Le couple : Mode d’emploi

le couple mode d'emploi harville hendrix

Phrase-résumée du livre “Le couple : Mode d’emploi” :Je ne connais pas de meilleur guide pour les couples qui désirent réellement une relation qui mûrit” M. Scott Peck (Auteur de: Le chemin le moins fréquenté: Apprendre à vivre avec la vie)

Par Harville Hendrix Ph. D., 1988, 384 pages

Note : Cette chronique est une chronique invitée réalisée par Nicolas Roché du blog Graine de Coeur

Titre original : Getting the Love You Want: A Guide for Couples

Chronique et résumé du livre “Le couple : Mode d’emploi” de Harville Hendrix :

À propos de l’auteur et de son livre

Le Docteur Harville Hendrix est un Ph. D. en psychologie et en religion, créateur de la thérapie relationnelle appelée, la thérapie de l’Imago.

Il est né en 1935, et tout au long de sa vie, il a écrit plusieurs livres sur les relations personnelles, et la psychologie du couple.

Grâce à son travail de plusieurs décennies, il offre ses connaissances et ses méthodes pour créer des relations de couple qui durent dans le bonheur et l’intimité, mais aussi qui sont en pleine conscience.

Ce livre n’est pas simplement un livre qui partage des connaissances, il invite le lecteur, et le couple du lecteur à s’engager dans un processus qui aidera le couple à résoudre les conflits et à devenir plus consciencieux. Lire le livre sans s’engager à suivre le processus, aura un impact bien plus faible sur votre couple que de le suivre. Cependant, les informations contenues dans ce livre sont très utiles, même si vous ne faites pas les exercices.

Ce livre fait des références récurrentes au mariage, car Docteur Harville Hendrix travaille avec des couples qui veulent sauver leur mariage. Il faut noter que les principes s’appliquent à tous les couples, mariés ou non mariés. De longues dates ou les nouveaux couples.
Dans mon propre couple, nous avons lu ce livre et appliquer ses enseignements durant la première année de notre relation, et cela nous a servi pendant les années suivantes !

Introduction sur Le couple – Mode d’emploi

L’auteur nous explique que le mariage est vu d’une manière limitée dans notre société. La vision qu’il estime limitante est la suivante : le mariage doit respecter certaines règles bien définies, et surtout, la réussite de ce mariage dépend de notre capacité à attirer le bon ou la bonne partenaire. Lorsqu’on “rate” cette étape, alors on divorce et l’on recommence.
Le problème, selon l’auteur, est que cette situation cause énormément de peine à chaque fois qu’on se sépare. Pour les personnes qui se séparent, mais aussi souvent leurs enfants, et parfois les proches. À l’opposé, à cause de cette douleur, des couples restent ensemble alors que le couple n’est plus fonctionnel, ce qui cause aussi de la peine. La majorité des couples sont donc coincés dans une situation perdante.

Le Docteur Hendrix propose une vision alternative, il propose de rester en couple, mais dans un mariage (ou relation qui dure) heureux et aimant, grâce à un voyage psychique et spirituel en plein conscience. En découvrant les chapitres de ce livre grâce à cette chronique, je vais vous guider dans la sagesse du Docteur Hendrix, et je l’espère, vous aider à augmenter votre niveau de conscience au sein de votre couple.
Sans plus attendre, passons à la première partie du livre.

Partie 1 : Le mariage inconscient (5 chapitres)

Le mariage inconscient est cette vision limitée qu’offre la société du couple. On va explorer de quoi il est composé et des challenges qu’il cause.

1. Le mystère de l’attraction

Dans cette première partie, nous explorons les différentes théories de l’attraction qui sont émises par différentes figures au milieu du siècle dernier. L’auteur note cependant que chacune d’entre elles est incomplète. Son expérience sur le terrain, en tant que psychologue de couple, lui a fait comprendre que ces théories ne collent pas à la réalité.
Il émet donc une hypothèse : on est attiré vers l’autre, car notre subconscient cherche un(e) partenaire avec des traits de caractère bien définis. Des traits de caractère positifs et des traits négatifs (on va explorer ça plus en détail juste après).

