Mon expérience de perte de poids avec Tim Ferriss

Les lecteurs qui me suivent un minimum savent que je suis un grand fan de Tim Ferriss, l’auteur de La Semaine de 4 Heures. Ce livre a complètement changé ma vie, et au moins un peu la vôtre puisque sans lui vous ne seriez pas en train de lire ces lignes ;). Deux ans après le succès de son premier livre, Tim Ferriss publia The 4 Hour Body (4 heures pour un corps d’enfer), traduit en français sous le titre (pas terrible) de 4 heures par semaine pour un corps d’enfer. Un livre consacré au corps et à toutes les manières de l’optimiser pour être en pleine forme dans tous les domaines tout en y passant un minimum de temps.

4heuresparsemainepouruncorpsdenfer

4 heures pour un corps d’enfer, qui comme son premier livre, est un best-seller, et un best-seller controversé.

Etant connu que je suis un fan invétéré de Tim Ferriss, de nombreux lecteurs m’ont demandé au fil du temps, par email ou en me rencontrant dans différents évènements, pourquoi je n’avais pas chroniqué The 4 Hour Body comme je l’avais fait pour La Semaine de 4 heures, et si au moins je l’avais lu.

La réponse a été pendant longtemps que j’ai acheté le livre 4 heures pour un corps d’enfer en deux exemplaires dès sa sortie – la version papier et la version numérique – car Tim Ferriss a tellement changé ma vie que je me sens redevable et que je l’aide dans une grande partie de ses projets, même modestement.

Mais que je ne l’avais pas lu car le sujet ne me passionnait pas outre mesure, et que j’avais déjà passé beaucoup de temps dans le passé à me former sur le sujet du corps et de la santé – par exemple avec les livres Serons-Nous Immortels et Anticancer – et à appliquer ces nouvelles connaissances (le résumé de ce qu’il faut faire ici : 10 choses à appliquer tous les jours pour vivre longtemps et en bonne santé).

Mais je gardais 4 heures pour un corps d’enfer sous le coude, bien déterminé à lui laisser sa chance un de ces quatre.

Lors de mon séjour de 3 mois à Paris en 2012, j’ai discuté avec un blogueur connu qui m’a posé la même question et qui m’a dit qu’il avait lu le livre, mais que selon lui “il est quand même rempli de conneries”.

C’est une critique que j’ai également entendu pour La Semaine de 4 Heures, et j’ai remarqué que souvent cela venait de personnes qui n’avaient pas essayé ce que Tim Ferriss propose et qui émettaient donc une opinion à-priori, sans tester par l’expérimentation la véracité de leurs théories.

Je pense que Tim Ferriss est un être humain et qu’il lui arrive donc de se tromper. Sans doute souvent. Et qu’il lui arrive d’exagérer. Mais je pense aussi qu’il est très intelligent, et qu’il a une manière de penser, un modèle mental, un système d’exploitation pour son cerveau, si vous voulez, extrêmement efficace et reposant sur des principes éprouvés et relativement universels.

Bref je pense qu’il a non seulement une tête bien remplie, mais également une tête bien faite, ce qui lui donne un avantage certain dans la vie, et qu’il est possible de modeler en partie cette manière de penser pour nous permettre nous aussi d’obtenir certains de ces avantages.

Donc cette conversation a été l’aiguillon qui m’a poussé à lire le livre à la recherche d’une expérience à effectuer pour tester sur moi-même les hypothèses de Tim.

J’ai lu rapidement quelques sections du livre 4 heures pour un corps d’enfer et suis tombé exactement sur ce que je recherchais.

Une expérience, facile à réaliser, et qui de plus serait intéressante pour moi.

Bien que je fasse de manière générale attention à ce que je mange, j’avais remarqué que j’avais tendance à prendre du poids depuis un an, notamment parce que j’adore aller au restaurant et que je me fais plus souvent plaisir que chez moi (en fait chez moi je mange quasiment à 100% sainement… je vous parlerai de mon petit-déjeuner tout à l’heure).

J’avais pris 3.5 kilos en un an, et mon poids était d’environ 73.5 Kg soit 3.5 kg de plus que mon poids idéal selon la formule standard de l’IMC (Indice de Masse Corporelle), étant donné ma taille de 1m80.

IMC

Poids idéal et autres en fonction de la taille, selon la formule de l’IMC. Crédit image : Wikipédia.

C’est une formule très imparfaite et hautement critiquable, et 3.5 kg de plus au-dessus de votre poids idéal ne saurait justifier à eux seuls de vous lancer dans un régime, d’autant plus que si vous faites de la musculation pendant un certain temps, vous pouvez très bien gagner 4 kilos de muscles et très peu de graisse.

La mesure du poids est en effet très imparfaite car elle ne vous donne qu’une valeur, sans vous donner la répartition de votre masse entre ce qui importe le plus : les muscles et la graisse.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Blue Zones : Où vit-on mieux et le plus longtemps ?

Les balances impédancemètres tentent de résoudre ce problème en mesurant votre taux de graisse. Pour cela, elles envoient un faible courant électrique dans un de vos pieds, et mesurent le courant électrique qui revient dans l’autre pied. Ensuite, comme pour un radar, un algorithme déduit de la différence entre le courant envoyé et le courant retour ce qu’il y a au milieu… et notamment votre taux de graisse.

C’est très imparfait car c’est très sensible à votre hydratation et à tout ce que contient votre corps à l’instant T… Donc si vous utilisez une de ces balances, le conseil à minima pour ne pas que les résultats soient trop faussés est de vous peser le matin au réveil, après avoir été aux toilettes.

Car, vous pouvez l’imaginer, 74kg avec 25% de taux de graisse, cela n’a rien à voir avec 74kg et 10% de taux de graisse…

J’utilise la balance impédancemètre Withings depuis des années. Non seulement elle mesure votre poids et votre taux de graisse, et en plus elle envoie ensuite automatiquement les résultats sur Internet, dans votre compte Withings, où ils sont ensuite stockés pour une analyse facile de vos tendances (leur nouveau modèle mesure aussi le rythme cardiaque ainsi que la qualité de l’air).

Voici ma courbe avec les presque 4 kilos de gain sur 13 mois :

IMG_1879

Ma courbe de poids (montante) de janvier 2012 à février 2013

Les mesures de taux de graisse étaient trop disparates pour être vraiment intéressantes, mais j’estimai tout de même avoir un taux de graisse un peu trop élevé. Rien de très grave, mais disons que j’avais un petit bide à bière, comme on dit chez nous dans le Ch’Nord, et que j’avais conscience de profiter un peu trop et un peu trop souvent des restaurants 🙂 .

En tout cas la courbe était clairement ascendante, et ne montrait aucun signe de vouloir stopper son ascension fulgurante…

L’expérience

J’ai donc décidé de tester pendant 4 semaines le régime proposé par Tim Ferriss pour perdre du poids.

Les règles en sont extrêmement simples :

  1. Ne rien manger de blanc (les glucides blancs), notamment tout ce qui provient du blé et des céréales (dont le pain, les pâtes de toute sorte, tout ce qui vient du lait, etc.), ainsi que les pommes de terre, le riz (oui, même le riz brun).
    • Exceptions notables : le blanc d’oeuf, le chou-fleur, les viandes blanches et le poisson
  2. Manger au maximum les mêmes plats, encore et encore.
  3. Ne pas boire de calories. Donc pas de sodas ou limonades. L’alcool est toléré mais pas recommandé, à part un ou deux verres de vin rouge par jour.
    • Il faut surtout éviter la bière et les alcools sucrés (vin blanc, champagne, etc.) selon l’auteur
  4. Ne pas manger de fruits (préférer les légumes à la place).
  5. La règle la plus fun de toutes : toutes les semaines, vous avez le droit à une journée où vous mangez absolument ce que vous voulez et dans la quantité que vous voulez, sans aucune restriction ! C’est même quasiment obligatoire car cela évite selon l’auteur que vous ne craquiez pendant le régime, vous poussant à abandonner à jamais ces bonnes habitudes.

