Les outils des géants : leurs clés pour réussir

les outils des géants : leurs secrets pour réussir - timothy ferriss

Phrase-résumée de “Les outils des géants : leurs clés pour réussir” de Timothy Ferriss : À travers les interviews des plus grands “winners” de la planète, tous domaines confondus, Timothy Ferriss nous révèlent les clés de leur réussite : leurs routine et habitudes de vie au quotidien, leur film ou livre favori, leur plus grand investissement, ce qui les inspire, ce qui les aide à tenir le cap, etc.

Par Timothy Ferriss, 2017, 601 pages

Titre original : “Tools of Titans : the tactics, routines, habits of billionaires, icons, and world-class performers

Chronique et résumé de “Les outils des géants : leurs clés pour réussir” de Timothy Ferriss

Introduction

  • À l’origine de l’écriture du livre : le Tim Ferriss Show

L’auteur, Timothy Ferriss, connu notamment pour ses ouvrages “La semaine de 4 heures” (plus de 2 millions d’exemplaires vendus dans 36 pays) et “La Tribu des mentors“, a écrit ce livre après avoir interviewé 200 grandes personnalités internationales.

En fait, Timothy Ferriss a commencé à interviewer ces personnalités mondiales pour réaliser une série de podcasts. Celle-ci est connue sur internet sous le nom du Tim Ferriss Show (il s’agit de l’un des podcasts les plus téléchargés aux USA).

Or, un jour, il décide de réunir toutes ses archives afin d’en extraire les informations les plus intéressantes, de les compiler et d’en faire un ouvrage. C’est comme cela que le livre “Les outils des géants : leurs clés pour réussir” est né.

Selon Timothy Ferriss :

Ce livre est bien plus qu’une anthologie. C’est une véritable boîte à outils pour changer votre vie.

  • Des profils très divers mais tous des icônes !

Les profils des “géants” rencontrés par Timothy Ferriss sont extrêmement divers. En effet, parmi ses invités, vous découvrirez par exemple : le fondateur de Twitter, le cofondateur du studio Pixar, les superstars Arnold Schwarzenegger, Jamie Foxx ou Kevin Costner un employé de génie chez Google, des athlètes professionnels, beaucoup d’entrepreneurs à succès, des chercheurs, des philosophes, des réalisateurs de cinéma, des officiers de marine, des gestionnaires de fonds, des conférenciers, des écrivains, des ingénieurs, des médecins, des neuroscientifiques, des musiciens, des influenceurs sur le web,  des psychologues, des coachs, etc, etc.

Cette diversité de profils apporte à l’ouvrage un contenu très hétéroclite. Cependant, un point commun sert de fil conducteur : toutes ces personnalités mondiales au sommet sont des leaders, des milliardaires, des icônes, des créateurs talentueux ou des champions mondiaux. Toutes ont, à leur manière, accédé à la réussite !

  • Les clés pour réussir

Ainsi, dans “Les outils des géants”, Timothy Ferriss nous fait entrer dans les coulisses de ces “géants”. Et dans les interviews, les personnalités vont partager tous leurs “petits secrets” qui les a conduit à la réussite et beaucoup d’autres petits secrets de développement personnel. On y découvre notamment :

    • Leurs routines et les raisons de leurs mises en place,
    • Ce qui incarne la réussite à leurs yeux,
    • Ce qu’il considère comme leurs plus grosses pertes de temps,
    • La façon dont il passe les soixante premières minutes et soixante dernières de la journée,
    • Ce qu’il considère comme leur meilleur investissement,
    • Leur livre préféré et/ou celui qu’ils ont l’habitude d’offrir,
    • Ce qui les inspire et ce à quoi ils croient,
    • Leurs astuces pour gérer leur entreprise, garder la ligne et la santé…

En vous livrant des conseils pratiques testés et adoptés par les plus grands, cet ouvrage vous permettra de révolutionner votre quotidien pour devenir à votre tour un “géant”.

Note : Il est très difficile de résumer ce livre car les interviews révèlent une énorme quantité d’idées intéressantes, très spécifiques et propres à chacun des interviewés. J’ai toutefois réussi à regrouper certains points pour en faire une synthèse. Cependant, pour connaître toute la richesse du livre, il est vraiment conseillé de le lire, et de piocher, parmi toute cette quantité d’astuces, de conseils et d’expériences, ce qui nous inspire à chacun.

Partie 1 – Comment profiter pleinement de ce livre selon Timothy Ferriss ?

1.1 – Lire et réfléchir avec un nouvel état d’esprit

Si vous avez un projet à 10 ans pour arriver [quelque part], demandez-vous pourquoi vous n’y arriveriez pas en 6 mois.

C’est la question que le multimilliardaire Peter Thiel aime se poser et poser aux autres. Timothy Ferriss la reformule de la manière suivante :

Que feriez-vous pour atteindre dans les 6 prochains mois vos objectifs à 10 ans si vous aviez un fusil pointé sur la tête ?

Selon Timothy Ferriss, pour répondre à cette question, on doit se débarrasser des systèmes “normaux” que nous avons mis en place. Il nous faut faire table rase des cadres et règles sociales que l’on s’impose dans notre vie. En fait, il est vraiment essentiel de réaliser qu’on peut redéfinir sa propre réalité depuis le début.

Pour l’auteur, “Les outils des géants : leurs clés pour réussir” doit alors être l’occasion de réfléchir à de nombreuses questions avec ce nouvel état d’esprit. Il ajoute :

Le monde est une mine d’or, creusez dans la tête des autres pour déterrer des trésors. […] Ce livre vous en offre tout un arsenal. […] Ce livre est un buffet à volonté.

