Augmentez votre intelligence financière

augmentez votre intelligence financière: faites plus avec votre argent

 

Phrase-résumée de “Augmentez votre intelligence financière” : Dans un monde capitaliste en perpétuel changement, il parait vital pour chacun de développer son intelligence financière, ce livre de vulgarisation vous donnera les bases pour comprendre le fonctionnement de l’argent à l’ère du nouveau capitalisme et les clés pour développer par vous-même cette si précieuse forme d’intelligence.

Par Robert Kiyosaki, 2009, 288 pages

Titre original : Rich Dad’s Increase Your Financial IQ – Get Smarter with Your Money

Note : Cette chronique est une chronique invitée écrite par Elodie JUGLA du Blog Apprendre à investir dans l’immobilier

Chronique et résumé de “Augmentez votre intelligence financière” :

Si vous préférez la vidéo au texte, j’ai préparé une chronique illustrée du livre Augmentez votre intelligence financière en vidéo 🙂:

Introduction

Robert Kiyosaki part du constat que le système éducatif américain ne lègue aux étudiants que très peu de connaissance financière.
Cette absence d’éducation financière est pour lui très grave car, vivant dans un monde capitaliste en perpétuel mouvement, les citoyens ne sont pas du tout en mesure de prendre les bonnes décisions pour eux-mêmes concernant leur argent, ce qui a parfois pour conséquences des situations très graves (« crise des subprimes » par exemple)
Pour ces deux raisons, il estime qu’il est vital pour les citoyens de prendre en charge eux-mêmes leur propre éducation financière, ainsi que celle de leurs enfants.

Son objectif, avec Augmentez votre intelligence financière, est justement d’apprendre au lecteur à devenir plus intelligent financièrement afin qu’il sache ensuite comprendre et traiter l’information financière disponible abondamment partout, et prendre ainsi les bonnes décisions concernant son argent afin de s’enrichir. L’auteur n’est pas un inconnu puisqu’il s’est forge une grande notoriété dans le domaine de l’intelligence économique par le biais de son premier livre Père Riche, Père Pauvre.

Chapitre 1 : Qu’est-ce que l’intelligence financière

Tout comme l’intelligence est la capacité à résoudre des problèmes, l’intelligence financière est la capacité à résoudre des problèmes d’argent. Pour accroitre son intelligence financière, et s’enrichir, il faut donc, avant tout, résoudre ses problèmes d’argent.
Pour expliquer cela, l’auteur fait le parallèle entre un problème d’argent et un mal de dent.
Si on ne s’occupe pas d’un mal de dent, il engendrera à terme de graves conséquences. C’est pareil avec l’argent. Si, par exemple, vous manquez d’argent, et si au lieu de trouver une solution à ce problème, vous commencez à vivre à crédit, vous allez cumuler les dettes, puis vous contracterez un crédit pour rembourser ces dettes, vous endettant ainsi toujours plus jusqu’à la faillite.

  • Les règles de l’argent ont changé

Dans ce chapitre Robert Kiyosaki aborde également un point essentiel du livre Augmentez votre intelligence financière. Il explique, qu’en 1971, le Président Nixon, en proclamant la suspension de la convertibilité du dollar en or, a provoqué une modification profonde des règles de l’argent. Il a ainsi fait passer le Dollar du statut de monnaie au statut de devise. Or, une monnaie a une valeur concrète, tangible, fiable, pérenne. Au contraire, une devise, n’a de valeur que celle que les gens veulent bien lui donner. Elle doit circuler constamment pour garder sa valeur. Si les gens cessent de l’accepter, elle perd toute valeur.
Pourquoi le gouvernement a-t-il fait cela, vous demandez-vous peut-être ? Tout simplement parce qu’il a préféré « tricher » et profiter de l’absence de connaissance financière du peuple américain plutôt que résoudre ses problèmes financiers. L’état était en effet endetté. Grâce à cette nouvelle loi, il a ainsi pu faire « marcher la planche à billets » pour éponger artificiellement ses dettes. Les conséquences n’ont pas tardé : l’inflation a explosé, les américains ont perdu du pouvoir d’achat, se sont endettés, et les problèmes financiers de l’État se sont aggravés.
L’auteur explique que ce séisme dans les règles de l’argent a transformé les épargnants en perdants et les débiteurs en gagnants. Selon les règles de l’ancien capitalisme, il était financièrement intelligent d’économiser de l’argent et d’éviter les crédits. A l’ère du nouveau capitalisme il devient dément d’immobiliser une devise. Il faut au contraire emprunter aujourd’hui pour acquérir des actifs ; actifs qui, eux, prendront de la valeur et génèreront du cash-flow ; et rembourser demain avec des dollars qui coûteront moins cher grâce à l’inflation.

