet, beaucoup pensent leur choix de façon vague. Ils manquent de précisions et n’énoncent finalement que des préférences. Mais pour Anthony Robbins, il n’y a « choix » que « lorsqu’on refuse de considérer tout autre scénario possible. Que l’on se concentre exclusivement sur son but, que l’on ne se permet pas de douter« .

Pour mieux comprendre combien il est nécessaire d’apprendre à prendre des décisions efficacement, Anthony Robbins fait le récit du parcours de Soichiro Honda, le fondateur de la société Honda.

Il retrace comment, depuis le pauvre étudiant fauché qu’il était, celui-ci réussit à traverser de terribles obstacles. La moquerie de ses professeurs et camarades, les refus de nombreuses propositions de projets, les difficultés financières, la réquisition de ses matériaux de construction pendant la Seconde Guerre mondiale, le bombardement de son usine, la destruction de sa seconde usine par un tremblement de terre, le chaos et la pénurie de matières premières après la guerre, le refus de financements pour ses nouveaux projets…

Nous connaissons tous aujourd’hui le succès de la société Honda. « Et tout ça parce que M. Honda n’accepta jamais de s’avouer vaincu. Il refusa de se laisser arrêter par les problèmes et les circonstances. Il avait décidé une fois pour toute qu’il y a toujours moyen de réussir quand on le veut vraiment » termine Anthony Robbins.

3. Décider vraiment et efficacement

Anthony Robbins poursuit en s’interrogeant : comment se fait-il que certaines personnes nées dans des conditions plus que favorables (bonne santé, besoins comblés, richesse, environnements privilégiés…) finissent parfois obèses, frustrées et toxicomanes ? Tandis que d’autres, sans que rien ne les y prédestinent, réussissent à surmonter leur condition et à devenir « des modèles du caractère invincible« .

Pour l’auteur, la réponse se situe dans le pouvoir de nos décisions :

« Tous [ces gens étonnants] ont décidé à un moment donné qu’ils en avaient assez et qu’ils ne se contenteraient que de ce que la vie avait de meilleur à leur offrir. Ils ont vraiment pris la décision de transformer leur vie.« 

Pour changer de vie, il est capital de prendre de véritables décisions. Il est essentiel d’apprendre à décider efficacement. Il ne s’agit pas de dresser une liste de vœux qui commencent par « j’aimerais… » ou « je devrais… ». Non, cela nécessite de se fixer une ligne de conduite sans en dévier d’un millimètre. D’exclure la moindre possibilité d’échec et de maintenir toute son énergie sur l’objectif que l’on veut atteindre.

L’histoire d’Ed Roberts, un homme tétraplégique en fauteuil roulant depuis l’âge de 14 ans, témoigne de la force de nos décisions. Anthony Robbins nous décrit ici le parcours de cet homme qui transcenda ses limites physiques pour améliorer considérablement le sort et la qualité de vie des personnes handicapées. Puis il conclut à son propos :

« Il se concentra sur la façon de faire avancer les choses. (…) Tout ce qu’il a accompli est le fruit d’une vraie décision.« 

4. Prendre deux résolutions et s’engager à les respecter

Anthony Robbins termine ce chapitre en nous invitant à prendre deux résolutions. Il nous demande de les respecter fermement, et ce, quels que soient les efforts à déployer :

  • Il conseille de prendre d’abord une décision facile à tenir. Car en observant notre capacité à passer aux actes pour respecter cette résolution, nous réaliserons notre capacité à prendre des décisions supérieures à la première.
  • La seconde décision devra exiger plus de détermination, mais elle sera encore plus inspirante.

5. Assumer ses décisions

Pour Anthony Robbins, il est essentiel d’apprendre à nous libérer de la peur de prendre une mauvaise décision, et d’apprendre à assumer les conséquences de nos décisions, qu’elles soient bonnes ou mauvaises.

L’auteur conseille enfin de nous concentrer sur les faits et les options disponibles et d’éviter de se laisser distraire par les émotions ou les opinions des autres.

Quatrième leçon : Les onze lois de la réussiteBâtir vos croyances… et démarrer en trombe.

Le quatrième chapitre de l’ouvrage « Les Onze lois de la réussite » attire notre attention sur la force de nos croyances personnelles.

1. Prendre conscience de la puissance de nos croyances

Anthony Robbins nous fait d’abord réaliser combien nos croyances influencent notre réussite dans la vie, notre comportement et nos actions, comment lorsque nous sommes convaincu d’une chose, nous le transmettons à notre cerveau.

« Il y a une force qui contrôle toutes vos décisions » affirme l’auteur. Puis, il continue : « elle [cette force] influence votre manière de penser et vos sentiments au cours de votre vie. Elle régit tous vos actes. Elle détermine votre perception des évènements. Cette force s’appelle vos « croyances personnelles« .

Ainsi, « dès que nous entretenons une croyance à propos de quelque chose ou de quelqu’un, celle-ci détermine ce que nous voyons et ce que nous sentons » termine l’auteur.

Il est donc essentiel d’être vigilant à ce que nous choisissons de croire.