Grâce à ses années de recherches, mais aussi d’expérience avec ses patients, il se rend compte qu’on cherche à reproduire ce qu’on a connu en tant qu’enfant, et selon lui, c’est parce que nous avons des blessures d’enfance à soigner.

2. Les blessures d’enfance

Ici, on ne parle pas nécessairement de blessures graves, comme la perte d’un parent, ou des abus sexuels. Nous avons tous des blessures d’enfance. Aussi petites soient-elles. C’est aussi pour ça que l’on est souvent inconscient de ses blessures, car elles ne sont pas “si graves”.

L’auteur précise qu’avant de naître, durant la grossesse, mais aussi pendant les premiers mois de notre vie, le nouveau-né ne fait pas de différence entre lui-même et son entourage. Il parle “d’union intégrale”.

Lorsqu’on est à l’âge adulte, on ne se souvient pas (ou très peu) de cet état d’union intégrale. Cependant, notre cerveau primitif (reptilien) lui s’en souvient, et il cherche à retourner à cet état d’union physique et spirituel. En d’autres mots, Hendrix explique que l’on cherche à se reconnecter à la force de la vie.

En grandissant, cette connexion à la force de la vie initialement partagée (le plus souvent) avec la mère. Puis elle est partagée avec le père, et enfin les frères et sœurs. Plus tard, elle est partagée avec les amis d’école, et enfin les premiers partenaires romantiques. Cependant, ce voyage spirituel et physique est semé d’embuche et de blessures de cœur : nos blessures d’enfance.

3. Votre “Imago”

Le Docteur Hendrix explique que pour beaucoup d’entre-nous, nous refusons l’idée que l’on recherche des compagnons romantiques semblables à nos parents.
Cependant, et malgré nos efforts conscients de chercher des personnes différentes de nos parents, il nous rappelle à la réalité : nous recherchons un partenaire avec les traits positifs et négatifs de nos parents. À noter que, selon Hendrix, les plus influents sont bien les traits négatifs. On cherche donc quelqu’un similaire à nos parents, et principalement pour leurs traits négatifs.

Note : Ce concept va peut-être vous ouvrir les yeux sur vos choix quand il s’agit de vos ex (ou de votre relation actuelle).

Il confirme encore que la partie primitive de notre cerveau (cerveau reptilien) cherche donc à recréer nos conditions d’enfance, pour corriger et soigner ce qui ne l’a pas été (donc, soigner les blessures d’enfance du chapitre 2, partie 1).

Cette recherche est inconsciente, et elle a pour but de nous aider à retrouver les parties de nous-mêmes que nous avons perdues et oubliées.

C’est là qu’entre la notion de l’Imago.

L’Imago est une image inconsciente de notre partenaire idéal. Cette image est composée de traits positifs et négatifs de nos gardiens (souvent les parents), mais aussi des parties que l’on réprime et qui ont besoin d’être soignées.

Selon Hendrix, cette image de l’Imago est formée au fil du temps depuis notre plus tendre enfance, et elle définit nos choix romantiques.

4. L’amour romantique

Dans ce chapitre, il explique que lorsqu’on est amoureux, la vie a davantage de sens, on se sent heureux, et également, on perçoit les autres comme plus heureux.

Mais… comme vous l’avez sûrement déjà expérimenté vous-même, il nous rappelle que cette extasie qu’est l’amour romantique ne dure pas.

Cette période d’euphorie amoureuse s’explique grâce à la chimie du corps humain : la création d’hormones comme la sérotonine, mais aussi de la dopamine, et de la noradrénaline. Notre propre corps est conçu pour nous aider à tomber amoureux !

Les lecteurs de cet article ont également lu :  L'Art de la Méditation

sauver son couple amoureux des blessures d'enfance

Un autre aspect important que note l’auteur est ce sentiment de “on a l’impression de se connaître depuis toujours”.

En repensant à vos amours les plus passionnels ou spontanés, alors vous vous souvenez peut-être de ce sentiment de déjà vu.

