Le Personal MBA

le personal mba josh kaufman

Phrase-résumée de « Le Personal MBA » de Josh Kaufman : Et, si tout le monde peut acquérir les connaissances d’un MBA sans dépenser le temps et l’argent nécessaire pour intégrer une école de commerce, voilà le paradigme que Josh Kaufman transmet dans son livre “Le personal MBA” dont vous découvrez ici la chronique.

Par Josh Kaufman, 2013, 477 pages.

Titre original : The Personal MBA

Cette chronique est une chronique invitée écrite par Claire ESCALA du blog ClaireESCALA.com.

Chronique et résumé de « Le Personal MBA » :

Extrait préféré de « Le Personal MBA » :

« S’instruire soi-même, j’en suis convaincu, est la seule forme d’éducation possible. » – Isaac Asimov

Préface d’Olivier Roland

L’Insee a fait le constat que seul un quart des autoentrepreneurs avait réussi à dégager un revenu continu, et que, en moyenne, seulement 10% d’entre eux ont gagné plus que le Smic.

Le revenu moyen des autres créateurs d’entreprise est de 14 000 euros… par an.

Être bon techniquement dans un domaine ne fait donc pas automatiquement de nous de bons entrepreneurs.

Être chef d’entreprise est un métier à part entière.

Se former pour dépasser notre « simple » compétence technique est primordial.

Quand Olivier Roland a découvert « Le Personal MBA », il s’est lancé le défi fou d’en lire un livre par semaine pendant 52 semaines, d’en publier le résumé sur son blog « Des livres pour changer de vie » et d’appliquer ce qu’il apprenait.

Si vous suivez Olivier Roland, vous comprendrez sûrement que cela a changé sa vie de façon décisive.

Au sujet de l’auteur

Josh Kaufman aide ses clients à gagner mieux leur vie, à accomplir plus de projets et à prendre davantage plaisir à gérer leurs affaires.

Note au lecteur

Chacun des 254 concepts définis par Josh Kaufman dans « Le Personal MBA » commence par une majuscule et est noté en gras et en italique lors sa première occurrence.

Dans « Le Personal MBA », Josh Kaufman décrit chacun de ces concepts environ en une page et demi. Dans cette chronique, j’ai extrait les définitions de ces concepts de façon la plus synthétique possible.

Pour aller plus loin, je vous conseille la lecture de « Le Personal MBA » car Josh Kaufman illustre avec des exemples et des citations chacun des concepts pour bien en comprendre les tenants et aboutissants.

Introduction. Pourquoi ce livre ?

« La vie est dure. Encore plus dure si vous êtes idiot. » John Wayne

Si un objectif qui vous tient à cœur est de monter votre entreprise, obtenir une promotion ou créer quelque chose de nouveau.

Vous ressentez certainement :

  • La peur de vous lancer
  • Le manque de confiance en vous
  • Le syndrome de l’imposteur

Rassurez-vous : tout le monde partage ces peurs infondées qui peuvent être éliminées rapidement.

Vous n’avez pas besoin de tout savoir pour y arriver. Il vous suffit d’apprendre quelques concepts clés essentiels.

« Le Personal MBA » de Josh Kaufman est un lexique/dictionnaire qui définit un ensemble de concepts clés que vous pouvez utiliser pour réaliser vos objectifs.

Après la lecture de « Le Personal MBA », vous ferez partie du 1% de la population qui sait :

  • Comment les entreprises fonctionnent vraiment.
  • Comment créer une nouvelle entreprise.
  • Comment améliorer une entreprise existante.
  • Comment utiliser vos compétences professionnelles pour accomplir vos objectifs personnels.

Pour commencer, il est important que vous ayez en tête le principe suivant.

Toute entreprise à succès

  1. Crée ou distribue quelque chose de valeur
  2. que d’autres individus désirent ou ont besoin d’obtenir
  3. à un prix qu’ils acceptent de payer, d’une manière qui
  4. satisfait les besoins et les attentes de l’acheteur et
  5. qui rapporte suffisamment pour que les propriétaires de l’entreprise aient intérêt à la maintenir en activité.

Supprimez n’importe lequel de ces éléments – création de valeur, demande du consommateur, transactions, prestations et distribution ou profitabilité – et vous vous retrouvez avec quelque chose qui n’est pas une entreprise.

Chacun de ces facteurs est à la fois essentiel et universel.

  • Vous ne pouvez pas créer de valeur sans comprendre les besoins et les désirs des individus (études de marché).
  • Pour attirer des clients, il vous faut attirer leur attention, puis susciter leur intérêt (publicité).
  • Pour conclure une vente, les individus doivent avoir confiance dans votre capacité à tenir votre promesse et à répondre à leurs attentes (délivrer la valeur).
  • Pour satisfaire le client, vous devez systématiquement aller au-delà de ses attentes (service clients).
  • Et pour dégager des profits, vous devez enregistrer des recettes supérieures aux dépenses (finance).

Ces concepts sont importants parce qu’ils marchent.

Après la lecture de « Le personal MBA », non seulement vous serez capable de créer davantage de valeur pour les autres et d’améliorer votre propre situation financière, mais vous atteindrez aussi beaucoup plus facilement vos objectifs – et cela avec un plaisir accru.

Chapitre 1. La création de valeur

Les Cinq éléments de toute entreprise sont :

  1. La création de valeur
  2. Le marketing
  3. La vente
  4. Délivrer de la valeur
  5. La finance

Ils sont à la base de toute idée valable et de tout business-plan de qualité.

Si vous êtes capable de définir clairement chacun de ces cinq processus pour n’importe quelle entreprise, vous comprendrez parfaitement son fonctionnement.

Avant de monter votre affaire, commencez donc par définir l’aspect général de ces cinq processus.

Si vous êtes incapable de décrire ou de schématiser votre projet sur la base de ces cinq processus fondamentaux, vous n’aurez pas une compréhension suffisante pour qu’il fonctionne. Pourquoi?

Parce que la Loi du marché est impitoyable, froide et sans concession.

Retenez en effet que toute entreprise est limitée par la taille et les caractéristiques du marché qu’elle tente de servir.

S’il n’y a pas suffisamment de monde à vouloir vraiment votre offre, vos chances de développer une entreprise viable est très mince.

Aussi, pour réussir vous devez apporter de la valeur pour améliorer même modestement la vie des autres.

Pour cela, vous devez répondre à, au moins, un des quatre Besoins humains fondamentaux qui influencent profondément leurs décisions et leurs actes :

  1. Le besoin d’acquérir
  2. Le besoin de se relier
  3. Le besoin d’apprendre
  4. Le besoin de se défendre
  5. Le besoin de ressentir

N’oubliez pas également: les êtres humains se soucient énormément de ce que les autres pensent d’eux. Et, ils dépensent une grande quantité d’énergie à comparer leur statut à celui d’autres membres du groupe.