C’est tout. Pas de restriction au niveau de la quantité.

Comme vous le voyez, les règles sont simples. Est-ce qu’il m’a pour autant été simple de suivre ce régime ? C’est ce que nous allons voir juste ci-dessous…

L’expérience au quotidien

Cette expérience était mon premier régime, car je n’avais jamais ressenti le besoin d’en faire auparavant.

Pour la plupart des personnes le plus dur dans les règles que propose Tim Ferriss est de changer le petit-déjeuner. En effet le petit-déjeuner occidental traditionnel, avec son pain, ses viennoiseries, ses sucres (confiture, Nutella, jus d’orange, etc.) et ses céréales, est tout à fait incompatible avec le régime sans glucides proposé par The 4 Hour Body.

Or, pour des raisons culturelles et psychologiques que j’ai du mal à comprendre, c’est le repas de la journée le plus difficile à changer pour la plupart des gens.

Heureusement pour moi, cela fait des années que je mange au petit déjeuner des légumes (souvent brocoli, asperges, choux-fleur en alternance), avec un ou deux oeufs en omelette et des fruits secs (noisettes, noix, etc.), assortis avec un jus de légume et des compléments alimentaires. Donc aucun changement à faire de coté-là.

Ensuite le plus difficile à faire pour moi a été d’arrêter de manger du pain dans les restaurants. Le pain est mon péché mignon, j’y suis assez addict et je ne pouvais m’empêcher d’en dévorer plusieurs lorsqu’on m’en présentait au restaurant (ce qui en France est quasiment systématique).

Enfin quand je dis difficile… je n’ai pas dû m’attacher à ma chaise non plus. Le plus simple, plutôt que de résister à la tentation, est de ne pas avoir de tentation : je demandai simplement aux personnes avec qui je mangeai si elles voulaient du pain, et si la réponse était non, je demandai au serveur de bien vouloir le reprendre, ce qui m’a valu parfois des questions intriguées du genre “vous êtes sûr ?”. Le pain fait vraiment partie de notre culture dans notre beau pays ! 😉 .

Les lecteurs de cet article ont également lu :  La Cyropédie

Je suis également accro aux restaurants japonais, et donc j’ai dû m’adapter, puisque étant donné l’interdiction du riz il m’était impossible de manger des sushis et des makis. Cela m’a forcé à explorer d’autres solutions, et à me régaler plus souvent de sashimis.

Quant aux fruits, j’ai arrêté d’en manger pour manger davantage de légumes à la place. Il m’arrive parfois de grignoter entre les repas, mais dans ce cas je mange quelques fruits secs comme des amandes, des noix de cajou, etc. (non salées).

C’est à peu près les seules “difficultés” que j’ai éprouvées… si l’on peut parler de difficultés. En fait ce régime a été extrêmement simple à suivre pour moi car il ne constituait pas une différence majeure par rapport à mon régime habituel.

Je l’ai même trouvé amusant, car il m’a forcé à tester des plats que je n’aurai pas eu l’idée de prendre avant et de sortir de ma “zone de confort alimentaire”.

Je n’ai pas suivi consciemment la règle 2. Comme le dit l’auteur, beaucoup de personnes lèvent les yeux aux ciel quand ils lisent qu’ils faut qu’ils restreignent la diversité de ce qu’ils mangent, mais la plupart d’entre eux surestiment la diversité des plats qu’ils consomment. Beaucoup d’entre nous mangeons les mêmes plats, régulièrement.

J’avais le sentiment que c’était plus ou moins mon cas, et que donc j’allais suivre cette règle 2 automatiquement.

Je n’ai pas réduit ma consommation d’alcool du tout, buvant de toute façon essentiellement un verre de vin rouge par jour, et quelques bières à l’occasion (je vis dans le Nord et apprécie les bonnes bières belges 😉 ).

Quant au “jour de triche”, il est tout simplement génial ! Sénèque dit que l’on apprécie mieux un verre d’eau quand on est assoiffé que le meilleur vin, et je peux vous dire qu’il a raison ! Se priver de pain, de riz ou de makis toute la semaine fait que j’appréciai vraiment énormément d’en manger, bien plus qu’avant le régime.

Bon, parfait me direz-vous,mais quels ont été les résultats ? ça vient 🙂

Les résultats après avoir appliqué les conseils de 4 heures pour un corps d’enfer

Revoici mon gain de poids sur les 13 mois :

IMG_1879

Et voici ce qui s’est passé pendant les 30 jours de mon expérience, du 5 mars au 5 avril 2013 :

resulat-experience-4HB-Olivier-Roland

Pour remettre les choses dans leur perspective, voici la courbe de gain, puis de perte de poids :

courbe-de-poids-un-an

Comme vous pouvez le voir, c’est très efficace. J’ai perdu presque 4 kilos pendant ces 30 jours, et je n’ai pas franchement eu l’impression de me priver du tout. Je n’ai pas modifié ma quantité d’exercices physiques par rapport à ce que je fais d’habitude.

Mais encore une fois, les kilos ce n’est pas tout. Tim Ferriss donne un protocole précis dans son livre pour mesure son taux de graisse, à l’aide d’un simple mètre-ruban. J’ai également profité d’un de mes voyages aux Etats-Unis pour acheter un scanner perfectionné à ultra-sons, sensé mesurer le taux de graisse beaucoup plus précisément que les balances impédancemètres (oui je suis très sérieux quand je fais une expérience ! 😀 )

Voici les résultats :

image

Je n’ai pas pensé à prendre ces mesures au tout début, mais les chiffres de Withings indiquent que j’ai commencé l’expérience avec un poids de 72.6 Kg.

Comment lire les chiffres : le “Taux MG” est le pourcentage de graisse. On voit qu’il est passé de 17,5% à 14,4% en 3 semaines, soit 3,1% de perdu, pas mal !

Ensuite les mesures pour les bras, la taille, les hanches et les jambes sont la circonférence pour chaque, centimètres. On voit que la circonférence des bras, des hanches et des jambes ont légèrement diminuées (sauf la jambe droite, ce qui est peut-être une erreur de mesure), et que c’est surtout la taille qui a diminué le plus, avec près de 6 centimètres de perdus ! Ce qui est logique, puisque la graisse se stocke avant tout dans le “petit bide à bière” chez les hommes.

Des chiffres plutôt concluants encore une fois.

Et après le régime ?

Beaucoup de personnes m’ont dit, avec raison, qu’il est facile de perdre du poids avec un régime, mais que c’est quand nous reprenons ensuite notre alimentation normale que les choses se gâtent.

Qu’ai-je donc fait après les 30 jours de test ? En fait j’ai trouvé ce régime tellement simple à suivre que je l’ai rapidement intégré à mon mode de vie. Après les 30 jours j’ai continué de le suivre, de manière plus lâche toutefois, simplement parce que j’ai intégré de nombreuses habitudes directement dans ma vie quotidienne.

Notamment : je mange très rarement du pain à présent, et j’évite beaucoup plus le riz et les pâtes composées à partir de blé ou d’autres céréales. Et cela semble suffire, regardez ma courbe de poids depuis “l’arrêt” de l’expérience :

avant-et-apres-le-regime

Après être remonté rapidement de 69 à 70, mon poids est resté à peu près stable, aux alentours de 70 Kg, sur 3 mois, alors qu’il avait augmenté régulièrement pendant 12 mois.

On remarque tout de même une légère tendance à la hausse, à surveiller !

Et la santé ?

Perdre du poids c’est bien mais garder la santé, notamment sur le long terme c’est mieux. Pour m’assurer des effets sur ma santé de ce régime j’aurai dû me faire faire une prise de sang avant et après, ce que je n’ai pas fait.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Anticancer

Cependant j’ai profité d’un séjour aux Etats-Unis en juin pour me faire faire un check-up complet chez Wellness FX. Wellness FX est une startup américaine qui se présente comme le “Google Analytics de votre corps”, à qui vous pouvez commander de nombreux tests sanguins, du classique “check-up général” jusqu’à un profil complet “santé + performance”.

