Une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie.

TOTAL RECALL, l’autobiographie d’Arnold Schwarzenegger

Une fois que vous avez vu la vidéo cliquez ici pour rejoindre gratuitement des milliers d’entrepreneurs passionés de développement personnel en vous abonnant à la chaîne Youtube !

 

Transcription texte (littérale) :

Bonjour, ici Olivier Roland et je vais partager avec vous une autobiographie extraordinaire, littéralement la meilleure biographie qui m’ait été donnée de lire jusqu’à présent puisqu’il s’agit de « Total Recall », l’autobiographie d’Arnold Schwarzenegger qui est paru en 2012, sous-titrée « L’incroyable et véridique histoire de ma vie ».

Récemment, je vous ai fait trois vidéos, rien que ça, sur les biographies : pourquoi c’est génial d’en lire, pourquoi ça vous permet de vivre plusieurs vies, de vous plonger dans le destin des grands hommes.

Et je venais juste d’acheter à l’époque « Total Recall », et donc je ne l’avais pas encore lu, je n’en ai pas parlé. Et d’ailleurs, vous êtes plusieurs à m’avoir dit : Ah mais Olivier, tu ne nous as pas parlé de « Total Recall ».

Pourtant, c’est vraiment génial ! Et là, j’ai littéralement dévoré cette autobiographie, je crois que je l’ai lu en 4 jours, quelque chose comme ça, alors que c’est quand même un gros bouquin. Et franchement, c’est absolument extraordinaire.

Arnold Schwarzenegger, c’est déjà à la base une très belle success story. Pour ceux qui ne connaissent pas son histoire, il est né dans un petit village d’Autriche complètement misérable et paumé.

Il explique dans ce livre qu’au début, il n’avait même pas l’eau courante dans sa maison. Il était dans une famille pauvre, pas non plus des SDF mais en tout cas misérable, très peu de moyens et que voilà, il est devenu une des stars les plus connues de la planète, une des stars les mieux payés d’Hollywood et puis évidemment, gouverneur de Californie.

Donc, c’est quand même un destin assez incroyable.

Donc, il nous raconte son enfance en Autriche : comment il s’est initié à la vie, comment il s’est mis à la musculation et puis après au culturisme. Comment dès le plus jeune âge, il avait cette envie d’aller en Amérique, aux États-Unis pour réaliser ses rêves.

Il avait cette vision en fait dès l’adolescence. Et il explique comment de manière intelligente par le goût de la compétition, par le goût de l’effort, et puis par l’effort intelligent, il est devenu quadruple champion du monde de culturisme et même plus que ça, il a été Mister Olympia, Mister Univers, etc. il a réalisé son rêve d’aller en Amérique grâce à ça. Il a commencé à tourner dans des films.

Il faut savoir aussi qu’il était millionnaire dans l’immobilier avant même que sa carrière au cinéma décolle. Le film qui l’a fait décoller, c’est « Conan Le barbare ». Là, il a commencé à gagner sérieusement de l’argent avec ce film-là. Mais avant, il était déjà millionnaire dans l’immobilier parce que quand il s’est lancé dans le cinéma, il s’est dit :

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Les somnambules - Arthur Koestler

« Il ne faut pas que je dépende du cinéma pour gagner ma vie.

Je vois trop de gens autour, des culturistes comme moi qui sont connus dans leur milieu et qui essaient de se mettre au cinéma, ils n’ont que des petits jobs et puis ce n’est pas ça qui nourrit son homme. »

Donc, il voulait avoir une source de revenu indépendante de cette activité.

Son histoire est juste extraordinaire. Je veux dire, c’est quelqu’un de très intelligent. Il est vraiment très franc et très honnête. Je pense qu’il n’a pas tout dit. Il a peut-être caché certaines choses dans son autobiographie. C’est peut-être des biographes dans les décennies à venir qui nous le diront. Mais voilà, c’est écrit extrêmement simplement. On ne peut pas s’empêcher de s’attacher au personnage tellement il est sympathique. Il parle de ses défauts, de ses faiblesses, de ses défaites, mais aussi de ses victoires et comment à chaque fois il est arrivé. Et d’ailleurs à la fin du livre, il y a vraiment quelque chose d’intéressant puisqu’il nous donne comme ça quelques conseils, pas beaucoup mais quelques conseils qui d’après lui ont été à la base de son succès.

Un de ses conseils est qu’il est très important de se fabriquer une vision et d’utiliser votre volonté pour la réaliser. Il avait toujours la vision d’aller en Amérique et puis après de devenir célèbre, riche, même s’il explique très bien que l’argent pour lui n’a jamais été sa priorité.

D’ailleurs, il estime que le fait qu’il ait été gouverneur de Californie lui a fait perdre quelque chose comme 200 millions de dollars parce que forcément, pendant ses deux mandats, donc pendant les 8 ans pendant lesquels il a été gouverneur, il n’a pas pu tourner de film. Donc en cachet, ça a été un coût très important, de coût d’opportunité, sans compter tout l’argent qu’il a investi personnellement dans sa campagne politique.

