Faites-vous partie des nouveaux analphabètes ?

nouveaux-analphabetesSi vous faisiez partie des 10% d’analphabètes français en 1870, vous vous exposiez à de nombreux problèmes pour réussir votre vie professionnelle et personnelle dont on a peu idée aujourd’hui.

Est-ce que vous imaginez ne pas pouvoir lire les journaux, ne pas pouvoir lire les panneaux, ne même pas pouvoir signer un document parce que vous ne savez pas écrire ? Est-ce que vous imaginez ce que serait votre vie si vous n’aviez jamais lu un seul livre ?

Faire partie des analphabètes, hier comme aujourd’hui, vous rend dépendant de “ceux qui savent”. Ceux qui liront à votre place, ceux qui écriront à votre place, ceux qui signeront à votre place.

Aujourd’hui l’alphabétisation en France est un problème essentiellement réglé (même si l’illettrisme est un autre problème).

Mais une nouvelle génération d’analphabètes est en train d’émerger. Elle sait lire, écrire, compter, mais est “illettrée” dans trois domaines qui ne cessent de prendre de l’importance. Et elle est dépendante de “ceux qui savent” dans ces trois domaines :

1 : L’informatique

analphabete-informatiqueTout comme il est nécessaire que chacun sache lire, écrire et compter pour bien s’en sortir dans la vie, aujourd’hui il est nécessaire à chacun d’avoir un minimum de connaissances en informatique pour bien s’en sortir dans la vie.

Si par miracle vous avez pu échapper jusqu’ici à la nécessité de maîtriser cette compétence, l’informatisation galopante de notre société vous obligera un jour ou l’autre à rendre les armes et à vous former, ou à vous ranger à jamais dans la catégorie des analphabètes pour qui l’on doit lire, écrire et signer à leur place. Et incidemment à vous couper encore plus de vos enfants et de vos petits-enfants, de leurs opinions, de leurs sujets de conversation.

Les compétences de base à maîtriser en informatique sont les suivantes :

  • Savoir utiliser les fonctions de base de Windows, MacOS ou Linux :
    • Démarrer un programme
    • Faire une recherche de document
    • Créer, renommer, effacer des dossiers et des sous-dossiers
    • Savoir faire des copier/coller
    • Savoir utiliser le clic droit
    • Installer un programme
    • Installer des périphériques simples (imprimante, scanner, appareil photo numérique…)
    • Installer un antivirus et le garder à jour, avoir des connaissances de base sur les virus (surtout sous Windows)
  • Savoir utiliser les fonctions de base d’Internet :
    • Utiliser un moteur de recherche pour trouver tout ce que vous voulez
    • Savoir utiliser un logiciel de messagerie (emails)
    • Savoir différencier un email légitime d’un spam
    • Avoir le réflexe d’utiliser Internet pour apprendre une manipulation informatique avant de crier à l’aide… et n’appeler à l’aide qu’en dernier recours
    • Savoir télécharger un logiciel et l’installer
    • Savoir identifier un message d’alerte de votre système d’exploitation ou d’un antivirus quand le fichier que vous avez téléchargé est dangereux pour ne pas l’installer
    • Télécharger et imprimer des photos, des documents PDF ou des pages web
Les lecteurs de cet article ont également lu :  Le meilleur cadeau que vous pouvez offrir à vos enfants

Cute baby pointing at lit laptop screen

Ces compétences de base ne sont pas difficiles à acquérir pour quelqu’un qui a un peu de volonté.

Si vous lisez ce blog il y a de fortes chances pour que vous maitrisiez déjà tout cela, mais vous connaissez peut-être quelqu’un qui ne maîtrise pas ces fonctions de base. Dans ce cas faites quelque chose pour l’aider : offrez-lui un ordinateur (l’ancien qui est remisé dans votre armoire fera parfaitement l’affaire pour démarrer), inscrivez-le à une des innombrables formations de votre ville, achetez-lui l’excellent livre “L’Informatique pour les Nuls”, bref aidez-le à sortir de cette impasse.

Ce n’est pas pour rien que la notion de fracture numérique a été inventée : il y a une vraie différence en terme de chances de réussir dans la vie professionnelle et personnelle entre ceux qui savent utiliser un ordinateur et les autres.

2 : Apprendre toute votre vie

Voilà un problème encore plus répandu que l’informatique : beaucoup trop de personnes pensent qu’une fois leur diplôme en poche, elles n’ont plus besoin d’apprendre quoi que ce soit, à part dans le cadre étroit des formations professionnelles payées par leur entreprise.

C’est une erreur. Monumentale.

