Checklist – Mon enfant réussit à l’école !

livre checklist mon enfant réussit à l'école

Phrase-résumée de « Checklist – Mon enfant réussit à l’école ! Méthode pratique à l’usage des parents » : Un livre « clé en main » pour les parents (et les enseignants) qui souhaitent apprendre à  apprendre différemment et avec bienveillance.

Par Yaël Blaise-Hériteau, 2017, 146 pages

Note : Ceci est une chronique invitée écrite par Françoise Chée, du blog “Astuces pour DYS”

Chronique et résumé du livre Checklist – Mon enfant réussit à l’école

 

Yaël Blaise-Hériteau est psychologue clinicienne de formation, et enseignante dans le premier degré depuis une petite vingtaine d’années. L’auteur nous propose son premier livre, un guide en fait, pour les parents qui souhaitent aider leurs enfants à trouver la meilleure méthode de travail pour réussir à l’école. Mais, cet ouvrage s’adresse parfaitement aussi bien aux enseignants qu’aux parents, afin de mieux aider tous les enfants/élèves.

Cette enseignante propose à chacun d’adapter son accompagnement en se basant sur les démarches des intelligences multiples de la Gestion Mentale.

Réussir a l’école : mode d’emplois

Introduction

  1. A la découverte des différentes intelligences
  2. Les différentes options pour le parent : présenter la nouvelle méthode à l’enfant : établissement de son profil cognitif
  3. La synthèse …et après ? Les éléments concrets avec les exemples
  4. Le sac à idées, expérimentations
  5. Le questionnement, cela fonctionne-t-il ou non ? Et si non que faire ?

Checklist Mon enfant réussit à l’école - réussir à l’école

Partie 1 : A la découverte des différentes intelligences

Pourquoi diantre si peu de personne nous parlent de la gestion mentale et de l’approche d’Antoine de la Garanderie ? Et pourquoi diantre, ne savons-nous pas d’emblée que nous sommes tous munis de multiples intelligences ?

Le père de la théorie des intelligences multiples est Howard Earl Gardner. Il a démontré qu’il y avait en chacun de nous 8 intelligences qui coexistaient ; une neuvième intelligence est à l’étude.

Grâce à l’ouvrage de Yaël Blaise-Hériteau, tout le monde peut enfin prendre conscience de cela et surtout aider à comprendre quelles sont ses intelligences et celles de ses enfants. Le livre nous permet de questionner chacune de ces différentes intelligences les unes après les autres afin de pouvoir quantifier dans différents tableaux les « forces » et les « faiblesses » de chacun.

  • L’intelligence linguistique et verbale,
  • L’intelligence logico-mathématique,
  • L’intelligence musico-rythmique,
  • L’intelligence visuelle spatiale,
  • L’intelligence kinesthésique,
  • L’intelligence naturaliste,
  • L’intelligence interpersonnelle,
  • L’intelligence intrapersonnelle

Comme son nom l’indique, l’intelligence linguistique et verbale sera en rapport avec tout ce qui touche la communication, la langue écrite ou parlée…

L’intelligence logico-mathématique tout ce qui concerne le domaine des chiffres, la logique et le raisonnement.

On doit retrouver une aptitude de l’oreille musicale et un sens du rythme pour l’intelligence musico-rythmique.

Celui qui sera un as pour s’orienter ou encore pour tout ce qui concerne le paysage ou l’architecture sera doté d’une intelligence visuelle spatiale très développée.

Si manipuler, bouger, vous aide dans votre vie quotidienne, vous serez sans doute quelqu’un ayant des aptitudes d’intelligence kinesthésique.

Proche de la nature et des animaux, vous serez sans doute une personne ayant une aptitude pour l’intelligence naturaliste.

Quant aux deux dernières intelligences, elles montreront vos capacités à l’empathie ou encore la collaboration, coopération ou tolérance pour la première ou l’introspection pour la seconde. Ces deux dernières intelligences touchent plus aux sphères de l’émotion ce qui peut être un réel problème pour certains enfants à besoins spécifiques.

Yaël Blaise-Hériteau propose ainsi pour chacune des 8 intelligences développées, de tester et de remplir avec son enfant (ou chaque élève pour l’enseignant) un petit tableau et ainsi de visualiser si l’enfant a des prédispositions pour cette intelligence en particulier.

Une fois le profil de chaque enfant fait, il faut alors mettre en place la stratégie. Ces tests sont plutôt à être considérés comme des grilles d’observation et ce livre-guide fait de vous le héros, car plus vous avancez dans la lecture plus vous êtes impliqué et vous lisez ce qui vous concerne ou concerne votre enfant.