On avait l’impression de connaître l’autre, même si l’on se connaît que depuis quelques semaines. Ce sentiment qui nous donne l’impression de connaître l’autre depuis toujours renforce l’hypothèse d’Hendrix sur notre cerveau primitif qui cherche à reconstruire ce qu’on a connu dans notre enfance.

Parfois, quand l’amour romantique bat son plein, cette sensation d’être complet grâce à l’autre revient. On retrouve donc l’union intégrale dont on parlait un peu plus tôt (chapitre 2, partie 1).

Hendrix conclut donc que l’amour romantique n’est qu’une illusion. On est comme manipulé par notre inconscient. C’est pour ça qu’on ne peut pas s’expliquer nos fameux “coups de foudre”, c’est tout simplement au-delà de notre conscience.

Passons au dernier chapitre dans la première partie de ce livre. Et parlons de ce qui viendra gâcher nos amours romantiques

5. Le conflit de pouvoir

Une fois que l’on sort de cette phase de l’amour romantique, on rentre dans une étape plus délicate. Docteur Hendrix constate que la prochaine phase arrive souvent lorsqu’on décide de s’engager ensemble pour de bon. Que ce soit un mariage, ou simplement le fait de se dire qu’on est un couple, et qu’on rend ça officiel auprès de notre entourage.

Cet engagement déclenche en nous un changement inconscient, mais profond. On attend de notre partenaire qu’il satisfasse nos besoins, tous nos besoins.

On s’attend à ce que l’autre agisse, pense et fasse ce qu’on avait imagé d’eux pendant cette période d’amour romantique. Rappelez-vous que cette période n’était qu’une illusion, et donc, on tombe souvent de haut ! On est face à face avec l’autre, mais pas face à l’image que l’on avait de cette personne… On casse l’illusion.
À ce stade, il est commun de se demander pourquoi notre partenaire a changé.

Certaines personnes vont bien plus loin que constater un faux changement, l’auteur dit même qu’il est relativement courant que dans une relation amoureuse, l’on cherche à démolir la réalité de notre partenaire. Car cette nouvelle situation n’est plus tenable pour nous.

Rappelez cette notion des traits de caractère de nos parents… Durant cette phase de notre couple, il est crucial de se rendre compte qu’on est avec quelqu’un qui a les traits positifs, mais surtout négatifs de nos parents, pour qu’on puisse soigner nos blessures d’enfance.
Prenez une respiration, et relisez la phrase du dessus. Ça risque de bouleverser votre vision du couple, mais aussi de vos relations. Ça en explique long sur nos échecs passés…Qu’en pensez-vous ? Laissez un commentaire en bas de l’article pour me le faire savoir !

La première partie de ce livre prend fin. Par la suite, on va se lancer dans une exploration du non connu (de l’inconscient), et cette exploration va nous permettre de tourner la relation vers plus de conscience. C’est une étape critique pour avoir une relation qui dure.

Partie 2 : Le mariage conscient (7 chapitres)

Dans cette partie du livre, on va chambouler votre vision du couple (si ce n’est pas déjà fait !), mais aussi explorer des outils importants pour élever le niveau de conscience de votre couple. Accrochez-vous bien, et prévoyez déjà une soirée en amoureux pour discuter de cet article avec votre chéri(e) !

1. Devenir conscient

L’auteur explique qu’il serait simpliste de porter le blâme uniquement sur notre cerveau reptilien (primitif donc), car après la première partie du livre, il semblerait être à l’origine de tous nos problèmes de couple. Cependant, comprenez et n’oubliez pas que cette même partie de notre cerveau, comme nous l’avons déjà vu, nous pousse vers la sécurité, et le soin de nos blessures d’enfance.
Un souci de taille est que cette vieille partie de notre cerveau ne se guide pas et ne se controle pas. C’est comme une sorte d’autopilote et qu’on n’arrive pas à influencer.

Docteur Hendrix explique qu’on peut tempérer notre cerveau primitif, avec une partie du cerveau qui s’est développé plus récemment dans notre histoire (le néocortex), et qu’on peut donc apporter de la raison dans notre couple. Bonne nouvelle : on peut devenir conscient !