Entre une personne qui lit ne serait-ce que 2 livres de non-fiction par mois, et une autre qui regarde la télé et n’en lit pas, la différence est énorme : au bout de 10 ans, la première personne aura lu 240 livres, l’autre zéro. Même si la 1ère personne n’aura retenu et appliqué qu’une petite partie de ce qu’elle aura lu, d’après vous, qui entre ces deux personnes :

  • Aura un horizon intellectuel plus étendu que l’autre ?
  • Aura des chances d’avoir mieux progressé dans sa vie personnelle et professionnelle ?
  • Sera mieux immunisé contre les manipulations, politiques ou autres ?
  • Sera à même de vivre une meilleure vie, plus épanouissante ?
  • Sera à même d’aider davantage les autres, d’être un exemple pour eux ?

Et lire n’est pas le seul moyen de continuer à apprendre : des milliers de voies sont possibles. Prenez des cours du soir au CNAM. Suivez les cours des universités les plus prestigieuses sur iTunes U, comme les cours du Collège de France. Allez voir les milliers de vidéos de la Khan Academy (en anglais). Apprenez un art, un sport. Lisez sans lire. Voyagez. Vraiment, en allant véritablement à la découverte de la culture d’un pays – les clubs Med ne comptent pas.

Il y a des milliers de façons d’apprendre.

Pourtant, regardez autour de vous. Combien, parmi ceux qui vous entourent, continuent consciemment à apprendre ? Combien lisent, combien s’inscrivent à des cours, combien appliquent leurs connaissances pour essayer de progresser plutôt que de s’avachir devant la télé tous les soirs ? Combien ont l’idée d’utiliser une partie de leurs fréquents déplacements pour se former en écoutant des cours ou des livres audio ?

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Bit Literacy - 2

Condorcet parlait déjà de l’importance de l’éducation tout au long de la vie dans son discours L’Organisation générale de l’instruction publique en 1792.

C’est d’autant plus important aujourd’hui que l’évolution des technologies est de plus en plus rapide et que le monde évolue de plus en plus vite. Si vous n’apprenez pas tout au long de votre vie, à la longue vous serez par rapport à ceux qui continuent à apprendre comme un illettré face à un scribe. Le scribe vous semblera faire partie d’un autre monde, vous parlant de domaines que vous ne comprenez absolument pas, ou dont vous ne soupçonnez pas l’existence.

Commencez petit. Lisez un livre par mois, au format audio si vous n’avez vraiment pas le temps. Décidez de réduire la télé d’une demi-heure par jour et d’apprendre quelque chose d’intéressant à la place.

J’ai moi aussi fait cette erreur monumentale, et j’ai fais une vidéo pour me confesser 😉


3 : Apprendre l’anglais (ou au moins une langue étrangère)

Cette partie va faire grincer des dents, mais c’est ainsi. Depuis toujours, se contenter d’un seul langage a été synonyme de restreindre sa vision du monde, de limiter ses connaissances et son ouverture d’esprit, de faire preuve bien inconsciemment de provincialisme (le fait de croire sans réflexion que les valeurs dans lesquelles nous avons été éduquées sont universelles, les meilleures et que les étrangers ont le même avis sur elles que nous).

Apprendre une nouvelle langue, c’est comme avoir un nouvel oeil qui pousserait sur notre front et nous ferait voir le monde différemment. C’est découvrir une autre culture avec toutes ces spécificités, sans le filtre de la traduction et du choix éditorial (l’écrasante majorité des ouvrages publiés dans d’autres langues ne seront jamais traduits en français).

Et parmi toutes les langues qu’il y a à apprendre, je pense sincèrement que l’anglais est la première langue étrangère que nous devrions apprendre.

Parce que c’est la langue internationale par excellence, enseignée comme 1ère langue étrangère dans la majorité des pays, parlée plus ou moins bien par 20 à 25% de la population, et qu’elle est donc extrêmement utile en voyage ou en affaires.

Parce que c’est la langue des Etats-Unis, pays dont les innovations sont très souvent en avance de plusieurs années sur les nôtres, au point que nombre de mots utilisés pour désigner ces innovations sont anglais ou d’origine anglaise. C’est donc une langue indispensable pour tous les entrepreneurs qui veulent pouvoir se brancher directement sur le bouillonnement incessant d’idées et d’inventions qui viennent de ce pays.

Parce que c’est la langue d’Internet. Alors qu’elle est troisième en nombre de locuteurs natifs après le mandarin et l’espagnol, l’anglais domine largement avec 536 millions d’utilisateurs, contre 444 pour le mandarin et 153 pour l’espagnol (et un beaucoup plus modeste 60 millions pour le français). Parce que les anglophones représentent la plus forte proportion de la population occidentale riche et éduquée, que l’anglais est une langue souvent volontiers employée par les élites des autres pays, et que nombre des innovations ayant permis l’avènement d’Internet sont venues du monde anglo-saxon.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  La Science de l'Enrichissement

Les 10 langues les plus utilisées sur l’internet – 2019

Source: Internet World Stats – https://www.internetworldstats.com/stats7.htm. Le nombre total d’utilisateurs de l’internet au 30 avril 2019 est de 4 386 485 541

Aujourd’hui, être dans l’entreprenariat et maitriser l’anglais suffisamment bien pour pouvoir lire des livres ou des articles vous donne une avance considérable sur les autres. Comme les Etats-Unis sont en avance sur nous et que leur culture a de nombreux points communs avec la nôtre – mais aussi des différences qu’il faut comprendre – se former aux Etats-Unis sans bouger de chez soi est équivalent à utiliser une machine à voyager dans le temps pour anticiper ce qui va se passer chez nous.