Pour profiter pleinement de son ouvrage “L’outil des géants : leurs clés pour réussir”, Timothy Ferriss nous invite à sauter les passages auxquels on n’accroche pas. Il insiste sur le fait que ce livre doit être agréable à lire. Il nous invite à considérer cet ouvrage comme “un guide pour choisir sa propre aventure“.

En fait, l’objectif de Timothy Ferriss : que le lecteur aime 50 %, adore 25 % et n’oublie jamais 10 % du livre.

1.2 – Les deux principes à garder en tête

Dans “Les outils des géants : leurs clés pour réussir“, le souhait de Timothy Ferriss serait de transmettre les deux messages suivants :

  • La réussite, quelle qu’en soit la définition qu’on lui donne, est possible si on adopte des convictions et de bonnes habitudes déjà éprouvées : selon Timothy Ferriss, il existe des recettes et un ADN commun que l’on peut emprunter.
  • Les super-héros que nous avons en tête (nos idoles, nos icônes, les titans, les milliardaires…) sont tous des êtres imparfaits qui ont su faire de leurs faiblesses un avantage : pour l’auteur, chacun mène une bataille mais tout le monde l’ignore, et les héros de ce livre ne sont pas différents.

On ne “réussit” pas parce qu’on n’a aucune faiblesse ; on réussit parce qu’on se trouve des forces et qu’on s’attache à développer des habitudes autour de ces forces.

1.3 – Trois concepts que ce livre nous aidera à développer

Timothy Ferriss nous cite 3 outils-clés qui, selon lui, ouvrent la porte à tout le reste. Pour cela, il mentionne un extrait du livre “Siddhartha” de Hermann Hesse (lecture recommandée par de nombreuses personnalités interviewées). Le protagoniste, Siddharatha, un moine qui ressemble à un mendiant, ne possède rien. Lorsqu’on lui demande ce qu’il a appris qu’il pourrait donner, il répond : “Je peux penser, patienter et jeûner.”

Ainsi, selon Timothy Ferriss, “Les outils des géants : leurs clés pour réussir” nous aidera à développer ces trois concepts :

  • Penser : connaître les bonnes règles pour prendre une décision et avoir les bonnes questions à poser à soi et aux autres.
  • Patienter : être en capacité de planifier à long terme, être endurant et bien répartir ses ressources.
  • Jeûner : être capable de résister à la difficulté et à la catastrophe. S’entraîner pour devenir résilient et développer une haute tolérance à la souffrance.

Partie 2 – Qui sont ces “géants” et que nous disent-ils ?

2.1 – Les trois grands groupes d’invités, répartis par Timothy Ferriss

Les chapitres du livre “Les outils des géants” sont dépendants les uns des autres, ce qui rend la lecture du livre très libre et pas forcément linéaire.

L’ouvrage se découpe en trois parties principales. Ces parties correspondent aux trois “catégories” dans lesquelles l’auteur a réparti ses invités :

  • Les Sains : athlètes, sportifs de haut niveau, explorateurs de l’extrême
  • Les Nantis ou riches : milliardaires, célébrités, entrepreneurs à succès
  • Les Sages ou malins : artistes, vedettes, enseignants, producteurs, influenceurs qui ont su créer leur propre réussite

Concernant ces trois catégories, l’auteur suggère :

Imaginez ces trois parties comme un trépied sur lequel la vie tient en équilibre. Il faut avoir les trois pour garantir une réussite ou un bonheur durables.

Les outils des géants leurs clés pour réussir Timothy Ferriss

Timothy Ferriss souligne à nouveau qu’aucun des grands talents interviewés n’a de “superpouvoirs”. Ces derniers ont simplement établi des règles qui leur permettent de déformer (légèrement) la réalité. Ces “règles” représentent les “outils” dont il est question dans le titre. Ce sont généralement des habitudes, souvent originales, et des réflexions plus profondes :

Ces “outils” ont une vaste définition dans ce livre. Ils regroupent les habitudes, les lectures, l’auto-persuasion, les compléments alimentaires, les questions qui reviennent souvent, et bien plus encore.

2.2 – La liste des personnes interviewées par Timothy Ferriss

Voici, ci-dessous, la liste des invités de Timothy Ferriss mentionnés dans son livre “Les outils des géants : leurs clés pour réussir”. Chaque personnalité apparaît dans la catégorie qui la représente.

La plupart des personnalités multiplient les casquettes. Il est donc difficile de les réduire parfois à quelques disciplines uniquement.

  • Les sains

    • Amelia Boone – sportive de haut niveau (course d’obstacles)
    • Dr Rhonda Perciavalle Patrick – médecin
    • Christopher Sommer – entraîneur de gymnastique
    • Dr Dominic D’Agostino – maître de conférences en pharmacologie et physiologie moléculaire, chercheur en science
    • Joe De Sena – sportif de l’extrême, PDG, entrepreneur
    • Wim Hof, l’”Homme de glace” – sportif de l’extrême (températures, altitudes)
    • Jason Nemer – sportif de haut niveau (acrobaties)
    • Dr Peter Attia – médecin chirurgien, chercheur, athlète
    • Pavel Tsatsouline – entraîneur dans les forces spéciales, entrepreneur
    • Laird Hamilton – surfeur professionnel
    • Gabrielle Reece – sportive de haut niveau (volley-ball), mannequin
    • Brian MacKenzie – entrepreneur (sport)
    • Kelly Starrett – athlète de haut niveau
    • Paul Levesque (triple H) – catcheur, entrepreneur
    • Jane McGonigal – chercheuse, innovatrice
    • Adam Gazzaley – docteur en neurosciences cognitives, directeur de laboratoire conseiller scientifique
    • Chade-Meng “Meng” Tan – ingénieur, formateur (pleine conscience, intelligence émotionnelle), auteur de best-sellers
  • Les riches

