Une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie.

9 biographies GÉNIALES pour vivre PLUSIEURS VIES (Partie 2)

Une fois que vous avez vu la vidéo cliquez ici pour rejoindre gratuitement des milliers d’entrepreneurs passionés de développement personnel en vous abonnant à la chaîne Youtube !

 

Transcription texte :

Bonjour, ici Olivier Roland, bienvenue dans cette nouvelle vidéo qui est la suite de la vidéo précédente sur ma sélection de biographies, d’autobiographies pour vivre plusieurs vies. Donc, j’ai déjà partagé avec vous 5 livres dans la vidéo précédente et je vous avais promis trois livres pour cette vidéo.

Et la bonne nouvelle, c’est que j’ai trouvé une autre biographie très intéressante dans mon Kindle que j’ai lu il y a quelque temps. Donc, c’est quatre biographies que je vais partager avec vous aujourd’hui.

Alors, sans transition donc, on va commencer tout de suite par ce fameux livre que j’ai retrouvé sur mon Kindle, et c’est « The King of Madison Avenue ».

Donc, Madison Avenue, qu’est-ce que c’est ? C’est une rue à New York qui est connue comme étant la rue où il y a toutes les agences de publicité. Et en fait, « The King of Madison Avenue », c’est la biographie de David Ogilvy qui est un des grands penseurs de la publicité au 20e siècle.

Alors, je vois certains d’entre vous qui disent : oh lala ! Mais comment tu peux nous parler d’un truc aussi ennuyeux ? Figurez-vous qu’au contraire, sa biographie est absolument fascinante.

D’abord à la base, David Ogilvy est un Britannique qui a commencé notamment en tant que vendeur en porte à porte pour des systèmes de cuisine et de chauffage et qui a décidé de partir aux États-Unis.

A l’époque, la population des États-Unis était trois fois supérieure à celle de Grande Bretagne, et du coup il s’est dit : « En fait, à partir du moment où je fais de la vente à distance et que je fais de la publicité, pour la même quantité d’effort, je vais avoir trois fois plus de résultats aux États-Unis ».

Et donc il a bâti un empire avec son entreprise de publicité et tout ça en faisant des choses très intéressantes, très originales, mais aussi en appliquant des méthodes qu’il avait découvert dans des livres et en les appliquant de manière scientifique.

Il a été notamment un des premiers à lire le livre « Scientific Advertising » de Claude Hopkins. Et il l’a lu sous forme de manuscrit parce que pendant plus d’une décennie, c’était un manuscrit qui a été enfermé dans un coffre-fort.

Comment ça se fait ? En fait, la personne qui avait été le réceptionnaire de ce manuscrit ne voulait pas que son contenu soit partagé.

Un petit peu de background pour expliquer un peu tout ça : Claude Hopkins était un publicitaire de la fin du 19e siècle, début 20e siècle. Ça a été le premier qui a fait de la publicité. C’est lui qui a inventé la publicité scientifique.

Qu’est-ce qu’on appelle publicité scientifique ?

Et bien, alors que tout le monde se contentait de mettre des pubs dans des journaux sans jamais mesurer concrètement les résultats. On va dire, ils le faisaient de manière globale mais ils n’avaient pas de démarche scientifique pour ça.

Claude Hopkins a dit : Mais attendez, il y a un moyen pour vérifier que si par exemple on utilise tel mot ou tel mot dans une publicité, c’est plus efficace qu’un autre. Et c’est simple. Il suffit de dire hey ! On fait la pub dans le journal, on met un coupon réponse. On dit par exemple, j’en sais rien moi, on va faire une pub pour une voiture.

On va dire : Hey ! Si vous êtes intéressés, renvoyez le coupon réponse, on vous envoie une brochure par exemple. Et donc, on va mettre un coupon réponse et les gens nous le renvoient. Nous, on paie le port. Ils nous renvoient et on va mettre un petit code dans le coupon réponse qui va nous permettre de savoir quelle est la publicité en question qui a amené la personne à renvoyer le coupon réponse. Ou alors on construit, on fait un coupon réponse différent à partir de publicité. Ce qui fait qu’il pouvait en fait à partir de ce moment-là, à partir du moment où il a inventé ça, Claude Hopkins, ce qu’il faisait c’est qu’il prenait une publicité, il l’écrivait.

