3,5 techniques simples pour moins de bêtises et plus d’intelligence avec la diète médiatique

Attentats. Accidents. Guerres. Famines. Catastrophes. Embouteillages. Politiciens véreux. Crise. Chômage. Inflation.

Voilà quelques-uns des sujets que nous assènent tous les jours les médias. Très positif. De quoi voir la vie en rose et profiter du moment présent, n’est-ce pas ?

Sans compter toutes les informations inutiles sur les sujets les plus variés. Qui vont prendre du temps et de l’énergie à votre cerveau, et dont vous aurez oublié 80% au bout de quelques jours. Et la quasi-totalité quelques mois plus tard.

La diète médiatique est l’art d’éviter ce bourrage de crâne pour nourrir sélectivement son esprit et le faire grandir, plutôt que de le gaver de mauvaises graisses jusqu’à ce qu’il implose.

La diète médiatique, c’est remplacer ça :

Malbouffe et diète médiatique

Par ça :

Nourriture saine

Pas convaincu ? Regardez ce vieux journal télévisé :

Il date du 26 février 1981 (ma date de naissance) mais j’aurai pu prendre n’importe quel autre de ces 40 dernières années.

Sujets abordés : le record mondial de vitesse du TGV (cocorico !), 120 000 morts par an à cause du cancer, le programme de 4 candidats aux présidentielles pour lutter contre le chômage, les indicateurs économiques de l’époque (mauvais), l’hommage des partis politiques espagnols à Juan Carlos suite à un putsch, la visite du pape au Japon, un tueur en série à Atlanta, un reportage sur Maxime le Forestier, le gagnant du loto, la météo.

Des informations essentielles pour vivre une vie meilleure, épanouie, plus zen, plus riche et vous faire progresser, n’est-ce pas ?

Sérieusement. Qui d’après vous après avoir vu ce journal télévisé en 1981 a vu sa vie s’améliorer ? Est-ce que le fait qu’un français ait vu cette info sur le tueur en série à Atlanta a permis de résoudre l’affaire plus vite, ou a amélioré la vie de sa famille ou de ses amis ? Et si a la place il avait choisi sélectivement ce qu’il allait donner à esprit pour le faire grandir et lui faire gagner en sérénité ?

Les lecteurs de cet article ont également lu :  La Méthode GTD - S'organiser pour réussir

Et s’il s’était appliqué à améliorer ce qu’il pouvait dans son cercle d’influence direct, plutôt que de se préoccuper des problèmes qui se passent à l’autre bout du monde, sur lesquels il n’a aucun potentiel d’action et qui ne l’intéresse que le temps d’une pause canapé ?

Cela fonctionne avec tous les journaux télévisés quotidiens depuis leur début ou presque. La preuve : cliquez ici pour voir le journal télévisé de votre jour de naissance. Est-ce que ce que vous y voyez diffère beaucoup de ce que vous voyez tous les jours à la télévision ?

Je suis prêt à mettre ma main au feu que non 🙂 .

Voici 3,5 techniques simples pour stopper l’engraissage et commencer à nourrir votre esprit de choses saines et succulentes :

1. Arrêtez de consulter toutes les sources d’informations généralistes :

Journaux d’information générale (Libération ,Le Monde, etc.), journaux télévisés, journaux radio, Google actualités, sites web d’informations générales (Reuters, AFP…), etc.

C’est d’elles que viennent l’essentiel des nouvelles négatives qui minent votre moral et occupent votre cerveau pour rien avant de le quitter pour toujours dans les jours qui suivent.

2. Choisissez sélectivement à la place des sources d’informations directement liées à votre métier et/ou qui vont vous aider à avancer dans vos objectifs :

Magazines spécialisés, blogs, livres, etc.

A la place des journaux radios, écoutez des podcasts intéressants. Ou de la musique. Ou écoutez des livres audio. Ou chantez. Ou souriez simplement en profitant de ce que vous faites 🙂 .

A la place des journaux télévisés, regardez des vidéos du TED. Ou allez vous amuser avec vos amis. Ou faites une séance de sport. Ou tout ce que vous voulez d’autre qui vous apportera du bonheur ou fera progresser vers ce que vous voulez vraiment.

3. Si vous êtes sceptique à propos d’une telle diète, génial !

Soyez juste sceptique de la bonne manière : en testant plutôt qu’en restant dans vos certitudes en ne faisant rien. Je vous propose un défi : pratiquez une diète médiatique pendant 7 jours seulement.

Facile non ?

Puis voyez si ces infos sont si indispensables que cela. Si vous voyez que non, essayez de vous en passer pendant 30 jours.

Si vous arrivez à vous en passer 30 jours, continuez tant que cela ne vous gêne pas. Je gage que vous serez surpris de la durée pendant laquelle vous pourrez “supporter” cette diète médiatique et des bénéfices que vous en retirerez 🙂 .

Les lecteurs de cet article ont également lu :  The Path of Least Resistance - Apprendre à Devenir la Force Créative de Votre Propre Vie -2

3.5 Si vous voulez absolument rester connecté au monde tout en filtrant 95% des nouvelles négatives, essayez ça :

Suivez les nouvelles des découvertes scientifiques. Elles vous permettent de rester branchés sur le monde tout en étant positives la majorité du temps. Et elles vous permettront de mieux anticiper le monde qui s’annonce et les innombrables opportunités qu’il vous offre.

Pour suivre les nouvelles des découvertes scientifiques essayez :

  • Futura Science (en français)
  • Kurzweil AI (en anglais) : ce site va faire exploser votre cerveau avec ses nouvelles constantes sur les évolutions technologiques susceptibles d’améliorer radicalement la condition humaine. Inscrivez-vous à la newsletter et vous recevrez tous les jours ou toutes les semaines un concentré d’actualités positives et terriblement intéressantes. Ma source principale d’informations.

Vous le verrez, en pratiquant une diète médiatique pendant une semaine ou un mois à titre d’essai, vous répondrez vous-même aux questions que vous vous posez sans doute : mais ne vais-je pas me déconnecter du monde ? De quoi vais-je parler avec mes collègues/amis/enfants/animaux ? Comment être un bon citoyen ? Comment survivre même ?

Toutes ces questions trouveront leur réponse, et vous découvrirez de nombreux autres bénéfices. Essayez 🙂 .

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

99 Commentaires pour :

3,5 techniques simples pour moins de bêtises et plus d’intelligence avec la diète médiatique

  • Aurélien

    2 Jan 2013 à 17:40

    Pour reprendre le 80/20 dont tu as fait écho suite à l’une de tes lectures, je dirai que pour faire passer ton idée tu adoptes ici une position un poil extrémiste.
    En raisonnant par l’absurde et en poussant ta prescription jusqu’au bout :
    – fin de la philo au lycée, ça ne sert à rien à court terme ;
    – les américains gavés à Fox News et qui ne connaissant même pas les grands pays d’Europe et d’Asie ont raison, leur nombrilisme est suffisant au quotidien.

    Tout ça pour dire que, pour choisir efficacement les sujets sur lesquels on va consommer du temps de cerveau, il faut de temps en temps se laisser surprendre par des nouvelles (bonnes ou mauvaises) sur des thèmes non familiers.

    Va donc pour la diète médiatique mais en 5j/7 par exemple, d’autant que de nombreux hebdomadaires web et papiers font du bon boulot de synthèse et/ou d’approfondissement.
    Et pour adoucir les mauvaises nouvelles, il y a toujours la semaine du petit journal 😉

    Enfin dans les sources d’infos sélectionnées, je suis surpris que tu n’aies pas cité Twitter même si la sélection sur les thèmes engendre une avalanche en quantité.

    Bonne diète à tous 😉

    Répondre



    • Olivier Roland (Auteur)

      3 Jan 2013 à 17:18

      Hello Aurélien,

      Cet article est effectivement un poil extrême, car il n’a qu’un seul but : vous faire réaliser cette expérience de 7 jours (la pratique) plutôt que de dire ce que vous pensez sans avoir testé (la théorie).

      Ceci dit je suis assez d’accord avec ce que tu dis, l’équilibre est important et une diète médiatique 5 jours sur 7 est par exemple déjà un bon pas qui peut tout à fait apporter du positif, même à long terme.

      Sur Twitter par contre non, ça ressemble beaucoup à une cour de récré et c’est beaucoup trop consommateur de temps, à moins de savoir l’utiliser intelligemment (ne suivre que quelques profils très soigneusement sélectionnés).

      Mais le plus important c’est : as-tu déjà testé la diète médiatique pendant au moins 7 jours ? 🙂

      Répondre


      • Aurélien

        3 Jan 2013 à 17:38

        Salut,

        Oui, je suis un adepte du contrôle de ma consommation des médias, pas saturation et excès de pessimisme ambiant justement : je n’ai plus de télé depuis plus de 2 ans et ne la regarde donc qu’au travers des replay sur Internet pour les émissions choisies, et surtout au moment choisi.

        Par ailleurs, mon travail étant dans les systèmes d’information je suis sans cesse plutôt submergé d’information donc je privilégie le pull (aller chercher selon mes besoins) au push (recevoir de l’info non souhaitée à des moments durant lesquels je ne suis pas disponible).

        Ma consommation médiatique a énormément varié depuis 2 ans, tant en quantité, qu’en qualité mais encore plus dans sa répartition dans le temps.

        Donc pour moi l’idée est bonne mais, dans mon cas, simplement adoucie pour ne pas me couper du reste du monde. Par contre je vais encore plus loin durant mes congés : pas de téléphone non plus pendant une semaine, c’est le bonheur 😀

        Répondre



        • fanny

          5 Jan 2013 à 20:45

          Bonjour

          Effectivement la diète médiatique est importante. Mais à quand une diète informatique sans internet ? C’est aussi une idée intéressante, non ?

          Répondre



          • Sam

            6 Jan 2013 à 10:17

            Diète “internet” ? Pourquoi pas… Mais côté “consommateur” d’internet car côté producteur je ne pourrai pas. 😉

            90 % des personnes sont des “consommateurs” sur internet. Ils regerdent, lisent l’information.

            En fin de compte, peu de gens la crée cette information au sens large du terme.

            Cela dépend pourquoi on utilise le net.

            Tandis qu’avec la télé, à de rares exceptions près, on ne produit pas d’info. Donc tout éteindre est un gain de temps et de préoccupation dingue.

            On a l’impression que ceux qui nous dirigent hypnotisent littéralement la population avec certains sujets qui en fin de compte ne sont absolument pas important: la nationalité de Depardieu par exemple.

            Il fait ce qu’il veut Depardieu. Si on nous bassine avec, c’est que “ça occupe” à la place de sujets de fond.

            La manipulation est permanente. Alors Olivier a raison: éteignez votre télé ! 😉

            Sam



      • Le Marketeur Francais

        4 Jan 2013 à 08:17

        Bonjour Aurélien,
        Comparer les nouvelles quotidiennes à la philo au lycée est selon moi un amalgame complètement erroné.

        Pour commencer, l’objectif de la philosophie au lycée est, entre autres, d’apprendre à développer un esprit critique. De savoir s’appuyer sur les idées développées par d’autres, pour se faire sa propre opinion, puis arriver à convaincre le lecteur.

        En aucun cas, les “actualités” télévisées ou dans les journaux papiers ne remplissent cette fonction.
        Le journal TV a pour fonction principale le divertissement, et c’est un divertissement de piètre qualité, du temps gâché qui aurait pu être consacré à lire un grand classique ou même voir un grand film.

        Malheureusement, cette discipline scolaire (la philo) souffre d’un grave manque de popularité à cause d’une combinaison malencontreuse de mauvaise pédagogie, et du mythe à la dent dure selon lequel “la philo au bac, c’est un peu jouer à pile ou face”.

        J’ai eu la chance de suivre, l’été d’avant ma Terminale, un stage de philo avec un vrai passionné (il avait été major en philo au Bac de l’année précédente sur l’ensemble du département).
        L’année d’après a été un vrai plaisir qui a culminé sur un 18/20 à mon épreuve de philo.

        Je n’ai pas le même respect pour les nouvelles télévisées.

        Pour répondre à la question soulevée par Olivier, je pratique cette “diète médiatique” depuis 2001 (les dernières nouvelles que j’ai volontairement regardées à la télévision étaient celles de l’effondrement du World Trade Center) et je n’ai rien raté :
        je sais qui est Président de la République (en général avec 24h de retard, je l’admets), et je pense que je suis bien plus utile aux petits orphelins du Tiers-Monde en travaillant dans mon entreprise, que je ne le serais en m’avachissant dans un canapé face à BFM.

        Sébastien

        Répondre



        • Lorraine

          5 Jan 2013 à 03:45

          Tout a fait d accord. A quoi ca sert tout ce bordel.

          Félicitation… Moi, je ne regarde pas les médias lorsque je travaille. J ai trop a faire a la maison apres.

          Je ne manque pas grand-chose car lorsque j allume la télé, a de rares occasions, je suis toujours décue.

          Je ne trouve rien de drole; pas meme les comédiens.

          Ce qui me fait le plus rire, c est moi. Me connecter a moi et diaLOGUER AVEC QUI JE VEUX.

          j AI TOUJOURS UNE RÉPONSE SATISFAISANTE.

          aDIEU TÉLÉ, BONJOUR INTERNET, BONJOUR VACANCES…

          bye bye 2012…

          Répondre



          • Aurélien

            5 Jan 2013 à 10:09

            Bonjour Sébastien,

            Je ne pensais pas avoir été si peu clair 😉

            Olivier nous dit : “Et s’il s’était appliqué à améliorer ce qu’il pouvait dans son cercle d’influence direct, plutôt que de se préoccuper des problèmes qui se passent à l’autre bout du monde, sur lesquels il n’a aucun potentiel d’action et qui ne l’intéresse que le temps d’une pause canapé ?