Voici les 10 caractéristiques d’une relation consciente d’après Hendrix, on :

  1. Réalise que notre relation à une mission cachée : soigner les blessures de notre enfance
  2. Crée une image plus réelle de notre partenaire
  3. Prend la responsabilité de communiquer nos besoins et envies à notre partenaire
  4. Devient plus intentionnel dans nos interactions
  5. Apprend à chérir les besoins et les envies de notre partenaire autant que les nôtres
  6. Accepte la partie sombre de notre personnalité
  7. Apprend de nouvelles techniques pour satisfaire nos besoins et nos envies
  8. Cherche à l’intérieur de nous-même, pour trouver les forces et les talents qu’il nous manque (on est complet)
  9. Devient plus sensible à notre motivation d’aimer, d’être un être complet et d’être en communion avec l’univers
  10. Accepte les difficultés impliquées par la création d’une belle relation

Il insiste sur le fait que ce chapitre est un virage important, car on sort de l’autopilote (couple inconscient) et l’on prend le contrôle de notre couple (couple conscient). Les chapitres qui vont suivre vont aider à créer cette relation en pleine conscience.

J’espère que vous êtes à fond, car on attaque la partie la plus intéressante !

2. Fermer les sorties

Un peu plus tôt dans la chronique, on parlait d’engagement, et à cette partie du livre, c’est plus important que jamais !

On a tout ce que l’auteur appelle des “exits,” donc des sorties. Nos sorties sont des schémas qu’on répète pour s’évader d’une situation de conflit ou d’une situation inconfortable. Vous reconnaissez-vous dans ses exemples de sorties ?

  • Vous restez muet et silencieux
  • Lorsque ça ne va pas, vous recontactez un(e) ex
  • Vous passez de longues et nombreuses soirées avec vos amis ou sur la console
  • Peut-être que dès qu’il y a une tension sexuelle, vous avez quelque chose à faire ou le fameux mal à tête, même si ça fait des mois qu’il n’y a pas de rapport sexuel dans votre relation

L’auteur va même un peu plus loin avec l’engagement que vous soyez en thérapie de couple, ou que vous fassiez les exercices dans la troisième partie de ce livre, il suggère qu’il faut s’engager à rester ensemble. Car que ce soit la thérapie pour les couples ou les exercices, ils vont faire remonter à la surface des éléments inconfortables de votre relation, et parfois ces éléments font peur au point qu’on ait envie de partir de la relation. Hendrix précise que ça fait partie du processus, et qu’il faut donc rester engagé envers l’un l’autre le temps du processus.

Pour aider à maintenir l’engagement, il conseille de…

3. Créer une zone de sécurité

Ce livre offrira dans la troisième partie une série d’exercices à faire en couple. Pour les faire correctement, il faut donc s’engager et créer ce qu’il appelle : une équipe soudée. Cette équipe se créée grâce à la : zone de sécurité. Explorons ce concept ensemble.
Les couples qui viennent voir le Docteur Hendrix sont souvent devenus, au fil du temps, des ennemis. Ils se disputent souvent, et se reprochent des tas d’événements et d’actions passés.

Si votre couple n’est pas aussi avancé dans sa propre destruction, alors vous avez un avantage, car poursuivre les exercices sera alors plus facile. Du moins, c’est mon expérience personnelle, même si les exercices ne sont pas tous faciles !

Lorsqu’il travaille avec un couple en difficulté, le docteur Hendrix cherche à recréer certaines conditions de l’amour romantique. Ainsi les partenaires se voient à nouveau comme une source de plaisir, et non une source de douleur.

Comprenez que le verbe “Aimer” est un verbe d’action. Par conséquent, faire les actions de l’amour, ça crée un sentiment et l’émotion qu’on appelle l’amour (en apprendre plus ici).

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Conversations Cruciales - 2

Pour aimer, il recommande de faire des actions bienveillantes l’un envers l’autre. Si vous comptez acheter le livre, et faire les exercices, alors vous aurez les explications détaillées de l’auteur pour ça.

