Une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie.

Mon projet fou : lire 52 des meilleurs livres de business en 52 semaines, et publier ici un résumé par semaine

« Tu as gaspillé 150 000 $ dans une éducation que tu aurais pu avoir pour un dollar cinquante en amendes de retard dans une bibliothèque publique ».
– Will Hunting (joué par Matt Damon), Good Will Hunting

Je vais tout d’abord me présenter pour ceux qui ne me connaissent pas : je suis Olivier Roland, j’ai 27 ans, je dirige une entreprise de services informatiques que j’ai créée à 19 ans (3 personnes), et je suis l’auteur de deux autres blogs, Techno Smart (les bons outils pour les gens malins – c’est le slogan 😉 ) et Habitudes Zen (les traductions des meilleurs articles du célèbre blog Zen Habits).

Olivier Roland - Les meilleurs livres de business

52 livres : les meilleurs livres pour changer de vie

Connaissez-vous le Personal MBA ? Il s’agit d’un concept inventé par Josh Kaufman (sur une idée de Seth Godin). Considérant que les écoles de commerce n’ont pas le monopole du savoir et de la sagesse, il propose à tout un chacun de passer son MBA personnel en lisant une sélection des meilleurs livres business existants, au nombre de 77 dans l’édition 2008 (93 avec les suppléments), classés dans 12 catégories :

  1. Pour un bon départ
  2. Productivité et Efficacité
  3. Psychologie et Communication
  4. Design et Production
  5. Marketing, Ventes et Négociation
  6. Entreprenariat
  7. Management et Leadership
  8. Stratégie et Innovation
  9. Finances et Analyse
  10. Finances personnelles
  11. Supplément : Histoire du business
  12. Supplément : Les Références du business

Mais qu’est-ce qu’un MBA, me demanderez-vous ? C’est un Master of Business Administration, c’est à dire un diplôme qui est le résultat d’études très chères (environ 50 000 € en Europe, 100 000 $ aux États-Unis !) et de très haut niveau dans la conduite globale des affaires : stratégie, marketing, finances, ressources humaines et management. Elles durent en général de 12 à 24 mois et sont souvent suivies soit par des étudiants désireux de finir leur cycle par un diplôme prestigieux, soit par des cadres en milieu de carrière qui souhaitent donner un coup de fouet à leur avenir professionnel en acquérant un savoir de très haut niveau – à un prix exorbitant : outre le coût en lui-même, un MBA demande de s’y consacrer pleinement pendant 1 à 2 ans, en abandonnant en général tout travail rémunéré.

D’où l’idée de Josh de proposer d’acquérir l’essentiel du savoir distillé dans les MBA – les 20 % qui apportent 80 % des résultats – en lisant une liste rigoureusement sélectionnée des meilleurs livres business couvrant les domaines enseignés dans les MBA – pour moins de 3 500 $, si vous achetez les livres neufs, et moins encore si vous les achetez d’occasion ou les empruntez.

Initié en 2005, le personal MBA a été mis à jour deux fois, et le concept commence à faire son chemin : voir cet article de Business Week ou celui-ci de Lifehacker. D’ailleurs, l’idée que l’on peut acquérir une formation de qualité par soi-même n’est pas neuve.
Pour en savoir plus sur le personal MBA, lisez le manifeste du PMBA.

Lire 52 des meilleurs livres de business - Olivier Roland - des livres pour changer de vie

Mon projet est donc de lire 52 livres de cette liste. J’aborde ce projet sérieusement, et je m’y prépare comme je me préparerai à affronter un marathon : je sais que le défi sera long et difficile, spécialement quand la motivation initiale – liée à l’enthousiasme du départ – sera retombée. Pourquoi fais-je cela ? Voici mes raisons :