Et vous n’avez pas besoin de maîtriser cette langue à la perfection. Tant que vous savez lire, utiliser un dictionnaire et vous faire comprendre, à chaque fois que vous pratiquerez vous vous améliorerez.

Regardez cette vidéo dans laquelle j’interviewe Tim Ferriss, le célèbre auteur du bestseller mondial La semaine de 4 heures :

J’ai un anglais à “coucher dehors”, avec un gros accent français. Pensez-vous que ce soit important ? Pas du tout ! Un accent c’est mignon, et ça vous distingue des autres – même si oui, ok, je pourrai améliorer un chouia le mien 😉 .

Maîtriser l’anglais est donc un atout considérable dans notre vie d’entrepreneur. Pourtant, l’évaluation européenne de l’anglais a classé les Français bons derniers.

L’importance c’est de vous y mettre, imparfaitement, de progresser petit pas par petit pas. Le temps n’est pas une excuse : vous pouvez facilement écouter des podcasts en anglais ou des cours pendant vos déplacements, mettre des DVD ou aller voir des films en VO, profiter de vos voyages pour pratiquer. Lisez mon article Comment parler English fluently et lire des livres compliqués en Anglais (pour les Nuls) pour aller plus loin (et essayez les applications Mosalingua, c’est pas cher et excellent pour progresser dans une langue dans une file d’attente ou dans le métro !).

Et quand vous maitriserez (un peu) mieux l’anglais, vous pourrez vous mettre à une autre langue. Le mandarin, si vous voulez vous essayer à une langue particulièrement difficile mais qui a un potentiel très important étant donné le nombre de locuteurs et le développement économique de la Chine. L’espagnol, pour une langue beaucoup plus facile mais au potentiel très important aussi étant donné le potentiel des pays d’Amérique Latine. Le portugais, pour une langue facile également pour nous et pour profiter du boom économique incroyable du Brésil.

Mais quoi qu’il en soit, apprenez au moins une langue étrangère, au point de formuler certaines de vos pensées dans cette langue.

Un nouveau monde s’offrira à vous.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

43 Commentaires pour :

Faites-vous partie des nouveaux analphabètes ?

  • Maxence

    20 Sep 2012 à 18:13

    Salut Olivier,

    Merci pour ton excellent article. Je suis 100% d’accord avec toi avec tous tes propos.

    En plus de l’informatique et de l’Anglais, je rajouterai le voyage. Ne pas voyager est une erreur dramatique pour l’ouverture d’esprit, accéder à de nouvelles cultures,…

    Le simple fait pour moi d’être allé aux Etats-Unis, au Japon, en Espagne,en Irlande…m’a ouvert les yeux de manière incroyable par rapport aux différentes cultures.

    C’est fou. Maintenant, je suis à Malte (encore une autre culture) et quand je vais aller en Thailande en 2013, cela me faire encore un choc je pense. lol

    Les gens qui reste cloué dans leur département par exemple ont un champ de vision limité d’une force, c’est hallucinant. Je m’en rend compte de plus en plus…

    PS : Ton accent lillois est sympa en Anglais, je suis pas mal aussi en Anglais avec un accent Bourguignon. C’est comique. 🙂

    Au plaisir.

    Répondre



    • Phil

      24 Sep 2012 à 10:04

      Avoir l’exigence d’écrire et de s’exprimer correctement dans sa langue natale, favoriserait la compréhension des lecteurs, et l’apprentissage dans d’autres domaines.

      Répondre



    • Fred

      20 Sep 2012 à 18:25

      En effet, vu l’immense potentiel d’internet, ne pas savoir s’en servir, même à un niveau élémentaire, ferme de nombreuses portes pour celui qui veut gagner son indépendance financière et géographique. Voire les fermes toutes. Ensuite, avec les bases, reste plus qu’à suivre tes formations pour maîtriser tout le nécessaire !
      Concernant l’anglais, mon point noir, va falloir que je m’y remette, car il est vrai que c’est un handicap majeur que de ne pas le maîtriser.
      On a jamais fini de faire travailler ses neurones…

      Répondre



      • Chantal

        20 Sep 2012 à 20:08

        Olivier, comme d’habitude tes billets sont d’une grande richesse! Eh oui, l’anglais est essentiel; et sa position dans le top ten ne dément pas cette évidence. Mais tu vois, ce top ten en dit encore plus qu’il ne veut dire : il montre quels sont les pays qui gardent leur leadership.La France? Bah, elle est perdu au fin fond du classement…TOut comme notre économie et je ne veux pas être pessimiste, mais ça ne risque pas de s’améliorer sauf si on quelqu’un quelque part aura le courage de réformer le pays du sol au plafond pour laisser enfin le talent entrepreneurial français s’exprimer. Il faut dire que côté entrepreneuriat, tu t’en tire plutôt bien (j’adore ce que tu fais et je ne me lasse pas de parler de toi autour de moi):-)
        Tchao!
        Chantal

        Répondre



        • Stéphane Zenef

          20 Sep 2012 à 20:08

          Beau tour d’horizon, Olivier.

