Père riche, Père pauvre : Devenir riche ne s’apprend pas à l’école

Couverture du livre Père riche Père pauvre de Robert Kiyosaki

 

Phrase-résumé du livre Père Riche, Père Pauvre de Robert Kiyosaki : « La principale raison pour laquelle les gens sont aux prises avec des problèmes financiers est qu’ils ont passé plusieurs années à l’école mais n’ont rien appris en ce qui concerne l’argent. Il en résulte que les gens apprennent à travailler au service de l’argent… mais n’apprennent jamais à mettre l’argent à leur service. »

De Robert Kiyosaki, 2001, 240 pages

Note : Cette chronique invitée a été rédigée par Thibaud, auteur du Blog Mes Finances Mode D’emploi

Nous vous invitons à remplir un questionnaire concernant le livre Père Riche, Père Pauvre (en bas de page)


Les 10 principes du livre Père riche, Père pauvre :

  1. Les riches ne sont pas des salariés

    L’avez-vous remarqué ? Les riches tirent leurs revenus d’entreprises et d’investissements, et jamais d’un emploi.

  2. Investissement, bien ou responsabilité

    Connaissez les différences entre une responsabilité, un bien et un investissement… Il y a des différences importantes.

  3. Les riches ne travaillent pas pour l’argent

    Vous devez travailler pour apprendre et non travailler pour l’argent. Votre travail doit vous apporter de nouvelles connaissances et de développer de nouvelles compétences.

  4. La finance n’est doit pas être un mystère

    Étudiez et maitrisez les bases de la finance, pratiquez-les lors de vos activités de business, informez-vous des notions de l’économie et du business. La lecture de ce bestseller de business de Robert Kiyosaki que le début de votre apprentissage d’entrepreneur et d’investisseur. Ces gestes exercés et pratiqués maintes et maintes fois vont vous permettre de développer votre intelligence financière.

  5. Soyez opportuniste

    Une bonne affaire est très souvent une question de timing. Soyez donc à l’affut des développements autour de vous.

  6. Une bonne idée d’affaire règle un problème

    Avec Paypal, Elon Musk et ses partenaires ont réglé le problème associé aux micros paiements en ligne et ont offert un pouvoir d’achat au gens qui n’avaient pas accès aux cartes de crédit. Prenez l’habitude de chercher et de trouver des problèmes et ensuite de trouver des solutions.

  7. Soyez courageux

    Le doute et la crainte sont des obstacles au succès. Dédiez du temps chaque jour afin de développer votre confiance en vous. La confiance en soi est une compétence essentiel pour réussir dans le monde des affaires et de l’investissement.

  8. Devenez un as de la négociation

    La négociation est la compétence la plus importante pour les hommes et femmes d’affaires, ou tout autre individu à la tête d’un projet.

  9. Payez-vous en premier

    Occupez-vous de vos affaires avant toutes autres choses lorsque vous recevez une somme d’argent.

  10. Connaissez les compétences de l’entrepreneuriat

    Ayez au moins une idée de base des compétences essentielles à l’entrepreneuriat : vous devez comprendre la vente comptabilité, le leadership, les marchés, le marketing, la communication verbale et écrite, et les lois concernant votre industrie.

Quel est l’idée centrale proposée par Robert Kiyosaki dans son livre Père Riche, Père Pauvre ?

Devenir entrepreneur ou investisseur est la meilleur façon de s’enrichir

S’il y a une seule chose à retenir du livre Père Riche Père Pauvre c’est la suivante : s’enrichir ne se fait pas en travaillant pour les autres mais en devenant entrepreneur ou investisseur. Vos nombreuses années à bosser comme commerciale, comptable ou dévelopeur en tant qu’employé ne feront jamais de vous un homme ou une femme riche et ne feront qu’enrichir les autres.

Kiyosaki ne propose pas que vous laissiez votre emploi subitement, mais plutôt que vous preniez du temps afin de construire une entreprise de manière complémentaire en « sidehustle » ou que vous investissez dans des projets qui rapportent de l’argent.

Pour ce faire, Père Riche Père Pauvre nous enseigne bien les différences entre un actif et un passif. Qu’est-ce un investissement et qu’est qui ne l’est pas. Vous serez peut-être surpris de savoir que la propriété que vous avez acheté et dans laquelle vous demeurez n’est pas un investissement, mais qu’un studio que vous louez à un locataire l’est.

Et ainsi de suite pour toutes choses pour lesquelles nous utilisons librement (et souvent de manière erronée) le terme “investissement” : automobile, Bitcoins ou autres crypto-monnaies, ordinateur, mobilier, actions sur le Forex, etc.


 

Chronique et résumé du livre 

Si vous préférez la vidéo au texte, j’ai préparé une chronique illustrée du bestseller de Robert Kiyosaki en vidéo 🙂:

Introduction

Le livre Père Riche, Père Pauvre met en scène l’histoire de deux pères, l’un bardé de diplômes, l’autre titulaire d’un Bac – 2. Croyant jouir de conditions idéales, le père sur-diplômé laissera à sa mort un héritage proche du néant avec même quelques factures impayées par ci par là.

Le père titulaire d’un Bac – 2 trouvera le succès financier et deviendra l’un des hommes les plus riches d’Hawaï et transmettra à son fils un véritable empire. Tout au long de sa vie, le premier prononcera des phrases du type « Je ne peux me permettre de m’offrir ceci ou cela » alors que le second dira : « Comment puis-je me l’offrir ? ».

C’est l’histoire d’enfance de Robert Kiyosaki, qui, grâce aux expériences vécues à cette époque et au mentorat du guide que fut le Père Riche, est devenu un investisseur prospère, un entrepreneur à succès et un auteur de renommé mondiale.

Le père qui a su accumuler des millions aide deux petits garçons en enseignant d’inestimables leçons sur l’argent par le biais de leurs propres expériences. La plus importante d’entre elles étant sans doute de comprendre comment utiliser au mieux son esprit et son temps pour créer sa propre richesse.

Libérez-vous de la « rat race ». Apprenez à saisir les opportunités, trouvez des solutions, occupez vous de vos affaires et surtout, apprenez à faire travailler l’argent pour vous, et non plus à en être l’esclave !

NB : les expressions « pauvres » et « riches » sont utilisées par l’auteur dans le but d’expliquer quel type de comportement est préférable pour devenir libre financièrement. Il ne s’agit pas de vous juger sur l’état actuel de vos finances et de votre richesse 😉 .

« L’échec fait partie du processus de réussite. Les personnes qui évitent l’échec évitent également le succès. » Robert Kiyosaki, Rich Dad, Poor Dad

Quelques perles de sagesse tirées du livre Père riche, Père pauvre

  • Vous êtes à l’image de vos pensées,
  • Etre salarié, c’est une solution à court terme à un problème de long terme,
  • Un esclave même payé une fortune reste un esclave,
  • A quoi cela sert-il de vouloir gravir les échelons de l’entreprise quand vous pouvez posséder l’entreprise ?

2 chemins divergeaient à l’orée d’un bois, et moi,

J’ai choisi le moins emprunté, celui que personne ne prend,

Et c’est ce choix qui a fait toute la différence.

Robert Frost, The Road Not Taken

Avec son livre Père riche, Père pauvre, Robert Kiyosaki enseigne une méthode qui a fait de lui un multi millionnaire

Leçon n°1 : Les riches ne travaillent pas pour l’argent

Comment Robert Kiyosaki créa sa première entreprise à l’âge de 9 ans

A l’âge de 9 ans, Robert Kiyosaki et son meilleur ami Mike ont demandé au père de Mike (Père Riche) de leur apprendre à gagner de l’argent. Après 3 semaines passées à faire le ménage dans l’un des nombreux magasins du père de Mike pour un salaire de misère (10 cents la semaine !), l’auteur n’en peut plus et pense de plus en plus à démissionner.

C’est le moment que choisi son Père Riche pour lui donner sa première leçon sur l’argent : certaines personnes quittent leur travail car elles ne sont pas assez bien payées. D’autres y voient l’opportunité d’apprendre quelque chose de nouveau.

TRAVAILLEZ POUR APPRENDRE : UNE ASTUCE UTILISÉE PAR LES RICHES

Ensuite, Père Riche demande aux deux jeunes garçons de travailler pour lui gratuitement. En agissant de la sorte, il veut les forcer à imaginer une façon de créer leur propre source de revenus indépendamment de leur travail pour lui. L’inspiration leur vient quand ils remarquent que certaines bandes dessinées sont délaissées dans le magasin.

Qu’à cela ne tienne, ils les récupèrent et ouvrent une bibliothèque pour leurs petits camarades de classe et leur font payer un droit d’entrée : 10 cents les 2 heures de lecture. Ils rémunèrent la sœur de Mike 1 dollar par semaine pour s’occuper de la gestion de leur petite affaire.

Bientôt, ils touchent 9,5 dollars par semaine, sans avoir à se préoccuper de la gestion de leur bibliothèque. Leur première entreprise vient de voir le jour !

L'importance de l'éducation financière - Robert Kiyosaki - Père Riche Père Pauvre

Leçon n°2 : Pourquoi dispenser une « éducation financière » ?

On ne vous apprend pas à devenir riche à l’Ecole.

Le fossé qui se creuse actuellement entre les plus riches et les plus démunis n’est pas dû au hasard. Le système éducatif, tel qu’il est construit aujourd’hui, ne permet pas de réduire cet écart car il nous apprend pas les rudiments de l’enrichissement.

C’est peut-être un peu la raison pourquoi plusieurs des leaders d’aujourd’hui n’ont pas eu un parcours scolaire typique et que certains ont carrément raté leurs études et ont tout simplement choisi d’abandonner. Ce fut le cas de Steve Jobs, Mark Zuckerberg et Bill Gates, qui font et furent parti (dans le cas de Mr Jobs) des plus grosses pointures du monde des affaires de notre époque.

L’objectif premier de système éducatif est de vous apprendre à vous insérer dans le monde professionnel tel qu’il existe déjà, donc à vous permettre de devenir un très bon employé. Pas de très bons employeurs. Et cela fait toute la différence.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Fail Safe Investing

Le système éducatif actuel n’enseigne pas non plus les bases de la gestion des finances personnelles qui ont permis aux riches de construire leur richesse. Il est de votre responsabilité de vous former et d’utiliser cette connaissance pour acquérir les actifs qui vous permettront de générer des revenus.

Le problème n’est pas de savoir combien vous gagnez mais bien plus combien vous parvenez à mettre de côté.

La première étape pour sortir de la « rat race »* est de :

COMPRENDRE LA DIFFERENCE ENTRE UN ACTIF ET UN PASSIF

Un actif est un titre ou contrat qui permet de générer des revenus à son propriétaire. Un passif, au contraire, génère des dépenses.

Quelques exemples :

ACTIFSPASSIFS
ImmobilierEmprunt
ActionsPrêt à la consommation
ObligationsCartes de crédit
Propriété intellectuelle

Les pauvres gèrent leur argent au jour le jour, les personnes appartenant à la classe moyenne achètent des passifs alors qu’ils pensent acquérir des actifs et les riches ou futurs riches construisent une base solide d’actifs leur générant des revenus.