Robert Kiyosaki n’approuve pas ce changement dans les règles de l’argent et il trouve le système totalement injuste. Il est également attristé de constater que la plupart des gens font encore confiance à l’État pour résoudre leurs problèmes d’argent, pour leur retraite, pour leur santé. Toutefois, il estime que, ne pouvant pas changer le système, et ne pouvant pas compter sur l’État pour assurer notre sécurité financière, nous devons apprendre le fonctionnement de ce nouveau système et nous en servir en notre faveur pour nous enrichir. Et cela passe évidemment par le développement de notre intelligence financière.

Chapitre 2 : les 5 QI financiers

Selon Robert Kiyosaki, il existe de nombreuses formes d’intelligences. Il ne considère pas du tout l’intelligence financière comme supérieure aux autres, mais il pense cependant que, vivant dans un monde régi par l’argent, c’est une intelligence dont nous avons tous besoin à des degrés divers.
L’intelligence financière peut se décomposer en 5 sous-parties qu’il nomme QI.

  • Le QI financier 1 : savoir gagner davantage d’argent
    Plus vous gagnez d’argent, plus votre QI 1 est élevé
  • Le QI financier 2 : savoir protéger son argent
    Plus la part de vos revenus reversée à l’État est faible, plus votre QI 2 est élevé
  • QI financier 3 : savoir gérer son argent
    Plus la part de vos revenus que vous arrivez à conserver est élevée (épargne, investissement), plus votre QI 3 est élevé
  • QI financier 4 : savoir faire fructifier son argent
    Plus le rendement de vos investissements est élevé par rapport au capital investi et moins vos investissements sont risqués, plus votre QI 4 est élevé.
  • QI financier 5 : savoir améliorer son information financière
    Plus vous arrivez à comprendre, analyser et donner un sens à l’information financière, plus votre QI 5 est élevé

Dans ce chapitre il revient également sur le Quadrant du Cash-Flow, concept déjà exposé dans son livre du même nom. Ce quadrant représente sous la forme d’un schéma simple les 4 groupes de personnes qui évoluent dans le monde de l’argent :

  • E = employés
  • T = travailleurs indépendants
  • P = propriétaires d’entreprises de 500 employés ou +
  • I = investisseurs

Il explique que ceux qui évoluent, ou qui souhaitent évoluer, dans les quadrants P et I sont ceux qui ont le plus intérêt à développer leur intelligence financière car leurs revenus sont directement corrélés à leur intelligence financière. La réussite dans les quadrants P et I se mesure avec l’argent.

Chapitre 3 : Le QI financier 1 pour gagner davantage d’argent

  • Conseil n° 1 :

Le premier conseil que Robert Kiyosaki donne pour développer son QI 1 est de travailler, non pas pour de l’argent, mais pour apprendre à en gagner davantage. Relatant sa propre expérience, il explique, qu’au début de sa carrière, il a délibérément choisi un poste avec un salaire beaucoup plus bas que ce qu’il aurait pu avoir ailleurs, dans l’unique but d’apprendre à vendre. Fort de cette expérience sur le terrain, il a ensuite pu créer sa première entreprise.

  • Conseil n° 2 :

Son deuxième conseil est le suivant : « On peut abandonner quand on gagne mais jamais quand on perd ». Le processus est plus important que le but. Quand on est face à des difficultés, il ne faut surtout pas abandonner car c’est justement là qu’on apprend à résoudre des problèmes et qu’on augmente sn QI 1.

  • Conseil n° 3 :
Les lecteurs de cet article ont également lu :  L'investisseur Intelligent

Son troisième conseil est qu’une fois un défi remporté, il faut passer au suivant. La sécurité de l’emploi est le pire ennemi du QI 1. C’est le processus de résolution des problèmes de plus en plus complexes qui nous enrichit.

 

  • Conseil n° 4 :

Résoudre vos propres problèmes d’argent, mais aussi résoudre les problèmes des autres, voilà le secret ultime pour gagner davantage d’argent. Il prend pour preuve de cela le fait que plus une entreprise résout de gros problèmes plus elle est prospère.

Chapitre 4 : Le QI financier 2 pour protéger votre argent

 

Robert Kiyosaki considère que le monde est peuplé de prédateurs qui en veulent à votre argent.
Le QI 2 vous permet de conserver la majeure partie de ce que vous gagnez et d’en donner le moins possible à ces « prédateurs ».
PourRobert Kiyosaki, le premier « prédateur » est bien sûr l’État . Il n’est pas contre l’impôt en soi, il est tout à fait conscient de l’importance du service Public. Mais il estime que les bureaucrates, au lieu de résoudre vraiment des problèmes, ce qui devrait être leur rôle premier, ne savent faire que deux choses face à un nouveau problème :

  • Augmenter toujours et encore les impôts
  • Emprunter creusant ainsi toujours et encore plus la dette.