          L’informatique? En Suisse romande où j’habite, c’est désormais considéré comme une compétence transversale par le plan d’étude scolaire (comprenez que plus personne n’est responsable d’apprendre l’informatique aux enfants durant leur scolarité). No comment… Prochaine étape: l’écriture ou la lecture comme compétence transversale? Il faut apprendre aux enfants à utiliser l’ordinateur comme le stylo-plume. Sinon comment souhaite-t-ton sortir du «langage sms» qui pollue internet?

          Une langue étrangère? Un de mes anciens chefs qualifiait carrément le français de «langue morte». C’est extrême, certes, mais cela m’a servi d’électrochoc pour bosser mon anglais.

          Quant à apprendre toute sa vie. Il faut comprendre que l’école ne fournit qu’un «kit de survie» du savoir. Un peu de tout. Expert en rien. Considérer qu’on a fini d’apprendre en sortant de l’école est… au mieux très très handicapant pour votre vie. N’oublie pas que le monde continue d’accélérer sa course…

          Merci beaucoup pour cet article 🙂
          À bientôt
          Stéphane

          Répondre



          • Mariana

            21 Sep 2012 à 23:35

            Excellent article! ça me fait plaisir de voir que je ne suis pas tout à fait une analphabète et que l’espagnol est la troisième langue sur internet… Je vois que des opportunités 😉
            Merci Olivier

            Répondre



            • Marie Schatz

              22 Sep 2012 à 07:01

              bon..je ne suis pas analphabéte..je suis sauvée…mais je suis pas bilingue anglais..au boulot. beau challenge, encore plein de choses á ápprendre!

              Répondre



              • Fitzgérald CoincoinMan Krankradio Veneau

                22 Sep 2012 à 07:57

                Bonjour Olivier.
                Ouf je suis sauver. A part l'anglais , mais j'essais de m'y re coller avec mes séries en VOST. C'est simple et amusant même si cela demande beaucoup d'oreilles.
                Là ou je ne suis pas d'accord c'est sur MAC! C'est pas une tare mais du bon sens d'oublier Apple! 1 config sur 3 est lamentable vue le prix , une fois qu'on a compris le succès cela suffit ( la cohérence de la configuration) et leurs nouveau est juste sur évaluer. La pomme est uniquement un exemple de marketing et d'imagination à suivre.

                Répondre



                • Constant Kakouhan

                  22 Sep 2012 à 08:00

                  Le bouge tellement vite depuis l'avenement de l'informatique, qu'il nous faudra apprendre a nous actualiser afin de le comprendre. Meme lentement, nous devons toujours avancer !

                  Répondre



                  • Abdelouahed Ait

                    22 Sep 2012 à 08:08

                    Bonjour, et merci pour cet excellent et intéressant article.
                    Vraiment tu m'as secoué avec tes propos et je me suis rendu compte que j'ai encore beaucoup de choses a apprendre!

                    Répondre



                    • Patrx

                      22 Sep 2012 à 08:15

                      Bonjour Olivier,

                      On se prend souvent pour des supermans (à tord), et ton article vient nous rebooster pour bien de choses: notre anglais niveau collège que nous ne retravaillons pas, notre petite zone de confort qui nous garde plongé dans notre fauteuil douillé.
                      Heureusement encore que nous connaissons l’informatique.
                      Allez!!! on se met au travail.

                      Merci

                      Répondre



                      • Paca

                        22 Sep 2012 à 08:40

                        L’absence de culture et la recherche de facilité….voilà qui est une tentation quotidienne. Pour reprendre le slogan d’Arte (cette chaîne qui reconcilie avec la télé) Vivons curieux !