Anthony Robbins cite ensuite des exemples qui montrent la puissance de nos croyances même sur notre physique (couleurs des yeux, rythme cardiaque…).

Il décrit également comment certaines croyances ont clairement orienté sa façon de penser et d’agir, l’ont aidé à surmonter les obstacles et changer sa vie.  

2. Identifier nos croyances limitantes et les remplacer par des croyances constructives et positives pour qu’elles deviennent « vraies »

Une croyance ne reflète pas la réalité. Une croyance reflète un sentiment de certitude.

L’auteur du livre « Les Onze lois de la réussite » explique ici comment les croyances peuvent être créées. Il montre comment les expériences passées, les modèles familiaux et les influences sociales peuvent façonner nos croyances. Il nous invite à nous questionner à ce propos : quels sont les points de référence et les expériences qui font que nous sommes certain de quelque chose ?

En fait, il est possible d’acquérir des croyances à propos de tout. Et selon l’auteur, ce sont les croyances que nous décidons de structurer dans notre mémoire qui deviendront vraies. La clé, c’est donc d’identifier les croyances qui « sapent notre énergie et nous élèvent nos moyens » pour choisir, à la place, celles qui nous aident à nous épanouir. En ce sens :

« Nos croyances constituent une extraordinaire source de pouvoir. Vous pouvez choisir quelles croyances adopter à votre sujet et vos convictions détermineront vos actes. L’important, c’est de choisir des croyances qui vous apportent soutien, espoir et énergie.« 

Si beaucoup d’entre nous souhaiteraient changer de perception vis-à-vis de certaines choses sans savoir comment s’y prendre, pour Anthony Robbins, la manière la plus rapide d’y parvenir est donc de changer les pensées sur lesquelles nous nous concentrons.

Cinquième leçon : C’est en vous concentrant sur vos objectifs qu’ils se matérialiseront.

Se concentrer sur ses objectifs - Anthony Robbins

Le cinquième chapitre du livre « Les Onze lois de la réussite » nous montre l’importance de choisir le bon focus pour réussir dans la vie.

Même si nous vivons des moments difficiles, il est essentiel, pour rendre nos objectifs réalisables, de focaliser sur :

  • Ce que nous pouvons faire et contrôler.
  • Les objectifs et les solutions, plutôt que sur nos peurs.

1. Faire le choix de nous concentrer sur certaines pensées en particulier et en conscience

Comme il est facile de penser à un événement douloureux et de se sentir ainsi déprimé, il est tout aussi facile de penser à un évènement heureux et de ressentir des sentiments positifs, de joie intense.

Malheureusement, beaucoup choisissent de se concentrer sur ce qui est négatif, terrifiant et sur ce qui échappe à leur contrôle, regrette l’auteur. Or, ces pensées ne nous aident pas à nous sentir bien.

Anthony Robbins insiste : le point sur lequel nous portons notre attention contrôle notre façon de percevoir le monde, les actes que nous posons et les sentiments que nous éprouvons.

2. Focaliser notre attention dans la bonne direction : vers la solution et l’objectif visé

L’auteur du livre « Les Onze lois de la réussite » relate une leçon apprise lors d’un de ses cours de pilotage de voiture de course pour mieux comprendre cette idée de focus vers la solution plutôt que le problème.

Il rapporte qu’un jour, son professeur lui avait fait part d’un « secret » pour reprendre le contrôle de sa voiture si celle-ci venait à déraper. Voici ce qu’il lui avait dit :

« Le secret est simple (…). La majorité des gens se concentrent sur leur peur lorsque la voiture dérape : ils voient le mur sur lequel ils risquent de s’écraser. Vous devez plutôt vous concentrer sur l’endroit où vous voulez mener votre voiture.« 

Et en effet, durant les essais, l’auteur raconte avoir frôlé l’accident : il faillit s’écraser sur le mur car il a d’abord regardé en direction du mur, avant que son instructeur lui saisisse la tête pour la tourner dans la bonne direction, l’amenant à rectifier sa trajectoire. La fois suivante, la même chose se déroula. Mais au troisième cours et les fois suivantes, Anthony Robbins réussit à fixer son regard dans la bonne direction de lui-même et au bon moment. Il avait appris ainsi à garder le contrôle de son véhicule.

L’auteur voit une métaphore intéressante dans cette anecdote : reprendre le contrôle de son véhicule, c’est comme reprendre le contrôle de notre existence.

Toutefois, cela prend du temps…

3. Les résultats prennent généralement du temps à arriver

« Le fait de modifier un tant soit peu votre centre d’attention se traduira par des changements spectaculaires » assure l’auteur. Mais c’est un processus graduel…

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Pourquoi vous n'appliquez pas ce que vous lisez (et comment y remédier)

Dans cette anecdote, l’auteur voit effectivement une seconde leçon à retenir : « quand on change son point de mire, on ne réussit pas immédiatement à changer de direction. (…) Il y a souvent un temps mort entre le moment où vous changez votre centre d’attention et le moment où vous commencez à obtenir enfin des résultats. » 

Anthony Robbins nous propose un excellent outil pour changer son attention dans le chapitre suivant.

