Une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie.

La règle des 5 secondes

la règle des 5 secondes Mel Robbins

Résumé de « La règle des 5 secondes » de Mel Robbins : ce livre partage une méthode simple mais puissante pour combattre la procrastination, prendre des décisions courageuses et transformer radicalement sa vie en seulement cinq secondes.

Par Mel Robbins, 2019 (édition francophone), 289 pages.

Titre original : « The 5 seconds rule – Transform Your Life, Work, and Confidence with Everyday Courage« , 2017 (édition anglophone)

Table des matières

Chronique et résumé de « La règle des 5 secondes » de Mel Robbins

PARTIE 1 – La règle des 5 secondes

Chapitre 1 – 5 secondes pour changer votre vie

1.1 – Une simple décision peut tout changer

Dans les premières pages du livre « La règle des 5 secondes« , l’auteure, Mel Robbins, nous explique pourquoi et comment une méthode simple mais puissante qu’elle a elle-même développée est capable de radicalement transformer notre vie.

Cette méthode, appelée la « règle des 5 secondes« , repose sur une idée fondamentale et scientifique, affirme-t-elle : nous possédons tous le pouvoir de changer notre vie en seulement cinq secondes, par une simple prise de décision.

« Quand vous commencerez à utiliser la règle pour sortir de vous-même et vous projeter dans l’action, vous serez effectivement stupéfait par le naturel avec lequel vous prendrez en cinq secondes des décisions qui changeront votre vie tout entière.« 

1.2 – L’impact de la règle des 5 secondes chez Mel Robbins et son audience

Mel Robbins nous raconte comment elle a découvert cette règle à un moment critique de sa vie, alors qu’elle était submergée par des problèmes personnels et professionnels.

En appliquant cette règle, elle a non seulement réussi à surmonter ses défis, mais aussi à complètement transformer sa vie. Elle est passée d’une personne en proie à la procrastination et au doute à une entrepreneuse accomplie, conférencière demandée et figure médiatique reconnue.

L’auteure nous décrit ensuite la règle des 5 secondes comme ultra facile à appliquer : en gros, dès qu’une idée ou une action vous vient à l’esprit, comptez à rebours de 5 à 1 et passez à l’action, explique-t-elle.

« J’ai commencé à suivre cette règle il y a sept ans. J’ai eu d’abord l’impression que je faisais quelque chose d’idiot, mais j’ai peu à peu pris conscience que j’avais découvert une technique cognitive d’une grande puissance qui était en train de bouleverser ma vie, mon travail et la perception que j’avais de moi-même.« 

Cette méthode, continue-t-elle, permet de surmonter l’hésitation, la peur et la procrastination. Elle pousse à l’action, à la prise de décision et au courage quotidien.

À travers le partage de nombreux témoignages, nous découvrons, dans la suite de ce premier chapitre, comment des personnes du monde entier ont utilisé la règle des 5 secondes pour réaliser des changements majeurs dans leur vie, qu’il s’agisse de combattre une addiction, changer de relations, contrôler ses émotions, améliorer sa productivité, lancer une entreprise ou encore surmonter une dépression.

1.3 –  La règle des 5 secondes : un outil pour réveiller notre courage et notre plein potentiel

Finalement, pour Mel Robbins, la règle des 5 secondes est un outil puissant pour activer le courage et le potentiel qui sommeille en chacun de nous : 

« Il faut du courage pour vivre. Et c’est précisément ce que mon approche vous aidera à découvrir : le courage de vivre, mais aussi et surtout de tirer le meilleur de vous-même. […] La règle des cinq secondes ne se contentera pas d’être votre réveil-matin, comme elle l’a été pour moi un jour. Elle réveillera votre être tout entier ; elle révélera le génie, le chef, l’athlète, l’artiste et l’inventeur qui est en vous.« 

Pour l’auteur, au coeur de cette règle, la décision en 5 secondes fut une vraie révélation :

« Plus j’applique la règle des cinq secondes, plus je me rends compte que c’était le fait même de prendre de petites décisions à longueur de journée qui m’empêchait d’agir. […] Mon instinct me poussait à agir, mais je l’étouffais par mes doutes, mes fausses raisons, mes craintes et mes peurs. J’étais le problème alors que, durant ces mêmes cinq secondes, j’aurais pu devenir la solution. Le secret du changement était et avait toujours été à ma portée : la décision en cinq secondes.« 

Chapitre 2 – Comment Mel Robbins a découvert la règle des 5 secondes

la règle des 5 secondes pour changer de vie

Avant de nous présenter les divers moyens d’appliquer sa règle des 5 secondes, Mel Robbins revient sur son parcours personnel et professionnel.

2.1 – Rien ne va, et tout empire

Nous sommes en 2009, date à laquelle tout a commencé pour elle.

Cette année-là, l’auteure a 41 ans. Elle est submergée par des problèmes financiers, professionnels et conjugaux.

Aussi, chaque matin, elle se sent paralysée par l’angoisse et la peur de la journée à venir. Elle a du mal à se lever, reporte tous les matins l’alarme de son réveil et n’arrive pas à gérer le départ de ses enfants à l’école.

Sa carrière est au point mort.

Mel Robbins raconte son parcours professionnel, marqué par de nombreux changements : elle a, en effet, exercé diverses fonctions dans le droit, dans le secteur de la technologie, puis elle a monté une entreprise de coaching avant de se lancer dans les médias. Malgré une opportunité prometteuse à la télévision, elle s’est finalement retrouvée sans emploi par concours de circonstances.

Parallèlement, le restaurant de son mari Chris connait, lui aussi, des difficultés. Cette situation ne fait qu’aggraver leur situation financière et familiale. L’auteure commence à boire excessivement. Elle est jalouse des autres qui réussissent et pleine de ressentiment.

Le pire dans tout cela, c’est qu’elle sait exactement qu’elle doit changer et comment le faire, mais elle se sent incapable de prendre des mesures, même simples.

2.2 – Le début d’un changement

Un soir, de façon aussi inattendue qu’inespérée, quelque chose se passe : une publicité à la télévision montrant un lancement de fusée inspire la jeune femme.

À ce moment précis, elle vit une prise de conscience. Elle décide d’adopter une approche similaire à la fusée pour se lever le matin : utiliser un compte à rebours de 5 à 1 pour se propulser hors du lit avant de pouvoir y réfléchir.

