Une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie.

Le héros aux mille et un visages

Une fois que vous avez vu la vidéo cliquez ici pour rejoindre gratuitement des milliers d’entrepreneurs passionés de développement personnel en vous abonnant à la chaîne Youtube !

 

Ressources de la vidéo :

Transcription texte (littérale) de la vidéo « Comment la Star Wars va faire de vous un MEILLEUR ENTREPRENEUR » avec le livre Le Héros aux Mille et Un Visages de Joseph Campbell.:

Bonjour, ici Olivier Roland et bienvenue dans cette nouvelle vidéo dans laquelle je vais partager avec vous un livre très particulier que très peu d’entrepreneurs ont lu ou ne liront jamais, et ça se comprend un petit peu même si je pense que la plupart d’entre eux devraient le faire. C’est « Le Héros aux mille et un visages » de Joseph Campbell.

Comme vous pouvez le voir, Le héros aux mille et un visages est un livre qui est assez gros et je vais vous dire tout de suite pourquoi je pense que la plupart des entrepreneurs devraient quand même lire ce livre. Tout d’abord, vous êtes libres de recevoir en complément un autre livre, mon livre « Vivez la vie de vos rêves grâce à votre blog », qui vous donne des méthodes, des techniques pour créer ou développer votre business sur Internet avec un blog.

Pour ça, vous cliquez sur la couverture qui apparaît là ou sur le lien qui apparaît ici. Et vous êtes aussi libres d’ailleurs de vous abonner à ces vidéos. Tous les matins à 7 heures, vous allez recevoir un mail qui vous dit : Hey ! Il y a eu une nouvelle vidéo qui a été publiée, ça vous permettra de démarrer sur les chapeaux de roues. Pour ça, vous cliquez sur le lien qui est là en bas à gauche.

Alors, pourquoi Le Héros aux mille et un visages ? De quoi ça parle ?

C’est vrai que c’est un peu bizarre de recommander un livre comme ça puisqu’après tout, Joseph Campbell était un professeur de mythologie comparée. C’était un chercheur qui a fait énormément de recherches dans la littérature ancienne. Donc, on peut dire : Mais Olivier, c’est quoi le rapport avec l’entreprenariat ?

Et peut-être que les plus passionnés de cinéma parmi vous savent que Le héros aux mille et un visages est un livre qui a énormément influencé un cinéaste, entre autres. Il en a aussi influencé d’autres, mais il est surtout connu pour avoir influencé George Lucas pour la création de la première trilogie de Star Wars. Quand il a écrit ce scénario, il s’est inspiré fortement du contenu de ce livre.

Alors, de quoi parle Le héros aux mille et un visages ?

Comme son titre laisse deviner, « Le Héros aux mille et un visages », en fait, Joseph Campbell s’est plongé dans la mythologie ou dans les récits fantastiques de toutes les civilisations sur lesquelles il pouvait tomber et qui avaient laissé des textes. Il a essayé de trouver des points communs parce qu’il s’est dit voilà : Toutes les mythologies parvenues jusqu’à nous, toutes ces histoires fictives que les peuples de l’antiquité quel que soit l’endroit dans le monde ont écrit et qui sont arrivées jusqu’à notre époque sont forcément des textes qui ont plu à leur audience parce que sinon, personne ne les aurait copiés. A l’époque, il n’y avait pas l’imprimerie. Personne n’en aurait parlé et ça serait tombé dans l’oubli. Il y a dans ces récits quelque chose qui fait que les êtres humains les apprécient.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Ces idées qui collent : Pourquoi certaines idées survivent et d'autres meurent

[Lecture pour entrepreneurs : La semaine de 4 heures de Tim Ferriss]

Il a essayé la recherche des dénominateurs communs de ces histoires, et il a trouvé vraiment une structure qu’on retrouve dans quasiment toutes les histoires et qui est extrêmement intéressante. Il parle de l’aventure du Héros. Il se focalise sur les histoires de fiction avec un Héros mais finalement, toutes les histoires de fiction ont un Héros, en tout cas des protagonistes. Ça, c’est sûr. Et il dit voilà : ce n’est pas compliqué. En gros, la structure est la suivante dans les histoires.

Vous avez le départ. Le départ c’est, vous avez le Héros. En général, il est inconscient du rôle qu’il va jouer. Il n’a pas forcément un métier qui est en adéquation avec le rôle qu’il va être amené à jouer dans l’aventure. Donc, il va avoir un appel à l’aventure. C’est-à-dire que par exemple, ça peut être un infirmier dans un truc, ou un guerrier qui a une certaine compétence mais qui est à la retraite.

Quelqu’un qui n’est pas dans une situation où il se dit qu’il va partir à l’aventure. Et il va se passer un truc qui va faire qu’une irruption un petit peu par hasard de quelque chose dans sa vie va le motiver, l’inciter à partir à l’aventure, à partir dans une quête.

