Une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie.

HISTOIRES DE PARTIR | Premier d’une série de 3 livres pour changer sa conception du voyage

Note : Cette chronique est la première des trois parties d’une chronique invitée écrite par Amandine du blog Un sac sur le dos, où elle partage sa passion, ses conseils, coups de cœur et réflexions autour du voyage.

3 récits de voyage pour changer de vie : Histoires de partir, Terre d’éveil et Africa Trek

Je vous emmène en voyage à travers trois lectures que je souhaite partager, trois récits de voyage contemporain qui m’ont particulièrement touchée et ont influencé ma manière de voir la vie et de concevoir le voyage.

Passionnée par l’ailleurs, je voyage en mode sac à dos depuis plusieurs années, mais suite à ces 3 livres, mon envie d’expérimenter d’autres façons de voyager ne cesse de croître.

3 livres pour voyager autrement

Les 3 livres dont je vais vous parler sont :

  • Histoires de partir – Rêver, préparer, vivre une croisière sabbatique
  • Terre d’éveil – Une aventure familiale sur les chemins du monde
  • Africa Trek (premier volume) – 14 000 km sur les pas de l’Homme

Leur dénominateur commun ? Le voyage, bien sûr, et la famille. Mais chacun de ces livres nous emmène en voyage vivre des aventures très différentes…

  • « Histoires de partir » nous emmène aux Caraïbes sur un magnifique catamaran, pour une année sabbatique en famille.
  • « Terre d’éveil » est l’épopée de deux parents accompagnés de leurs enfants en bas âge, qui débutent par un Road Trip en camping-car en Europe de l’Est et enchaînent ensuite avec la Nouvelle-Zélande, l’Australie, l’Amérique du Nord, Centrale et du Sud en vélo couché… avec des expéditions en 4*4 dans les grands parcs américains et en âne dans les Andes.
  • « Africa Trek » retrace le parcours à pied d’un couple « sur les traces de l’Homme », le long du Rift, depuis l’Afrique du Sud jusqu’à Jérusalem.

Histoires de partir

 

Couverture du livre Histoires de partir - Marie et Hervé NIEUTIN

Phrase-résumée de « Histoires de partir – Rêver, préparer, vivre une croisière sabbatique » : Avec ce livre, à la fois témoignage et guide, le lecteur embarque à bord d’un catamaran avec une famille de trois enfants : au programme, une année sabbatique dans la mer des Caraïbes.

Par Marie et Hervé NIEUTIN, 2006, 461 pages.

Chronique et résumé de « Histoires de partir – Rêver, préparer, vivre une croisière sabbatique »

C’est avec l’excitation d’un enfant recevant son cadeau de Noël que j’ai commandé ce livre pour l’offrir à mon mari, passionné de voyage et passionné par la mer et les bateaux… et l’émerveillement s’est prolongé tout au long de la lecture. J’ai d’ailleurs eu le plus grand mal à laisser mon mari terminer la lecture avant de pouvoir le lire à mon tour !

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Vidéo : Evitez une erreur qui m'a coutée des années

Le projet

Leur année sabbatique, ils en ont rêvé pendant des années et ont transformé ce rêve en projet : parcourir les eaux turquoise des petites Antilles pendant un an, en famille.

Face aux réactions incrédules de leur entourage : « Ce que vous faites est super, mais moi je ne le ferais pas », ils répondirent par un sourire (qui vaut mieux qu’un long discours) et une détermination farouche que rien n’ébranle.

Je vous invite à regarder une de mes nombreuses vidéos sur le voyage. Dans celle-ci, j’aborde la relation entre les voyages et le bonheur 🙂:

Les voyageurs

L’équipage du voilier se compose de la petite famille au complet : Marie, Hervé et leurs trois jeunes enfants, Vincent (7 ans), Sarah (5 ans) et Claire (2 ans).

Les questions autour de la vie de famille pour un projet d’année sabbatique en bateau sont centrales dans la progression du récit :

À partir de quel âge un enfant peut être emmené sur un bateau (sans que la croisière soit un cauchemar pour lui et ses parents) ? Comment vivre en famille dans un espace si limité ? Et l’école dans tout ça ?

Au-delà des préoccupations et craintes, l’expérience en mer a démontré, une fois de plus, la grande capacité d’adaptation des enfants et leur sens de l’autonomie. Une belle leçon de vie.

Les enfants ne sont pas « qu’un frein » ou une difficulté supplémentaire dans ce genre de projet : ils sont également un beau moyen de créer des contacts, tant avec les autres navigateurs qu’avec les autochtones.