Sixième leçon : Les questions renferment la réponse.

Dans le sixième chapitre du livre « Les Onze lois de la réussite« , nous comprenons pourquoi le fait de savoir se poser les « bonnes » questions, et de ne pas nous limiter qu’aux questions évidentes, peut grandement nous aider à solutionner nos problèmes.

1. Se poser des questions différentes

– L’histoire incroyable de Stanislavsky Lech

Anthony Robbins évoque ici l’histoire de Stanislavsky Lech, déporté et survivant des camps de la mort en Pologne.

Après avoir vu sa famille entière se faire exécuter sous ses yeux, Stanislavsky Lech comprit qu’en restant dans ce camp d’extermination où ils venaient d’être déportés, il mourrait. Ce dernier décida alors de s’échapper. Il savait que personne n’avait jamais réussi à s’enfuir, mais il n’avait plus rien à perdre.

Depuis cette décision, le centre de ses préoccupations changea. Et au lieu de se demander comment survivre, il se posa la question suivante : « comment puis-je m’échapper de cet enfer ? »

Plus le temps avançait et plus cette idée lui paraissait impossible. Mais il ne voulait se résigner à renoncer. Un jour, il se trouva près d’un tas de corps en décomposition. Ceux-ci avaient été asphyxiés dans les chambres à gaz avant d’être empilés sur une remorque dans l’attente d’être jetés dans une fosse en dehors du camp. Au lieu de se demander comment un acte aussi monstrueux peut être commis, Stanislavsky Lech se posa la question suivante : « Comment puis-je tirer parti de cette situation pour m’échapper ? ».

À la nuit tombée, le déporté se déshabilla et se glissa sous les cadavres, à l’insu des soldats. Il fit semblant d’être mort. Et lorsque le camion déversa les corps dans une fosse à ciel ouvert, à l’extérieur du camp, l’homme réussit à prendre la fuite.

– Continuer de se questionner jusqu’à trouver la réponse

Pour Anthony Robbins, plusieurs facteurs sont à l’origine du sort différent que connut Stanislavsky Lech. Mais la principale raison à cela, « c’est qu’il se posa une question différente et ce, sans relâche, certain de trouver la réponse au bout du compte« .

L’auteur explique que les questions que nous nous posons déterminent notre perception de la réalité et peuvent nous aider à découvrir de nouvelles idées et perspectives. Il nous encourage à nous questionner sur les solutions plutôt que sur les problèmes.

2. Se poser des questions utiles

– Veiller à se poser des questions qui apportent des solutions

Anthony Robbins explique ensuite comment les questions peuvent influencer notre façon de penser, nos sentiments, notre comportement dans les épreuves notamment.

Le but est donc de s’interroger afin d’identifier les causes profondes de nos problèmes, de trouver des solutions efficaces, des réponses qui nous aident à anticiper d’éventuels problèmes.

L’auteur du livre « Les Onze lois de la réussite » raconte comment sa vie a changé quand il a, lui-même, commencé à se poser des questions utiles, axées sur la résolution de ses problèmes, ou des questions « énergisantes » matin et soir.

– Se poser des questions pour éclairer notre compréhension de nous-mêmes et du monde qui nous entoure

Certaines questions peuvent décupler notre puissance d’action ou aider les autres à sortir d’une impasse. Pour mieux comprendre comment, Anthony Robbins revient sur l’histoire d’un de ses amis avocat.

Cet ami avocat venait d’apprendre le départ de son associé. Il se trouvait en plein désarroi et regrettait amèrement la décision de son collaborateur qui allait probablement l’obliger à fermer son cabinet. Il se demandait bien pourquoi son associé l’avait ainsi « abandonné », le laissant dans une situation aussi délicate.

L’avis de l’auteur Anthony Robbins

Pour Anthony Robbins, son ami se posait les mauvaises questions, à savoir : comment mon associé a-t-il pu faire ça ? Ne se rend-t-il pas compte qu’il détruit ma vie ? etc.

Anthony Robbins l’interrogea alors avec des questions bien choisies. Il le questionna sur ce qui le rendait heureux (sa relation amoureuse), fier (ses enfants et le fait d’avoir été un « bon » père), reconnaissant (son parcours depuis le bas de l’échelle jusqu’à devenir un brillant avocat), ce qui le stimulait (changer sa vie actuelle), ceux qu’il aimait et qui l’aimaient (sa famille).

Il remarqua que l’état psychique de son ami s’améliorait au fur et à mesure de la conversation.

Quand Anthony Robbins lui demanda enfin ce qu’il trouvait positif à propos du départ de son associé, son ami trouva tout un tas d’idées. Il pourrait, pensa-t-il, ouvrir un bureau à cinq minutes de chez lui, en campagne. Il pourrait faire participer son fils à ses affaires, etc.

« En quelques minutes, le pouvoir que renfermaient les questions avait produit son effet. Il est certain qu’il [son ami avocat] disposait déjà de ces ressources. Mais les questions qu’il s’était posées lui avaient donné un sentiment d’impuissance. Il s’était perçu comme un vieil homme venant de perdre tout ce qu’il avait réussi à bâtir. En réalité, la vie venait de lui faire un merveilleux cadeau. Mais ce n’est que lorsqu’il commença à se poser les questions justes que la vérité se fit jour dans son esprit.« 

Septième leçon : Découvrez vos ressources cachées.