Cette simple action marque le début d’un changement dans sa vie, déclare-t-elle. Changement qui lui donnera l’élan nécessaire pour affronter tous ses défis. Car l’auteure, dit-elle, comprend, à ce moment-là, l‘importance d’agir sur ses instincts avant que le cerveau n’intervienne pour la dissuader.

Chapitre 3 – Qu’attendre de la règle des 5 secondes

passer à l'action procrastination
3.1 – Surmonter l’hésitation et passer à l’action

Après avoir découvert la règle des 5 secondes, l’auteure se rend compte de sa surprenante efficacité !

Elle nous explique, en effet, que compter à rebours de 5 à 1 interrompt la pensée par défaut et active le cortex préfrontal, ce qui favorise l’action intentionnelle. Elle commence donc à utiliser cette règle dans diverses situations, du lever matinal à la prise de décisions importantes.

Au fil du temps, la jeune femme observe que l’hésitation, même brève, peut empêcher l’action. Et que la règle des 5 secondes permet de surmonter cette hésitation et de passer à l’action.

Elle constate, dans cette partie du livre, combien cette règle a finalement réussi à transformer sa vie comme celle de nombreuses autres personnes. Soit en les aidant à prendre des décisions importantes (comme entamer un divorce, changer d’emploi ou améliorer leur santé), soit en les poussant à opérer de petits changements qui ont eu un impact significatif sur leur vie.

3.2 – L’art de prendre le contrôle avec la règle des 5 secondes

Julian Rotter, un psychologue renommé, a étudié le concept du « lieu de maîtrise« .

Ses travaux nous ont fait comprendre qu’une croyance forte en notre capacité à influencer notre destin nous rend non seulement plus heureux, mais aussi plus efficaces dans ce que nous entreprenons.

C’est là, note l’auteure, que la règle des 5 secondes entre en jeu : elle agit comme un catalyseur, renforçant cette conviction que nous sommes aux commandes de notre vie.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la motivation n’est pas toujours notre alliée. Parfois, nous l’attendons pour agir et cela devient contre-productif. Mais la règle des 5 secondes, elle, est intransigeante. Elle nous incite à l’action, ici et maintenant, renforçant ainsi notre confiance et notre sentiment de maîtrise.

3.3 – Des témoignages du monde entier

À la fin de ce chapitre, l’auteure revient sur sa conférence TED pendant laquelle elle a présenté la règle des 5 secondes au grand public. Elle confie avoir suscité un enthousiasme mondial et avoir vu affluer, par la suite, des témoignages des quatre coins du globe, tous relatant l’impact profondément positif de cette règle sur leur vie.

Intriguée par cet engouement, l’auteure s’est alors plongée dans une recherche approfondie, cherchant à déchiffrer le secret de l’efficacité de cette règle.

Chapitre 4 – Pourquoi la règle marche

comment ne plus hésiter

Dans le quatrième chapitre de son livre, Mel Robbins nous présente les principes de base de la règle des 5 secondes.

Ainsi, la règle des 5 secondes :

  • Se présente comme un « outil de métacognition » capable de provoquer un changement de comportement immédiat et durable.

« La  métacognition  est  la  capacité  de  comprendre  ses  propres mécanismes mentaux. Dans le cas précis de la règle, il s’agit d’une technique qui permet de devancer le fonctionnement du cerveau et de laisser le champ libre à la réalisation de nos objectifs profonds.« 

Autrement dit, la règle des 5 secondes permet de devancer notre cerveau, pour faciliter la réalisation de nos objectifs.

  • Tire son nom d’un décompte similaire au lancement d’une fusée. Pour l’utiliser, il suffit de compter intérieurement de 5 à 1 chaque fois que l’on hésite à agir. Ce décompte aide à se concentrer sur l’objectif et à éloigner les distractions mentales. Une fois le chiffre 1 atteint, il faut agir. L’auteure souligne que le délai de cinq secondes peut être adapté selon les besoins individuels.
  • Permet de déjouer le mécanisme de protection déclenchée par nos hésitations : Mel Robbins explique, en effet, que l’hésitation est un signal de stress pour le cerveau, qui provoque un mécanisme de protection conduisant à l’inaction.
  • Est un outil pratique simple : cela le rend efficace face aux ruses du cerveau qui résistent au changement. Pour cela, la règle des 5 secondes s’appuie sur plusieurs principes psychologiques qui aident à agir malgré les hésitations.
  • Peut être utilisée pour gagner en courage, contrôler notre esprit, modifier notre comportement durablement. Elle permet de remplacer les mauvaises habitudes par de nouvelles, plus constructives.
Les lecteurs de cet article ont également lu :  Vidéo : Comment lire sans lire

PARTIE 2 – Le pouvoir du courage

courage vs peur

Chapitre 5 – Le courage au quotidien

Le chapitre 5 met en lumière l’importance du courage dans les actions quotidiennes et comment la règle des 5 secondes peut être un catalyseur pour activer ce courage inné en chacun de nous.

5.1 – Le courage au quotidien

Le courage ne se manifeste pas uniquement dans les grands actes héroïques qui marquent l’Histoire, commence l’auteure. Il se trouve aussi dans les petites actions quotidiennes, comme se lever du lit ou affronter une situation difficile.

Rosa Parks, par exemple, a déclenché un mouvement majeur des droits civiques par un simple acte de refus dans un bus. Elle n’avait pas planifié son geste ; elle a simplement agi selon son instinct.

Eh bien, selon Mel Robbins, la règle des 5 secondes est un outil puissant pour activer ce courage. Celui dont nous avons besoin pour ces petites choses du quotidien.

5.2 – Des histoires qui montrent le pouvoir transformateur du courage

L’auteure mentionne plusieurs exemples de personnes qui lui ont fait part du courage qu’ils ont ressenti en appliquant la règle des 5 secondes et des conséquences positives que ce changement a engendré dans leur vie.

Ainsi, la règle a aidé José à demander une augmentation, Bryce à écrire un livre de cuisine à seulement 15 ans, Martin à reprendre ses études après une longue interruption, et bien d’autres à surmonter leurs peurs et à agir.

Pour Mel Robbins, ces histoires nous montrent aussi à quel point le courage provient de l’intérieur. Et qu’il permet souvent de prendre des décisions rapides qui peuvent transformer une vie.

« Il m’est apparu clairement que, dans toute décision, il y avait cinq secondes de courage qui transformaient une existence tout entière« , confie l’auteure.