            Par ailleurs sa préconisation ne porte pas que sur les JT mais sur le fait “Arrête[r] de consulter toutes les sources d’informations généralistes“.

            Ce sont ces propos qui m’ont fait réagir ainsi que les suivants qui prônent le côté purement utilitaire ou rentable de l’information.

            Je ne crois pas avoir fait l’apologie des JT (je n’ai d’ailleurs pas de télé) et comme indiqué j’adhère globalement aux propos d’Olivier : 80/20.
            Si tu relis le début de mon propos initial, j’ai utilisé un raisonnement par l’absurde pour provoquer des réflexions (ça a fonctionné ;-)) et faire passer l’idée qu’un régime me semble plus approprié qu’une diète complète.

            Et donc, je défends justement la philo au lycée (même si je n’ai eu que 16 moi ;-)), et par analogie je défends aussi la consultation modérée de sources d’infos généralistes (TV ou autre, à chacun de choisir).

            Qu’on le veuille ou non, ce que l’on apprend peut impacter notre perception du monde et nous donner des idées d’éléments sur lesquels accroître son expertise pour peut-être se mettre à agir.

            Sauf si Olivier a eu des amis proches ayant fait un MBA ou un PMBA, comment aurait-il eu l’idée de s’intéresser aux sources d’information spécialisée sur les démarches PMBA s’il n’en avait entendu parler tout d’abord de manière généraliste, que ce soit par un média ou une rencontre ? Des-livres-pour-changer-de-vie et Blogueur-pro n’existerait peut-être pas :-(.

            De même, tu nous dis en conclusion : “je suis bien plus utile aux petits orphelins du Tiers-Monde en travaillant dans mon entreprise, que je ne le serais en m’avachissant dans un canapé face à BFM“.
            Et bien je suis tout à fait d’accord mais je pense que cette phrase me donne raison. Si, bien plus tôt, tu n’avais pas eu des sources d’information généraliste te faisant part régulièrement de mauvaises nouvelles sur les difficultés de vie dans le Tiers-Monde, alors tu aurais sans doute ignoré ces problèmes et tu n’aurais donc pas décidé d’y accorder une partie de ton temps (d’ailleurs Bravo !).

            En résumé : Non aux informations toxiques répétées qui polluent notre moral et nos actions, Oui à un bon régime news-généralistes, mais attention aux carences et au nombrilisme 😉
            Et dans l’esprit je pense que nous sommes d’accord Olivier, toi et moi.

            D’ailleurs, comme je constate que tous les commentaires sont à 98% d’accord sur tout, je m’abstiendrai de re-réagir pour que les échanges sur des points marginaux ne viennent pas polluer (voire troller) cette page fort intéressante.

            Répondre



            • Yves

              6 Jan 2013 à 03:11

              Très bien dit. félicitation et merci pour cette confirmation.

              Répondre



              • Bernard

                6 Jan 2013 à 10:26

                Bof… Qu’on oblige pas les élèves à faire de la philo au moins… 😉

                Les profs que j’ai eu étaient complètement déconnectés de la réalité. En étant “méchant”, je dirai que le système scolaire dans son ensemble est déconnecté…

                Développer un esprit critique, c’est quasi-quotidien. Et dans tous les domaines.

                La Philo et ses profs ont des schémas de pensées. Une sorte de formatage en quelque sorte.

                Et si on apprenait aux gens à être indépendant plutôt ? Si on leur apprenait à “pêcher un posson” plutôt qu’à “réclamer un poisson”.

                Parce qu’aujourd’hui, on est dans une société d’assistés vous ne trouvez pas ?

                Ce pays, j’envisage de le quitter parce qu’il ne me convient plus. Ras le bol de tous ceux qui réclament, n’assument pas et n’apportent absolument rien à la communauté dans laquelle ils vivent. 🙁

                Bernard

                Répondre



              • regis

                5 Jan 2013 à 13:15

                oui c est vrai bonjours a tous , je le fais je regardes moin les infos plus souvent je lis des livres et j ecoutes des poscast je l est su qu il fallait arreter de regarder les infos que c est negatif et on pert du temps pour nos passions je prefere regarder un reportage sur les voyages c est bien mieux bon article olivier tu fais bien de le rappeller

                Répondre



              • Etienne

                2 Jan 2013 à 18:20

                Un vieux conseil de la semaine de 4 heures ça ^^

                Pour aurélien : pas grand chose a voir avec la philo, les quotidiens sont par leurs fréquence même sans aucun intérêt car sans réflexion.

                Les journalistes déplorent la crise des journaux, accuse internet, sans trop prendre en compte la qualité intrinsèque du format, ou plutôt son absence.

                La presse hebdomadaire se porte elle plutôt bien et a le mérite de filtrer les infos intéressantes et de proposer des réflexions plus abouties ^^

                D’ailleurs, ont peut noter que l’actualité scientifique mentionnée plus haut ne se vend qu’au mois x)

                Répondre



                • Nath

                  2 Jan 2013 à 18:26

                  Je me souviens d’une vidéo de TED ou le type expliquait que si les médias diffusent en continue des mauvaises nouvelles, c’est parce que cela attise la partie de notre cerveau qui a une tendance animale à etre attentive au danger.

                  Perso, je n’ai plus de TV depuis longtemps, mais j’écoute la radio, c’est un tout autre esprit.

                  En fait, paradoxalement, j’ai d’avantage la sensation d’une “infobésité” quand je consulte les flux d’info qui m’intéressent (tous les sujets “geek”, aussi bien techniques que politiques au sens large).

                  Et écouter les actus plus générique me permet de me changer les idées, et d’élargir mon opinion sur d’autres sujets.

                  Répondre



                  • Olivier Roland (Auteur)

                    3 Jan 2013 à 17:22

                    Hello Nath,

                    Oui l’évolution a façonné notre cerveau pour qu’il soit attentif aux dangers, ce qui fonctionnait bien dans la savane ou la forêt mais est un peu moins utile devant la télé…

                    Si tu as la sensation d’une « infobésité » – j’aime bien ce terme 😉 – c’est peut-être que tu gagnerais à refaire une sélection de ces sources d’info qui t’intéressent. Pourquoi ne pas essayer d’en supprimer 50%, ou même seulement 20% pendant une semaine et voir si cela te manque ?

                    Répondre


                    • Corinne

                      4 Jan 2013 à 16:11

                      Merci Olivier pour cet article. J’apprécie la réponse de Nath, alors j’opte pour cette file de commetaires.
                      merci pour l’infobésité, j’apprécie la formule.
                      Je me sens à même de répondre car je fais l’expérience depuis longtemps.
                      j’écoute un peu les news radio, histoire de rester en contact avec le monde qui m’entoure mais ne regarde le 20h qu’environ 1 fois par mois (pour me souvenir qu’il existe ? et que je valide mon choix…)
                      Ainsi je me sens de + en + heureuse et libre !
                      C’est bon à vivre
                      Merci pour cet article qui nosu invite à faire de vrais choix.
                      Chaleureusement (et meilleurs voeux)
                      Corinne

                      Répondre



                  • Jordane

                    2 Jan 2013 à 19:28

                    Un conseil de la semaine de 4 heures certes, mais qui est tellement puissant. Je n’ai jamais été aussi bien que pendant les périodes où je ne regardes pas la TV. Il y a tellement d’informations négatives qui minent le moral inconsciemment… je plussoie!

                    Répondre



                    • rach

                      3 Jan 2013 à 00:59

                      Je note quand même qu’ils commencent directement par une nouvelle assez “positive”, à savoir la vitesse du TGV, et pas directement par les drames (alors qu’aujourd’hui c’est ce que les médias feraient.)

                      Cependant, la diète médiatique totale est une absurdité.

                      1- ça ne consomme pas forcément du temps. Le matin je me lève, je mange seul (horaire décalés avec ma copine) Bah un p’tit coup de BFM TV pour un résumé de ce qui se passe, ça ne va pas consommer mon temps, puisque je suis en train de manger.

                      2- Ceux à qui ça plombe le moral ont en fait déjà un problème psychologique : ils trouveront toujours autre chose pour se plomber le moral. Personnellement, voir par exemple en ce moment le nombre de personnes en galère suite aux licenciements en série, bah ça me motive surtout à devenir indépendant. Et ça, Olivier, tu ne vas pas dire que c’est une mauvaise chose.

                      Personnellement, les choses mauvaises, j’en tire toujours du positif. Le fait par exemple de voir, à mon taf, tous les anciens se crêper le chignon, et me rappeler qu’ils sont tous en CDI et ont l’air blasés, bah ça me réconforte de n’être qu’en CDD, et de pouvoir mettre en place mes projets tout en pouvant me barrer tranquilou quand je veux.

                      En gros, les news relatent les erreurs des autres. On dit toujours que les erreurs sont faites pour être corrigées, alors autant profiter des erreurs des autres pour ne pas les commettre soit-même.

                      Et puis la TV, c’est une image sur le monde. Créer un buzness, c’est répondre à une demande d’une partie de ce monde. Le mec qui se prive totalement de toutes informations va avoir du mal à comprendre le monde dans lequel il vit et comment en faire un bizness.

                      Après c’est comme tout, il voit boire l’info avec modération.

                      Tu dis de privilégier tout ce qui est “Magazines spécialisés, blogs, livres, etc” mais au final, ça consomme bien plus de temps qu’un petit tour sur BFM pendant son petit dej (20 min à tout casser, pendant lesquelles je n’aurai de toutes façons rien pu faire d’autre)

                      Répondre



                      • Olivier Roland (Auteur)

                        3 Jan 2013 à 17:27

                        Hello Rach,

                        Je suis prêt à discuter notamment parce que tu avances des points intéressants, mais avant tout j’aimerai savoir : as-tu déjà testé pendant au moins une semaine une diète médiatique totale ?

                        Si oui quels ont été les points positifs ? Et les points négatifs ?

                        Répondre


                        • rach

                          3 Jan 2013 à 23:54

                          Le seul moment où j’ai du faire “involontairement” mais sans problème une diète médiatique, ça a du être pendant les vacances, et là forcément, et heureusement, ce n’était pas un souci. Aucun manque.

                          Mais le reste du temps, me couper totalement des infos me donne l’impression de me couper du monde.
                          Et aller plutôt rechercher des infos sur internet ne me semble pas une meilleure alternative aux média TV
                          1- soit c’est tout simplement la même chose car provenant de grands groupes, donc de même utilité et qualité (dans les deux sens) qu’à la TV, donc aucune différence
                          2- soit ça vient de personnes se sentant plus “libres” de dire ce qu’ils veulent, et ça tourne donc généralement à l’exagération, infos sans fondements ni sources, proches à chaque fois de la théorie du complot (j’exagère un peu, mais l’idée est là)

                          Donc pour moi, arrêter volontairement ses activités pour lire le journal où mater les infos, ça peut, en effet être une perte de temps.
                          Faire la même chose mais pendant le repas (où pendant le trajet) par exemple, je n’y vois, par contre, aucune contre-indication.

                          Ecouter des podcasts sur le développement personnels ou trucs du genre dans sa voiture, je trouve ça totalement inutile. C’est clairement pas le meilleur moment pour être concentré et correctement assimiler ce qu’on entend, donc on perd son temps. Sinon ça revient au même que d’enchainer livres sur livres sans prendre le temps de les analyser et les appliquer (ce que beaucoup font)

                          Répondre



                        • durieux laurent

                          4 Jan 2013 à 08:54

                          c’est rai que BFM ça prend moins de temps cependant, Rach il faut en vous dire une chose c’est que si ça prend moins de temps c’est parce que des personnes inconnues qui n’ont pas les mêmes intentions que vous au travers de cette informations ( essentiellement se faire bien voir aux yeux de leur futur employeurs ont choisi pour vous ce que vous allez mettre dans votre cerveau en servant leur propre intérêt .
                          Est-ce vraiment être libre ça ?

                          cordialement .

                          LAURENT DURIEUX

                          Répondre



                        • Alexa

                          3 Jan 2013 à 09:13

                          Bien que j’approuve totalement cette démarche, vous proposez des sources très “geek” et une information très filtrée (qui convient au mythe moderne de l’homme blanc européen de la classe moyenne).

                          Se concentrer sur des vidéos TED de 20min et l’actu scientifique vulgarisée ne suffit pas à améliorer ses connaissances et sa maîtrise du monde, il faut pouvoir accéder à des sources différentes et complètes : lire des livres, suivre des blogs de spécialistes, des dossiers (philo, sociologie, histoire, humanités, géopolitique, etc.)

                          J’irais même plus loin (je bosse dans les sciences) : les nouvelles scientifiques font rêver mais sont le plus souvent inutiles pour le commun des mortels : impossible à comprendre – et donc à juger – complètement, brèves et partielles, souvent partiellement fausses.

                          Bref : il vaut mieux accéder à des supports complets (livres de cours, intro à un sujet) qu’à des nouvelles fractionnelles. (www.techno-science.net propose des dossiers présentant des sujets scientifiques divulgués qui enseignent effectivement des bases utiles !)

                          Tout ça pour dire que je suis votre blog avec plaisir. Excellente année à vous !

                          Répondre



                          • Etienne

                            3 Jan 2013 à 12:50

                            Étant dans les sciences également, mais en tant qu’étudiant, merci pour le site !