Les onze lois de la réussite - découvrir ses ressources cachées - Anthony Robbins

Bien comprendre nos mécanismes physiologiques constitue également un puissant outil de changement pour transformer notre vie.

C’est ce dont Anthony Robbins nous parle dans ce chapitre qui étudie plus particulièrement l’impact de notre physique sur notre mental.

1. Notre attitude physique modifie les réactions chimiques de notre corps

Si nos émotions se répercutent sur notre état physique, l’inverse est vrai aussi. Physique et émotions sont inséparables.  

Nous savons tous à quel point, par exemple, la dépression nous affecte physiquement. Mais c’est aussi le cas avec le rire et le sourire qui engendrent un état physique agréable par l’augmentation d’oxygène et les neurostransmetteurs qu’ils produisent.

L’auteur du livre « Les Onze lois de la réussite » partage, à ce propos, les conclusions de plusieurs études menées sur les processus biologiques déclenchées par les expressions corporelles que sont le rire, le dégoût, la crainte, etc.

2. Changer sa façon de bouger, de gesticuler et de parler pour transformer sa vie

– L’expérience d’Anthony Robbins

Anthony Robbins nous fait ici part de son expérience pour montrer que notre façon de bouger peut nous aider à transformer notre vie.

En effet, l’auteur explique avoir un jour décidé de changer sa façon de bouger et de parler, ses gestes.

Si au début, il s’est senti un peu ridicule, il avait l’impression de « prendre des airs » dit-il. L’auteur s’est rendu compte qu’en bougeant différemment son corps, il se sentait plus positif, plus déterminé à agir. Son plan d’action devenait plus concret et ses pensées plus dynamiques.

L’auteur s’est donc mis à observer et imiter des personnes ayant une grande confiance en elles-mêmes. De cette façon, il explique être devenu plus persuasif.

Par ailleurs, au bout d’un moment, celui-ci n’avait plus à « penser » ces mouvements. Cette attitude s’était ancrée. Il avait assimilé des habitudes mentalement.

– Exercices de postures à réaliser pour expérimenter l’impact de notre physique sur notre état d’esprit et nos objectifs

Ainsi, modifier ses réactions physiologiques en bougeant différemment peut sembler simpliste. Pourtant, c’est une façon, selon Anthony Robbins, de littéralement transformer notre vie. Et l’auteur nous invite ici à en faire l’expérience.

Il nous propose un exercice dans lequel nous devons identifier quelque chose que nous souhaitons réaliser. L’auteur nous suggère d’adopter 3 différentes postures et expressions en pensant à notre objectif et d’expérimenter les ressentis qui se dégagent de celles-ci, à savoir :

  • L’espoir qu’il se réalisera,
  • L’inquiétude qu’il ne se réalise pas,
  • La certitude qu’il se réalisera.

L’auteur du livre « Les Onze lois de la réussite » nous suggère enfin :

  • D’analyser la posture et les mouvements de personnes qui connaissent succès, bonheur ou confiance et de calquer nos mouvements sur les leurs (gestes, respiration, démarche).
  • De reproduire les mouvements que nous faisons quand nous-mêmes performons à un très haut niveau ou vivons un moment d’euphorie.

Il est aussi intéressant d’être attentif et d’imiter la façon de s’exprimer des modèles de réussite pour acquérir le vocabulaire du succès que l’auteur nous décrit dans la leçon suivante…

Huitième leçon : Le vocabulaire du succès.

1. Le puissant impact des mots sur nos émotions

Anthony Robbins entame ce chapitre du livre « Les Onze lois de la réussite » par une anecdote.

Il raconte une trahison que lui et ses amis ont vécu. Et comment celle-ci lui a permis de réaliser l’impact considérable des mots parfois sur nos émotions.

Même si cela nous parait difficile à croire, Anthony Robbins insiste : le choix de nos mots ont le pouvoir de changer notre état psychologique. Sans que nous ayons vraiment conscience, le vocabulaire que nous utilisons pour communiquer avec les autres et avec nous-mêmes influent continuellement sur nos pensées et sentiments.

« Les mots précis que nous employons dans notre dialogue intérieur contrôlent notre façon de penser. Et nos pensées déterminent nos sentiments et nos actes. »

2. Remplacer certains termes par d’autres

Si les mots ont autant de poids, cela signifie qu’il est possible de décupler l’intensité de nos émotions positives en changeant simplement notre façon de les décrire.

Pour cela, il suffit, indique l’auteur du livre « Les Onze lois de la réussite« , de remplacer des termes décourageants par d’autres stimulants.

Nous pouvons remplacer les mots : 

  • « Fâché » par « agacé » ou « désappointé« ,
  • « Débordé » par « très demandé« ,
  • « Dégouté » par « ennuyé« , 
  • « Irrité » par « stimulé« ,
  • « Rejeté » par « mal compris« ,
  • « Au bout du rouleau » par « légèrement préoccupé« .