La classe moyenne se retrouve en permanence dans un état constant de lutte financière. Leur première source de revenus est le salaire. Et les augmentations de salaire s’accompagnent généralement de hausses d’impôts.

Père riche Père pauvre - actif versus passif

Leurs dépenses augmentent en même temps que leurs salaires. D’où l’expression « rat race*» qui se traduit par une sorte de course effrénée à la consommation et au remboursement concomitant des emprunts contractés pour consommer.

Enfin, ils considèrent leur maison comme leur actif le plus important au lieu d’investir dans des actifs qui leur permettront de générer des revenus. Car non votre résidence principale n’est pas un actif !

Les riches restent riches et le deviennent de plus en plus car ils acquièrent en permanence des actifs et leurs investissements génèrent des revenus toujours plus conséquents, qui dépassent de loin leur rythme de dépenses.

VOTRE RESIDENCE N’EST PAS UN ACTIF

Voici pourquoi votre résidence principale n’est PAS un actif :

1. Vous travaillerez toute votre vie pour rembourser l’emprunt que vous avez contracté,

2. Vos charges d’entretien représentent des frais importants,

3. Vous devez vous acquitter de la taxe foncière,

4. Votre résidence principale peut se déprécier si le marché de l’immobilier chute ou si vous achetez en haut de cycle,

5. Plutôt que d’avoir investi dans un actif qui vous rapporte de l’argent régulièrement, vous remboursez vos mensualités de crédit à la banque. Autrement dit, le véritable propriétaire de votre maison : c’est la banque !

Si vous souhaitez réellement acquérir votre résidence principale, générez d’abord les revenus qui permettront de financer vos mensualités de crédit.

Voici quelques exemples d’actifs véritables :

· Un appartement que vous louez et dont le loyer versé par le locataire vous permet de rembourser la mensualité du crédit contracté pour acquérir le bien,

· Un business qui ne requière pas votre présence mais dont vous êtes le principal actionnaire.

En résumé, les principales étapes pour sortir de la « rat race » sont :

1. Comprendre la différence entre un actif et un passif,

2. Concentrer ses efforts sur l’achat d’actifs générant des revenus réguliers,

3. Maintenir ses dépenses et ses dettes à un niveau minimal,

4. S’occuper de ses propres affaires !

Père riche Père pauvre - actif versus passif

Leçon n° 3 : Occupez-vous de vos propres affaires !

Gardez votre travail actuel mais commencez à réfléchir à votre propre Business.

L’auteur a débuté sa carrière professionnelle en vendant des photocopieurs chez Xerox. Grâce à ses revenus, il a investi dans l’immobilier. En l’espace de 3 ans seulement, les revenus générés par ses investissements dans l’immobilier ont excédé son salaire.

Il a ensuite décidé de quitter l’entreprise pour s’occuper à plein temps de son propre business. Il savait que c’était la seule solution pour sortir de la « rat race ».

Ne dépensez pas tous vos revenus. Construisez-vous un portefeuille diversifié d’actifs et vous dépenserez plus tard quand ces actifs vous rapporteront suffisamment.

Leçon n° 4 : L’histoire des taxes et le pouvoir des entreprises

L’impôt sur le revenu a vu le jour en Angleterre dès 1874. Aux Etats-Unis, il a été introduit en 1913. Ce qui était au départ un plan pour faire participer les riches à la croissance et au développement de la Nation a ensuite été étendu à la classe moyenne et aux pauvres.

Les riches possèdent une arme secrète pour se protéger des taxes particulièrement lourdes. Il s’agit tout simplement de leur entreprise. Cela leur offre nombre d’avantages en termes de fiscalité.

Le mécanisme par lequel les riches minimisent leurs impôts est le suivant :

Les propriétaires d’entrepriseLes salariés d’entreprise
1. Gagnent de l’argent1. Gagnent de l’argent
2. Dépensent leur argent2. Paient leurs impôts
3. Paient leurs impôts3. Dépensent leur argent

 

Pour résumer : PAYEZ-VOUS EN PREMIER !

L’auteur nous invite ensuite à prendre en considération les principaux composants de ce qu’il appelle le QI Financier :

1. La comptabilité. Vous n’avez pas le choix. Si vous souhaitez investir en bourse, il vous faudra nécessairement avoir quelques notions de comptabilité pour savoir lire les rapports annuels des entreprises dans lesquelles vous souhaiterez investir. Il en sera de même si vous souhaitez créer votre propre business.

2. La stratégie d’investissement. Cette faculté s’affinera avec l’expérience. Echangez avec des investisseurs et observez comment ils se comportent. Assistez à des séminaires sur le sujet.

3. La loi du marché. Maîtrisez la loi de l’offre et de la demande. Aucun chef d’entreprise ne peut réussir s’il ne maitrise pas un tant soi peu cette base. Sachez comprendre les besoins de vos clients.

4. Le droit. Il faut un minimum de connaissances en droit pour faire croitre votre business dans les bons clous. Perfectionnez-vous si besoin !

« Les employés travaillent dur de manière à ne pas se faire virer, et les propriétaires paient juste assez pour qu’ils ne quittent pas leur emploi. » Robert Kiyosaki, Rich Dad, Poor Dad

Conseils d'investissement - Robert KiyosakiLeçon n° 5 : Les riches créent leur propre richesse

La confiance en vous associée à un QI financier élevé seront sans aucun doute vos alliés les plus sûrs pour atteindre la liberté financière. Bien sûr, il vous faudra économiser chaque mois avant d’investir. Mais cela, seul, ne suffira pas.

Utilisez votre temps à bon escient et trouvez les meilleures opportunités

Prenons un exemple. Au début des années 90, l’économie de Phoenix était au plus mal. Des maisons achetées $100.000 se vendaient à $75.000. L’auteur fit alors son marché aux enchères publiques de maisons saisies pour impayé et acquit le même type de maisons pour $20.000. Il les revendit ensuite au prix de $60.000 réalisant au passage une plus value plutôt confortable.

Après 6 mois passés à agir de la sorte, il dégagea un bénéfice net total de $190.000 pour 30 heures réellement travaillées !

Père Riche explique qu’il y a deux types d’investisseurs :

1. Ceux qui achètent des « packages d’investissement »

Vous êtes dans ce cas lorsque vous confiez votre argent à un promoteur immobilier, un gérant de fonds. C’est une façon simple et claire de placer votre argent.

2. L’investisseur professionnel

Vous êtes dans ce cas lorsque vous vous occupez de vos propres investissements. Vous saisissez vous-même les opportunités qui se présentent à vous. C’est ce type de comportement qu’encourage Père riche. Pour cela, vous devez travailler 3 types d’aptitudes :

  • Savoir identifier une opportunité que personne d’autre n’a vue,
  • Comment lever des fonds,
  • Savoir faire travailler ensemble des gens intelligents.

Identifier une opportunité que personne d’autre n’a vue

Apprenez à identifier ce qui fait VRAIMENT la valeur ajoutée d’un business. Pensez-vous réellement que ce qui fait le cœur du business de Mac Donald’s, ce sont les hamburgers ? En réalité, le cœur du Business de la chaîne de fast-food, c’est l’immobilier et la recherche d’emplacements stratégiques dans les quartiers les plus en vogue de chaque ville du monde.

Il y a une dernière chose qu’il vous faudra absolument maîtriser pour réussir dans vos investissements : c’est l’acceptation du risque. Vous devez apprendre à maitriser vos émotions et à faire fi des éventuels échecs que vous subirez. C’est votre capacité à rebondir qui apportera la réussite, pas votre volonté de réussir tout de suite.

Leçon n° 6 : Travaillez pour apprendre, ne travaillez pas pour l’argent

La biographie de Robert Kiyosaki

Après ses études, l’auteur a rejoint le corps des Marines. Il a notamment appris à diriger des troupes, une leçon essentielle pour apprendre à manager en entreprise.

Par la suite, il rejoignit Xerox où il apprit à vaincre sa peur du rejet en devenant l’un des 5 meilleurs commerciaux de l’entreprise. Ayant atteint son objectif, il quitta la compagnie et commença à s’occuper de son propre business.

DEVENEZ UN EXPERT EN MARKETING, MANAGEMENT ET EN COMMUNICATION

Une éducation différente

Les Ecoles forment des professionnels. Des professionnels qui deviennent tellement spécialisés dans un domaine qu’ils ne savent plus comment se débrouiller dans d’autres et qu’ils ont ensuite besoin de se syndiquer pour protéger leur travail.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Changez de vie en 7 jours

La spécialisation n’est pas nécessairement la panacée dans l’optique qui nous occupe mais bien plus de retenir les leçons essentielles dans chaque domaine pour maitriser les 20% qui apportent 80% de la valeur ajoutée de votre futur business !

C’est ce genre d’enseignement que Père Riche a transmis à l’auteur et son ami Mike. Mike a par la suite repris l’empire que lui laissait son père alors que dans le même temps, l’auteur créait le sien via l’immobilier, le lancement de nouveaux produits et des programmes d’éducation.

3 aptitudes essentielles pour le management

1. La gestion de trésorerie

2. Le management de systèmes (inclus le temps en famille et pour les amis !)

3. Le management des hommes

5 obstacles qui peuvent vous nuire pour atteindre la liberté financière

1. La peur. N’agissez pas uniquement en fonction de ce que vous pensez être le plus « sûr ». Si vous ne vous engagez pas et que vous ne voyez pas grand, vous ne réussirez jamais.

2. Le cynisme. N’écoutez pas les personnes de votre entourage qui ne se donnent pas les moyens de réussir et se permettent de critiquer ce que vous êtes en train de réaliser.

3. La paresse. Ne cédez pas aux sirènes de la « rat race ». Si vous vous reposez sur vos lauriers, vous ne vous sortirez jamais du quotidien qui ne vous satisfait pas. Soyez proactif et persévérant !

4. Les mauvaises habitudes. Vos habituelles dépenses doivent se transformer en épargne et en investissements. La liberté est à ce prix !

5. L’arrogance. Ne pensez pas que vous savez tout à propos de l’argent. Ecoutez ce que les autres ont à vous dire. Formez-vous !

10 étapes pour réveiller votre génie financier

1. Trouvez quelque chose qui dépasse votre réalité, votre rêve le plus fou. Imaginez la liberté, le mode de vie que vous auriez alors si vous pouviez maitriser votre temps. Pensez à ce que vous ne souhaitez pas être et tirez un trait dessus !

2. Mettez à l’épreuve votre libre-arbitre, tous les jours. Vous pouvez choisir de regarder « La roue de la fortune » ou « Capital ». Tout dépend de la façon dont vous souhaitez occuper votre temps et votre énergie. Tout dépend de vous !

3. Choisissez vos amis avec précaution. Ne vous laissez pas polluer pas les avis tranchés de certaines personnes qui ont un avis sur tout et ne font jamais rien. Entourez-vous de gens créatifs et qui veulent vraiment prendre les commandes de leur vie.

4. Apprenez une leçon sur vos finances. Apprenez en une autre, et apprenez vite !

5. Payez-vous en premier . Auto-disciplinez-vous en maintenant au plus bas votre niveau de dépenses. Vos locataires doivent vous servir à financer vos dépenses et vos économies à investir et non à régler vos factures !