                            Même si une fois de plus je ne comprendrais jamais pourquoi nous autres biologistes seront toujours mis dans le même sac que la géologie, quand l’astrophysique et l’astronomie seront elles séparées (!)

                            Répondre



                            • Alexa

                              13 Jan 2013 à 20:23

                              Parce que l’astronomie est faite de belles images, et l’astrophysique fait peur ? J’ai adoré mes cours d’astrophysiques, mais ce sont des maths de malade pour des résultats pas toujours très “vendeurs”.

                              Demandez au site pouquoi ils font ça. Leur équipe est très sympa 🙂

                              Répondre



                            • Olivier Roland (Auteur)

                              3 Jan 2013 à 17:28

                              Bonjour Alexa,

                              Merci pour ton message, je te pose la même question qu’a Ralph : as-tu déjà testé pendant au moins une semaine une diète médiatique totale ?

                              Si oui quels ont été les points positifs ? Et les points négatifs ?

                              Répondre


                              • Lorraine

                                5 Jan 2013 à 03:55

                                Tout a fait d accord. Enfin, quelqu un qui me comprends.

                                Je passerai a l étape suivante soit de JETER mon télé-viseur cette semaine.

                                Au fait, avez-vous déja pensé a télé-vise-heure;
                                a l étymologie de ce mot.

                                Répondre



                                • Alexa

                                  13 Jan 2013 à 20:21

                                  Réponse tardive. J’essaie de sélectionner mon contenu et d’élargir mes horizons régulièrement. Je suis une immense fan du lecteur RSS Feedly (Je pense que vous l’apprécierez, il est très beau).

                                  Positif : beaucoup moins de pubs, de télé (qui est une assez mauvaise source). Plus de podcast et de radio (la radio suisse et la française ont d’excellentes émissions). Cela permet de découvrir des tendances de niche non filtrées par les médias traditionnels (par ex. les problématiques féminines hors des pages société)

                                  Négatif : une information beaucoup américanisée et de culture “internet”. Le web est génial, mais ne suffit pas toujours pour obtenir des informations de qualité, certains médias comme la radio, de bons journaux et des livres restent indispensables !

                                  Répondre



                              • Pascal

                                3 Jan 2013 à 20:34

                                Salut Olivier ,

                                Je te rejoins totalement.
                                Pourquoi ?
                                Et bien pour avoir étudié énormément le sujet ( je ne regarde plus la télé ou très rarement , pour de bons docu ) je sais depuis longtemps que tout ceci n’est pas un simple hasard.

                                Parce que la télé au fond , c’est comme l’école.
                                De la simple manipulation de l’esprit … Du conditionnement , de l’endoctrinement.

                                On apprend pas aux gamins à l’école a penser par eux même , non , on leur impose une vision , une histoire , et qu’elle te plaise ou pas tu dois t’y adapter.

                                Et tout dans nos sociétés occidentales est ainsi.
                                Facebook , internet , réseaux sociaux en tout genre , jeux , emissions de télé , séries télé , films américain , etc etc ….

                                Maintenant , pourquoi les infos font dans l’horreur ?
                                Parce que l’horreur fait vendre.

                                Les infos sont aussi manipulées , parce qu’elles sont entre les mains d’une minorité …. une minorité puissante et qui a tout intérêt à montrer le monde sous son mauvais jour.

                                Savez-vous que nos médias français ( journaux , chaines de télé et radios ) sont entre les mains de seulement 8 groupes ?
                                Et que ses 8 groupes sont détenu par des marchands d’armes principalement ( ou lié au Nucléaire ) ?

                                ( Lagardère , Rothschild , Dassault , Bouygues etc )

                                Pourquoi croyez-vous que l’on nous montre les guerres sous un angle et non sous différents angles ?
                                Simplement pour influencer inconsciemment les gens a voir et a croire que ce qu’on leur montre.
                                D’ailleurs comment imaginer autre chose que ce que l’on nous dit ?
                                A moins de s’y intéresser …
                                Dans quel but ?
                                Je vous laisse le deviner !!

                                Mais je suis quand même tenté de vous dire que c’est pour influencer vos émotions et non votre raison , à prendre sur vous.

                                Il est plus facile d’influencer les gens en jouant sur leurs émotions pour leur faire naître de la haine.
                                Comme la haine de l’autre ( même quant-on ignore ce qu’est et ce que fait vraiment l’autre ).

                                Étant passionné de politique et de géopolitique , je sais que ce qui se déroule dans le monde n’est pas ce que l’on nous en dit.

                                Nous sommes manipulés dans un seul et unique but.
                                Mais je ne rentrerai pas dans un débat politique sur ton blog , ça pourrait faire grincer des dents lol.

                                Bref , je vous invite juste à chercher par vous même.

                                – Qui sont ses Pdg de ses grands groupes ?
                                – Leur idéologie politique ?
                                – Leur religion ?
                                – Leur but ?

                                Aux états-unis , tout comme au Royaume-uni , c’est bizarrement la même chose.

                                Obama ne dirige rien , pas plus que notre cher Président.
                                Ils ne sont que des marionnettes.
                                Ils sont d’ailleurs entouré par des gens aux mêmes idéologies.
                                Bizarre ? simple coincidence ?
                                Hélas non.

                                C’est aussi pour ses mêmes raisons que les journalistes se taisent , par peur de perdre leur emploi.
                                Et comme tous les patrons de ses grands groupes sont amis , leur avenir professionnel serait plus que limité.

                                Mais je pourrais faire tout un article là dessus , mais je ne suis pas sur mon blog ni sur ma page facebook … Alors je vais rester sage ( lol ).

                                Je terminerai juste en disant :

                                Si l’on apprend pas par soi même , nous prenons alors le risque de répéter et de croire les conneries des autres.

                                En conclusion : Oui les infos ne servent à rien , puisqu’elles ne sont pas le reflet de notre réalité , de notre monde , mais juste une une succession d’images façonnées , dans l’unique but d’avoir l’approbation du peuple pour commettre le pire avec son consentement.

                                Et plus ce sera gros et mieux ca marchera.

                                Bonne soirée 😉

                                Pascal

                                Répondre



                                • durieux laurent

                                  4 Jan 2013 à 09:03

                                  Bonjour .

                                  En fait une fois je suis tombé dans une info sur internet parlant du groupe de “bilderberg ” ocmme quoi le complexe militaro industriel nous manipulait .
                                  ça c’est une bonne manipulation et vous , Pasacl vous me faites peur car vus relayez ça .

                                  Ah oui j’avais oublié ça : pour le bilderberg les pires des salauds sont les américains , tous les américains .
                                  .
                                  A très bientôt .

                                  cordialement .

                                  LAURENT DURIEUX

                                  .

                                  allez voir sur google ce que c’est que ce bilderberg , cette théorie du complot . : ça fait froid dans le dos car c’est u” une violent diatribe antisémite .. Etc..

                                  Répondre



                                  • Pascal

                                    4 Jan 2013 à 16:21

                                    Salut Laurent ,

                                    Mon commentaire n’est pas là pour faire peur lol , mais il dénonce des faits tout de même.
                                    Il suffit juste de s’y intéresser pour le comprendre.

                                    En ce qui concerne le groupe Bilderberg , il n’est pas un groupe antisémite , mais justement tout le contraire ( c’est un groupe sioniste défendant ses intérêts – financiers et politiques ).

                                    Et ce groupe n’est pas l’ennemi des américains , il est l’ennemi du monde arabe et fait en sorte que le peuple occidental soit soumis à lui afin de le contrôler. ( et pour le contrôler , il faut d’abord infiltrer ses plus hauts lieux , comme la maison blanche , le palais de l’Élysée etc etc … )

                                    Ca parait gros aux yeux de certains.
                                    Mais comme je l’ai déjà dit : Plus c’est gros et moins les gens se poserons de questions.

                                    Mais que le peuple se demande si en 1973 , la loi Pompidou Rothschild fût un grand hasard ? ( loi obligeant l’état Français à emprunter aux banques privées et non plus à sa propre banque de France )

                                    Loi qui a endetté la France en quelques années.

                                    Pour couronner le tout , on nous a inventé une même loi , mais non plus sur un niveau national , mais européen ( traité de Lisbonne ).

                                    Pour continuer , saviez-vous que l’été 2011 , en tout discrétion , pendant vos petites vacances d’été , une loi autorisant la police à faire feu à balles réelles sur des manifestants fût voté ?
                                    Croyez-vous que cette loi fût votée par hasard , à un moment de grande crise ou il y avait un grand nombre de manifestations ?

                                    Croyez-vous que ses dix dernières années , les guerres dans le monde arabe fût un hasard aussi ?

                                    Croyez-vous que les crises financières sont dû à de grands hasard aussi ?

                                    Et je pourrais continuer à faire une plus longue liste encore … mais encore une fois , je vous laisse libre de faire vos propres recherches.

                                    Bonne fin de journée à vous 😉

                                    Répondre



                                    • Jean Marc

                                      23 Jan 2013 à 09:22

                                      Bonjour Pascal,

                                      Je suis d’accord sur la stupidité de la loi Pompidou de 1973 et je suis d’accord avec toi que cela ne fut pas un hasard.

                                      Par contre j’étais dans les manifs de 2011, et j’ai jamais entendu parlé de cette loi, pourrais tu me guider vers l’article de cette loi ?

                                      Merci d’avance,



                                • Florence

                                  4 Jan 2013 à 15:17

                                  Entièrement d’accord avec vous. Habitués que nous sommes à être manipulés et moulés depuis l’enfance.
                                  Perso, je n’ai plus de télé depuis 15 ans et n’en n’éprouve aucun manque. Pas de radio non plus. Je remarque seulement que les conversations de mes collègues sont centrées sur ce qui est passé à la télé, genre :”t’as vu, hier soir, la série machin-chose ?” et hop, ils sont rassurés d’avoir tous vu la même chose et de rester dans le moule. Parlez-leur d’un sujet, même vu sur internet, c’est comme s’ils n’entendaient pas !! Ils vous regardent l’air hébété et passent à autre chose… comme une sorte de “bug” !
                                  Ceci dit, à Laurent Durieux, je me permet de signaler un site http://www.mondialisation.ca donnant de véritables informations, tenu par de vrais journalistes qui font leur vrai métier correctement.
                                  La diète médiatique, pour moi, n’en n’est pas une, donc.
                                  Je ne peux certes pas discuter des infos que j’ai vues, avec tout le monde, mais je suis au courant de ce qui se passe sur notre Planète.
                                  Nul besoin de télé.
                                  Internet est une mine d’infos en tout genre si l’on veut bien se donner la peine de chercher correctement.

                                  Répondre



                                • rach

                                  3 Jan 2013 à 23:42

                                  lol… mais quel complot ! ça alors, putain je suis manipulé à l’insu de mon plein gré, oh mon dieu !

                                  Ce ne sont pas les médias qui nous manipulent, c’est juste une histoire de société. On a une façon de voir les choses, nous occidentaux, qui forcément sera différente d’autres sociétés. Alors forcément, la façon de présenter les choses dans tel pays sera différentes d’un autre. Ce n’est pas pour autant qu’on nous ment volontairement, c’est juste qu’on voit les choses différemment, mais toi tu vois ça comme de la manipulation.

                                  Les médias, ils se foutent totalement de savoir s’ils nous manipulent où non, franchement, quelle connerie.
                                  Les médias, tout ce qu’ils veulent, c’est de l’audimat, alors forcément ils présentent juste les choses comme on a envie de les voir. C’est tout.

                                  Rien à voir avec de la manipulation volontaire.

                                  Si tu veux vraiment parler de manipulation des médias, intéresse toi à d’autres pays comme la chine ou la corée…

                                  Répondre



                                  • Pascal

                                    4 Jan 2013 à 16:40

                                    Pour quelle raison les médias nous manipuleraient ?

                                    Deja , si tu te poses cette question c’est bien la preuve que tu ignores le sujet.

                                    Je ne vais donc pas chercher à te convaincre de quoi que ce soit , mais je te conseillerai juste de t’intéresser à :

                                    – Les neurosciences
                                    – Le groupe biderlberg
                                    – Qui possèdent les médias
                                    – Les effets psychologiques de la télé

                                    Crois tu vraiment que des publicitaires investissent des millions d’€ si cela n’avait aucun impact ?

                                    Crois tu que les gens possèdent les derniers Smartphones par pur hasard ?

                                    Crois tu que ce monde est devenu de plus en plus matérialiste par hasard aussi ?

                                    Dis moi , tu as surement entendu parler des lancements orchestrés , comme ceux d’Olivier R , ou de Aurélien Amacker …. sais tu que ces lancements reposes sur le même principe psychologique des médias et des séries télés américaines ?

                                    Si tu ignores cela , tu t’ignores toi même alors.