De même, nous pouvons :

  • Nous dire « euphorique » plutôt que de dire « ça va« ,
  • Éprouver de « l’enthousiasme » plutôt que de « l’intérêt« ,
  • Être « en pleine forme » plutôt que « pas mal« ,
  • Répondre « super » au lieu de « bien« ,
  • Remplacer le terme « bon » par « délicieux« 
  • Ne pas être « déterminé » mais plutôt « une dynamo que rien n’arrête« .

L’auteur poursuit dans ce chapitre en proposant d’autres formulations qu’il utilise lui-même. Pratiquer cet exercice, selon lui, aura un effet positif certain sur nos émotions.

Neuvième leçon : Vous trouvez-vous dans une impasse ? Sortez-en grâce à de nouvelles métaphores !

La neuvième leçon du livre « Les Onze lois de la réussite » d’Anthony Robbins traite des métaphores que nous employons souvent pour communiquer nos sentiments. Pour l’auteur, celles-ci peuvent également changer notre perception.

L’auteur du livre « Les Onze lois de la réussite » nous propose alors de réfléchir aux métaphores auxquelles nous pourrions avoir recours pour décrire une situation. Car ces images ou histoires en changent la perspective. S’agit-il, pour nous, d’une lutte, d’un ballet, d’un jeu, d’un jardin de fleurs ?

Ainsi, il est important de faire preuve de prudence dans le choix de ces métaphores :

« Chaque métaphore représente un système de croyances. Lorsque vous choisissez une métaphore pour décrire votre vie ou votre situation, vous choisissez également d’adopter les croyances qui y correspondent.« 

Anthony Robbins poursuit en partageant plusieurs exemples de métaphores utilisées par des amis ou personnes rencontrées dans  sa vie. La plus émouvante, pour lui, fut l’histoire de Martin Sheen qui faillit mourir d’une crise cardiaque sur le tournage du film « L’apocalypse » et qui depuis, considère la vie comme « une énigme », « un jeu » et décrit l’humanité comme « une immense famille ».

Dixième leçon : À vos marques ! Prêts ? Partez ! Comment bâtir votre avenir en vous fixant des buts ?

La leçon n°10 du livre « Les Onze lois de la réussite » d’Anthony Robbins décrit pourquoi il est capital de se fixer des buts et d’avancer vers ces objectifs pour réussir dans la vie.

Se fixer des buts pour avancer dans la vie - Anthony Robbins

1. Utiliser les épreuves pour se surpasser et développer un esprit de compétition

Nous pensons souvent à ceux qui connaissent le succès comme des gens chanceux, nés sous une bonne étoile. Mais en réalité, la plupart de ces personnes ont comme point commun une première étape à leur triomphe : s’être fixé un objectif.

En guise d’illustration, l’auteur partage les propos d’un interview réalisé avec Michael Jordan sur les raisons de sa réussite sportive. Si Michael Jordan est devenu le meilleur joueur de basket-ball au monde, c’est répond-t-il, grâce à son esprit de compétitif. Certes il avait des talents, mais pour le champion, s’il s’est distingué, c’est avant tout parce qu’il a toujours « refusé d’arriver en seconde place, et ce, dans tous les domaines« .

Pour comprendre d’où provient ce mindset de compétition, l’auteur relate les premiers pas du basketteur dans sa discipline. En fait, beaucoup de personnes l’ignorent, mais Mickael Jordan a dû faire face à un échec cuisant au début de sa pratique :

« Michael – baptisé « le joueur aux pieds ailés », « le super-champion » ; « le héros américain » ; « l’étoile du basket-ball » – l’un des plus grands joueurs de basket-ball de tous les temps, le héros légendaire qui marqua à jamais ce sport – ne réussit même pas à faire partie de l’équipe de basket-ball de son école secondaire. »

Michael fait partie de l’équipe

Le jour où il apprit qu’il ne ferait pas partie de cette équipe, le jeune Michael pleura toute une après-midi. Mais il ne s’avoua pas vaincu. Au lieu de cela, il se fixa un objectif : non seulement, il se promit d’intégrer, un jour, cette équipe, mais même d’en devenir le meilleur joueur.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Strengths Finder 2.0 : Maintenant, découvrez vos forces

Dès cette décision prise, il mit en place un plan d’action et le suivit méticuleusement. Il s’entraîna tous les matins jusqu’à être accepté dans l’équipe. Et c’est ainsi qu’il forgea le destin que nous lui connaissons tous.

L’auteur ressort deux idées majeures de l’histoire des débuts de Michael Jordan :

  • Il est possible de transformer une expérience douloureuse en « un désir brûlant de faire ses preuves et même de se surpasser« .
  • « Plus on se prépare, plus on semble avoir de chance« .