Vous allez ensuite dans l’un des milliers de labo partenaires aux USA, qui vous fait la prise de sang et envoie les résultats à Wellness FX qui vous affiche le tout sous la forme de beaux graphiques, où tout ce qui va bien est affiché en vert, ce qui va mal en rouge et les résultats intermédiaires en orange, avec des conseils pour améliorer les mauvais résultats.

Les résultats du test le 27 juin, soit environ 2 mois et demi après la fin officielle de l’expérience, mais alors que j’ai gardé bon nombre des habitudes acquises pendant ce test, sont très bons. Tous les indicateurs sont dans le vert, à part trois :

  • Le niveau de particules Apo B dans le LDL (“mauvais” cholestérol), est haut : 83 mg/dL alors qu’un niveau sain est inférieur à 60.
  • Le niveau de DHEA-S est haut, avec un taux de 484.9 μg/dL alors qu’un niveau sain est de 160-450.
  • Le niveau de l’hormone de la thyroïde T-Uptake est juste à la limite de la zone saine : 36% alors que le niveau sain est de 24-36.

C’est la première fois que je me fais analyser ces paramètres donc impossible de comparer avec des résultats inférieurs. Je dois discuter de cela avec mon médecin, mais ces niveaux semblent peu dangereux en eux-mêmes, et peu probablement liés à ce régime.

Les 85 (!) autres indicateurs sont tous dans le vert, ce qui semble logique puisque somme toute c’est un régime équilibré : je mange beaucoup de légumes, de poisson et de viande blanche, et très peu de viande rouge. Ce dernier point n’est pas requis par ce régime, c’est juste une habitude saine que j’ai développée (voir à ce sujet la chronique de Serons-nous Immortels ?)

Est-ce pour vous ?

Donc ce régime a très bien fonctionné pour moi, et a été de plus extrêmement facile et même amusant à suivre.

Maintenant, je n’étais pas dans un cas d’obésité morbide, juste en très léger surpoids, donc je comprends que cette facilité puisse ne pas être vécue par tout le monde. De plus ce régime demande de modifier significativement le petit-déjeuner occidental typique, ce qui ne m’a demandé aucun effort puisque je l’avais déjà modifié, mais qui peut être difficile pour d’autres.

Donc est-ce que cela va fonctionne pour vous ? Aucune idée. Peut-être que oui, et peut-être que non. Il n’y a qu’une seule manière de le savoir 😉 .

En tout cas si vous êtes en surpoids et que vous voulez tenter l’expérience, rien ne vous en empêche, prenez juste bien vos mesures (poids, taux de graisse si vous le pouvez, circonférence des membres, des hanches et de la taille) et lancez-vous !

Nouvelle expérience

Le livre 4 heures pour un corps d’enfer regorge d’expériences à faire, amusantes et intéressantes. La prochaine que je vais tenter est le “protocole Occam”.

Il s’agit, avec une quantité minimale d’exercices (5 minutes tous les deux jours, puis tous les 3 jours), de développer (potentiellement fortement) sa masse musculaire, éventuellement en y ajoutant des compléments alimentaires, et en buvant du lait tous les jours (ce que je ne fais plus depuis des années).

Je compte la tenter dès que je me poserai au moins un mois à Lille entre mes voyages, et je vous ferai peut-être un récap aussi pour vous dire comment cela s’est passé 😉 .

En tout cas j’espère que j’ai bien réussi à communiquer le point principal de cet article : à chaque fois que vous lirez des bons livres, vous tomberez sur des théories ou des suggestions qui vous paraissent farfelues, qui vous paraissent être des conneries. C’est peut-être vrai, et c’est peut-être faux. Ou cela pourrait fonctionner pour d’autres, mais par vous. Ou l’inverse.

Le seul moyen pour vous d’en être sûr, c’est de tester pour vous même.

Comme le dit Tim Ferriss au début de 4 heures pour un corps d’enfer : “N’utilisez pas le scepticisme comme une excuse pour l’inaction ou pour rester dans votre zone de confort. Soyez sceptique, mais pour la bonne raison : parce que vous recherchez l’option la plus prometteuse à tester dans la vie réelle”.

Adoptez ce principe, et cela fera toute la différence entre vous et ceux qui émettent des opinions sans se préoccuper de vérifier leur véracité.

Recherches utilisées pour trouver cet article :

4 heures par semaine pour un corps d\enfer, tim ferriss regime, regime tim ferriss, 4 Heures pour un corps denfer, 4 Heures par semaine pour un Corps denfer Timothy Ferriss, 4 heures par semaine pour un corps d\enfer pdf, 4 heures pour un corps denfer pdf, avoir un corps denfer résumé
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

41 Commentaires pour :

Mon expérience de perte de poids avec Tim Ferriss

  • Antoine

    23 Juil 2013 à 18:09

    Bonjour Olivier,

    Pour une fois, je ne te suis pas vraiment. J’adore le travail de Tim Ferriss et je trouve que la Semaine de 4 Heures est un livre excellent sur la productivité.

    Mais Tim Ferriss s’attaque cette fois à un sujet qui demande beaucoup plus de connaissances, la santé, et dans une optique plus large, le corps humain. Les médecins font 10 ans d’études et ce n’est pas pour rien. Je ne suis pas réfractaire aux concepts nouveaux, ni à la médecine moderne, mais il faut faire attention. Ce qui fait perdre du poids sur 30 jours, ou même sur un an, ne garantie pas la santé et la longévité. Tim Ferriss affirme avoir expérimenté sa méthode sur lui-même, mais je pense qu’il ne l’a pas testée suffisamment longtemps pour prouver que c’est bon pour le corps.

    Je n’ai pas lu le livre mais mon père est médecin et ce qu’il m’a appris sur l’alimentation ne coïncide pas avec tous les conseils dont tu parles dans l’article.

    Ne pas manger ce qui est blanc, je suis d’accord avec lui. Mais le riz, et notamment le riz complet, constitue la base d’une alimentation saine et excellente pour la santé. Sinon, comment expliquer que les Japonais aient la plus grande longévité du monde, alors que leur alimentation de base est le riz ?

    Le pain est bon pour la santé. Attention, je ne parle pas du pain de mie ou de la baguette, mais du pain complet ou aux céréales qui est excellent au quotidien, même si en abuser peut en effet faire grossir. Les fruits sont aussi importants que les légumes et on peut en consommer à volonté !

    En revanche, je suis tout à fait d’accord avec Tim Ferriss sur le fait de supprimer définitivement les boissons sucrées, c’est une horreur et ça n’apporte vraiment rien.

    Sinon, je suis impressionné par ton petit-déjeuner. Jamais je ne pourrais manger du choux le matin, mais c’est juste excellent pour la santé, alors respects 🙂

    En ce moment, j’écoute les conseils en vidéo d’Erwann menthéour, ancien coureur cycliste reconverti dans la santé qui vient de lancer sa méthode sur internet, sur le site “Fitnext”. Ils sont en accord avec l’hygiène de vie saine de mon père que j’essaye de suivre et sont assez modérés. Je te conseils vraiment d’aller y faire un tour.

    Bref, j’adore Tim Ferriss et je pense qu’il faut tester un maximum de choses pour se faire une idée par soi même, mais la santé, c’est précieux et un mal peut être irréversible, donc soit prudent 🙂

    À bientôt !

    Répondre



    • Olivier Roland (Auteur)

      24 Juil 2013 à 09:17

      Hello Antoine,

      Ce qui fait perdre du poids sur 30 jours, ou même sur un an, ne garantie pas la santé et la longévité.

      Tu as tout à fait raison, c’est pour cela qu’il importe de continuer à manger équilibré, même pendant un régime, et de se faire faire des prises de sang pour vérifier que le régime n’engendre pas de problème trop important.

      Le régime proposé par Tim Ferriss me semble tout sauf extrême : il reste possible de manger beaucoup de choses saines, à commencer par les légumes et le poisson.