                                    Ps : Un documentaire vraiment bien que je te conseillerai de voir : http://www.youtube.com/watch?v=4S20kG2MoxI&list=FLrdfCOvfauYx9Y0N_R_dqBQ

                                    ( le temps de cerveau disponible )

                                    et un autre :

                                    – TV Lobotomie – La vérité scientifique sur les effets de la télévision

                                    http://www.youtube.com/watch?v=NvMNf0Po1wY&list=FLrdfCOvfauYx9Y0N_R_dqBQ

                                    Bonne soirée 😉

                                    Répondre



                                  • Philippe

                                    4 Jan 2013 à 07:20

                                    Bjr

                                    cela fait longtemps que je regarde plus la TV de façon automatique. Je sélectionne les programmes qui m’intéressent , les enregistre et les visionne quand je veux.
                                    Pour ce qui est de la manipulation, je parlerai plutot d’intox , même pas volontaire car l’audimat prime au dépens de la vérification de la véracité des informations.
                                    Maintenant nous sommes des adultes et nous devrions ( 😉 ) avoir un recul et un regard critique sur le monde qui nous entoure.
                                    Pour nos enfants, il vaut mieux avoir une attention particulière sur ce qu’ils voient à la TV et en discuter avec eux.
                                    Leur apprendre à ne pas ingurgiter mais comprendre, rechercher…
                                    Bonne journée à tous
                                    Philippe

                                    Répondre



                                    • Laura

                                      4 Jan 2013 à 07:41

                                      Ca fait deux ans que j’ai arrêté la télé (sauf pour des programmes que JE choisis)… et ben ça donne l’impression de retrouver des neurones !
                                      D’ailleurs quand de temps à autre je tombe sur une pub, je me rends compte à quel point les publicitaires méprisent les téléspectateurs.

                                      Mais j’estime que c’est important en tant que citoyen de se tenir informé un minimum de ce qui se passe dans le pays. Je me suis donc abonnée à Alternatives Economiques. Dans ce journal sont abordés des sujets de fond qui sont traités en profondeur. A chaque problème abordé une solution est proposée, et c’est CA qui fait la différence avec le JT ou les infos généralistes, comme tu l’as souligné Olivier.

                                      Donc je vous recommande chaudement d’essayer au moins une semaine sans télé, je vous assure que vous verrez les changements ! 🙂

                                      Répondre



                                      • Analivia

                                        4 Jan 2013 à 07:47

                                        Bon désolée si je vous choque mais personnellement, non seulement je regarde pas la télé, j’écoute pas la radio, je lis pas de journaux mais si je vais le faire c’est surement pas pour les infos!
                                        En fait, ça m’intéresse tellement pas que je comprends pas pourquoi les gens trouvent ça intéressant!
                                        Ok, parfois on me dit mais quoi, t’es au courant de rien! Tu sais pas que…?! Blablaba! Non je sais pas et alors?! Ca change pas ma vie de le savoir! Ca t’apporte quoi de plus à toi?!
                                        En fait, non seulement ce ne sont que des infos négatives mais ce sont souvent des intox ou des exagérations juste faites pour faire peur aux populations voir même faire sensation!
                                        Vous savez bien qu’on aime les choses comme ça!
                                        En fait, tous les médias nous donnent ce que l’on aime et comme on aime bien cultiver notre propre malheur on nous en sert!
                                        Franchement, ça intéresserait qui d’entendre: “Aujourd’hui, le ciel est bleu, la vie et belle, nos voisins sont hyper contents, etc…”
                                        Quelque part on est content que ça aille mal ailleurs car ça nous rassure nous-même!
                                        On nous dit que ça va pas top chez nous non plus pour nous calmer un coup, on nous donne des exemples mieux qu’on devrait suivre et des pires pour quand même nous rassurer!
                                        Sinon, vous avez droit au boulanger du coin dans le cas du journal télévisé pour faire une coupure totalement hors sujet avec le reste et tellement sans intérêt!
                                        Bref, savoir les grandes lignes pour en parler en société si vous avez pas d’autres sujets, ok mais franchement, qui se souviens de tout ce qui s’est passé en 2012 sans regarder les fameuse émissions rétrospectives de fin d’année?!
                                        Moi je suis plus qu’à la diète, j’ai jamais consommée et je m’en porte pas plus mal! Au contraire 😉
                                        Par contre je trouve le grand journal marrant et je trouve que les infos devraient ressembler à ça! Juste assez pour dire ce qui se passe mais sous un autre angle!
                                        Après tout, il suffirait juste de changer d’angle d’approche pour parler du monde et ça deviendrait tout de suite beaucoup plus agréable car non, le monde n’est pas tout noir, tout horrible et tout dangereux!
                                        La vie est belle même si pas rose tous les jours! Même chez Disney y a des méchants et tout!
                                        Faut juste arrêter de voir le verre à moitié vide mais le voir à moitié plein 😉
                                        C’était ma petite intervention du matin au réveil!
                                        Très bonne journée à vous 🙂

                                        Répondre



                                        • Ellana

                                          4 Jan 2013 à 08:11

                                          Je passe mes journées à faire des diètes médiatiques (ou presque). Sauf que là, 2 semaines chez mes parents, à m’imposer le journal de 20h en mangeant (où comment m’écoeurer à table), et bien je déprime, tout simplement ! Savoir que des gens sont morts, vont être licencier, et autre, ça n’a rien à voir avec nos vies réellement, concrètement, et pourtant, ça réussit à nous miner le moral, incroyable, non ?! Je ne dis pas qu’on s’en fiche (des morts, des licenciements, ça n’est pas anodin), mais on prend tout trop à coeur, trop pour nous alors que nous n’y sommes pour rien. (sans parler des choses qu’on nous cache par des banalités … “c’est Noël”, “c’est la rentrée”, et pendant ce temps, des lois passent dans notre dos T_T)
                                          Passer le temps sur le net, à lire ou entendre des entrepreneuses créatives qui ont se sont lancées et qui ont réussi, ça me suffit (et heureusement pour moi, je repars aujourd’hui, à moi la diète de nouveau !)(avec une formation à la clé, je saute le pas !)

                                          Et histoire d’apporter une note positive à tout cela, je file voir Futura Sciences !

                                          Répondre



                                          • martine

                                            4 Jan 2013 à 19:06

                                            Bonjour,

                                            Je suis à la diète médiatique depuis huit jours volontairement, aucun signal sur ma parabole et je ne m’en porte pas plus mal.
                                            Les journaux TV un seul m’intéresse celui du midi de JP PERNAUT, qui met en valeur nos régions et nos terroirs, les valeurs humaines, si, si ça existe encore .
                                            Je suis bien d’accord qu’il ne faut pas occulter les infos mais plus en laisser qu’en prendre.
                                            Il y a pourtant tellement de sujets intéressants et de causes à s’occuper, plutôt que les guerres .
                                            Mettons en valeur les gens qui le méritent et ils y en a .On ne vois bien qu’avec le coeur (St Ex.)

                                            Le sujet est vaste et je n’ai pas fait de philosophie, j’ai juste mon Certificat d’Etudes (c’est quoi ça!!!!!!)
                                            Regardez la nature c’est plus grave comme sujet et c’est un vaste domaine pour lequel il y a urgence. Non je ne suis pas écolo.
                                            Mais tous les matins je suis heureuse de contempler mon jardin , les oiseaux . Enfin la vie
                                            Il y a certainement des personnes qui pensent dans cette direction. Merci de vos commentaires.
                                            Martine

                                            Répondre



                                          • Maxence

                                            4 Jan 2013 à 08:11

                                            Bonjour Olivier, bonjour à tous,

                                            J’ai testé février 2011 la diète médiatique que je poursuis aujourd’hui car ce fut une révolution personnelle de ne plus me faire polluer l’esprit par tous les médias.

                                            Points positifs :

                                            Je gagne du temps (environ 15h par semaine). Quand j’étais étudiant, je regardais BFMTV au petit déj, lecture de métro, 20 minutes dans le métro…).

                                            Diminuer la pollution dans mon esprit. C’est bien de savoir qu’il y a du chômage, la crise, des crimes…mais cela ne permet pas d’avancer dans mes projets et d’aider la société.

                                            Tri sélectif des informations (savoir que 5% même si certaines informations ne sont pas importantes mais font du bruit quand même). Dernier exemple en date, j’étais à Eindhoven et des Français me parlait de l’affaire DEPARDIEU qui va en Belgique. Ils sont forts les médias. 🙁

                                            Points négatifs :

                                            AUCUN

                                            Conclusion :

                                            Se couper des informations et le meilleur moyen d’être positif dans sa vie, de ne pas vivre avec la peur de l’avenir et d’obtenir un gain de temps pour avancer ses projets et aider la société en utilisant son potentiel.

                                            Il y a que 24 heures par jour donc mieux vaut ne pas tomber dans la masturbation intellectuelle ou bourrage de crâne inutile. 😉

                                            Bonne journée à tous.

                                            Répondre



                                            • Aurélien Amacker

                                              4 Jan 2013 à 08:14

                                              Excellent cet article !
                                              Tout à fait d’accord avec toi Olivier, les infos sont en réalité un divertissement morbide qui plombe le moral de tout le monde.

                                              Prenons les banlieues (que je connais bien car j’y ai grandi). Les seules fois ou on en parle c’est pour montrer 3 gamins qui dealent en bas d’un immeuble, alors que la réalité c’est que 95% des gens qui vivent là-bas se lèvent le matin pour aller travailler, mais ça on ne le montre pas car ça ne fait pas vendre.

                                              Et quand on montre un accident d’avion, qu’est-ce que ça change ? Est-ce qu’on va arrêter de prendre l’avion pour autant ? Que vaut une information qui n’a strictement aucun impact sur sa vie ni sur les décisions qu’on va prendre dans le futur ?

                                              On peut très bien regarder les infos de temps en temps mais il faut avoir qu’on n’est pas en train de s’informer, mais de se divertir 😉

                                              Répondre



                                              • nicolas

                                                4 Jan 2013 à 08:52

                                                J’ai arrêté la TV depuis la première fois où tu as parlé de ta diète médiatique et je m’en porte bien.
                                                Maintenant, je trouve ça pénible d’entendre les gens parler de tueries comme Newtown, pas parce que je ne suis pas au courant du scoop, mais parce qu’il y a bien d’autres sujets de conversation plus enrichissant.
                                                Malheureusement, je n’ai pas toujours le contrôle de la télécommande et j’ai donc dernièrement eu droit aux reportages de JPP sur le premier bébé de l’année et d’autres banalités du genre. Et c’est dans ces moments là que je mesure à quel point la diète est géniale.
                                                Merci Olivier

                                                Répondre



                                                • Maxime

                                                  4 Jan 2013 à 09:04

                                                  Bonjour,

                                                  Testé & approuvé!
                                                  J’ai commencé cette gréve courant Octobre après avoir éprouvé une grande haine contre ma télé lorsqu’il à était annoncé le X ème assassinat en Corse (un père tué/ fusillé juste après son petit-déj avec sa famille).
                                                  Depuis je n’ai pas vu une seule actualité, et je ne m’en porte que mieux !

                                                  Répondre



                                                  • daniela

                                                    4 Jan 2013 à 09:09

                                                    Oui,la diète médiatique je la pratique régulièrement pendant les vacances par exemple,surtout à l’étranger au retour on se rend bien compte que le monde a continué de tourner avec les mêmes catastrophes, les mêmes politiciens et que cela ne nous a pas manqué.
                                                    J’ai pris des distances depuis un événement précis : J’ai fait l’expérience à deux reprises dans ma vie d’être au cœur d’un événement fortement médiatisé, presse radio et Tele locales, le simple fait de voir la distorsion entre la réalité et le traitement de l’info donne la mesure du recul nécessaire vis à vis des médias.
                                                    Au quotidien je privilégié les radios du type chaines musicales surtout en voiture,avec le temps je privilégie ma sérénité et ne prête attention qu’aux informations professionnelles nécessaires.
                                                    Je n’y vois que des points positifs.

                                                    Répondre



                                                    • Pascal

                                                      4 Jan 2013 à 09:13

                                                      Bonjour Olivier,

                                                      Personnellement je consomme de l’info à petites doses (uniquement un journal télé 3 à 4 fois par semaine) mais mon projet n’est pas de passer à une diète médiatique totale.

                                                      Par contre, là ou ma diète est totale c’est tout ce qui concerne les informations « people », télé réalité, jeux télévisés.

                                                      La diète totale de 7 jours, j’ai déjà pratiqué quand j’ai fait du camping et que je ne prends ni journaux, ni internet, ni télé. Et c’est vrai qu’a mon retour je n’ai jamais l’impression d’avoir raté quelque chose d’essentielle.

                                                      Aujourd’hui, boulot oblige, diète médiatique 😉

                                                      Répondre



                                                      • cathy

                                                        4 Jan 2013 à 09:29

                                                        J’ai fait ma première grève médiatique il y a plusieurs années (2005) mais je ne parle que de télé, j’ai beaucoup plus de mal avec la radio que j’affectionne…Ensuite selon les périodes je reprends ou pas . Dès la première (grève médiatique), je me suis rendue compte du bénéfice sur le moral que cela apporte. Il faut vivre cette expérience, comme tu le dis, sur au minimum une semaine pour se rendre compte que notre taux de stress diminue fortement, nous restons connecté tout autant avec notre temps mais seulement nous maîtrisons mieux ce que l’on fait entrer dans notre cerveau et cette action est hautement satisfaisante ! Pour ma part la diète médiatique de tv n’est pas difficile, celle de la radio un poil plus, la plus dure à maîtriser au final est la diète internet…je me laisse beaucoup plus facilement absorber par les blogs, you tube, TED, futura science, ect…

                                                        Bonne journée et très bonne année 2013 à tous

                                                        Répondre



                                                        • Nicolas

                                                          4 Jan 2013 à 09:29

                                                          Super Article Olivier ! Merci !!!

                                                          Je pratique la diète d’information comme mode de vie depuis prêt de 10 ans , je ne regarde les information qu’une fois par semaine; Et bien sur petit à petit j’ai diminuer les sources d’informations générales pour les raisons que tu évoques. Je m’occupe seul de mes 3 enfants et je leurs consacre tous les mercredi après midi, week end, je prend 10 semaines de vacances pour être avec eux et le soir je fini rarement après 17H30, je suis chef d’entreprise et ca marche beaucoup mieux depuis, je joue dans un groupe de musique chaque semaine, j’apprend la salsa et je fais du sport 5 fois par semaine. Souvent les gens me demande comment je fais.