Il essayait une version avec un titre et une version avec un deuxième titre. Et puis après, il n’avait qu’à mesurer le nombre de coupon réponse qui a été renvoyé. Et il voyait s’il y en avait un entête qui était plus efficace que l’autre ou si le fait de mettre une image était plus efficace qu’une autre. Et c’est ce qu’il a appelé la publicité scientifique, et il en a fait une véritable science parce qu’il a fait ça pendant, je ne sais pas, deux ou trois décennies et il a collecté énormément d’informations sur ce qui fonctionnait ou pas dans la pub. Imaginez l’avantage que ça donne par rapport à la concurrence. Et il a résumé tout ce qu’il a appris dans un livre qui s’appelle « Scientific Advertising », donc la publicité scientifique.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Les secrets de la RÉUSSITE de Jeff Bezos

Il est mort en 1929 si je me rappelle bien. Et la personne qui a reçu ce manuscrit l’a laissé dans un coffre-fort pendant une décennie.

Et David Ogilvy était devenu ami avec cette personne et il a eu la chance de lire ce manuscrit et il a décrit un petit peu. C’est un petit peu comme si je ne sais pas, vous êtes un berger en Judée et que vous tombez sur l’arche d’alliance. Donc, David Ogilvy a été ébahi par le contenu de ce livre et il s’est empressé de le mettre en pratique. En fait, il a mis en place un département de mailing direct dans son agence qu’il a appelé son arme secrète.

Alors, pourquoi le mailing direct ? Parce qu’une autre manière de tester l’efficacité d’une publicité, c’est tout simplement d’envoyer du courrier à des prospects. Si vous envoyez un courrier pour vendre un produit à 10000 personnes, vous pouvez envoyer par exemple une version A de votre publicité, de votre courrier à 5000 personnes et une version B à 5000 autres personnes.

Vous regardez celle qui performe le mieux. Il a mis en place ça et il a mis en place aussi une possibilité de rajouter des coupons réponses dans les publicités. Et ça lui a donné un avantage énorme sur la concurrence. Donc, il a appelé ça son arme secrète et vous savez quoi ? Ce qui est extraordinaire, c’est que ça a été son arme secrète pendant des décennies.

Et le plus beau dans tout ça c’est qu’encore aujourd’hui, c’est une arme secrète parce qu’il y a très, très peu d’agences qui font comme ça de la publicité scientifique. Ici, j’ai justement le livre « Scientific Advertising » de Claude Hopkins avec devant justement une autre biographie qui est « My life Advertising » qui est aussi assez intéressante sur sa vie.

Et dans le premier chapitre de « Scientific Advertising », il dit ceci : « Le temps est venu dans lequel la publicité a dans certaines mains atteint le statut de science. La publicité est basée sur des principes fixes qui sont raisonnablement exacts. Les causes et effets ont été analysés jusqu’à ce qu’ils ont été bien compris. Les méthodes de procédures correctes ont été prouvées et établies. Nous savons ce qui est le plus efficace et nous agissons selon des lois basiques. La publicité, auparavant un paris, est donc devenue, avec ces directions, un des business les plus sécurisant.

Certainement aucune autre entreprise, avec des possibilités comparables, n’implique aussi peu de risque. »

Et savez-vous quand a été écrit « Scientific Advertising ? »

En 1923. Et encore aujourd’hui, les principes de « Scientific Advertising » sont certes plus connus qu’à l’époque mais encore très peu utilisés dans le monde des affaires.

Ceci était une parenthèse, mais voilà, une des choses très intéressantes que nous apprend David Ogilvy. En plus, c’est un personnage très intéressant qui a passé ensuite sa retraite dans un château en France parce que c’était un petit peu son rêve.