      Je n’ai pas lu le livre mais mon père est médecin et ce qu’il m’a appris sur l’alimentation ne coïncide pas avec tous les conseils dont tu parles dans l’article.

      Malheureusement aucun livre ou théorie n’est d’accord avec un autre livre ou théorie sur le sujet.

      Cependant il y a des bases qui sont communes à la plupart des études, théories et conseils prodigués : manger beaucoup de légumes, peu de sucre et de sel, faire de l’exercice physique et de la méditation.

      Mais le riz, et notamment le riz complet, constitue la base d’une alimentation saine et excellente pour la santé

      C’est vrai mais selon Ferriss le riz peut avantageusement être remplacé par des légumes tout aussi sains, mais qui ne font pas grossir, comme des lentilles, des haricots, des épinards, etc.

      Bref, j’adore Tim Ferriss et je pense qu’il faut tester un maximum de choses pour se faire une idée par soi même, mais la santé, c’est précieux et un mal peut être irréversible, donc soit prudent

      Tu as tout à fait raison, quand on fait des expériences sur son corps il faut être prudent, d’où l’intérêt de consulter son médecin, des prises de sang et autres examens utiles.

      Répondre


      • michel

        26 Juil 2013 à 17:42

        salut olvier
        conseil d’ami pour t’avoir rencontré à paris: ne s’aventure pas sur le terrain des donneurs de leçons alimentaires, tu n’y connais rien, chaque être humain est différent , et le poids est relié à des pb psychosomatiques aussi !!!
        ne perd pas ta crédibilité à vouloir faire du fric sur ce marché, certes juteux et de faire un dunkan bis…
        à bon entendeur salut!

        Répondre



        • Albert-Georges

          27 Juil 2013 à 11:22

          Bonjour Michel,
          Aux passages des réponses à cette chronique faites
          par Olivier,j’ai été choqué par brutalité de votre
          réponse à Olivier.j’ai donc rapidement relu ses propos et je n’ai aucunement trouvé qu’il se positionnait en “donneur de leçon”.Il fait son job et c’est tout.
          “s’aventure pas” je suppose veut dire ne t’aventure pas……..
          Ag.



    • Eloïse

      4 Nov 2013 à 21:45

      Bonjour Antoine,

      Je me permets de faire quelques précisions par rapport à ce que t’as répondu Olivier, en me basant sur mes quelques petites connaissances sur le sujet !

      Pour ce qui est des fruits, il faut savoir qu’ils contiennent du fructose (logique non ? ^^), et que c’est très déconseillé dans le cadre d’un régime, car ça n’apporte rien mais est en partie responsable du petit bidou.

      Pour ce qui est du pain et des céréales en générale, ce à quoi il faut prendre garde, c’est le gluten, qui est vivement déconseillé pour la santé. Je ne saurais pas t’en dire plus, mais le nutritionniste Julien Venesson a écrit un livre dessus, et ayant déjà lu quelques livre de lui, je lui fais confiance !

      Pour ce qui est du riz et des pâtes, je peux comprendre lorsqu’il s’agit de riz/pâtes blancs, mais complets, c’est vrai que je ne comprends pas… Le riz blanc et les pâtes blanches sont de faux amis, car ils contiennent des glucides à IG haut, contrairement à ce qu’on croit habituellement. Je sais juste que la cuisson joue aussi beaucoup : plus les pâtent cuisent longtemps, plus leur taux d’IG augmente.

      En somme je ne pense pas que ce régime soit si mauvais, au contraire, car les glucides du riz ou des pâtes sont remplaçables, et pour le reste, il n’y a plus besoin d’en parler 😉

      Sur ce, très bientôt ! 🙂

      Répondre



    • Jeremy Goldyn

      23 Juil 2013 à 20:06

      La science du corps humain est encore très vaste et tout change très vite. Même les principes fondamentaux eux même changent.

      Je suis fort intéressé par le domaine alimentaire. C’est une de mes passions 🙂

      Le meilleur livre sur le sujet est le condensé de ce qu’on trouve dans le livre “Pouvoir illimité” de Anthony Robbins. J’en ai fait un résumé. Je le repartage ici car pas de lien direct de la page.

      (on y apprend que la combinaison alimentaire est tout aussi importante que l’alimentation elle-même. Et pour en avoir faut l’expérience, c’est incroyable !).

      ————–

      Après avoir fini de lire l’excellent livre de Anthony Robbins “Pouvoir illimité” (sur la PNL), je viens d’acheter “Fit for life” (recommandé dans “Pouvoir illimité”). Une petite entrave au PMBA (Personnal MBA) pour la BONNE CAUSE ! 🙂

      “Fit for life” résume tous les principes à suivre pour manger correctement et rester en bonne santé. J’ai déjà lu des milliers de pages sur la nutrition et la diététique. Et bien, ce simple livre m’a juste renversé par son côté pratique.

      Il ne s’agit pas de régime… mais de bien associer les aliments entre eux pour en obtenir la meilleure digestion et ainsi la meilleure assimilation. En effet, la majorité des combinaisons alimentaires que nous avons sont très néfastes pour la santé (car nous ne digérons pas bien les aliments). En voici quelques unes que vous reconnaitrez 🙂

      – Riz – poissons
      – Lait – céréales
      – Viandes – pomme de terre
      – …

      En résumé, voici les quelques conseils rapides à mettre en oeuvre pour gagner en longévité 🙂

      1. Ne pas boire pendant le repas, ni directement avant ou après (maintenir une bonne acidité).
      2. Ne pas mélanger hydrate de carbone (pomme de terre, pâtes, riz) avec de la viande. Il faut les manger à des moments séparés.
      3. Manger des fruits 20 minutes avant les gros repas et toujours le ventre vide. Ils se dégradent très rapidement. Donc on peut manger 20 minutes après.
      4. Ne pas mélanger les fruits avec autre chose sinon ils se digèrent mals (ils pourrissent dans l’estomac…). Les manger avant comme dit dans le point précédents.
      5. Le matin, vous ne devriez manger que des fruits.
      6. Dès le réveil, buvez 1 à 2 verres d’eau de 150 ml minimum. Attendez 1 heure avant de déjeuner.
      7. Manger seulement à 80% de votre faim.
      8. Après 21h, vous ne devriez plus manger que des légumes.
      9. Eviter de manger de la viande. Privilégiez le poisson ou d’autres sources de protéines équivalentes.
      10. Manger léger le soir (légumes et hydrates de carbone). Evitez la viande le soir. Privilégiez-là à midi accompagnée de légumes.
      11. Ne pas boire avant d’aller dormir (pour éviter le reflux gastrique).
      12. Ne choisir que du pain et céréales complètes.

      Bien que toutes les théories se contre disent en alimentation. Ces études sont les dernières recherches qui me semblent les plus logiques.

      À votre santé ! 😉

      PS: le livre est seulement disponible en anglais mais rien que les recettes en valent la peine ! Si vous ne comprenez pas certains mots. Utilisez Google traduction 😉

      Répondre



      • Olivier Roland (Auteur)

        24 Juil 2013 à 09:24

        Hello Jérémy,

        On voit bien là le problème, pas un livre sur la santé n’est d’accord avec un autre ce qui est le mieux à long terme pour notre corps.

        La principale raison est que la science est loin d’avoir toutes les réponses aujourd’hui, c’est pour cela par exemple que le projet NuSI a été créé.

        Répondre


      • Nath

        23 Juil 2013 à 23:37

        J’entendais l’autre jour une émission de radio consacrée à ce sujet. Le médecin invité insistait sur le fait que se fier à une méthode parce qu’elle est à la mode, a marché pour un(e) ami(e), parait intelligente … (rayer les mentions inutiles) est une bêtise.

        En effet, nous sommes tous différents, nos corps ne réagissent pas tous pareil face au sur-poids (on peut être en forme avec des kg en trop), et un régime alimentaire doit être adapté à notre mode de vie (sédentaire, sportif etc…).

        Le mieux serait donc de consulter un médecin qui va nous conseiller et nous suivre.