5.3 – Suivons cette petite « poussée » intérieure

Rosa Parks et Martin Luther King sont des exemples de personnes qui ont écouté cette « intuition » intérieure. Ils n’étaient pas nécessairement prédestinés à devenir des héros ; ils ont simplement écouté leur cœur et agi en conséquence.

« Votre cœur parle et vous l’écoutez. Le cœur fait taire vos pensées et vous dit quoi faire. L’héroïsme n’est pas un trait de caractère ; il est en nous, mais nous ne le percevons pas toujours. Aux dires de ses proches, Rosa Parks était une femme timide et réservée. Et on sait que Martin Luther King se débattait avec ses peurs et ses doutes dans la tourmente du mouvement des droits civiques.« 

De la même manière que Rosa Park et Martin Luther King, chacun d’entre nous peut puiser dans ce courage inné pour transformer sa vie. Que ce soit pour changer de carrière, améliorer une relation ou surmonter une peur, le courage est toujours à portée de main. Il suffit d’une petite « poussée intérieure » (selon les termes du livre) pour l’activer.

Dans une interview, Rosa Parks explique qu’elle avait « atteint le point de non-retour » auquel l’avait poussée le système de discrimination qu’elle subissait. Mais :

« En réalité, ce n’était pas le système de discrimination qui l’avait poussée à agir ainsi à ce moment unique de sa vie. Elle était mue par une force bien plus importante : elle-même. C’est cela, le courage. Une poussée intérieure. C’est l’impulsion que nous nous donnons quand nous nous révoltons, que nous nous exprimons, que nous nous affichons ou que nous affrontons la peur, l’épreuve et l’incertitude. Oubliez les héros de l’Histoire, du commerce, de l’art et de la musique, et ne supposez pas qu’ils soient différents de vous. Ils ne le sont pas.« 

5.4 – Le courage réside en chacun de nous

Donc, en fin de compte, termine l’auteure, ce véritable pouvoir se tapit en chacun de nous. Et, en écoutant notre instinct et en agissant avec courage, nous avons peut-être la possibilité de changer le monde autour de nous, mais surtout la certitude de transformer notre propre vie.

« Rosa Parks dit qu’elle n’aurait jamais pensé avoir le tempérament nécessaire pour agir comme elle l’a fait. Peut-être que vous n’imaginez pas vous-même de quelles actions vous êtes capable dans votre vie personnelle et professionnelle. Son exemple montre que nous pouvons tous puiser en nous le courage nécessaire pour sortir de notre carapace quand les circonstances nous appellent à le faire. […] En suivant votre poussée intérieure, vous ne changerez peut-être pas le monde, vous ne déclencherez peut-être pas un mouvement de droits civiques, mais vous changerez quelque chose de tout aussi important : vous-même.« 

Chapitre 6 – Qu’est-ce que vous attendez

pourquoi attendre demain

Le chapitre 6 souligne à quel point il est primordial de saisir « l’opportunité », « l’instant » et d’agir malgré les peurs et doutes qui nous entravent. Pour illustrer ses propos, Mel Robbins s’appuie sur des exemples concrets, des figures historiques et souhaite ainsi montrer la puissance transformatrice de la règle des 5 secondes.

6.1 – Saisir l’opportunité

L’auteur nous plonge alors directement dans une scène où Tom, en pleine célébration professionnelle, est captivé par une femme au bar. Malgré son envie de l’approcher, l’incertitude le retient. Il se demande : « Pourquoi s’intéresserait-elle à un homme avec deux enfants ? » L’horloge tourne, et il a seulement cinq secondes pour agir.

6.2 – L’importance de l’instant présent

Mel Robbins insiste alors sur le fait que chaque moment d’hésitation peut être un tournant décisif. En un clin d’œil, nous pouvons changer la perception que les autres ont de nous, illuminer la journée de quelqu’un ou même bouleverser notre propre existence.

Pour l’auteure, attendre le « moment parfait » est une illusion. L’action doit être guidée par le cœur.

6.3 – Combattre la peur

Beaucoup d’entre nous sont paralysés par diverses peurs : le rejet, l’échec, le ridicule. Ces peurs nous empêchent d’agir, même quand nous sommes convaincu de la pertinence de nos actions.

L’auteur raconte l’histoire touchante de sa fille Kendall, chanteuse douée, hésitant à auditionner à cause de la peur du rejet. Mais, qu’arriverait-il si elle se trompait ? Si ses craintes étaient infondées ? Et si elle brillait ? questionne l’auteure.

6.4 – Des figures inspirantes

Des personnalités comme Michel-Ange, Steve Jobs, Martin Luther King et Rosa Parks ont tous eu leurs moments de doute. Pourtant, ils ont transcendé leurs peurs. Ils n’ont pas attendu le « bon moment », ni d’être « prêts ». Ils ont simplement saisi l’opportunité, nous fait remarquer Mel Robbins.

De même, pour l’auteure, nous ne devons pas attendre l’approbation des autres. Si une idée ou un rêve nous anime, fonçons ! Là encore, des artistes tels qu’E. L. James et Ed Sheeran n’ont pas attendu une reconnaissance extérieure pour devenir célèbre. Ils ont osé prendre des initiatives.

6.5 – Choisir de dépasser ses peurs et passer à l’action

Le chapitre clôt sur Tom, face à son choix. Va-t-il oser ? Mais qu’importe l’issue, lance Mel Robbins. L’essentiel est qu’il ait choisi de vivre intensément.

Tout comme lui, nous devrions tous embrasser la règle des 5 secondes pour surmonter nos peurs et passer à l’action. Après tout, la vie est faite de paris. Et pour remporter la mise, il faut parfois prendre des risques audacieux.

Chapitre 7 – Un sentiment de pouvoir intense

pouvoir de la confiance en soi

Dans ce chapitre, Mel Robbins partage comment la règle des 5 secondes peut transformer nos émotions paralysantes en une confiance en soi audacieuse et dynamique.

7.1 – L’audace de Christine

Le chapitre démarre par l’histoire de Christine.

Lors d’une réunion stratégique au Texas, la jeune professionnelle a une étincelle : pourquoi ne pas utiliser un filtre géolocalisé Snapchat pour capter l’attention des employés d’un client potentiel ?

Mais l’angoisse la saisit. Partagera-t-elle cette idée innovante ou la gardera-t-elle pour elle, par peur du jugement ? Grâce à la « règle des 5 secondes », elle surmonte ses appréhensions et prend la parole.