Ensuite, en fonction des histoires, il peut se dire : « Ok, super », et y aller. Ou ce qui est le plus souvent le cas, il va d’abord refuser cet appel en disant : « Non, moi j’aime bien la vie où je suis, j’aime bien cette vie, j’aime bien mon job, j’aime bien ma petite vie tranquille. Donc, non. » Et ensuite, il y a d’autres personnages ou des circonstances qui vont le forcer un petit peu à avancer dans l’aventure. Puis, une fois qu’il va se mettre en route, ce n’est pas compliqué. Il va avoir des péripéties, sinon, il n’y a pas d’histoire.

Si vous avez un Héros, il se dit : « Ok, j’y vais » et puis, hop, il trouve son objet magique là au coin de la rue ou il arrive à tuer le roi méchant avec un snipper à deux kilomètres tout de suite. Bon, il n’y a pas d’histoire, ce n’est pas intéressant. Donc, il y a des péripéties, c’est-à-dire qu’il va rencontrer des challenges lors de son aventure qu’il va avoir du mal à dépasser mais qu’il va réussir à dépasser. Et ces épreuves finalement sont assez codifiées dans le sens où il va souvent avoir des personnages qui vont débarquer dans l’histoire à un moment ou à un autre et qui vont l’aider à dépasser ces obstacles.

Donc, on a typiquement le vieux sage, on a le pirate un petit peu brigand, on a la femme tentatrice, il parle aussi de la réunion au pair, ce genre de truc. Puis après, il va comme ça continuer son aventure, gagner la quête, puis après, il y a encore d’autres trucs. Je ne vais pas tout vous faire, mais c’est assez fascinant de lire ça parce qu’il a vraiment réalisé beaucoup de récits, puis on se rend compte qu’il a énormément de points communs dans tous ces récits-là et que Joseph Campbell avait fait un travail remarquable pour tout distiller de manière à trouver vraiment la structure générale de tous ces récits-là.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  La Crise : Pourquoi Elle ne me Touche PAS - Et Pourquoi Elle VOUS Affecte

Et quand vous lisez ça et que derrière, vous regardez l’histoire de la guerre des étoiles, en fait la guerre des étoiles, c’est juste l’application. Là pour le coup, George Lucas a lu ça, il a fait waouh ! Là, Joseph Campbell me donne un archétype qui marche pour tous les êtres humains. J’ai juste qu’à l’utiliser pour faire mon film. Et c’est exactement ce qu’il a fait. Et quand vous regardez notamment le premier film de la Guerre des étoiles, c’est exactement ça. Ça suit exactement la structure qui est donnée dans Le héros aux mille et un visages.

[Lecture pour entrepreneurs : Père Riche, Père Pauvre de Robert Kiyosaki]

Vous avez Luc Skywalker qui est un garçon de ferme qui s’ennuie sur sa petite planète complètement paumée à l’autre bout de la galaxie mais qui a quand même des aspirations, des rêves, etc. il veut devenir pilote. Et d’un seul coup, bam, il va y avoir un truc, une irruption dans sa vie d’un élément complètement aléatoire : les droïdes, Z6-PO, D2-R2. Et D2-R2 va le mener au vieux sage qui va commencer à l’initier à quelque chose de plus grand que lui-même.

Il lui dit : Luc, je peux faire ta formation. Luc lui dit : Non, non, non, je ne peux pas. Refus de l’aventure. Luc va lui dire : Non, non. Je ne peux pas, j’ai la ferme, je dois aider mon oncle, blablabla. Donc d’abord, il y a un refus de l’aventure. Ensuite, il revient à la ferme, bam, sa famille est morte, a été tuée. Ça, c’est un élément extérieur qui va le forcer à aller dans l’aventure. Du coup, il va avec Ben, il va essayer de continuer l’aventure.

Il va rencontrer un pirate qui se donne un air méchant, qui peut être dangereux mais qui au fond est un bon bougre. Il va tomber sur la femme tentatrice. On le saura plus tard. Il y aura un retournement de situation dans le troisième film, mais bref. Voilà. Quand vous voyez ça, c’est exactement ça. Et quand vous regardez un petit peu tous les scénarios de films, vous vous rendez compte qu’il y a énormément de points communs avec cette structure de base qui est donnée par Joseph Campbell.

Regardez par exemple Brave Heart avec Mel Gibson, c’est la même chose. Vous avez un écossais normal qui ne demande rien à personne. Il veut juste vivre sa vie tranquille. Il est amoureux d’une femme, mais il y a une loi stupide qui vient de sortir qui dit que les nobles anglais ont le droit de coucher avec toutes les femmes qui sont sur le point d’être mariées. Donc, il fait un mariage secret. Il est un peu rebelle mais pas trop, il ne veut pas se marier, il veut juste vivre sa vie tranquille sans qu’on l’embête. Et il y a un soldat anglais qui va découvrir le pot aux roses et qui va tuer sa femme.