Alors, après donc, être revenu sur la biographie d’un business man et même une deuxième puisque c’est de Claude Hopkins aussi, je vais vous parler de la biographie d’un scientifique extraordinaire qui s’appelle « Vous voulez rire Monsieur Feynman! »

Donc Richard Feynman, c’est un prix Nobel de physique, c’est quelqu’un d’extraordinairement intelligent. Il a eu le prix Nobel pour ses travaux sur l’hélium liquide si je me rappelle bien. C’était un spécialiste de la mécanique quantique.

Non seulement, il était extrêmement intelligent au niveau de la physique mais souvent, on se représente un petit peu le scientifique génial comme étant peut-être un peu timide ou un peu fou. En tout cas, il est super intelligent dans un domaine mais dans d’autres, il manque un petit peu de capacité. Et bien, ce n’est absolument pas le cas avec Richard Feynman puisque comme vous pouvez le voir sur la photo, ça montre bien sa personnalité. Richard Feynman, c’était ce qu’on peut appeler un polymathe. C’est quelqu’un qui s’intéressait à énormément de choses et qui a développé beaucoup de capacité. C’est quelqu’un qui avait un charisme extraordinaire, qui était joueur de bongo, ces tambours brésiliens, qui a joué d’ailleurs dans le carnaval de Rio avec des musiciens professionnels. Il a vécu au Brésil pendant je crois un an ou deux.

Il parlait portugais et il était expert en cryptographie. Il était ouvreur de coffre. En fait, voilà. Ils expliquent un peu : collectionneur, bouffon, impertinent, joueur de bongo, amateur de strip-tease. Il adorait aller dans les clubs de strip-tease pour dessiner les strip-teaseuses. Séducteur impénitent, oui, il y a tout un passage sur comment il arrive à séduire les femmes et les techniques qu’il utilise. Déchiffreur de codes secrets de textes mayas, explorateur en Asie Centrale, qu’il raconte ici avec l’humour du gamin des rues de New York. C’est une autobiographie. Quelque part à la base, ce sont des enregistrements audios qui ont été faites sur cassette et qui ont été retranscrits en texte. Et voilà.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Warren Buffet : sa biographie, “L’Effet Boule de Neige”

C’est absolument génial de se plonger comme ça dans la vie, dans le cerveau d’un des esprits les plus brillants du 20e siècle puisque, il était non seulement un prix Nobel mais c’est aussi un extraordinaire professeur. C’était finalement un homme curieux de tout, explorateur de la vie et qui a toujours cherché finalement les meilleures méthodes pour arriver à atteindre ses objectifs et surtout de la manière la plus amusante qui soit. Il faut voir certaines des vidéos que vous pouvez voir de Richard Feynman sur Youtube.

Donc, tapez son nom, Richard comme Richard et Feynman, F E Y N M A N et vous allez voir que… évidemment, il faut comprendre un peu l’anglais mais il y a des vidéos absolument extraordinaires de lui, notamment quand il joue du bongo ou quand il explique un petit peu ce qu’est la méthode scientifique.

Et il y a quelque chose de très, très important qu’il partage justement dans une de ses vidéos, c’est : L’essence de la méthode scientifique, c’est de toujours mettre en place des expériences pour tester ses hypothèses. Et il dit : Vous devez absolument faire en sorte que vos expériences soient très carrées parce que la personne la plus facile à tromper, c’est vous-même parce que vous avez tellement envie de croire en votre hypothèse et vous devez absolument faire en sorte qu’elle puisse être réfutée par l’expérience. Donc, très, très bon livre que je vous recommande.

Ensuite, il y a un livre dont je ne vous ai jamais parlé sur cette chaîne. Donc, c’est la première fois, c’est super. Et ce livre c’est la biographie, l’autobiographie de Casanova. C’est assez épais et en plus, tenez-vous bien ! Ça, c’est juste le premier volume. Il y en a trois.