                                                          Cela m’a permit de supprimer quasiment ma consommation de télé. Un petit calcul simple. Les français regardent en moyenne la télé (ou autres sources d’info ) 3 heures par jour. Sur 365 jours cela fait 1095 heures. ramené en journée de travail (8h) cela revient à 136 journées de plus (ou de vacances). Perso je travail un peu le soir quand tout le monde dort et souvent le matin je vais courir, faire du velo ou du ski en ce moment.

                                                          Dans la voiture j’ai changé les émissions radio polémiques en rire et chansons, musiques et formations audio. JKe roule 30000 km par ans à 90 km/h cea fait 300 heures encore soit encore 41 journées de travail. tout ce que je fais pendant ce temps là je n’ai plus à le faire au bureau, donc vacances 🙂

                                                          Comme le dit Olivier testez le et vous verrez !
                                                          Moi je vais tester les sources d’info que tu donnes.

                                                          Répondre



                                                          • Feetge

                                                            4 Jan 2013 à 10:01

                                                            Salut Olivier .
                                                            Autant que je ne suis pas du tout d’accord de supprimer ses séries , ses films et émissions (débiles) que la diète des médias est une bouffée d’air pur !
                                                            J’étais quelqu’un de déprimé et en regardant les infos j’ai écouté mon sentiment qui s’éffondré .

                                                            Ca fait 1 an 1/2 que j’ai pas regarder un journal et je me sens divinement bien , surtout que je rattrape le temps avec une activité plus agréable !
                                                            Mais lecteur tu as peur de louper une information importante ? Facebook (ou autre réseaux sociaux ) sont là ! Systematiquement les grosses news sont diffusées via nos contacts .

                                                            Bref voila , sinon je profite de ce jour pour véritablement te remercier une nouvelle fois , j’en reviens pas des perspectives que tu m’offres . Bref Très bonne et heureuse année 2013 à toi et tes proches .

                                                            Répondre



                                                            • Val

                                                              4 Jan 2013 à 10:20

                                                              Je pratique déjà la diète médiatique télévisée. Alors oui, lors de conversations, je peux sembler martienne. Mais je préfère être martienne que mouton (heu brebis). Sachant que les gens avalent l’info comme étant la Vérité. Je suis aussi très affligée sur le métier de journaliste, présentateurs, voire même certaines maisons de productions. Et enfin, je suis carrément ébahie par l’émergence de ces émissions de télé sur… la télé… Excusez moi mais cette auto masturbation en public est pathétique. Bref, le dernier massacre en date (l’école aux us), j’ai vu le titre sur un journal au comptoir de mon tabac. Il y a autant de malades qu’avant, sauf qu’ils se révèlent plus dangereux, armes, jeux vidéo, médiatisation, les médias leur offrent une certaine reconnaissance et c’est bien dommage.
                                                              Aujourd’hui, je suis en écriture de roman et j’ai besoin d’infos, ce ne sont pas les médias télévisés qui me les fournissent…comme dit lors d’un précédent post, je pense aussi que les journaux télévisés sont une thérapie perverse pour les gens insatisfaits de leur vie. Ou ils se sentent heureux de ne pas vivre le malheur des autres, ou cela leur fournit un prétexte à se complaire dans leur malheur.

                                                              Répondre



                                                              • nora

                                                                4 Jan 2013 à 10:28

                                                                Diète médiatique! Quel beau concept.
                                                                J’ai 67 ans et je n’ai jamais eu de TV, pourquoi, car lorsque j’étais jeune, je voyais combien cela détruisait les relations…on ne se parle plus ..;on est vautré sur un fauteuil, et le relations sont devenues inexistantes…on vit les uns à côté des autres sans savoir qui est celui avec qui je vis…Le bénéfice, beaucoup de temps gagné pour lire, réfléchir sur la vie, aller vers les autres..
                                                                de temps en temps, un coup de sonde sur les nouvelles, me confirme dans mes choix. Beaucoup de personnes ne comprennent pas que je puisse vivre sans TV… Moi,je ne comprends pas comment vivre avec une TV??? Chacun son orientation de vie.
                                                                Je vis le plus souvent dans le silence, et pourtant je ne suis pas moine!!! mais le silence à cela de bon que votre cerveau se repose et votre système nerveux est protégé du stress…donc tout a gagner… les avantages : gain de temps, cerveau libre pour innover, créer , réfléchir….etc…
                                                                je suis tellement énervée quand je vais chez quelqu’un et que la TV fonctionne qu’on n’arrive même pas à se parler…que la TV m’insupporte car elle casse les relations humaines…j’ai connu seulement une famille où dès que quelqu’un sonnait on éteignait la TV dans quelque programme on se trouvait pour être dispo à la personne qui venait rendre visite!!!! Essayez cela aujourd’hui..
                                                                Donc, la diète connait pas…Je devrais plutôt faire l’expérience d’une soirée avec TV, je crois que je ne tiendrais pas 15 minutes…

                                                                Répondre



                                                                • Marianne

                                                                  4 Jan 2013 à 10:39

                                                                  Bonjour Olivier,
                                                                  En fait, c’est en commençant ta formation “blogueur pro” que le sujet m’a vraiment frappé… Depuis Août, je n’ai plus la télé… Aujourd’hui, je sélectionne les informations que je souhaite écouter… Il y a de très bon sites pour cela, comme tu l’as précisé… Et puis, pour les mauvaises nouvelles, les amis sont là pour les filtrer 😉 Les bénéfices sont immédiats : beaucoup plus de temps pour soi pour rechercher une information nourrissante et innovante, devenir participant de l’expansion de nouvelles positives, etc… Merci Olivier 😉

                                                                  Répondre



                                                                  • jerome

                                                                    4 Jan 2013 à 12:05

                                                                    3,5 techniques simples pour moins de bêtises et plus d’intelligence avec la diète médiatique

                                                                    ouf
                                                                    je suis content car cela fais des années que:
                                                                    je ne regarde pas tous ce qui est journal papier ou télé
                                                                    Sauf quand c’est la fin du journal de jean pierre pernault

                                                                    Je lis des Magazines spécialisés, blogs, livres, etc. sur le développement personnelle et l’éducation financière et bien d’autres domaines intéressants

                                                                    Jérôme

                                                                    Répondre



                                                                    • Xavier

                                                                      4 Jan 2013 à 12:59

                                                                      Salut Olivier,

                                                                      Vraiment chouet ton article, juste ce que nous avons besoin pour bien débuter l’année.

                                                                      Les médias prennent un vilain plaisir à nous plomber d’informations négatives.

                                                                      Appelez un journaliste en lui disant” un accident routier avec 40 morts sur le champ” et il viendra en vitesse. mais dites lui ” Un gars des Banlieues vie de réaliser un outil extraordinaire pour aider les personnes handicapés et il mettra 10 heures pour arriver.

                                                                      Et pourquoi?

                                                                      Et bien simplement comme l’a dit Aurélien plus haut “parce que des informations positives ne font pas vendre”

                                                                      95% de personnes seraient donc plus attirer par ce qui est négatif que par ce qui est positif.
                                                                      C’est triste de savoir qu’on prétend vouloir construire un monde meilleur en livrant au quotidien des informations négatives qui détruisent des gens.

                                                                      Quant-à moi j’ai depuis 1 an et demi fait mon choix. ne suivre que des infos positif en suppriment certaine sources d’informations.

                                                                      Amicalement,
                                                                      Xavier

                                                                      Répondre



                                                                      • marilyne

                                                                        4 Jan 2013 à 14:07

                                                                        choisir délibérément des programmes aussi bidons alors qu’on pourrait faire des choses tellement intéressantes, c’est comme à l’école, se bourrer le crâne avec des choses inutiles alors qu’on devrait nous former à la confiance en soi, la communication, le développement personnel …etc et pleins de choses essentielles dans la vie. nous sommes dans une société ou l’on maintient les gens dans la peur, comme cela ils se tiennent tranquilles, les jeunes n’ont même plus envie de contester, …..je ne regarde pas souvent la télé, c’est rare, de temps en temps un bon film, mais cela me permet de faire d’autres choses plus intéressantes ! bravo pour cette diète ! elle sera salutaire

                                                                        Répondre



                                                                        • Binh

                                                                          4 Jan 2013 à 14:28

                                                                          Je ne regarde quasimment plus les infos depuis bien longtemps, et je ne m’en porte pas plus mal. Au contraire !
                                                                          Quand j’étais enfant, nous n’avions pas la télé et on vivait très bien comme ça. Avec les infos, mon père a commencé à quitter la table du repas pour aller regarder le journal, préférant ainsi les nouvelles désastreuses plutôt que les conversations familiales.
                                                                          Le journal télévisé de TF1 a son générique élaboré à partir de la musique des Dents de la mer ! C’est conçu spécialement pour faire peur,et pour qu’on se sente impuissant face aux désastres du monde.
                                                                          Bravo pour ton article !

                                                                          Répondre



                                                                          • Maelle

                                                                            4 Jan 2013 à 15:14

                                                                            c’est exactement ce que je fais depuis des années.. et c’est pour ça qu’à un sondage du nouvel an ” l’année 2012 a t-elle était bonne ? ” j’ai répondu oui en pensant à ma vie et mes projets avancés là ou plus de 70% ont répondu non en pensant à l’actualité, aux présidentielles etc…

                                                                            Répondre



                                                                            • Frédéric Curis

                                                                              4 Jan 2013 à 15:25

                                                                              Bonjour Olivier,

                                                                              tout à fait d’accord.

                                                                              Pas de télé depuis 20 ans, à peu près autant de temps sans Macdo.
                                                                              Et pour cause, je préfère bien voir, bien boire et bien manger…

                                                                              Tout comme je préfère choisir mon information plutôt que de me la faire imposer par les rédacteurs en chef des Grandes Rédactions françaises ou internationales.

                                                                              Pour pouvoir prendre position sur l’actualité du moment il faut pouvoir prendre du recul. A-t-on du recul quand on gobe une information pré-formatée ? Comment peut-on prendre position avec un seul son de cloche ?

                                                                              L’avantage de choisir son info est de pouvoir rester tendu vers le ou les objectifs ou principes qu’on s’est fixé dans la vie sans avoir trop d’interférence soit avec les choses qui ne nous concernent pas forcément ou pour lesquelles nous sommes impuissants.

                                                                              Et enfin, une bonne retraite d’une semaine sans info du tout, et je rejoins ici Aurélien, quel pied ! mais quel pied ! c’est le bonheur absolu !

                                                                              Fred, qui préfère quand même le vin blanc au vin rouge…

                                                                              Répondre



                                                                              • Isabel

                                                                                4 Jan 2013 à 15:36

                                                                                J’ai lu tous les commentaires ou presques des uns et des autres. Tout le monde a un peu raison que ce soit sur l’abstinence totale ou la prise d’information partielle.
                                                                                Personnellement, il y a longtemps que j’ai compris que l’information plombait en général la journée. De plus, l’information avait le pouvoir de me mettre le plus souvent en colère ou en révolte sur ce que j’entendais. Alors un beau matin j’ai fini par lâcher, et je ne m’en porte pas plus mal.
                                                                                Quand je me trouve au milieu de personnes qui discutent de politique etc… ça me gonfle, parce qu’en fait elles ne font que répéter ce qu’elles ont entendu, et c’est valable pour la plupart des sujets.
                                                                                De mon côté, je suis beaucoup sur internet, mais j’y suis pour mes propres informations concernant mon travail. J’y ai appris beaucoup plus de choses que pendant mes études, c’est un monde vivant d’informations.
                                                                                Je ne me sens pas du coup coupée du monde, loin de là. Les schémas économiques, politiques etc sont toujours les mêmes. Comme je m’intéresse aux comportements humains, je constate, que malgré l’information croissance, les comportements eux, ont beaucoup de mal à changer.
                                                                                Vivre sans informations totalement c’est impossible, même si on le désirait. Mais privilégié l’esprit et la réflexion c’est très possible. J’avance beaucoup plus vite lorsque je viens d’avoir une discussion à bâtons rompus avec une personne intéressante, plutôt que d’ingurgiter des vérités, et croyances sorties de la tête d’un journaliste, qui sont contestables.
                                                                                D’ailleurs à ce propos, il ne faut pas oublier que c’est l’esprit du journaliste qui façonne l’actualité, et là il y aurait vraiment beaucoup à dire.
                                                                                Ce n’est pas l’information qui nous manipule, mais encore une fois les hommes qui l’a font, ça c’est très important de le comprendre.
                                                                                Qu’on se rappelle l’histoire de la pomme, pas celle de Newton ou Apple, non celle de l’Eden ; si le serpent n’avait pas donné l’info à Eve, nous serions encore au paradis, qui sait ?
                                                                                Je vous souhaite à tous une bonne journée et vous envoie toutes mes pensées positives.