6. Rémunérez généreusement les gens qui travaillent pour vos finances. S’ils sont efficaces, sachez être reconnaissant. Ils n’en seront que d’autant plus motivés ! 

7. Faites comme les capital risqueurs. C’est le concept qui est à l’origine du ROI (Return On Investment ou encore Retour sur Investissement). Investissez et reprenez ensuite votre argent une fois que l’investissement vous rapporte suffisamment sans votre apport initial.

8. Faites-vous plaisir. Une fois que vous générez des revenus suffisants via vos investissements, n’hésitez plus à vous offrir la nouvelle Audi TT. Foncez !

9. Trouvezvous un mentor. Et agissez comme lui au quotidien. Plus vous aurez l’impression d’agir de manière extraordinaire, plus vous le deviendrez. C’est aussi simple que cela.

10. Donnez et vous recevrez en retour. Si vous donnez de bon cœur sans attendre en retour, vous recevrez l’équivalent au centuple. C’est la loi de l’attraction en action !

L’ACTION SERA TOUJOURS VOTRE MEILLEURE ALLIEE, L’AIDE PAR EXCELLENCE, PAS L’ATTENTISME CHRONIQUE

Pour conclure, votre plan d’action pour atteindre la liberté financière :

1. Arrêtez ce que vous êtes en train de faire. Evaluez votre situation actuelle. Arrêtez ce qui ne marche pas et envisagez toutes les options possibles,

2. Soyez toujours à la recherche de nouvelles idées,

3. Agissez ! Trouvez des gens qui ont déjà fait ce que vous souhaitez réaliser et rencontrez-les, posez leur des questions et demandez leur des tuyaux. Invitez-les à déjeuner !

4. Formez-vous et achetez des podcasts et/ou des vidéos de formation,

5. Faites de nombreuses offres. Négociez, tâtez le terrain et interagissez avec vos futurs clients si vous souhaitez créer votre business. Soyez proactif !

6. Allez faire un tour dans le voisinage et soyez attentif aux petites annonces immobilières. Une super affaire est peut-être au coin de votre rue,

7. Voyez grand. Ne vous cantonnez pas à ce que vous estimez être déjà bien suffisant.

Note : vous pouvez pour cela lire le résumé de La magie de voir grand

8. Apprenez de l’histoire. N’hésitez pas à vous inspirer des biographies des milliardaires du monde entier pour comprendre quel a été leur parcours et leur façon de pensée. C’est une véritable mine d’or en matière d’apprentissage !

« Les pauvres et la classe moyenne travaillent pour de l’argent. Les riches font travailler l’argent. » Robert Kiyosaki, Rich Dad, Poor Dad

Conclusion

Père Riche Père Pauvre est un ouvrage extraordinaire, au sens littéral. Je ne saurais exprimer pleinement à quel point ce livre a transformé ma vision de l’argent et surtout ma perception de la richesse. Ce livre m’a beaucoup marqué et a influencé certains des principes que je soulève dans mon livre Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études.

Avant cette lecture, une partie de moi-même était persuadée que tous les « riches » étaient nés comme ça, qu’il fallait déjà avoir de l’argent pour s’enrichir et que la seule solution était de prendre part à la « rat race », que je ne nommais pas encore ainsi.

Désormais, je suis fermement convaincu que s’enrichir ça s’apprend et que la liberté financière est un objectif réaliste si l’on s’y prend avec méthode et patience. Je suis devenu un vrai investisseur au sens de Robert Kiyosaki et si mes actifs ne me rapportent pas encore suffisamment pour vivre, j’ai bon espoir que cela soit le cas dans un horizon de 5 à 10 ans. En tous les cas, je ferai tout pour !

Mon conseil, si vous devez commencer votre éducation financière par un livre, est de débuter par celui-là, je vous assure que vous ne le regretterez pas. Mais ne vous y trompez pas : l’objectif de l’auteur est de vous coacher et de vous motiver pour vous permettre de prendre le chemin qui mène à la liberté financière.

Pas de vous apporter des réponses prêtes à l’emploi. Alors lisez-le, fixez-vous des objectifs et lancez-vous ! Et ne perdez surtout jamais de vue que l’enrichissement, c’est avant tout une expérience de vie hors du commun. Bonne route ! 🙂

Points forts :

  • Idée originale des 2 Pères et présentation extrêmement efficace et pédagogique de concepts financiers qui ne sont pas si simples,
  • Livre incroyablement motivant et inspiré de l’expérience personnelle de l’auteur qui est lui-même millionnaire,
  • On ne compte plus les témoignages de gens sur la toile qui disent s’être lancés dans le marketing de réseau, l’investissement immobilier, la création de Business après avoir lu le livre,
  • Ce ouvrage est un véritable guide pour investisseurs en devenir et propose un cheminement pour devenir un investisseur chevronné,
  • L’auteur fait l’éloge du style de vie des gens fortunés et de la prospérité en général.

Point faible :

  • On regrettera un certain manque de précisions dans les domaines évoqués par Robert Kiyosaki. Comme il le dit lui-même, ses livres sont des outils de motivation, pas des livres d’expert financier.

La note de Thibaud du Blog Mes Finances Mode D’emploi :

imageimageimageimageimageimageimageimageimage

Avez-vous lu le livre Père Riche Père Pauvre de Robert Kiyosaki ? Combien le notez-vous ?

Médiocre - Aucun intérêtPassable - Un ou deux passages intéressantsMoyen - Quelques bonnes idéesBon - A changé ma vie sur un aspect bien précis !Très bon - A complètement changé ma vie ! (76 votes, moyenne: 3,92 out of 5)
Loading...

Lire plus de commentaires sur Amazon concernant le livre de Robert Kiyosaki

Acheter l’ouvrage sur Amazon :

Nous faisons aussi appel aux lecteurs les plus ambitieux qui aimeraient partager leur évolution dans le monde de l’entrepreneuriat suite à la lecture du livre.


 

Exemples concrets d’investissements :

  1. Un appartement, maison ou chalet que vous louez à autrui pour une longue période (plusieurs mois ou années).
  2. Un appartement, une maison ou un chalet que vous louez à un visiteur de votre localité pour une courte période de temps (par le biais de AirBNB par exemple).
  3. Un espace commerciale que vous louez à une entreprise ou un entrepreneur
  4. Un véhicule (automobile, moto, bateau, etc) que vous louez à autrui pour une longue our courte durée.
  5. Un véhicule de travail (camion, tracteur, pelle mécanique, etc) que vous louez à une entreprise.
  6. Un site web tel un blogue qui vous rapporte de l’argent
  7. Une entreprise, quelle que soit son envergure, de laquelle vous retirez un profit.

 

Quoi lire pour développer les conseils énoncés dans Père Riche Père Pauvre ?

Robert Kiyosaki identifie 2 pôles de connaissances importants pour tout entrepreneur afin de connaitre le succès :

  1. Le leadership
  2. La vente

Kiyosaki est une vedette de l’entrepreneuriat au Etats Unis. Très actifs sur les médias sociaux, il est un influenceur du business de la même gamme que Warren Buffet mais plus pratico pratique. Grâces à ses nombreux livres et ses activités sur Facebook et autres plateformes, ses citations sont tout aussi connues.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Réfléchissez et devenez riche

Dans Père Riche Père Pauvre il prononça « Your house is not an asset » (Votre demeure n’est pas un actif ). Cette phrase eu l’effet d’un tremblement de terre dans l’esprit collectif nord-américain. Ce que bien des gens d’affaires savaient déjà, fut une véritable bombe pour monsieur et madame tout le monde, enfin, ceux qui ont désiré augmenter leur intelligence financière.

Une autre phrase du livre Père Riche Père Pauvre est particulièrement célèbre auprès de la jeune génération de businessmen Américains : “Leadership is what you need to learn next”, “Le leadership est la prochaine chose que vous devez apprendre”.

Kiyosaki veut souligner l’importance de devenir un bon leader. En ce qui concerne ce sujet, nous avons étudié une série de livres qui vous mettront sur la bonne voie et vous permettrons de développer ces forces.

Lectures recommandées pour apprendre et développer vos talents de leader :

  1. L’ouvrage de John Maxwell Les 21 lois irréfutables du leadership
  2. Les 5 grands rêves de vie: les secrets du plus grand des leaders de John P. Strelecky

Sur son blog Rich Dad, Kiyosaki stipule que la vente est “LA compétence que chaque entrepreneur qui réussit doit maîtriser”. Après tout, la vente est ce qui fait fonctionner toutes les entreprises. C’est le nerf du business.

Voici des lectures qui vous permettront de développer vos compétences de vendeur :

  1. La Bible de la Vente (The Sales Bible) de Jeffrey Gitomer
  2. La Machine à Vendre Ultime (The Ultimate Sales Machine) de Chet Holmes
  3. https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/the-ultimate-sales-machine-chet-holmes/
  4. 80/20 Ventes et Marketing de Perry Marshall
  5. Entrepreneurs, 3 techniques de vente que vous ne devez pas ignorer
  6. 10 choses à faire pour doubler vos ventes demain

Dans son livre, Robert Kiyosaki présente l’importance de développer un côté entrepreneur, car selon lui, la manière la plus efficace pour s’enrichir. Kiyosaki nous initie à des concepts d’entreprenariat, mais il faut se rappeler que le livre a plus de 20 ans.

Bien que les principes de bases de Père Riche Père Pauvre demeurent d’actualité, le monde a beaucoup évolué depuis et grâce aux nombreux outils web à notre disposition, nous sommes aujourd’hui mieux équipé pour lancer des entreprises et devenir auto entrepreneur.

Je vous propose les lectures suivantes pour approfondir vos connaissances d’entrepreneur :

  1. Pourquoi et comment devenir auto entrepreneur ?
  2. La semaine de 4 heures de Tim Ferriss
  3. Comment je suis devenue rentière en 4 ans
  4. Identité professionnelle, stratégies hors des sentiers battus pour réinventer votre carrière

Comment avez-vous bénéficié du livre Père riche, Père pauvre

Tous les mois, nous avons comme objectif de vous donner la parole sous la forme d’une vidéo et d’un court texte. Il s’agit que vous puissiez partager avec les autres Rebelles Intelligents.

Pierre Brunette, France

Pierre Brunette est le tout premier à avoir relevé le défit, et nous sommes très heureux qu’il osa faire le saut. Bravo! Voici donc Pierre dans ses propres mots:

Je m’appelle Pierre Brunette, j’ai 33 ans, je suis marié et papa de deux petits garçons de 4 ans et 1 an. Je suis salarié depuis 15 ans.

A la naissance de mon deuxième fils, j’ai eu un déclic, j’ai fais un bilan de mes finances. Je me suis rendu compte qu’en 15 ans d’une part je ne m’étais pas enrichi et d’autre part que je n’avais pas assez de temps pour profiter de ma famille.

J’ai donc cherché un moyen de m’enrichir et j’ai commencé à lire des livres de business. J’ai commencé par Réfléchissez et devenez riche de Napoléon Hill puis je suis tombé sur la perle de Père Riche Père Pauvre. Et là, ça été une révélation.