    • Chris Sacca – investisseur
    • Marc Andreessen – entrepreneur
    • Arnold Schwarzenegger – culturiste, acteur, homme politique
    • Derek Sivers – maître de conférences, entrepreneur, musicien professionnel
    • Alexis Ohanian – entrepreneur, investisseur, conseiller auprès de start-ups
    • Matt Mullenweg – influenceur sur internet, développeur
    • Nicholas McCarthy – pianiste
    • Tony Robbins– coach de performance, essayiste, auteur en développement personnel
    • Morgan Spurlock – documentariste, réalisateur, producteur
    • Reid Hoffman – entrepreneur, investisseur
    • Seth Godin – auteur de best-sellers
    • James Altucher – capital-risqueur américain, entrepreneur et auteur de best-sellers.
    • Shaun White – snowboardeur et skateur professionnel.
    • Chase Jarvis – PDG et photographe
    • Dan Carlin – podcasteur et commentateur politique
    • Ramit Sethi – blogueur et entrepreneur
    • Ed Catmull – entrepreneur, PDG, ingénieur informatique
    • Tracy DiNunzio – entrepreneure
    • Chris Young – bricoleur, inventeur, chef de la cuisine expérimentale, PDG
    • Daymond John – PDG, entrepreneur, auteur, personnalité TV
    • Luis von Ahn – professeur d’informatique, PDG
    • Ryan Holiday – stratège en marketing, auteur
    • Kevin Rose – actionnaires (start-ups)
    • Neil Strauss – écrivain, rédacteur, journaliste
    • Mike Shinoda – rappeur, parolier, joueur de synthétiseur et de guitare rythmique, chanteur
    • Justin Boreta – artiste (musique)
    • Dr Peter H. Diamandis – entrepreneur (domaine spatial)
    • Sophia Amoruso – entrepreneure dans la distribution
    • B.J. Novak – acteur, scénariste, réalisateur, producteur, auteur, entrepreneur
  • Les malins

    • B.J. Miller – médecin en soins palliatifs et consultant/expert (sur le sujet de la mort)
    • Maria Popova – auteur
    • Jocko Willink – officier de l’US Navy SEAL
    • Sebastian Junger – auteur
    • Marc Goodman – conseiller et agent de police et technologie (FBI, Interpol, Institut des Crimes futurs)
    • Samy Kamkar – hacker
    • Général Stanley McChrystal – général quatre étoiles de l’armée américaine
    • Chris Fussell – officier de l’US Navy SEAL
    • Shay Carl – personnalité sur internet et entrepreneur
    • Will MacAskill – maître de conférences
    • Kevin Costner – cinéaste
    • Sam Harris – philosophe, docteur en neurosciences, auteur
    • Caroline Paul – auteur et sportive de haut niveau
    • Kevin Kelly – franc-tireur
    • Whitney Cummings – comédienne, actrice, auteure, productrice
    • Alain de Botton – philosophe
    • Tim Kreider – essayiste, caricaturiste
    • Cal Fussman – auteur, chroniqueur
    • Rick Rubin – producteur de musique
    • Jack Dorsey – entrepreneur, PDG
    • Paulo Coelho – écrivain
    • Cheryl Strayed – auteur
    • Ed Cooke – PSG, spécialiste de la mémoire
    • Seth Rogen – acteur, scénariste, producteur, réalisateur
    • Evan Goldberg – réalisateur, scénariste, producteur
    • Andrew Zimmern – personnalité TV, chef, écrivain, professeur
    • Rainn Wilson – acteur
    • Naval Ravikant – PDG, entrepreneur, investisseur
    • Glenn Beck – personnalité sur internet et entrepreneur
    • Tara Brach – psychologue clinicienne, enseignante au bouddhisme
    • Sam Kass – chef cuisinier, conseiller en nutrition
    • Richard Betts – sommelier
    • Mike Birbiglia – comédien, scénariste, acteur, réalisateur
    • Malcolm Gladwell – auteur de best-sellers, podcasteur
    • Stephan J. Dubner – auteur, journaliste, animateur radio et TV
    • Josh Waitzkin – joueur d’échec professionnel
    • Brené Brown – professeure et chercheuse en sciences humaines
    • Jon Favreau – acteur, scénariste, réalisateur, producteur
    • Jamie Foxx – acteur, musicien, humoriste
    • Sekou Andrews – poète, slameur, chanteur
Les lecteurs de cet article ont également lu :  5 trucs pour optimiser votre productivité de jeune entrepreneur

2.3 – Les questions posées aux “géants” par Timothy Ferriss

Les outils des géants leurs clés pour réussir Timothy Ferriss

Timothy Ferriss possède une liste de questions qu’il aime poser à ses invités sans que ceux-ci n’y soient préparés. Ce sont les réponses à toutes ces questions que l’on retrouve dans “Les outils des géants : leurs clés pour réussir”.