  • Parce que je suis un autodidacte et que j’adore apprendre. De plus j’adore lire, et j’adore apprendre en lisant 😉 . Ayant créé mon entreprise jeune – à 19 ans -, je suis l’heureux titulaire d’un bac moins 2 et ai appris l’essentiel de ce que je sais sur le tas, en apprenant beaucoup de mes erreurs, et aussi en effectuant quelques formations de-ci de-là. J’ai également suivi quelques cours du soir au CNAM (voir mon profil Viadeo), mais les applications concrètes de ces cours ne sont pas toujours évidentes pour mon entreprise.
  • Parce que je ressens le besoin d’acquérir des savoirs pour mieux piloter mon entreprise, mieux comprendre les rouages du monde du business dans lequel je suis, pour être plus efficace dans tous les projets que je conduis ou conduirai, et pour mieux appréhender le monde en général.
  • Parce que j’ai déjà lu quelques livres listés dans le PMBA, et que je les ai tous trouvés excellents, avec une mention spéciale pour La semaine de 4 heures. Ils ont tous changé ma perception que j’avais de certaines choses, parfois radicalement. Ils ont tous changé ma vie sur au moins un aspect ou m’ont donné un nouvel outil pour le faire. Au vu de l’importance des changements qu’ont induits ces 7 livres, j’ose à peine imaginer ce qu’en produira 52 !
  • Parce que lire 52 livres en 52 semaines, et en écrire un résumé et le poster ici sans ruiner ma vie professionnelle et ma vie sociale représente un défi en soi, qui me mobilisera au maximum mes capacités d’organisation et d’auto-motivation. Si je procrastine trop, si je ne m’organise pas suffisamment bien, si ma motivation retombe comme un soufflet, je n’y arriverai pas. Et vous serez les premiers à le savoir. J’apprendrai donc aussi bien des livres que je lirai que du projet en lui-même. Pour voir les astuces dont je me servirai pour rester motivé, lisez ceci.
  • Afin d’expérimenter en réel s’il est possible de changer sa vie en lisant des livres pertinents. C’est l’objet de ce blog – je n’ai pas voulu créer un blog qui ne parlerait que de ce défi – et je tâcherai de démontrer que c’est possible en vous faisant partager ce que cela m’apporte dans mon entreprise, dans mes projets, dans ma vie de tous les jours.
  • Afin de partager avec d’autres le résultat de ce projet, en écrivant notamment des résumés clairs, concis et pertinents.
  • Afin de m’améliorer en Anglais (80% des livres environ ne sont disponibles qu’en Anglais).

Comment est-ce que je compte m’y prendre ? Voici les règles du défi :

  1. Sélectionner 52 livres dans la liste actuelle du personal MBA.
  2. En lire un par semaine pendant 52 semaines. Écrire un résumé pertinent, un global et un autre chapitre par chapitre si le livre s’y prête.
  3. Ne sacrifier que l’inutile. Je ne compte pas renoncer à mes autres activités – mon entreprise, le théâtre d’impro, le sport, mes deux clubs de chefs d’entreprise, mes autres blogs, mes loisirs, ma vie personnelle. Je vais tâcher de mieux m’organiser et de supprimer l’inutile – surf au hasard sur le web, jeux vidéos, youtube – tout ce qui prend du temps inutilement en général. Je ne pourrai pas rogner sur la télé : je ne la regarde déjà pas.
  4. Appliquer. Réfléchir sans agir est tout aussi stupide que d’agir sans réfléchir. Et la réflexion se fonde à la fois sur notre expérience – le terrain – et nos connaissances – acquises dans les livres, les écoles, les conversations avec les autres.

Le premier problème est donc de sélectionner 52 livres parmi les 77 ou les 93 du PMBA ; ça n’a pas été une tâche facile. Tout d’abord, il y a certains livres que j’ai déjà lus (7 en tout). Pour la plupart, j’ai décidé de les intégrer dans la liste des 52 meilleurs livres business car 1) ils valent la peine d’être relus et 2) je souhaite en écrire un résumé car ils m’ont semblé tous importants.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Les premiers livres sont arrivés

Au final, j’ai supprimé les deux sections Suppléments ( Histoire du Business et Les références du Business), soit 16 livres, les livres business qui n’existent qu’en version audio (étant Français, j’ai beaucoup plus de difficultés à comprendre l’anglais parlé que l’anglais écrit), une grande partie de ceux de la catégorie Design et Production (étant dans les services et logiciels, cela m’a semblé moins important), tous ceux de la catégorie Finances personnelles (j’ai déjà lu The millionnaire next door, qui m’a déjà ouvert les yeux sur cet aspect – tout comme les blogs Plus riche et Esprit riche – et j’attendrai d’être plus riche pour approfondir le sujet 😉 ) et ceux qui m’ont paru trop spécialisés ou trop spécifiques aux USA.