        Répondre



        • Bertrand

          24 Juil 2013 à 08:25

          En réponse à Nath notamment : quand il ne s’agit pas d’un régime démentiel et que la personne est en bonne santé je ne vois pas le risque : il suffit de se faire prescrire des analyses de sang tous les trois mois.
          Sur le régime lui-même je ne suis pas tout à fait d’accord sur le vin blanc en ce qui concerne l’amaigrissement : le vin blanc peut être “sec” et donc pas trop sucré. A priori il est à préférer au vin rouge. Le mieux étant évidemment de ne pas boire du tout.
          Ce régime me fait envie et ce serait intéressant que des gens comme moi (pas en bonne santé et en surpoids réel) l’essaient (je suppose que ça doit déjà se trouver sur le web anglo-saxon).

          Répondre



          • francoise

            26 Juil 2013 à 09:46

            le vin blanc contient des sulfites voila pourquoi il est a éviter

            Répondre



          • Olivier Roland (Auteur)

            24 Juil 2013 à 09:51

            Le médecin invité insistait sur le fait que se fier à une méthode parce qu’elle est à la mode, a marché pour un(e) ami(e), parait intelligente … (rayer les mentions inutiles) est une bêtise.

            Il a tout à fait raison ! Par contre si on remplace “se fier” par “essayer” là je ne suis pas d’accord, à condition d’être prudent et de ne pas choisir des régimes “démentiels” 😉 .

            En effet, nous sommes tous différents, nos corps ne réagissent pas tous pareil face au sur-poids (on peut être en forme avec des kg en trop), et un régime alimentaire doit être adapté à notre mode de vie (sédentaire, sportif etc…).

            C’est vrai ! D’où l’importance d’expérimenter pour soi.

            En réponse à Nath notamment : quand il ne s’agit pas d’un régime démentiel et que la personne est en bonne santé je ne vois pas le risque : il suffit de se faire prescrire des analyses de sang tous les trois mois.

            Entièrement d’accord. La prise de sang ne permet pas de tout savoir, mais permet de voir immédiatement s’il y un problème majeur dans le régime.

            Répondre


            • Albert-Georges

              24 Juil 2013 à 13:49

              Bonjour Olivier,
              “Avertissement” mon site n’est pas un blog, mais uniquement la maquette non terminée de ce que sera
              mon futur blog”
              Je viens donc de lire “mon expérience de perte de poids avec Tim Feriss”
              J’ai également lu un certain nombre de liens qui
              accompagnent cet article; outre le fait que je le trouve bien écrit avec une documentation abondante
              il me semble qu’il est très personnel Olivier et qu’il ne s’applique pas forcement à tout le monde.
              En ce qui me concerne à propos de la santé et sans
              avoir jamais suivi de régime de ma vie, j’ai 67 ans, je mesure 177cm et pèse avec + ou – 1kg entre
              69 et 70 kg en fonction de ce que je mange.De plus
              je mange lentement, toujours avec plaisir et je suis toujours en difficulté si je dois tenir une
              conversation sérieuse avec quelqu’un d’autre,ces 2
              plaisirs étant incompatibles pour moi.
              En fin je décrirai dans mon futur blog comment en 2004 atteint d’une pathologie qui tue 95% de la population je m’en suis sorti.
              Il reste de cet article le plus important qu’est la communication et l’échange.

              Répondre



              • Carole

                24 Juil 2013 à 19:31

                Bonjour Olivier,
                Pour ma part, je sais que 90% des personnes qui font un régime reprennent le poids qu’elles ont perdu dans les 5 ans. Ce n’est pas la première chose à laquelle on pense lorsqu’on souhaite éliminer quelques kilos excédentaires. Comme tu le dis, il est assez facile de changer ses habitudes alimentaires mais bien plus difficile de les maintenir dans le temps et surtout lorsque le rythme de vie et le stress changent ou sont très soutenus. Là ou je suis très sceptique sur les régimes qui imposent un certain “contrôle de soi” c’est que chaque personne a des besoins complètement différents. Il me semble donc impossible qu’un ouvrage, même si c’est celui de Tim Ferriss :-), puisse prétendre être une solution Minceur pour tous. Je pense qu’il s’agit plutôt d’un très gros business où il y a justement beaucoup de demandes mais aucune solution vraiment commune sur le long terme. En revanche, je trouve cela intéressant la façon dont tu as pu prendre conscience de certaines “habitudes” comme la consommation de pain, dont le corps n’a pas toujours besoin. Je crois que pour retrouver un poids de forme, il nous faut observer avec sincérité toutes les fois où nous mangeons par récompense, paresse, émotions, gourmandise, habitude…et non par réel besoin. Ceci dit, J’adore ton travail!

                Répondre



                • Jordane

                  25 Juil 2013 à 14:17

                  De toute manière, c’est un sujet stérile dans le sens qu’il n’existe pas de méthode miracle, tout le monde le dit.

                  Peu importe la méthode, peu importe le régime, peu importe le programme de sport, il faut avant tout connaître sa physiologie et trouver une habitude alimentaire (et à se discipliner pour la maintenir) et un rythme sportif qui nous conviennent, c’est à nous d’adapter ce qui fonctionne et pour ça faut connaître son corps en premier.

                  Ce travail se fait sur le moyen et long terme !

                  Cordialement !

                  Jordane

                  Répondre



                  • Albert-Georges

                    25 Juil 2013 à 21:21

                    Bonjour Jordane,
                    Je suis assez d’accord avec vos commentaires, à la seule condition de s’avoir écouter ce que nous dit notre corps et ne pas parler à sa place.

                    Cordialement,

                    Ag

                    Répondre



                  • Joel

                    25 Juil 2013 à 19:24

                    Bonjour Olivier merci pour cet article intéressant

                    Je ne remets pas en cause que cela puisse aboutir à des résultats comme beaucoup de régime.

                    Mais concernant les bienfaits sur la santé je suis plus sceptique bien que ton check up soit clean (la durée était je pense un peu courte pour avoir un vrais retour pertinent je pense). Les régimes destructeurs comme le régime dukan pour la santé et la planète mettent longtemps à être révélés comme tel, au début c’est l’enthousiasme général et puis après ça se gâte. Sérieusement je ne crois pas que celui ci soit comparable avec le régime dukan en terme de santé mais quand même les fruits sont essentiels et doivent au contraire être consommés en abondance je pense il ne peuvent remplacer intégralement par les légumes en terme d’apports nutritionnels.

                    Et pis pour grignoter il est quand même plus simple de transporter quelques pommes qu’un choux fleur sur soi même si je suis adepte des légumes crus comme la carotte par exemple que je mange à tout heure et qui est excellente pour la santé. Idem pour le principe consistant à manger les mêmes plats je pense que c’est potentiellement source de déséquilibre majeur et dangereux sur le long terme du moins.

                    Enfin le lait conseillé pour les exercices ça me laisse dubitatif, les produits laitiers d’origine animale ne sont pas adaptés à notre organisme car sur-protéinés pour nous, donc les consommer revient à faire travailler notre estomac deux fois plus ce qui nous épuise (la digestion nous pompe suffisamment d’énergie il est donc judicieux de ne pas aggraver ce phénomène je pense) donc pour la forme et la productivité c’est pas ce qui se fait de mieux.

                    Maintenant combiné à ces exercices ça augmente peut être la masse musculaire mais faut choisir ses priorités :). Et pis je pense qu’on obtiendrait le même résultat avec des sucres lents mais le régime les proscrits pour la plupart apparemment).

                    Du coup je pense que le régime de Tonny (Robbins VS Ferriss sympas comme match !) dans pouvoir illimité est plus recommandable après chacun se fera son avis.

                    D’ailleurs en l’occurrence il ne s’agit pas selon moi d’un régime mais d’un vrais style de vie et d’un modèle de forme et santé. Depuis tu continu à suivre ce régime ou t’as arrêté ?