Cette Recherche de statut social est un phénomène universel et indispensable à garder en tête.

***

Passons maintenant à l’identification de l’attractivité d’un marché potentiel.

Pour cela, évaluez les Dix critères d’évaluation d’un marché suivants:

  1. L’urgence
  2. La taille du marché
  3. Le prix possible
  4. Le coût d’acquisition d’un client
  5. Le coût pour délivrer la valeur
  6. L’originalité de l’offre
  7. La rapidité de mise sur le marché
  8. L’investissement initial
  9. Le potentiel de ventes additionnelles
  10. Le potentiel de persistance

Si vous concluez de cette évaluation que deux marchés sont aussi attractifs l’un que l’autre, lancez-vous dans celui qui est déjà occupé par la concurrence. Pourquoi ? Parce que cela signifie qu’il existe bel et bien un marché pour cette idée, ce qui réduit les risques. C’est les Avantages cachés de la concurrence.

N’oubliez pas également:

  • De ne pas devenir Mercenaire : ne lancez pas une affaire uniquement pour l’argent. Pourquoi ? Parce que démarrer et faire tourner une entreprise réclame toujours davantage d’efforts que vous ne l’imaginez au départ.
  • De ne pas devenir Militant car si vous trouvez une idée trop fascinante, vous aurez du mal à la considérer objectivement. C’est comme si, soudain, vous aviez la profonde certitude d’avoir trouvé votre vocation.

***

Pour distribuer la valeur que vous créez avec succès à vos clients, utilisez une des douze Formes de valeur classiques suivantes :

  1. Le produit
  2. Le service
  3. La ressource partagée
  4. L’abonnement
  5. La revente
  6. La location
  7. La représentation commerciale
  8. L’agrégation d’un public
  9. L’emprunt
  10. L’option
  11. L’assurance
  12. Le capital

Voici, ci-dessous la définition succincte de ces Formes de valeur.

Un Produit est une forme de valeur tangible. Pour faire fonctionner une entreprise orientée Produit, vous devez :

  1. Créer un article tangible, quel qu’il soit, capable de séduire les gens.
  2. Produire cet article avec un coût aussi bas que possible tout en maintenant un niveau de qualité acceptable.
  3. Vendre un maximum d’unités à un prix élevé que le marché accepte.
  4. Avoir suffisamment de stock pour satisfaire les commandes au fur et à mesure.

Un Service consiste à aider ou à assister quelqu’un en échange d’une rétribution. Si vous voulez créer de la valeur via un Service, vous devez être capable d’apporter un avantage quelconque à votre client.

Une Ressource partagée est un bien durable accessible à de nombreux utilisateurs. Les Ressources partagées vous permettent de créer un bien une fois pour toutes et de faire payer son utilisation à vos clients.

Un Abonnement fournit un avantage prédéfini valable dans la durée en échange d’une cotisation périodique.

La Revente consiste à acheter un bien à un grossiste, puis à le vendre à un détaillant à un prix plus élevé.

Dans le cadre d’une Location, une personne acquiert un bien et autorise une autre personne à l’utiliser pendant un certain temps moyennant un certain prix.

La Représentation commerciale implique la commercialisation et la vente d’un bien que vous ne possédez pas.

L’Agrégation d’un public consiste à attirer l’attention d’un groupe d’individus aux caractéristiques similaires, puis à vendre l’accès à ce public à une tierce personne.

Un Emprunt est un accord qui autorise un emprunteur à utiliser une certaine quantité de ressources pendant une période donnée.

Une Option vous donne le droit, et non l’obligation, de réaliser quelque chose de défini à l’avance dans une période donnée moyennant le paiement d’une somme.

L’Assurance implique un transfert de risque de l’acheteur au vendeur.

Le Capital est l’achat d’une participation dans une entreprise.

***

Pensez également à la solution de facilité.

Le service de nettoyage des piscines privées tire profit du Prix de la solution de facilité. Il empoche, par exemple, 1 200 euros par an, ce qui représente pour le propriétaire 1 150 euros de plus qu’un kit de nettoyage – mais le tracas en moins.

C’est la Valeur perçue qui est déterminante pour le prix que vos clients sont disposés à payer pour ce que vous leur offrez.

Si votre prospect juge que votre offre n’a aucune – ou pas assez de – valeur, il ne sera pas Réceptif à ce que vous lui proposez.

***

En parallèle de ceci, il y a quelques autres concepts indispensables pour déterminer comment créer de la valeur.

En rendant vos offres Modulaires, vous pouvez les créer et les améliorer séparément. Puis les combiner et les assortir pour les adapter aux besoins de votre clientèle dans le souci de mieux la servir.

En proposant de petites offres Modulaires, vous tirez profit d’une stratégie appelée Groupage. Le Groupage vous permet de réutiliser de la valeur déjà créée pour en créer encore davantage.

Le Dégroupage est le contraire du Groupage : il s’agit de prendre une offre globale et de la diviser en offres multiples (e.g. vente de téléchargement MP3).

***

Lors de la création de valeur, passez par les étapes suivantes :

Proposez un Prototype, une première représentation de ce à quoi votre offre ressemblera.

Faites évoluer votre Prototype via des Cycles d’itération, un processus que vous pouvez utiliser pour améliorer n’importe quelle offre au fil du temps.

Plus la Vitesse d’itération est grande, plus votre offre s’améliore.

Demandez aussi à vos clients un retour d’information, un Feedback, pour identifier les blocages et les voies d’amélioration.

Lorsque vous développez votre offre, trancher entre différentes Alternatives est inévitable.

Et, faites des Compromis, des décisions qui estiment une valeur plus élevée à une des possibilités parmi plusieurs autres.

***

Pour rendre votre offre attractive, pensez impérativement aux neuf Valeurs économiques que l’individu considère au moment d’évaluer un achat potentiel :

  1. L’efficacité
  2. La rapidité
  3. La fiabilité
  4. La facilité d’utilisation
  5. La flexibilité
  6. Le statut social
  7. L’attrait esthétique
  8. L’émotion
  9. Le coût

***

Lors de cette évaluation, Tester la valeur relative vous permet de savoir ce que les consommateurs veulent vraiment. Par exemple, en leur posant une série de questions simples conçues pour simuler les Compromis auxquels ils ne peuvent échapper dans la réalité.

Pour cela, vous avez besoin Hypothèses déterminantes, des faits ou des caractéristiques qui doivent se vérifier dans le monde réel si vous voulez que votre offre et votre entreprise fonctionnent.