7.2 – La règle des 5 secondes comme bouclier face au poids de nos émotions

L’auteure nous rappelle ici que nos émotions influencent grandement nos choix. Souvent, elles nous empêchent d’agir selon notre logique ou nos objectifs.

Le neuroscientifique António Damásio a même révélé que 95 % de nos décisions sont guidées par elles. C’est pour cela que, sans émotions, nous serions comme des robots, incapables de trancher.

Pour Mel Robbins, la règle des 5 secondes intervient comme un bouclier contre nos émotions paralysantes. Elle nous aide à agir malgré nos ressentis, nos peurs, nos doutes.

C’est pourquoi Christine, en adoptant la règle, n’a pas seulement modifié son comportement, elle a aussi renforcé sa perception d’elle-même. Elle a gagné en confiance.

7.3 – La confiance s’acquiert par l’action

La confiance ne se décrète pas, elle se construit. C’est à travers des actes, même les plus minimes, qu’elle se forge, affirme Mel Robbins.

Ainsi, en changeant notre comportement, nous changeons la perception que nous avons de nous-mêmes. Et la règle des 5 secondes est cet élan qui nous propulse vers l’action. C’est l’outil qui nous aide à transcender nos peurs et à libérer notre véritable potentiel.

7.4 – Des témoignages inspirants

Mel Robbins termine ce septième chapitre en mentionnant de nombreux témoignages de personnes qui se sont servies de la règle des 5 secondes pour braver leurs appréhensions et atteindre leurs buts. Que ce soit pour nouer des relations professionnelles, prendre la parole en public ou partager des idées, la règle des 5 secondes les a accompagnées pour agir avec courage et confiance.

Chapitre 8 – Comment se lancer dans l’application de la règle

la règle des 5 secondes

Dans ce chapitre, Mel Robbins nous propose une première étape pour intégrer la règle des 5 secondes dans notre quotidien : avancer notre réveil de 30 minutes, et lorsqu’il retentira, il nous suffira de compter mentalement 5-4-3-2-1 et de bondir hors du lit.

Pour augmenter nos chances de succès, l’auteure nous suggère de placer notre réveil dans une autre pièce. Ainsi, nous serons ainsi obligés de nous lever pour l’éteindre.

Pourquoi cet exercice ? Pour 3 raisons :

  • Sa simplicité d’exécution : c’est un geste direct et facile à réaliser.
  • Le changement de routine qu’il crée : modifier une habitude matinale peut avoir un impact profond sur notre journée, voire notre vie.
  • Pour ressentir l’énergie d’activation nécessaire au changement : cette impulsion initiale est intense et indispensable pour amorcer un changement. Le célèbre psychologue Mihály Csíkszentmihályi a d’ailleurs étudié cette notion d’énergie d’action, fondamentale au déclenchement de comportement.

L’idée sous-jacente est claire : si nous parvenons à maîtriser notre matin, nous pouvons maîtriser notre vie.

Selon l’auteure, la règle des 5 secondes nous aide à surmonter cette première résistance au changement, et ce dans n’importe quel domaine de notre vie (pour améliorer notre productivité, affronter nos peurs, enrichir nos relations, etc.).

PARTIE 3 – Le courage transforme le comportement

trouver le courage de prendre des décisions

Introduction – Comment devenir hautement productif

La troisième partie du livre « La Règle des 5 secondes » met en évidence la polyvalence de cette règle.

Mel Robbins affirme que celle-ci peut effectivement être utilisée pour adopter des comportements sains (ex. : faire de l’exercice ou manger équilibré) comme pour éliminer des comportements destructeurs (ex. : la dépendance ou la procrastination).

De plus, elle est, selon l’auteure, particulièrement efficace dans trois domaines clés : la santé, la productivité et la procrastination.

Chapitre 9 – Améliorez votre santé

Dans le chapitre 9, Mel Robbins aborde le sujet de la santé.

Elle pose la question : avec une multitude d’informations sur la santé à portée de main, pourquoi est-il si difficile d’adopter des habitudes saines et de s’y tenir ?

Tout simplement parce que vouloir ne suffit pas, il faut passer à l’action. Or, appliquer la règle des 5 secondes peut, sur ce plan, grandement nous aider à dépasser notre inertie, assure l’auteure.

D’ailleurs, de nombreuses personnes ont témoigné de la manière dont cette règle leur a permis d’améliorer leur santé, qu’il s’agisse de perdre du poids, de faire de l’exercice régulièrement ou de suivre un régime alimentaire équilibré.

Comment ? En nous aidant sur un élément clé : le courage. Que nous envisagions de démarrer un nouveau régime, de nous inscrire à une séance de sport ou de passer cet examen médical que nous repoussons depuis longtemps, c’est le courage de décider et d’agir qui fera la différence.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Des vidéos pour changer de vie avec le TED

En somme, prendre soin de sa santé est un choix quotidien. Et la règle des 5 secondes est l’outil qui nous donne la force de faire ce choix, jour après jour.

Chapitre 10 – Faites grimper votre productivité

faire grimper votre productivité

La productivité, c’est avant tout une question de focalisation. Et cette focalisation se décline en deux axes majeurs, affirme l’auteure de « La Règle des 5 secondes » : éviter les distractions et saisir les opportunités.

10.1 – Éviter les distractions pour rester concentré sur l’essentiel

Nous sommes tous conscients des distractions omniprésentes dans notre quotidien, comme ces notifications incessantes. Pourtant, combien d’entre nous arrivent réellement à s’en défaire ?

Pour Mel Robbins, la règle des 5 secondes est là aussi la solution. Car elle nous pousse à agir, même sans motivation. La première étape est de repérer les distractions, c’est-à-dire toutes ces interruptions constantes qui tuent la productivité et freinent notre efficacité. Puis, une fois identifiées, il est temps de les éradiquer.

L’auteure cite l’exemple de sa fille Kendall qui a choisi de supprimer ses applications de médias sociaux pour se concentrer sur ses études. Sarah, quant à elle, a utilisé la règle des 5 secondes pour se débarrasser des objets inutiles qui l’encombraient. La clé est d’agir rapidement.

10.2 – Saisir l’essence d’une situation sans se noyer dans les détails

La seconde forme de focalisation, c’est de garder une vue d’ensemble sans se perdre dans les détails.