Les questions les plus fréquentes sont les suivantes :

  • Si vous étiez assis à côté d’un prix Nobel ou d’un milliardaire, quelles questions leur poseriez-vous ?
  • S’ils n’avaient que deux ou cinq minutes à vous consacrer, comment en profiteriez-vous au mieux ?
  • Selon vous, qui incarne le mieux le mot “réussite” et pourquoi ?
  • Êtes-vous convaincu de quelque chose que les autres considèrent comme une folie ?
  • Quels sont les livres que vous aimez offrir ?
  • Quel est votre film ou documentaire préféré ?
  • Quel est le meilleur investissement à moins de 100 $ qui a changé votre vie dans les 6 derniers mois ?
  • Quels sont vos rituels du matin ? Comment passez-vous les 60 premières minutes de la journée ?
  • Quelles sont les obsessions que vous analysez le soir ou le week-end ?
  • Quel sujet aimeriez-vous aborder en dehors de votre champ de compétences si vous deviez intervenir lors d’une conférence TED ?
  • Quel est votre meilleur investissement (temps, argent, effort ou autre) ?
  • Y a-t-il une maxime qui régit votre vie ou à laquelle vous pensez souvent ?
  • Quel est le pire conseil que vous n’ayez jamais entendu dans votre domaine ?
  • Que mettriez-vous sur une affiche ?
  • Quel conseil vous seriez-vous donné à 20, 25 ou 30 ans ? Que faisiez-vous à l’époque ?
  • Comment un échec vous a mis sur la voie de la réussite ? Quel est votre échec préféré ?
  • Est-ce qu’il vous arrive régulièrement quelque chose d’étrange ou de dérangeant ?
  • Au cours des dernières années, avez-vous changé d’avis sur quelque chose et pourquoi ?
  • Êtes-vous persuadé de quelque chose, même si vous ne pouvez pas en apporter la preuve ?

2.4 – Les livres des “géants”

Les outils des géants leurs clés pour réussir Timothy Ferriss

Dans ses interviews, Timothy Ferriss questionne ses invités sur les livres qu’ils recommanderaient ou qu’ils offriraient. Il a, par ailleurs, reçu plusieurs livres en cadeau de la part de ses invités. Enfin, d’autres ouvrages ont été mentionnés lors des discussions avec eux.

Voici alors, ci-dessous, le top 17 des livres – tous ceux qui ont été mentionnés au moins trois fois – par ordre décroissant de fréquence :

  1. “Tao Te King”, de Lao-tseu (5 mentions)
  2. “La Grève : Atlas Shrugged”, d’Ayn Rand (4 mentions)
  3. “Sapiens : une brève histoire de l’humanité”, d’Yuval Noah Harari (4 mentions)
  4. “Siddhartha”, d’Hermann Hesse (4 mentions)
  5. “La Semaine de 4 heures”, de Tim Ferriss (4 mentions)
  6. “The checklist manifesto”, d’Atul Gawande (4 mentions)
  7. “Dune”, de Frank Herbert (3 mentions)
  8. “Influence et manipulation”, de Robert Cialdini (3 mentions)
  9. “Et si le bonheur vous tombait dessus”, de Daniel Gilbert (3 mentions)
  10. “Superintelligence”, de Nick Bostrom (3 mentions)
  11. Vous voulez rire, monsieur Feynman !!”, de Richard P. Feynman (3 mentions)
  12. “4 heures par semaine pour un corps d’enfer”, de Tim Ferriss (3 mentions)
  13. “La Bible” (3 mentions)
  14. “The hard thing about hard things”, de Ben Horowitz (3 mentions)
  15. “La Guerre de l’art”, de Steven Pressfield (3 mentions)
  16. “Watchmen”, d’Alan Moore (3 mentions)
  17. “De zéro à un”, de Peter Thiel, avec Blake Masters (3 mentions)

Partie 3 – Les astuces de Timothy Ferriss empruntées aux “géants”

Empruntez copieusement, combinez avec originalité et créez votre propre plan directeur sur mesure.

3.1 – Les huit comportements récurrents des winners

Timothy Ferriss nous liste huit pratiques qu’il a retrouvées de manière récurrente chez les grandes personnalités qu’il a interviewées.

La plupart des interviewés :

  • Pratiquent une forme de pleine conscience ou de méditation au quotidien (plus de 80%) ;
  • Ne prennent jamais de petit déjeuner ou mangent simplement une petite portion (surtout les hommes de plus de 45 ans) ;
  • Dorment sur un surmatelas rafraîchissant ;
  • Aiment les livres, entre autres : “Sapiens”, “Poor Charlie’s Almanack”, “Influence”, et “Découvrir un sens à sa vie” ;
  • Ont l’habitude d’écouter une chanson en boucle pour se concentrer ;
  • Ont réalisé une forme de “travail spéculatif” (terminer un projet sur leur temps libre et à leurs frais avant de le soumettre à un éventuel acheteur) ;
  • Sont convaincus que “l’échec ne dure pas” ;
  • Ont réussi à faire d’une “faiblesse”, un énorme avantage.

3.2 – Cinq astuces pour mieux (s’en)dormir

Parmi toutes les habitudes des “géants”, voici, ci-dessous, les astuces que Timothy Ferriss a adoptées et qui fonctionnent chez lui pour mieux dormir.

Il s’agit d’un rituel à mettre en place avant de se coucher. Celui-ci dure entre 1h et 1h30 :

  • Pratiquer quelques mouvements d’AcroYoga pour étirer la colonne vertébrale ;
  • Dormir sur un surmatelas rafraîchissant : celui-ci doit être très fin, à peine perceptible sous le drap, avec à l’intérieur, de l’eau à une température précise sélectionnée sur l’appareil près du lit ;
  • Boire du vinaigre de cidre avec du miel (ajouter 1 cuillère à soupe de miel à 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre mélangées dans 250 ml d’eau chaude), ou une tisane au caramel ou aux extraits de pavot de Californie ;
  • Pratiquer la réécriture visuelle ou faire une partie de Tetris pendant dix minutes ou regarder un programme court à la télévision qui met de bonne humeur ;
  • Porter un masque de sommeil et des bouchons d’oreilles ou utiliser un appareil de thérapie sonore à bruit blanc.