Vous pouvez également penser à faire un Test en trompe l’œil ce qui consiste à vendre une offre avant qu’elle n’existe réellement.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  The Ultimate Sales Machine - 2

***

Mais, gardez en tête de vous lancer rapidement avec une Offre viable minimale, une offre qui permet et/ou apporte le minimum de bénéfice nécessaire à la conclusion d’une vente.

Ensuite, l’Augmentation incrémentale vous permettra d’utiliser le Cycle d’itération pour ajouter de nouveaux avantages à une offre existante.

En effet, seuls les Essais sur le terrain permettent d’utiliser et améliorer chacun des produits sur des années pour améliorer l’expérience client.

Chapitre 2. Le marketing

Sans le Marketing, aucune entreprise ne peut survivre.

La vie moderne sollicite sans cesse votre Attention.

Pour attirer l’Attention, les Acheteurs potentiels doivent être Réceptifs à votre message.

Avoir un Caractère remarquable est le meilleur moyen d’attirer l’Attention.

Votre Acheteur potentiel est le type de personne qui correspond parfaitement à votre offre.

***

La Préoccupation est une réalité à laquelle les marketeurs actuels doivent faire face : au début du processus marketing, vos prospects prêtent Attention à autre chose.

Le marketing efficace se concentre sur la Finalité souhaitée – en général, une expérience ou une émotion particulière liée à un Besoin humain fondamental – par exemple se sentir libre.

La Qualification est le processus qui consiste à déterminer si un prospect est un bon client avant qu’il ne vous achète quelque chose.

Certains marchés ont des points d’entrée et de sortie clairement défini. Pour une femme, apprendre qu’elle attend un enfant est un exemple de Point d’entrée sur le marché.

L’Adressabilité mesure la facilité avec laquelle vous entrez en contact avec les personnes susceptibles d’être intéressés par votre offre.

Si vos activités marketing ne suscitent pas un Désir viscéral chez vos prospects, vous perdez votre temps et votre argent.

Le moyen le plus efficace d’inciter les individus à vouloir quelque chose est de les encourager à Visualiser ce que serait leur vie s’ils acceptaient l’offre.

Le Cadrage consiste à faire ressortir les éléments les plus importants et à minorer volontairement ou à laisser de côté les moins significatifs.

Aussi, si vous voulez attirer rapidement l’Attention, jouez la carte de la Gratuité : donnez gratuitement quelque chose de valeur.

***

Voici quelques autres concepts Marketing utiles :

Demander la Permission d’échanger avec un prospect après qu’il ait profité d’une offre gratuite est plus efficace que les interruptions publicitaires.

Une Accroche est une formule ou une phrase qui décrit l’avantage principal d’une offre.

Donnez à ses prospects un Appel à agir en leur disant, par exemple : « Prenez la prochaine sortie pour déguster les meilleurs hamburgers de la ville ».

Les hommes ont toujours raconté des Histoires. Les Histoires ont toujours été utilisées dans le commerce. Une bonne Histoire rend encore meilleure la meilleure des offres.

La Controverse signifie prendre publiquement une position que tout le monde ne soutient pas ou n’approuve pas.

La Réputation représente ce que les individus pensent globalement d’une offre ou d’une entreprise donnée.

Chapitre 3. La vente

Une Transaction est un échange de valeur entre au moins deux parties.

Sans un minimum de Confiance entre les parties, une Transaction ne peut pas s’opérer.

La Zone d’accord désigne la zone où les intérêts des parties coïncident même partiellement. transaction avoir confiance vente

***

L’un des aspects les plus fascinants de la vente est le Principe d’incertitude du prix. Tous les prix sont arbitraires et malléables.

Il existe Quatre méthodes de tarification pour vous aider à estimer la valeur potentielle de votre offre aux yeux des clients.

La Méthode du coût de remplacement établit un prix en répondant à une question. « Combien le remplacement de cette chose coûterait-il ? »

La Méthode de la comparaison avec le marché établit un prix en répondant à une question. « Combien se vendent des choses similaires à celle-ci ? »

La Méthode de la valeur actualisée détermine un prix en répondant à une question. « Combien cela va-t-il rapporter d’argent sur la durée ? »

La Méthode de comparaison de valeur établit un prix en répondant à une question. « Aux yeux de qui cette chose a-t-elle de la valeur ? »

***

Attention au Choc du changement de prix. Il peut transformer radicalement votre entreprise ; par conséquent, ne le prenez pas à la légère. En effet, modifier vos prix peut engendrer un changement drastique de votre clientèle.

***

Il existe deux types de ventes:

  • La Vente basée sur la valeur qui consiste à comprendre et à renforcer les raisons pour lesquelles votre offre a de la valeur aux yeux de l’acheteur.
  • La Vente basée sur l’éducation qui consiste à éduquer vos prospects et à faire d’eux des clients avertis.

Votre Seconde meilleure solution est ce que vous allez faire si vous ne trouvez pas de terrain d’entente avec votre interlocuteur.

***

Dans la plupart des situations, vous avez intérêt à garder l’Exclusivité : à créer une offre ou une qualité unique avec laquelle vos concurrents ne peuvent pas rivaliser.

***

Dans toute négociation, il existe Trois monnaies universelles : les ressources, le temps et la flexibilité. Toutes ces monnaies peuvent s’échanger les unes contre les autres.

Les Trois dimensions d’une négociation sont la préparation, la conception du deal et la discussion.

Un Intermédiaire est une tierce personne habilitée à négocier en votre nom.

Si les clients sont mal à l’aise face aux vendeurs, c’est en partie parce qu’ils ont le sentiment qu’ils vont subir une « vente forcée » ou être dupés, c’est-à-dire amenés malgré eux à accepter quelque chose qui n’est pas dans leur intérêt. D’où leur Résistance à la persuasion.

La Réciprocité est un désir très fort par la plupart des individus de « rembourser » des faveurs, des dons, des avantages ou des ressources qu’ils ont obtenus.

Contrairement à ce que l’on pense, reconnaître la Possibilité de préjudice peut accroître la Confiance du prospect dans votre capacité à tenir votre promesse.

Vendre, c’est identifier et éliminer les Barrières à l’achat : des risques, des inconnus et des inquiétudes qui empêchent votre prospect d’acheter ce que vous lui proposez.

L’Inversion du risque est une stratégie qui transfère tout ou partie du risque lié à une transaction de l’acheteur vers le vendeur.

La Réactivation est un processus qui consiste à convaincre d’anciens clients d’effectuer un nouvel achat chez vous.

Chapitre 4. Délivrer la valeur

Délivrer la valeur comprend tout ce qui est nécessaire pour s’assurer la satisfaction du client : traitement des commandes, gestion des stocks, livraison, dépannage, service après-vente, etc.