Pour l’auteure, tout commence par une maîtrise parfaite de ses matinées. Adopter une routine matinale, comme se lever dès la première sonnerie du réveil, éviter les distractions du téléphone dès le réveil, ou encore définir ses priorités, est essentiel. Cette routine assure une entrée en matière quotidienne axée sur les objectifs.

Un autre point crucial : savoir mettre un terme à sa journée de travail. La loi de Parkinson nous rappelle que le travail tend à s’étendre pour occuper tout le temps disponible. Ainsi, en délimitant une fin de journée, on maximise sa productivité.

En somme, être productif, ce n’est pas seulement travailler dur. C’est aussi structurer son temps et éliminer les distractions. Et la règle des 5 secondes est cet outil précieux qui nous booste pour passer à l’action maintenant.

Chapitre 11 – Mettez fin à la procrastination

mettre fin à la procrastination
11.1 – La procrastination : alliée ou ennemie ?

La procrastination est un obstacle pour la productivité. Pourtant, tous les types de procrastination ne sont pas nuisibles, explique Mel Robbins dans ce chapitre de « La Règle des 5 secondes« .

En fait, il existe une distinction entre la procrastination productive et la procrastination destructrice.

  • La procrastination productive est bénéfique lorsqu’elle est utilisée dans le cadre d’un processus créatif. Elle permet à l’esprit de vagabonder, de dénicher des idées inédites, de sublimer un projet. Par exemple, l’auteur a découvert que s’accorder des pauses pendant l’écriture d’un livre peut en fait améliorer le résultat final.
  • La procrastination destructrice, en revanche, est nuisible. Elle se manifeste lorsque nous évitons des tâches importantes, conscient des conséquences négatives que cela engendre. Face à ce type de procrastination, la règle des 5 secondes se révèle être une arme redoutable. Elle consiste simplement à compter de 5 à 1, puis à passer immédiatement à l’action.
11.2 – La procrastination : une façon d’éviter le stress

Mel Robbins souligne un point essentiel à ses yeux : la procrastination n’est pas due à la paresse ou à une mauvaise gestion de son temps. Elle est, en réalité, une réponse au stress. Plutôt que de fuir la tâche, c’est le stress qu’on cherche, en fait, à éviter.

Pour terrasser ce monstre de la procrastination, voici trois étapes clés à suivre :

  1. Pardonnons-nous : reconnaissons notre tendance à procrastiner et pardonnons-nous pour cela.
  2. Visualisons notre moi futur : projetons-nous, imaginons la personne que nous voulons devenir et laissons cette vision nous guider et nous motiver.
  3. Utilisons la règle des 5 secondes : face à la tentation de remettre à plus tard, déclenchons le compte à rebours de 5 à 1 et action, plongeons-nous immédiatement dans la tâche.

En somme, la règle des 5 secondes est bien plus qu’une astuce, conclut l’auteure. C’est un levier puissant pour contrer la procrastination. Un outil qui nous pousse à agir immédiatement, en changeant nos habitudes destructrices et en boostant notre productivité.

PARTIE 4 – Le courage transforme l’esprit

le courage transforme l'esprit

Introduction de la partie 4 – Comment devenir intensément heureux

Dans la quatrième partie de son livre, Mel Robbins étudie comment la règle des 5 secondes peut être exploitée pour surmonter la peur, l’anxiété et le souci.

D’abord, derrière l’image d’une femme pleine d’assurance, Mel Robbins se dévoile : elle évoque ses combats intérieurs contre l’anxiété et la dépression. Avec authenticité, elle raconte comment la règle des 5 secondes a été un levier pour non seulement modifier ses actions, mais aussi métamorphoser son état d’esprit, chassant inquiétudes et appréhensions de ses pensées.

Ensuite, elle propose de partager ses clés et stratégies qui lui ont permis de déconstruire ses schémas de pensée négatifs, de façon à mieux affronter, dompter et dépasser la peur et l’anxiété.

Chapitre 12 – Cessez de vous faire de la bile

Dans le chapitre 12, Mel Robbins évoque une tendance humaine universelle : notre propension à nous faire du souci. Et cette habitude, souvent ancrée depuis nos jeunes années, peut nous voler des moments précieux.

L’auteure cite une étude de Karl Pillemer qui nous livre une révélation poignante : le regret majeur des seniors est d’avoir trop laissé les soucis empiéter sur leur temps.

Mais, bonne nouvelle, l’inquiétude, bien qu’elle soit une réaction automatique de l’esprit, n’est pas une fatalité, assure l’auteure. La règle des 5 secondes peut être un véritable bouclier face à ces assauts d’angoisses en nous aidant à les contrôler.

L’auteure nous ouvre ensuite les portes de son intimité en évoquant des moments personnels où l’inquiétude a tenté de gâcher des instants magiques, comme celui de voir sa fille essayer sa robe de diplômée. Car étonnamment, ajoute-t-elle, l’inquiétude peut surgir n’importe quand, même pendant des instants de pur bonheur.

Alors comment la règle des 5 secondes peut nous aider à ne plus gaspiller notre temps à nous ronger les sangs ?

Eh bien, face à cela, l’arme secrète est de se recentrer sur l’instant, en cultivant la gratitude indique l’auteure. La gratitude nous est d’ailleurs bénéfique d’une façon plus globale car elle stimule notre cerveau et active la production de dopamine.

Chapitre 13 – Faites barrage à l’anxiété

faire barrière à l'anxiété

Le chapitre 13 nous plonge dans le tourbillon de l’anxiété, cette émotion envahissante qui peut nous paralyser, nous clouer sur place. Celle-ci provient souvent d’une habitude de souci incontrôlable.

L’auteure, intime avec cette sensation pour l’avoir vécue, partage sa stratégie pour la dompter : la règle des 5 secondes combinée au « recadrage ». L’idée ? Stopper l’anxiété dans son élan et la redéfinir avant qu’elle ne bascule en panique.

13.1 – L’histoire personnelle de Mel Robbins avec l’anxiété

L’auteure raconte ensuite son histoire personnelle avec l’anxiété, depuis son enfance jusqu’à l’âge adulte, où elle a vécu des crises de panique. Elle explique ici la différence entre une réaction de panique normale, déclenchée par un événement précis, et une crise de panique, qui survient sans raison apparente.

Mel Robbins évoque également les comportements anxieux de ces enfants qui l’ont décidé à arrêter sa prise de médicaments afin d’affronter sa propre anxiété.