                        Répondre



                        • Claire

                          22 Sep 2012 à 08:59

                          Merci Olivier, ce post est au top ! 🙂

                          Ca me parle d’autant plus car je découvre l’univers du blogging depuis récemment ou je me dépatouille comme je peux parfois avec la technique pour créer mon propre blog. J’ai d’ailleurs dévoré ton ebook “Vivre la vie de vos rêves” (et oui je suis allée jusqu’au bout ;-)) merci pour ton investissement et tous tes précieux conseils 🙂

                          Je pense aussi effectivement que connaître l’anglais devient de plus en plus important dans notre monde actuel. J’ai repris des cours d’anglais il y a deux ans, mais je ne trouvais pas ça suffisant et j’avais une grande envie de pouvoir comprendre et communiquer dans cette langue, je suis donc partie en Australie ou je suis toujours actuellement. Les débuts ont été difficiles, je ne suis toujours pas bilingue ! lol mais j’ai néanmoins beaucoup progressé 🙂

                          Pour finir, le livre, quel enrichissement ! Tu as tellement raison, j’en ai lu plein sur le développement personnel, sur des expériences de vie incroyables…C’est une source d’enrichissement magnifique, et je peux dire avec certitude que ma vie et mon état d’esprit ne seraient pas les mêmes sans ces lectures.

                          Alors lisez les gens, voyagez comme dit Maxence ! 🙂 Je pense aussi que c’est essentiel pour l’ouverture d’esprit, le partage et l’épanouissement personnel. Ca permet d’explorer à l’extérieur mais aussi à l’intérieur, et ça donne un tas d’idées nouvelles ! 🙂

                          Bon après ce roman ! lol Désolé le sujet m’a tellement emballé !

                          Voilà juste un grand merci Olivier, de ce que tu es et ce que tu fais 🙂

                          PS (juste pour finir) : les deux vidéos, génial ! Je trouve ça magnifique que tu es eu cette énorme prise de conscience, et tu prêches une convaincue sur la différence entre la télé et les livres. J’ai adoré l’expression “les pauvres ont de grandes télés et les riches de grandes bibliothèques” je ne connaissais pas, et à bien observer, c’est plutôt vrai malheureusement.
                          La vidéo avec Tim est fort intéressante aussi, j’aime beaucoup le passage philo, méditation…Et son projet cuisine avec des gens qui ne savent pas cuisiner ! lol J’adore ! Et j’avoue que j’aurais pu y participer ! (c’est ça la femme des temps modernes ! Elle ne cuisine plus ! :-))

                          Bon je m’arrête là parce que je suis en train de t’envahir toute la page !

                          Bref tu l’auras compris, ce fut un plaisir ! 🙂

                          Répondre



                        • François

                          22 Sep 2012 à 09:38

                          Excellent article Olivier. Je suis d’accord avec tes 3 points. En plus, apprendre continuellement est sûrement bénéfique d’un point de vue médical.

                          C’est vrai que ton accent est “thick” mais si tu le compares avec tes premières vidéos en anglais, il y a une nette amélioration !

                          A bientôt,
                          François

                          Répondre



                          • Elisabeth

                            22 Sep 2012 à 10:00

                            (désolée, j’ai fait une fausse manoeuvre, ne pas tenir compte du précédent message)

                            Bonjour

                            Pour “apprendre”, on pourrait aussi citer les universités thématiques numériques :
                            http://www.universites-numeriques.fr/.

                            Un autre commentaire : je suis totalement d’accord avec l’article d’Olivier mais pour moi, la maîtrise de la langue française est également impérative. En fait évidemment partie la maîtrise de l’orthographe et de la grammaire. Et certains de nos plus réputés blogueurs ont parfois quelques lacunes….

                            Je parle de tout cela en connaissance de cause. Je côtoie journellement des étudiants en sciences : comment voulez-vous qu’ils résolvent un problème de math ou de physique s’ils ne comprennent même pas correctement l’énoncé ????

                            Elisabeth

                            Répondre



                            • Serge

                              22 Sep 2012 à 10:11

                              Tout à fait d’accord, mais j’y ajoute pour les langues l’obligation de les apprendre tôt dans la vie.
                              J’ai 65 ans, je me suis mis réellement aux langues sur le tard, et si l’écrit ne me pose pas trop de problèmes, comprendre une vidéo en anglais est hors de mes capacités.

                              Serge

                              Répondre



                              • Luc mister-no-stress

                                22 Sep 2012 à 10:28

                                Bonjour Olivier,
                                Ouf, je ne suis pas analphabètes et dans aucun des trois domaines ! Cool !
                                Et merci pour l’interview de Tim, c’est sympa de le voir et de l’entendre en réel !
                                Prends soin de toi
                                Luc Mister-no-stress

                                Répondre



                                • Anne

                                  22 Sep 2012 à 10:50

                                  La langue française n’est pas une langue morte lol ?? n’importe quoi lol,

                                  Répondre



                                  • Moussa

                                    22 Sep 2012 à 13:05

                                    Bonjour Olivier!
                                    Merci pour mail. Après l’avoir lu, force est de constater que d’ici peu si je ne trouve pas les voies et moyens de mettre en pratique vos conseils, je serai a coup sur analphabète. Une des preuves est qu’il m’est difficile pour manque de temps de consulter ma boîte mail, de vous lire et de répondre à vos mails.
                                    Merci pour votre attention à mon égard.