Ce livre m’a permis de comprendre comment les riches s’enrichissent. Il m’a permis aussi de faire la différence entre un actif et un passif. Depuis cette lecture (début d’année 2019), je me suis lancé dans l’entrepreneuriat. J’ai créé au mois d’avril mon blog Optimiser Son Argent Pour Gagner Plus.

A ce jour, je suis dans les fondations du blog mais mon objectif est bien de devenir chef d’entreprise. Pour conclure, grâce à ce livre, tout mon état d’esprit à changé. On ne peux pas s’enrichir si on n’a pas d’éducation financière d’une part et si on est salarié d’autre part!!

Mon blogue: Optimiser Son Argent Pour Gagner Plus

Facebook: Optimiser Son Argent Pour Gagner Plus

Twitter: @brunette_pierre

LinkedIn: Pierre Brunette


 

Questionnaire sur le livre Père riche, Père pauvre

Aidez-nous à mieux connaitre l’impact que le livre de Robert Kiyosaki a eu sur votre succès.

Nous cherchons à offrir le meilleur contenu sur l’entrepreneuriat à nos lecteurs et à la communauté d’entrepreneurs à travers le monde. Nous avons donc créer ce questionnaire afin savoir qu’est-ce que vous pensez du livre Père Riche et quel a été son impact dans votre vie personnelle ainsi qu’au sein de votre carrière d’investisseur ou en tant qu’homme ou femme d’affaire.

1. Comment avez-vous découvert le livre Père Riche Père Pauvre ?
Vote

2. Qu’est-ce qui vous a incité à lire le livre ? (Plusieurs réponses sont possibles)
Vote

3. A quand remonte votre lecture de cet ouvrage business ?
Vote

4. Quel est le principe du livre qui vous a le plus marqué ?
Vote

5. Avez-vous appliquez certains des principes du livre ?
Vote

6. Quelle recommandation de Robert Kiyosaki avez-vous mis en pratique ?
Vote

7. Pensez-vous que les leçons du livre Père Riche Père Pauvre ont contribué à l’amélioration de votre santé financière ?
Vote

8. Est-ce que ce livre a été un élément déterminant dans votre démarche pour devenir investisseur et / ou entrepreneur ?
Vote

9. Parlez-vous du livre Père Riche Père Pauvre à votre entourage ?
Vote

10. Diriez-vous que le livre Père Riche Père Pauvre est un classique des livres de développement personnel ?
Vote

11. Nous sommes à la recherche de gens qui ont bénéficié du livre et qui veulent partager leur démarche et expérience suite à sa lecture. Il s’agirait de nous faire parvenir un commentaire en format vidéo sur la façon dont le livre Père Riche Père Pauvre vous a incité à faire le saut dans le monde du business et/ou de l’investissement et quelles ont été les résultats. Aucune importance concernant le période de temps (une semaine, un mois, un an, 10 ans… peu importe) ou l’ampleur des résultats. Nous proposons de poster votre vidéo accompagnée d’un texte explicatif décrivant votre démarche et votre projet ici même, sur cette page. Nous élaborons présentement le concept (donc fréquence de publications, quantité de vidéos par mois, etc. a déterminer) mais tous les développements seront publiés sur cette page et sur notre groupe Facebook que nous avons créé pour mettre en pratique les méthodes enseignées par Robert Kiyosaki. Aimeriez-vous participer ?
Vote

Nous travaillons à vous proposer le livre Père riche, Père pauvre en PDF.

Recherches utilisées pour trouver cet article :

pere riche pere pauvre, père pauvre père riche, pere riche pere pauvre pdf, pere riche pere pauvre audio gratuit, père riche père pauvre gratuit, livre père riche père pauvre, Père riche père pauvre résumé, robert kiyosaki pere riche pere pauvre
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

94 Commentaires pour :

Père riche, Père pauvre : Devenir riche ne s’apprend pas à l’école

  • Doc

    17 Jan 2011 à 09:31

    Son objectif est surtout de nous vendre ses formations. D’ailleurs certaines mauvaises langues prétendent qu’il n’a pas fait fortune dans l’immobilier mais en écrivant des livres sur comment faire fortune dans l’immobilier …

    Répondre



    • Christophe [Petite Fabrique]

      17 Jan 2011 à 12:57

      J’ai lu ce livre il y a bientôt 10 ans et son contenu est plutôt intéressant. Ceci dit, on ne peut s’empêcher de penser que certaines parties du livre ne sont plus appliquable (ce n’est plus la même époque).

      Répondre



      • florent

        13 Juin 2011 à 23:19

        je suis tout a fait d’accord avec toi Christophe.

        Certaine choses ne sont plus applicable, mais le livre dit bien de réfléchir a des solutions pour s’enrichir.
        Donc ce n’est plus la même époque, c’est vrais, en réfléchissant il y a encore plus d’argent a se faire maintenant que avant.

        Répondre



      • Virginie Mirkov

        17 Jan 2011 à 13:31

        Ce livre m’a permis comme pour toi de voir l’argent différemment et de comprendre que c’est dans la tête que cela se passe !!

        Comme pour beaucoup de choses, c’est la façon dont on se positionne nous même qui va déterminer ce que l’on expérimente dans la réalité.

        Merci pour cette fiche de lecture détaillée !

        Répondre



        • vallery

          27 Juil 2011 à 19:04

          ce livre m’a permis de comprendre que la richesse commence tt d’abord avec la positivite non pas avec l’ecole, l’education. et por etre riche,”le vous” est tres important, il doit-etre creatif et positif.
          merci pour cet extrait!

          Répondre



        • Kajan

          17 Jan 2011 à 14:28

          @Doc : Je ne comprend pas ce pourquoi les mauvaises langues peuvent le critiquer pour devenir riche en vendant sa connaissance. Si la formation qu’il donne est de qualité, ce n’est que mérité.

          @Thibaud : Merci beaucoup pour cette critique très intéressante et très détaillé.

          Je désire depuis peu apprendre à gagner ma liberté financière, donc je lirais ce livre dès que je le pourrais.
          En tout cas, il reprend bien les concepts que j’ai pu voir partout jusqu’ici :
          – L’enrichissement ne peux se faire qu’en entreprenant.
          – Les autodidactes ont un meilleur état d’esprit pour réussir (bien sûr, tout est relatif).
          – La richesse n’est pas forcément hérité, elle peut également être acquis.

          Il y juste un détail que je n’ai pas très bien compris : le tableau de la leçon numéro 4.
          Il y est dit que les entrepreneurs dépensent (investissent) avant de payer leurs impôts alors que les salariés font l’inverse.

          ça veux dire qu’en investissant leurs revenus, les entrepreneurs minimisent leurs impôts c’est bien ça?
          Dans ce cas, les salariés peuvent également faire de même non?
          En même temps je ne connais pas grand chose dans le domaine, pour l’instant, donc je me trompe surement quelque part.

          Répondre



          • romain

            6 Déc 2013 à 21:28

            Une entreprise va dépenser pour payer moins d’impôts, c’est à dire qu’en dépensant, elle a un résultat net positif moins important et donc déclare moins au fisc. Un salarié peut aussi le faire, exemple de la loi scellier, même si cela s’avère beaucoup plus couteux et risqué. Par exemple une entreprise, dans le cas ou elle a des résultats naille moins d’heure, car lui il vend son temps contre de l’argent, l’entreprise elle spécule sur le votre..etc positifs, va dépenser dans des chèques restaurants pour ses salariés, qu’elle rentre dans ses passif. D’ ou un résultat net moins important aussi… Un salarié peut aussi le faire mais il faut qu’il trav

            Répondre



            • romain

              6 Déc 2013 à 21:30

              Un salarié pour payer moins d’impots doit travailler moins d’heures alors que l’entreprise elle doit déclarer moins de chiffre d’affaire..

              Répondre



            • William

              17 Jan 2011 à 14:51

              Ce livre à l’air d’être un must et a inspiré un bon nombre de blogueurs, je sens que je vais le lire aussi!

              Répondre



              • Ben de Le-mentor.fr

                17 Jan 2011 à 17:14

                Je retiens trois choses principales à cet article.
                > C’est en travaillant qu’on gagne de l’argent, jusque là rien de très nouveau.

                > C’est en diminuant ses dépenses qu’on en gagne plus, c’est effectivement mécanique

                > Investir l’argent économisé c’est là le point le plus intéressant. En effet ce revenu qui n’était pas disponible auparavant, l’est maintenant et cela en se privant de quelques achats futiles et surtout sans travailler plus. Profitez de ce petit pécul gratuit pour investir, si vous le perdez ce n’est pas bien grave mais au moins vous aurez essayé, si vous gagnez c’est tout bénef.

                Il faut rester en mouvement en permanence, rester agile (ne vous contraignez pas avec des investissements trop lourd à supporter) et surtout rester à l’écoute du marché!

                Répondre



                • Rémy Bigot

                  17 Jan 2011 à 17:20

                  Un livre inspirant apparemment ! Merci pour cet excellent résumé, qui m’a donné envie d’en savoir plus !

                  Répondre



                  • Johann

                    17 Jan 2011 à 18:15

                    Merci pour cette chronique Olivier ! J’avais lu ce livre dès sa sortie en anglais sous conseil d’un ami. Il a totalement changé mes habitudes financières et ma vision de l’argent. C’est clairement un must read que je conseille d’ailleurs à tout le monde.
                    Ton article m’a permis de revenir sur certains points du livre que j’avais deja oublié 🙂

                    Répondre



                    • Thibaud

                      17 Jan 2011 à 19:29

                      Bonsoir à tous,

                      Merci beaucoup pour vos commentaires !

                      @ Doc : effectivement, c’est ce que disent les mauvaises langues. Il est vrai qu’à titre perso, je préfère me concentrer sur ce que m’apportent ses livres (et je les trouve extraordinaires) plutôt que sur les motivations de ses détracteurs 🙂

                      @ Christophe : A quelles parties du livre fais tu référence ? Dans l’ensemble, je trouve le livre plutôt atemporel.

                      @ Virginie : Je t’en prie :-). Y a t-il une idée en particulier qui t’a marqué ?

                      @ Kajan : Merci pour ton commentaire détaillé. En gros, l’impôt sur les sociétés est payé par l’entreprise si et seulement si elle génère du bénéfice à la fin de l’année. Revenus – Dépenses = Bénéfice. Impôt = X%*bénéfice.
                      Dans le cas du salarié, le schéma est différent. Revenus – Impôts = Reste à vivre (que tu peux dépenser ou économiser). Bien sûr, en terme de timing, tu paieras tes impôts après avoir dépensé ton argent (si tu n’es pas mensualisé). Mais tu restes contraint de le payer même si tu as dépensé tout ton argent (le fisc se chargera de te le rappeler :-)), ce qui n’est pas le cas de l’entreprise.

                      @ William et Rémy : Bonne lecture !

                      @ Ben : En effet, ce sont quelques unes des leçons à retenir du livre. J’ai écrit quelques articles sur l’investissement sur Mes Finances Mode D’emploi, je serais ravi d’avoir tes commentaires !

