AGIR

agir thami kabbaj

Phrase-résumée de “AGIR” : Apprendre, Gagner plus, Investir, Réussir, voici la formule pour accéder à la liberté financière selon Thami Kabbaj.

Par Thami Kabbaj, 2019, 304 pages.

Note : Cette chronique est une chronique invitée écrite par Ludovic du blog Objectif Liberté Financière.

Chronique et résumé du livre « AGIR » de Thami Kabbaj :

Après une carrière réussie comme trader à la City de Londres, Thami Kabbaj a connu une suite d’épreuves personnelles, professionnelles et physiques qui l’ont poussé à remettre en cause ses priorités, ses croyances et ses objectifs de vie. Trader, père de famille, agrégé d’économie, auteur et Youtubeur à succès, formateur et coach, Thami Kabbaj a su au fil des années diversifier ses compétences pour devenir un entrepreneur accompli et libre financièrement.

Malgré un emploi du temps chargé, il est un parfait exemple de personne libre financièrement toujours active et vivant sa passion par plaisir et non plus par besoin.

Son dernier livre, AGIR, résumé dans cet article, présente en 304 pages les méthodes que Thami Kabbaj a utilisées sur lui-même pour atteindre sa liberté financière. Le processus présenté ici est semblable à celui utilisé par un grand nombre de millionnaires qui ont débuté de zéro.

Cet ouvrage est un condensé des résultats de plus de 20 ans de tests, d’expérimentations, de doutes, de peurs, d’échecs et de victoires pour atteindre la liberté financière. D’après Thami Kabbaj, AGIR n’est pas une recette magique pour devenir indépendant financièrement en 6 mois. AGIR est au contraire, la présentation d’une série de méthodes simples à appliquer dans la vie de tous les jours. Oubliez donc les théories complexes qui ne fonctionnent pas et concentrez-vous plutôt sur des méthodes simples, éprouvées et efficaces.

La liberté financière

Beaucoup de personnes ont une vision erronée de la liberté financière. Contrairement aux idées reçues, la liberté financière n’est pas seulement réservée à une certaine classe sociale ou à une tranche d’âge précise. La liberté financière sera accessible à tous ceux qui s’en donneront les moyens.

Vous n’avez pas besoin d’être héritier ni cadre d’une grande entreprise pour accéder à votre liberté financière. Néanmoins, il n’y a pas de recette miracle. La liberté financière ne se présentera qu’à ceux possédant un désir ardant de l’atteindre et des plans précis pour y arriver. Mais ces efforts seront largement récompensés par la suite.

Le but ultime de la liberté financière est d’avoir la possibilité de ne plus subir la routine métro-boulot-dodo et de pouvoir enfin se consacrer à des activités qui vous sont chères à la place. Elle ne signifie pas non plus d’arrêter obligatoirement de travailler, mais seulement de le faire si vous le souhaitez.

La liberté financière permet d’arrêter d’échanger son temps contre un salaire et d’avoir plus de temps à consacrer à sa famille et à ses proches. Elle procure une liberté géographique et temporelle pour pouvoir vivre où vous le souhaitez et travailler quand vous en avez envie.

La liberté financière sera également une assurance contre les aléas de la vie et les incertitudes des prochaines décennies. Recul de l’âge de départ à la retraite, augmentation du taux de chômage, mondialisation et disparition de certains métiers en faveur de la robotisation et du développement de l’intelligence artificielle. Ce tableau est peut-être sombre, mais c’est un tableau réaliste de situation actuelle et future.

Le processus AGIR

Le processus AGIR se divise en 4 étapes distinctes :

  • A pour Apprendre
  • G pour Gagner plus
  • I pour Investir
  • R pour Réussir, Retraite, Repos ou Rêves

« Beaucoup de personnes ont des rêves, mais ceux qui réussissent ont des objectifs ».

Selon Thami Kabbaj, le processus AGIR vous permettra de ne plus avoir de compte à rendre à personne, de vivre de vos passions et de vivre une expérience extraordinaire.

« Si vous avez un plan et si vous savez ce qu’il faut faire pour y arriver, rien ni personne ne pourra vous empêcher d’atteindre vos objectifs. »

Chapitre 1 : À la recherche de la liberté financière

Épisode 1 : Le golden-boy

Après avoir travaillé durement, sacrifié son temps libre au profit de son éducation et investi la majorité de ses économies dans des livres et des logiciels de trading, Thami Kabbaj atteignit son rêve, travailler dans le monde fermé de la finance.

Il travailla alors entre 2000 et 2002 chez Trading central à Paris et comme trader pour une banque suisse à la City de Londres. Contrairement à un grand nombre de ses camarades de classe, il intégra ces sociétés sans piston, simplement grâce à ses qualités humaines et professionnelles.

Ces années en tant que responsable du trading sur les US et responsable de l’analyse technique lui permirent de se faire un nom dans le milieu de la finance. Il était alors un golden-boy respecté de ses collègues, percevant un bon salaire et des bonus annuels très intéressants.

Épisode 2 : Sauver sa peau et ne pas perdre son fils

Courant 2002, il quitta le job de ses rêves pour retourner à Paris, se marier et devenir papa quelques mois plus tard. Malgré son retour à Paris, sa nouvelle épouse décida de divorcer une semaine à peine après leur mariage. Le début des difficultés commença alors pour lui.

Il se retrouva au chômage (et même au RSA durant une courte période) et à vivre dans un studio de 10 mètres carrés, loué à l’un de ses amis. Malgré un excellent CV et un très grand nombre de candidatures envoyées, il ne recevra que des refus. Il se rendra alors compte qu’il était beaucoup plus simple de trouver un nouvel emploi lorsque l’on est déjà en poste plutôt qu’au chômage.

Afin de pouvoir avoir la garde alternée de son fils un weekend sur deux, il eut l’obligation de se remettre à flot financièrement. Il décida donc de se préparer à passer l’agrégation d’économie, l’un des concours les plus difficiles de France.

Épisode 3 : L’œil du tigre

Sur près de mille candidats, venant des écoles les plus prestigieuses de France et se présentant au concours, moins d’une centaine d’entre eux allait être retenue.

Malgré une situation familiale compliquée, il réussissait à se préparer psychologiquement pour se présenter à l’une des épreuves les plus difficiles de sa vie.

Il décrocha malgré tout son agrégation d’économie en juin 2005. Ce diplôme lui permit de devenir professeur d’économie à Paris Dauphine, pouvoir couvrir ses dépenses courantes, mais surtout continuer à vivre en région parisienne proche de son fils.