La Chaîne de valeur est l’ensemble des étapes et processus, depuis la Création de la valeur initiale jusqu’à la livraison du résultat final au consommateur.

Le Circuit de distribution décrit la manière dont la valeur créée est délivrée à l’utilisateur final.

La façon dont le client perçoit la qualité du produit repose sur deux critères : ses attentes et la performance. Vous pouvez poser ce principe sous la forme d’une équation :

Qualité = Performance – Attentes

Les artisans du bâtiment sont réputés imprévisibles. Ils arrivent souvent en retard, ne respectent pas les délais, bâclent leur travail et ont des comportements incorrects. Cela leur nuit car ils ne sont pas Prévisibles.

Le secret de la réussite est la Prévisibilité.

***

Le Flux sortant est la vitesse à laquelle un système atteint son objectif.

La Duplication est la capacité à reproduire fidèlement quelque chose de valeur.

La Multiplication est la Duplication d’un processus ou d’un Système entier

La Scalabilité est la capacité à Dupliquer ou à Multiplier un processus avec fiabilité lorsque le volume augmente.

Des petites idées ou des petits comportements, qu’ils soient bénéfiques ou nuisibles, ont tendance à s’Accumuler avec le temps et à produire des résultats spectaculaires.

L’Amplification, c’est apporter un changement mineur à un Système Scalable pour produire un résultat important.

Chaque amélioration apportée à votre Chaîne de valeur complique la tâche de vos concurrents – c’est ce qui s’appelle une Barrière à la concurrence.

Investir dans des Multiplicateurs de force permet d’en faire plus pour un effort identique.

Un Système est un processus rendu explicite et répétable – une série d’étapes qui ont été plus ou moins formalisées. Les systèmes peuvent être représentés textuellement ou graphiquement.

Chapitre 5. La finance

La Finance est l’art et la science de comprendre les entrées et sorties d’argent d’une entreprise, de décider de son affectation et de déterminer si vous obtenez les résultats escomptés.

Pour comprendre la Finance vous avez besoin de connaître quelques concepts clés.

***

Le Profit est un concept très simple : il s’agit de faire rentrer plus d’argent que vous n’en dépensez. Pour qu’une entreprise continue d’exister, les recettes qu’elle perçoit doivent dépasser les dépenses qu’elle accumule, à court ou à moyen terme.

La Marge bénéficiaire (ou couramment la Marge) est la différence entre l’argent que vous engagez et celui que vous dépensez pour gagner, et elle est exprimée en pourcentage.

Capter la valeur est le processus qui consiste à retenir un certain pourcentage de la valeur à chaque transaction.

Le Point de suffisance est l’instant où une entreprise dégage suffisamment de Profit pour que ces dirigeants jugent qu’elle mérite de continuer à tourner.

La Valorisation est une estimation de la valeur totale d’une entreprise.

Le Flux de trésorerie (cash flow en anglais) est un concept d’une simplicité enfantine : il s’agit d’examiner le compte bancaire d’une entreprise sur une période donnée.

Le Compte de résultats, parfois appelé « compte de pertes et profits » (en anglais Profit and Loss statement qui donne le terme P&L) ou « compte d’exploitation » fait apparaître le bénéfice dégagé par l’entreprise sur une période donnée une fois que les revenus ont été rattachés aux dépenses (charges) correspondantes.

Un Bilan est un instantané de ce qu’une entreprise possède et doit à un moment donné.

L’une des stratégies les plus efficaces pour comprendre les Finances d’une entreprise consiste à calculer un Ratio financier. Une comparaison de deux éléments importants de votre activité (e.g. ratio de rentabilité, ratio d’endettement, ratio de liquidité, ratio de gestion…)

L’Analyse coûts/avantages est le processus qui consiste à étudier des changements potentiels au sein de votre entreprise et à voir si les avantages ou les bénéfices apportés sont supérieurs aux coûts engendrés.

***

Croyez-le ou non, il n’existe que Quatre méthodes pour améliorer votre chiffre d’affaires :

  • Augmenter le nombre de clients.
  • Augmenter le panier moyen de chaque achat en vendant davantage à chaque fois.
  • Augmenter la fréquence des achats par client.
  • Augmenter vos prix.

Le Pouvoir sur les prix est votre capacité à augmenter vos prix dans le temps.

La Valeur du cycle de vie est la valeur totale qu’un client représente pour une entreprise pendant toute la durée de leur relation.

Le Coût d’acquisition client est la composante marketing de la Valeur du cycle de vie.

Les Frais généraux correspondent aux ressources minimales indispensables au fonctionnement d’une entreprise.

  • Vous devez supporter des Coûts fixes, quelle que soit la valeur que vous créez.
  • Les Coûts variables dépendent directement de la valeur que vous créez.

Attention à la Dégradation progressive: économiser de l’argent n’est pas un bon calcul si vous dégradez la qualité de votre offre.

***

Le Seuil de rentabilité (le breakeven en anglais) est le moment où la somme de vos revenus à ce jour est égale à vos dépenses totales à ce jour, c’est-à-dire le moment où votre entreprise commence à créer de la richesse au lieu de consommer de l’argent.

L’Amortissement est le processus qui consiste à étaler la dépense initiale d’un investissement sur la durée de vie probable de cet investissement.

Le Pouvoir d’achat constitue l’ensemble des liquidités à la disposition d’une entreprise – trésorerie, crédits et tout financement extérieur disponible.

Le Cycle de trésorerie décrit les Flux des liquidités qui circulent au sein d’une entreprise. Imaginez votre compte bancaire comme une baignoire.

Le Coût d’opportunité est la valeur à laquelle vous renoncez en prenant une Décision.

Calculer la Valeur temporelle de l’argent est un moyen de prendre des Décisions en considérant les Coûts d’opportunité.

Les Intérêts composés sont l’Accumulation des gains au cours du temps. À chaque fois que vous pouvez réinvestir vos gains, votre investissement s’accroît tout seul de façon exponentielle – une Boucle de rétroaction positive.

L’Effet de levier est la pratique qui consiste à emprunter de l’argent pour accroître ses gains potentiels.

La Hiérarchie des Financements est comme une échelle des options possibles. Tout entrepreneur démarre en bas de l’échelle et grimpe aussi haut que nécessaire.

L’Autoamorçage (ou bootstrapping en anglais) est l’art de créer et de gérer une entreprise sans Financement externe.

Le Retour sur investissement (en anglais Return on Investment souvent abrégé en ROI) est la valeur crée par un investissement.