                      @ Johann : Je remercie également Olivier de m’avoir donné l’opportunité de rédiger cette chronique sur son Blog 🙂

                      Répondre



                      • Kajan

                        17 Jan 2011 à 21:34

                        Oki, je vois mieux. Mais il me semblait que même les particuliers pouvaient investir une partie de leurs revenus pour qu’ils soient déduit partiellement ou en totalité.

                        Je pense notamment aux déductions sur l’ISF pour ceux qui investissent dans des entreprises. Ou lors des achats de tableaux etc…

                        Répondre



                      • Virginie Mirkov

                        17 Jan 2011 à 19:41

                        @ Thibaud : Oui, l’idées qui m’a le plus marqué sont :
                        – votre résidence principale n’est pas un actif, et j’ai enfin compris grâce à ses tableaux en quoi c’est vrai.

                        En tout cas, tu as fait un travail remarquable !!

                        Puis-je te demander combien de temps cela t’as pris ?

                        Merci 🙂

                        Répondre



                        • Jean Michel

                          17 Jan 2011 à 20:18

                          Excellente fiche de lecture. Quoi qu’en disent ses détracteurs, Kiyosaki a risqué gros (c’est du moins ce qu’il raconte dans le 2eme volet “Le quadrant du cashflow) que j’ai également dévoré: il n’a pas hésité à réduire à 0 (ou proche de 0) allant jusqu’à vivre dans sa voiture pour appliquer ses principes de gestion.
                          L’aventure est édifiante, le parcours d’enfance de Kiyosaki, même s’il a été encadré par les visions contrastées de son “Père riche” (son mentor) et son “Père pauvre” (son vrai père) démontre des valeurs personnelles rarissimes.
                          Vous allez aimer le premier et probablement adorer le second.
                          Bonne lecture,
                          Jean Michel

                          Répondre



                          • Thibaud

                            17 Jan 2011 à 22:14

                            @ Kajan : Tu as tout à fait raison. C’est une des possibilités pour réduire ses impôts, tout comme l’investissement locatif type Scellier, etc. Cela dit, une grande partie des réductions d’impôt ne s’applique que pour un temps déterminé de l’investissement, et non sur la durée totale. Peut-être Kiyosaki cherche t-il par son exemple à mettre en avant un système financier qui fonctionne en permanence et non de manière ponctuelle ?

                            @ Virginie : Bien sûr : 8h au total (lecture + chronique). Merci pour tes encouragements, ça motive pour la suite de mon défi ! 🙂

                            @ Jean Michel : Merci pour ton témoignage de lecteur ! Ca tombe bien, “le quadrant du cash flow” fait également partie de la liste des livres que je dois lire dans le cadre du défi.

                            Répondre



                            • Kajan

                              18 Jan 2011 à 00:01

                              Je comprend mieux. Merci beaucoup pour ces éclaircissements.

                              Répondre



                            • Najim

                              18 Jan 2011 à 00:37

                              Merci pour cet article. C’est bien tombé, j’avais envi de lire.

                              J’ai découvert le terme QI FINANCIER, à explorer… Son QI émotionnel a du aussi beaucoup l’aider à s’enrichir.

                              “Un esclave même payé une fortune reste un esclave.” Peut-on être esclave de ses propres rêves ? Autrement dit, un rêve peut-il devenir pour nous une divinité ? (je sais c’est tordu 🙂

                              “Les riches ou futurs riches construisent une base solide d’actifs leur générant des revenus”.

                              Tellement vrai mais plus facile à faire lorsqu’on hérite d’un capital initial. Si je comprends bien, l’auteur est parti de zéro. C’est donc un bel exemple de réussite.

                              Me concernant, j’ai réduit mes dépenses au minimum : nourriture, entretien du foyer et loyer. Pas de téléphone, ni abonnement internet et téléphone … Je me connecte actuellement via la wifi grâce au numéro qu’un inconnu m’avait donné. Sauf assurance auto. Métro à la place de la voiture. Côté culturel, je loue des supports à la bibliothèque (cd, dvd, livres,…). Je peux aller à la montagne casiment gratuitement car les transports en commun sont gratuits sur toute la région.
                              Bref, je vis avec un revenu de 400 euros par mois 3/4 de l’année et mes ressourves ne cessent d’augmenter.
                              Ce n’est pas que je sois avare mais je suis obligé de m’adapter à mes sources de revenus.

                              J’ai bien sûr l’intention de travailler davantage pour augmenter mon niveau de vie et fonder une famille et développer mon QI FAMILIAL 🙂

                              L’auteur a satisfait un désir de plus grand que celui de posséder de l’argent : sa liberté.

                              Cet article m’a plu car il propose un moyen efficace de s’affranchir de sa situation de salarié-esclave.

                              Mais je me souviens d’un entrepreneur sous-taitant qui travaillait dans le nettoyage industriel et qui me disait : “JE SUIS DEVENU ESCLAVE DE MES CLIENTS !”

                              Répondre



                              • Najim

                                18 Jan 2011 à 01:01

                                Le souci c’est qu’en France on est pas imposé comme aux Etats-Unis :/

                                Il existe trois régimes d’imposition :

                                – Soit, l’impôt sur les revenus. Bénéfice = salaire. Le bénéfice (revenu) est reporté dans la déclaration d’impôt du foyer fiscal.
                                çà concerne notamment les statuts juridiques : entreprises individuelles, autentrepreneurs, EURL et SARL (si option IR).

                                – Soit, l’impôt sur le revenu est calculé au fur et à mesure à partir du chiffre d’affaires régime autoentrepreneur sur option).

                                – Soit, l’impôt sur les revenus + l’impôt sur les sociétés. L’IR est calculé à partir du salaire que le dirigeant s’est versé et qui correspond à des charges salariales. Vente – charges – salaire = bénéfice. Et à partir du bénéfice (après répartitions des dividendes ect), on calcule l’impôt sur les sociétés (environs 15 % ou 33,333 % du bénéfice).
                                Ici, on est imposé deux fois au niveau personnel et au niveau de la société.
                                çà concerne plutoôt les sociétés : EURL (si option IS), SARL, SA, SAS, SASU,…

                                Répondre



                                • fabrice

                                  18 Jan 2011 à 10:29

                                  Ce livre est remplis de bonnes choses c’est sûr.
                                  Mais il a un gros défaut, c’est qu’il réduit la vie qu’à une vision financière. Comme en général la plupart des lives et blogs sur ce thème.
                                  Pas de réflexions philosophiques sur la course sans fin que peuvent mener certains envers l’argent et son sens, peu de mention non plus de ceux qui ont un métier passion. A lire ce livre, il ne faudrait pas dépenser de l’argent pour des loisirs ou des choses que l’on aime faire.
                                  Perso, je ne fait pas d’investissement proprement dit car je passe mon argent à voyager, une activité très enrichissante justement.

                                  Bref, il faut le prendre comme un outil, pas comme une vérité ou une “Bible”

                                  Répondre



                                  • jonathan

                                    16 Oct 2018 à 23:47

                                    très intéressant comme commentaire(perso j’aurais un avis clair que lorsque j’aurais lus le livre).
                                    Mais ça peux donner l’impression que le but est de ne vivre “que” pour l’argent,ce qui je pense est une (bonne) façon de passer a coté de beaucoup de chose dons certaine sont assez essentiels.je parle de certains comportements excessif bien sur !!! ;D

                                    Répondre



                                  • Erwan

                                    18 Jan 2011 à 11:46

                                    Je rejoins un peu le commentaire de Fabrice. Gagner de l’argent c’est bien mais si c’est pour passer à côté de sa vie, on se crée une nouvelle rat race, celle de gagner toujours plus!

                                    Ceci dit, les conseils sont bons et notamment le fait de maintenir ses dépenses au minimum. La plupart des gens vivent au-dessus de leur moyen. Un augmentation et c’est direct une plus grosse voiture. Une prime et c’est plus de vêtements, de sorties. Vivre en dessous de ses moyens est très efficace et je ne dis pas qu’il faille vivre comme un rapia mais ne pas suivre la folle course de tenter de gagner toujours plus d’argent pour au final passer à côté de sa vie.

                                    Répondre



                                    • Thibaud

                                      18 Jan 2011 à 20:28

                                      @ Najim : Merci pour tes précisions. Un site que j’aime beaucoup pour compléter tout ça :
                                      http://www.apce.com/pid845/consequences-fiscales.html?espace=1&tp=1
                                      En dépit de ces différences d’imposition, il existe quelques petites astuces pour profiter des synergies que nous offre le statut d’entrepreneur-investisseur. Je connais par exemple quelques entrepreneurs qui sont propriétaires de leur local professionnel et le louent à leur société. Pour illustrer un peu le sujet :
                                      http://droit-finances.commentcamarche.net/contents/immobilier-investir/i60-la-location-de-bureaux-equipes-une-opportunite-fiscale-a-saisir.php3
                                      🙂

                                      @ Fabrice : Je ne comprends pas ta critique. Kiyosaki ne conseille pas de ne pas se faire plaisir dans la vie. Il dit simplement qu’à son sens il est plus pertinent financièrement d’occasionner une dépense plaisir grâce aux revenus générés par ses actifs. Cela permet à la fois de profiter de la vie et de ne pas s’appauvrir. Tu trouveras page 115 un exemple où sa femme se fait plaisir avec l’achat d’une Mercedes. (C’est son choix, elle aurait aussi pu faire le tour du monde :-))

                                      @ Erwan : Ce sont effectivement là les dérives de la société de consommation. Il est certain qu’il faut savoir trouver un juste milieu. L’enjeu est sans doute de savoir mettre l’argent au service de sa vie et non l’inverse.

                                      Répondre



                                      • Najim

                                        18 Jan 2011 à 20:32

                                        Soeur Emmanuelle est-t’elle morte plus riche qu’un millionnaire ?

                                        Ce que j’ai compris du livre c’est qu’à court terme il faut savoir serrer un peu la ceinture, cet à dire ne pas trop dépenser dans les plaisirs immédiats. Cet effort est payant à moyen terme. Car à un moment donné, on profite de l’argent qu’on a fait fructifier et qui continue de faire des petits. Donc on travaille efficacement pour gagner plus. C’est sûr que mettre de côté sans se faire plaisir jusqu’à sa retraite ne sert pas à grand chose et on passe à côté de sa vie. Certains le font.

                                        L’argent est au service d’un rêve personnel mais faut-il sacrifier pour autant ses valeurs, ses croyances pour satisfaire ses propres désirs ?

                                        Répondre



                                        • Jean Michel

                                          18 Jan 2011 à 20:44

                                          Bonsoir,

                                          j’ai du mal à saisir cette tendance généralisée à opposer volonté de gagner de l’argent et volonté de vivre selon ses aspirations profondes. Les deux ne sont pas forcément antinomyques mais plutôt complémentaires.

                                          Dans notre société actuelle, à moins d’avoir la chance de vivre dans une île de ses propres productions ou récoltes, l’un ne va pas sans l’autre.

                                          L’argent est un moyen, pas une finalité. Mais il peut être un objectif à atteindre pour parvenir à accomplir ses projets.