                    Répondre



                    • Nadège

                      26 Juil 2013 à 08:02

                      Bonjour Olivier,

                      Je ne connaissais pas ce livre, mais les principes que tu cites sont, en ce moment, très en vogue dans le monde de la nutrition.
                      Les glucides “blancs” sont ceux qui sont les plus raffinés, et qui ont l’index glycémique le plus élevé. Donc un pic d’insuline après leur consommation. Et une des actions principales de l’insuline est de favoriser le stockage des graisses.
                      Bien sûr, la nutrition, c’est bien plus compliqué que cela, mais c’est pour dire que, même si je ne sais pas encore dire si ce principe suffit à perdre de la masse grasse, il s’explique, au moins en partie, de façon scientifique.

                      Je suis moi aussi passionnée par l’alimentation et la nutrition, j’ai un diplôme d’ingénieur agro-alimentaire que je vais essayer de compléter avec un BTS en diététique. Et cette question est l’une des nombreuses que je compte poser au cours de mon cursus ;).

                      En tout cas, une chose qui est certaine, c’est que pour ne pas reprendre de poids, il faut maintenir les habitudes qui nous ont fait perdre à vie. Dans ton cas, tu as intégré ces “réflexes” alimentaires, donc tu as tout bon :).

                      Merci pour ton article, et à bientôt.

                      Répondre



                      • sylviane

                        26 Juil 2013 à 08:38

                        Bonjour Olivier

                        J\’ai lu ton article avec intérêt et effectivement aucun médecin et/ou nutritionniste n\’est d\’accord avec les régimes qu\’il ne préconisent pas.

                        Mon beau-frère est un professeur reconnu question nutrition mais ce qu\’il suggère ne me \ »shoote\ » pas du tout et le régime dont tu nous parles ressemble bien à Fit For Life que je connais depuis une éternité alors je suis tout à fait d\’accord avec toi que le régime de Pierre ne fera peut-être pas l\’affaire de Paul et comme mon père était alsacien le petit déjeuner chez nous était un vrai repas qui \ »choquait\ » pas mal de gens (médecins ou pas) car ce n\’était pas ces bonnes viennoiseries françaises qui sont tellement bonnes à manger mais détestables pour notre santé

                        Je crois qu’avant tout chacun doit »sentir » par la pratique ce qui lui convient le mieux et ce »régime» de Tom Ferriss me plait assez car il rejoint tout de même pas mal de trucs que j\’ai lus ou essayé dans ma vie y compris le régime pancréas où tu ne peux manger qu’un concentré par repas le concentré étant tout ce qui n’est pas légumes ou fruits

                        Répondre



                        • Nicolas Lisiak

                          26 Juil 2013 à 09:41

                          Bonjour à tous!

                          J’ai testé ce “régime” en 2012 pendant 3 mois et j’ai adoré!
                          J’ai perdu 7 kilo (de 89 à 82, j’ai perdu 7 cm dans la taille et pris du muscle dans les biceps) et franchement, je n’ai pas eu l’impression de suivre un régime. Mais
                          c’est très individuel comme sujet et je propose
                          de lire en plus le livre de Raymond Francis: “Vous ne serez plus jamais malade : une maladie, deux causes, six voies – La santé est un choix”

                          C’est une très bonne lecture pour les personnes qui s’intéressent au sujet de la santé et nourriture

                          Aujourd’hui je suis plus orienté vers la nourriture “raw food” et les “seules” choses que j’ai gardé du livre c’est le Kettlebell (j’adore) et “l’époque de glace”. Par contre pour le Kettlebell je recommande de suivre les leçons chez un coach car la technique est très importante et j’ai fait beaucoup d’erreurs en essayant de m’entraîner tout seul….

                          Répondre



                          • Emmanuelle

                            26 Juil 2013 à 09:49

                            Bonjour Olivier,

                            Je te remercie d’avoir parlé de ce livre et de ton expérience. Je vais retenir le livre dans les ressources de ma thèse, qui porte sur la gestion du poids.
                            J’ai lu les commentaires exprimés par les autres et je suis d’accord avec certains. Depuis 2006 je suis sur le sujet de perdre du poids, et avant tout être au poids qui nous convient pour vivre en bonne santé. Dans cet article http://formationquantique.com/bac-doctorat-surcharge-ponderale/.
                            Tu y comprendras ma démarche actuelle. Mon sujet de thèse a été validé par l’Université Médicale Internationale auprès de laquelle je prépare mon doctorat.
                            Au vu de mes connaissances actuelles, une partie des informations que tu présentes à proposdu livre de Tim Ferriss vont dans le bon sens. Du coup j’ai envie de lire ce livre et de confronter ces idées à tout ce que je vais trouvé au cours de mes études.

                            Quant à mon expérience personnelle, j’ai vécu dans de nombreux pays où le petit déjeuner est roi et complet. C’est aussi ce que j’ai adopté en France et qui me correspond (ma physiologie et anatomie).

                            A bientôt, il y aura peut-être une suite….

                            Répondre



                            • Laura

                              26 Juil 2013 à 10:01

                              Bonjour à tous,

                              J’ai toujours un peu du mal avec des conseils “simplistes”, type “ne mangez pas d’aliments blancs”. (au passage : les laitages c’est blanc, c’est interdit ?)
                              Ce qui me dérange c’est la démarche, je ne vais pas entrer dans un débat nutritionnel.
                              Je pense qu’il est préférable d’informer les personnes pour qu’elles prennent les bons choix nutritionnels en connaissance de cause. Et pas leur sortir des formules toute prêtes qu’elles vont appliquer de façon “bête et méchante”.
                              De plus, chaque personne a des besoins particuliers, et doit adapter son alimentation en fonction d’eux.

                              En tout cas, bravo pour ta perte de poids Olivier, tu arrives à te maintenir et c’est l’essentiel. Vérifie bien régulièrement que tu n’as pas de carence en minéraux et vitamines, c’est très important (peut-être plus que le ratio graisses/muscles).

                              Avec bienveillance,

                              Laura

                              Répondre



                              • michel

                                26 Juil 2013 à 17:47

                                d’accord avec toi laura!
                                y a pas de recettes miracle et chaque être humain a besoin de se connaitre et expérimenter…
                                la perte de poids est qq de complexe même si certains “faiseurs de régime se gavent” avec des recettes qui marchent un certain temps …ce serait dommage que olivier se prennent pour un gourou de la bouffe…
                                mais comme c’est un marché rentable, les sirènes….

                                Répondre



                              • Frédéric

                                26 Juil 2013 à 18:29

                                Bonjour Olivier,
                                Bravo pour ta perte de poids. J’apprécie toujours ta franchise et ton intégrité et l’avantage de ton article c’est qu’il ouvre le débat, et permet à certains de se poser des questions et parfois même de se remettre en question par rapport à leurs habitudes de vie.

                                Il y a 19 ans , à la naissance de mon premier enfant, je me suis intéressé de près à ce sujet. Cela m’a immédiatement passionné et me passionne encore aujourd’hui. J’ai d’ailleurs changé de profession.
                                Je me suis formé, j’ai enseigné, j’ai entraîné, et coaché et depuis je n’ai jamais arrêté.
                                Le constat que j’ai fait est simple et je te rejoins la-dessus il n’existe aucune recette miracle, il faut apprendre à se connaître, faire des essais raisonnables, en essayant d’adapter son alimentation, à sa personnalité c’est-à-dire à nos capacités énergétiques et digestives ainsi qu’à notre lieu et style de vie.

                                En lisant les commentaires précédents ce qui ressort clairement c’est que dès que l’on évoque le sujet de l’alimentation, on entre assez vite dans des dogmes.

                                Il y ceux qui ne jurent que par le cru, le régime paléo et donc pas de céréales, ceux qui par conviction personnelle ne mange pas de viande, etc.
                                Dans la plupart de ces façons de s’alimenter il y a du bon et du moins bon. Il faut toujours se méfier des extrêmes et des comportements “sectaires” de certains.

                                Toutefois, il est vrai qu’il existe quelques grandes lois énergétiques, biologiques et anatomiques,de bon sens, qui nous dirigent tous qu’il est nécessaire de connaître et d’appliquer.