Épisode 4 : La Star de l’économie et du Trading

En 2006, la mère de Thami le pousse à utiliser son expérience professionnelle et ses connaissances pour écrire un livre. S’en suivit un an de travail acharné. Professeur le jour et écrivain le soir et les weekends. Chaque moment de son temps libre était consacré à l’écriture des 1000 pages de ses deux premiers ouvrages. L’art du trading et Psychologie des grands traders virent le jour en 2007.

l'art du trading thami kabbaj

« Qu’est-ce qu’une année dans la vie d’un homme ? »

Hasard ou coïncidence, ces ouvrages sur le trading sortirent dans les kiosques quelques mois seulement avant l’affaire Kerviel. Cet évènement lui donnera une forte médiatisation. Thami Kabbaj se retrouve alors invité sur les plateaux de télévision pour être interviewé comme un expert des marchés financiers.

Épisode 5 : N’attendez pas qu’il soit trop tard pour changer de vie et agir

« Je ne trouve plus une minute pour souffler ! »

Thami Kabbaj se retrouva alors sous les feux des projecteurs, invité dans les médias et animant de nombreuses conférences, il ne trouve plus une minute pour souffler.

Une nuit, alors qu’il se lève pour aller à la salle de bain, il perdit connaissance, s’effondra, et sa tête heurta un meuble. Sa chute le laissa inconscient quelques instants. À son réveil, il se rendit compte qu’il saignait du crâne et qu’il était passé à quelques centimètres de se briser la nuque. Le SAMU l’amena alors à l’hôpital ou il passa quelques jours en soins intensifs.

Trois semaines plus tard, lors d’un séjour au Mexique pour les fêtes de fin d’années, il est victime d’un AVC. Rapatrié en France, il passa les vacances de Noël 2009 dans un hôpital parisien.

Suivant ces deux épisodes, les médecins le mettent sous anti dépresseur.

Janvier 2010, son ex-femme décida de partir s’installer sur la Côte d’Azur avec son fils. Nouveau coup de massue. Il remporte tout de même le trophée d’or de l’analyse technique en mars 2010, mais quittera définitivement la grisaille parisienne la même année, direction la liberté financière.

Épisode 6 : La liberté financière

« Je me suis rendu compte que si je n’étais pas encore libre financièrement c’était tout simplement que je n’avais rien fait pour le devenir, car je n’avais jamais appris. Étonnant pour un agrégé d’économie. » Thami Kabbaj.

Suivant ces épisodes difficiles, Thami Kabbaj commença à se former aux principes de la liberté financière auprès des meilleurs experts au monde. Il mit alors autant d’énergie dans cette formation que celle utilisée lors de la préparation à son agrégation d’économie.

Son changement d’état d’esprit lui permit de devenir libre financièrement encore plus rapidement que ce qu’il espérait.

Sans patron ni obligation géographique ou temporelle, il a aujourd’hui la possibilité de travailler quand il le veut et de partir en vacances quand il le souhaite. Il voit son fils régulièrement qui reste fier du parcours de son papa malgré les montagnes russes émotionnelles, personnelles et professionnelles rencontrées sur le chemin du succès.

  • 3 leçons à retenir de son parcours :

    1. Le fait d’être sur diplômé ne protège pas des aléas de la vie
    2. Les aléas de la vie ne préviennent jamais
    3. Il ne faut jamais désespérer et être capable de tourner la page le plus rapidement possible

Chapitre 2 : Pourquoi devez-vous absolument devenir libre financièrement ?

« Devenir libre financièrement n’est plus un luxe aujourd’hui, mais une nécessité. »

Le monde n’a jamais été aussi inégalitaire qu’aujourd’hui. L’écart entre les plus riches et la classe moyenne s’accélère de plus en plus sans que ni les entreprises ni les gouvernements puissent y faire quoi que ce soit.

Les enfants issues des familles les plus riches auront la chance d’étudier dans les meilleurs collèges, lycées et ainsi être admis dans les meilleures écoles et universités. Cet avantage dès la naissance leur permettra ensuite d’intégrer les plus grandes entreprises et d’accéder aux postes les plus rémunérateurs, leur garantissant un excellent avenir financier.

Pour les gens issus des classes moyennes et pauvres, le tableau est différent. Les personnes issues de ces classes sociales devront AGIR le plus tôt possible pour faire face aux 5 grands dangers nous guettant dans les décennies à venir.

  • Danger n°1 : La difficulté de l’État à payer les retraites

L’augmentation de la durée de vie grâce aux progrès de la médecine, mais également à l’amélioration des conditions de vie en général, fait qu’il y aura de plus en plus de personnes âgées dans les années à venir. Malheureusement, il semblerait que l’augmentation du nombre de personnes à la retraite ne sera pas compensée par le nombre de personnes en activité. Le ratio retraité/travailleur devrait donc augmenter de plus en plus, ce qui posera certainement des soucis au niveau de la gestion des retraites par l’État.

  • Danger n°2 : Une épargne pillée en toute légalité par les banquiers

Comme beaucoup d’épargnants, vous faites sans doute confiance à votre banquier pour gérer votre épargne. Pensant que votre argent sera mieux géré par votre banquier que par vous-même vous acceptez sans même vous poser de questions de payer des frais en échange d’une gestion professionnelles.

Du fait de la puissance des intérêts composés, sur le long terme ces frais vont vous priver de 50 à 70% de la performance réelle de vos placements. La différence entre cette performance brute et les intérêts nets perçus sur votre placement seront récupérés par votre banque et votre banquier en toute légalité.

Cette raison est la raison principale pour laquelle apprendre à gérer de manière autonome vos investissements sera la seule manière de pouvoir vous créer une rente décente, grâce aux marchés financiers, pour assurer vos vieux jours.

  • Danger n°3 : Le chômage

Le développement rapide de la robotisation et de l’intelligence artificielle aura un impact très important sur le paysage industriel de ces prochaines années. Le mouvement est déjà en marche, principalement dans l’industrie et dans le secteur automobile en particulier. Les robots ont déjà remplacé de nombreux ouvriers se retrouvant alors au chômage.

Cette évolution rapide ne touchera pas seulement les métiers manuels. Les métiers à plus haute valeur ajoutée seront également impactés par ces nouvelles technologies. Personne n’est en mesure de dire quel sera l’impact réel de la robotisation et du développement de l’intelligence artificielle. Mais ce qui est sûr est que leur effet se fait déjà ressentir et ne sera que plus marqué dans les années à venir.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Notre voisin millionnaire

La liberté financière se présentera alors comme une assurance vous permettant de vous couvrir en cas de perte de votre emploi et vous assurera des ressources financières nécessaires pour subvenir aux besoins de votre famille.

  • Danger n°4 : Être malheureux toute sa vie au travail

D’après Thami Kabbaj, il semblerait qu’en France, seul un très faible pourcentage des employés soit heureux et investi dans leur travail.