3.3 – Cinq rituels matinaux qui aident à passer une bonne journée

Timothy Ferriss s’est inspiré des “géants” pour mettre en place son rituel du soir mais également un rituel matinal. Voici donc, ci-dessous, cinq choses qu’il essaie de faire tous les matins pour cadrer et “réussir” sa journée. Cette routine matinale lui prend entre 1 h et 1 h 30.

Timothy Ferriss précise :

Vous pourrez penser que ce ne sont que des détails mais, souvenez-vous, les détails font les grandes choses.

  • Faire son lit (< 3 minutes)
  • Méditer (10 à 20 minutes)
Les lecteurs de cet article ont également lu :  Vidéo : 14 000 € par mois après 1 an et demi de blog (et comment vous pouvez y arriver aussi)

Au moins 80 % des personnalités interviewées dans “Les outils des géants” pratiquent une sorte de méditation au quotidien. Timothy Ferriss lit également quelques pages traitant de stoïcisme, comme “Pensées pour moi-même” de Marc-Aurèle.

  • Faire 5 à 10 séries d’exercice (< 1 minute)
  • Préparer et boire un “thé au titane” (2 à 3 minutes) : l’auteur recommande du thé noir pu-erh vieilli ou du thé vert, des copeaux de curcuma et de gingembre, et 1 à 2 cuillères à soupe d’huile de coco.
  • Écrire ses pages du matin ou journal (5 à 10 minutes) : les pages du matin servent principalement à décoincer une situation ou à résoudre un problème (que devrais-je faire ?) ; le journal, quant à lui, sert à prioriser et exprimer sa reconnaissance (sur quoi devrais-je me concentrer et comment l’exécuter ?).

3.4 – Cinq étapes pour s’entraîner mentalement

Plus de 80 % des grands talents que Timothy Ferriss a rencontrés pratiquent une forme de méditation ou de pleine conscience au quotidien. Avec ces deux disciplines il s’agit de “cultiver un état de conscience qui aide à être non-réactif”. Cette pratique est la plus régulière notée chez les “géants”.

Dès lors, pour s’engager dans cette pratique, Timothy Ferriss conseille de :

  • Utiliser une application comme Headspace ou Calm ;
  • Écouter une méditation guidée par Sam Harris, Tara Brach ou Maria Popova ;
  • Suivre des cours de méditation transcendantale ;
  • Si l’on préfère tenter la méditation avec un mantra sans suivre de cours : s’asseoir et répéter silencieusement un mot de deux syllabes (Timothy Ferriss a choisi, par exemple, le mot “nature”) pendant 10 à 20 minutes dès notre réveil.
  • Essayer un ou plusieurs exercices suggérés par Chade-Meng Tan.

Il faut pratiquer pendant au minimum 7 jours pour rendre la méditation efficace. Selon le Dalaï-lama, il faut “environ 50 heures” pour noter des résultats. D’après plusieurs études, simplement rester “assis” pendant 100 minutes cumulées seraient suffisant.

Pour Timothy Ferriss, méditer améliore la productivité et réduit le stress :

Quand je médite régulièrement, ma récompense est que je fais 30 à 50 % plus de choses dans la journée avec 50 % de stress en moins.

Si l’on rencontre des difficultés à faire perdurer notre pratique de méditation, Timothy Ferriss nous propose trois astuces faciles à mettre en œuvre quotidiennement sur du long terme. Ces astuces proviennent, en fait, de Chade-Meng Tan, l’homme qui a introduit la Pleine Conscience chez Google :

  • Trouver un compagnon ;
  • Faire moins que ce qu’on peut ;
  • Ne pas pratiquer trop longtemps afin que ce ne soit pas trop contraignant ;
  • S’engager à seulement une respiration consciente par jour.

3.5 – Huit astuces de productivité

Timothy Ferriss nous avoue “être nul en efficacité”.

Il a alors tiré les enseignements des “géants” qu’il a interviewés pour créer une méthode en 8 étapes en vue d’optimiser son efficacité (= faire les choses bien) :

  • Se lever au moins une heure avant de s’installer devant un écran d’ordinateur.
  • Se faire une tasse de thé et s’asseoir avec un stylo et une feuille de papier.
  • Écrire trois à cinq choses (pas plus) qui angoissent ou gênent. Il s’agit souvent de choses qui ont été repoussées jour après jour sur la liste des choses à faire (or, généralement le plus pénible est aussi le plus important).
  • Pour chaque point, se demander :
    • Si je n’accomplissais que ceci aujourd’hui, est-ce que je serais satisfait de ma journée ?”,
    • Est-ce que commencer par ceci minimise l’importance des autres tâches ou facilite leur exécution ?”,
    • Si je fais ceci, est-ce que le reste sera plus facile ou dénué de sens ?”
  • Ne considérer que les points où on a répondu “oui” à au moins l’une de ces questions.
  • Consacrer deux à trois heures à une seule de ces tâches. Mettre de côté les autres choses urgentes, mais moins importantes. On les retrouvera demain.
  • Si on est distrait ou qu’on procrastine, ne pas s’éparpiller et se concentrer à nouveau sur notre unique tâche.

Enfin, si malgré notre meilleure volonté, on sent qu’on perd pied dans la vie, il est bon de se souvenir que cela arrive même aux meilleurs des meilleurs :

Ne surestimez pas les autres, et ne vous sous-estimez pas. Vous êtes meilleur que vous ne le pensez. Et surtout, vous n’êtes pas un cas isolé.