                                          Désolé pour cette réaction vive…

                                          Amicalement,
                                          Jean Michel

                                          Répondre



                                          • Najim

                                            19 Jan 2011 à 04:42

                                            Plus précisément, je voulais dire que beaucoup seraient capables de briser la vie d’un autre homme pour atteindre leur propre rêve.
                                            Les concurrents ne se font pas de cadeaux surtout s’il en va de leur survie.

                                            Répondre



                                            • Sam

                                              19 Jan 2011 à 08:43

                                              Très bon livre, on ne se lasse jamais de lire les résumés des meilleurs livre sur le développement personnel.

                                              Tu as gagné un lecteur de plus sur ton blog Thibaut!

                                              Répondre




                                              • […] j’ai publié les résumés de Père Riche, Père Pauvre sur Des Livres Pour Changer De Vie, le blog d’Olivier Roland, et de Start Late, Finish Rich, sur […]

                                                Répondre




                                                • […] j’ai publié les résumés de Père Riche, Père Pauvre sur Des Livres Pour Changer De Vie, le blog d’Olivier Roland, et de Start Late, Finish Rich, sur […]

                                                  Répondre



                                                  • Bruno

                                                    24 Jan 2011 à 09:11

                                                    En tant que salarié, il est vrai que gagner de l’argent est difficile et qu’en dépenser est facile. De toute façon, dès qu’on utilise l’argent on en perd encore plus. Chaque marchandise à plus que son prix. On paye les transports, les marges de chacun des grossistes, on paye les taxes et ensuite on paye les piles ou l’électricité pour les faire fonctionner. Sans compter l’entretien et les réparations ou simplement le rachat du même objet plusieurs fois(pensons aux vêtements).
                                                    Je pense qu’une éducation financière est une force fondamentale aujourd’hui. Faire un focus sur faire de l’argent et sur notre pouvoir d’en dépenser peut cependant nous rendre triste. L’argent est important certes mais il faut savoir comment faire pour sortir de la rat race. Les valeur d’aujourd’hui ne concorde plus avec ce que nous vivons. L’impression générale est qu’il y a les riches et puis les autres. Mais c’est faux!
                                                    C’est pourquoi, je suis d’accord avec le résumé de ce livre qu’il faut d’abord changer notre perspective et d’agir plutôt comme un jardinier que comme un trader.

                                                    Répondre



                                                    • Jean Michel

                                                      24 Jan 2011 à 18:45

                                                      Bravo Bruno,
                                                      Excellente formule “agir comme un jardinier plutôt que comme un trader”. Je la ré-utiliserai avec ta permission.
                                                      Bonne continuation,
                                                      Jean Michel

                                                      Répondre




                                                      • […] Company, en référence à son livre Père Riche, Père Pauvre dont vous trouverez le résumé dans la chronique que j’ai rédigée sur Des Livres Pour Changer De Vie, le Blog d’Olivier […]

                                                        Répondre



                                                        • Yaci

                                                          31 Jan 2011 à 10:29

                                                          J’ai lu la version anglaise et la trouve excellente. Je conseille le livre à tous d’ailleurs. L’idée n,’est pas de devenir riche ni de survivre mais de VIVRE LIBREMENT. Pour moi, “Rich dad poor dad” est un must-read.

                                                          Répondre



                                                          • Sebastien Jasmin

                                                            1 Fév 2011 à 15:19

                                                            excellent livre que j’ai lu l’année passé. Je le recommande fortement. Bonne lecture.

                                                            Répondre




                                                            • […] les leçons apprises à la lecture de Père Riche, Père Pauvre.  L’important, ce n’est pas combien vous gagnez, c’est combien vous parvenez à économiser […]

                                                              Répondre




                                                              • […] le résumé de la première version de Père Riche, Père Pauvre que j’ai publié sur le Blog d’Olivier Roland et le séminaire que je vous faisais découvrir […]

                                                                Répondre



                                                                • Sébastien de Reach Idea

                                                                  17 Fév 2011 à 22:14

                                                                  Bonsoir,
                                                                  Effectivement le concept de lire des livres et de faire partager sa critique personnelle sur son blog est un concept très intéressant auquel je vais attacher une grande importance très prochainement sur mon nouveau blog!
                                                                  Ce livre est très riche de par ses enseignements, mais aussi par la qualité de son raisonnement.
                                                                  Merci pour ce partage

                                                                  Répondre




                                                                  • Article instructif, cela me rappelle d’autres livres lus sur le sujet, juste un bémol le point de vue très anglo-saxon, pas forcément adapté à notre mentalité française. 😉
                                                                    Néanmoins, je retiens une chose : la richesse c’est avant tout un état d’esprit, et l’argent ne doit pas être un tabou.

                                                                    Merci pour cet article.

                                                                    Répondre



                                                                    • Guillaume

                                                                      21 Mar 2011 à 19:15

                                                                      Ce livre comme les autres qu’a écrit Kiyosaki m’ont fait évolué à pas de géant dans la façon de comprendre et construire un patrimoine!!

                                                                      Excellent bouquin!!

                                                                      Répondre



                                                                      • David

                                                                        27 Avr 2011 à 02:00

                                                                        Salut Olivier,
                                                                        Comme je c’est que c’est un concour et que de toute façon je devais acheter ces livres, je suis passer par té liens pour 2 livres.
                                                                        David

                                                                        Répondre



                                                                        • jules

                                                                          8 Juin 2011 à 14:30

                                                                          merci pour ce don , tout mes respects pour l’offre car c’est l’âme vivante

                                                                          Répondre



                                                                          • Kouassi NMathieu Adiey

                                                                            9 Juin 2012 à 22:28

                                                                            Dieu nous a crée pas pour être pauvre! la pauvreté n'est pas notre droit d'alliance! Nous devons impacter et maximiser nos potentiels! Chacun est libre de choisir son camp. Le libre choix nous appartient et Dieu ne sera contre notre choix. Chacun est libre de choisir de vivre la pauvreté, comme de choisir de vivre une vie pleine de merveille: la richesse.

                                                                            Répondre



                                                                            • thierry

                                                                              1 Août 2012 à 12:57

                                                                              Bonjour Olivier et merci pour cette chronique.

                                                                              Pour ma part j’ai découvert ce livre dès mes 19 ans, ce qui m’a permis de remettre en question tous les schémas de pensée qu’on m’avait inculqué.

                                                                              Dès lors je me suis mis à lire énormément sur le sujet et me suis juré de ne plus jamais faire partie des gens sur le mauvais côté du cadran.

                                                                              Un livre que je conseille également à tous ceux qui désirent voir les choses sous un autre angle et décider de changer. On ne peut pas s’attendre à des résultats différents en faisant les mêmes choses.

                                                                              Répondre



                                                                              • JonJonJon2

                                                                                20 Sep 2012 à 10:13

                                                                                Bon puisque tu refuses les liens, voici les principaux problèmes de Kiyosaki:

                                                                                (Edit par Olivier : longue liste de problèmes de Kiyosaki)

                                                                                Répondre



                                                                                • Olivier Roland (Auteur)

                                                                                  21 Sep 2012 à 16:45

                                                                                  Hello JonJonJon2 (beau nom),

                                                                                  Ici, les commentaires sont modérés à priori pour ceux qui n’ont jamais publié sur ce blog. Cela veut dire qu’il est inutile de poster 17 fois le même commentaire parce que tu ne le vois pas apparaître : il n’a juste pas été validé.

                                                                                  De plus, certains mots sont interdits d’utilisation en relation avec des noms de personnes par la loi française, sous peine de tomber dans le déli de diffamation. Malheureusement, la plupart de tes commentaires sont diffamants selon la définition donnée par cette loi et je ne peux donc approuver tes commentaires.

                                                                                  Enfin, je recommande et apprécie que les personnes qui laissent des commentaires ici :
                                                                                  1) Utilisent leur vrai nom
                                                                                  2) Utilisent une véritable adresse email

                                                                                  D’autant plus quand elles attaquent quelqu’un.

                                                                                  Comme le dit l’auteur du site dont tu essaies de poster le lien, “soit vous utilisez votre nom, soit vous êtes un anonyme lâche “. Je n’accepte pas les anonymes lâches sur mon blog.

                                                                                  Je t’invite donc si tu souhaites poster ton lien à :
                                                                                  1) Utiliser ton vrai prénom et une véritable adresse email.
                                                                                  2) Ne pas utiliser de mots considérés comme diffamants par la loi française.

                                                                                  Et dans ce cas ton commentaire sera validé.

                                                                                  Tu peux aussi utiliser les commentaires Facebook qui ne sont pas modérés à priori.

                                                                                  Olivier

                                                                                  Répondre


                                                                                • Olivier Roland (Auteur)

                                                                                  24 Sep 2012 à 19:25

                                                                                  Bon, puisque JonJonJon ne sait manifestement pas s’exprimer sans insulter ni diffamer quelqu’un, je poste ici son lien.

                                                                                  Il s’agit d’une critique de John T. Reed, confrère et concurrent de Kiyosaki, co-auteur de “Père riche, Père pauvre” chroniqué ici. La critique concerne le coauteur et le contenu du livre : http://www.johntreed.com/Kiyosaki.html

                                                                                  Je serai curieux de savoir ce que ceux qui ont lu et appliqués les conseils de Kiyosaki pensent de ces critiques, donc n’hésitez pas à réagir ici 😉 .

                                                                                  Répondre


                                                                                  • Seide Beniteau

                                                                                    8 Oct 2012 à 01:07

                                                                                    pere riche pere pauvre, n'est autre que le livre de la vie.