Casanova évidemment, il est très connu. Il a une réputation sulfureuse et c’est une réputation qui est amplement méritée quand on lit son autobiographie parce que c’est connu comme étant un incorrigible séducteur. Et effectivement, une grande partie de sa vie est passée à séduire des femmes. Mais pas seulement, pas seulement. En fait, j’ai trouvé que son autobiographie était absolument fascinante parce que déjà, c’est une plongée incroyable dans le 18e siècle. Donc au-delà de découvrir une vie à part entière qui en plus est extrêmement détaillée dans son autobiographie, on découvre aussi toutes les mœurs d’un siècle qui aujourd’hui est complètement perdu. Et puis, il a vécu notamment une bonne partie de sa vie en France, il a rencontré Voltaire et d’autres personnages importants, notamment Rousseau, etc. le roi même, etc.

Donc, c’est vraiment très, très intéressant de découvrir un petit peu ce monde là. Ça rejoint à ce que j’ai partagé avec vous une fois, que l’histoire vous permet vraiment de vous échapper un petit peu de la société actuelle et de relativiser un petit peu les normes qui nous entourent en se plongeant dans une société où les normes étaient différentes. Ce n’est pas un livre à mettre entre toutes les mains. Clairement, sa réputation sulfureuse est méritée. Il y a des passages qui sont un peu hardcores. Donc, ce n’est pas pour les âmes sensibles clairement. Il y a des scènes de sexe et autres qui sont intéressantes on va dire, mais voilà. Ce n’est pas à mettre entre toutes les mains. Il y a des périodes de sa vie qui sont assez sombres parce qu’il y a eu quand même des moments où c’était un arnaqueur, il faut dire ce qui est. Et notamment, il a arnaqué une comtesse je crois si je me rappelle bien ou une duchesse de son argent. Ce n’était pas un personnage entièrement blanc, loin de là. Il n’était pas non plus entièrement noir, loin de là non plus. C’est ça qui est intéressant dans sa biographie. C’était un humain qui était très intelligent et surtout très aventureux.

Il a vécu un nombre d’aventures absolument incroyables, on se croirait dans un roman de cape et d’épée. Il a menti sur certains passages de son livre. L’édition de la Pléiade que j’ai là est extraordinaire puisqu’il y a des tas de notes justement. Les gens ont fait énormément de recherches pour corroborer un petit peu ce qu’il dit. Et il y a des fois où il mentait comme un arracheur de dents dans son autobiographie, mais c’était assez rare quand même. C’était assez rare. Et de manière générale, il dit la vérité. Et c’est vraiment très, très, très intéressant. On apprend des choses. Il faut savoir que c’est lui qui a introduit la loterie en France. Donc, ça, on ne peut pas vraiment le féliciter pour avoir introduit ce que beaucoup de gens appellent l’impôt sur la connerie. Mais enfin, ça, c’est autre chose. Il faut savoir qu’il a collaboré avec Mozart sur la Flûte enchantée. Ça, personne ne le sait.

Enfin, il a une vie tellement incroyable. Il a rencontré les plus grands de ce monde. Il a aussi une influence sur l’histoire de l’optique puisqu’il a rencontré la personne qui a inventé les lunettes. Enfin, peut-être pas inventé les lunettes mais qui a eu un rôle dans ce truc-là. Il a eu une influence vraiment importante sur pas mal de choses qui se sont passées en Europe, importante. Après tout, tout est relativisé mais il a touché du doigt vraiment les grands du siècle et les grands évènements. Et c’est vraiment, vraiment intéressant.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  4 livres indispensables pour le Blogueur Pro

Puis au-delà de ça, quelle aventure, quelle aventure que sa vie. Quand on met de côté un petit peu toutes les parties un peu sombres de lui, je veux dire, on ne peut qu’admirer, respecter cette volonté d’un homme de vraiment vivre la vie pleinement et de vivre plein d’aventures comme ça. C’est aussi un grand voyageur, donc je peux me connecter avec lui à ce niveau-là et voilà. Vraiment très, très, très intéressante autobiographie, celle de Casanova.