Que souhaitez-vous faire durant vos prochaines années ? Subir la routine du métro-boulot-dodo, percevoir un salaire couvrant à peine vos dépenses courantes, avoir peur de faire partie du prochain plan de licenciement de votre entreprise et passer la majorité de votre temps avec des collègues que vous n’appréciez que moyennement ?

Si la réponse est non, vous avez tout intérêt à travailler activement dès aujourd’hui sur la construction de votre liberté financière.

  • Danger n°5 : Continuer à s’appauvrir et à subir une situation injuste toute sa vie

La classe moyenne est la classe sociale qui paye le plus d’impôt en France et dans le monde en général. La majorité des grands États sont fortement endettés et ont donc besoin d’argent pour payer leurs dettes.

« Plutôt que de diminuer son train de vie, un État renflouera ses caisses de la manière la plus simple et la plus rapide : en augmentant les impôts. Les salariés seront encore et toujours la principale cible. »

Suivant ce raisonnement, les impôts ne pourront faire qu’augmenter dans les années à venir. Comme c’est le cas depuis de nombreuses années maintenant, le prix des biens de consommation et le montant des impôts augmentent bien plus rapidement que le salaire moyen. Les salariés voient donc leur pouvoir d’achat baisser d’année en année. Les riches sont donc de plus en plus riches, les pauvres de plus en plus pauvres et la classe moyenne de moins en moins riche.

Première étape du processus AGIR : Apprendre

Apprendre pour dépenser moins, gagner plus, investir plus intelligemment et mettre en place un plan d’action précis.

Chapitre 3 : Éliminer les fausses croyances, les blocages temporaires et accepter de changer

« Je suis devenu millionnaire par hasard. »

Thami Kabbaj nous explique au début de ce chapitre qu’il est devenu libre financièrement sans plan, sans processus ni stratégie. À cause d’un manque d’éducation financière, il a dû tâtonner pour y parvenir.

Un manque d’éducation financière

Le manque d’éducation financière est un problème rencontré par la grande majorité d’entre nous. Personne ne nous a jamais appris à générer de l’argent, à en garder et à le faire fructifier.

Le père de Thami Kabbaj avait l’habitude de lui dire : « Fais de bonnes études, travaille dur, achète une maison et tu pourras te reposer quand tu seras vieux. »

Malheureusement, travailler dur ne suffit pas. Il faut avant tout travailler efficacement et intelligemment.

Les croyances limitantes

Si vous souhaitez devenir libre financièrement, il vous faudra également éliminer l’ensemble des croyances limitantes de votre esprit. En voici les principales :

  • L’argent ne fait pas le bonheur

Thami Kabbaj nous fait savoir qu’il est bien plus heureux depuis qu’il est libre financièrement et libre de faire ce qu’il a envie de faire quand il le souhaite, que quand il était sans le sou et loin de sa famille.

  • Il faut travailler dur pour gagner de l’argent

D’après Thami Kabbaj oui et non. Il lui est arrivé de travailler dur et de percevoir moins de revenus que dans certaines périodes où il travaillait moins.

Cependant, au début un travail minutieux et précis sera nécessaire. Il vous faudra travailler de manière intelligente à la mise en place d’un système qui génère du cash 24h/24 et 7j/7.

  • Il faut se protéger contre les mauvais jours

Les personnes ayant un état d’esprit orienté vers la liberté financière devront accepter de prendre des risques calculés lors de leurs investissements.

Un fonds d’urgence sera néanmoins nécessaire. Il devra représenter de 6 à 12 mois de dépenses courantes. Et il devra être accessible à tout moment afin de subvenir à vos besoins en cas de perte soudaine d’emploi ou de tout ennui autre.

  • Voulez-vous avoir raison ou voulez-vous être riches ?

Ne perdez ni votre temps ni votre énergie à faire entendre à quelqu’un ce qu’il ne souhaite pas entendre, même si vous savez que vous avez raison. Focalisez-vous sur votre succès financier et mettez votre ego de côté de temps en temps.

L’âge, la couleur de peau, l’origine et les études n’ont aucune incidence sur votre avenir financier. L’argent ne discrimine personne. Peu importe vos origines ou votre métier, les seules choses qui compte réellement sont les efforts que vous allez investir et le travail que vous allez réaliser.

  • Devenir libre financièrement est un mythe

C’est ce que Thami Kabbaj pensait également à ses débuts. Et pourtant il se trompait. Si vous ne pensez pas que devenir libre financièrement est possible, vous ne le deviendrez jamais.

Chapitre 4 – Le meilleur investissement au monde : la formation !

meilleur investissement au monde agir continuer d'apprendre

La formation est le meilleur investissement au monde. C’est celui qui, sur le long terme, a le plus fort rendement. Cependant, le savoir n’est utile que s’il est mis en pratique. Il ne sert à rien de passer sa vie à apprendre si vous ne passez jamais à l’action.

La formation classique

Le premier type de formation est la formation classique, via les écoles de commerce, les écoles d’ingénieurs et les universités. Ces établissements ne vous permettront cependant pas de développer des connaissances solides en investissement ou en business. En contrepartie, ce type de formation permet d’accéder à des postes plus rémunérateurs, permettant ainsi d’augmenter la capacité d’investissement.

Ce résonnement n’a de sens que si la filière suivie a des débouchés sur des métiers rémunérateurs. Si les métiers proposés en fin d’études n’ont pas un salaire nettement supérieur à celui d’un emploi ne nécessitant pas de diplôme, l’investissement en temps et en argent ne sera pas rentable même sur le long terme.

La formation auprès d’experts

Le deuxième type de formation sera la formation auprès d’experts ayant des connaissances dans un secteur particulier dans lequel vous souhaitez développer vos compétences.

Si vous souhaitez devenir un expert dans votre domaine et pouvoir vivre de votre passion, il sera alors nécessaire de vous former seulement auprès des meilleurs. Thami Kabbaj présente dans ce chapitre la liste des personnes avec lesquelles il s’est formé ces dernières années. Cette liste contient des experts tels que Jack Canfield, Brendon Burchard, Harv Eker, Marie Forleo, Jeff Walker, Ryan Deiss, Brian Tracy et Russell Brunson entre autres.

Pour obtenir des résultats rapides, il vous faudra travailler avec des personnes ayant déjà eu des résultats. Prenez le temps avant de choisir un coach ou un formateur. La formation demande du temps. Mais ce temps ne sera pas du temps perdu.

Même si faire des études permet d’assurer ses arrières, la clé du succès sera de continuer à se former toute sa vie. Investissez sur vous-même avant de commencer à investir dans n’importe quel domaine que ce soit.