                                                                                Répondre



                                                                                • Dominique

                                                                                  4 Jan 2013 à 16:24

                                                                                  Bonjour à tous,

                                                                                  Je crois bien que comme beaucoup, cette diète a aussi commencé pour moi depuis longtemps. Je n’ai pas eu la télé pendant 3 ans. Puis après un déménagement, j’ai décidé de l’avoir plus pour les enfants que pour moi. Mais, il se trouve que je ne regarde pour ainsi dire jamais les infos. Je pioche au détour d’un mail de journaux quelques infos et je vais cliquer sur le titre pour aller plus loin…. mais c’est rare. Et puis en voiture, j’écoute parfois la radio et même si ce ne sont pas les infos que je recherche, lorsque c’est l’heure je ne change pas forcément de station. Et la radio a quelque chose de plus sincère j’ai l’impression dans ce qu’elle sert…
                                                                                  Pourtant, je ne crois pas Olivier que ça puisse suffire à faire de nous de nouvelles personnes ultra positives. Ce que je remarque dans tous les commentaires que je lis depuis que je m’intéresse au blogging (depuis plus d’un an maintenant) c’est que vous semblez oublier le côté “psychologique” de certaines personnes.
                                                                                  Nous ne sommes pas tous égaux devant les sentiments et les émotions. Tu as la chance avec Aurélien, Sébastien, et quelques Cédrics (j’en connais deux qui réussissent bien sur le net 😉 ) et bien d’autres d’avoir réussi à vaincre assez facilement des défauts comme la procrastination, la peur de l’échec ou de la réussite……
                                                                                  D’autres, beaucoup d’autres ont un tel bagage psychologique lié principalement à l’enfance, mais aussi à une incapacité à vivre après un échec, un deuil, une relation qui se termine mal qu’ils auront beau regarder 24/24 h des choses positives, il n’arriveront pas plus à avancer, ou alors tout doucement…
                                                                                  Je travaille dessus autant pour me défaire de ces difficultés que pour aider d’autre personnes à s’en défaire… C’est un travail de longue haleine, mais qui permet beaucoup de progrès…
                                                                                  Ce que tu conseilles dans ces cas là peut être un élément de plus pour aider mais n’est pas une fin en soi..

                                                                                  Merci pour cet article et pour vos commentaires très intéressants…

                                                                                  Répondre



                                                                                  • Pascal

                                                                                    4 Jan 2013 à 16:54

                                                                                    Salut Dominique ,

                                                                                    Je te rejoins totalement.
                                                                                    Tous le monde n’est pas égaux psychologiquement.
                                                                                    Certaines personnes possèdent en eux , de par leur propre parcours ( enfance et adolescence ) , des souffrances ancrées en eux qu’ils leur sera difficile de vaincre.

                                                                                    Nous n’avons d’ailleurs pas choisi d’être ce que nous sommes ….. nous en avons juste fait son constat.

                                                                                    Aucun d’entre nous n’a choisi d’avoir tel défaut , telle qualité …. nous en avons juste fait son constat.

                                                                                    Il sera donc beaucoup plus difficile pour ceux pour qui l’enfance aura été source de traumatisme , que pour ceux qui auront été bercé par des paroles ou des gestes positifs.

                                                                                    Pascal

                                                                                    Répondre



                                                                                  • Dominique

                                                                                    4 Jan 2013 à 16:27

                                                                                    A priori mes coms vont direct dans tes spams… snif, qu’ai je fait pour mériter ça 😉

                                                                                    Répondre



                                                                                    • Sylvain

                                                                                      4 Jan 2013 à 16:29

                                                                                      Bonjour à tous, bonjour Olivier,

                                                                                      Merci pour cet article. Je confirme qu’une diète médiatique est tout à fait favorable.
                                                                                      Je conseille le livre de Ray Kurzweil et de l’un de ses amis: Serons-nous immortels? Très intéressant pour améliorer sa santé et rendre sa vie plus longue.

                                                                                      Bonne année 2013!
                                                                                      SyldeMos

                                                                                      Répondre



                                                                                      • Danielle

                                                                                        4 Jan 2013 à 18:07

                                                                                        Effectivement regarder le 20 heures tous les jours n’apporte pas grand chose et ne change pas le monde. Pour ma part, il y a longtemps que j’ai opté pour les infos à la radio, le matin exclusivement. Déjà, on n’est pas pollué par les images et on perd moins de temps. On n’échappe hélas pas complètement à l’effet “scoop” ou maintenant “buzz” tant prisé des journalistes.
                                                                                        Par ailleurs, je trouve qu’écouter les infos permet de mieux se recentrer et d’analyser plutôt que de gober purement et simplement les nouvelles qui nous sont assenées à la télé.
                                                                                        Et effectivement, il y a tant d’autres manières de s’enrichir. Cela dit, il faut bien se tenir un minimum au courant de ce qui se passe dans le monde au risque de se désocialiser.
                                                                                        Je constate en tout cas que le sujet passionne…

                                                                                        Répondre



                                                                                        • Catherine

                                                                                          4 Jan 2013 à 18:44

                                                                                          Bonjour à tous,
                                                                                          La diète médiatique, pour moi, c’est comme le jeûne chez les loups, c’est une nécessité “biologique” que je pratique très régulièrement sans même y penser. Déjà je ne regarde que très rarement le journal télé, je préfère la radio (France inter pour ne pas la citer). Et quand, même là, je ne supporte plus de me polluer la tête, dès le réveil, avec du laid, du stupide ou du désespérant, alors j’arrête tout. Et très curieusement cela ne me manque pas du tout. Il est vrai que je suis plutôt d’un naturel “sauvage” et être coupée du “monde” ne me pose pas trop de problème. En ce moment cela doit faire un mois que je suis sans nouvelles du malheur et c’est plutôt reposant, rassurant.
                                                                                          Le “système” (Ce gros vilain méchant qui n’a pas d’existence propre mais une omniprésence étouffante) nous inocule, via les médias, la méfiance, la bêtise et la peur comme une peste contagieuse. Cela nous maintien en apathie avec juste ce qu’il faut de cerveau disponible pour nous plaindre et consommer idiots.
                                                                                          On est pas obligés d’accepter, on est pas obligés de subir. Mais on est pas non plus obligés de faire comme si rien ne se passait , comme si rien n’avait d’importance en ne s’occupant que de nos petites affaires. Ne pas se laisser envahir par l’abrutissement médiatique imposé n’implique pas forcément de s’enfermer dans une tour d’ivoire, drapés dans un individualisme égocentrique tout aussi dangereux et abrutissant. Si on ne peut pas porter, et supporter, tout le malheur du monde, on est pas obligé, non plus, de rester enfoncés dans nos canapés en reniflant, un mouchoir dans une main et une pizza dans l’autre, sur la faim dans le monde. On peut agir aussi, à notre mesure, à notre niveau, à notre porte souvent. En refusant le costume de victime comme celui de Narcisse peut être arrivera t-on à inverser la tendance biface au malheur et à l’indifférence. Indignons-nous !
                                                                                          Catherine

                                                                                          Répondre



                                                                                          • Dominique Chayer

                                                                                            4 Jan 2013 à 18:46

                                                                                            Bonjour Olivier et félicitation pour la réussite de cet article : il fait déjà beaucoup de bruit et suscite la controverse, comme prévu!

                                                                                            En lisant les commentaires, je suis bien étonnée de voir que les gens associent souvent la diète médiatique à une diète de télé.

                                                                                            Pour ma part, bien que je ne lise pas les journaux ni n’écoute la radio ou les journaux télévisés, je suis en contact avec les médias via internet.

                                                                                            Je vais donc appliquer ma diète à mes sources d’information sur le web.

                                                                                            L’information étant très accessible de nos jours, nous sommes souvent poussés à tout questionner, tout savoir et connaître alors que ce n’est absolument pas nécessaire.

                                                                                            Il y a une différence entre connaître certaines choses et les mettre en pratique. Aujourd’hui, il ne faut plus seulement s’informer : il est important d’expérimenter.

                                                                                            Il faut savoir faire ses propres choix, faire confiance en son instinct et lâcher-prise!

                                                                                            P.S. Il faut aussi souligner que la “diète” que nous propose Olivier n’est pas un “jeûne”!

                                                                                            Répondre



                                                                                            • Gaëlle

                                                                                              4 Jan 2013 à 19:14

                                                                                              Bonjour à tous et merci Olivier !
                                                                                              Ce que tu proposes, je le fais depuis des années : je n’ai pas de télé, pas de radio et je n’achète pas de journaux. Et sincèrement, ça ne me manque pas car comme tu le dis, tout ce qui s’y dit ne concerne pas ma vie directement. Je préfère m’intéresser à ce qui touche de près ou de loin à tout ce que j’aime, à tout ce qui fait mon quotidien. C’est pour ça que je privilégie FaceBook, en sélectionnant mes amis en fonction de leur intérêt pour le développement personnel. Ainsi, je peux échanger avec eux des nouvelles positives, des vidéos inspirantes, des infos sur des stages auxquels je peux participer pour aller encore mieux dans ma vie. Autrement dit, je mets ma vie au service de ma vie : et ça remplit mon emploi du temps largement. Et quand certains soirs je suis HS, je loue ou j’achète un film sur l’iTunes Store…
                                                                                              Merci pour cet article d’excellente qualité et offrant une réelle possibilité concrète d’améliorer sa vie ! Je vais d’ailleurs le partager sur mon blog mavraievie.com
                                                                                              A bientôt.

                                                                                              Répondre



                                                                                              • Marie-Anne

                                                                                                4 Jan 2013 à 19:24

                                                                                                Bonjour Olivier!

                                                                                                J’aime beaucoup ton article et je ne le trouve pas si extrémiste que cela, mais peut-être parce je pratique la diète médiatique quasiment 365j/365 depuis plusieurs années. en tout cas en ce qui concerne les journaux télévisés.
                                                                                                de temps en temps, je parcours les titres du quotidien sur mon lieu de travail, et si un article m’intéresse, je le lis. Si le thème me semble sujet à controverse, je cherche sur le net, dans des livres, des magazines, les différents avis qui me permettent de me faire (ou pas) ma propre opinion. En tout cas, d’appréhender les choses dans leur globalité.

                                                                                                L’avantage est que je suis moins que les autres contaminée par l’ambiance crise-fin du monde, et que je n’encombre pas mon esprit avec des problèmes sur lesquels je n’ai aucun pouvoir, et qui vont augmenter mon angoisse et mon sentiment d’impuissance.

                                                                                                L’inconvénient est que je brille rarement dans les conversations sur l’actualité, car c’est justement au cours de ces conversations que j’apprends ce qui se passe. Du coup, comme je n’ai pas d’ avis, je pose des questions, et je me rends compte qu’au final, les gens apprécient plus de me donner leur avis que d’avoir à écouter le mien 😉

                                                                                                La diète d’infos m’isole aussi un peu de certaines discussions avec mes collègues. Mais finalement, cela m’arrange de ne pas épiloguer sans fin sur le temps prévu pour la semaine ou l’exil de Depardieu. Parfois j’ai un peu crainte qu’on me prenne pour une bêcheuse de ne pas participer à ces conversations consensuelles, mais tant pis!

                                                                                                A la place des infos, je lis des blogs passionnants 😉 , beaucoup de livre également (romans et développement perso), le soir j’aime regarder un bon film, ou un bon navet de film catastrophe: c’est une manière de me déconnecter complètement de la réalité pendant un moment.
                                                                                                Il m’arrive aussi de regarder des émissions bêtasses à la télé: par plaisir, comme on a parfois plaisir à se goinfrer d’un Macdo ou de frites. Je fais en sorte de ne pas culpabiliser ensuite.

                                                                                                j’ai lu que certains étaient anti-télé, je ne partage pas cet avis. Cela ne coupe pas forcément des autres: parfois c’est un moyen sympa d’échanges avec mes fils, on commente, on décortique les émissions qui passent. Comme leurs profs leur recommandent de regarder les infos, j’en profite pour les encourager à exercer leur sens critique.

                                                                                                Répondre



                                                                                                • Marjorie

                                                                                                  4 Jan 2013 à 23:11

                                                                                                  Salut Olivier,
                                                                                                  Très bon article ! J’adore, notammment la réf au site Kurzweil auquel je me suis abonnée. Je pratique la diète informative depuis maintenant quelques années, mais déjà avant je n’étais pas télé. Ca a été décisif dès le moment où j’ai passé mes soirées et temps livres à préparer mon activité sur Internet et à travailler sur mes écrits.
                                                                                                  Excellente année 2013 !
                                                                                                  Marjorie

                                                                                                  Répondre



                                                                                                  • Michael

                                                                                                    4 Jan 2013 à 23:16

                                                                                                    Bonjour,

                                                                                                    Je pratique déjà pas mal la diète des infos (pas plus de 10 minutes par jour).

                                                                                                    Le défi pour moi maintenant ? Diminuer le temps passé devant les séries US (en tant que sérivore) qui ne font plus perdre mon temps qu’autre chose pour occuper ce temps à lire ou relire des ouvrages de non-fictions.

                                                                                                    C’est vrai que les conférences TED sont formidables. On peut regarder les vidéos à tout moment sur son smartphone, tablette ou PC.

                                                                                                    Répondre



                                                                                                    • Koffi

                                                                                                      5 Jan 2013 à 09:48

                                                                                                      Apres 33ans de vie, le journal televisé ne m’a jamais rien apporté de bien. Je plante des oranges et cela n’a rien à avoir avec les nouvelles de la télé. Au contraire des lectures constructives sur les nouvelles techniques agricoles m’interessent. Et puis, au lieu de perdre mon temps pour me mettre au courant des activités d’un tueur en serie en alaska, je prefere enseigner les arts martiaux à mes filles pour leur donner la possibilité de se defendre en cas d’agression.
                                                                                                      Olivier, tu nous ouvres l’esprit.