Et ensuite pour terminer, un livre dont j’ai déjà parlé plusieurs fois sur cette chaîne qui est cet énorme pavé qui va décourager plus d’un, mais attention, je m’adresse ici dans cette vidéo comme dans toute cette chaîne à des gens qui se bougent, des gens qui ne sont pas timides, des gens qui sont prêts à mettre le couteau entre les dents et à foncer.

Et voilà, « Les vies parallèles de Plutarque », l’essence même des biographies même si évidemment, là, il y a sans doute un peu plus de faits incorrects plus que dans les autres puisqu’on parle d’un auteur du premier siècle après Jésus Christ, Plutarque, qui a eu un projet absolument extraordinaire qui était de mettre en parallèle, d’où le nom Vies parallèles, la vie d’un grec illustre avec celle d’un romain illustre. Et il a essayé de trouver vraiment des vies qui étaient le plus proche possible. Par exemple, il compare Jules César et Alexandre, ça paraît logique. Et des tas d’autres vies de personnes.

Donc, il a essayé de prendre des gens dont le destin avait vraiment été extraordinaire, que ce soit en bien ou en mal, pour essayer d’en tirer des leçons pour chacun. Et c’est un livre qui a traversé les siècles et ce n’est pas pour rien parce que c’est absolument extraordinaire. Je vous dis, je veux partager avec vous l’importance, l’intérêt de lire justement des biographies, des autobiographies pour vivre plusieurs vies.

Quand vous avez lu « Vies parallèles », je vous dis que c’est un pavé, je ne rigole pas, vous avez vécu littéralement des dizaines et des dizaines de vies différentes. Et en plus, ça nous plonge dans des siècles qui sont extrêmement loin par rapport à nous, mais qui en même temps sont si proches parce que la culture grecque et romaine forme quand même les racines de notre civilisation occidentale. Et on découvre que finalement, des tas de problèmes qu’on pourrait estimer contemporains étaient déjà vraiment très présents depuis le début, parce que voilà, il dit par exemple quand il parle de Spart, qu’il parle de l’opposition entre les pauvres qui veulent prendre l’argent des riches et les riches qui disent que les pauvres n’ont qu’à bosser, etc. Enfin, c’est exactement les mêmes arguments qu’on trouve aujourd’hui, le même type d’opposition.

On voit la nature humaine dans toute sa transparence, que ce soit les bons côtés et les mauvais. Il y en a plein de mauvais, il y en a plein de bons. On voit les foules qui se font monter la tête par des populistes, des orateurs qui vont aller lyncher des gens qui ne méritaient pas. On voit des personnes qui accomplissent des gestes qui inspirent tout le monde et qui vraiment font tirer le meilleur parti des gens. C’est vraiment, vraiment une plongée extraordinaire dans la nature humaine, l’essence de justement ce que peuvent apporter des bonnes biographies.

Donc, waouh ! Waouh ! Il y a vraiment de quoi lire. Alors évidemment, vous n’êtes pas obligés de tout lire. Je ne vais pas vous en vouloir si vous n’en lisez qu’un seul. Mais justement, moi ce que je vous propose, c’est tout simplement de choisir un livre dans tout ce que j’ai partagé avec vous dans cette vidéo et dans la vidéo précédente.

Ou alors, vous pouvez prendre « Les Vies parallèles » et lire juste quelques histoires. Vous n’êtes pas obligés de tout lire. Vous en prenez quelques-uns. Jules César et Alexandre le Grand, c’est intéressant. Il y en a d’autres qui sont aussi pas mal. Et voilà. Donc, voilà. Prenez au moins un livre, c’est tout ce que je vous demande. Et puis, lisez-le et vous verrez que ça va peut-être vous apporter pas mal de choses. Prenez celui qui a le plus résonné avec vous dans tout ce que j’ai partagé aujourd’hui.

2 Commentaires pour :

9 biographies GÉNIALES pour vivre PLUSIEURS VIES (Partie 2)







Les commentaires postés avec une adresse email non valide ne seront pas publiés

Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.

Partagez
WhatsApp
Partagez
Tweetez
Enregistrer