Chaque lecteur aura donc une approche totalement personnalisée.

Ensuite il faut faire une bonne mise au point en tant que parent ; ce que l’auteur réussit parfaitement c’est à mettre en confiance le parent !

  • Non vous n’êtes pas sous-qualifié pour vous occuper et aider votre enfant, au contraire, vous ne devez pas faire à sa place mais bien l’aider à comprendre comment il « fonctionne » et l’aider à progresser à trouver sa stratégie pour améliorer ses résultats.
  • D’un autre côté, sachez rester à votre place si votre domaine de prédilection est le domaine scolaire faible de votre enfant : ainsi l’ingénieur chimiste devra savoir prendre du recul si son enfant ne réussit pas du tout dans cette matière et ne devra pas s’imaginer que l’enfant échoue volontairement, mais au contraire devra mettre en pratique les stratégies pour l’aider à mémoriser par exemple ou comprendre le raisonnement.
Les lecteurs de cet article ont également lu :  Deep Survival - 2

Checklist Mon enfant réussit à l’école - réussir à l’école

Partie 2 : Les différentes options pour le parent : présenter la nouvelle méthode à l’enfant (établissement de son profil cognitif)

Voilà la première partie du livre-guide vous permet de mettre en lumière les intelligences fortes de votre enfant/élève …

La seconde partie vous apprend à mieux profiter de cette découverte du profil cognitif de chacun/ chacune et vous apprend à vous, parents/ éducateurs ou enseignants, à tirer le meilleur de ces jeunes.

Maintenant se posent les deux questions essentielles :

Quand travailler et comment travailler ?

Tout d’abord il faut appliquer la règle des 3 étapes que propose l’auteur, en s’appuyant sur la théorie des 3 cerveaux de Mc Lean : les 3 parties du cerveau : le reptilien, le limbique et le cortex.

  • Le premier, le cerveau reptilien est comme une autoroute bondée, quand il y a embouteillage, l’information a du mal à circuler ; il faudra donc pour commencer désencombrer les voies de circulation : pour cela il faut répondre aux besoins de base de l’enfant : boire manger aller aux toilettes … il faut donc commencer la séance de travail par… une pause !
  • Le second, le cerveau limbique : libérer le 2ieme embouteillage lié, lui par contre, aux émotions.
    Un souci en classe, une pensée qui envahit l’esprit et l’enfant ne sera pas prêt à commencer à travailler. Son esprit sera encombré par ce trop-plein d’émotion et il ne pourra faire autrement que de laisser ce trop-plein prendre le dessus et l’envahir complètement.
    Il faut donc après la pause imposée par le cerveau reptilien, la pause discussion pour libérer le cerveau limbique.
  • Le cortex ! Enfin ! Il est prêt à recevoir les informations, mais il reste encore une chose importante à choisir avant de pouvoir commencer : il faut choisir où aura lieu la séance de travail ! Éloigner les zones perturbatrices telles que les écrans, les zones de passage, éloigner la fratrie pour se concentrer et permettre à l’enfant de ne se concentrer que sur son travail en silence !

A présent il faut donner du sens à l’apprentissage et répondre à la question primordiale : « À quoi cela sert ou servira ? »

Antoine de la Garanderie, père de la gestion mentale, a mis au point cette expression : « projet de sens ». Il a démontré que si l’intérêt de la notion à apprendre est expliquée, l’enfant sera d’autant plus prêt à intégrer cette notion.

Cette explication servira de motivation pour l’enfant/élève, agira alors comme une carotte, un conditionnement d’atteindre le but final (son futur travail par exemple).

Maintenant que toutes ces bases sont établies, les chapitres suivants vont s’appuyer sur des exemples concrets.

Votre enfant deviendra acteur de son apprentissage et des moyens à mettre en œuvre pour y arriver, il sera impliqué à 100 % et vous d’un autre côté, parents ou accompagnants, vous deviendrez acteurs de votre accompagnement, en appliquant les principes qui ont été expliqués plus haut et en reformulant, expliquant … la leçon à apprendre ou en proposant une autre façon d’apprendre le contenu.

Vient le moment crucial pour expliquer à votre enfant qu’il faut donc établir son profil cognitif ; en fonction de son âge vous lui expliquerez à quoi correspondent les 8 intelligences/forces, pointerez ses points forts sur lesquels il faudra s’appuyer mais aussi les points faibles pour essayer de les améliorer.

profil cognitif de lenfant Pierre Lallemand

Ainsi l’enfant comprend comment il fonctionne et pourquoi suivant certaines matières il réussissait ou échouait, ou que même dans la même matière il pouvait lui arriver d’échouer. Il aura un regard différent sur lui et sur ses apprentissages. Et surtout sur son estime.