Si vous pensez simplement lire cet article, voici ce que je vous recommande : une liste 3 à 5 actions bienveillante à faire pour votre partenaire (explication en dessous). On va voir ensemble comment utiliser cette liste dans un instant.

actions bienveillantes pour sauver votre couple harville hendrix

En plus de cette liste d’actions bienveillantes, vous pouvez faire d’autres listes. L’auteur recommande notamment : une liste de choses fun à faire ensemble, et une liste de surprises.
La liste d’actions bienveillantes doit être faite par les deux partenaires et les actions seront à faire une fois par semaine pour l’autre!

Rappelez-vous que pour aimer, il faut faire des actions d’amour, et donc donner à notre partenaire.

Il est également recommandé de donner quelque chose que l’autre veut. On peut donc demander à l’autre ce qu’il veut (et l’on peut décider de faire autre chose, si ce qu’il demande est trop inconfortable – pour le moment ou à jamais).

Afin de vous inspirer, voici un exemple de liste d’actions bienveillantes :

  • Faire un compliment détaillé et précis
  • Rapporter un petit quelque chose (un cadeau) en revenant des courses (max 10 euros)
  • Faire un massage des pieds de 5 minutes avant d’aller se coucher
  • Faire un câlin de 10 minutes sans parler deux fois par semaine

4. Améliorer la connaissance de soi et celle de son partenaire

L’auteur commence le chapitre avec un point crucial. Il précise que mentalement, l’on comprend que notre partenaire a ses propres opinions et vues sur les situations de la vie. Cependant, émotionnellement, c’est toute une autre histoire et nos actions ne sont pas alignées avec ce que l’on pense. Il explique que c’est principalement parce qu’on pense voir le monde comme il est. Donc quand il y a un désaccord notable, il est émotionnellement difficile d’accepter le point de vue de l’autre.

Hendrix suggère qu’il faut qu’on accepte la nature limitée de nos perceptions du monde. Une fois que l’on est capable d’accepter ça, on peut s’ouvrir à voir le monde de notre partenaire.

C’est comme un nouveau monde qui s’ouvre à nous ! Pour ouvrir ce nouveau monde, il suggère d’accepter plusieurs principes :

  1. La plupart des critiques de notre partenaire envers nous ont des fondations dans la réalité
  2. Les reproches émotionnels répétés envers notre partenaire sont souvent, en vérité, l’expression de nos besoins non satisfaits
  3. Les reproches émotionnels répétés envers notre partenaire sont peut-être, des descriptions des parties rejetées de nous-mêmes
  4. Certaines critiques envers notre partenaire pourraient nous aider à retrouver les parties perdues de nous-mêmes

Dans ce chapitre, il va même plus loin en expliquant qu’il faut aussi découvrir et être curieux envers le monde interne de notre partenaire.

Et pour ce faire, il suggère que la communication du couple doit s’améliorer.

Pour améliorer la communication, il donne quelques outils et voici celui qui devrait être le plus efficace, mais aussi simple à mettre en place : l’exercice du miroir.
On parle de miroir émotionnel et verbal ici. C’est d’ailleurs un exercice qui est recommandé par divers livres, auteurs, et psychologues et nous l’utilisons de manière quasi journalière dans mon couple depuis plus de 3 ans, et ça marche !

Lorsque notre partenaire exprime une opinion, une pensée ou un sentiment, au lieu de donner notre avis ou partager notre point de vue, on prend le temps de répéter ce qui a été dit. Il est souvent recommandé de commencer à répéter avec les mots de notre partenaire (plus facile), mais utiliser nos propres mots est possible. On attend ensuite le retour de notre partenaire.

Notre partenaire va généralement nous dire que oui, on l’a bien compris. Ou alors, que l’on n’a pas tout à fait compris et il ou elle va clarifier ce qui a été dit. Ou encore que non, nous n’avons rien compris du tout.
Que l’on comprenne partiellement ou pas du tout, il faut recommencer l’exercice du miroir jusqu’à ce que notre partenaire confirme verbalement qu’il ou elle a été compris(e). Utiliser les mots de notre partenaire rend la tâche bien plus facile (et fonctionne tout aussi bien !). Avec l’expérience, je vous encourage à utiliser vos mots à vous à la place, ça vous aidera à développer une communication ouverte et aimante.