Les Coûts irrécupérables sont des investissement en temps, énergie et argent qu’il est impossible de récupérer par la suite.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  10 livres à offrir pour changer une vie

Le Contrôle interne est un ensemble de Procédures standard utilisées par l’entreprise pour recueillir des informations précises, assurer son bon fonctionnement et identifier les problèmes le plus rapidement possible.

Chapitre 6. L’esprit humain

Si vous avez une vision plus claire du fonctionnement de l’Esprit humain, vous n’aurez aucun mal à améliorer votre façon de faire et à travailler plus efficacement avec les autres.

comprendre l'esprit humain et réussir en entrepreneuriatPour être opérationnel, le corps humain a des Besoins physiques.

Les organismes vivants, y compris les êtres humains, sont fondamentalement des systèmes de Contrôle de la perception très complexes : nous agissons de manière à garder nos perceptions du monde dans des limites acceptables.

Au cœur de tout système de Contrôle de la perception se trouve un Niveau de référence – une gamme de perceptions qui indique que le système est « sous contrôle ».

L’être humain a appris, au fil de l’évolution, à éviter de dépenser son énergie inutilement, autrement dit à la dépenser uniquement en cas d’absolue nécessité – c’est la Conversation de l’énergie.

La Structure directrice signifie que la structure de votre Environnement détermine largement votre comportement.

La Réorganisation est une action aléatoire qui se met en place quand un Niveau de référence n’est plus respecté mais que vous ignorez quelle mesure prendre pour ramener cette perception sous contrôle.

Un Conflit se produit quand deux systèmes de contrôle tentent de modifier une même perception.

Notre cerveau est une machine naturellement conçue pour Reconnaître des modèles. Il tente constamment de dégager des schémas, des structures ou des tendances dans ce qu’il perçoit, puis d’associer ces configurations à d’autres configurations stockées dans sa mémoire.

La Simulation mentale est la capacité de notre cerveau à s’imaginer exécuter une action donnée, puis à simuler le résultat probable avant de décider d’agir ou de ne pas agir.

Le cerveau humain se fie sans cesse à des modèles et des informations antérieurs pour faire des Interprétations en l’absence d’informations.

Ces interprétations rapides peuvent aussi être modifiées – un processus appelé Réinterprétation.

La Motivation est un état émotionnel qui relie les parties de notre cerveau qui sont responsables du ressenti et celles responsables de l’action.

L’Inhibition est la capacité à surmonter temporairement nos tendances naturelles.

La Volonté peut être pensée comme la neutralisation de nos instincts, comme un moyen d’interrompre nos processus automatiques pour faire autre chose.

Attention, car nos réserves de Volonté sont très limitées et s’Épuisent à l’usage.

L’Aversion pour la perte traduit l’idée que les individus détestent plus perdre qu’ils n’aiment gagner.

Si votre cerveau vous dit que vous ne pouvez gagner en fuyant, vous allez vous immobiliser dans l’espoir que la menace cessera. L’Immobilité fait entrer votre cerveau dans un mode de protection appelé Concentration sur la menace.

La Concentration sur la menace est une réponse constructive conçue pour vous aider à vous défendre, mais comme de nombreux instincts archaïques, elle est souvent sujette à des dysfonctionnements dans notre monde moderne.

Le nombre de contacts sociaux à partir duquel les Limites cognitives s’appliquent reste sujet à polémique (selon la moyenne établie par Bernard et Killworth, il s’élèverait à 231), mais il ne fait aucun doute qu’il existe bel et bien des limites.

Le cerveau humain stocke des informations de manière contextuelle, y compris des indices tel que l’environnement. Et parce que le cerveau est une machine de Reconnaissance de modèle, il établit naturellement des Associations mentales, même entre des choses qui n’ont aucun lien logique.

L’Ignorance de l’absence est un biais cognitif qui nous empêche d’identifier ce que nous ne pouvons observer.

L’Effet de contraste est souvent utilisé pour influencer la décision d’achat. Dans le monde économique, le Contraste devient une stratégie de camouflage du prix.

La Rareté encourage les individus à prendre des décisions rapidement.

La Nouveauté – la présence de nouvelles données sensorielles–est très importante si vous voulez attirer et maintenir l’attention sur une période prolongée.

Chapitre 7. Travailler avec soi-même

L’Acrasie est un problème profond : un sentiment de devoir omniprésent, mais qui ne débouche jamais sur une action, d’où une frustration intense.

Le Monoïdéisme correspond à un état où l’esprit éclairé est parfaitement concentré sur la tâche en cours. La tension et les efforts sont dirigés vers un, et seulement un seul, sujet pendant une période prolongée.

À chaque fois que vous passez d’un sujet à l’autre, vous encourez la Sanction du changement connectif. Pour agir votre cerveau doit « charger » le contexte dans sa mémoire de travail. Si vous obligez votre cerveau à charger et recharger sans cesse des contextes, cela réclame beaucoup de temps et d’énergie.

Une Action prioritaire est une action déterminante–une action qui vous permettra d’obtenir les résultats qui compte le plus à vos yeux.

Des Objectifs clairs vous aident à Visualiser ce que vous souhaitez et vous stimule en vous donnant envie de l’obtenir. Un Objectif est une formule qui clarifie et précise ce que vous voulez, facilitant le travail de votre cerveau qui va utiliser la Simulation mentale pour Visualiser le résultat souhaité. Si la finalité que vous désirez atteindre est vague, floue et confuse, les systèmes de planification automatique de votre cerveau vont avoir du mal à vous donner les moyens d’obtenir ce que vous voulez.

L’État d’esprit est l’état actuel de votre ressenti, de votre expérience.

Les Habitudes sont des actions régulières qui favorisent notre santé, notre bien-être et notre équilibre.

Le Ciblage est une méthode qui consiste à programmer consciemment votre cerveau pour qu’il vous alerte dès qu’une information donnée est présente dans votre Environnement.

Une Décision est l’acte de s’engager à suivre un plan d’action.

Les Cinq pourquoi est une technique qui vous aide à découvrir ce que vous voulez réellement.

Les Cinq comment est un moyen de connecter vos désirs fondamentaux à des actions physiques. Prenez l’exemple suivant : se sentir libre. Comment allez-vous faire pour vous sentir libre ?

  1. Rembourser vos dettes.
  2. Réduire vos heures de travail.
  3. Trouver un autre poste où vous mettre à votre compte.
  4. Déménager dans une autre ville ou à la campagne.
  5. Mettre un terme à une relation personnelle contraignante ou frustrante.

La Prochaine action est la prochaine mesure spécifique et concrète à mettre en œuvre sans tarder pour avancer. Vous n’avez pas besoin de savoir toutes les actions que vous devez mener pour faire avancer votre projet, mais uniquement la prochaine.

L’Extériorisation tire profit de nos capacités de perception de manière très intelligente.