                                                                                                      Répondre



                                                                                                      • Nathalie

                                                                                                        5 Jan 2013 à 11:46

                                                                                                        Bonjour Olivier,
                                                                                                        ça fait des années que je suis à la diète médiatique, j’ai effectivement compris il y a longtemps qu’on nous gavait d’information négative et ça m’a effectivement gaver a tel point que je n’ai plus pu regarder un journal parler, pour ensuite passer à moins de télé pour plus du tout pendant 3 ans, je ne m’en suis pas sentie plus mal.
                                                                                                        J’ai appris après 2 mois qu’on avait plus de gouvernement en Belgique !! certain feront de grand yeux “mais comment est ce possible!!” et bien tout simplement parce que ça n’a rien changer à ma vie, dés lors qu’elle intérêt de le savoir et de se prendre la tête avec ça alors que ça n’a pas ou peu d’influence sur notre vie.
                                                                                                        Donc voila le seul moment où j’écoute la radio est dans ma voiture, pour les info routière hihi
                                                                                                        Le reste vraiment sans intérêt, le jour où ils passeront un journal positif avec des nouvelles qui font sourire les gens et qui les font se sentir bien, j’y reviendrai peut être.
                                                                                                        Voilà pour mon expérience.
                                                                                                        à bientôt

                                                                                                        Répondre



                                                                                                        • jean

                                                                                                          5 Jan 2013 à 12:18

                                                                                                          La diète médiatique c’est très bien mais la diète d’information tout court aussi… ceux qui courent après les informations en développement personnel est-ce mieux ? Ce que Tim Ferris dit c’est qu’il faut éviter de manger de l’information à tout va.

                                                                                                          D’un autre côté trop de diète vous exclut de ce monde. Ne vouloir voir que les choses positives, ce serait cacher les combats qu’il y a à mener… se cacher de la misère qui existe en bas de votre rue.

                                                                                                          Je pense qu’il faut trouver un juste équilibre, pas comme ceux ici qui disent que depuis qu’ils ont totalement coupé leur télé…. leur monde va mieux…
                                                                                                          Donc en effet l’article est un peu poussé à l’extrême.

                                                                                                          Répondre



                                                                                                          • Luc

                                                                                                            5 Jan 2013 à 16:52

                                                                                                            Salut Olivier,
                                                                                                            Je suis tout à fait d’accord avec toi !
                                                                                                            Et je pratique avec bonheur et depuis des années cette diète médiatique.
                                                                                                            Je la recommande aussi systématiquement aux personnes trop stressées qui viennent me consulter…
                                                                                                            Merci pour ce rappel !
                                                                                                            Prends soin de toi
                                                                                                            Luc Mister no Stress

                                                                                                            Répondre



                                                                                                            • Jean from UK

                                                                                                              5 Jan 2013 à 17:44

                                                                                                              Imaginez que vous avez fini de regarder un match de football,et on vous dit que chacun de ces joueurs gagne entre £30000 à £90000 par mois et vous devez rentrer chez vous en sachant que vous n’avez rien à donner à vos enfants, qu’est ce qui se passe pour vous, qui avez vu le match? Lorsque vous avez fini de boire une bière dans un Snack bar à regarder un match de football et le matin, vous n’avez pas d’emploi, pas de perspective d’en avoir un, vous revenez à la réalité. Qui est à blâmer? Vous avez vous-même la réponse à la question.

                                                                                                              Répondre



                                                                                                              • Ben

                                                                                                                6 Jan 2013 à 09:50

                                                                                                                Bonjour à tous,

                                                                                                                Personnellement, je suis aussi adepte de la diète médiatique depuis bien longtemps.

                                                                                                                Sans rentrer dans les histoires de théorie du complot, en tous les cas, il suffit d’une bonne diète médiatique, pour se rendre compte de l’aspect manipulatoire des journaux TV.

                                                                                                                En effet, il suffit de regarder un seul JT de TF1 entier, puis le lendemain, un JT de France2, pour constater qu’un même sujet est développé différemment par le 2 chaînes, car les exemples choisis pour le développement du même sujet correspondent à l’idéologie de la chaîne.
                                                                                                                En gros, grâce aux exemples choisis dans ses reportages, TF1 vous apprend à penser selon son idéologie. Et si vous regardez France2, vous apprendrez à penser différemment.

                                                                                                                Par exemple, pour une fermeture d’usine pour une cause économique : un reportage peut insister sur l’aspect économique déplorable de l’usine et du pays tout entier ou elle se trouve, et un autre reportage insistera plutôt sur la solidarité des travailleurs et des syndicats. Rien n’est faux, et chaque chaîne met l’accent sur ce qui sert son idéologie.

                                                                                                                Conclusion, pour penser par soi-même, mieux vaut sélectionner sa propre info. Ou alors, on peut aussi sélectionner son info, en fonction de ce que l’on souhaite penser (puisque l’information déballée au JT a des vertues manipulatoires)…

                                                                                                                Ensuite, concernant la diète en elle-même : pour moi, l’avantage de limiter la quantité d’infos ingérées au quotidien est clairement positive pour mon moral et me fait gagner beaucoup de temps dans la vie.
                                                                                                                Bonne journée.

                                                                                                                Ben

                                                                                                                Répondre



                                                                                                                • Ben

                                                                                                                  6 Jan 2013 à 09:57

                                                                                                                  Juste un détail concernant le gain de temps : 35min de JT par jour, c’est 4h par semaine, 200h par an, soit 25 journées de 8h, ou encore plus d’un mois passé à bosser pour mon employeur.
                                                                                                                  Sans parler de l’énergie que j’économise et que j’utilise pour autre chose que ressasser les mauvaises nouvelles du monde.

                                                                                                                  Répondre



                                                                                                                • Benoit

                                                                                                                  6 Jan 2013 à 11:07

                                                                                                                  Ca fait bien longtemps que je n’écoute plus la radio et que je ne regarde plus la télé (sauf pour quelques films et émissions. J’ai toujours détesté le journal de 20 h (et tous les autres), parce qu’on a l’impression de porter pendant 20 minutes toutes la misère du monde sur ses épaules.

                                                                                                                  Tout est fait pour nous faire peur, c’est ce qu’on appelle de la manipulation de masse. Je dis bien tout. Rien que le générique, c’est la musique des dents de la mer, l’un des films d’horreur les plus angoissants.

                                                                                                                  Preuve ici avec commentaire : http://www.secouchermoinsbete.fr/1947-les-dents-de-la-mer-au-20-heures-de-tf1/1

                                                                                                                  Pour ceux qui croient encore que le journal télé reflète la réalité, je vous laisse méditer la dessus. Soyez critique.

                                                                                                                  Répondre



                                                                                                                  • MarcC

                                                                                                                    6 Jan 2013 à 23:01

                                                                                                                    Salut à tous ! Merci à toi Olivier de m’avoir fait découvrir le site TED. Je n’ai pris le temps de regarder que 2 vidéos mais j’y penses depuis 3 jours…les sites Futura Science et Kurzweil Al sont un peu plus costaud mais encore merci. Que penses-tu de Pearltrees ? J’ai vu que tu y apparaît ?? En tout cas, Continue Olivier et laisse parler les “intellectualiseurs”…

                                                                                                                    Répondre



                                                                                                                    • vero

                                                                                                                      7 Jan 2013 à 14:47

                                                                                                                      La diète médiatique et tri de l’info, je la fais depuis pas mal de temps en fait: je n’ai pas de TV et j’écoute de podcast…c’est pas mal. Surtout lorsqu’on est ultra sensible.
                                                                                                                      Je fais pareil pour ce qui est famille et parfois amis ( et oui, ce sont des pollueurs de moral aussi!) en fait je les écoute que lorsque je suis apte à le faire ou à avoir assez de recul pour que ça ne m’affecte.
                                                                                                                      Mais cette méthode ne chassent pas les maux pour autant et lorsqu’on ne peut “fuir” son devoir, affronter les maux est extrêmement pesant.Concernant pour cette dernière phrase pas sûre que certains comprennent mais peut importe.
                                                                                                                      merci quant même Olivier pour cet article sur cette méthode que je pratique sans plus vraiment m’en rendre compte car c’est mon quotidien.

                                                                                                                      Répondre



                                                                                                                      • hocco

                                                                                                                        16 Jan 2013 à 00:33

                                                                                                                        “et lorsqu’on ne peut « fuir » son devoir, affronter les maux est extrêmement pesant.Concernant pour cette dernière phrase pas sûre que certains comprennent mais peut importe.”
                                                                                                                        Je comprends tout à fait (par expérience analogue probable) ce que tu exprimes. La philosophie (stoïcienne notamment) m’aide beaucoup à accepter sereinement ce qui ne dépend pas de moi et pour lequel je ne peux rien (cela n’enlève rien à mon indignation) et à faire le maximum dès que je sens que je peux agir avec efficacité (même si celle-ci est modeste).
                                                                                                                        Bon courage.

                                                                                                                        Répondre



                                                                                                                      • Olivier Roland (Auteur)

                                                                                                                        7 Jan 2013 à 19:40

                                                                                                                        Merci pour tous vos (nombreux) commentaires, j’espère aussi que au-delà des réactions, cet article aura donné envie à certains d’entre vous de tester pendant 7 petits jours cette diète médiatique, car c’est le but premier de ma démarche 🙂

                                                                                                                        Répondre


                                                                                                                        • Rodolphe

                                                                                                                          9 Jan 2013 à 07:35

                                                                                                                          Bonjour,

                                                                                                                          Pour l’avoir pratiquee, la diete d’information apporte tres vite une sensation de liberte… Et une sensation moins positive de deconnexion avec une certaine partie du fonctionnement de notre monde.

                                                                                                                          De fait voila le systeme que j’applique : j’ai certaines lectures scientifique et economique que je sais m’interesser et donc je les stock et les depile lorsque j’ai envie de m’informer et le temps de m’y consacrer. Cela peut etre des mois apres, et ca n’est pas genant car il s’agit d’analyses de fonds et pas de “breves” informations du moment.

                                                                                                                          En parallele je suis abonne a un quotidien, mais en abonnement numerique. Chaque matin, cela me prends cinq minutes de faire defiler les 40 pages, en ne lisant que les titres, et potentiellement je choisit ou non de lire un article. Plus d’un matin sur deux je n’en lis aucun.
                                                                                                                          Je n’ai pas de television, et n’ecoute pas la radio.

                                                                                                                          Je combine ainsi la sensation de liberte, sans la sensation de deconnexion. Je precise que j’ai un travail dans lequel je ne peux pas me permettre cette deconnexion.

                                                                                                                          Rodolphe

                                                                                                                          Répondre



                                                                                                                          • Danielle

                                                                                                                            14 Jan 2013 à 10:17

                                                                                                                            Bonjour Olivier

                                                                                                                            Tres interessant ce que tu ecris mais cela depend dans quel pays tu vis! En effet, dans les pays ”
                                                                                                                            en paix”, tu peux te passer d’informations et ecouter seulement ce qui est interessant, intellectuel etc…
                                                                                                                            Moi, j’habite Israel et comme tout le peuple, nous sommes colles a la radio etc… En effet, il faut savoir ou nous pouvons rouler sans crainte de se faire canarder, ou il y a des incidents, ou ne pas aller, ce qui se passe dans le pays, si c’est calme ou pas etc…
                                                                                                                            Ce que tu dis est peut etre acceptable en theorie mais a nouveau, cela depend de la situation geographique. Evidemment, il est plus interessant d’ecouter une conference d’Anthony Robins que d’entendre des pubs sur des nouveaux shampoings et maquillages etc… .
                                                                                                                            En tout cas, moi, je ne pourrais pas me passer d’informations

                                                                                                                            Répondre



                                                                                                                            • hocco

                                                                                                                              16 Jan 2013 à 00:24

                                                                                                                              Mes huit jours de diète médiatique se sont achevés hier soir… et je la poursuis ! Avec, en prévision, quelques petits aménagements à mettre en place la semaine prochaine pour en faire un régime au long cours.
                                                                                                                              Merci beaucoup Olivier pour ce défi.

                                                                                                                              Voici donc un résumé de mon témoignage (je reprends les 4 points du plan d’Olivier).

                                                                                                                              Ce que je fais
                                                                                                                              1- J’ai arrêté de consulter toutes les sources d’informations généralistes : exit mon rite conditionné aux informations de France culture à 12 h 30 et 18 h, mes occasionnelles écoutes de France info, mes rares consultations de Google actualités, et même aussi la consultation des médias pour lesquels je paie un abonnement – Le Monde, Médiapart (le problème de JT ne se pose pas pour moi qui n’ai jamais eu de télévision).

                                                                                                                              2- Lorsque arrivent mes deux horaires addicifs, mon nouveau réflexe d’abstention surgit sans difficulté. Sourire de satisfaction. Sentiment de liberté. Et je suis plus présent à mes tâches du moment. Je gagne alors du temps pour penser, pour écouter des podcasts radiophoniques mis en réserve (Sur les épaules de Darwin, Continent sciences, Les racines du ciel…) ou simplement pour mieux faire ce que j’ai à faire. Expérience sympathique aussi en voiture : je déserte France culture lors des points infos pour écouter avec un plaisir retrouvé Radio classique (que je suspens au moindre flash d’informations généralistes). Comme citoyen participant, je peux davantage pétitionner ou envoyer des courriels aux décideurs(euses) concerné(e)s, en matière de droits des enfants, et des personnes plus généralement (RESF, LDH, Amnesty international, MRAP, Avaaz, Cyberacteurs…), notamment. Informations négatives certes mais dans des domaines précis, et que je choisis, en espérant contribuer à les transformer en positives (et ça n’arrive pas si rarement que beaucoup de personnes ne le croient… sans l’avoir expérimenté).
                                                                                                                              Chanter, ça je n’ai pas fait, Olivier.