                                    Répondre



                                    • Catherine

                                      22 Sep 2012 à 13:11

                                      Petites piqûres de rappel bien utiles, parfaitement d’accord pour ces trois piliers. Merci Olivier.
                                      ” Le français est une langue morte” !??!! A mon avis le sort de la langue Française, comme celui des valeurs, de l’éthique, de la solidarité ou de l’amour est simplement entre nos mains. Tout cela mourra bien, en effet, si nous acceptons que le monde se déshumanise, si les hommes ne voient que leur lumineux nombril, s’ils se désintéressent de l’indispensable inutile(l’art, la beauté, l’éthique, la profondeur des sentiments, la réflexion…,)bref de ce qui fait l’humanité (le caractère humain)de chacun d’entre nous. L’humanité n’est pas innée, à la base nous sommes des animaux (et c’est déjà un bel exploit et une dignité en soi), l’humanité, en ce qu’elle permet à l’homme de comprendre le monde de donner un sens à sa vie, de lui donner une raison d’être, s’acquiert avec l’éducation. Rien ne meurt si l’on en prend soin, le tout est de savoir pourquoi individuellement on se doit de conserver quelque chose. La langue est un héritage qui nous a construit. Conserver, pratiquer une langue un peu plus loin que les 50 mots nécessaires à la communication de survie, va au delà de l’utilité immédiate. Cela participe de l’identité d’un individu, d’un peuple. Individuellement ou collectivement, une langue nous inscrit dans l’histoire d’un pays (ou de plusieurs pays) d’un groupe humain, d’une culture, elle nous enseigne d’où l’on vient et a fait de nous ce que nous sommes. la diversité des langues enrichit le monde par la diversité de pensée qu’elle propose. Pensée unique, langue unique, nourriture unique, comportements uniques, l’homme s’appauvrit en ne visant que l’utile, il appauvrit sa pensée, sa vision du monde, ses perspectives d’avenir et ce qu’il fera demain du monde. Prenons garde à ne pas nous dissoudre dans la mondialisation, à ne pas confondre la taille de l’arbre avec l’arrachage de la forêt. Ne pratiquer que l’écriture SMS, ne parler que le “whoaw” et le “lol” en jugeant obsolète toutes les richesses d’une langue, par paresse et manque de curiosité est à mon sens un manque de respect. Manque de respect à soi même, à sa propre histoire, à l’Histoire et à tous ceux qui l’ont faite pour nous permettre d’être là et continuer l’oeuvre.
                                      Désolée pour la longueur du message mais Olivier nous a demandé de dire ce que l’on en pensait, alors voilà, c’est fait. Bonne journée à tous !
                                      Catherine

                                      Répondre



                                      • Michel de Changer Gagner

                                        22 Sep 2012 à 13:32

                                        Excellent article. Un peu long à mon goût.

                                        L’informatique et l’anglais sont bien sûr indispensables, mais pour tout le monde ?

                                        Certaines personnes sont heureuses dans leur petit jardin et n’ont pas envie de s’ouvrir…

                                        À quoi bon vouloir voir d’autres choses si on est heureux comme on est ?

                                        C’est peut-être ça le secret du bonheur : se contenter de ce que l’on a…

                                        Répondre



                                        • Catherine Lafleur

                                          22 Sep 2012 à 15:16

                                          Merci Olivier!! J'ai lui La semaine de 4 heures en 2010 et ça a changé ma façon de penser sur le monde du travail et la valeur du temps. Je recommande ce livre à tout le monde! Mais…
                                          À partir de ce livre, j'ai cherché sur internet des infos pour faire un blog etc. J'ai accroché sur quelques uns mais tu es de loin celui que je suit le plus.

                                          Tes conseils sont judicieux et surtout, on sent que tu veux tellement nous transmettre tes connaissances. De voir ta propre réussite aussi m'encourage et me dit que ça fonctionne : quand on veux, on peut.

                                          Si jamais je ne réussis pas, ce ne sera pas parce que je n'aurai pas eu les outils.

                                          Merci encore et continue!!!

                                          Répondre



                                          • guillaume

                                            22 Sep 2012 à 16:39

                                            Merci olivier, ma vie a beaucoup changé grâce à toi.
                                            J’espère te rencontrer un jour.

                                            Répondre



                                            • Tim l'entrepreneur

                                              22 Sep 2012 à 18:04

                                              Merci pour cet article complet et avec de nombreux exemple.
                                              Pour ma part, je suis en bonne voie..
                                              Il faut encore que j’améliore mon anglais 🙂
                                              C’est vraiment effrayant de voir comme le web français est tout petit…

                                              Tim

                                              Répondre



                                              • Stéphane

                                                22 Sep 2012 à 18:11

                                                C’est vrai que ne pas connaître et pratiquer ces 3 domaines peut être assimilé à une forme d’analphabétisme de nos jours.
                                                Je ne peux que souscrire à l’idée que l’apprentissage se poursuit tout au long de la vie, qui ne peut plus se concevoir comme une trajectoire linéaire : fais de bonnes études, sois honnête, travaille dur et toute ta vie sera couronnées de succès. Se remettre en question est désormais une obligation. La lecture est aussi un un moyen de favoriser ces remises en question en douceur…
                                                Très bon article.