« Les Antilles sont les pays des enfants-rois. Une frimousse de deux ou trois ans attire toutes les gentillesses. »

Finalement, les inquiétudes et réflexions à bord se tournent aussi (et surtout) vers la vie après le voyage : les enfants vont-ils pouvoir s’habituer à une vie scolaire classique, ne souffriront-ils pas de ne plus avoir la liberté dont ils jouissent sur le bateau ? …

Le bateau

CatamaranCette famille nomade des mers a élu domicile dans un catamaran, un Nautitech 395 (12 mètres de long) baptisé TomNeal.

Les catamarans sont de véritables caravanes des mers, spacieux et lumineux. Celui-ci est pourvu de 4 cabines doubles, 2 cabines simples et 2 salles de bain. Un bel espace donc, mais un espace réduit malgré tout, en comparaison avec celui d’une maison ou d’un appartement.

L’aventure

La familleDans ce récit de voyage, Hervé nous partage toutes les questions qui ont accompagné leur projet, depuis le rêve jusqu’à la concrétisation, avec les phases de préparation, la vie en mer et le retour à la vie « classique ».

L’équipage transmet tout au long de cette année de voyage sur l’eau, leurs découvertes, leurs (més)aventures, leurs réflexions et leurs vécus. Passages techniques, anecdotes et histoires humaines se mélangent et se succèdent sur un rythme qui tient le lecteur en haleine. De la déception de manger des boîtes de thon (alors que les poissons grouillent tout autour du bateau) à la tempête, les aventures s’enchaînent à un bon rythme.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  My Life in Advertising

Hervé, le capitaine et auteur du récit, donne parfois le micro aux équipiers : sa femme et ses enfants ont aussi la parole ! Ainsi Marie, capitaine en second, brise le mythe d’une vie de rêve dans les Caraïbes pour donner un éclairage plus nuancé et authentique sur son expérience :

« Non, ce n’est pas la vie de mes rêves, quoi qu’on puisse en penser. Hormis les paysages et le fait de vivre sur un bateau, la vie de tous les jours ne diffère pas vraiment de ma vie terrestre. C’est même plus stressant du fait de la vigilance constante à avoir vis-à-vis des enfants et de la promiscuité à bord. (…)»

Ces partages de vécu se font avec beaucoup d’authenticité, mais également beaucoup d’humour : à la question d’Hervé à sa femme sur les conseils qu’elle donnerait aux lectrices qui auraient un tel projet (d’année sabbatique sur les mers), elle répond :

« Choisissez un mari très riche qui aura les moyens de se payer un bateau avec équipage qui s’occupera des manœuvres et du bricolage ! »

Le livre

Histoires de partir, au-delà du récit de voyage, partage de nombreux conseils pratiques, que ce soit dans la préparation comme dans le quotidien de la navigation et de la gestion de la vie de famille à bord du bateau. Des recettes de cuisine en passant par le choix du bateau, des formalités administratives au mal de mer, l’équipage partage ses apprentissages, source d’informations précieuses pour ceux qui projettent de larguer les amarres.

Ce livre permet ainsi de répondre aux 1001 questions des aspirants navigateurs :

« Suis-je fait pour vivre en mer ? Quel budget pour un tour du monde à la voile ? Quelles compétences en navigation avant de lever l’ancre ? Voile ou moteur ? Et les pirates et le mal de mer et les cyclones ? … »

À la prise en main de l’ouvrage, j’ai été étonnée dès les premières lignes de découvrir la structure particulière du livre. Trois navigations au travers des pages sont ainsi proposées au lecteur :

  • Au fil de l’eau : chapitre après chapitre, le lecteur suit la progression chronologique du voyage à bord du TomNeal.
  • Par thématique : le récit, structuré en de courts chapitres, permet une seconde lecture, orientée par thématique. Tous les chapitres sont répertoriés dans un sommaire en début d’ouvrage : devenir marin, petites et grosses fortunes de mer avec les (més)aventures de l’équipage, la vie à bord, à la découverte d’un nouveau monde, réussir son retour.
  • Par index : à la recherche d’une réponse à une question particulière ? L’index en fin d’ouvrage permet de tomber directement sur l’information recherchée : mal de mer, recette de langouste, gestion de l’électricité…
Points forts du livre Histoires de partir :
  • Histoire vraie, narrée avec simplicité et authenticité.
  • Structure du livre en 3 logiques différentes (chronologique, thématique et index).
  • Une excellente introduction pour se lancer dans un projet de voyage en bateau et une mine d’informations : le livre qui aide à lever l’ancre et hisser les voiles !
  • Des photos au centre du livre, qui permettent de visualiser des petits moments de paradis.
Les lecteurs de cet article ont également lu :  L’année où j’ai vécu selon la Bible
Points faibles du livre Histoires de partir :
  • Style d’écriture assez simple, qui est autant un avantage (lecture fluide et rapide) qu’un point faible.