                                                                                                                              3- Pas concerné puisque pas du tout sceptique à l’égard de cette diète dans laquelle j’ai foncé en toute confiance. J’aime expérimenter, surtout si ça permet de revisiter des habitudes : quel sens ont-elles pour moi ?
                                                                                                                              Par ailleurs, l’invitation d’Olivier à parler de ce qu’on a réellement testé et non ce qu’on en pense me plaît tout particulièrement. J’ai fait mienne depuis 45 ans la devise du pacifiste suisse Pierrre Ceresole, fondateur du Service civil international : « Pas de paroles, des actes ! ».
                                                                                                                              Cela dit, cette première étape m’aura permis de constater que j’étais dans l’esprit et la pratique de cette diète depuis toujours (et d’autres diètes, d’ailleurs), mais aussi de m’apercevoir que (et comment) je pouvais améliorer les choses (cf. 3.5).
                                                                                                                              J’ajoute que cette expérience s’intègre au parcours Vie positive que je suis (merci Vincent Delourmel → http://les-secrets.com/ qui m’a fait découvrir, entre autres, l’étonnant Yves Richez et le site TED).

                                                                                                                              3.5- Ma lecture du Monde interactif et de Médiapart était déjà très sélective ; elle reprendra la semaine prochaine mais de manière encore plus sélective. Quand je le pourrai, j’expérimenterai la proposition d’Olivier de suivre les découvertes scientifiques sur Futura sciences (que je ne connais que par ses forums) et, à petite dose sur Kuzweil accelerating intelligence (anglais oblige… au moins au début).
                                                                                                                              Mais je n’envisage pas de renoncer totalement aux nouvelles négatives. Ce que je veux chasser c’est l’information que je n’ai pas sollicitée. D’où l’idée de rechercher du côté des hebdomadaires ou mensuels comme le Monde diplomatique de quoi sélectionner ce dont j’ai besoin pour penser et agir.

                                                                                                                              Un souhait : que mon témoignage contribue à aider celles et ceux qui sont presque prêt(e)s à faire le pas… de le faire.

                                                                                                                              Répondre



                                                                                                                              • Dominique

                                                                                                                                16 Jan 2013 à 11:35

                                                                                                                                Hé ben ça c’est un programme mis en oeuvre et respecter comme Olivier doit aimer… J’avoue que pour avoir expérimenté il y a bien longtemps et pendant de nombreuses périodes, je ne l’ai pas fait cette fois. Mais lorsqu’arrive une plage info à la radio (moi c’est Europe 1… 😉 ), ou bien quand certains mails viennent de quotidiens anciennement papiers, je ne me coupe pas de l’info forcément mais me vient à l’esprit l’article d’Olivier et alors me vient le réflexe de me demander : est ce que j’en ai envie, est ce que j’en ai besoin. Et, parfois oui, parfois (souvent) non…
                                                                                                                                Je m’aperçois aussi que dans ma vie j’ai eu besoin de ces infos (assez rarement à vrai dire), besoin de les écouter, alors qu’à d’autres moments, je me sens au contraire très fier de ne pas connaitre les catastrophes, les guerres et autres mauvaises nouvelles du monde en face d’amis qui eux non pas consciences de ce que tout ça représente… J’en suis fier parce que j’ai l’impression d’être un extra-terrestre et j’aime l’idée de ne pas être comme tout le monde depuis…43 ans.. .

                                                                                                                                Répondre



                                                                                                                                • hocco

                                                                                                                                  16 Jan 2013 à 20:42

                                                                                                                                  J’aime bien ton approche, Dominique (est-ce que j’en ai envie, est-ce que j’en ai besoin ?). C’est probablement vers ça que je m’orienterai au long cours en accentuant ma pratique des 3 tamis de Socrate.
                                                                                                                                  Par rapport à mon témoignage, j’ajoute que je suis en train de me désabonner des diverses sources d’informations généralistes et de certaines spécialisées, après avoir vu la réalité en face : la plupart du temps je classais dans un dossier “plus tard”,… rarement consulté, évidemment !

                                                                                                                                  Répondre



                                                                                                                                • Olivier Roland (Auteur)

                                                                                                                                  16 Jan 2013 à 18:48

                                                                                                                                  Génial Hocco, merci d’avoir joué le jeu et d’avoir vraiment expérimenté mon petit test. Je suis heureux qu’il t’ait apporté quelque chose et que tu continues cette diète médiatique 🙂 .

                                                                                                                                  Comme je le disais dans mon email, je pense que la majorité des lecteurs de ce blog, aussi intelligents soient-ils, auront soit lu l’article puis seront passé à autre chose, soit passé du temps à donner leur avis… sans avoir testé.

                                                                                                                                  Ce qui est le comble puisque pour une fois ce test ne demande pas de temps : il en fait gagner instantanément ! Il suffit juste de résister un peu à son addiction aux médias, qui pour la majorité d’entre nous n’est quand même pas si forte.

                                                                                                                                  J’espère que d’autres nous feront part de leur propre expérience de 7 jours ici 🙂 .

                                                                                                                                  Répondre


                                                                                                                                  • hocco

                                                                                                                                    16 Jan 2013 à 20:32

                                                                                                                                    Merci pour ta réaction, Olivier.
                                                                                                                                    J’avoue être étonné de constater que les témoignages d’une réelle expérience de 7 jours soient réduits à peau de chagrin. Peut-être faut-il en conclure que les autres personnes qui ont vraiment joué le jeu n’ont pas osé s’exprimer… 😉

                                                                                                                                    Répondre



                                                                                                                                • Tim

                                                                                                                                  18 Jan 2013 à 17:33

                                                                                                                                  Salut,

                                                                                                                                  Merci pour ce bel article polémique.
                                                                                                                                  Pour ma part, je n’ai jamais suivit l’actualité.
                                                                                                                                  Ces 4 dernière année il n’est peut être arrivé de regarder 6 ou 7 fois les infos mais c’est clair que ça n’apporte rien de positif…

                                                                                                                                  Tim

                                                                                                                                  Répondre



                                                                                                                                  • Pascal

                                                                                                                                    27 Jan 2013 à 16:19

                                                                                                                                    Cela fait trois ans que je suis cette diète! Depuis j’ai créé deux entreprises, je lis plus, ma culture générale a triplé sinon plus!
                                                                                                                                    Cet article me conforte dans l’idée que je suis le droit chemin! Merci de cette analyse claire et probatrice!
                                                                                                                                    Pascal

                                                                                                                                    Répondre



                                                                                                                                    • isi

                                                                                                                                      7 Fév 2013 à 18:27

                                                                                                                                      bonjour olivier, une fois de plus, je suis absolument d accord, je suis deja à la diete, une fois je m étais amuse à compter le nbre de bonne et mauvaise nouvelle dans un jt, il n ais pas rare de n’y trouver aucune nouvelle, j ai pour ma part “et rire au moins une fois ds la journée ; changée de radio, RIRE ET CHANSON c est terrible pour être de bonne humeur: dans tes affirmations de plus , beaucoup de personnes se laissent embarquer ds le pessimisme, exemple, je milite pour la cause animale et annonce fierement les bonnes nouvelles du mois , de l année ensuite, il ne est pas rare d entendre les gens retorquer ” oui, mais(ce fameux mais) pour combien de bataille alors que la guerre fait rage, ouh!!!, j ai donc repondu, quand il y a de bonne nouvelle “IL FAUT LES ANNONCEr JUSTEMENT” et repartir du bon pied de nouvelle energie, bon dieu, positivez…. donc je suis entierement d accord sur ton article et même si c est en anglais , je vais minscrire sur le site des nouvelles technologie, decouverte, c est genial, et point de vue culture ca m ameliorera mon english!!!!!

                                                                                                                                      Répondre



                                                                                                                                      • isi

                                                                                                                                        7 Fév 2013 à 18:29

                                                                                                                                        j oublie a dans 7 jours, apres l accentuation de l info positive !

                                                                                                                                        Répondre



                                                                                                                                        • hocco

                                                                                                                                          27 Fév 2013 à 16:42

                                                                                                                                          Bonjour Olivier, et toutes & tous,

                                                                                                                                          Le 16 janvier, j’ai fait un petit compte rendu de mes 8 (premiers) jours de cette géniale diète médiatique.
                                                                                                                                          Avec le recul et un sérieux bond dans mon passé, je retrouve des similitudes étonnantes avec les bienfaits “collatéraux” de mon jeûne de 8 jours (tiens, huit jours aussi…), il y a plus de 40 ans, alors que je visais seulement à commémorer à ma manière le centenaire de la naissance de Gandhi, déclenchant une chaîne de jeûnes entre quelques personnes qui, par relais, dura toute une année.
                                                                                                                                          Même sentiment, donc, de libération mentale, d’ouverture de l’esprit, de disponibilité accrue aux opportunités, de temps retrouvé, d’habitudes salutairement bousculées…
                                                                                                                                          C’est dire que vous avez eu une belle intuition, Olivier, en prenant la métaphore de la diète alimentaire. En réfléchissant d’ailleurs, on s’aperçoit combien est pertinent le rapprochement. Il y a cependant une différence. On sait en effet ce qu’il arrive pour l’estomac, parce que les effets de la saturation en nourritures inadaptées sont spectaculaires… En revanche, bien discrètes sont les réactions d’un cerveau encombré de matériaux qu’il est dans l’incapacité de traiter et qui continue à engranger en vrac des faits négatifs qu’il est impossible de transformer positivement par l’action. Cela peut alors conduire à un endurcissement propice à l’individualisme ambiant ou à des pathologies qui s’installent à bas bruit et s’enkystent de manière délétère dans la personnalité.
                                                                                                                                          Oui Olivier, la diète médiatique généraliste “tout-venant” constitue un authentique principe de santé.

                                                                                                                                          Vous ne serez donc pas surpris d’apprendre que j’en suis à mon 50e jour et que j’en suis très heureux.

                                                                                                                                          J’ai juste allégé en écoutant à l’occasion le “rappel des titres” sur France culture à 19 h. Ces 3 à 4 minutes sont bien suffisantes pour que j’oriente si besoin (rare) une recherche de complément sur la Toile et sans papillonner. Je dégage ainsi beaucoup de temps qui, outre ce que propose Olivier et ce que j’ai déjà mentionné, me permet de me consacrer aux articles de fond dans les champs qui m’intéressent.
                                                                                                                                          Encore merci Olivier et avec l’espoir que, parmi celles et ceux qui seront allé-es au bout de mon message, beaucoup se décideront à faire le “petit test”, si elles/ils ne l’ont pas encore fait.

                                                                                                                                          Répondre



                                                                                                                                          • mavraievie.com » Blog Archive » Et si vous mettiez à la diète…

                                                                                                                                            3 Mar 2013 à 13:00

                                                                                                                                            […] • enfin, vous pouvez faire comme Olivier Rolland : vous mettre à la diète médiatique ! Mode d’emploi ici. Mais en résumé : supprimez de votre vie toute source d’information qui vous tire vers le […]

                                                                                                                                            Répondre




                                                                                                                                            • […] avez peut-être entendu parler de la diète médiatique, cette habitude qui consiste à ne plus se soucier du bruit ambiant colporté par les médias. Vous […]

                                                                                                                                              Répondre



                                                                                                                                              • Sophie

                                                                                                                                                22 Mar 2013 à 15:40

                                                                                                                                                Aaah… j’adore ton article et je viens de transférer le lien à mon mari car il ne sait pas vivre sans télévision et surtout sans “informations” qui pour la plupart n’en sont pas vraiment, je te l’accorde à 200%.
                                                                                                                                                Moi, la semaine dernière, je lui ai proposé 2 soirs par semaine sans TV, il a répondu : “que va-t-on faire ?” et j’ai dit “écouter de la musique, lire, parler ou faire l’amour…” La dernière proposition a eu l’air de l’intéresser…
                                                                                                                                                Bon, j’ai zappé de lui rappeler ma proposition cette semaine et la TV est restée allumée : il va falloir que je prenne le taureau par les cornes.
                                                                                                                                                En tout cas, bravo et merci pour cet article.

                                                                                                                                                Répondre



                                                                                                                                                • Olivier Roland (Auteur)

                                                                                                                                                  19 Août 2013 à 17:21

                                                                                                                                                  Plus de six mois après la publication qui vous incitait à tester plutôt que d’émettre une opinion avant de tester, j’aimerai savoir : qui parmi vous à part hocco à fait le test tout simple d’une semaine que je propose ? 🙂

                                                                                                                                                  Je publierai bientôt un récap de ce test.

                                                                                                                                                  Répondre



                                                                                                                                                  • […] ma diète médiatique certaines infos ne m’échappent pas, notamment celles que l’on m’envoie ou que ceux que je […]

                                                                                                                                                    Répondre



                                                                                                                                                    • Diallo

                                                                                                                                                      7 Fév 2016 à 14:01

                                                                                                                                                      Diete mediatique??? pourquoi pas??
                                                                                                                                                      je devrais vraiment essayer, parce que je pense que les medias me prend beaucoup de temp.

                                                                                                                                                      Répondre




                                                                                                                                                      • […] appliqué la diète médiatique de Tim Ferris et ce qu’elle m’a apporté dans l’article 3,5 techniques simples pour moins de bêtises et plus d’intelligence avec la diète médiatique. Une telle diète est également excellente pour éviter de se laisser influencer par le pessimisme […]

                                                                                                                                                        Répondre









                                                                                                                                                        Les commentaires postés avec une adresse email non valide ne seront pas publiés

                                                                                                                                                        Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.