« Je voulais mieux comprendre l’anxiété et trouver un moyen de l’éliminer pour aider mes enfants à s’en défaire eux-mêmes.« 

Elle apprend alors qu’il est vain de se vouloir se calmer tout seul :

« J’ai passé un temps fou avec des thérapeutes qui croyaient résoudre notre problème d’anxiété en nous disant de ne pas nous en faire et de penser à autre chose. Ce genre de conseil peut marcher quand nous sommes simplement soucieux, mais il ne peut rien contre l’anxiété proprement dite. Il est facile de comprendre pourquoi. Quand une personne ressent de l’anxiété, elle se trouve dans un état d’agitation physique. On ne peut pas lui demander de se débarrasser de cette agitation, pas plus qu’on ne peut demander à un conducteur de passer de 60 à 0 km/h. On n’arrête pas un train en mettant un bloc de pierre sur les rails, on ne réussira qu’à le faire dérailler.« 

13.2 – Ne pas penser « nervosité » mais penser « excitation »

Ce qu’il faut surtout pour gérer l’anxiété, continue Mel Robbins, c’est comprendre que le corps réagit de la même manière à l’excitation et à l’anxiété.

Dès lors, tout est question d’interprétation par notre cerveau. En redéfinissant l’anxiété comme de l’excitation, on reprend les rênes de nos émotions. L’auteure illustre cette technique avec son expérience personnelle en tant que conférencière.

« En 2016, […] j’ai donné 98 conférences en une année, ce qui est énorme. Est-ce que je suis nerveuse de parler en public ? Absolument. Tout le temps. Mais je m’aide d’un petit stratagème. Je ne pense pas « nervosité », mais « excitation », car, d’un point de vue physiologique, l’anxiété et l’excitation sont une seule et même chose. […] Toute la différence est dans le nom que leur donne votre cerveau.« 

La conférencière décrit avec détail le trac qu’elle a ressenti lors d’un événement TEDx à San Francisco, sa première intervention publique d’envergure :

« J’étais dans les coulisses, je m’en souviens, et j’entendais des spécialistes se succéder l’un après l’autre, ce qui ne me rassurait guère. Je me disais que j’allais avoir l’air d’une véritable idiote à côté de tous ces érudits. J’avais les mains moites et mon cœur battait à tout rompre. Mon visage devenait de plus en plus rouge et des coulées de sueur descendaient de mes aisselles. Mon corps se préparait à l’action, mon esprit, lui, me disait que j’étais nerveuse. Je décelais dans toutes les sensations que j’éprouvais le signe que les choses allaient mal tourner, ce qui me rendait évidemment encore plus nerveuse.« 

13.3 – Le « recadrage de l’anxiété » pour la transformer en force motrice

Aussi, l’auteure confie : plutôt que de chercher à éradiquer l’anxiété, l’astuce est bien de la redéfinir.

« Vous ne me croirez peut-être pas, mais six ans plus tard, et alors que je suis parfaitement rodée aux conférences, mon corps ressent encore les mêmes sensations quand j’attends d’être appelée. […] Du point de vue physiologique, je suis dans un état d’excitation. […] Je ressens la même chose que la peur, mais j’ai réorienté celle-ci dans une direction positive. […] Les sensations qui agitaient mon corps n’avaient pas disparu. […] Ces sensations n’étaient que le signe que mon corps s’apprêtait à faire quelque chose d’excitant, de galvanisant.« 

Grâce à la règle des 5 secondes et en se répétant « je suis excité » plutôt que « je suis nerveux », l’anxiété se métamorphose en un élan positif. Ce concept simple appelé « recadrage de l’anxiété » a été mis en  évidence  par Alison Wood Brooks, professeure à l’École de commerce de Harvard.

Chapitre 14 – Combattez la peur

combattre la peur

Le chapitre 14 nous confronte à un autre sentiment universel : celui de la peur.

Mel Robbins se confie d’abord sur sa propre terreur de l’avion. Le décollage était le moment le plus angoissant pour elle.

Elle explique que pour se rassurer, sa technique a été, pendant longtemps, de chercher des visages « apaisants » dans l’aéroport, se persuadant que Dieu ne laisserait pas un avion s’écraser avec de telles âmes à bord.

Mais pour vraiment affronter cette peur, elle s’est ensuite armée d’une technique qui fait partie de la règle des 5 secondes : la « pensée d’ancrage« . Celle-ci consiste à visualiser, avant chaque vol, une activité joyeuse et positive liée à sa destination.

Si l’angoisse surgit, elle revient à cette image réconfortante. À bord, cette pensée devient alors son refuge.

Cette technique, ancrée dans la mise en place d’une intention, a boosté sa capacité à dompter sa peur. Et avec le temps, la peur s’est dissipée.

L’auteure termine ce chapitre en partageant l’histoire de Fran, qui a aussi su tirer parti de cette règle. Puis, elle conclut : bien que la peur puisse nous envahir rapidement, nous pouvons reprendre le contrôle en cinq secondes et le conserver.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Personal Development for Smart People (Le Développement Personnel pour les gens intelligents)

PARTIE 5 – Le courage change tout

le courage change tout

Introduction – Comment devenir un être accompli

Dans cette dernière partie, l’auteur explore la confiance en soi, la passion et l’importance du courage dans les relations authentiques.

À travers des témoignages, nous y apprenons comment la règle des 5 secondes peut transformer notre vie, renforçant ainsi notre valeur personnelle.

Chapitre 15 – Développez une véritable confiance en vous

15.1 – La règle des 5 secondes : un tremplin pour développer sa confiance en soi

La confiance en soi, c’est bien plus qu’une simple caractéristique innée. C’est une compétence, un muscle à travailler. Mel Robbins nous le prouve en levant le voile sur ses propres insécurités, masquées derrière son extraversion.

Elle nous rappelle d’ailleurs que l’extraversion n’est pas synonyme de confiance, et qu’inversement, les introvertis peuvent rayonner de confiance.

L’auteure partage ensuite une anecdote : un jour, après avoir présenté la règle des 5 secondes chez Cisco Systems, un ingénieur, inspiré par cette approche, a osé rencontrer le PDG de Cisco, John Chambers. Ce simple acte a bouleversé sa carrière.

Et en effet, cette règle, aussi simple soit-elle, est un véritable tremplin, répète l’auteure. Elle combat la procrastination, l’indécision, la peur.