Le Questionnement personnel est une pratique qui consiste à vous poser des questions et à y répondre, comme suit:

Antécédents

  • Quand cela s’est-il passé ?
  • Avec qui vous étiez ?
  • Que faisiez-vous ?
  • Qu’étiez-vous en train de vous dire ?
  • Quelles étaient vos pensées ?
  • Quels étaient vos sentiments et/ou vos émotions ?

Comportement

  • Qu’étiez-vous en train de vous dire ?
  • Quelles étaient vos pensées ?
  • Quels étaient vos sentiments et/ou vos émotions ?
  • Qu’étiez-vous en train de faire ?

Conséquences

  • Que s’est-il passé finalement ?
  • Était-ce agréable ou désagréable ?

Vous pouvez considérer la Simulation prospective comme de l’imagination appliquée–vous posez consciemment la question « Si ? » ou « Que se passera-t-il si ? » à votre cerveau, puis le laisser faire ce qu’il sait faire le mieux.

La Loi de Parkinson n’est pas faite pour fixer des délais irréalistes. Tous les projets prennent du temps et vous ne pouvez pas construire un gratte-ciel en un jour ou une usine en une semaine. Plus le projet est complexe, plus il prend de temps.

Un Scénario catastrophe est une Simulation prospective où vous imaginez que tout ce qui peut mal se passer se passe mal.

La Tendance à la surestimation est la tendance naturelle à surestimer vos propres capacités, en particulier si vous n’avez qu’une expérience limitée du domaine en question.

Le Biais de confirmation est la tendance générale des individus à faire attention aux informations qui vont dans le sens de leurs conclusions et à ignorer les informations susceptibles de les invalider.

Le Biais rétrospectif est la tendance naturelle à s’accuser de choses qu’on aurait du savoir.

Le Seuil d’incompétence est un concept qui explique ce qui se passe quand vous avez trop de choses à faire.

Votre niveau d’énergie fluctue tout au long de la journée. Votre organisme est soumis à des rythmes naturels, les Cycles de l’énergie.

Prêter attention au stress et à la Récupération évite de prendre une charge de travail trop importante. Vous savez quand vous pouvez appuyer sur l’accélérateur et quand vous devez ralentir.

L’Expérimentation consiste à tester quelque chose de nouveau–une manière d’appliquer la méthode scientifique et le Cycle d’itération à votre propre vie.

Si votre nouvelle voiture ne va pas tarder à faire partie du paysage, alors votre esprit va jeter son dévolu sur un autre désir à satisfaire dans une quête du bonheur sans fin. Cette sensation correspond au cycle du Manège du bonheur. Nous sommes en quête d’expériences agréables dans l’idée qu’elles vont nous rendre plus heureux.

Le Piège de la comparaison est à éviter absolument. Les autres ne sont pas vous, et vous n’êtes pas les autres. Vous possédez des compétences, des objectifs et des priorités uniques.

Comprendre votre Zone de contrôle, c’est pouvoir séparer ce que vous pouvez contrôler (ou influencer fortement) de ce que vous êtes capable de contrôler.

Plus vous êtes Attaché à une idée ou un projet, moins vous avez de souplesse. Et plus vous réduisez vos chances de trouver une meilleure solution.

Que diriez-vous de consacrer quelques centaines d’euros par mois à un budget de R&D personnelle ? En utilisant les techniques préconisées dans Devenez riche ! de Ramit Sethi, vous n’aurez aucun mal à verser une partie de vos revenus chaque mois sur un compte qui servira à votre Recherche et à votre Développement personnel.

L’état d’esprit fixe est un exemple de Conviction limitante. À savoir une « vérité » que vous avez au sujet du monde et qui vous empêche d’atteindre un Objectif important à vos yeux.

Chapitre 8. Travailler avec les autres

Toutes les relations humaines sont basées sur le Pouvoir–la capacité à influencer les actions d’autrui.

L’Avantage comparatif–un concept issu de l’économie, a été attribué à David Ricardo et exposé dans son ouvrage des principes de l’économie politique et de l’impôt en 1817. La loi de l’Avantage comparatif  fournit une réponse à une question de politique internationale. Est-il préférable que l’économie d’un pays soit autosuffisante et produisent tout elle-même ? Ou, au contraire, qu’elle se spécialise dans la production de certains biens et développe des échanges commerciaux ?

Les Coûts de communication équivalent au temps que vous passez à communiquer avec des membres de votre équipe au lieu de fournir un travail productif.

Tout le monde a fondamentalement besoin de se sentir Important. Client, employés, connaissances ou amies–plus vous leur donnez de l’Importance, plus ils apprécieront la relation avec vous.

Une communication efficace passe obligatoirement par un sentiment de Sécurité des deux côtés.

Le Tiercé gagnant est le résumé de Comment se faire des amis et il tient en trois mots. Si vous voulez donner aux autres un sentiment d’Importance et de Sécurité, traiter les avec:

  • Reconnaissance, exprimer votre gratitude à l’égard des autres et de ce qu’ils font pour vous. Même si ce n’est pas parfait.
  • Courtoisie, la politesse pure et simple.
  • Respect, honorer le statut de l’autre.

Il suffit de se Justifier, même plus vulgairement d’ajouter un « parce que » , pour inciter les individus à accéder à vos demandes.influencer les autres management avec josh kaufman

L’Intention du commandement est une méthode de délégation des tâches efficace : à chaque fois que vous assignez une tâche à quelqu’un, dites-lui pourquoi il doit l’effectuer.

L’Apathie du spectateur est une relation inverse entre le nombre de personnes qui pourraient agir et le nombre de personnes qui agissent réellement.

L’Illusion du planning signifie que les individus ont tendance à sous-estimer le temps d’exécution d’un projet. Plus un projet est complexe, plus il renferme d’Interdépendance. Et plus les Interdépendances sont nombreuses, plus il y a de chances qu’à un moment donné les choses ne se déroulent pas comme prévu.

Les Recommandations facilitent la Décision de quelqu’un à travailler avec quelqu’un qu’il ne connait pas.

Les êtres humains ont naturellement tendance à former des groupes distincts – des Clans.

La Convergence est la tendance des membres d’un groupe à devenir de plus en plus semblables les uns aux autres avec le temps.

La Divergence est une tendance des groupes à ressembler de moins en moins aux autres groupes au fil du temps.

Une Rolex ne donne pas mieux l’heure qu’une Swatch. Là n’est pas la question. Mais… Les gens sont prêts à dépenser beaucoup d’argent et d’énergie pour envoyer des Signaux sociaux.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  The Unwritten Laws of Business

La Preuve sociale peut créer sa propre dynamique. Les modes naissent souvent quand une personne fait quelque chose, que les autres le perçoivent comme un Signal Social, puis agissent à l’identique pour créer une Boucle de rétroaction sociale.