                                                                                    Répondre



                                                                                    • belouizaire

                                                                                      14 Avr 2013 à 21:10

                                                                                      je veux en savoir plus
                                                                                      car les riches savent creer de reseaux et les pauvres travaillent pour l’argent

                                                                                      Répondre



                                                                                      • romain

                                                                                        9 Mai 2013 à 19:25

                                                                                        Je recommande aussi vivement la lecture de tout le monde à le droit d’être riche en pdf d’olivier seban qui est dans la même lignée que ce livre. Il nous explique une chose fondamentale, qui est de s’appuyer sur les autres, sur la richesse des autres, le temps des autres, la connaissances des autres, l(argent des autres et le travail des autres, à mediter…

                                                                                        Répondre



                                                                                        • Bravo

                                                                                          5 Juin 2013 à 00:39

                                                                                          Très très bon livre. Je le recommande à tout le monde. Et j’en suis persuadé que ce récit m’aidera pour toute la vie

                                                                                          Répondre



                                                                                          • Gora

                                                                                            18 Juin 2013 à 12:03

                                                                                            Bonjour,
                                                                                            Déjà bravo pour cette chronique très détaillé, cette article peu parfaitement servir de synthèse après avoir lu le bouquin.
                                                                                            J’ai lu ce bouquin il y a de ça 2 ans, lorsque je me lançais dans tout ce qui avait un rapport avec la gestion des finances personnels(j’ai même rédigé un article dessus:http://le-self-made-man.fr/pere-riche-pere-pauvre-robert-kiyosaki/). A l’époque ce bouquin m’a permis de me donner les bases sur la gestions des finances et la manière de s’enrichir. Il est aussi très motivant la première fois qu’on le lit. Cependant il est très abstrait, très peu concret, des passages sont même obscures.Ensuite l’auteur insiste beaucoup dans le saule vrai domaine où il a réussit à s’enrichir: l’immobilier alors qu’il existe beaucoup d’autres méthodes.
                                                                                            Ce livre est à conseiller aux personnes qui n’ont vraiment aucune base et qui ne se sont vraiment jamais intéressé sur tout ce qui gravite autour de gagner de l’argent. Il sera tout à fait inutile pour une personne qui s’y connais un peu.
                                                                                            Mais il faut rappeler que des concepts très originaux comme quitter la RatRace et compagnie sont développé.
                                                                                            Cordialement

                                                                                            Répondre



                                                                                            • Cecile

                                                                                              24 Juil 2013 à 16:32

                                                                                              Bonjour Olivier, bonjour à tous,

                                                                                              Et bien quand je lis les commentaires, je constate malgré les critiques vis à vis de R. Kiyosaki que le livre fait beaucoup parler de lui et que cela ne peut lui faire que du bien…

                                                                                              J’arrive quelques années après la publication de ce livre que j’ai découvert il y a quelques mois seulement (en avril dernier).
                                                                                              Mieux vaut tard que jamais;)
                                                                                              Ce livre a fait l’effet sur moi d’une véritable “claque”.
                                                                                              Je l’ai téléchargé en audio en VO et écouté 2 fois de suite.
                                                                                              Je suis peut-être naïve mais toujours est-il que jusqu’à la découverte de ce livre, je n’imaginais pas une autre vie que celle de salariée pour moi.

                                                                                              Les conséquences de la claque:
                                                                                              1- Je suis devenue boulimique de livres audio
                                                                                              je n’apprenais plus grand chose depuis la fin de mes études, je reprends le chemin de l’apprentissage et enchaîne les lectures
                                                                                              2- J’ai créé un blog en mai dernier pour appuyer la création et promo d’un livre pour les enfants sur lequel je travaille.
                                                                                              3- J’ai décidé de m’occuper sérieusement des mes finances:
                                                                                              je me paye d’abord
                                                                                              j’alloue un budget mensuel à ma formation
                                                                                              j’ai mis noir sur blanc mes objectifs à 1 et 5 ans en matière de projets personnels, professionnels et finances
                                                                                              je me conditionne pour rester concentrée sur ces objectifs chaque jour et avoir la bonne attitude!

                                                                                              Alors j’ai envie de dire THANK YOU SO MUCH ROBERT!
                                                                                              et j’encourage tout le monde à lire “Père riche père pauvre”.

                                                                                              Cecile

                                                                                              Répondre



                                                                                              • thomas

                                                                                                19 Sep 2013 à 16:33

                                                                                                Je suis assez consterné à la lecture de ce livre. Déjà, moralement,de nombreuses prises de positions incroyables:
                                                                                                – les salariés sont des “rats” vs les patron
                                                                                                – je peut payer mes salariés moins chere , c’est “leur faute” si il ne méritent pas plus
                                                                                                – les impôts c’est mal, ca sert a payer ceux qui ne veulent pas travailler, et plus je suis riche, plus facilement je peut échapper aux impôts

                                                                                                Sans compter les inchoerences:
                                                                                                – “je connaissais une compagnie qui allait bientot trouver du pétrole”. Super, mais comment savoir qu’il vont trouver du petrole? Si il a une recette magique….
                                                                                                – Il joue souvent sur la marge: j’achete a 72.000, je revend a 79.000 une maison, et donc je n’ai meme pas besoin d’avoir l’argent…. le probleme, c’est que quand on achette une maison ou un terrain, il faut avoir l’ensemble de l’argent disponible, et donc faire un pret, meme court!
                                                                                                – sur cest histoires d’achat / de revente, ca marche bien sur, mais c’est plutot un livre sur l’immobilier qu’il faudrait, car de maniere générale, denicher qq chose de sous coté, et le revendre à la valeur du marché , pas besoin d’un “pere riche” pour savoir que ca donne de la plus value. La difficultée etant justement les risques a prendre: comment savoir que c’est sous coté, comment être sur que ca va remonter, dans combien de temps, etc…

                                                                                                Apres oui, les reste c’est assez basique:
                                                                                                – investir plutôt que dépenser de suite
                                                                                                – l’immobilier ca rapporte toujours (et encore, attention au retournement de marché)

                                                                                                Et ne vous mesprenez pas, je suis entrepreneur, j’en suis à ma 4 eme startup, et je sais ce qu’est le risque. Mais justement, on ne fait pas ca pour être riche mais plutot parceque ca nous plait, et apres, oui, cerise sur le gateau ca peut rendre plus riche (ou moins pauvre!)

                                                                                                Bref, en lisant ca on a vraiment l’impression d’étre au 19 siècle, avec les “riches qui le mérites” et “les pauvres (forcement salariés) qui ne méritent leur exploitation”

                                                                                                Répondre



                                                                                                • romi

                                                                                                  21 Oct 2013 à 21:42

                                                                                                  Ce livre parle de 4 choses essentielles à maitriser pour devenir riche… Tout d’abord, le fait de connaitre la finance, la gestion des actifs et des passifs, ceci est essentiel, c’est la première des voies vers la richesse. La deuxième chose, c’est de développer son flair pour des n gros, il explique la différence entre ceux qui dépensent leurs argent et leurs temps pour une entreprise, une banque et le gouvernement et j’en passe comme la surconsommation.. Avec ceux qui l’investisse pour eux même grâce à une sarl, grâce à de l’immobilier en achat revente ou en locatif, grâce à de la bourse aussi.. Aujourd’hui en France, il est vrai que ce n’est pas évident d’investir mais il reste de bonnes possibilités dans l’immo.. La troisième chose qu’il dit c’est de savoir maitriser la loi, d’être au courant de ses droit. Comme le dit le proverbe, si tu connais la loi, on ne te marche pas sur les doigts. Et ceci est terriblement vrai en réalité, si vous connaissez la différence entre le capitalisme et le socialisme, comme il l’explique, que vous comprenez ou part l’argent et comment le faire venir à vous, vous avez tout compris. Celui qui bosse 35 h ou 39 h touche un meilleure salaire que celui qui ne fait que 25 ou 30 h sauf qu’il aura plus de charges sur son salaire et qu’il va payer aussi plus d’impôts… Il explique les moyen d’échapper aux taxes et aux impôts grâce aux sarl, à de l’achat revente.. Mais aussi dans la vie quotidienne, en consommant d’occas sur le bon coin, pour échapper à la tva par ex, ceci n’est qu’n exemple.. Quatrièmement, il parle des affaires, de savoir dénicher les bonnes affaires, le bon moment… Aujourd’hui, avec la révolution du web et l’hyper concurrence sur le marché du travail ou autre, les possibilité de trouver de bonnes affaires, sont multiples, avec les banques en lignes, les achats pas chers, les mini business sur le web etc.. Enfin, ce qui est le + flagrant dans ce livre, c’est lorsqu’il explique que le monde d’hier n’est plus et que ceux qui continuent de s’attacher aux anciens idéaux risquent terriblement d’en souffrir… Et oui, et c’est la peur qui nous fais agir comme cela, il l’explique très bien et ensuite l’envie de se satisfaire de peu en tombant dans le piège du plus grand nombre. Ce livre est vraiment une prise de conscience pour celui qui fait l’effort de le comprendre. Il faut le relire plusieurs fois et faire des comparaison avec sa vie..

                                                                                                  Répondre



                                                                                                  • Thomas

                                                                                                    3 Jan 2014 à 03:58

                                                                                                    Ce livre aurait pu s’intituler “Le manuel du petit capitaliste”.

                                                                                                    Il est clair que pour s’enrichir dans la société actuelle il faut agir tel un capitaliste (selon la définition de Marx : accroître les profits du capital), mais ce mode de fonctionnement n’implique-t-il pas des inégalités sociales de plus en plus grandes ?

                                                                                                    Répondre



                                                                                                    • magicman

                                                                                                      4 Jan 2014 à 12:10

                                                                                                      Il existe une différence entre privilégier le capital au travail et être capitaliste. Les capitalistes sont ceux qui font tout pour l’argent et cela mène à des dérives ( ex: le scandale de la viande de cheval). Mais le capital n’est pas mauvais en soi, cela c’est ce que l’école vous apprend, la société, du style non l’argent est mal donc vous devez travaillez pour de l’argent et rentrer dans le rang. Sauf qu’il est possible de générer du capital sans exploiter personne et que cela soit plus avantageux que le travail. C’est ce qui est un peu expliqué dans ce livre, notamment quand l’auteur parle de la marge brute d’autofinancement ou encore de la création d’une entreprise comme moyen d’échapper au poids du gouvernement. En faite, il existe pleins d’autres solutions encore et légales, c’est le faite de mettre en avant le poids du gouvernement, des banques et de l’entreprise dans la vie des citoyens, qui doit permettre une prise de conscience de l’importance du capital par rapport au travail. Vous citez marx plus haut mais en réalité, qu’est ce qu’a fait marx toute sa vie? Il a écrit sur le pouvoir du capitalisme des entreprises sans en décrire vraiment les dérives, en distinguant essentiellement deux classes, les prolétaires et les bourgeois. En réalité, il a fait cela aussi pour du capital en vérité, donc il ne faut pas trop prêter attention à cet auteur. En ce qui concerne, robert kyosaki, même s’il existe un fond de conservatisme certain dans ces propos et que les écarts ne sont pas aussi grands entre les entrepreneurs et les autres, ce qui est évoqué est quand même beaucoup plus juste et surtout motivant pour ceux qui veulent apprendre a mettre l’argent de leurs cotés..

                                                                                                      Répondre



                                                                                                      • Faites travaillez l’argent pour vous et pas l’inverse. | Blacks millionaires | Blacks millionaires

                                                                                                        6 Juil 2014 à 19:31

                                                                                                        […] la suite de la lecture du livre "Père riche, Père pauvre" de Robert Kiyosaki donne l'inspiration de comment faire travailler l'argent pour soi est […]

                                                                                                        Répondre



                                                                                                        • goubo raymond

                                                                                                          13 Fév 2016 à 13:41

                                                                                                          j’apprecis ce livre par les conseils qu’il detint . aujourd’hui j’ai compris que avoir de l’argent sa s’append . merci pour ce livre.

                                                                                                          Répondre



                                                                                                          • Donatien

                                                                                                            16 Déc 2016 à 14:10

                                                                                                            je suis étonné de pouvoir apprendre comment acquérir une richesse chose que dans nos écoles on n’enseigne pas.
                                                                                                            Ceci constitue une matière que je remets à mes enfants.
                                                                                                            MERCI

                                                                                                            Répondre



                                                                                                            • Adam Fartassi

                                                                                                              25 Jan 2017 à 13:55

                                                                                                              Un livre à relire régulièrement pour mettre en place une bonne attitude financière sur le long terme. Pour moi Kiyosaki est vraiment le meilleur auteur concernant la science de l’enrichissement. J’ai préféré ce livre au premier volume et je pense que ce n’est pas la peine de l’avoir lu le premier livre pour comprendre cette suite. A première vu, le cashflow quadrant à l’air d’un simple petit croquis, mais en fait c’est un outils puissant qui facilite la compréhension.