Deuxième étape pour Agir : Gagner plus

Suivant la première phase du processus AGIR, Apprendre, destinée à vous inculquer l’importance de l’apprentissage, cette deuxième étape sera orientée sur le fait de gagner plus d’argent afin d’accélérer votre accès à la liberté financière.

Chapitre 5 : L’argent, le carburant de votre liberté financière.

L’argent sera bien évidemment l’élément clé de la liberté financière. Sans lui, l’accès à la liberté financière sera malheureusement impossible. Il sera donc nécessaire de commencer à épargner le plus tôt possible.

L’épargne est importante et sans elle il ne sera pas possible d’investir. Épargner est un exercice obligatoire pour toutes les personnes recherchant la liberté financière. Cependant, épargner ne suffit pas.

La victime de la rat race

La victime de la rat race sera victime toute sa vie du métro-boulot-dodo. Et elle restera pris au piège de la société de consommation. Lorsqu’elle percevra une augmentation, elle augmentera aussitôt son niveau de vie et donc ses dépenses. Elle achètera des passifs, au lieu d’investir des actifs générant des revenus passifs.

Pour sortir de ce cercle vicieux, une victime de la rat race aura besoin d’apprendre à se payer en premier. Mais aussi apprendre à épargner au moins 10% (ou plus) de ses revenus chaque mois. Elle devra également limiter ses dépenses inutiles, qui sur le long terme peuvent représenter une somme importante.

Le bon père de famille

Contrairement aux victimes de la rat race, le bon père de famille limite ses dépenses et économise. Ces économies vont généralement être placées sur un livret A ou une assurance vie, car il a peur d’investir le fruit de son dur labeur dans des investissements plus risqués, mais beaucoup plus rémunérateurs.

Ces personnes seront généralement propriétaires de leur logement, mais elles ne deviendront jamais libres financièrement, car le rendement de leurs placements ne sera pas suffisamment élevé pour leur assurer cette liberté.

L’investisseur malin

L’investisseur malin, quant à lui, limitera ses dépenses et augmentera le plus possible la différence entre ses revenus et ses charges. Il utilisera ce capital pour investir de manière automatique dans des placements à haut rendement.

Il se développera un patrimoine d’actifs, lui générant des revenus passifs. Au fil des années, ces investissements génèreront des rentes suffisamment élevées qui lui permettront de quitter la routine du métro-boulot-dodo pour enfin vivre la vie de ses rêves.

Chapitre 6 : Comment multiplier ses revenus par 5 ou par 10

Il est tout à fait possible de devenir libre financièrement en 5 ans, 10 ans ou même 20 ans. Cela ne dépendra que de l’intensité et de l’énergie que vous y consacrerez. L’important est de savoir dès le début dans combien de temps vous souhaitez réaliser vos objectifs. Un objectif doit être défini dans la durée. Cela vous permettra de mettre un plan d’action correspondant au temps imparti pour le réaliser.

Si vous souhaitez devenir libre financièrement en 5 ans, il faudra alors mettre en place une stratégie beaucoup plus agressive que si vous souhaitez y arriver en 20 ans.

Quel que soit le temps imparti pour la réalisation de votre projet, il sera tout de même important de percevoir des revenus les plus élevés possible afin d’accélérer le processus.

Quelques métiers et activités vous permettant de le faire :

  • Banquier d’affaires, trader, ingénieur, programmeur, comptable, docteur, vendeur, etc.
  • Avoir une activité rémunératrice durant son temps libre
  • Développer un blog, une chaine YouTube, écrire des livres ou toute autre création d’actifs
  • Investir en Bourse ou dans l’immobilier locatif

Monétisez vos services et vos produits

Gagner de l’argent est tout à fait normal. Et il en va de même pour gagner de l’argent en proposant des formations.

Si vous aidez des gens en leur proposant des solutions à leurs problèmes, n’ayez pas honte à demander une rémunération en retour. Les supermarchés le fond, le tuteur de mathématiques aidant votre fils à passer son baccalauréat également, alors pourquoi pas vous ?

En gagnant votre vie grâce aux services que vous rendez, vous aurez la possibilité de vous focaliser entièrement sur cette activité. Cela vous permettra de produire du contenu de valeur, augmentant ainsi votre trafic, votre relation avec votre audience et vos clients, mais également votre autorité et votre crédibilité.

Chapitre 7 : Créer un mini empire sur internet (MEI)

Seuls 4% des business créés survivent plus de 10 ans. Ce chiffre est très faible sur le long terme. Car, beaucoup de personnes se lancent dans la création d’un business en ligne sans méthodes. Et ainsi, se découragent face au manque de résultats.

Alors, pourquoi investir du temps à créer un empire sur internet ?

Créer un mini empire sur internet est pourtant une excellente méthode. Tout d’abord, pour se créer des revenus complémentaires. Et ensuite, même pour envisager de quitter son emploi si vous arrivez à générer plus de revenus qu’avec votre job actuel.

Se créer un mini empire sur internet est un excellent moyen de quitter la rat race et la routine du métro-boulot-dodo. En créant un business en ligne vous pourrez travailler depuis chez vous ou depuis l’endroit que vous souhaitez. Vous n’aurez plus l’obligation de prendre des congés en période de congés « classique », mais seulement quand vous le souhaitez.

Réussir en business demande néanmoins une persévérance hors de commun et beaucoup de travail (au début).

Qu’est-ce qu’un mini empire sur internet ?

Selon Thami Kabbaj, un mini empire repose sur le fait de proposer des produits ou des services en ligne. Cela peut être sous forme d’un e-commerce, de formation en ligne, de coaching ou de consulting.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études

Il est possible de démarrer votre business avec très peu de moyens. Lors de la création de celui-ci, vous n’aurez pas besoin d’avoir de locaux ou de salariés. De plus, au démarrage, les investissements et les frais fixes sont très faibles.

Quand Thami s’est lancé dans la création de son mini empire sur internet, il n’avait aucune connaissance dans le business en ligne ou le marketing et il n’était pas doué en informatique.

Il tomba un jour par hasard sur des vidéos de Brendon Burchard, Tim Ferriss et Jeff Walker. Tous les trois parlaient d’une méthode pour réaliser l’équivalent d’un an de chiffre d’affaires en moins d’un mois. Il se décida alors à passer à l’action et à tenter sa chance.

Gagner de l’argent en apportant énormément de valeur

« Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour dans votre vie. » Confucius.

Il n’est pas nécessaire d’être un expert pour vous lancer dans la création de contenu sur internet. Beaucoup de personnes créent des chaines YouTube ou des Blogs sans être des experts dans leurs domaines. Si c’est votre cas, il faudra tout de même consacrer beaucoup de temps à votre formation et à la création de contenu authentique et de qualité avant d’avoir un retour significatif.