Les individus ont naturellement tendance à obéir aux figures d’Autorité. Lorsqu’une figure d’Autorité nous demande de faire quelque chose, nous avons toutes les chances de lui obéir.

Les Engagements ont toujours été utilisés à travers l’histoire comme un moyen de ressembler des groupes. Ne pas tenir une promesse ou rompre un Engagement risque d’entacher notre Statut social et notre Réputation.

Si vous réussissez à obtenir de petits Engagements de la part de certaines personnes, ces dernières auront toutes les chances de vouloir les tenir pour agir de façon Cohérente.

Le Biais de la récompense explique pourquoi les gens qui ont intérêt dans telle ou telle chose auront tendance à essayer de vous faire abonder dans leur sens.

Le Biais de la confiance en soi est la supposition automatique que notre approche est la meilleure.

L’Effet pygmalion doit son nom à une figure de la mythologie grecque du même nom. Il explique pourquoi toutes nos relations sont des prophéties autoréalisatrices.

L’Erreur d’attribution signifie que quand les autres essuient un échec, nous l’attribuons à leur personne, et que quand nous essuyons un échec, nous l’attribuons à des facteurs extérieurs, c’est-à-dire à des circonstances défavorables.

Le Management est simple, mais pas simpliste. Fondamentalement, il consiste à coordonner les actions d’individus au sein d’un groupe pour atteindre un Objectif tout en tenant compte du Changement et de l’Incertitude, deux facteurs auxquels on ne peut pas échapper.

Chapitre 9. Comprendre les systèmes

La Loi de Gall : tous les Systèmes complexes qui fonctionnent sont issus de systèmes plus simples qui fonctionnaient. Les Systèmes complexes sont remplis de variables et d’Interdépendance qui doivent être organisées comme il se doit pour fonctionner.

Quoi que le Système fasse, il est soumis à des Flux, c’est-à-dire des mouvements d’entrée et de sortie de ressources.

Un Stock est un réservoir de ressource.

La Marge de manœuvre est la quantité de ressources présentes dans un Stock. Plus vous avez de ressources, plus vous avez de Marge de manœuvre.

La performance d’un Système est toujours limitée par la disponibilité d’une ressource essentielle. Allégez la Contrainte et la performance du système va s’améliorer.

On parle de Boucles de rétroaction à chaque fois que la sortie d’un Système devient l’une des entrées au cycle suivant. La rétroaction est le mode d’apprentissage des Systèmes – si le Système est capable de comprendre son Environnement, cette rétroaction l’aide à définir s’il est sous contrôle et s’il satisfait les Tests de sélection.

Les Boucles de régulation atténuent les sorties de chaque cycle, ce qui permet au système d’être équilibré et de résister au changement.

Les Boucles de renforcement Amplifient les sorties du système à chaque cycle. Elles ont tendance à induire une croissance ou un déclin incontrôlables avec le temps.

L’Autocatalyse est une Boucle de rétroaction positive qui s’autoalimente et se renforce par sa propre dynamique – le Système continue de croître jusqu’à ce qu’il change et se mette à produire moins.

L’Environnement est la structure au sein de laquelle un Système opère.

Un Test de sélection est une contrainte environnementale qui détermine la survie de certains systèmes et la « mort » des autres.

Il existe une différence énorme entre le risque et l’Incertitude. Un risque est une chose qu’on sait qu’on ne connaît pas. Une Incertitude est une chose qu’on ignore qu’on ignore.

Tous les Systèmes Changent et un Système immuable n’existe pas.

Les projets qui ne tiennent pas compte du Changement ne sont que d’une utilité limitée.

Dans le monde, rien n’existe isolément. C’est le principe d’Interdépendance.

Le Risque de contrepartie est la possibilité que d’autres personnes ne tiennent pas leurs promesses.

Toute action a des conséquences, et ces conséquences ont elles-mêmes des conséquences appelées Effets secondaires.

La théorie des Accidents normaux est une manière formelle d’exprimer un proverbe universel : « Ce sont des choses qui arrivent ». Dans un système étroitement intégré, des risques minimes s’accumulent jusqu’à provoquer des erreurs et des accidents inévitables.

Chapitre 10. Analyser les systèmes

La Déconstruction est un processus qui consiste à décomposer des Systèmes complexes en sous-système de la taille la plus réduite possible dans le but de comprendre comment les choses fonctionnent. Au lieu d’essayer de comprendre le système dans son ensemble, vous le divisez en petites parties, puis cherchez à comprendre les différents sous-systèmes et leurs interactions mutuelles.

La Mesure consiste à recueillir des données pendant que le système est en train de fonctionner. Collecter des informations liées à ses fonctions clés permet de mieux évaluer son fonctionnement.

Certaines Mesures sont plus importantes que d’autres. Les Indicateurs clés de performance (en anglais : Key Performance Indicators ou KPI) sont des Mesures des éléments essentiels du Système.

Qualité d’entrée, qualité de sortie est un principe simple. Utiliser en entrée d’un système des données inutiles et vous obtiendrez des résultats inutiles.

Une Tolérance est un niveau acceptable d’erreur “normale” dans un système.

L’Honnêteté d’analyse signifie mesurer et analyser les données dont vous disposez en toute objectivité. Nous sommes des créatures sociales et, par conséquent, attachons beaucoup d’importance à la façon dont les autres perçoivent, ce qui nous rend naturellement enclins à embellir la réalité.

Le Contexte est l’utilisation de mesures pertinentes pour recueillir des informations supplémentaires sur les données que vous étudiez.

L’Échantillonnage consiste à prélever au hasard une fraction de la production totale, puis à l’utiliser comme exemple représentatif de l’ensemble du système.

La Marge d’erreur est une estimation du degré de confiance que vous pouvez avoir dans les conclusions que vous trouvez à partir d’un ensemble d’échantillons observés.

Un Ratio est une méthode de comparaison de deux Mesures. En divisant vos résultats par vos données d’entrées, vous pouvez mesurer toutes sortes de rapports utiles entre différentes parties de votre Système.

De nombreuses formes d’analyse sont fondées sur la Caractérisation qui consiste à identifier une valeur normale ou type par une Mesure jugée importante.

Il s’agit de la Causalité, c’est-à-dire de relation de cause à effet.

La Corrélation et la Causalité sont deux choses différentes. Même si vous observez qu’une mesure est étroitement liée à une autre, ce n’est pas la preuve que l’une est la cause de l’autre.

Les Normes exploitent l’outil des données historiques pour fournir un Contexte aux Mesures actuelles.