Ainsi, au lieu de faire leur travail et de résoudre des problèmes, ils les amplifient.

Aussi, dépité par ce constat sans espoir, a-t-il adopté pour devise de toujours faire en sorte de leur reverser le moins d’argent possible. Il trouve en effet l’État totalement incompétent et ne lui fait absolument aucune confiance pour gérer sa sécurité financière future (retraite, santé…).
Il épingle ensuite au tableau des accusés :

  • Les banquiers qui, en échange de 5% d’intérêt, utilise votre épargne pour la prêter à 20%
  • Les courtiers et les conseillers financiers, qui sont en fait de simples vendeurs n’ayant aucune expérience ni aucune compétence réelle en investissement, qui n’ont pas compris que les règles de l’argent avaient changé et qui font payer très chers des conseils désuets et dangereux.
  • Les conjoints qui dérobent votre argent en cas de divorce

Bref, on pourrait résumer ce chapitre de la façon suivante :

  • Ne faîtes confiance à personne
  • Protégez votre argent en vous entourant d’avocats, de comptables et de fiscalistes
  • Apprenez à gérer votre argent au lieu de le confier à de « faux experts »

Chapitre 5 : Le QI financier 3 pour gérer votre argent

Dans ce chapitre, il revient sur la notion de bilan financier personnel, déjà abondamment évoqué dans son premier livre « Père riche, père pauvre ». Il explique, comment parti de rien, on peut atteindre une situation de surplus budgétaire (=richesse) en privilégiant les dépenses permettant de faire l’acquisition d’actifs, actifs, qui génèreront ensuite des revenus supplémentaires.

  1. Leçon n°1 : un excédent budgétaire se construit par des dépenses.
    Le premier conseil qu’il donne concernant la gestion de son argent est de, toujours et quoi qu’il arrive, se payer en premier en faisant d’une priorité l’acquisition d’actifs (épargne, investissements, mais aussi formations, club de sport et dons aux bonnes œuvres). Il est contre le fait de vivre en dessous de ses moyens et préconise au contraire, même en cas de difficultés, de continuer à maintenir son niveau de vie et ses dépenses en actifs et d’utiliser son QI 1 pour gagner davantage d’argent.
  2. Leçon n°2 : la colonne des dépenses est une boule de cristal
    On peut facilement prédire l’avenir financier d’un individu en étudiant la nature de ses dépenses. Une personne qui dépense majoritairement son argent dans des actifs : épargne, investissements, formations, coaching, salle de sport … deviendra nécessairement plus riche que celle qui dépense majoritairement son argent dans des biens de consommation ou des passifs (voiture…)
  3. Leçon n°3 : les actifs paient les passifs
    Robert Kiyosaki n’est pas contre l’acquisition de passifs pour se faire plaisir. Cependant, il recommande de ne le faire qu’avec de l’argent généré au préalable par un actif. Par exemple, je souhaite m’acheter cette belle voiture (passif) qui me coûtera X€ à l’achat + X€ chaque mois en entretien, j’ai donc besoin de X€. Je vais donc acquérir un bien locatif (actif) et je ne me payerai cette voiture que quand ce nouvel actif me procurera la somme suffisante pour couvrir ces frais. Vu sous cet angle, l’achat de passifs nous enrichit car il nous pousse à développer nos QI 1, 3 et 4 et à accroitre notre patrimoine d’actifs
  4. Leçon n°4 : dépensez pour vous enrichir
    Une entreprise en difficulté financière a tendance à réduire ses dépenses alors qu’elle devrait au contraire augmenter ses dépenses en marketing et publicité afin de relancer ses ventes. Un individu en difficulté financière fait de même, alors que pour s’en sortir, il devrait au contraire augmenter ses dépenses en actifs en contractant de bonnes dettes. Faire un crédit pour acheter un actif est une « bonne dette » contrairement au fait de faire un crédit pour financer un passif, ce qui est une très « mauvaise dette ».