On vous invite donc à dresser le profil cognitif de l’enfant.

profil cognitif enfant - Checklist Mon enfant réussit à l’école - réussir à l’école

Extrait de « Checklist Mon enfant réussit à l’école » p. 73

Illustration et l’encart page 73

Partie 3 : La synthèse… et après ? Les éléments concrets avec les exemples

La suite du livre est à la carte. C’est ce qui permet, entre autre, à cet ouvrage de se démarquer de la plupart des ouvrages d’aide ou de pédagogies positives, c’est que cet ouvrage-là se destine à être totalement personnalisé pour votre enfant.

Ainsi dans cette troisième partie, des exemples concrets vous seront présentés et on vous invitera à vous diriger dans le livre comme dans une promenade en suivant les balises qui vous concernent. Des exemples concrets de mathématiques, science, histoire, et d’histoire de l’art. Les exemples proposés permettent de mettre en évidence les défauts ou qualités des différentes intelligences de chacun, et d’indiquer quelles seraient celles qui seraient le plus efficaces pour se souvenir de la notion à apprendre.
En effet si son enfant est plutôt kinesthésique, un exercice de math rédigé sera plus difficilement compris que si on lui donne des jetons à manipuler pour mieux comprendre.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Ces Idées qui Collent - Pourquoi Certaines Idées Survivent et d’Autres Meurent - 2

Le fait d’avoir utilisé ces différentes matières nous permet de nous identifier et de voir quelles solutions nous pourrions proposer à notre enfant pour l’aider à apprendre, en fonction de son profil personnel.
Ainsi en faisant appel à plusieurs mémoires comme on fait appel à ses différentes intelligences, on multiplie ses chances d’apprendre.

La seconde partie de ce chapitre sera plus générale dans le sens où l’on abordera les thèmes par matières et non pas par intelligences.

On aura ainsi des guides clés en main, sorte de mode d’emploi à utiliser et à adapter suivant les besoins de chacun.

  • Le premier exemple est celui de l’orthographe. On a tous eu le même mauvais réflexe de faire réviser une liste de mots à apprendre à écrire avant d’interroger nos enfants, car de nos jours nos têtes blondes rentrent de l’école avec des listes de mots à savoir écrire par coeur toutes les semaines.

Or, ceci est en effet la mauvaise façon de procéder puisqu’on ne fait pas un état des lieux clair et net d’avant le travail imposé, et l’enfant ne restituera pas les connaissances acquises qu’il a mais un ersatz de cela.

On doit donc comme nous le conseille fortement l’auteur, faire écrire une première fois cette liste à l’enfant pour voir quels mots sont sus, et ceux où il y aura une faute. On identifiera ensuite pourquoi tel ou tel mot a eu une faute, la nature de cette faute et comment l’éviter.
Avec l’enfant, en fonction de ses points forts on le fera manipuler ou dessiner ou regarder, écrire… le mot pour se souvenir de la bonne orthographe.

C’est là qu’intervient tout ce que l’on vient de lire pour aider notre enfant à apprendre. Chaque parent qui devra faire réviser une liste à son enfant agira différemment, en fonction des connaissances de son enfant et de ses points forts.

Parfois l’exercice consiste à connaître plusieurs phrases. On interrogera alors notre enfant de la même façon que pour la liste de mots : à froid sans relecture ni révision.

Checklist Mon enfant réussit à l’école - réussir à l’école

Puis on va l’accompagner dans sa relecture.

Encore une chose qu’on apprend, en tant que parents, c’est accompagner la relecture de son enfant. Jouons au détective qui part à la chasse des indices.

Est-ce que les accords nominaux sont bien tous accordés ?

Et ceux des sujets/verbes ?

Et ces maudites lettres muettes ?

Le participe passé ou er en terminaison ??

Et encore ces homophones grammaticaux ?

Ainsi on apprendra à son enfant à suivre une piste, à relire en faisant attention à tous ces pièges, pour qu’il s’auto-corrige pour commencer. Petit à petit un automatisme se créera et l’enfant fera attention à toutes ces questions au fur et à mesure.

La dernière partie de cet exemple nous apprend à gérer l’auto-dictée.

Si comme moi vous êtes d’une ancienne génération cela n’évoquera rien pour vous ! C’est un exercice qui peut en outre – pour des enfants présentant des troubles d’apprentissages – être une véritable corvée, qui les mettra dans la mauvaise position de double tâche cognitive tout au long de cet exercice, et qui plombera leur estime d’eux-mêmes.