Une Approximation permet d’avoir une valeur significative en mesurant autre chose. On peut dire qu’il s’agit d’une évaluation indirecte.

La Segmentation est une technique qui consiste à décomposer une série de données en sous-groupes bien définis pour obtenir l’avantage de Contexte. Diviser un ensemble de données en plusieurs groupes prédéfinis peut faire apparaître des relations jusqu’alors inconnues.

L’Humanisation est le processus qui consiste à utiliser des données pour raconter une histoire sur l’expérience ou le comportement d’une personne réelle.

Chapitre 11. Améliorer les systèmes

Le Biais d’intervention, également appelé préférence pour l’action, nous conduit à introduire des changements inutiles qui nous donnent l’impression que nous contrôlons la situation.

L’Optimisation est le processus qui consiste à maximiser la sortie d’un Système ou à minimiser une entrée dont le système a besoin pour fonctionner.

La Refactorisation est le processus qui consiste à changer un Système en vue d’améliorer son efficacité sans changer le résultat qu’il produit.

Dans tout Système complexe, une minorité d’entrée produit la majorité des sorties. Ce schéma de non-linéarité persistante est aujourd’hui appelé la loi de Pareto ou la loi des 80/20 ou Minorité décisive.

Toutes les bonnes choses sont soumises à la Loi des rendements décroissants – passé un certain seuil, avoir plus de quelque chose peut même être préjudiciable.

Le Frottement est une force ou un processus qui retire de l’énergie d’un Système avec le temps. Éliminer régulièrement des zones de Frottement au cours du temps, même à petites doses, finit par produire de grandes améliorations, à la fois en qualité et en efficacité.

L’Automatisation fait référence à un Système ou à un processus capable de fonctionner sans intervention humaine.

Mais attention au Paradoxe de l’automatisation : plus le Système Automatisé est efficace, plus la contribution des opérateurs humains est déterminante.

Et, l’Ironie de l’automatisation : plus le système est fiable, moins les opérateurs humains ont de travail à faire et donc moins ils prêtent Attention au Système en cours de fonctionnement.

Une Procédure standard est un processus prédéfini utilisé pour effectuer une tâche répétitive et résoudre un problème courant.

Une Liste de vérification, souvent appelée check-list, est une procédure standard prédéfinie qui s’applique à la réalisation d’une action spécifique.

Parfois, le meilleur moyen d’améliorer un Système est de le stopper.

Arrêter est un choix intentionnel pour interrompre, cesser de faire quelque chose de contre-productif.

La Résilience est une qualité massivement sous-estimée dans l’univers des entreprises. Posséder la résistance et la flexibilité nécessaire pour faire face aux vicissitudes de l’existence est un atout majeur qui peut sauver votre peau, au sens propre comme au sens figuré. Votre capacité à adapter votre stratégie et vos tactiques à l’évolution de la situation et aux Changements qui surviennent peut vous permettre de survivre au lieu de disparaître.

Un Dispositif de sécurité intégrée est un Système de secours conçu pour prévenir ou réparer une panne.

Le Test de résistance consiste à identifier les limites d’un système en simulant des conditions Environnementales particulières.

La Planification par scénarios est un processus qui consiste à élaborer systématiquement une série de situations hypothétiques. Puis à Simuler mentalement ce que vous feriez si ces situations se produisaient réellement.

Le Cycle de la croissance durable est un schéma observé dans des entreprises capables de se développer d’année en année sans difficultés majeurs.

Faire tourner une entreprise n’est jamais facile, et il s’agit autant d’un art que d’une science.

La Voie du milieu est le point d’équilibre instable entre le trop et le trop peu – le juste assez. Nul ne peut vous dire ce qu’est la Voie du milieu – vous devez la suivre pour le savoir et elle change constamment.

Lorsque vous voulez vous améliorer ou améliorer votre entreprise, vous ne savez pas très bien quelle approche adopter pour obtenir le résultat souhaité. C’est là que la Mentalité expérimentale trouve un intérêt.

Et pour finir, un concept indispensable

Se former par soi-même, dans n’importe quel domaine, est un Processus sans fin. Chaque nouveau concept sur lequel vous tomberez ouvre la porte à des milliers d’autres concepts à explorer.

Conclusion sur “Le Personal MBA” de Josh Kaufman :

Lancer une entreprise fait peur.

Peut-être que vous vous dites que c’est pour les gens qui ont un MBA et qui ont suivi une formation en école de commerce.

Détrompez-vous !

Grâce au blog « Des livres pour changer de vie » d’Olivier Roland, j’ai découvert « Le Personal MBA » de Josh Kaufman.

Même si je n’ai pas eu la chance de suivre un MBA, le concept de Josh Kaufman, « Le personal MBA », a révolutionné ma façon de voir l’entrepreneuriat.

Et si, en effet, il n’y avait que quelques concepts simples à intégrer ?

Et si, en effet, les 99 livres de business que Josh Kaufman rassemble contiennent ce qu’il faut savoir pour créer et réussir dans l’entrepreneuriat ?

Grâce à « Le Personal MBA », Josh Kaufman m’a inspirée et je me dis que c’est bien possible que ce soit une voie possible.

D’ailleurs Olivier Roland l’a fait.

Donc pourquoi pas vous ou moi ?

Allez, vous me suivez, on prend ces conseils et on se lance dans notre formation MBA à moindre coût ?

En tout cas, moi, je fais le grand saut.

Et, vous ?

Points forts :

  • 254 concepts essentiels pour entreprendre
  • Une vision différente du MBA
  • Un livre qui permet d’acquérir des notions clés et une approche autodidacte afin d’initier une formation MBA

Point faible :

  • Un livre assez épais sous forme d’un abécédaire. Rien à voir avec un roman qui se lit d’une trêve, mais un indispensable pour commencer avec les bonnes bases.

La note de Claire ESCALA du blog ClaireESCALA.com :

imageimageimageimageimage

Avez-vous lu le livre “Le Personal MBA” de Josh Kaufman ? Combien le notez-vous ?

Médiocre - Aucun intérêtPassable - Un ou deux passages intéressantsMoyen - Quelques bonnes idéesBon - A changé ma vie sur un aspect bien précis !Très bon - A complètement changé ma vie ! (1 votes, moyenne: 4,00 out of 5)

Loading...

Visitez Amazon afin de lire plus de commentaires sur le livre “Le Personal MBA”

Visitez Amazon et achetez le livre “Le Personal MBA” :

Recherches utilisées pour trouver cet article :

resume du livre le personnel MBA, Jai besoin du livre The Personal MBA, le personnal Mba
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

1 Commentaire pour :

Le Personal MBA







Les commentaires postés avec une adresse email non valide ne seront pas publiés

Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.