Un point important est que vous n’avez pas besoin d’être en accord avec l’autre pour valider leur point de vue ou leur émotion. Vous pouvez être en désaccord.

Cependant, un désaccord ne veut pas dire une dispute. Surtout, grâce à cette technique de communication du miroir, vous pouvez rester dans la communication ouverte et bienveillante, tout en étant en désaccord.

Si vous avez un doute, remonter de quelques paragraphes pour relire les 4 principes partagés dans ce chapitre… ! 😉

5. Définir votre programme

Jusqu’à présent, l’auteur Harville Hendrix nous a guidés sur les prémices d’une relation plus consciencieuse. Les étapes qu’on a suivies sont les suivantes. On s’est engagé, on a fermé nos sorties, on a augmenté le plaisir et l’on a appris à mieux communiquer tout en étant curieux de soi-même et de l’autre.

Il est désormais temps d’apprendre à guérir les blessures plus profondes de notre enfance.

Soigner ces blessures nous donnera la chance de créer une relation avec encore plus de conscience, et de maturité. Car rappelez-vous, le but des relations de couple selon Hendrix est de nous permettre de guérir nos blessures d’enfance, pour sortir de l’inconscience et créer une relation haute en conscience.

Pour nous aider à aller plus loin dans notre relation de couple, l’auteur revient sur un élément clé, et dont on a déjà parlé. Nos critiques envers notre partenaire sont en vérité des références à nos besoins, mais aussi à nos blessures d’enfances non soignées.

Par conséquent, on comprend qu’en analysant nos critiques habituelles, on va pouvoir faire le travail nécessaire pour approfondir la relation qu’on a avec nous-mêmes. Ce qui permettra à notre couple d’avancer vers plus de conscience.

Lors de l’analyse de nos critiques habituelles, on va créer une nouvelle liste : une liste d’actions à faire, ou d’habitudes à développer. Cette liste n’est pas pour nous, elle est pour notre partenaire. Grâce à cette liste, notre partenaire va pouvoir nous donner ce dont on a besoin pour nous aider à soigner nos blessures d’enfance.

Les bénéfices ne s’arrêtent pas là ! Car bien qu’on demande quelque chose de notre partenaire (et comme ces exercices, se font à deux, vous le faites en retour), notre partenaire en suivant cette liste va aussi retrouver des parties perdues de lui-même, et potentiellement, grâce aux changements faits, il va satisfaire des besoins réprimés.

C’est là qu’est la puissance des concepts et des exercices de ce livre. Tout le monde est gagnant, mais ça demande des efforts importants de la part du couple. Cependant, les gains pour votre couple s’alignent avec les efforts !

Il y a encore deux chapitres à voir ensemble, tenez bon !

6. Contenir la colère et la rage

Lorsque vous allez faire vos actions hebdomadaires, ou essayer de suivre vos listes, la vie ne s’arrête pas pour autant. Et comme on l’a vu ensemble sur le chapitre de l’engagement (chapitre 1, partie 2), faire tout ça risque de causer des tensions. À ce stade, vous comprenez la nature des changements fondamentaux que propose ce livre, et donc, ça devrait sembler relativement logique !

Dans ce chapitre, on voit que notre couple est situé sur un axe entre : ne jamais se disputer, et se disputer en permanence. Les deux extrêmes posent problème, car ils révèlent des soucis importants dans notre communication.

La rage est destructive pour votre couple, mais elle n’est pas toujours exprimée. Donc, il va falloir apprendre à la gérer, qu’elle soit exprimée ou non.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Sources of Power (les sources du pouvoir)

Dans un couple, si la rage est exprimée régulièrement, il y a de la violence émotionnelle, et parfois même physique. L’auteur précise bien qu’il ne faut pas négliger l’abus émotionnel, car les dégâts sont gigantesques sur le long terme. Pour le couple, et l’individu.

Dans un couple qui ne se dispute pas, la relation est comme vide. Il n’y a plus d’étincelle, de vie ou d’intensité. La flamme de l’amour manque d’air, et a parfois même cessé de brûler.