Malgré la compétition actuelle sur internet, il y a et il y aura toujours de la place pour de nouvelles personnes. Vous devrez seulement placer la barre encore plus haut que vos concurrents directs. En travaillant sur la création de contenu de qualité sans date de péremption, vous travaillerez sans vous en rendre compte sur la création d’actifs qui sur le long terme génèreront des revenus passifs.

Dans quels domaines créer un MEI ?

Lors du choix du thème de votre business en ligne, vous devrez vous focaliser sur des domaines aidant des personnes à résoudre des problèmes de la vie de tous les jours.

Les 3 principaux secteurs où le public est prêt à dépenser de l’argent pour se former sont :

  • L’argent – Comment gérer son épargne, gagner plus et investir, etc.
  • La santé – Comment rester en forme, perdre du poids, manger plus sainement, etc.
  • Les relations – Comment trouver l’âme sœur, éduquer correctement ses enfants, etc.

Pour que votre MEI réussisse, vous devrez avoir une passion pour la thématique choisie. Ou au moins une raison de vous intéresser à ce domaine. En effet, vous allez passer énormément d’heures, de jours voire même d’années à travailler sur votre business en ligne. C’est pourquoi il sera primordial que la thématique choisie vous intéresse.

Assurez-vous également qu’il existe déjà un marché. Avoir de la concurrence est plutôt un bon signe. Cela signifie qu’il y a du potentiel et un marché déjà présent.

Une fois la thématique de votre MEI choisie, vous devrez vous focaliser sur les clés de la réussite d’un business en ligne, qui sont :

  • La création de contenu et de produits de qualités
  • Le développement du trafic
  • La vente de vos services et produits via l’utilisation de méthodes de ventes efficaces

booster ses revenus blog trading

Chapitre 8 : Booster ses revenus grâce au trading

Beaucoup de personnes sont attirées par le trading et son apparente simplicité, mais il n’en est rien. Le trading est un métier à part entière. Réussir en trading signifiera de fournir beaucoup de travail, d’utiliser une méthodologie et de travailler dans conditions professionnelles.

Si vous ne comptez pas vous donner à 100% dans cette activité, Thami Kabbaj vous conseille de passer votre chemin.

  • Les courtiers

Réussir en trading passera tout d’abord par la sélection de bons courtiers. Beaucoup de personnes ne réussissent pas en trading du fait d’une mauvaise sélection de leurs courtiers.

Lorsque vous débutez en trading choisissez un courtier qui n’impose pas de minimum au niveau des frais de courtage, qui dispose d’une plateforme de trading simple et fiable et qui utilise un système de régulation.

Les courtiers ne sont pas des banques. Il se peut que suite à une crise financière un courtier fasse faillite et ne soit pas sauvé par un gouvernement. Ne placez donc pas toute votre épargne chez un seul courtier.

Ne placez que l’épargne que vous accepteriez de perdre, 5% de votre épargne totale par exemple. Lorsque vous trader, votre capital est à risque. Commencez petit et montez en puissance seulement quand vous aurez acquis assez d’expérience et de maitrise de la méthode. Comme dans la plupart des métiers, il sera nécessaire de pratiquer cette activité durant 5 à 7 ans avant d’en maitriser les bases.

  • Quels sont les marchés à trader et les produits à travailler ?

Il existe différents produits à trader. Vous pouvez trader les devises, les actions, les indices, les matières premières, etc. De plus, chaque trader en fonction de ses connaissances, de sa personnalité, de ses capitaux et de son temps à disposition devra choisir le marché qui lui correspond le mieux.

  • Quel matériel pour trader ?

Trader demande d’utiliser le même matériel que les professionnels (station de trading 2 à 6 écrans, onduleur, connexion 4G, back-up avec possibilité de couper ses positions rapidement). Il est déconseillé de trader avec votre smartphone.

  • Trader chez soi ou dans une structure professionnelle ?

Le trading présente l’avantage de pouvoir travailler depuis chez soi. Cette solution présente des avantages certains, mais également des inconvénients.

En faisant du trading depuis chez vous, vous n’aurez pas à payer de frais liés à la location de matériel. De plus, vous pourrez organiser votre emploi du temps à votre guise. Et ainsi, vous passerez également plus de temps avec votre famille. En contrepartie, vous serez seuls, vous manquerez d’émulation et n’aurez pas de garde-fous durant les périodes de perte.

Que vous débutiez depuis chez vous avec votre ordinateur personnel ou dans une salle de marché, ne commencez jamais à trader avec de l’argent réel. Lors de vos premiers mois (3 à 6 mois) en tant que trader débutant, vous devrez mettre au point vos techniques et vous tester personnellement en tradant virtuellement. Ce n’est que lorsque vous maitriserez la méthode et vos émotions que vous pourrez commencer à trader avec vos économies.

  • Les différents types de trading

Il existe différentes techniques de trading dont l’investissement, le swing trading, le day trading et le scalping.

L’investissement repose sur le fait d’acheter des titres et de les conserver sur une période longue, de 3 ans jusqu’à 10 ans voire même plus. Cette méthode est celle que Warren Buffet a utilisée pour construire en partie sa fortune. Elle est performante sur les marchés haussiers, mais totalement contreproductive lors de période de marchés sans tendances ou baissiers. De plus, l’investissement ne semble plus être adapté aux marchés fortement volatils d’aujourd’hui.

Le swing trading repose sur le même principe que l’investissement, mais sur des périodes plus courtes, de quelques jours à quelques semaines. Le swing-trader jouera sur des mouvements impulsifs du marché et évitera de rester coincé dans une position sans tendances. Le timing sera alors important. Ce style de trading convient parfaitement aux personnes n’ayant pas la possibilité de consacrer du temps au trading durant leur journée.

En contrepartie, cette méthode d’investissement présente le problème de mettre son capital au risque des variations de marché durant la nuit et le weekend. Un titre peut voir sa valeur fortement augmenter ou baisser lors de l’ouverture des marchés par rapport à sa valeur lors de la clôture précédente. Ce phénomène peut s’expliquer par des évènements au sein d’entreprises ou dans le monde (attentat, coup d’État, catastrophes naturelles, etc.).

Le day trading est un style de trading où les positions sur le marché sont ouvertes et fermées lors d’une même séance. L’avantage par rapport au swing trading est que la performance de votre portefeuille ne dépend pas des évènements extérieurs survenant durant les heures de clôture des marchés.