Chapitre 6 : Le QI financier 4 pour faire fructifier votre argent

Dans ce chapitre il évoque deux notions clés liées au sujet des investissements :

  • Le contrôle
  • Le levier financier

Robert Kiyosaki repart de son constat initial : nous sommes entrés dans l’ère du nouveau capitalisme où faire l’acquisition d’actifs en empruntant est financièrement plus intelligent qu’épargner. Le problème, explique-t-il, c’est que, les gens n’ayant pas reçu d’éducation financière, ils sont incapables d’investir adéquatement par eux-mêmes et se fient aveuglément aux conseils désuets de l’État et des « faux experts » en plaçant leur argent sur des fonds de placements diversifiés. Non seulement leurs rendements sont dérisoires et leur argent se déprécie à cause de l’inflation, mais pire, en cas de krach, ils deviennent alors les témoins impuissants de leur absence totale de sécurité financière.
C’est pourquoi, là encore, pour sécuriser et faire fructifier son argent, il est indispensable, selon l’auteur, d’améliorer son intelligence financière, et notamment son QI 4, afin de savoir comment exercer un contrôle sur ses investissements et comment utiliser au mieux la puissance du levier financier

Pour expliciter cela, il s’en réfère à nouveau à sa propre expérience, en tant, cette fois, qu’investisseur immobilier. Cliquez ici pour comprendre pourquoi l’investissement locatif est le meilleur investissement qui soit. Il explique que, dans le cadre d’un investissement immobilier locatif, le rendement n’est pas lié, comme en bourse ou comme dans une opération achat-revente, à une spéculation sur la valeur que prendra le bien dans le futur ; il est lié à votre capacité à augmenter vos revenus (les loyers) et à réduire vos charges (mensualités de crédits, travaux, taxes, frais divers…). C’est par vos connaissances et vos actions que vous augmentez votre rendement et que vous diminuez vos risques en minimisant l’impact des fluctuations du marché sur vos investissements. Vous avez donc le contrôle sur votre investissement.
L’auteur explique que le contrôle doit s’exercer sur les 4 colonnes de l’état financier de l’investissement :

  • Revenus
  • Dépenses
  • Actif
  • Passif

Les revenus : l’investisseur doit trouver un moyen d’obtenir les loyers le plus haut possible. Pour cela il peut par exemple augmenter des loyers qui étaient en dessous du prix du marché, rendre sa propriété attrayante en proposant des services supplémentaires et en apportant des améliorations. Il doit aussi s’assurer d’éviter toute carence locative en sélectionnant avec soin ses locataires et en prenant une assurance loyers impayés.

Les dépenses : l’investisseur doit chercher à réduire toutes les dépenses. Il devra acheter sous le prix du marché, négocier les travaux et autres frais, avoir recours à un comptable pour réduire les taxes… Une propriété mal gérée peut être transformée en très bon investissement en améliorant sa gestion.
Le passif : l’investisseur doit toujours s’assurer d’avoir le meilleur financement possible et le renégocier régulièrement (taux, mensualités…)

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Tout le monde mérite d’être riche

L’actif : Robert Kiyosaki n’espère pas une hausse du marché pour lui garantir une hausse de la valeur de ses actifs. Ce sont ses compétences et sa capacité à augmenter les loyers, faire baisser les charges et réduire ses mensualités de crédits qui font prendre de la valeur à ses biens.

On voit ainsi que le contrôle s’exerce bien à tous les niveaux de l’état financier, et que c’est ce contrôle, et ce contrôle seulement, qui permet d’augmenter le rendement et de diminuer les risques.
Un rendement élevé n’est donc pas du tout obligatoirement synonyme de risque élevé. Si vous avez le contrôle et si vous savez l’exercer vous pouvez cumuler « haut rendement » et « risque faible ».

C’est pour cette raison, l’importance du contrôle, que Robert Kiyosaki a pour habitude, quand on lui demande si une affaire est un bon investissement, de répondre « Je ne sais pas. Etes-vous un bon investisseur ? »

 

C’est toujours pour cette même raison que Warren Buffet, considéré comme le meilleur investisseur du monde et également comme l’un des hommes les plus riches du monde dit ceci « La diversification est une protection contre l’ignorance. L’individu qui sait ce qu’il fait n’a pas besoin de diversifier ses investissements »

L’autre très gros avantage de ce type d’investissement est qu’il offre la possibilité d’utiliser la puissance du levier financier (le crédit) pour s’enrichir plus rapidement et avec l’argent des autres, c’est ce qu’il appelle « faire plus avec moins ». C’est en effet la banque qui va financer l’achat du bien et les locataires qui vont se charger de rembourser la banque, les deux travaillant ainsi de concert à l’accroissement rapide de votre richesse personnelle. Cliquez ici pour comprendre comment utiliser au mieux le levier financier et comment enchaîner les investissements avec le soutien de la banque. A ce sujet, Robert Kiyosaki insiste à nouveau sur la très grande importance de développer son QI 4 avant d’avoir recours au levier financier. En effet, le levier financier ne doit être utilisé que si vous êtes en mesure d’exercer un réel contrôle sur vos investissements, sinon il peut se retourner contre vous avec une rare violence. Cliquez ici pour découvrir comment éviter les principaux risques en investissement immobilier