Voici donc la liste des 52 livres business que je lirai. Le PMBA original propose évidemment une liste exclusivement anglophone, mais certains titres ont été traduits en français. Je lirai ceux-ci en français quand c’est possible, pour gagner du temps, et lirait les autres en anglais.

Les 52 livres recommandés par Olivier Roland:

Pour un bon départ

Productivité et Efficacité

Psychologie et Communication

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Lead the Field

Design et Production

Marketing, Ventes et Négociation

Entreprenariat

Management et Leadership

Stratégie et Innovation

Finances et Analyse

Comme vous le voyez, seuls 11 des meilleurs livres business sur 52 ont été traduits en Français.

Trouver tous ces livres en librairie est quasiment mission impossible, surtout en langue anglaise. Heureusement qu’Amazon est là, surtout que l’on bénéficie du taux extrêmement favorable du dollar en ce moment lorsque l’on achète des livres américains.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Deuxième bilan et des nouveaux livres

Je ne pense pas lire forcément ces livres dans l’ordre indiqué, mais je vais essayer de lire les catégories par lot, afin de pouvoir relier plus facilement mes nouvelles connaissances entre elles.

Mon projet démarre officiellement le 1er octobre. Rendez-vous le 4 ou le 5 pour le premier review du premier livre, 10 days to faster reading.

Je tiens à remercier Jean-Jacques Hénin du blog Plus riche qui m’a fait découvrir le Personal MBA.

Note : voici le bilan que j’ai fait un an après ce défi 😉 .

Je vous invite aussi à visionner ma vidéo intitulée « Ce que m’a APPORTÉ mon défi de lire 52 livres en 52 semaines, le BILAN 7 ans après » qui vous fait découvrir le déroulement de ce challenge 🙂:

3 leçons que vous apprendrez en lisant les meilleurs livres business et de développement personnel

  1. Vous êtes 100% responsable de votre vie

Pour créer la vie que vous voulez, vous devez en assumer l’entière responsabilité. Oubliez vos parents, vos ex, les opportunités (ou leur absence) qui vous ont été données. La direction de votre vie est entièrement à vous. Zéro excuse. Le succès n’a pas de conditions préalables et il n’y a pas de qualité, certification, antécédents ou nationalité qui ait le monopole du succès. Cela ne tient qu’à vous.

  1. Vous pouvez avoir la vie que vous voulez

Vous êtes libre d’utiliser vos dons et vos capacités (rappelez-vous le point 1), mais ils existent pour être partagés et servir les autres. Vous avez l’obligation d’être ce que votre cœur sait que vous pouvez être. De cette façon, vous apportez votre plus haute contribution au monde et vivre sans regrets. Aucun objectif est hors de votre portée. Vous méritez également de recevoir les bénéfices (y compris financières) qui résultent de l’apport de valeur aux autres.

  1. Tout commence par votre manière de penser

Chaque jour, cherchez toujours vos pensées les plus fortes. Concentrez-vous uniquement sur ce que vous voulez. Visualiser. La loi de l’attraction fonctionne comme la loi de la gravité. C’est vrai. Tous les domaines de votre vie actuellement se sont manifestés à la suite de vos pensées. Alors gardez l’œil bien ouvert sur vos pensées et écartez le négatif.