D’après Thami Kabbaj, le day trading doit être considéré comme une activité et non comme un passe-temps. En fonction des configurations des marchés, il faudra y consacrer de 30 minutes à 5 heures par jour. La forte baisse des frais de courtage ces dernières années, ainsi que l’amélioration des plateformes de trading ont largement participé à la démocratisation de ce type de trading. Malgré tout, même s’il reste accessible au plus grand nombre sachez que seul un très faible pourcentage des traders (professionnels et particuliers) réussit à réaliser une performance positive.

Formez-vous avant de vous lancer dans le trading.

Le scalping est une forme avancée du day trading. Le scalper capitalisera sur des petits mouvements de marché. Un scalper professionnel pourra passer jusqu’à 300 ordres par jour.

Troisième étape d’AGIR – Investir intelligemment

Depuis 2017 le taux d’inflation est supérieur à celui du livret A. Cela signifie que l’argent non investi, ou placé sur des placements ayant un rendement net inférieur à celui du taux d’inflation, se dévalue d’années en année. Afin d’éviter à votre épargne de perdre de la valeur chaque année, vous devrez l’investir intelligemment.

Investir intelligemment permet aussi de diversifier ses sources de revenus. La situation économique actuelle est telle que, malgré les idées reçues, ne compter que sur son job comme source de revenus est très dangereux. La multiplication des sources de revenus, actives et passives, sera une assurance contre les aléas de la vie.

Thami Kabbaj ajoute également que l’on ne devient jamais libre financièrement seulement grâce à son emploi, même si l’on gagne beaucoup d’argent.

Voici quelques exemples d’investissement passifs :

  • Loyer perçu grâce à vos investissements en immobilier locatif
  • Dividendes de placements boursiers
  • Droits d’auteurs – livres, musique, créations artistiques
  • Investir dans des sociétés non cotées en Bourse (business Angel)

agir investir devenir financierement libre

Chapitre 9 : La meilleure stratégie pour devenir libre financièrement en moins de 10 ans

Apprendre à investir son argent est la compétence la plus importante dans la recherche de la liberté financière. Cependant, dans la grande majorité des cas, avant de pouvoir investir vous devrez passer par la case salariat.

Le salariat est un passage obligé pour toutes les personnes souhaitant accéder à leur liberté financière et n’ayant pas les capitaux pour y parvenir. Le salariat ne devra cependant être qu’une étape sur le chemin de la liberté financière. Vous devrez éventuellement en sortir si vous ne souhaitez pas être dépendant toute votre vie d’une fiche de paie.

Stress, pression de la hiérarchie, collègues inintéressants, peur du licenciement, burnout, la liste des raisons pour lesquelles vous devez tout faire quitter le salariat le plus vite possible est longue.

Malgré les inconvénients du salariat, avoir en emploi stable vous permettra d’avoir une épargne pour investir en Bourse tous les mois, obtenir un crédit immobilier pour investir dans l’immobilier locatif ou encore vous créer un capital de départ pour pouvoir faire du trading.

Une fois de plus, le secret de la liberté financière repose sur la création d’actifs qui génèreront des revenus passifs de manière systématique dans le futur. Formez-vous, augmentez vos revenus et investissez pour créer ces actifs, même si vous pensez que c’est risqué. Le plus grand risque est justement de ne pas en prendre.

Chapitre 10 – Devenir millionnaire grâce à la Bourse : Un jeu d’enfants !

« L’argent ne doit pas être considéré comme une finalité, mais comme un moyen et un pouvoir. »

L’investissement en Bourse est encore aujourd’hui très impopulaire en France. Ainsi, en 2015 moins de 8% de la population détenait des actions, directement ou indirectement. La Bourse fait encore peur, car les gens ne comprennent ni son fonctionnement ni son utilité. Les souvenirs des krachs boursiers du début des années 2000 et la crise des subprimes de 2007-2008 sont encore gravés dans la mémoire collective. Certains ont perdu des fortunes en Bourse durant ces événements.

Le manque de formation avant de se lancer dans l’investissement en Bourse est la raison de cette situation. Ne pas avoir de connaissances des marchés financiers mène à deux problèmes. L’achat des mauvais produits financiers au mauvais moment et la délégation de la gestion de son épargne à des fonds de gestion ou à sa banque.

Cependant, Thami Kabbaj met en avant dans ce chapitre que la Bourse est le placement le plus rentable sur le long terme. Et même, devant l’immobilier. Il ajoute que la gestion d’un portefeuille est bien plus simple qu’il n’y parait. La gestion d’un portefeuille ne demande que quelques minutes par mois une fois ses mécanismes assimilés. La Bourse sera donc un des piliers permettant d’accéder à la liberté financière.

Les performances historiques

Le S&P 500, indice basé sur 500 grandes sociétés cotées sur les Bourses américaines, a réalisé une performance moyenne de plus de 10% depuis 1970. De ce fait, 10 000 euros investis en 1970 vaudraient plus d’un million d’euros aujourd’hui.

Malgré les krachs boursiers et les crises économiques, il a été prouvé que par tranche de 20 ans, les marchés financiers n’ont jamais été baissiers.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Un livre qui a changé ma vie : Père riche, père pauvre !

Attention aux frais de gestion

Lors du choix de vos placements financiers, ne faites confiance à personne d’autre qu’à vous-même. Votre banquier touchera des commissions sur les produits qu’il vous vendra. Certains produits le rémunérant mieux que d’autres, il n’hésitera pas à vous proposer des produits moins performants avec des frais de gestion plus élevés. Mais, ceux-ci, ayant une rémunération plus intéressante pour lui.

Faites bien attention au montant des frais de gestion lorsque vous choisissez un placement. Des frais de gestion de 2 ou 3% auront une incidence grave sur la performance de votre portefeuille sur le long terme. Formez-vous et apprenez à prendre vos décisions par vous-même.

Ne cherchez pas à battre le marché, soyez le marché

L’une des erreurs que font beaucoup de personnes en investissant sur les marchés financiers est de chercher à battre les marchés. En d’autres mots, elles cherchent à réaliser une performance supérieure à celles des indices de référence, tels que le CAC40 ou le S&P500 par exemple. L’investissement en Bourse et différent du trading. En investissant de manière passive, l’investisseur doit chercher avant tout une performance lui permettant de lui générer une rente sur un horizon à long terme, 10, 15 ou 20 ans.

Une manière simple de suivre les marchés est d’investir via des ETF (Exchange-Traded Fund) ou Trackers. Les ETF sont des fonds indiciels qui répliquent la performance des indices boursiers nationaux (tels que le CAC40 ou le S&P500) ou internationaux (MSCI World ou MSCI Emerging Market), des obligations ou encore des métaux précieux (or, argent, etc.).