                                                Stéphane

                                                Répondre



                                                • Valéry

                                                  22 Sep 2012 à 18:43

                                                  Bien que ma langue natale soit russe et je suis obligé de savoir l’anglais pour raison professionnelle, je croyais toujours à la puissance du français.
                                                  Je ne connais aucune langue plus musicale, sonore, poétique et élégante que le français.
                                                  Je n’aime pas tellement anglais qui me ressemble la langue française abîmée.
                                                  Mais, hélas, il devient injustement par une langue internationale.
                                                  La Russie parlait deux siècles en français et elle a adopté plus de 20% du vocabulaire français.
                                                  La culture française a laissé les traces indélébiles à celle russe.
                                                  Que le français règne au monde entier !

                                                  Répondre



                                                  • Pierre

                                                    22 Sep 2012 à 19:00

                                                    Olivier,

                                                    A propos du francais, je crois qu´elle n´est pas encore une langue morte, mais une langue en voie de disparition, car on n´a rien fait pour augmenter sa connaissance. Les pays ont plus interet á apprendre l´anglais que le francais, car les americains ont developpé cette strategie d´etendre leurs dans tous les coins du monde. Lá, ils sont en train de gagner dans tous les domaines.

                                                    Les francais, de leur coté n´ont rien fait, et meme parfois, ils s´étonnent de voir un Non Francais s´exprimer en francais, alors c´est un danger de mort.

                                                    A bientot

                                                    Pierre Jarnac

                                                    Répondre



                                                    • Cédric Vimeux

                                                      22 Sep 2012 à 19:46

                                                      Salut Olivier,

                                                      Très bel article, plein de vérités et de conseils à suivre ABSOLUMENT !

                                                      Je me permets de rebondir sur ta comparaison entre celui qui lit 2 livres par semaine et celui qui préfère regarder la télévision…

                                                      Et j’y ajoute deux points importants :

                                                      1. La télévision “abrutit” notre cerveau.

                                                      De nombreuses études l’ont démontré.

                                                      Par exemple, un pédopsychiatre allemand a fait passer le “test du bonhomme” à des enfants de 5 ans. C’est un test qui consiste juste à dessiner un bonhomme.

                                                      Je te montre les résultats (ils parlent d’eux-mêmes) :

                                                      http://snovae.free.fr/IMG/jpg/TV_lobotomie.jpg

                                                      2. La manipulation

                                                      Tout le monde le sait. La télévision nous manipule.

                                                      Elle manipule nos pensées et nos désirs.

                                                      Il y a quelques années, le patron de TF1, Patrick Le Lay disait, je cite :

                                                      “pour qu’un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c’est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible”

                                                      Bref, deux raisons supplémentaires de remplacer la télévision par des livres 😉

                                                      Si le sujet t’intéresse, je te recommande vivement de lire “Lobotomie TV” de Michel Desmurget.

                                                      J’en parlerai d’ailleurs bientôt sur Virtuose Marketing.

                                                      Bon week-end,
                                                      Cédric

                                                      Répondre



                                                    • Remi

                                                      23 Sep 2012 à 09:01

                                                      Très bon article…bientôt on aura des films en anglais a la télé et au cinéma….

                                                      Répondre



                                                      • Edwige

                                                        23 Sep 2012 à 15:05

                                                        Merci pour ce petit test, sympa, faut que j’arrête de déléguer la maintenance de mon ordi, du coup je ne sais pas gérer les antivirus…
                                                        J’adore ton accent français, je pense que tu représentes bien la majorité des Français qui parle anglais !
                                                        Moi E – Entertainment version originale m’aide beaucoup à garder mon niveau d’anglais !

                                                        Répondre



                                                        • Said

                                                          23 Sep 2012 à 21:05

                                                          Bonjour Olivier,
                                                          Et pan sur le bec! dirai l’autre.
                                                          Bravo ton article secoue.
                                                          Merci

                                                          Répondre



                                                          • Radi Ouazi

                                                            23 Sep 2012 à 22:24

                                                            Bonjour Olivier
                                                            Excellent et intéressant article
                                                            Pour moi tes conseils sont fabuleux. Ma vie a beaucoup changé…………..
                                                            Bref on dit goutte à goutte l,eau creuse la pierre

                                                            Répondre



                                                            • Olivier

                                                              24 Sep 2012 à 08:58

                                                              Bonjour Olivier,

                                                              Merci pour ton article et autant dire que je te rejoins à 200 % dans ton approche !

                                                              C’est d’ailleurs la combinaison des deux premiers domaines que tu cites qui m’a incité d’une part à me former constamment et d’autre part à proposer une formation en ligne dont l’objectif est précisément de Mieux Utiliser Internet.