Dans ce chapitre, Robert Kiyosaki distingue trois types d’investisseurs :

Ceux qui investissent pour un gain en capital : Le gain en capital c’est acheter à un certain prix en espérant revendre plus cher. La bourse ou l’achat-revente en immobilier sont des exemples d’investissements basés sur la spéculation d’un gain en capital et le hasard y joue un rôle important. Robert Kiyosaki n’est pas favorable à ce type d’investissement pour plusieurs raisons :

  • Le risque est élevé car le contrôle est faible
  • Le taux d’imposition est élevé
  • Il ne s’agit pas pour l’auteur de réels investissements mais de négoce où l’on échange encore son temps contre de l’argent (quadrant T)

Ceux qui investissent pour un flux de trésorerie : Le flux de trésorerie c’est investir pour s’assurer un revenu (=le rendement) L’épargne est un exemple d’investissement basé sur un flux de trésorerie. Le problème avec ce type d’investissement est que le rendement est trop faible au regard de l’inflation pour être réellement intéressant. Par ailleurs, le risque est loin d’être nul car, en cas de krach, l’argent peut ne valoir plus rien.
Ceux qui investissent à la fois pour réaliser un gain de capital et un flux de trésorerie : c’est l’exemple de l’investissement immobilier locatif. C’est le meilleur type d’investissement pour plusieurs raisons :

  • On ne subit pas les fluctuations du marché (puisque la valeur de l’actif ne se calcule pas en fonction du marché mais en fonction du rendement) ce qui réduit grandement les risques
  • On peut exercer un contrôle
  • On peut recourir à la puissance du levier financier

Robert Kiyosaki donne également à travers ce chapitre quelques conseils pour devenir un bon investisseur :

  • Trouver les bons partenaires, bien s’entourer
  • Obtenir le bon financement en jouant sur le taux, le report d’échéance, la durée du prêt
  • Avoir une bonne gestion (= contrôle)
  • Commencer à petite échelle et progressez lentement
  • Viser haut

Chapitre 7 : Le QI financier 5 pour améliorer votre information financière

Dans ce chapitre, Robert Kiyosaki retrace une autre période de sa vie pendant la guerre du Vietnam cette fois. Il travaillait alors pour l’armée et était, entre autres, chargé de recueillir et de traiter des renseignements ultra-secrets. Cette expérience lui a permis de prendre conscience de l’importance de l’information, et surtout de l’importance de savoir la traiter correctement. L’information, quand on sait l’analyser correctement et lui donner un sens, est le plus grand actif qui soit,
Nous vivons aujourd’hui dans l’ère de l’information. L’information est synonyme de richesse.
Le principal avantage de la période actuelle concernant l’information est qu’elle est riche, accessible, gratuite et abondante. Le principal inconvénient est qu’elle est riche, accessible, gratuite et abondante.
Autrement dit « trop d’info tue l’info » et pour savoir utiliser correctement cette information abondante il faut développer son QI 5.

Pour gérer la surabondance d’information, il faut d’abord apprendre à classifier l’information :

  • L’information est-elle pertinente ? c’est-à-dire valable à l’instant T ou déjà désuète
  • L’information est-elle crédible ? quelle est la source de cette information ? des vendeurs ou des experts ?
  • L’information est-elle privilégiée ? il faut développer son QI 5 de façon à avoir accès à cette information privilégiée
  • L’information est-elle à relier à d’autres ? c’est ce qui permet de définir des tendances notamment
  • L’information n’est-t-elle pas fausse ? il faut être vigilant aux stratagèmes de manipulation
  • L’information est-elle un fait ou une opinion ? Un fait est une donnée physiquement vérifiable. Une opinion est une idée qui peut ou non être étayée par un fait

A ce sujet, l’auteur préconise de toujours prendre ses décisions en privilégiant les faits vs les opinions. Suivre le conseil d’un « expert » en gestion de patrimoine et investir son argent dans un portefeuille de fonds communs de placement diversifié est un exemple de mauvaise décision financière prise en se fondant uniquement sur une opinion. Acheter une maison parce qu’un agent immobilier nous a dit que le quartier prendrait de la valeur en est une autre.

La majorité des investisseurs investissent pour un gain en capital, leurs décisions s’appuient donc nécessairement uniquement sur des opinions concernant le futur (spéculation). A l’inverse les investisseurs qui investissent pour s’assurer un flux de trésorerie se fondent principalement sur des faits (calculs de rendements, niveau de la demande locative, données démographiques, état du bien, climat du quartier…) tout en prenant tout de même aussi en compte les opinions, mais de façon avisée et non exclusive.