L’avantage d’investir en utilisant des ETF, par rapport à des actions via du stock picking, est qu’il est possible de suivre la performance d’un panier d’actions (40 pour un ETF suivant la CAC40 et plus de 1600 pour un ETF suivant l’indice MSCI World) en achetant un seul ETF. Les frais de gestion des ETF sont très faibles (aux alentours de 0.3% par an). Tout comme les frais d’achat de revente, qui sont même gratuits chez certains courtiers.

Cliquez ici si vous souhaitez en savoir plus sur les ETF.

Chapitre 11 : Devenir rentier avec l’immobilier même en démarrant de zéro

agir devenir rentier immobilier

Beaucoup d’investisseurs préfèrent investir dans l’immobilier plutôt que dans la Bourse. En effet, d’une manière générale, l’immobilier est bien moins volatile que la Bourse.

L’investissement immobilier représente une très bonne manière de diversifier son portefeuille d’actifs. Il vous permettra de générer des revenus passifs. À condition de connaitre les règles à respecter et de les appliquer à la lettre.

Les stratégies immobilières

Le flip immobilier consiste à acheter un bien immobilier, appartement, immeuble ou maison et à le revendre rapidement pour un prix plus élevé que son prix d’achat. Ce type d’opération est réalisé sur des biens nécessitant généralement des travaux de rénovation.

L’achat-revente consiste lui, à acheter un bien dans l’optique d’une revente après l’avoir habité ou loué durant quelques mois ou quelques années.

Dans ces deux premières configurations, le but de l’investisseur sera de réaliser un bénéfice au moment de la revente du bien immobilier.

L’achat-conservation est quand a-t-elle une stratégie qui repose sur le fait d’acheter un bien immobilier pour le conserver pour une durée indéterminée dans le but de générer des revenus passifs. C’est cette méthode que Thami Kabbaj recommande d’utiliser pour accéder à votre liberté financière.

La réussite de cette méthode passera par la génération d’un cash-flow positif. Le cash-flow est la différence entre le loyer perçu et l’ensemble des charges (remboursement du crédit immobilier, frais divers, impôts, etc.). On parlera de cash-flow positif lorsque cette différence sera positive et de cash-flow négatif dans le cas contraire.

Le marché immobilier

Du fait de l’augmentation continue de la population mondiale, des flux migratoires, de l’exode rural et du nombre croissant de divorces, le marché de l’immobilier et de l’immobilier locatif en particulier se porte toujours bien.

Malgré la demande croissante de logement, investir dans l’immobilier locatif n’est pas si simple qu’il n’y parait. Beaucoup de personnes sont propriétaires de logements locatifs. Cependant, un très faible pourcentage d’entre elles en tire des revenus chaque mois. La raison principale à cette situation est que beaucoup d’investisseurs ont un cash-flow négatif avec leurs investissements locatifs. Ils restent alors bloqués toute leur vie avec un investissement qui leur fait perdre de l’argent tous les mois.

Privilégier le cash-flow

Générer du cash-flow positif sera le secret de la réussite d’un investissement locatif. Si vous ne deviez garder qu’une seule idée de ce chapitre, ce devrait être celle-ci.

Quels sont critères à prendre en compte lors de l’achat d’un bien immobilier si l’on souhaite générer du cash-flow positif ?

Si vous souhaitez générer un cash-flow positif, vous devrez suivre des règles précises.

Acheter un bien à un prix inférieur à celui du prix du marché. Pour cela vous devrez :

  • Trouver vendeur qui doit vendre dans l’urgence
  • Trouver un bien qui est en vente depuis longtemps
  • Négocier avec un vendeur dont le crédit est déjà bien remboursé
  • Acheter des biens nécessitant des travaux de rénovation

Négocier votre crédit immobilier avec votre banque. Pour cela vous devrez :

  • Bien négocier le taux de votre crédit immobilier
  • Bien négocier les conditions du crédit immobilier

Augmenter la valeur de votre bien. Pour cela vous devrez faire :

  • Des travaux de rénovation
  • Du home-staging, bien décorer votre appartement
  • De la location courte durée
  • De la colocation

Avoir une dream team. Pour cela vous devrez avoir:

  • Un bon agent immobilier qui vous aidera dans la recherche de vos biens
  • Une très bonne équipe d’artisans pour réaliser les travaux de rénovation
  • Une bonne équipe d’artisans pour réaliser les travaux des maintenances

L’effet de levier

Investir dans l’immobilier locatif vous permettra également de profiter de l’effet de levier lié au crédit immobilier. Le crédit immobilier vous permet d’acheter un bien grâce à l’argent de votre banque. Ce crédit immobilier sera remboursé grâce aux loyers payés par vos locataires. De cette manière vous utilisez l’argent des autres (l’argent de votre banque et l’argent de vos locataires) pour vous créer un patrimoine qui vous générera des revenus passifs, même si vous n’avez pas les capitaux suffisants au départ.

Comment choisir son bien immobilier ?

Contrairement à l’investissement en Bourse, investir dans l’immobilier demande du temps. En effet, avant d’acheter votre bien immobilier vous devrez étudier le marché dans la ville (ou les villes) où vous souhaitez investir. Vous devrez commencer par déterminer les quartiers dans lesquels il sera intéressant d’investir. Ainsi que le type de location à mettre en place.

Comme toute nouvelle activité, devenir investisseur immobilier est un métier qui s’apprend. Cela vous prendra beaucoup de temps au début. Puis le processus sera de plus en plus simple et de plus en plus rapide. Une fois que vous maitriserez l’ensemble des opérations nécessaires, il vous faudra simplement les répéter. Et ceci jusqu’à ce que le cash-flow généré par l’ensemble de vos investissements immobiliers génère suffisamment de revenus.

Quatrième étape du processus d’AGIR : Vivre une vie extraordinaire

Parce que la liberté financière ne se limite pas seulement à l’argent.

Chapitre 12 : Réussir sa vie et réaliser ses rêves

agir réussir sa vie réaliser ses reves

« Changer votre état d’esprit vous permettra de changer votre vie ».

Maitrisez vos peurs et vos doutes

Comme l’a présenté Thami Kabbaj tout au long de cet ouvrage, atteindre votre liberté financière sera un long chemin bordé de doutes, de peurs et de moments difficiles. Néanmoins, se donner les moyens de réussir vous permettra d’accéder à une liberté que très peu de personnes possèdent.

Souvent, la peur vous empêchera de passer à l’action. Cette peur est naturelle, mais elle reste un état d’esprit, elle peut donc se contrôler. La peur de la critique est l’une des peurs les plus puissantes. Surtout chez les personnes cherchant à emprunter un chemin différent de celui emprunté par la masse. Donnez-vous toujours au maximum et battez-vous pour votre liberté. Ne vous laissez influencer ni par les gens de votre entourage ni par les inconnus vous jalousant.