Il nous dit aussi de transformer ses handicaps en avantages. Il dit voilà : Quand j’ai essayé d’obtenir des premiers rôles au cinéma, les impresarios que j’ai consultés m’ont dit de laisser tomber. Mon corps, mon nom, mon accent étaient trop particuliers.

J’ai choisi de ne pas les écouter, de travailler mon accent, mon jeu d’acteur comme j’ai travaillé. J’avais travaillé mon corps pour devenir une tête d’affiche. Avec « Conan » et « Terminator », j’ai réussi à percer. Tous ce que les agents m’avaient décrit comme des handicaps ont fait de moi un action hero. Donc, voilà. Ça, c’est très intéressant.

Il vous dit aussi : Quand on vous dit non, entendez oui. Impossible est un mot que je me suis fait un plaisir d’ignorer quand j’étais gouverneur. La seule façon de rendre possible l’impossible, c’est de s’y attaquer. Et il dit quelque chose de très juste : En cas d’échec, quelle importance puisqu’on vous l’avait prédit – on vous avait prédit que vous n’allez pas réussir – Mais en cas de réussite, vous aurez fait avancer le monde.

Il dit aussi : Ne suivez jamais la foule. Allez là où il n’y a personne. Comme on dit à Los Angeles, évitez les grands axes à l’heure de pointe. Prenez les petites rues. Il dit voilà : Quand je vois tous les acteurs en herbe se démener pour obtenir des petits bouts de rôles dans les films, j’ai visé les premiers rôles. Tous les politiciens débutent leur carrière par des fonctions locales, j’ai brigué directement le poste de gouverneur. On sort plus facilement du lot quand on vise le sommet. Donc ça, c’est très, très intéressant.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Les secrets de la RÉUSSITE de Jeff Bezos

Aussi quelque chose que là, que je partage beaucoup dans cette chaîne et ça me fait plaisir parce qu’Arnold a beaucoup insisté tout au long de son livre là-dessus : Quelle que soit votre occupation dans la vie, il faut savoir se vendre. C’est ce qu’il dit. Il dit : On peut être un grand poète, un grand écrivain, un génie de laboratoire, on peut être le meilleur dans son boulot mais si personne ne le sait, à quoi ça sert. Donc l’essentiel, c’est de savoir vous vendre. C’est vraiment très, très important.

Alors, il dit aussi voilà : A chaque fois qu’il rencontre quelqu’un qui a eu du succès, un grand personnage comme il dit, il essaie toujours de comprendre comment il est arrivé au succès. Ça, c’est une caractéristique qu’on voit souvent chez les gens qui ont réussi. C’est que finalement, elles s’attachent avant tout à apprendre le succès, à apprendre comment réussir et notamment en étudiant un maximum d’études de cas concrètes. C’est-à-dire dès qu’elles rencontrent des gens qui ont réussi, elles vont leur poser des questions pour comprendre exactement quel a été l’angle d’attaque. Comme il dit : Il y a mille chemins qui mènent à la réussite et j’adore déduire de nouvelles règles de mon expérience et de la leur. Ça aussi, c’est quelque chose qui est très, très important. Pensez toujours à étudier des gens parce que malheureusement, beaucoup trop de gens se focalisent sur le négatif. Ils regardent les news de la télé, ils pensent que l’économie va mal, que le monde va mal, etc. ils sont entourés de gens qui ne sont pas forcément très positifs. Du coup, comment voulez-vous qu’ils étudient le succès et qu’ils savent comme ça quelles sont les choses à actionner, les actions à mettre en place dans leur vie pour avoir davantage de succès.

Donc, il donne dix principes qui viennent de ça. Donc, ne jamais laisser la fierté faire obstacle. Il parle notamment de Mohamed Ali comme exemple positif. Alors, il y a un truc intéressant qui personnellement je trouve. Il dit ne pas trop réfléchir. Je ne suis pas entièrement d’accord avec ça. Il dit : On passe son temps à réfléchir, l’esprit ne s’en détend jamais. Ce qu’il faut, c’est laisser flotter librement le corps et l’esprit. En même temps, il a un petit peu légèrement, légèrement, plus de succès que moi. Donc pour l’instant, je ne peux pas trop critiquer ça, mais quand même. Je trouve qu’au contraire, les gens ne réfléchissent pas assez. Et de manière générale, on ne réfléchit pas assez. Il y a tellement de personnes qui ont un objectif dans la vie et qui ne vont jamais, en tout cas, un rêve, un désir, par exemple voilà d’arrêter d’avoir un job pourri et puis d’être un peu plus indépendant financièrement. Elles ne vont jamais se mettre à une table et faire un plan d’action, pour réfléchir juste 5 minutes pour se dire : Hey ! Ok. Là, j’ai mon job, c’est vraiment pourri, il faut que je change ça, comment je vais faire ça ; et se donner un plan d’action pour être un peu plus comme ça. Et je pense que la plupart des gens gagneraient à réfléchir davantage.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  La biographie d'Elon Musk

Evidemment, quand je dis ça, je dis aussi : il faut agir. Réfléchir et agir. Mais lui trouve que les gens ont tendance à trop réfléchir et pas assez agir donc pourquoi pas.