La note d’Amandine du blog Un sac sur le dos :

Le petit guide pratique du livre HISTOIRES DE PARTIR de Marie et Hervé NIEUTIN

 Les trois grands points pour transformer son rêve de voyager en projet

1. Avoir un rêve de ce voyage

2. Transformer ce rêve en projet

3. Parcourir le lieu souhaité pour le voyage

Foire Aux Questions (FAQ) du livre HISTOIRES DE PARTIR de Marie et Hervé NIEUTIN

1. Comment le public a accueilli le livre HISTOIRES DE PARTIR de Marie et Hervé NIEUTIN ?

Ce livre de Marie et Hervé NIEUTIN a connu grand succès lors de son lancement. Ce livre très bien détaillé a su retenir l’attention de tous ses lecteurs et adopté par tous.

2. Quel fut l’impact du livre HISTOIRES DE PARTIR de Marie et Hervé NIEUTIN ?

Ce livre a permis aux lecteurs d’obtenir des réponses aux différentes questions qu’ils se posent sur la vie réelle sur le bateau en famille surtout avec les enfants.

3. À qui s’adresse le livre HISTOIRES DE PARTIR de Marie et Hervé NIEUTIN ?

Ce livre s’adresse à tous ceux qui rêvent de partir en voyage avec ou sans enfants.

4. Les enfants sont-ils uniquement un frein pour un voyage à bord d’un bateau selon l’auteur ?

Selon l’auteur, les enfants ne sont pas « qu’un frein » ou une difficulté supplémentaire dans ce genre de projet : ils sont également un beau moyen de créer des contacts, tant avec les autres navigateurs qu’avec les autochtones.

5.Quelles sont les trois navigations proposées au lecteur ?

Les trois navigations proposées au lecteur sont : Au fil de l’eau, par thématique et par index

Qui est Marie NIEUTIN ?

Marie NIEUTIN : Coauteur du livre Histoires de partir

 Marie NIEUTIN est responsable e-commerce chez MGN

Qui est Hervé NIEUTIN ?

Hervé NIEUTIN : Coauteur du livre histoires de partir

Lauréat du Prix Albatros – SailTheWorld 2006, Hervé Nieutin vient de créer l’école de kitesurf du Finistère AvelWest à Landéda. Diplômé d’État, agréé par le ministère des sports, il dispose d’un bateau de sécurité, de matériel haut de gamme neuf, et exerce son activité dans le cadre du Centre de voile de l’Aber-Wrac’h.

Avez-vous lu le livre ? Combien le notez-vous ?

Lire plus de commentaires sur « Histoires de partir – Rêver, préparer, vivre une croisière sabbatique » sur Amazon.

Acheter « Histoires de partir – Rêver, préparer, vivre une croisière sabbatique » sur Amazon :

Crédits Photos : Marie et Hervé NIEUTIN pour Histoires de partir, Valérie et Fabien MAURICE pour Terre d’Éveil, Sonia et Alexandre Poussin pour Africa Trek.

28 commentaires
  1. Merci encore Olivier pour l’invitation ^^
    Reparler de ces livres m’a donner l’occasion de m’y replonger … et de renforcer mon désir de voyager autrement !

    D’ailleurs je vais me lancer sur les routes d’ici quelques mois (le compte à rebours à commencer !) …

  2. Merci Olivier de nous partager d’aussi belles lectures … le temps de s’évader quelques instants sur les flots marins, et de mieux revenir les pieds sur terre.
    Mieux se préparer, pour mieux voyager … et mieux revenir, n’est-ce pas ?

    J’imagine que leur voyage devait être riche en émotions.
    A propos, ont-ils eu besoin de s’adapter pour la gestion du sommeil, pour les parents et les enfants ?

  3. Bonjour Serge,
    Merci pour ton commentaire, ravie que le livre t’intéresse.
    Si tu rêves de voyage en bateau, d’îles paradisiaques et de mer turquoise : fonce !

    Les deux prochains livres de récits de voyage que je présenterai dans les jours suivant vous emmèneront pour des voyages encore très différents … A suivre !