15.2 – La confiance en soi n’est pas une destination mais un voyage

Chaque acte de courage, même minime, renforce la confiance en soi, continue Mel Robbins

Ces actes peuvent sembler insignifiants, mais ils s’accumulent avec le temps, créant une transformation profonde.

D’ailleurs, Brian Little, un éminent psychologue, confirme que notre personnalité est influencée par nos actions et nos projets personnels. En agissant délibérément, nous pouvons changer des aspects de notre personnalité, nous avons le pouvoir de nous réinventer.

En témoignent encore une fois les histoires que raconte ici l’auteure. Que ce soit pour oser une rencontre, s’exprimer en public, ou simplement changer une routine matinale, la règle des 5 secondes a guidé de nombreuses personnes vers une confiance renouvelée.

Pour conclure, la confiance en soi est un chemin, une aventure. Elle se construit jour après jour, action après action. Et la règle des 5 secondes est l’outil idéal pour ceux qui souhaitent renforcer cette confiance et reprendre les rênes de leur vie.

« Cessez de vous laisser absorber par les grandes choses. Concentrez-vous sur les petites choses en leur appliquant la règle des cinq secondes. Vous constaterez peu à peu que ce qui vous paraissait sans importance ne l’était pas vraiment. […] Les actes de courage quotidien (se lever tôt, prendre des décisions professionnelles difficiles, apprendre à dire non, partager ses connaissances, se concentrer sur ses priorités, etc.) créent un effet boule de neige qui change notre vie. Ces petits pas vous conduiront vers ce que vous recherchez depuis toujours : la confiance en soi, le contrôle de votre destinée et un sentiment exaltant de fierté.« 

Chapitre 16 – Découvrez votre passion

suivre ses passions
16.2 – La passion : un voyage à entreprendre activement

Trouver sa passion, c’est s’embarquer dans une aventure active, bien plus que dans une simple réflexion. Et la règle des 5 secondes est le compagnon de route idéal pour ce voyage, déclare ici l’auteure.

La règle des 5 secondes nous incite à passer à l’action. Grâce à elle, nous agissons. Et pour satisfaire notre curiosité, elle nous amène à ouvrir des portes inexplorées.

Si une idée nous trotte dans la tête, pourquoi ne pas la suivre ? Si nous envions quelqu’un, demandons-nous pourquoi ? Peut-être cache-t-elle une passion latente en nous.

« Ne racontez pas vos rêves« , écrit Mel Robbins. « Montrez-les« .

16.2 – Des histoires inspirantes pour suivre sa passion
L’exemple de Chris, Joanne et Todd

Mel Robbins partage l’histoire de Chris, par exemple, qui a su utiliser la règle des 5 secondes pour poursuivre sa passion pour la photographie. C’est aujourd’hui un photographe professionnel reconnu.

Parfois, cette exploration peut même mener à une véritable métamorphose professionnelle. Joanne, ancienne banquière, a suivi sa passion pour la PNL et est devenue conférencière.

Mais attention, changer de cap pour suivre sa passion demande du courage. Todd en est l’exemple parfait. Il a abandonné le droit pour se consacrer à l’éducation physique, et ce, malgré les objections familiales.

L’exemple d’un livre mondialement connu, au début passé inaperçu

Enfin, l’auteure fait référence à Paulo Coelho avec son ouvrage « L’Alchimiste » qui parle de suivre sa « légende personnelle ». Même si le livre n’a pas rencontré un succès immédiat, la détermination sans faille de Paulo Coelho l’a mené au sommet. Elle partage un extrait de la préface de ce livre, écrit par Paulo Coelho :

« Quand L’Alchimiste a été publié dans mon Brésil natal il y a de cela vingt-cinq ans, il est passé inaperçu. Un libraire m’avait confié qu’il n’avait vendu qu’un seul exemplaire au cours de sa première semaine de publication. Le même libraire a dû attendre six mois avant de vendre un deuxième exemplaire. Encore faut-il préciser que les deux exemplaires avaient été vendus au même client !« 

L’écrivain raconte alors qu’à la fin de l’année, son éditeur décida de mettre un terme à son contrat et de couper les ponts avec lui, puis il poursuit :

« J’étais désespéré. Malgré tout, je continuais à croire en ce livre et à croire en ma vision. Pourquoi ? Parce que j’étais tout entier dans ce livre, cœur et âme. Je vivais ma propre métaphore : celle d’un homme qui part en voyage en quête d’un trésor inconnu enfoui dans quelque lieu magique. À la fin de son voyage, l’homme prend conscience que le trésor est en lui et qu’il n’a jamais cessé d’être en lui.« 

Pour Mel Robbins, de la même manière que tous ces exemples, il est essentiel d’écouter cette petite voix en nous et d’avoir le courage de suivre notre passion. Tout est question d’action, d’exploration et, surtout, de confiance en soi.

Chapitre 17 – Enrichissez vos relations

enrichir vos relations

« Mon conseil pour améliorer vos relations tient en deux mots : dites-le.« 

Dans ce dernier chapitre, Mel Robbins met en lumière l’importance de la communication pour forger des liens plus forts dans nos relations. Ici encore, la règle des 5 secondes va nous pousser à suivre nos instincts, à partager nos émotions et exprimer nos sentiments, et tout cela après un simple décompte de 5 à 1.

L’auteure commence par nous raconter l’histoire de Don, qui, après avoir été inspiré par la règle des 5 secondes a décidé d’exprimer ses sentiments à sa fille. Grâce au décompte, il a eu le courage de prendre action et de lui ouvrir son cœur, bouleversant pour toujours leur relation.

Puis, l’auteure nous confie une histoire touchante avec son père, confronté à un anévrisme. Malgré la peur, elle a utilisé cette règle pour aborder avec lui ses ressentis face à cette épreuve. Une conversation qui a renforcé leur complicité et rappelé combien chaque instant compte.

De nombreux témoignages viennent ensuite enrichir ce chapitre. Tous montrent comment la règle des 5 secondes a permis à bien des personnes de briser des barrières dans leurs relations. Que ce soit pour se rapprocher d’un être cher, affronter des conflits latents ou même prendre des décisions aussi lourdes que celle de divorcer, la règle des 5 secondes peut être un véritable catalyseur d’authenticité et de renforcement des liens.

Parmi ces histoires, celle tragique de Josh Woodruff, dramatiquement disparu, nous rappelle combien il est essentiel de saisir chaque moment pour dire ce que l’on ressent. Sa capacité à être pleinement présent et à communiquer avec ceux qu’il aimait est une leçon pour nous tous.