Recherches utilisées pour trouver cet article :
52 livres pour changer de vie, 52 livres, meilleurs livres, Meilleur livre, livre business, les meilleurs livres de développement personnel, meilleur livre management, un livre management par semaine
175 commentaires
  1. Bravo Olivier pour ce challenge et je suis content d’apprendre que le blog PlusRiches.fr ait pu t’apporter quelquechose. As-tu prévu un nombre d’heures précis chaque semaine pour lire un livre et rédiger son compte-rendu ?

    L’idée m’avait aussi effleurée, lors de la publication de l’article, de lire un livre chaque semaine et d’en publier un compte-rendu. Cela ne cadrait pas avec mon emploi du temps et tout ce que je souhaitais y mettre (ce n’est pas le sujet du blog, par exemple).

    Les quelques livres du Personal MBA que j’ai lu jusqu’à présent sont vraiment très intéressants et m’ont donné envie de continuer … sur quelques années. Je te souhaite donc de réussir ce challenge intéressant.

    Jean-Jacques Hénin
    http://www.plusriches.fr/

  2. Merci pour tes encouragements.

    J’ai fait un test avant de me lancer dans ce projet, en lisant le livre Stratégie Océan Bleu (250 pages). J’ai passé :
    – 4 heures à le lire, soit une moyenne de 62 pages à l’heure.
    – 4 heures à écrire un résumé global + un résumé chapitre par chapitre

    Soit 8 heures au total. Je dois donc trouver environ 1,14 heure par jour en moyenne, cela me semble tout à fait faisable en m’organisant bien, même si je risque d’être un peu plus lent sur les livres en anglais.

  3. Belle intiaitive en effet. Comme toi je crois surtout à l’éducation par l’action plus que par les MBA. Je ne suis pas un fan de livres de business mais pense que c’est tout de même mieux que beaucoup de cours de marketing. En fait, dans le monde de ‘entreprise, je crois surtout au bon sens allié à l’intuition et à une grande réactivité. Je n’aime pas non plus les idées reçues et à ce titre, un livre que j’ai bien aimé et que tu pourrais rajouter à ta liste (très court, simple et facile à lire): « The purple cow » de Seth Godin.
    Bref, je lirai avec intérêt ton résumé dans un an.
    A titre d’information, je dirige en Espagne un petit laboratoire pharmaceutique.

  4. je reconnais bien là mon frérot, toujours à se lancer des défis incroyables…
    du courage, il t’en faudra, grand frère, mais surtout un bon emploi du temps…
    mais on se connait, tu vas y arriver, j’en suis sur.
    je crois en toi!!!

  5. Merci pour ton post sur le site PMBA. Je te souhaites également bon courage. J’ai également commencer la lecture de ces livres en version française.

  6. Tu as les encouragements de ton petit frère qui crois en toi, c’est un excellent défis, certes il sera dur et semé d’embuches mais je sais que tu iras au bout ! Bon courage et bonne lecture ; )

  7. Je suivrai ce projet de près, cela peut m’aider à découvrir des ouvrages nouveaux (et gagner du temps en évitant d’autres).

    Bravo pour l’idée.

    Sébastien

  8. Excellente initiative Olivier.

    L’idée du Personal MBA est fabuleuse et tellement vraie. Comme tu l’as vu sur mon blog, je l’avais présenté il y a environ un an, sans pour autant réellement le suivre, j’ai acheté certains des livres qui m’intéressaient dans la liste pour les lire.

    Je suivrai ton projet avec grand intérêt et serai fortement intéressé par les résumés que tu en feras, voir ta perception de l’enseignement. Je pense qu’au delà de simples résumés, il serait intéressant de voir ta nouvelle perception de l’entreprise, de sa stratégie, de son management et de ses relations avec ses partenaires (employés, clients et fournisseurs) suite à tes lectures.

  9. Bonjour Olivier,

    Ayant suivi un MBA en Knowledge management, je connais un peu l’histoire d’ingurgiter des tonnes de livres pour le lendemain. C’est du beau bourrage de crâne qui, in fine, n’apporte que du stress et peu de résultats concrets.