                                                              Quant à l’utilisation de l’anglais, j’explique également dans la formation comment les internautes peuvent profiter de contenus rédigés en anglais même s’ils ne maîtrisent pas complètement cette langue. A défaut, ils se privent de l’accès à la plus grande source d’information du web !

                                                              On a donc pas mal de points en commun en plus du prénom 😉

                                                              Bonne continuation

                                                              Olivier

                                                              Répondre



                                                              • Christophe Michou

                                                                24 Sep 2012 à 21:06

                                                                Bonjour Olivier
                                                                L'informatique, savoir maitriser une langue étrangère comme l'anglais et lire plutot que de regarder la télévision sont un atout majeur; ce sont de très bons conseilles.
                                                                Je suis actuellement en train de lire La semaine de quatres heures . Je gagne en productivité et la diète médiatique me fait le plus grand bien.
                                                                En tout cas il existe bel et bien une voie qui permet de se libérer l'esprit de tout les bruits extérieurs et intérieurs.
                                                                Vous gagnez en efficacité, vous devenez alors plus productifs, le travail que vous accomplissez vous le faite en moins de temps qu'avant car vous allez à l'essentiel… tous ces changement je l'ai ressent et je me sent mieux dans le travail que je
                                                                réalise, je suis beaucoup plus motivé et surtout plus à l'écoute des gents .

                                                                Répondre



                                                                • Claire

                                                                  25 Sep 2012 à 01:18

                                                                  Tout à fait d’accord avec le fait de continuer à se former tout au long de sa vie et à parfaire son anglais aussi! Moi aussi, j’ai un accent français quand je fais une interview en anglais!

                                                                  Répondre



                                                                  • marina

                                                                    27 Sep 2012 à 11:50

                                                                    Très bon article!
                                                                    Je suis ravie que tu ais lancé le sujet!
                                                                    Il est bien triste de voir à l’heure actuelle le manque d’intérêt pour les apprentissages que certaines personnes peuvent avoir…Les lectures se perdent malheureusement,l’envie de découvrir et d’apprendre aussi!
                                                                    Quel dommage!
                                                                    Élargir nos horizons, attiser notre curiosité,s’enrichir des cultures….cela nous aide à grandir et à voir les choses autrement!

                                                                    Répondre



                                                                    • Benoît

                                                                      27 Sep 2012 à 12:26

                                                                      Excellent article qui met les points sur les i.
                                                                      Avec l’évolution exponentielle des connaissances et des technologies, il devient indispensable d’apprendre sans cesse.

                                                                      Mais cela pose aussi la question de comment faire pour inciter plus facilement les gens à ne pas arrêter d’apprendre…
                                                                      C’est un problème d’éducation au départ, qu’on pourrait corriger “facilement” à l’école, mais qu’en est-il des plus “vieux” qui ont renoncé depuis longtemps ?

                                                                      Il n’est pas si facile de convaincre (ou d’amener quelqu’un) à s’intéresser à quelque chose qu’il ne VEUT PAS voir (un ordinateur par exemple).

                                                                      C’est heureusement de plus en plus rare, mais ces personnes sont effectivement de plus en plus exclues, et c’est un vrai problème de société.

                                                                      Merci en tout cas pour l’article.
                                                                      Benoît

                                                                      Répondre




                                                                      • […] Faites-vous partie des nouveaux analphabètes ? […]

                                                                        Répondre



                                                                        • Laurence

                                                                          29 Oct 2012 à 20:17

                                                                          Aïe la claque! Il est grand temps que je m’y mette!

                                                                          Je me rends compte à quel point j’ai des lacunes en informatique. Je truve les livres très utiles mais j’aime trouver des formations en ligne pour débutants en français (l’anglais ce sera pour après ;o)). Peut-ëtre peut-on m’en conseiller?
                                                                          En effet, c’est ce qui m’arrête pour créer un blog et vivre la vie de mes rëves!
                                                                          Merci d’avance

                                                                          Laurence

                                                                          Répondre



                                                                          • Stéphane

                                                                            31 Mar 2013 à 11:34

                                                                            Le nombre d’analphabètes est en croissance en France, il est déjà difficile de connaître une seconde voir une troisième langue (en Alsace quasi obligatoire au vue des frontières proches) mais il n’est plus rare de voir des gens ne parler ni écrire un mot de français quand à le lire…
                                                                            Quand au Français langue morte … cela n’aura rien d’étonnant d’ici 25 ou 30 ans.

                                                                            Répondre




                                                                            • […] au maximum vos références, faites quelque chose d’inhabituel, pourquoi pas apprendre une nouvelle langue, sortir de chez vous, aider, découvrir le […]

                                                                              Répondre









                                                                              Les commentaires postés avec une adresse email non valide ne seront pas publiés

                                                                              Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.