Hendrix explique qu’il est possible de convertir la rage en une énergie positive. Il prend l’exemple de l’essence, et précise que l’essence peut brûler une maison, ou faire démarrer une voiture. Ce qui change, c’est le conteneur dans lequel l’essence est utilisée.

Docteur Hendrix donne plusieurs exercices et voici l’un d’eux qui pourrait vous être utile :

  1. Le partenaire (A) qui ressent de la colère l’exprime avec conscience “Chéri(e), je suis énervé et je sens la tension qui monte”
  2. Ainsi, le partenaire qui va contenir la colère (B) prend quelques respirations, et essaye de voir l’autre (A) comme étant un enfant qui a mal (blessures d’enfance). Une fois cela fait, le partenaire qui va contenir la colère (B) indique qu’il est prêt à écouter (miroir)
  3. Le partenaire qui s’énerve (A), expresse succinctement sa colère, mais en suivant deux règles. On parle des attitudes de l’autre, les attaques personnelles sont interdites
    • Bon exemple : “Je suis en colère, car tu as oublié de trier le courrier”
    • Mauvais exemple : “Tu es un bon à rien, tu n’as pas trié le courrier !”
  4. La rage ou la colère doit être exprimée verbalement, les violences physiques ne sont pas autorisées (même avec les objets (casser les assiettes)
  5. Le partenaire B utilise la technique du miroir (partie 2, chapitre 4). Il reformule ce qu’il a entendu : “Si j’ai bien compris, tu es énervé, car je n’ai pas trié le courrier avant que tu rentres à la maison”
  6. Le partenaire A, celui qui est colérique, devrait se sentir mieux, la colère a été exprimée et entendue.
  7. Au besoin, comme vu dans la technique du miroir, on répète le miroir plusieurs fois!

7. Un portrait de deux mariages

Dans ce dernier chapitre, avant de passer aux exercices, l’autre récapitule ce qu’on a vu dans le livre, et il partage l’histoire de deux couples qu’il a suivi en tant que psychologue de couple. Ces histoires sont vraies, touchantes, et inspirantes, car elles montrent à quel point il est possible de changer les dynamiques de nos relations amoureuses.

Comme pour un nouvel épisode de votre série préférée, je vais vous éviter les spoilers, et je vous laisserai découvrir ces histoires en lisant le livre !

mode d'emploi relation amoureuse couple heureux harville hendrix

Chapitre 3 : Les exercices

Dans cette dernière partie de la chronique du livre « Le couple : Mode d’emploi » écrit par le Docteur Hendrix, je vous propose un aperçu des exercices. Je souhaite également partager un peu le déroulement du processus d’après ma propre expérience.

Il y a au total 16 exercices, et l’auteur recommande d’en faire un par semaine. Cela implique donc de bloquer 30 minutes à 2 heures (selon l’exercice) par semaine sur une période de 4 mois (si vous ne ratez aucune semaine !). Quand il parle d’être engagé, il prend ce mot au sérieux ! Cependant, ce que votre couple peut espérer en retour, est à la hauteur de l’investissement.

Votre couple, après la relation avec vous-mêmes, est probablement la relation la plus importante de votre vie. Selon moi, c’est donc un investissement qui en vaut la peine !

Les exercices

  1. La vision de votre couple
  2. Les blessures de vos enfances
  3. Définir votre Imago
  4. Les frustrations de vos enfances
  5. Le profil de votre partenaire
  6. Les soucis non résolus
  7. La technique du miroir
  8. Fermer les sorties
  9. Re-romantiser votre couple
  10. La liste des surprises
  11. La “fun” liste
  12. Comprendre les besoins profonds de votre partenaire
  13. Contenir la colère et la rage
  14. Des jours pour contenir la colère et la rage
  15. Retrouvez les parties perdues de vous-mêmes
  16. Visualiser l’amour

À la fin du livre, l’auteur précise qu’il se peut que pour certains couples, un accompagnement professionnel soit nécessaire. Que ce soit pour commencer les exercices, pour les continuer ou bien même après, si les exercices n’ont pas suffi.