                                                                                                              Répondre



                                                                                                              • Khamy

                                                                                                                11 Juil 2017 à 16:26

                                                                                                                Bonjour,

                                                                                                                Je lis actuellement le livre en Anglais une nouvelle édition 2017 est sortie. Grande rectification le père pauvre a arrêté ses études en 4ème (8th grade aux USA). Je ne sais pas si dans la traduction Française ils disent le bac si c’est le cas c’est une grande erreur.

                                                                                                                Le livre me plait pour le moment.

                                                                                                                Répondre



                                                                                                                • Poly Kalunga

                                                                                                                  16 Jan 2018 à 00:55

                                                                                                                  J’ai lu une partie de ce livre mais déjà je constate un changement en moi. J’invite encore d’autres à faire comme moi. Merci pour ce grand livre

                                                                                                                  Répondre




                                                                                                                  • […] Père Riche, Père Pauvre, c’est l’histoire de deux pères, l’un bardé de diplômes, l’autre titulaire d’un Bac – 2. Le père surdiplômé laissera à sa mort un héritage proche du néant avec même quelques factures impayées par ci par là. Le père titulaire d’un Bac – 2 deviendra l’un des hommes les plus riches d’Hawaï et transmettra à son fils un véritable empire. Tout au long de sa vie, le premier prononcera des phrases du type « Je ne peux me permettre de m’offrir ceci ou cela » alors que le second dira : « Comment puis-je me l’offrir ? ». […]

                                                                                                                    Répondre




                                                                                                                    • […] de livres pourront avoir autant d’impact sur votre vie que Père riche Père pauvre de Robert T Kiyosaki. En ce qui me concerne, ce livre a changé ma vie. Il m’a ouvert les […]

                                                                                                                      Répondre



                                                                                                                      • livres gratuits

                                                                                                                        6 Juil 2018 à 19:42

                                                                                                                        Merci beaucoup pour le partage
                                                                                                                        C’est le livre le plus vendu dans le monde

                                                                                                                        Répondre



                                                                                                                        • Comment devenir riche ? (la formation gratuite) – devenir-riche

                                                                                                                          1 Août 2018 à 01:17

                                                                                                                          […] Père riche, père pauvre de Robert t Kiyosaki résumé vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=ePHTn7oqfyE résumé texte : https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/pere-riche-pere-pauvre/ […]

                                                                                                                          Répondre



                                                                                                                          • Joachim

                                                                                                                            31 Août 2018 à 17:32

                                                                                                                            Super résumé du livre de Kiyosaki !

                                                                                                                            Je l’ai lu il y a 2 ans maintenant et je pense que c’est le livre qui m’a le plus inspiré.

                                                                                                                            J’ai d’ailleurs lancé un blog qui parle d’indépendance financière : http://www.lecercledesrentiers.com . ce blog va expliquer mon parcours et comment je veux arriver à la liberté financière dont parle Kiyosaki dans son livre.
                                                                                                                            J’espère arriver à sortir de cette « rat race » et devenir un investisseur qui pourra se libérer de son esclavage salarial !

                                                                                                                            J’écrirai un article sur ce livre en le référant à mon expérience personnelle.

                                                                                                                            Ses conseils sont géniaux et la manière d’expliquer est claire et accessible à tous !

                                                                                                                            C’est un modèle pour tout investisseur et toute personne qui veut atteindre l’indépendance financière 

                                                                                                                            Répondre




                                                                                                                            • […] sur la notion de bilan financier personnel, déjà abondamment évoqué dans son premier livre « Père riche, père pauvre ». Il explique, comment parti de rien, on peut atteindre une situation de surplus budgétaire […]

                                                                                                                              Répondre




                                                                                                                              • […] de minimalisme) En plus dans mon sac a dos: – Un bouquin – en ce moment je lis Père Riche Père Pauvre de Robert Koyisaki – Un petit carnet de pensées – Mon lunch! – Un […]

                                                                                                                                Répondre




                                                                                                                                • […] affirmations dans « Père Riche Père Pauvre» avaient été ridiculisées au moment de la parution du livre, notamment celle qui expliquait que […]

                                                                                                                                  Répondre




                                                                                                                                  • […] plus vous pourrez récolter de récompenses. Comme le note si bien Robert Kiyosaki dans son livre Père Riche, Père Pauvre, nul devient riche en étant […]

                                                                                                                                    Répondre



                                                                                                                                    • Septuce

                                                                                                                                      18 Déc 2018 à 23:13

                                                                                                                                      Svp ! Esceque je pourrais avoir le lien qui me permettra de télécharger le livre en pdf sur internet

                                                                                                                                      Répondre



                                                                                                                                      • monga

                                                                                                                                        19 Déc 2018 à 10:43

                                                                                                                                        merci beaucoup monsieur, car, vôtre livre m’a beaucoup aidé vraiment heureux de Liré vôtre livre est que Dieu vous bénis

                                                                                                                                        Répondre




                                                                                                                                        • […] “Père Riche, Père Pauvre” : « La principale raison pour laquelle les gens sont aux prises avec des problèmes financiers est qu’ils ont passé plusieurs années à l’école mais n’ont rien appris en ce qui concerne l’argent. Il en résulte que les gens apprennent à travailler au service de l’argent… mais n’apprennent jamais à mettre l’argent à leuleur service. » […]

                                                                                                                                          Répondre



                                                                                                                                          • Herve kikulu

                                                                                                                                            20 Déc 2018 à 22:18

                                                                                                                                            Lumiere du monde pecuniaire

                                                                                                                                            Répondre




                                                                                                                                            • […] .u169e467569040f3ae0631243b22d0f8d{padding:0;margin:0;padding-top:1em!important;padding-bottom:1em!i… […]

                                                                                                                                              Répondre




                                                                                                                                              • […] vidéo : Comment devenir riche (avec Père Riche, Père Pauvre de […]

                                                                                                                                                Répondre



                                                                                                                                                • Advaxe

                                                                                                                                                  16 Jan 2019 à 16:44

                                                                                                                                                  Merci Olivier pour ce résumé aussi riche que son initial.
                                                                                                                                                  Je suis vraiment motivé par ce livre de telle sorte que je ne me laisserai oublier Kiosaki.

                                                                                                                                                  Je suis reconnaissant des enseignements aussi importants que m’offre le Père Riche.

                                                                                                                                                  Répondre




                                                                                                                                                  • […] travailler dur est une situation permanente. C’est un principe important du célèbre livre Père Riche Père Pauvre de l’auteur américain Robert […]

                                                                                                                                                    Répondre




                                                                                                                                                    • […] Père Riche, Père Pauvre de Robert Kiyosaki […]

                                                                                                                                                      Répondre




                                                                                                                                                      • […] Père riche, père pauvre, de Robert Kiyosaki […]

                                                                                                                                                        Répondre




                                                                                                                                                        • […] Si oui, je suis heureux de partager avec vous « 8 hacks pour développer votre génie financier » tiré du livre « Augmentez votre intelligence financière » de Robert Kiyosaki qui est également l’auteur du célèbre « Père riche, père pauvre ». […]

                                                                                                                                                          Répondre



                                                                                                                                                          • jerome

                                                                                                                                                            11 Juin 2019 à 18:09

                                                                                                                                                            a propos du livre j’ai juste une question que devenons nous apres notre succes financier ?

                                                                                                                                                            perso je pense simplement que nous devenons des diables froids et sans coeur qui ne pensent qu’a se faire des benefices et capables d’user de tout les moyens pour l’atteinte de nos objectifs.

                                                                                                                                                            Répondre



                                                                                                                                                            • jerome gerard baangbag

                                                                                                                                                              11 Juin 2019 à 18:30

                                                                                                                                                              a propos du livre j’ai juste une question que devenons nous après notre succès financier ?

                                                                                                                                                              pour moi le plus important est d’être heureux dans sa vie car tout le monde ne peut pas devenir riche c’est naturel et d’ailleurs meme la nature est injuste ! de mon avis chaque etre est précieux et est née pour une mission bien précise la preuve si robert était mort comme sur une table d’accouchement lorsque sa maman le mettait au monde comme les multiples cas de décès que nous rencontrons dans nos hôpitaux aurait-il écris ce livre ? non je ne pense pas ce livre dois être vue comme un moyens et non comme une fin pour ne pas dire comme une parole d’évangile pour les croyants

                                                                                                                                                              Répondre




                                                                                                                                                              • […] Pour vous y aider, Tony donne cinq éléments fondamentaux pour acquérir des richesses. […]

                                                                                                                                                                Répondre




                                                                                                                                                                • […] elle est acceptée, votre vidéo sera publiée sur la page de ce livre. Nous élaborons présentement le concept (donc la fréquence des publications, […]

                                                                                                                                                                  Répondre




                                                                                                                                                                  • […] Dans ce livre, Robert Kiyosaki fait souvent référence à son “Père riche”. Ce “Père riche” n’est pas son père biologique, c’est le père de l’un de ses amis qui lui a prodigué de précieux conseils en éducation financière. Ce “Père riche” est le même que celui présenté dans un autre livre de l’auteur: Père riche, père pauvre.” […]

                                                                                                                                                                    Répondre




                                                                                                                                                                    • […] se résumer « grosso modo » à une bonne compilation des principaux livres sur le sujet: « Père Riche, Père Pauvre » de Robert Kiyosaki, « Tout le monde mérite d’être riche » d’Olivier Seban et […]

                                                                                                                                                                      Répondre




                                                                                                                                                                      • […] Il est essentiel de “hacker” votre éducation pour réussir en affaire […]

                                                                                                                                                                        Répondre




                                                                                                                                                                        • […] Père riche, Père pauvre de Robert Kiyosaki. L’auteur démontre comment s’enrichir vient par l’entrepreneuriat et/ou les investissements. Il fait cette démonstration en comparant le parcourt de son père – employé et pas très fortuné – et celui du père de son meilleur amis, qui était un riche homme d’affaire. […]

                                                                                                                                                                          Répondre



                                                                                                                                                                          • Renaud

                                                                                                                                                                            6 Oct 2019 à 22:51

                                                                                                                                                                            Ça c’est du résumé de malade ou je ne m’y connait pas… Un travail plus qu’excelent, merci beaucoup.

                                                                                                                                                                            Répondre



                                                                                                                                                                            • Francis

                                                                                                                                                                              20 Nov 2019 à 03:58

                                                                                                                                                                              Ce livre, loin d’un guide aurait aidé un bon nombre de gens qui pensent leur indépendance financiaire

                                                                                                                                                                              Répondre




                                                                                                                                                                              • […] L’auteur utilise, dans tous les chapitres, ces exemples qui sont des reprises des 2 pères qu’il utilise dans son livre Père Riche, Père Pauvre […]

                                                                                                                                                                                Répondre









                                                                                                                                                                                Les commentaires postés avec une adresse email non valide ne seront pas publiés

                                                                                                                                                                                Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.