  4. Bonjour Aurélie,
    Merci pour ton commentaire. Je suis ravie de pouvoir partager mes coups de cœur littéraire avec les lecteurs d’Olivier ^^

    Partir, voyager … et revenir, une belle boucle tout cela. D’ailleurs la fin du livre parle de ce « retour à la réalité » pour tous les membres de la famille : cela fait aussi partie de l’aventure.

    Il y a eu des adaptations à faire, mais beaucoup moins que ce que craignent les parents, avec 3 enfants en bas âge …
    Finalement, les enfants ont montré d’étonnantes capacités d’adaptation (à un environnement différent, à un certain confinement, à faire des rencontres différentes tous les jours avec des enfants ne parlant pas leur langue …) : les enfants sont surprenants et plein de ressources !

    Les parents aussi ont dû s’adapter à ce nouveau mode de vie, mais finalement, une certaine routine revient (il faut toujours entretenir sa maison, même si c’est une maison sur l’eau, faire le linge, préparer à manger …) Sauf que l’on mange avec une superbe vue sur la mer !

  5. Bonjour Jérôme,
    Merci pour ton commentaire, c’est un plaisir pour moi de partager mes lectures coup de cœur … et de pouvoir vous faire voyager depuis votre fauteuil ! (La magie de la lecture ! 😉 ).

    Si tu aimes les voyages, n’hésite pas à venir visiter mon site « Un sac sur le dos » (www.unsacsurledos.com) et ne loupe pas les 2 prochaines revues littéraires – voyage avec « Terre d’Eveil » et « Africa Trek », qui paraîtront encore cette semaine sur Des Livres Pour Changer de Vie.

    Au plaisir !

  6. Merci Olivier 🙂

    Contente de pouvoir partager mon envie (de lire ? de voyager ? … un peu des deux sans doute !).

    A ce soir pour la revue suivante avec « Terre d’Eveil », un voyage en famille à vélo à travers la Nouvelle Zélande, l’Australie, l’Amérique du Nord/Centrale/Sud … Beaucoup de choses à vous en dire ! ^^

  7. Moi qui rêve de m’offrir un voyage en bateau avec mes enfants … j’espère en 2015. 2014 est déjà bien booké avec plusieurs nouveaux blogs en démarrage 😉
    Promis, je vous partagerai de mon expérience de navigation en famille, sur mon blog aussi, c’est sûr !

    Merci Amandine pour ta réponse. Avant de partir, ce livre m’apportera tous les bons conseils !

  8. Avec plaisir Aurélie.
    Et quel beau projet ! Je dois avouer que j’en rêve également 😉
    Mais l’année 2014 et 2015 sont déjà bien chargées pour moi : je pars en année sabbatique, voyage sac à dos, à travers les Amériques, du Sud vers le Nord.

    Au plaisir de lire tes aventures de navigation en famille 😉

  9. Bonjour,

    Je découvre cet article avec un peu de retard, et pour cause : Nous sommes en ce moment bien occupé par la préparation un voyage autour de l’atlantique en voilier.
    Je suis donc ravi de lire cette chronique sur le blog d’olivier.

    J’avais trouvé histoire de partir intéréssant à sa sortie mais je pense qu’il faut préciser quelque chose : Il est tout à fait possible de partir avec des moyens financier, moindre que ce de Hervé et de Marie (un nautitech 395 représente tout de même une belle immobilisation financière).

    Pour notre part, l’équipage est constituer de 2 adultes et trois enfants, sur un « modeste » monocoque de 11m20. Si le coeur vous en dis vous pourrez suivre nos aventures sur notre blog (www.moussespic.fr).

    Maxime

  10. Bonjour Maxime,
    merci pour ton commentaire.

    Je découvre votre beau projet de voyage en famille et votre blog, très sympa : je vous suivre votre aventure avec plaisir ! 😉

    Effectivement, tu fais bien de le souligner, le projet de Hervé et Marie est assez « haute gamme » avec leur beau catamaran !
    Et comme tu le dis bien, ce n’est pas nécessaire d’avoir un tel bateau pour se lancer, un monocoque d’occasion, plein de charme et d’histoires, fait également très bien l’affaire 😉

    D’ailleurs si nous nous lançons un jour dans une aventure de la sorte (ce qui devrait se faire ^^), nous opterons plutôt comme vous pour un voilier monocoque plus abordable.

    Au plaisir !

  11. Ping : Africa Trek I, Du Cap au Kilimandjaro – Site des Livres Pour Transformer Le Monde
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 Partages
Partagez
WhatsApp
Partagez
Tweetez
Enregistrer