2. « Il est plus important de se fixer un but et de concentrer toute son énergie dans cette direction que d’atteindre l’objectif en question« 

Selon Anthony Robbins, les buts sont la pierre angulaire de la réussite, car ils nous procurent une direction et la motivation pour avancer :

« Nous nous fixons des objectifs dans le but de donner une orientation à notre vie. Mais en fin de compte, la formation que l’on acquiert et le genre de personne que l’on devient en poursuivant ces objectifs ont plus d’importance que l’objectif même.« 

Anthony Robbins nous explique alors comment poursuivre nos ambitions :

  • Fournir des efforts continus, faire de son mieux pour atteindre notre objectif, tous les jours.
  • Chercher à se surpasser.
  • Vouloir apprendre et évoluer constamment.
  • Procéder par étapes : diviser ses objectifs en petits « sous-objectifs » simples.
  • Célébrer chaque petite victoire.

3. Se fixer des objectifs ambitieux

L’auteur du livre « Les Onze lois de la réussite » s’interroge ensuite : comment font ces personnes qui, malgré la peur et le fait de se sentir déprimé, arrivent quand même à agir ?

Pour répondre à cette question, Anthony Robbins revient sur la vie de son ami W. Mitchelle.

L’auteur nous raconte comment, bien que gravement brûlé sur les deux tiers de son corps suite à un accident de motocyclette, W. Mitchelle était encore capable d’aider les autres, de les écouter et de les réconforter. Quand quelques années après, il devint paraplégique suite à un accident d’avion cette fois-ci, W. Mitchelle continuait d’être agréable et dynamique auprès des autres. Lors de son hospitalisation, il se montra plein d’esprit avec une des infirmières dont il était convaincu qu’elle était la femme de sa vie. Celle-ci tomba sous son charme. Ils finirent par se marier.

Là où la plupart d’entre nous aurait abandonné, voire même pas essayé, cet homme a su, malgré les terribles épreuves de la vie, continuer à voir grand. Il ne cessa jamais de bâtir son avenir, coûte que coûte, en se fixant des objectifs supérieurs à ce qu’il pensait capable de réaliser.

« Lorsque vous choisissez un objectif qui vous inspire réellement, vous libérez une force intérieure qui vous permet d’accomplir des choses qui défient l’imagination. Vous vous donnez ainsi une occasion fantastique de vous dépasser et d’évoluer.« 

4. Dresser une liste de ses rêves et avancer par étape

Anthony Robbins suggère ici de nous installer confortablement pendant au moins une demi-heure et de réfléchir à ce que nous aimerions faire, partager, voir, créer, devenir. Il s’agit, plus précisément, de répondre à la question suivante : que ferions-nous si nous étions sûr de réussir ? Quels projets aimerions-nous entreprendre et quel plan d’action mettrions-nous en place pour cela ?

Lors de cet « exercice », pas question de se poser de limites quant à ce que nous pourrions accomplir. Par ailleurs, il est important d’être aussi précis que possible, de décrire tout cela avec des détails et par écrit.

L’auteur développe quatre étapes à suivre. Les voici résumées :

  • Imaginer, rêver, visualiser, écrire le genre d’homme ou de femme que nous aimerions être, les personnes qui nous entoureraient, les endroits que nous aimerions visiter, les sentiments que nous voudrions vivre.
  • Calculer le temps nécessaire à la réalisation de chacun de ces objectifs et se fixer des échéances.
  • Choisir quatre de ces objectifs atteignables cette année parmi ceux qui suscitent chez nous le plus d’enthousiasme, que nous sommes fermement décidé à réaliser et lister les raisons qui font que nous y parviendrons coûte que coûte (identifier le « pourquoi » de chaque objectif pour soi et pour notre entourage).
  • Élaborer un plan d’action et se demander quel genre de personne il nous faut devenir pour atteindre ces objectifs (reprendre des études, se montrer plus dynamique, plus compatissant…).

5. Exercer son cerveau

Anthony Robbins nous encourage à mettre à exécution notre plan d’action immédiatement, puis à progresser par étapes, sans jamais se critiquer en cas d’échec.

Mais surtout, il nous recommande d' »exercer notre cerveau« . L’idée est de « lui faire assimiler que notre but est en voie de réalisation« . Pour cela, l’auteur nous suggère de prendre un moment tranquille, deux fois par jour, pour penser à notre objectif. Il nous faut imaginer l’avoir atteint en éprouvant la fierté, le plaisir, l’enthousiasme et en visualisant tous les détails plaisants.

Onzième leçon : Les onze lois de la réussiteLe défi mental de 10 jours.

Dans la onzième et dernière leçon du livre « Les Onze lois de la réussite« , Anthony Robbins nous propose un défi. Il s’agit, en fait, de tester une méthode qui, affirme-t-il, a transformé sa vie.

L’auteur décrit alors les règles du jeu de ce défi : il se décline sur 10 jours et consiste. En gros, à ne plus entretenir de pensées négatives pour améliorer et mieux contrôler notre état d’esprit.

Une fois ce défi relevé, l’auteur nous promet les bénéfices suivants :

  • L’identification de nos habitudes mentales négatives, celles qui font obstacle à notre réussite et à la réalisation de nos rêves.
  • La stimulation dans la recherche de solutions et options efficaces.
  • Une plus grande confiance en soi.
  • L’acquisition de nouvelles habitudes positives et de nouvelles attentes vis-à-vis de nous-mêmes.