3.6 – Huit tactiques pour se défaire des semeurs de haine

La vie est un sport de contact, surtout sur Internet. Si vous décidez de descendre dans l’arène, préparez-vous à des saignements de nez et à des égratignures.

Au cours de ses rencontres avec les “géants”, Timothy Ferriss a rassemblé des idées qui l’aident à faire face aux “semeurs de haine”.

Les voici :

  • Peu importe combien de gens ne nous comprennent pas. Ce qui compte, c’est combien de gens nous comprennent.
  • 10 % des gens trouvent toujours le moyen de se sentir visés. Nous devons en être conscient et intégrer cette donnée dans nos calculs.
  • Face aux critiques, il est très important de se contrôler. Le mieux est de “couper l’oxygène”, c’est-à-dire de les ignorer. L’auteur nous explique que dans certains cas, très rares cependant, il peut être judicieux de jeter de l’huile sur le feu, de les promouvoir.
  • Si on répond, ne pas se répandre en excuses.
  • Il est impossible de ramener à la raison quelqu’un qui s’est lancé dans une attaque sans raison.

Pour finir, Timothy Ferriss nous fait part de trois autres réflexions à engager à travers trois citations :

“Vouloir être apprécié de tous est un signe de médiocrité. Vous évitez de prendre des décisions difficiles et d’affronter des gens contre lesquels il faut s’élever.” Colin Powell

“Si tu veux avancer dans l’étude de la sagesse, ne refuse point, sur les choses extérieures, de passer pour imbécile et pour insensé.” Épictète

“Bien vivre est la meilleure des vengeances.” George Herbert

3.7 – La tenue d’un journal de bord

L’histoire regorge d’exemples de personnes, qu’elles aient réussi (ou pas), qui tenaient un journal de bord : de Marc-Aurèle à Benjamin Franklin et de Mark Twain à George Lucas.

Timothy Ferriss nous explique qu’il écrit tous les matins dans un journal. Il ne tient pas ce journal pour “être productif”, ni pour noter de grandes idées ou de la prose à publier ultérieurement. Non, ces pages sont, en réalité, uniquement pour lui.

Les pages du matin sont, comme le dit Julia Cameron, des “essuie-glaces spirituels”. C’est la thérapie la plus rentable que je connaisse. Elle a ajouté : Une fois qu’on a couché ces pensées boueuses, exaspérantes, déroutantes [soucis nébuleux, énervements, préoccupations] sur le papier, on affronte la journée sous un meilleur jour.

Ainsi, ce que Timothy Ferriss a appris, c’est que même si on trouve qu’on ne sait pas bien écrire, on doit considérer l’écriture comme un outil. Selon lui, il y a de gros avantages à écrire, même si personne, y compris nous-même, ne lira ce qu’on a écrit. En fait, les pages du matin ne servent pas à résoudre nos problèmes mais à les faire sortir de notre tête, au risque sinon, qu’ils “tournent en boucle toute la journée comme des balles qui ricochent dans notre crâne.”

Autrement dit, le processus [de l’écriture] a plus d’importance que le résultat.

Timothy Ferriss conclut à ce sujet :

Est-ce que râler et ronchonner sur papier cinq minutes chaque matin va changer votre vie ? Aussi étrange que cela puisse paraître, je pense que la réponse est oui.

Partie 4. Les meilleurs outils appris des “géants”

Les outils des géants leurs clés pour réussir Timothy Ferriss

Je ne mentionne, ici, qu’une partie des outils que l’on apprend de ces “mentors” dans le livre “Les outils des géants : leurs clés pour réussir”. En effet, les pages de cet ouvrage regorgent d’idées à savoir et à mettre en pratique pour se développer personnellement et professionnellement. Ainsi, pleins d’astuces et de concepts sont mises en valeur par l’auteur : le bain glacé, le régime Slow carb Diet, la cétose nutritionnelle, choisir quotidiennement deux personnes au hasard et leur souhaiter du bonheur, humaniser ses emails, etc.

Néanmoins, les stratégies décrites ci-dessous sont celles qui sont davantage développées par Timothy Ferriss.

4.1 – La Loi des catégories

Beaucoup de sociétés d’informatique sont devenues riches et célèbres en suivant un principe très simple :

Si vous ne pouvez pas être le premier dans une catégorie, créez une nouvelle catégorie où vous serez premier.

C’est pourquoi, quand on lance un nouveau produit, la première question à se poser n’est pas : “En quoi ce nouveau produit est-il meilleur que ses concurrents ?”. La vraie question, c’est : “Premier en quoi ?”, ou en d’autres termes : “Dans quelle catégorie ce nouveau produit sera-t-il premier ?”

L’auteur souligne également que lorsqu’on est le premier dans une catégorie, il faut promouvoir la catégorie, car, dans ce cas, on n’a pas de concurrent.

4.2 – La stratégie des 1 000 Vrais fans

“La réussite” n’est pas forcément compliquée. Commencez simplement par rendre 1 000 personnes vraiment heureuses.” “1 000 true fans”, de Kevin Kely

  • 1000 fans, c’est faisable !

Par définition, un vrai fan est un inconditionnel qui achète tout ce qu’on produit. C’est pourquoi, il y a, dans cette stratégie, deux critères à remplir :

    • D’abord, créer suffisamment, chaque année, pour pouvoir toucher, en moyenne, un bénéfice de 100 $ par vrai fan, sachant qu’il est toujours plus facile et avantageux d’offrir plus à ses clients acquis que de trouver de nouveaux fans.
    • Ensuite, entretenir une relation directe avec ses fans, c’est-à-dire que lors d’une vente, ceux-ci doivent nous payer directement.