L’auteur évoque également dans ce chapitre la notion de tendances (qui sont des opinions basées sur des faits. Savoir analyser l’information permet de définir des cycles et des tendances et ainsi d’anticiper la hausse ou la baisse d’un marché.

Chapitre 8 : L’intégrité financière

Ce qu’entend l’auteur par « intégrité financière » c’est le caractère intègre, c’est-à-dire complet, de l’intelligence financière, c’est donc : posséder les 5 QI financiers.

Pour connaître l’intégrité financière d’une personne, il suffit de regarder son état financier personnel (recettes, dépenses, actifs, passifs). Et c’est ce que font d’ailleurs les banques quand elles analysent nos demandes de prêts. Elles vérifient notre niveau global d’intelligence financière afin d’évaluer leur risque en nous finançant. Malheureusement la plupart des gens ignorent l’importance, et même la définition, d’un état financier personnel. Inconscient du problème, ils ne peuvent que subir.
Robert Kiyosaki explique qu’il est capital de chercher à atteindre l’intégrité financière car posséder un bon QI 1 et 2 par exemple n’est suffisant ni pour devenir riche ni pour vous mettre à l’abri financièrement. Seule l’intégrité financière vous permettra d’atteindre ces deux objectifs. Il insiste donc sur l’importance pour chacun de se former pour développer le QI qui lui fait le plus défaut à l’heure actuelle.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  L'Autoroute du Millionnaire

Dans ce chapitre, il revient également sur son absence totale de confiance envers l’État pour assurer la sécurité et la prospérité des citoyens américains. L’intégrité financière est, selon lui, tout autant essentielle à l’échelle gouvernementale. Malheureusement, comme il l’a déjà dit, l’État ne fait absolument pas preuve d’intégrité financière puisqu’au lieu de trouver des solutions aux problèmes, il augmente l’inflation, les impôts et la dette. Robert Kiyosaki craint l’effondrement total des systèmes de retraite et de santé et pense donc que notre salut passera obligatoirement par notre capacité à prendre en charge, nous-mêmes, via notre éducation financière, notre intégrité financière

 

Chapitre 9 : Développez votre génie financier

Dans ce chapitre l’auteur explique comment concrètement faire pour développer son intelligence financière :

  • Leçon n° 1 : Développez votre intelligence intrapersonnelle et apprenez à maîtriser votre subconscient

L’auteur s’appuie ici sur la notion d’intelligences multiples (concept de Howard Gardner).
Selon Gardner, il existe 7 formes d’intelligences :

  1. Linguistique (habileté avec le langage et les langues)
  2. Logico-mathématiques (capacité à comprendre des concepts logiques et abstraits)
  3. Musicale (aisance pour comprendre et reproduire le langage musical)
  4. Corporelle-kinesthésique (dextérité dans l’utilisation de son corps et de ses mouvements)
  5. Visuo-spatiale (facilité pour se repérer et se déplacer dans l’espace)
  6. Interpersonnelle (capacité à interagir avec les autres)
  7. Intrapersonnelle (habileté à contrôler ses émotions et à gérer le risque)

Seules les deux premières sont reconnues par le système éducatif traditionnel. Or, Kiyosaki remarque que la plus importante pour développer son génie financier est la 7ème : l’intelligence intrapersonnelle et qu’il convient donc de la développer pour réussir dans le domaine financier. Or, cette forme d’intelligence est reliée à une partie très puissante de notre cerveau : le subconscient. Et, si votre subconscient est gouverné par la peur, comme c’est souvent le cas, vous n’agirez jamais car vous préfèrerez éviter tout risque. Il est donc capital, selon l’auteur, de travailler sur ses « pensées limitantes inconscientes » afin de développer son intelligence intrapersonnelle et d’être en mesure d’agir sans être paralysé par son subconscient.

  • Leçon n° 2 : pour changer votre vie, changez votre environnement et votre perception de vous-même

L’auteur évoque ensuite la question des « neurones miroirs » ou de l’influence de notre environnement sur nous-mêmes et de nous-mêmes sur notre environnement. Notre cerveau est programmé d’une part pour reproduire ce que nous voyons chez les autres et d’autre part pour se conformer à l’image qu’ont les autres de nous-mêmes.