Bienvenue dans un monde plein de compassion

Dans la dernière partie de son livre « Les Onze lois de la réussite« , Anthony Robbins nous lance un second défi.

Il nous demande de laisser de côté nos soucis pendant quelques jours et de rechercher une personne qui vit des moments difficiles. Il nous invite alors à aider cette personne pour améliorer ne serait-ce qu' »un tout petit peu sa situation » dans les prochaines 24 heures. Par exemple : passer une heure avec une personne qui n’a jamais de visites dans une maison de retraite.

Tendre ainsi la main à quelqu’un :

  • Nous permettra de prendre du recul, mettre nos propres problèmes en perspective :

« Le fardeau que vous portez vous semblera moins lourd en comparaison et vous comprendrez le remarquable courage dont font preuve les gens lorsqu’ils se trouvent face à de formidables obstacles.« 

  • Nous procurera une grande satisfaction par le simple fait de donner, de faire preuve d’altruisme, d’écouter, réconforter la personne en question. Même si l’on ne résout pas son problème, nous nous épanouissons dans l’idée de faire notre part, et tout ce que l’on donne nous est alors rendu au centuple.

Conclusion de « Les Onze lois de la réussite » d’Anthony Robbins

Ce qu’il faut retenir – Les onze lois de la réussite en quelques lignes

Voici comment nous pourrions résumer les onze lois de la réussite développées par Anthony Robbins dans cet ouvrage :

  • Leçon n°1 : Se libérer de nos croyances limitantes pour agir avec responsabilité. Persévérer, développer une attitude mentale positive et emplie de gratitude.
  • Leçon n°2 : Considérer l’échec comme une étape vers le succès et l’opportunité d’apprendre et nous améliorer.
  • Leçon n°3 : Comprendre l’importance de nos décisions pour faire des choix en conscience et efficaces. S’engager à les respecter.
  • Leçon n°4 : Comprendre l’impact de nos croyances sur nos actes. Remplacer nos croyances limitantes par des croyances constructives et positives.
  • Leçon n°5 : Nous concentrer sur ce que nous pouvons faire et contrôler. Penser en termes d’objectifs et de solutions, plutôt que de focaliser sur nos peurs.
  • Leçon n°6 : Se poser des questions pertinentes, utiles, différentes, orientées vers la résolution des problèmes.
  • Leçon n°7 : Comprendre le cause à effet entre physique et mental. Adapter sa façon de bouger, de gesticuler et de parler pour transformer sa vie positivement.
  • Leçon n°8 : Comprendre l’impact puissant des mots sur nos émotions. Remplacer certains termes décourageants par d’autres stimulants.
  • Leçon n°9 : Choisir ses métaphores pour changer notre perspective sur certaines situations et nous sortir des impasses.
  • Leçon n°10 : Utiliser les épreuves pour se surpasser, développer un esprit de compétition, se fixer des objectifs supérieurs à ce que nous nous pensons capable. Puis, concentrer toute son énergie dans la direction de ce but en avançant par étapes et avec une vision claire et détaillée de ce que l’on veut accomplir.
  • Leçon n°11 : Cesser d’entretenir des pensées négatives afin de développer un meilleur état d’esprit.

Les onze lois de la réussite : Une référence et porte d’entrée dans le développement personnel

Bien que commençant à dater, « Les Onze lois de la réussite » n’en reste pas moins une référence intemporelle en matière de littérature de développement personnel.

Anthony Robbins, l’auteur, considéré comme l’un des plus grands experts en développement personnel et en motivation dans le monde, n’est plus à présenter. Ses séminaires attirent des milliers de personnes de la planète entière. Ses livres s’arrachent à des millions d’exemplaires. Cette notoriété contribue largement à faire de cet ouvrage. Comme de nombreux autres du même auteur (« Pouvoir illimité » ou « L’éveil de votre puissance intérieure » par exemple). Une lecture incontournable si vous vous intéressez au développement personnel.

« Les Onze lois de la réussite » est, de plus, l’ouvrage parfait pour démarrer. Son contenu court, très accessible et sa simplicité de compréhension est un excellent point d’entrée pour les débutants en développement personnel qui n’oseraient pas s’attaquer à des ouvrages plus volumineux et plus complexes.

Il est enfin un très bon rappel des essentiels pour ceux qui auraient déjà le pied à l’étrier depuis un moment.

Soulignons tout de même qu’il est ensuite recommandé de creuser certains sujets qui méritent une étude plus approfondie et nuancée que l’amorce proposée dans ce livre.

Les onze lois de la réussite : Une bouffée de motivation et de positivité

Vous êtes décidé à investir sur vous pour une meilleure qualité de vie personnelle mais vous manquez de motivation ? Alors « Les Onze lois de la réussite » fait partie des ouvrages que je vous conseille pour commencer.

Les propos d’Anthony Robbins dans ce livre sont extrêmement motivants et vous donneront, c’est certain, non seulement des outils et une approche positive mais surtout l’espoir et l’envie inarrêtable de vous lancer.