                                Ensuite cela dépend de chacun de nous. Puisque nous sommes unique, il ne peut exister une seule façon de s’alimenter qui soit la meilleure pour tous.

                                De plus l’alimentation, même si elle joue un rôle majeur, n’est pas le seul critère à prendre en compte pour le poids, santé et la longévité.

                                La respiration, la gestion du stress, l’exercice physique, notre exposition à la pollution, nos relations sociales, nos finances, notre cadre vie pour ne citer qu’eux, occupent un rang de premier plan.

                                Ce que je retiens de toutes ces années de pratique c’est que la priorité est de bien se connaître afin d’optimiser notre niveau d’énergie physique, émotionnelle et mentale.

                                Au delà des effets de mode, toujours incomplets, une des approches la plus complète que j’utilise aujourd’hui, en l’ayant adapté à notre vie occidentale, se base sur une sagesse millénaire qui est au service de notre santé en matière d’alimentation est la diététique du Tao.
                                Rien d’ésotérique, que du pragmatique…qui afait ses preuves !
                                Pourquoi réinventer la roue ?

                                Dans le corps humain tout est en intéraction permanente.

                                Notre système énergétique a besoin d’être rechargé et ravitaillé plusieurs fois par jour pour rester équilibré.

                                L’approche de tim Ferris me parait dans ce domaine beaucoup trop réductrice pour être efficace sur le long terme.

                                En revanche, son approche marketing est excellente.
                                Le marché et la philosophie nord américaine sont demandeurs (je le sais car j’y vis) et regorgent de ce types de solutions ” prêtes à consommer” qui demandent relativement peu d’effots de réflexion et qui rassemblent et donnent un semlant de cohérence à tout un tas de recettes mises bout à bout.

                                Comme tu le dis très justement “il a une tête bien faite”.
                                Fais quand même attention aux recettes magiques à base de lait… 😉

                                Notre corps et notre cerveau sont

                                Répondre



                                • Julien

                                  26 Juil 2013 à 20:15

                                  APPROVED

                                  J’ai acheté The 4 Hour Body en anglais en fin d’année 2012, et appliqué les conseils de Tim à la lettre. Résultats: en Janvier 2013 je bronzais tranquille à Punta Cana avec un corps fitté, et “in shape” comme on dit…

                                  J’ai essayé pas mal de trucs et ce qui m’a donné les meilleurs résultats sont:
                                  -Manger sainement et Paléo régulièrement
                                  -Faire du HIIT
                                  -Faire le programme Insanity (attention ça c’est plutôt advanced level: http://www.beachbody.com/product/fitness_programs/insanity.do?e=5b)
                                  -Suivre quelques conseils sélectionné de The 4 Hour Body

                                  A bientôt
                                  Julien

                                  Répondre



                                  • Olivier Roland (Auteur)

                                    27 Juil 2013 à 08:32

                                    Merci pour tous vos messages 🙂 .

                                    Cependant j’espère que toutes ces discussions ne vous font pas perdre de vue le message principal que je veux faire passer dans mon article : pratiquez l’expérimentation pour tester des théories ou des méthodes !

                                    Répondre


                                    • Albert-Georges

                                      27 Juil 2013 à 11:30

                                      “sans tester par l’expérimentation la véracité de leurs théories”.
                                      Bonjour Olivier,la relecture a du bon, en effet il est préférable de “vivre puis de lire” au lieu de ” lire et de vivre”
                                      Ag.

                                      Répondre



                                      • eric

                                        13 Août 2013 à 08:01

                                        Bonjour, pour ma part j’ai testé ce “régime” dès la parution du livre en anglais étant aussi un fan.
                                        Pour ma part cela n’a pas vraiment fonctionné. Idem pour la prise de muscle en un mois, cela n’a pas du tout fonctionné.

                                        Il y a 2 raisons possibles à cela :

                                        – j’ai 48 ans et n’ai pas le même métabolisme et ni passé corporel que Tim, chacun est unique

                                        – je n’ai peut-être pas assez bien suivi strictement les consignes, cela montre la difficulté de faire seul, quand tim lui a été coaché par les meilleurs et suivi

                                        pour la prise de muscle, je me tourne en ce moment vers la méthode lafay, aussi résumée sur ton site, et en complète contradiction avec ce que dit tim (fréquence et longueur des exercices), mais ca me donne apparemment plus de résultats..

                                        j’ai aussi pensé à faire un mix des deux , à savoir les exercices proposés par tim mais à haute fréquence puisque cela semble fonctionner pour moi

                                        pour la perte de graisse, je suis en train de tester le jeune, soit 3 jours au régime de Ferris, un jour de fête ou je mange tout ce que je veux, et un jour de jeune ensuite, le tout de manière cyclique

                                        ceci dit je ne suis pas en grand surpoids, j’ai 78 kg pour 1M82 et il y a dedans des kg de muscles. Je souhaite quand même perdre un peu de ventre et avoir le “6 pack”.. et je pense qu’à 48 ans, c’est plus dur qu’à 30 ans.. cela doit jouer aussi. je refuse néanmoins de me donner des limites et persévéré.

                                        je serai curieux des expériences des autres sur le sytème de prise de muscles proposé par Ferris (9kg de muscles en + en un mois).

                                        Répondre



                                        • Olivier Roland (Auteur)

                                          13 Août 2013 à 19:06

                                          Merci Eric pour ton retour très intéressant, ça montre bien qu’il est très important de faire des expériences pour déterminer ce qui fonctionne pour nous. Tiens-nous au courant pour la fusion entre 4HB et Lafay 😉

                                          Répondre


                                          • Albert-Georges

                                            13 Août 2013 à 21:08

                                            Bonjour Olivier,
                                            Je maintiens vivre et lire et pas l’inverse…

                                            Ag.

                                            Répondre




                                          • […] Olivier aussi nous donne des pistes pour s’alimenter correctement, sans contrainte, en se respectant, en respectant ce corps qui nous fait vivre et penser. Car, comment bien travailler (pour ceux qui en sont accros) ou bien s’occuper de sa famille ou de ses enfants (sans que les deux soient antinomiques !), ou réaliser nos rêves, dans un corps qui a mal, qui se détériore parce qu’il n’est pas alimenté de manière adéquate ? […]

                                            Répondre



                                            • Pierre

                                              8 Oct 2013 à 23:41

                                              Salut Olivier,

                                              Je suis en train de découvrir ce livre et les méthodes qu’il propose. Je pense tout comme toi qu’il faut d’abord tester (et analyser) avant de décréter quoi que ce soit.

                                              Ceci étant, tes résultats sont encourageants ! J’ai hâte de voir par moi-même ce que cela va m’apporter (ou plutôt, me faire perdre). 🙂

                                              Répondre



                                              • Yoann

                                                21 Jan 2014 à 19:55

                                                Tout comme la semaine de 4 heure, j’ai dévoré ce livre. Ce que je trouve génial dans celui-ci c’est qu’on peut revenir avec grand plaisir sur certains chapitres. Parce que ce qu’on recherche pas toujours la même chose (maigrir, prendre du muscle, soigner les blessures…) il est toujours utile de garder ce livre à proximité!
                                                Pour rejoindre ce qui a déjà été dit plus haut, j’ai trouvé Tim Ferris un peu extrémiste sur certains points. Je n’aurai sans doute jamais été aussi loin que lui notamment sur la chirurgie et l’utilisation de médicaments.

                                                Répondre



                                              • Armelle

                                                3 Mai 2014 à 21:00

                                                Salut Olivier,
                                                Je n’ai pas lu le livre. Je trouve nécessaire de faire un régime quand on a 20 kg en trop, mais la seule chose qui m’intéresse c’est la santé, comme par exemple la quantité de graisse stockée autour du cœur. Moi je suis maigre comme un coucou, mais mon mari est très enveloppé, il a des problèmes cardiaques et la graisse est sans doute stockée à cet endroit là. S’en va-elle quand on fait un régime? Ce qui m’interroge c’est que ce n’est jamais spécifié dans les régimes et moi je voudrais savoir, avant de le martyriser 😛 pendant 30 jours si la graisse autour du cœur va disparaître où non. As-tu rencontré des gens qui auraient pu te renseigner la dessus?