Et ça, ça va précipiter un petit peu les évènements. Ça va forcer Mel Gibson, donc William Wallace, à se lancer dans l’aventure. Ça va inciter chez lui un goût de revanche. Et puis voyez, tout est bien conçu pour le Héros nous apparaisse sympathique parce qu’on trouve que c’est absolument dégueulasse ce qui est arrivé à cette femme. Et donc, il va se mettre dans l’aventure. Il va lui arriver des péripéties. Il va rencontrer des gens qui vont l’aider, etc. Et puis, il va y avoir cette traîtrise à la fin qui fait qu’il va se faire capturer mais toujours en criant les mots « liberté », etc.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  La semaine de 4 heures (deuxième édition)

Ça ne suit pas exactement le canon de manière aussi claire que la guerre des étoiles, mais il y a énormément de points communs.

Alors, vous allez me dire : Ok, c’est super Olivier, mais c’est quoi le rapport entre l’entreprenariat et les scénarios hollywoodiens.

Ecoutez, pourquoi c’est intéressant de lire ça surtout si vous êtes entrepreneurs sur Internet ? Il y a des types de récits, des manières de structurer les choses qui plaisent davantage aux gens que les autres, et Joseph Campbell a trouvé comme ça les archétypes, les points communs qui plaisent beaucoup à la nature humaine depuis des millénaires quelles que soient les cultures.

Est-ce que vous pensez que ça peut vous être utile par exemple quand vous écrivez des articles, vous écrivez des mails, vous créez du contenu sur internet ? D’ailleurs, je dois dire que je n’utilise pas assez cette structure autant que je le devrais, mais quand vous faites du marketing, vous devez raconter des histoires – alors, je ne dis pas inventer des histoires, je dis raconter des histoires, faire du storytelling – et bien, ce livre-là est vraiment une clé très importante. C’est la bible du storytelling même s’il n’a jamais marketé comme ça. Et le storytelling, c’est quoi ? C’est l’art de raconter des histoires, c’est l’art de raconter des choses vraies mais en les mettant un petit peu en musique, en les articulant d’une manière qui plaît aux gens et qui fait que ça va attirer leur attention tout simplement.

Donc, je vous en parle parce que c’est quand même quelque chose que j’ai lu il y a un moment et qui m’a pas mal influencé, que j’ai utilisé un petit peu dans mon marketing, mais que je ne l’utilise pas assez autant que je le devrai.

Attention, je ne parle pas d’inventer des histoires de A à Z en mentant, je parle de relater des choses vraies en les articulant d’une manière qui plaise tout simplement. Je veux dire, on a tous eu dans une même matière un prof super intéressant où on se disait : Waouh ! Mais c’est génial cette matière avec lui. Tout me paraît super intéressant, clair et limpide. Et puis a contrario, dans la même matière, on peut se retrouver peut-être même l’année d’après ou l’année d’avant avec un prof complètement nul où on se disait : Pff, avec lui, je n’arrive pas. Pourtant à la base, ce n’est pas que ça me démotive, mais lui, il est vraiment démotivant.

Donc, il y a une manière de présenter l’information qui est plus intéressante que d’autres, et Joseph Campbell vous donne des clés pour ça dans Le héros aux mille et un visages.

Tout le monde ne doit pas le lire mais s’il y a un moment, il y a quelque chose dans tout ce que je vous ai dit qui a fait résonner quelque chose en vous, je vous recommande fortement de lire ce livre tout simplement.

Voilà, merci d’avoir regardé cette vidéo. Donc en complément, n’oubliez que vous êtes aussi libres de recevoir et de lire un autre livre qui est « Vivez la vie de vos rêves grâce à votre blog » en cliquant sur la couverture qui apparaît là ou sur le lien qui apparaît ici ou en allant sur olivier-roland.tv/livre.

Comme d’habitude, j’ai aussi besoin de votre feed-back. Si vous avez aimé cette vidéo, cliquez sur « j’aime » juste en dessous et puis partagez-la. Et en complément, n’hésitez pas à aller voir cette autre vidéo.

2 Commentaires pour :

Le héros aux mille et un visages

  • Sophie

    13 Août 2015 à 23:54

    J’ai un peu de mal à faire le lien entre ce livre en particulier et le storytelling. La trame de la “création” du héros et les ressors et rebondissements qui le confirment dans sa position de héros telle que l’auteur les a mis en évidence… je ne vois pas bien ce que je peux en faire… ou alors je suis l’héroïne de ma propre histoire et de mon aventure de blogueuse… mais je vais devoir attendre encore un peu pour identifier le pattern décrit par l’auteur.
    Cela dit, le storytelling est une excellente façon d’accrocher l’attention du lecteur, là je suis 100% d’accord 🙂
    Comme quoi, faire un film, présenter de l’information ou vendre un produit, ça a un point commun : l’emballage !

    Répondre



    • Claude

      5 Nov 2015 à 10:30

      Top ce livre

      Répondre









      Les commentaires postés avec une adresse email non valide ne seront pas publiés

      Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.

      Partagez
      WhatsApp
      Partagez
      Tweetez
      Enregistrer