Points forts :

  • Le ton inspirant et les histoires enthousiasmantes de personnes qui ont appliqué les enseignements du célèbre auteur qu’est Anthony Robbins.
  • La motivation que génère ce livre pour se dépasser, surmonter des difficultés et réaliser ses rêves.
  • Le livre offre une perspective positive sur la vie et focalise sur la responsabilité personnelle et les forces intérieures de chacun.
  • Le style très accessible et les exercices proposés facilitent la compréhension et la mise en pratique des conseils en développement personnel.

Point faible :

  • Le contenu reste très général, n’aborde pas toute la complexité des situations et peut donc sembler simpliste à ceux qui ont déjà une certaine connaissance du développement personnel ou qui vivent des histoires particulièrement compliquées.

Ma note :

Le petit guide pratique du livre Les onze lois de la réussite de Anthony Robbins

Autour de quoi s’accentue le livre Les onze lois de la réussite de Anthony Robbins ?

Anthony Robbins fournit dans son livre un cadre pour permettre aux lecteurs de développer leur potentiel, surmonter les obstacles et créer une vie riche de sens et de réussite.

Foire Aux Questions (FAQ) du livre Les onze lois de la réussite de Anthony Robbins

1. Comment le public a accueilli le livre Les onze lois de la réussite de Anthony Robbins ?

Le livre a reçu un accueil positif de la part du grand public, et de nombreux lecteurs trouvent les leçons d’Anthony Robbins inspirantes et utiles pour améliorer leur vie personnelle et professionnelle.

2. Quel fut l’impact du livre Les onze lois de la réussite de Anthony Robbins ?

En réalité, de nombreux lecteurs ont cité « Les dix lois du succès » comme un ouvrage inspirant et transformateur qui les a aidés à prendre des mesures pour atteindre leurs objectifs et vivre une vie plus épanouie.

3. À qui s’adresse le livre Les onze lois de la réussite de Anthony Robbins ?

Quel que soit l’âge, la carrière ou l’étape de la vie du lecteur, ce livre peut être utile à de nombreuses personnes. Il s’adresse donc aux personnes ouvertes à l’idée de réaliser leur plein potentiel et de vivre une vie réussie et épanouie.

4. Quelles sont les trois mesures décisives à prendre pour ne plus se sentir impuissant face aux événements ?

  1. Se libérer de ses croyances limitantes et du passé
  2. Passer à l’action et persévérer
  3. Développer une attitude mentale positive

5. Quels sont les deux idées majeures de l’histoire des débuts de Michael Jordan ?

  1. Il est possible de transformer une expérience douloureuse en un désir brûlant de faire ses preuves et même de se surpasser
  2. Plus on se prépare, plus on semble avoir de chance

Comment poursuivre nos ambitions vs Les Bénéfices du défi mental de 10 jours

Comment poursuivre nos ambitionsLes bénéfices du défi mental de 10 jours
Fournir des efforts continus, faire de son mieux pour atteindre notre objectif, tous les jours.L’identification de nos habitudes mentales négatives, celles qui font obstacle à notre réussite et à la réalisation de nos rêves.
Chercher à se surpasser.La stimulation dans la recherche de solutions et options efficaces.
Vouloir apprendre et évoluer constamment.Une plus grande confiance en soi.
Procéder par étapes : diviser ses objectifs en petits sous-objectifs simplesL’acquisition de nouvelles habitudes positives et de nouvelles attentes vis-à-vis de nous-mêmes
Célébrer chaque petite victoire 

Qui est Anthony Robbins ?

Anthony Robbins : Auteur du livre Les onze lois de la réussite

Anthony Robbins (né le 29 février 1960) est, en effet, un conférencier, auteur et coach en développement personnel américain. Il est largement reconnu comme l’un des experts les plus influents en matière de motivation, de réussite et de développement personnel. De plus, la réputation d’Anthony Robbins a été considérablement renforcée par ses séminaires et ses conférences. Dans ses séminaires, il utilise des techniques de motivation, la programmation neurolinguistique (PNL) et des techniques de coaching pour aider les participants à atteindre leur plein potentiel.

Anthony Robbins est l’auteur de plusieurs livres à succès, dont « Unlimited Power », « Awakening the Power Within » et « The Eleven Laws of Success ». Ses livres ont été traduits dans de nombreuses langues et vendus à des millions d’exemplaires dans le monde entier. Avec son enthousiasme, son énergie et son approche dynamique, Anthony Robbins est devenu une icône du développement personnel et son travail continue d’inspirer et de motiver des millions de personnes à travers le monde.

Avez-vous lu « Les Onze lois de la réussite » d’Anthony Robbins ? Combien le notez-vous ?

Visitez Amazon afin de lire plus de commentaires sur le livre d’Anthony Robbins «  Les Onze lois de la réussite « 

Visitez Amazon afin d’acheter le livre d’Anthony Robbins « Les Onze lois de la réussite« 

Recherches utilisées pour trouver cet article :
https://des-livres-pour-changer-de-vie com/les-onze-lois-de-la-reussite/, LAR DES QUESTION DE ANTONY ROBIN, Télécharger Les onze lois de la réussite PDF gratuit
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.

Partagez
WhatsApp
Partagez
Tweetez
Enregistrer