                                                Répondre



                                                • Emmanuelle

                                                  25 Avr 2015 à 09:29

                                                  Bonjour Olivier et bonjour à tous tes lecteurs,

                                                  Je me suis déjà exprimée plus haut sur cet article et je reviens pour confirmer qu’il ne fait pas sens pour moi de suivre une méthode qui suggère de manger tout ce qu’on veut pendant une journée par semaine. On ne peut pas donner au corps des choses (je dis des “choses” car dans de nombreux cas, ce ne sont plus des aliments qui apportent le carburant nécessaire au fonctionnement de l’organisme)qui vont rompre l’équilibre naturel.
                                                  Depuis 2013 comme je l’ai annoncé, je potasse et cerne de mieux en mieux mon sujet.

                                                  Je viens de lancer un évènement sur mon blog au sujet du stress sucré.

                                                  La nutrition est un ART. Il y a une alchimie entre tous les nutriments qui vont pénétrer dans le corps. Certains “aliments/choses” vont plutôt être des anti-nutriments. Donc pour moi pas question de jouer à n’importe quoi pendant 52 jours de l’année x 30 ans…..

                                                  Au plaisir de continuer le débat.

                                                  Emmanuelle Labat

                                                  Répondre



                                                  • magalie

                                                    16 Juin 2015 à 07:39

                                                    peut on langer des crudités avec ce régime ? comment pas teprendre tout le poids perdu après ce regime?

                                                    Répondre



                                                    • Sarah

                                                      18 Oct 2015 à 18:23

                                                      M’intéressant particulièrement aux questions d’addiction et de dépendances, notamment alimentaires, cette espèce de rengaine : “ya qu’à”, “faut que” qui est la même partout quand il s’agit des problèmes de poids est tout sauf une bonne chose.

                                                      Je pense que quand on n’a que quelques kilos à perdre et qu’on n’a pas de problèmes avec l’alimentation, n’importe quel régime peut marcher. Je connais un tas de gens qui perdent quelques kilos avant l’été par des diètes protéinées ou Dukan.

                                                      Cela n’a strictement rien à voir avec la prise en charge de l’obésité et du surpoids lorsque celui-ci est lié à des troubles du comportement alimentaire. Ou de l’anorexie (puisque apparemment ça c’est un sujet qui ne préoccupe pas tous ces gens qui ne veulent que notre bien au niveau alimentaire, bizarrement ils n’aiment pas que quand ça dépasse).

                                                      De la même manière, il n’est jamais très utile de dire à un alcoolique qu’il suffit juste qu’il arrête l’alcool ou demander à un drogué s’il n’a pas pensé à juste arrêter de se droguer.

                                                      Les gens ne sont pas débiles ou plus faibles que vous. Ils font face à un défi spécifique auquel vous n’avez pas eu à faire face.

                                                      Vous ne comprenez pas les problèmes émotionnels qui sont derrière ces maladies car vous ne les avez pas vécus donc arrêtez une fois pour toutes de culpabiliser les personnes qui font face à ces maladies psychologiques et physiques en disant qu’il suffit juste d’essayer.

                                                      Et je précise que non ce n’est pas juste une excuse pour ne pas passer à l’action (votre obsession apparemment). La plupart des personnes à qui vous faites en effet subtilement la morale ont fait plus de régimes que vous dans la vie et ce, dès le plus jeune âge. Et à l’encontre des habitudes alimentaires de toute leur famille. Ce qui demande une force morale que même Saint Tim Ferriss pourrait leur envier.

                                                      Merci.

                                                      Répondre



                                                      • Ange

                                                        11 Nov 2015 à 07:50

                                                        Au final, c’est un régime sans gluten (pas de pain, ni de pâtes), sans lactose (ni lait, ni produits laitiers), sans glucose (ni sucre blanc, ni aucun autre sucre), sans fructose (pas de fruits), sans amidon (pas de pommes de terre, ni de riz) hyperprotéiné (blanc d’oeuf et viandes)…

                                                        Donc un régime déprimant et carencé, même avec la journée Jocker par ailleurs impossible à tenir dans la durée car lassant…

                                                        Le stade suivant c’est l’arrêt de l’alimentation. On doit pouvoir perdre encore davantage !

                                                        A oublier… Définitivement.

                                                        Répondre



                                                        • sasa

                                                          1 Déc 2017 à 18:58

                                                          Bonjour, c’est la mouche qui suit le coche… loin derrière!!! Juste un petit com très longtemps après pour vous dire que ça fait 12 jours exactement que je suis ce régime ( sans avoir jamais entendu parler de l’auteur de ce livre, j’ai simplement fait un régime sans glucides, en m’inspirant tout d’abord d’un programme de soupe aux choux lol) et incroyable au bout de 12 jours sans sucres lents ni raffinés (autres qu’un fruit parfois le matin, et le sucre de certains légumes comme la tomate mais c’est si peu), et sans avoir l’impression de me priver “dur”, j’en suis à -6 kg en 12 jours (bientôt 7!!!) Donc c’est absolument logique: on ne fournit plus au corps de quoi s’engraisser, résultat il prend notre graisse et s’en sert pour refaire de l’énergie. Après tout, si la graisse a bien une fonction utile c’est bien celle là. Quand j’aurais fini d’atteindre mon poids idéal ( 63 kg pour 1 m 70 et je partais de 73 kg donc surpoids) je vais clairement arrêter de manger du riz, pates et pain à tous les repas, et bien sur beaucou moins de sucreries. Beaucoup plus de légumes, de bonnes viandes et poissons comme je le fais actuellement, un morceau de pain complet, ou aux graines etc quand ça se prête, et les sodas, desserts etc. pour le week end, histoire de garder la ligne. Finalement c’est comme ça que nos anciens restaient minces, c’est juste qu’aujourd’hui il y a trop de tentations!!!

                                                          Répondre



                                                          • Wisdom

                                                            11 Oct 2018 à 15:31

                                                            Juste pour mettre en relation, les conseils de tim ferris avec un domaine dans lequel cette méthode est bien connue :la musculation.

                                                            Le régime cétogène qui permet au corp d’entrée en cétose

                                                            Biologique le fait de couper l’apport en glucides ( sucres lents ou rapides: de toute façon ce sont des notions obsoletes) change le fonctionnement du corps. il rentre en cétose.

                                                            Plus de glucide ( maximum 50g par jour) qui est la source d’energie preferé du corps et du cerveau , ce se sert alors des graisse.

                                                            Petite définition sur la cétose


                                                            C’est un état métabolique dans lequel la graisse fournit la majeure partie du carburant pour le corps.

                                                            Elle a lieu lorsqu’il y a un accès limité au glucose (sucre du sang), celui-ci étant la source préférée de carburant pour de nombreuses cellules dans l’organisme.”

                                                            Bref la cétose me semble être un état à rechercher de manière exeptionelle, de là à en faire une diète à vie c’est une autre histoire.

                                                            PS: Je m’excuse pour l’orthographe

                                                            Répondre




                                                            • […] qui présente les extraits les plus inspirants du livre. Ses autres ouvrages populaires sont 4 heures par semaine pour un corps d’enfer, Les outils de géants et La tribu des […]

                                                              Répondre




                                                              • […] Olivier aussi nous donne des pistes pour s’alimenter correctement, sans contrainte, en se respectant, en respectant ce corps qui nous fait vivre et penser. Car, comment bien travailler (pour ceux qui en sont accros) ou bien s’occuper de sa famille ou de ses enfants (sans que les deux soient antinomiques !), ou réaliser nos rêves, dans un corps qui a mal, qui se détériore parce qu’il n’est pas alimenté de manière adéquate ? […]

                                                                Répondre









                                                                Les commentaires postés avec une adresse email non valide ne seront pas publiés

                                                                Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.