Il faudra donc suivre les conseils avisés de Yaël Blaise-Hériteau et y aller progressivement.

  • Le second exemple concernera la lecture.

La lecture étant une base indispensable pour les apprentissages.

Il ne va pas seulement falloir déchiffrer les différents phonèmes d’un texte, mais surtout comprendre le sens du texte. Pour comprendre un texte, il faut déjà avoir une lecture fluide. Les travaux de recherche de Laberge, Meyer, Samuels, Torgese ou encore Rashote montrent tous que la compréhension d’un texte déprendra de la rapidité avec laquelle on décode le texte.

On comprend alors d’autant mieux les difficultés de compréhension de consigne par des élèves présentant des troubles de l’apprentissage.

Ainsi on apprendra à lire de plus en plus vite le même texte, par exemple, faire des « flash cards » avec différentes polices d’écriture des mots outils, n’hésitez pas à utiliser les lettres en bois d’un jeu si connu pour faire manipuler les lettres qui composent les mots…

Ainsi de suite l’auteur nous accompagne dans notre envie d’aider nos enfants à mieux se connaître et apprendre, et à le faire progresser dans les différentes matières mathématiques : géométrie et mesure, en numération, en géographie et en histoire…

Pour chaque exemple l’auteur proposera différentes pistes, que vous pourrez explorer avec votre enfant, comme expliqué déjà plus tôt en fonction de ses aptitudes. Vous utiliserez et mettrez en valeur ses intelligences fortes, sans négliger pour autant les autres.

Voici un autre chronique qui saura vous intéresser: Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent

livre mon enfant réussit à l’école - réussir à l’école

Partie 4 : Le sac à idées, expérimentations

Le sac à idées est un petit récapitulatif/test afin de voir si nous, parents, avons compris le fonctionnement de la méthode.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Lead the Field

Un corrigé est proposé quelques pages plus loin.

Ce test débouche sur le questionnement final : « Est-ce que moi, parent, j’ai compris comment je devais aider mon enfant à se comprendre et donc à apprendre d’une meilleure façon plus efficace et durable ? Et est-ce que mon enfant a compris son fonctionnement ? »

Checklist Mon enfant réussit à l’école - réussir à l’école

Partie 5 : Le questionnement « Cela fonctionne-t-il ou non ? Et si non que faire ?

Grâce au test de la partie précédente vous pourrez vous auto-corriger et voir si oui ou non vous avez compris et si oui ou non vous appliquez correctement tout ce qui a été suggéré.

Si la réponse est oui, l’auteur vous invite à sauter un chapitre qui sera destiné aux personnes avec lesquelles cette méthode n’a pas fonctionné.

A toute chose nouvelle, l’échec – ou la non-réussite si vous préférez – est totalement envisageable et possible.

Qu’est ce qui fait que cela ne fonctionne pas ?

Vous et la façon dont vous l’avez présenté à votre enfant ?

Votre enfant n’est pas convaincu du bien-fondé de tout cela ?

Ne baissez pas les bras. Il n’est pas impossible qu’il y ait eu des malentendus et pour cela on vous invite à relire le livre et à noter dans la marge tout ce qui vous semble trop flou encore, à vous attarder là où vous avez sans doute été trop rapide…

En reprenant tout et en ré-expliquant différemment le fonctionnement de l’enfant, il se peut que cela déclenche une étincelle et votre enfant sera ravi de ces nouvelles méthodes d’apprentissage.

Sinon ce questionnement vous permet alors d’envisager un souci d’apprentissage, par exemple la dyslexie.

Une fois de plus s’offrent au lecteur 3 possibilités de reprise de lecture à 3 endroits différents.

  • Le psy scolaire pour faire un test mnésique entre autres
  • Un souci de l’ordre de l’affectif.
  • Un trouble de l’apprentissage et donc des fonctions cognitives
  • Puis l’auteur nous éclaire sur les démarches à suivre, et les spécialistes aussi.

Un enfant présentant des troubles des apprentissages sera souvent à l’aise à l’oral mais sera en grandes difficultés à l’écrit.

Apprendre que son enfant a un trouble des apprentissages peut être un choc pour le parent qui n’y est pas du tout préparé, et l’auteur propose différentes pistes pour ne pas laisser justement le parent seul face à son questionnement : un suivi au sein de l’école pourra être envisagé, ou si le souci persiste, alors, un accueil avec le parent pour une prise en charge pluridisciplinaire, des bilans pour écarter toutes autres soucis ou pathologie. Un des premiers intervenants sera sans aucun doute un orthophoniste.