Partant de ce constat, l’auteur nous incite à :

    • Nous entourer de personnes auxquelles nous souhaitons ressembler (pour changer votre vie, changez votre environnement)
    • Modifier notre perception de nous-mêmes (si je pense que je suis un perdant , les autres penseront que je suis un perdant)
    • Développer notre esprit critique

 

  • Leçon n° 3 : La meilleure façon d’apprendre est la mise en pratique
    Dans un autre paragraphe, Robert Kiyosaki évoque la notion d’apprentissage en faisant référence à « la pyramide de l’apprentissage » ci-dessous :

 

pyramide de l'apprentissage - Augmentez votre intelligence financière - Robert KiyosakiIl explique que la meilleure façon d’apprendre est la mise en pratique, et juste après, la simulation. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a développé le jeu « CASH-FLOW » afin d’apprendre aux gens par la simulation et le jeu à développer leur intelligence financière

Chapitre 10 : Développez votre QI financier, quelques applications pratiques

Ce chapitre fait en fait essentiellement la promotion de ses offres commerciales :

  • Séminaires
  • Formations
  • Séances de coaching
  • Jeux
  • Clubs

Il faut surtout en retenir que c’est en se formant que nous pourrons avancer sur le chemin de l’intégrité financière.

 

Il insiste également à la fin de Augmentez votre intelligence financière sur l’impact du courage et du passage à l’action dans notre vie. L’entrepreneur, l’investisseur, la personne riche est celui qui ose, celui qui agit.
Il évoque enfin l’importance de savoir accepter et accueillir les « feedbacks » afin de s’adapter au marché et à l’environnement et de progresser.

Conclusion sur “Augmentez votre intelligence financière” :

Augmenter votre intelligence financière m’a ouvert les yeux sur l’importance de posséder des connaissances financières de base pour évoluer dans notre monde capitaliste, mais aussi sur les lacunes de notre système éducatif dans ce domaine, et sur celles de l’État et sur les dangers qui nous guettent. Mais il m’a surtout permis de mieux comprendre comment fonctionne l’argent et a développé en moi un intérêt réel pour ce sujet ainsi que pour l’investissement, sujets que je considérais pourtant avant comme totalement ennuyeux. La lecture de Augmentez votre intelligence financière m’a en effet permis de réaliser que gérer son argent et investir pouvait être un jeu passionnant, une source d’apprentissage infinie et un moyen de développer son intelligence à tous les niveaux.

C’est très difficile pour moi de donner une note au livre Augmentez votre intelligence financière (voir ci-dessous) car :

  • D’un côté le contenu est loin d’être parfait, l’ensemble manque de structure, les propos sont parfois clairement « too much », et surtout je ne trouve pas qu’il réponde vraiment à la promesse accrocheuse « augmentez votre intelligence financière » : il est en effet difficile de faire ressortir de sa lecture une méthode claire (j’ai d’ailleurs eu un peu de mal à rassembler les propos de l’auteur et à les synthétiser pour faire ce résumé :))
  • Mais je trouve en revanche qu’Augmenter votre intelligence financière est un excellent livre de vulgarisation sur le sujet de l’argent et qu’il donne vraiment envie d’aller plus loin. Personnellement il a développé en moi un vrai intérêt pour ce sujet et je pense qu’il peut faire le même effet sur d’autres lecteurs.

Je pense donc que, malgré tous ses points faibles, ce livre atteint son objectif principal.

Points forts :

  • Le message principal d’Augmentez votre intelligence financière que je trouve très fort et qui répond clairement à une lacune
  • Les explications claires sur le nouveau fonctionnement de l’argent
  • La vision non conventionnelle d’envisager la gestion de l’argent
  • La capacité à vulgariser et à rendre attractif un sujet à la base complexe et ennuyeux

Points faibles :

  • Ne délivre pas, à mon sens, de réelle méthode claire pour développer son intelligence financière
  • L’écriture un peu décousue manquant à mon goût, pour ce type de sujet, de structure
  • Très répétitif (même si c’est volontaire pour bien « matraquer » le message, c’est un peu trop)
  • Certains passages de sa propre expérience sont un peu longs
  • Le parti-pris et le ton parfois vraiment trop conservateur et démagogique, limite « Donald Trump attitude » (c’est d’ailleurs lui qui a préfacé le livre :))
  • Les références qui concernent uniquement le système américain

La note de Elodie JUGLA de Apprendre à investir dans l’immobilier :

imageimageimageimageimageimageimageimageimage

Avez-vous lu le livre Augmentez votre intelligence financière ? Combien le notez-vous ?

Médiocre - Aucun intérêtPassable - Un ou deux passages intéressantsMoyen - Quelques bonnes idéesBon - A changé ma vie sur un aspect bien précis !Très bon - A complètement changé ma vie ! (1 votes, moyenne: 5,00 out of 5)

Loading...

Visitez Amazon pour lire plus de commentaires sur “Augmentez votre intelligence financière”

Visitez Amazon et Acheter le livre “Augmentez votre intelligence financière” :

Nous travaillons à vous proposer un fichier en format PDF du livre Augmentez votre intelligence financière.