Le chapitre se termine par un appel à l’action :

« Ne taisez pas ce que vous avez d’important à dire. Lancez le décompte 5-4-3-2-1 et dites-le.« 

Conclusion – Votre pouvoir

votre pouvoir personnel

En conclusion, Mel Robbins nous rappelle que chaque instant de notre vie est une occasion d’exprimer du courage.

À travers des récits inspirants venant des quatre coins du monde, elle nous montre que, malgré la peur et l’incertitude, l’action est le moteur de la transformation.

Elle raconte alors les histoires de cette femme qui a osé quitter un travail qui ne la comblait plus, de cet homme face à un choix déchirant concernant son mariage, ou de cette personne qui a décidé de renouer avec une passion oubliée.

Pour Mel Robbins, dans toutes ces situations, la règle des 5 secondes se révèle être un allié redoutable pour vaincre les hésitations et embrasser le changement : il suffit de compter 5-4-3-2-1 et de se lancer pour toucher du doigt notre potentiel et vivre pleinement.

Le courage, même dans les gestes les plus simples du quotidien, peut avoir un impact monumental et engendrer des changements extraordinaires. Et chacun de nous porte en lui une étincelle de grandeur qu’il est grand temps de laisser briller.

« Tout se passe ici et maintenant. Vous n’avez qu’une vie. Vous ne pouvez pas changer le passé, mais vous pouvez créer votre avenir à coups de décisions prises en cinq secondes. Toute la puissance du courage quotidien est là. Quand votre cœur parle, honorez sa parole, lancez le décompte 5-4-3-2-1 et agissez. Un moment de courage peut changer votre journée. Une journée peut changer votre vie. Une vie peut changer le monde. Il y a de la grandeur en vous. N’attendez plus pour la découvrir. 5… 4… 3… 2… 1… GO !« 

Conclusion de « La règle des 5 secondes  » de Mel Robbins

Les 4 grandes idées de « La Règle des 5 secondes » à appliquer

1. Agir immédiatement grâce à un compte à rebours pour lutter contre la procrastination

La règle des 5 secondes est un antidote puissant à la procrastination.

En effet, avec son principe de compte à rebours 5-4-3-2-1, cette technique nous pousse à agir immédiatement, court-circuitant ainsi notre tendance naturelle à hésiter ou à remettre à plus tard.

Très simple mais efficace si l’on en croit les nombreux témoignages restitués au fil des pages, la règle des 5 secondes de Mel Robbins est un rappel constant que l’action est la clé de la transformation.

2. Utiliser la règle des 5 secondes comme levier de courage et de confiance en soi

« La Règle des 5 secondes » nous enseigne que le courage ne réside pas forcément dans de grandes actions, mais plutôt dans des décisions prises en l’espace de cinq secondes.

L’auteure soutient que cette méthode permet de surmonter nos peurs, des barrières courantes à la prise de décision. En agissant rapidement, nous renforçant notre confiance en nous et notre sentiment de maîtrise sur notre vie.

C’est pourquoi, nous devons considérer la règle de 5 secondes comme un levier puissant pour développer le courage et la confiance, essentiels pour réaliser nos ambitions et transformer sa vie.

3. Suivre son instinct pour des relations et une vie authentiques

Une autre idée phare du livre de Mel Robbins est celle de suivre son instinct.

Au lieu de se laisser guider par la peur ou le doute, « La Règle des 5 secondes » nous encourage à écouter notre petite voix intérieure. C’est ainsi que nous saisirons les opportunités de chaque instant et que nous prendrons des décisions audacieuses. C’est également de cette façon que nous aurons le courage d’exprimer sincèrement nos sentiments.

L’auteure nous assure qu’en écoutant notre instinct et en agissant en conséquence, nous pouvons alors vivre une vie plus authentique et épanouissante.

4. Briser les cycles d’hésitation pour suivre sa passion et avancer vers ses rêves

Chaque témoignage et exemple dans le livre renforce l’idée que nous avons le pouvoir de briser les cycles d’hésitation qui nous retiennent.

Que ce soit pour une décision difficile concernant une relation ou la reprise d’une passion perdue, la méthode de la règle des 5 secondes offre, selon sa créatrice, un moyen concret de surmonter les obstacles et de réaliser nos rêves.

Un livre pour agir, pas juste pour penser

Ce qui distingue « La Règle des 5 secondes » des autres livres du genre, c’est son appel à l’action.

Mel Robbins ne veut pas que vous réfléchissiez simplement à vos problèmes ; elle veut que vous agissiez.

Aussi, pour les lecteurs qui cherchent constamment des moyens de s’améliorer et de progresser, qui ont à cœur de lutter contre leur procrastination et d’avancer dans la vie, ce livre propose, à travers la règle des 5 secondes, une technique ultra simple, facile à intégrer dans sa vie quotidienne.

Les anecdotes et témoignages renforcent cette idée que la règle des 5 secondes peut être appliquée dans tous les aspects de la vie, transformant ainsi la routine en une série d’opportunités.

Points forts :

  • Une technique facile à retenir (5-4-3-2-1) pour passer à l’action.
  • Une règle applicable dans tous les aspects de la vie, qu’ils soient professionnels ou personnels.
  • Les anecdotes, le storytelling et les témoignages relatés dans le livre sont inspirants.
  • Le « coup de pied au derrière » motivant que nous procure ce livre en nous encourageant à cesser de tergiverser et à passer à l’action.
  • L’idée d’écouter notre petite voix interne pour réveiller notre courage et dépasser nos blocages.

Points faibles :

  • Le concept répété au fil des pages.
  • Beaucoup de généralités et d’affirmations vagues sans véritable appui documenté ou d’argumentation vraiment convaincante.
  • L’absence concrète d’une méthode à proprement parler : l’auteure se contente de lister les résultats positifs d’une règle qui ne consiste finalement qu’à établir un compte à rebours avant de passer à l’action.

Ma note :

★★★★☆

Avez-vous lu « La règle des 5 secondes » de Mel Robbins ? Combien le notez-vous ?

Visitez Amazon afin de lire plus de commentaires sur le livre de Mel Robbins « La règle des 5 secondes« 

Visitez Amazon afin d’acheter le livre de Mel Robbins « La règle des 5 secondes« 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.

Partagez
WhatsApp
Partagez
Tweetez
Enregistrer