Il dit que l’excès d’analyse est carrément handicapant. C’est vrai, il a raison. Il faut savoir s’arrêter dans la réflexion et puis prendre une décision.

Trois, il n’y a pas de plan B. Alors, Arnold Schwarzenegger est avocat de la politique de brûler les ponts, en tout cas de ne pas prévoir de plan B. Ce n’est pas ma politique personnellement mais en tout cas, c’est la sienne, c’est-à-dire que comme il dit : comme vous n’avez pas de plan B, le plan A doit réussir et puis c’est comme ça.

L’humour déjanté peut servir à régler ses comptes. Il essaie toujours de signaler par son humour dans les films et puis dans ses interviews, etc.

Il y a 24 heures dans une journée. C’est le cinquième principe.

Et répéter, répéter, répéter, c’est le sixième principe.

Septième principe, ne rien reprocher à ses parents.

Huitième principe, il faut en avoir une bonne paire pour changer. Et puis, il cite l’exemple de Gorbatchev qui a eu le courage de changer un système qui était clairement plus viable mais qui aurait pu encore durer plusieurs décennies s’il n’y avait pas eu quelqu’un qui avait le courage politique comme lui de changer les choses.

Ensuite, neuvième principe : prendre soin de son corps et de son esprit.

Et dixième principe : garde ta faim. Donc, comme il dit : Il faut avoir faim de réussir, faim de laisser une trace, faim d’être vu et entendu et d’avoir une influence. Et à mesure que vous grimpez et que vous réussissez, faites en sorte d’avoir toujours faim d’aider les autres. Et ça rejoint finalement le discours de Steve Jobs à Stanford en 2004 quand il disait : Stay hungry, stay foolish.

Donc, voilà. C’est ce que je voulais partager avec vous. Très honnêtement, c’est sans doute l’un des meilleurs livres que je n’ai jamais lu. Je vous recommande instamment d’arrêter immédiatement de lire le livre que vous êtes en train de lire et de commencer celui-là. Il est absolument extraordinaire, je l’ai dévoré. C’est tellement intéressant de se plonger comme ça dans la vie de quelqu’un qui a une si belle histoire et qui a voulu réussir tout ce qu’il a voulu entreprendre. Il a voulu devenir Mister Univers, il l’est devenu. Il a voulu devenir une star de cinéma, il l’est devenu. Il a voulu s’engager dans la politique et devenir le gouverneur d’un état qui est aussi riche que la France, qui a une population qui est quasiment égale à celle de la France, il a réussi. Donc, c’est quand même assez extraordinaire de pouvoir se plonger comme ça dans les pensées, la vie de quelqu’un et qu’on puisse recevoir des conseils concrets et directs de quelqu’un qui a réussi comme ça. Encore une fois, c’est ce que je veux vous partager. C’est tellement génial de payer 10 euros pour lire un livre et se connecter comme ça aux plus grands esprits de la planète.

14 commentaires
  1. Bonjour Olivier,

    Personnellement, j’ai dévoré ce livre ! Je connaissais surtout l’acteur de cinéma, un peu moins l’enfant qui a grandi dans la pauvreté, champion de culturiste et gouverneur de Californie. Un modèle de réussite ! Son secret ? Croire en soit et travailler dur. A lire et à relire !

    Cordialement,

    Nicolas @ Objectif10%

  2. Salut Olivier,

    Merci pour ce partage.

    J’aime bien aussi me connecter au grands esprits via leurs livres. J’ai carrément dévoré le succès selon Jack » que j’ai trouvé extraordinaire.

    J’espère qu’il y a la version française de celui-ci ( je ne maîtrise par encore l’Anglais et c’est mon plus gros handicap dans un monde où l’Anglais tend à devenir la seule lange officielle)

    Amicalement,
    Xavier

  3. Absolutely one of the best biographies you recommended so far Olivier!!
    He is a true role model for all of us, men, women, young and old…
    I read the enhanced e-book version in English with lots of videos. Another good reason for you people to learn English

  4. Livre super intéressant et facile à lire, je le recommande fortement.

    Un vrai modèle de réussite pouvant inspirer tout le monde : il a grandit dans la campagne autrichienne, est devenu bodybuilder, investisseur immobilier, star de cinéma et est également devenu gouverneur de californie ! C’est impressionnant et peu de personnes peuvent réaliser ce genre de chose !

    Niveau livre inspirant je vous recommande également la biographie de Steve Jobs

  5. Je l’ai lu et je le recommande grandement, ce mec est une légende vivante et il ne doit rien à la chance, il s’est seulement bougé et a réalisé ses rêves. Pas mal d’anecdotes intéressantes et drôles dans ce bouquin, par exemple quand il était à l’armée !

  6. Très bon livre, je suis entrain de le dévorer. C’est dingue la richesse de chaque être humain et leurs capacités.

    Un livre qui donne envie de se bouger !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.

12 Partages
Partagez
WhatsApp
Partagez
Tweetez
Enregistrer