Avoir 1 000 clients (plus ou moins, c’est un ordre de grandeur à adapter au cas par cas) est un objectif facilement atteignable :

1000 fans, c’est faisable. Vous pourriez même arriver à retenir 1 000 noms. Si vous gagnez un vrai fan par jour, il ne vous faudra que quelques années pour en obtenir 1 000. Satisfaire un vrai fan est à la fois agréable et motivant. L’artiste reste fidèle à lui-même et se concentre davantage sur le côté original de son travail, des qualités que les inconditionnels apprécient.

  • Les fans : principale force de marketing

Ainsi, en se concentrant en priorité sur les inconditionnels, leur enthousiasme peut augmenter notre clientèle ordinaire. En effet, les vrais fans ne constituent pas notre seule source directe de revenus. Ils représentent aussi notre principale force marketing pour nos clients ordinaires.

  • Le principe de “la longue traîne”

La stratégie des 1000 fans rejoint ce que Chris Anderson a appelé “la longue traîne”. Ce dernier a, en fait, constaté que le total des ventes de tous les produits qui se vendaient le moins bien pouvait égaler et parfois dépasser les ventes des produits qui se vendaient le mieux. En somme, le volume des ventes de la “traîne” était identique à celui de la “tête”.

  • Le financement participatif ou crowdfunding

Voici l’une des nombreuses innovations qui servent les créateurs car c’est une situation 100 % gagnant-gagnant.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  La Crise : Pourquoi Elle ne me Touche PAS - Et Pourquoi Elle VOUS Affecte

Il y a environ 2 000 plates-formes de financement participatif différentes dans le monde, dont beaucoup sont spécialisées. La plus célèbre des entreprises de financement participatif est Kickstarter. Sachant que le nombre moyen de contributeurs pour la réussite d’un projet Kickstarter est de 290 (donc beaucoup moins de 1 000), il est très judicieux, à partir de 1000 fans inconditionnels, de lancer une campagne de crowdfunding, car, par définition, un vrai fan deviendra un contributeur Kickstarter.

4.3 – Le processus de Dickens

Le processus de Dickens porte ce nom car il est relié à un chant de Noël, écrit par Charles Dickens. Dans le processus de Dickens, on est amené à examiner nos convictions contraignantes (deux ou trois convictions qui nous handicapent) au passé, au présent et au futur. Après avoir ressenti la douleur vive de nos convictions handicapantes, l’idée est de formuler deux ou trois convictions de remplacement pour avancer.

 4.4 – Scénariser la peur en 4 étapes

Timothy Ferriss nous promet ici un antidote à tous ceux qui sont angoissés à l’idée de faire le grand saut ou à ceux qui repoussent sans arrêt leur passage à l’action à une date ultérieure par peur de l’inconnu.

Cet antidote consiste à suivre 4 étapes, à savoir :

  • Définir la pire chose qui puisse arriver :

Il faut ici imaginer son cauchemar, le pire si nous faisons ce que nous envisageons de faire, puis se demander :

    • Est-ce que ce sera la fin de notre vie ?
    • Quel serait l’impact permanent, le cas échéant, sur une échelle de 1 à 10 ?
    • Quelles mesures peut-on prendre pour réparer les dégâts ou remettre les choses en ordre, même de façon temporaire ?
  • Évaluer toutes les probabilités :

    • Quels sont les résultats ou avantages, à la fois temporaires et permanents, des scénarios les plus probables ?
    • Quels sont les résultats les plus probables ou positifs, qu’ils soient intérieurs (confiance en soi, estime de soi, etc.) ou extérieurs ?
    • Quel serait l’impact de ces résultats probables sur une échelle de 1 à 10 ?
    • Quelle est la probabilité d’obtenir un résultat correct ?
    • Est-ce que des gens moins malins que nous ont déjà tenté et réussi ?
    • Si on était renvoyé de notre travail aujourd’hui, que ferait-on pour s’en sortir financièrement ?
    • Si on quittait notre emploi pour changer de voie, comment pourrions-nous reprendre le fil de notre carrière si c’était une nécessité ?
    • Que reportons-nous par peur ?
  • Avoir accepté le pire des cas et répondre aux questions suivantes :

    • Qu’est-ce que ça nous coûte financièrement, émotionnellement et physiquement de procrastiner ?
    • Si on ne fait pas ce qui nous plaît (inaction), où serons-nous dans 1 an, dans 5 ans, dans 10 ans ? Que ressentirons-nous quand nous aurons laissé filer 10 ans de notre vie en laissant les circonstances dicter notre sort et en faisant quelque chose qui ne nous épanouit pas ?
    • Qu’est-ce qu’on attend ? Si on peine à répondre sans invoquer la notion du “ce n’est pas le bon moment”, la réponse est évidente : on a peur, comme tout le monde.
  • Agir :

Il faudra enfin évaluer le coût de l’inaction, se mettre en tête que la plupart de ces faux-pas sont peu probables et sans doute réparables, et prendre l’habitude capitale pour ceux qui réussissent : agir !