N’écoutez jamais les avis négatifs de votre famille ou de vos amis qui essayeront de vous persuader d’arrêter dès que vous connaitrez des épreuves difficiles. Entourez-vous de personnes positives et ayant le même état d’esprit que vous. Nous sommons la moyenne des cinq personnes que nous côtoyons le plus. Choisissez donc bien votre entourage, surtout durant des phases de remise en cause et de travail sur votre mindset.

N’ayez plus peur de l’échec et ne laissez jamais vos doutes et vos peurs se transformer en excuses. L’expérience personnelle de Thami Kabbaj est la preuve que les échecs et les moments difficiles ne sont que des étapes à franchir sur le chemin de la liberté financière.

La réussite personnelle

La réussite ne s’arrête pas à la réussite financière, elle passe également par la réussite personnelle et une bonne santé. Lors de la recherche de votre liberté financière, l’argent ne doit être qu’un outil vous permettant d’accéder à vos rêves, servez-vous-en intelligemment.

Même s’il vous faudra travailler dur au début, vos efforts seront largement récompensés par la suite. Cependant, essayez toujours d’être le plus productif possible. Thami Kabbaj nous a démontré qu’il était possible de réaliser des choses extraordinaires en très peu de temps. L’effort incroyable qu’il a réalisé durant l’année passée à écrire ses deux premiers ouvrages, l’art du trading et psychologie des grands traders en est l’exemple parfait. Les sacrifices réalisés durant cette année portent leurs fruits encore aujourd’hui, en lui rapportant plus de 10 000 euros par an de manière totalement passive. Qu’est-ce qu’une année dans la vie d’un homme ?

AGIR

Arrêtez d’essayer de vous trouver de bonnes raisons de procrastiner et n’attendez pas demain pour vous mettre au travail. Agissez dès aujourd’hui. Lorsque vous aurez atteint votre liberté financière, vous aurez le choix. Le choix de continuer de travailler si vous le souhaitez ou bien d’arrêter totalement.

Vous êtes le maitre de votre destin, la réussite n’est jamais le fait du hasard. N’arrêtez jamais de rêver et commencez à AGIR dès aujourd’hui.

Conclusion sur “Agir” de Thami Kabbaj :

Après avoir dédié ses six premiers ouvrages à l’investissement sur les marchés financiers, Thami Kabbaj réussit son pari en proposant un septième livre consacré à la liberté financière qui, dès sa sortie, se classe dans le top des ventes devant les références du genre.

AGIR est un excellent livre d’introduction aux principes de la liberté financière. État d’esprit, croyances limitantes, apprentissage, trading, Bourse, immobilier, les sujets abordés sont nombreux. Malgré la taille de ce résumé, les idées contenues dans ce livre n’ont pas pu toutes être abordées ici.

Le seul réel problème pour moi dans cet ouvrage est qu’il ne fait que survoler les méthodes permettant d’accéder à la liberté financière. Et ceci, sans rentrer suffisamment dans le détail de chacune d’entre elles. Cela est néanmoins compréhensible car ce livre s’adresse avant tout aux néophytes qui recherchent un plan d’action pour sortir de la routine du métro-boulot-dodo ou des techniques pour améliorer leur avenir financier.

Si vous souhaitez en savoir plus, il vous faudra suivre une formation plus complète. Ou vous orienter vers des livres spécialisés dans chacun des domaines abordés.

AGIR n’est pas exempt de défauts. Mais, il reste tout de même un ouvrage de référence dans le monde de la liberté financière francophone. Je recommande à tout le monde de le lire au moins une fois dans sa vie. Les grands débutants y trouveront une source d’inspiration. Les autres recevront une bonne dose de motivation pour sortir de leur zone de confort et se remettre au travail.

Beaucoup de personnes liront ce livre, mais très peu d’entre elles passeront réellement à l’action par la suite. Se contenter de connaitre les principes de la liberté financière ne vous rendra pas riche. En effet, il n’y a qu’une seule manière de devenir libre financièrement, AGIR.

Points forts :

  • La pédagogie et le dynamisme de Thami Kabbaj
  • Une excellente introduction aux notions de la liberté financière
  • La quantité d’informations contenues dans l’ouvrage
  • Le style direct
  • Un livre qui donne envie d’AGIR

Points faibles :

  • Quelques répétitions
  • Quelques coquilles (Olivier Rolland, cadrant du cash-flow, etc.)
  • Beaucoup de thèmes abordés, mais pas toujours assez dans le détail
  • Trop d’appels à suivre la formation de l’auteur Thami Kabbaj sur la liberté financière TKL LFA

Note de Ludovic du blog Objectif Liberté Financière :

imageimageimageimageimageimageimageimageimage

Avez-vous lu le livre “Agir” ? Combien le notez-vous?

Médiocre - Aucun intérêtPassable - Un ou deux passages intéressantsMoyen - Quelques bonnes idéesBon - A changé ma vie sur un aspect bien précis !Très bon - A complètement changé ma vie ! (Pas encore de Note)

Loading...

Visitez Amazon afin de lire plus de commentaires sur le livre “Agir”

Visitez Amazon afin d’acheter le livre “Agir” :

Recherches utilisées pour trouver cet article :

liberté financière pdf, livre agir thami kabbaj, agir livre, AGIR Thami Kabbaj, thtami kabbaj /agir pdf, agir kabbaj, lindépendance financière pour tous pdf, thami kabbaj
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

1 Commentaire pour :

AGIR

  • Antonin

    5 Juil 2019 à 01:02

    Le livre semble intéressant mais vu qu’il a été écrit par un trader, le trading fait partie des solutions envisagées vers la liberté financière. C’est sûrement un biais de l’auteur de conseiller une activité perdante dans 95% des cas, que l’on soit formé ou non.

    Je ne crois pas que ce soit une bonne idée de conseiller une activité comme le trading dont le taux de réussite est aussi bas, et qui en plus demande beaucoup en temps, énergie, formation, mise en pratique et contrôle émotionnel de soi.

    Il y a une phrase qui m’a un peu sauté aux yeux:
    “De plus, l’investissement ne semble plus être adapté aux marchés fortement volatils d’aujourd’hui.”

    -> L’investissement est au contraire parfaitement adapté aux marchés d’aujourd’hui. La volatilité est un élément à prendre en compte dans sa stratégie et il est tout à fait possible de la limiter.

    Bref ce n’est pas l’investissement qui n’est pas adapté, mais seulement les stratégies mal étudiées en amont.

    Répondre









    Les commentaires postés avec une adresse email non valide ne seront pas publiés

    Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.