Faire les exercices aide la majorité des couples, et s’ils les font sérieusement, ils redonnent une seconde vie à votre couple.

Si vous avez besoin d’aide, cherchez un professionnel qui est formé à la méthode : “thérapie relationnelle Imago” sera préférable, car beaucoup de psychothérapeutes ne sauront pas de quoi vous parler (ce qui est triste, mais c’est un autre problème !). Pour vos recherches, tapez “Imago thérapie France” (ou votre ville), dans un moteur de recherche. Vous trouverez des sites qui répertorient les psychothérapeutes formés.

Conclusion du livre « Le couple : Mode d’emploi » de Harville Hendrix :

Ce livre est d’une richesse immense pour tout couple qui veut mûrir, grandir, et partir dans une exploration personnelle, mais aussi une exploration à deux.

Il donne des outils puissants, il partage des histoires touchantes et nous permet de prendre conscience de l’importance que peut jouer un couple aimant dans votre vie, et pour notre spiritualité.

Pour aller plus loin, je vous recommande d’acheter le livre, qui a été traduit par Francine Beauvoir en 2016. Car, bien que je cherche à vous donner les éléments les plus importants du livre, le lire au complet et faire les exercices sera bien plus impactant sur votre couple.

Mon expérience personnelle

Avec ma femme, nous avons lu le livre tous les deux, et nous avons fait les 11 premiers exercices. Bien que nous ayons fait une pause, nous souhaitons y revenir pour les finir. Notamment car nous avons eu des bénéfices assez variés de cette expérience.

Voici notre top 3 :

  • On a fermé, chacun de notre côté, plusieurs sorties que l’on avait développées par le passé. On est donc plus proche et connecté l’un à l’autre
  • Nous avons renforcé et amélioré notre utilisation de la technique du miroir, et l’avons étendue au-delà de notre couple (amis, travail, etc.), et c’est d’une puissance redoutable !
  • Grâce aux exercices du livre, on a pris l’habitude de faire une heure « de développement personnel du couple » par semaine

Mon Avis

C’était un plaisir pour moi de revisiter ce livre pour le partager avec vous. Il a eu un impact important sur mon couple, et c’est pour ça qu’il me tenait à cœur d’en faire une chronique. Vous pouvez me retrouver sur mon blog, car on y parle de couples et de relations amoureuses en pleine conscience avec une pointe de développement personnel.

Je sais, de ma propre expérience, qu’il est possible de s’améliorer pour ensuite créer un meilleur couple. Et mon blog est le résultat de ce voyage personnel. Le livre que l’on vient de revoir ensemble démontre clairement que c’est possible. 🙂

Bonne lecture à vous, et je vous retrouve dans les commentaires !

Nicolas du blog Graine de Coeur

Points forts :

  • Peut changer votre couple pour le meilleur
  • Offre des connaissances et des outils utiles et pratiques
  • Peut sauver votre couple de la séparation
  • Les exercices sont bien pensés, et sont intéressants

Points faibles :

  • Est destiné au couple « sérieux », et le livre ira potentiellement trop loin pour une partie des lecteurs
  • La lecture du livre et les exercices demandent une motivation forte, car ce n’est pas toujours facile

Ma note :

imageimageimageimageimageimageimageimageimage

Avez-vous lu le livre “Le couple : Mode d’emploi” de Harville Hendrix ? Combien le notez-vous ?

Médiocre - Aucun intérêtPassable - Un ou deux passages intéressantsMoyen - Quelques bonnes idéesBon - A changé ma vie sur un aspect bien précis !Très bon - A complètement changé ma vie ! (Pas encore de Note)

Loading...

Visitez Amazon afin de lire plus de commentaires sur le livre “Le couple : Mode d’emploi”

Visitez Amazon afin d’acheter le livre “Le couple : Mode d’emploi”

Images de Angela_Yuriko_Smith, Congerdesign et Karosieben de Pixabay.com

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Pas de Commentaires pour :

Le couple : Mode d’emploi







    Les commentaires postés avec une adresse email non valide ne seront pas publiés

    Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.