 4.5 – Tester l’”impossible” avec 17 questions qui changent la vie

  • Et si je faisais l’inverse pendant 48 heures ?
  • À quoi je dépense une somme d’argent ridicule ? Comment gratter là où ça me démange ?
  • Qu’est-ce que je ferais/aurais/serais si j’avais 10 millions de dollars ? Quel est mon revenu mensuel cible ?
  • Quel est le pire qui puisse arriver ? Est-ce que je pourrais faire marche arrière ?
  • Si je ne bossais que deux heures par semaine, quelles seraient mes priorités ?
  • Et si je laissais mes collaborateurs prendre des décisions seuls lorsqu’il s’agit de 100 $ ? 500 $ ? 1.000 $ ?
  • Quel est le réseau le moins surchargé ?
  • Et si je n’arrivais pas à argumenter mon produit ?
  • Et si je créais mon propre MBA du monde réel ?
  • Est-ce que je dois toujours retomber sur mes pieds ?
  • Et si je ne peux résoudre un problème que par une soustraction ?
  • Qu’est-ce que je pourrais mettre en place pour pouvoir disparaître 4 à 8 semaines sans téléphone ni e-mail ?
  • Je chasse l’antilope ou le mulot ?
  • Est-il possible que tout soit bien et terminé comme il le faut ?
  • Ça serait comment si c’était facile ?
  • Comment puis-je “gâcher” de l’argent pour améliorer ma qualité de vie ?
  • Pas de précipitation, pas de pause. 

4.6 – De l’utilité du “délestage”

Pour Timothy Ferriss, les périodes de délestage doivent être programmées et défendues encore plus fermement que tout engagement pour le travail. Selon lui, le délestage peut renforcer et instruire le travail, mais ce n’est pas réciproque.

Vous devez créer vos “temps calmes” ; personne ne vous en offrira. C’est la seule façon d’avancer dans le courant au lieu de surnager.

Les outils des géants leurs clés pour réussir Timothy Ferriss

4.7 – Le pot à chouette

Recherchez les points positifs, entraînez-vous à voir le bon côté des choses et vous le verrez plus souvent.

Il s’agit d’écrire “Pot à chouette” sur un bocal. Puis, l’auteur nous invite à écrire sur un bout de papier tout qui arrive de sympa dans la journée, quelque chose d’enthousiasmant ou qui nous rend joyeux, et de le mettre dans le pot.

Ainsi, le pot à chouette garde une trace de toutes les choses agréables qui se sont réellement déroulées, alors qu’on a tendance à les oublier quand on est déprimé ou qu’on broie du noir.

4.8 – Films, documentaires et séries à voir

Timothy Ferriss dresse une longue liste de documentaires et séries recommandées lors de ses discussions avec les “géants”.

Il mentionne également les 25 épisodes les plus populaires du Tim Ferriss Show.

Conclusion de “Les outils des géants : leurs clés pour réussir” de Timothy Ferriss

Une mine d’or d’informations

Les outils des géants” est une véritable mine d’or pour engager un changement de vie !

Parmi les livres de développement personnel, celui-ci en est un particulier car il réunit une quantité énorme d’informations. C’est pourquoi, il ne se lit pas de façon forcément linéaire mais se consulte régulièrement, au hasard des pages.

Un ouvrage très complet

L’ouvrage regroupe des entretiens menés par Tim Ferriss qui :

  • Aborde de nombreux domaines : le développement personnel, la santé, la création d’entreprise, les investissements, etc.
  • Regroupe des visions de profils extrêmement divers et inspirants : il est intéressant mais aussi rare de pouvoir profiter de la vision de toutes ces meilleures réussites en un seul livre ; finalement, on se rend compte que leur force tient en général à un détail, mais un détail qui change tout, qui va vraiment faire la différence : une habitude, un mode de vie, un état d’esprit.
  • Regorge de citations inspirantes, d’adresses de sites internet, de références en tout genre à consulter pour aller plus loin.

Pour information, “Les outils des géants” est un livre que j’ai eu la chance de préfacer, je vous laisse découvrir mon article à ce propos.

C’est évidemment un livre que je recommande vivement !

Points forts :

  • L’originalité et la pertinence des questions de l’auteur à ses invités, et l’idée, tout au long du livre, qu’il est essentiel de changer son mindset pour réussir.
  • La densité, la diversité et l’intérêt des informations ;
  • La découverte de personnalités inspirantes et la rareté de pouvoir bénéficier de la vision d’autant d’individus qui réussissent incroyablement dans leur domaine dans un seul et même ouvrage ;

Point faible :

  • La structure du livre manque parfois de cohérence et on peine à savoir s’il s’agit des propos de l’auteur ou de ceux des personnalités interviewées.

Ma note :

les outils des géants : leurs secrets pour réussir - timothy ferriss     les outils des géants : leurs secrets pour réussir - timothy ferriss     les outils des géants : leurs secrets pour réussir - timothy ferriss     les outils des géants : leurs secrets pour réussir - timothy ferriss      les outils des géants : leurs secrets pour réussir - timothy ferriss

Avez-vous lu “Les outils des géants : leurs clés pour réussir” Combien le notez-vous ?

Médiocre - Aucun intérêtPassable - Un ou deux passages intéressantsMoyen - Quelques bonnes idéesBon - A changé ma vie sur un aspect bien précis !Très bon - A complètement changé ma vie ! (Pas encore de Note)

Loading...

Visitez Amazon afin de lire plus de commentaires sur le livre “Les outils des géants : leurs clés pour réussir”

Visitez Amazon et achetez le livre “Les outils des géants : leurs clés pour réussir”

Recherches utilisées pour trouver cet article :

les articles écrits par Julien du blog libres et heureux, resume de livre pour le développement personnel
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Pas de Commentaires pour :

Les outils des géants : leurs clés pour réussir







    Les commentaires postés avec une adresse email non valide ne seront pas publiés

    Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.