Recherches utilisées pour trouver cet article :

intelligence financière, intelligence financiere pdf, augmentez votre intelligence financière de robert kiyosaki pdf gratuit, éducation financière livre, Augmentez votre intelligence financière: faites plus avec votre argent, augmentez votre intelligence financière, Type d\entreprenariat selon roberb kiydsaki, augmente son intelligence financière Robert kiyozaki
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

11 Commentaires pour :

Augmentez votre intelligence financière

  • xavier

    20 Mar 2018 à 22:39

    Salut Elodie,

    Merci pour cette chronique vraiment bien faite qui présente ce magnifique livre.

    Les points présentés dans ce livre sont vraiment important pour cultiver son intelligence financière et accéder à la richesse.

    Je vais sans doute l’ajouter à ma collection de livre d’éducation financière.

    Mais sincèrement, après avoir lu plusieurs livres sur le sujet, ceux qui m’ont le plus apporté sont ” Pensez et Devenez Riche” de Napoléon Hill et ” Père Riche Père pauvre” de Robert Kiyosaky.

    C’est vraiment le top pour moi. Je ne doute pas que celui-ci m’aidera à aller plus loin.

    Amicalement,
    Xavier

    Répondre



    • Lotfi

      26 Mar 2018 à 11:33

      Je trouve que les livres de Kyosaki vont plus loin que les guides d’investissement, ce sont aussi d’excellentes introductions au fonctionnement du système financier en général.

      Bien vu par contre sur le côté décousu et sur la tonalité missionnaire démago du bouquin. Ta chronique a le mérite de filtrer cet aspect du propos.

      Merci

      Répondre



      • Damo

        22 Avr 2018 à 11:06

        Bonjour
        Juste une question, peut etre que pour vous elle sera bete:
        Tout ses articles, sont des résumé de livre, ou juste une longue introduction?
        Cordialement

        Répondre



        • Charbel Zed

          26 Juil 2018 à 21:34

          Merci Elodie pour ce résumé. Comme prévu ce qui s’annonce être un autre excellent livre Robert Kiyozaki. Encore des conseils pratiques pour développer ce qu’il appelle notre intelligence financière. Une vrai école pour générer et protéger des actifs. Concernant les point faibles que vous avez cité, comme par exemple le fait qu’il ne donne pas de véritable clé pour développer son intelligence financière, j’ai quelques réserves. J’estime que le fait de nous pousser à la réflexion et déjà en soi une clé très pertinente. Partant de la, le cerveau prendra parti pour trouver des solutions.

          Répondre



          • brahim

            28 Fév 2019 à 21:48

            Merci Elodie, pour cette synthèse/résumé du livre de R. Kyosaki. J’ai lu d’autres ouvrages de l’auteur et votre résumé rend bien son “essence”. Depuis que les monnaies sont des devises, il ne reste plus que l’immobilier qui permet de générer des flux positifs de revenus via les loyers perçus. A charge d’en optimiser l’acquisition et la gestion.

            Répondre




            • […] proposer des opportunités dont vous n’auriez pas connaissance. Peu importe leurs expériences et leur intelligence financière, ils ne peuvent pas prédire le futur car personne ne peut prédire ce que feront des milliers de […]

              Répondre




              • […] de partager avec vous « 8 hacks pour développer votre génie financier » tiré du livre « Augmentez votre intelligence financière » de Robert Kiyosaki qui est également l’auteur du célèbre « Père riche, père […]

                Répondre




                • […] Kiyosaki est une vedette de l’entreprenariat au Etats Unis. Très actifs sur les médias sociaux, il est un influenceur du business de la même gamme que Warren Buffet mais plus pratico pratique. Grâces à ses nombreux livres et ses activités sur Facebook et autres plateformes, ses citations sont tout aussi connues. Dans Père Riche Père Pauvre il prononça «Your house is not an asset » (Votre demeure n’est pas un actif ). Cette phrase eu l’effet d’un tremblement de terre dans l’esprit collectif nord-américain. Ce que bien des gens d’affaires savaient déjà, fut une véritable bombe pour monsieur et madame tout le monde, enfin, ceux qui ont désiré augmenter leur intelligence financière. […]

                  Répondre




                  • […] qui ont perdu leur maison. Pour nous protéger, il est important d’augmenter notre intelligence financière, car dans notre société d’information, le savoir est la nouvelle […]

                    Répondre




                    • […] par le biais d’un emploi sont presque nulles et met le foyer sur l’importance de développer votre intelligence financière. Le livre fit sensation dès son lancement et est toujours un des livres les plus […]

                      Répondre




                      • […] des points cruciaux pour bien gérer ses finances, c’est de bien dépenser et de bien investir son argent. On doit donc être très sûr de soi lorsqu’on prend la décision de […]

                        Répondre









                        Les commentaires postés avec une adresse email non valide ne seront pas publiés

                        Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.