Surtout ne perdez pas confiance ni en vous ni en votre enfant, vous êtes son pilier.

L’ouvrage s’adresse à donc à tous les enfants, que leur parcours scolaire se fasse avec ou sans heurts.

livre mon enfant réussit à l’école - réussir à l’école

Conclusion sur le livre Checklist – Mon enfant réussit à l’école

Ce livre est une véritable révélation pour le lecteur, car il permettra à tout parent de laisser l’intelligence la plus forte de son enfant s’exprimer et ainsi lui permettre de réussir à l’école.

Personnellement ce livre m’a permis entre autres de mieux comprendre un de mes deux enfants, d’appliquer à la lettre ce qui a été proposé et de mettre au point avec ma fille des stratégies qu’elle a choisies et développées par la suite pour l’aider à mémoriser par exemple.

Ce guide ainsi, apportera à tous les parents mais aussi aux enseignants cette ouverture d’esprit nécessaire pour laisser l’envie d’apprendre d’un enfant s’épanouir et ne plus être étiolée petit à petit par une mésestime de soi à cause de mauvais résultats scolaires.

D’un autre coté, ce livre permettra aussi à l’enfant déjà, de prendre confiance en lui (reprendre le cas échéant) et de cultiver son talent propre, c’est-à-dire son intelligence forte et développer alors ses faiblesses.

En identifiant ses intelligences faibles, l’enfant pourra alors les entraîner afin de les développer.

Ce livre est une véritable ressource indispensable à tous.

L’ouvrage se termine par un lexique complet, général pour commencer, sur l’éducation, les différentes mémoires, long et court terme, puis un lexique plus propre à la gestion mentale, pour finir par le lexique des intelligences multiples.

Une bibliographie complète est proposée pour tous ceux qui voudront creuser alors les différentes notions et sources scientifiques.

La note de Françoise Chée, du blog “Astuces pour DYS” :

imageimageimageimageimageimageimageimageimage

Avez-vous lu le livre Mon enfant réussit à l’école ? Combien le notez-vous ?

Médiocre - Aucun intérêtPassable - Un ou deux passages intéressantsMoyen - Quelques bonnes idéesBon - A changé ma vie sur un aspect bien précis !Très bon - A complètement changé ma vie ! (11 votes, moyenne: 4,91 out of 5)

Loading...

Vistez Amazon pour lire plus de commentaires sur le livre Checklist – Mon enfant réussit à l’école

Acheter le livre sur Amazon :

Je vous invite aussi à prendre 2 minute pour regarder ma vidéo intitulée “Comment faire LIRE un livre à vos ENFANTS” qui vous donnes quelques bonnes astuce 🙂:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

4 Commentaires pour :

Checklist – Mon enfant réussit à l’école !

  • JEAN-PHILIPPE GEFFRIAUD

    25 Sep 2018 à 23:48

    Prendre en compte le style d’apprentissage de notre enfant permet de s’épargner bien des labeurs inutiles et souvent de passer de bons moments avec nos enfants pour apprendre à apprendre.

    Merci pour ce résumé !

    Répondre



    • Yael

      28 Sep 2018 à 07:56

      Bonjour,
      Je suis l’auteur du livre et je me permets donc de vous remercier pour votre commentaire.
      En effet, prendre en compte les façons d’apprendre de son enfant nous épargne bien des labeurs quant aux devoirs mais cela permet aussi à l’enfant de prendre confiance en lui et en ses forces. Même si celles-ci ne sont pas adaptées au milieu scolaire classique, il decouvre qu’il est intelligent, qu’il peut réussir « autrement ». Si l’enfant prend confiance en lui et en ses intelligences alors il progresse plus vite.
      Merci pour votre commentaire tout à fait juste et pertinent.

      Répondre



    • Marion Alegre

      17 Oct 2018 à 14:57

      Bonjour,
      Merci pour le livre et le résumé, très enrichissants.
      Aller au-delà du mode d’apprentissage et de notation actuels est une nécessité pour le bien-être et le développement des enfants. Nos croyances limitantes viennent souvent en partie de notre éducation. Les parents qui s’éveillent grâce à votre livre permettront d’autant plus à leur enfants de se dépasser et de s’épanouir.
      Merci.

      Répondre




      • […] Je vous suggère aussi 2 autres article qui touchent le sujet des relations parent enfant : Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent et Checklist – Mon enfant réussit à l’école ! […]

        Répondre









        Les commentaires postés avec une adresse email non valide ne seront pas publiés

        Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.