    C’est un beau challenge mais, en étant moi aussi un autodidacte, je peux te confirmer que ce ne sera qu’en mettant en pratique ce que tu lis que véritablement tu apprendras et retiendras quelque chose.

    Lire et résumer est bon pour l’intellect mais ne donne véritablement aucune compétence réelle. Et puis, une fois ingurgité tout cela, il te faudra au moins le même temps pour mettre tout cela dehors car entre-temps te seras devenu imbuvable pour les autres.

    Ton vocabulaire planera comme celui de tous les universitaires mais restera incompréhensible pour ceux qui travailleront avec toi. Il m’a bien fallu 3 ans pour vomir tout ce ramassis et reprendre la main par rapport à mon schéma de pensée.

    Le formatage induit par les livres feront que tu deviendras un zombie au langage savant mais totalement déconnecté du terrain. Ce qui apparaissait comme un plus m’était devenu un fardeau.

    Par contre, ce qui n’existe pas avec le PMBA, c’est l’interaction avec les autres élèves et surtout la capacité de travailler ensemble. Mettre des fortes têtes ensembles et leur demander de mettre leur ego au placard reste l’exercice le plus dur dans un MBA (pour moi).

    Lire des bouquins apporte des éclairages mais n’apporte pas la connaissance. C’est juste du savoir qui ne demande qu’à être mise en oeuvre. Alors vu le rythme que tu t’imposes tout en sachant que tu ne veux pas lâcher sur tes autres activités, va inévitablement te mener à un échec : celui d’avoir perdu 1 an de ta vie.

    Car tu ne pourras à la fois être toi, être disponible aux autres et en même temps immergé dans ton monde du PMBA. Forcément il y aura un clash quelque part.

    Le seul truc que je vois dans ton challenge est de te poser un défi à toi-même (sans en avoir vraiment demander la permission à ceux qui te sont proches). Je ne vois qu’une projection d’un ego qui veut se prouver qu’il est quelqu’un.

    Etre instruit de beaucoup de livres n’a jamais apporter du bonheur à quelqu’un et encore moins de l’épanouissement personnel. C’est une illusion tenace du mental qui veut se prouver qu’il existe.

    Lit à ton rythme en respectant tous tes cycles puis met ce que tu lis en action afin de pratiquer réellement. Et puis si cela te prends 3 ou 4 ans pour arriver à la fin de la liste, ce n’est pas grave car il y a de fortes chances que tu te rendes compte que la liste indiquée ne correspondra plus à ce que tu voudras expérimenter.

    Rappelles-toi que c’est ton âme qui est venu expérimenter sur Terre et non un mental qui veut tout régenter. Quand le clivage sera devenu trop important alors ta vie, ton corps, ta santé se prendront un coup suffisamment important pour te faire revenir dans le chemin de ton âme.

    Ce commentaire est long mais c’est surtout pour t’éviter un dérapage qui probablement laissera plus de dégâts dans ta confiance en toi que le contraire.

    Mets de la douceur et de la sagesse dans ta tentative et donne à chaque jour sa part de vécu en fonction du contexte.

    Meilleures salutations,
    Laurent

  10. Bonjour Laurent,

    J’espérai bien que quelqu’un me critique afin de m’amener à réfléchir et j’ai de la chance car la tienne est particulièrement bien construite et constructive. Je t’en remercie, et je la résume ainsi : « lire peut être un moyen de s’enfermer dans une tour d’ivoire et de s’illusionner sur ses capacités, en se coupant du terrain et en se gorgeant d’informations inutiles que l’on oubliera. Par conséquent, ton défi est avant tout une question d’égo et tu regretteras plus tard d’y avoir perdu un an de ta vie. »

    Je commencerai ma réponse en citant cet article:

    Appliquer. Réfléchir sans agir est tout aussi stupide que d’agir sans réfléchir. Et la réflexion se fonde à la fois sur notre expérience – le terrain – et nos connaissances – acquises dans les livres, les écoles, les conversations avec les autres.

    (Règle numéro 4 du défi)

    Je suis donc d’accord avec toi sur le fait que se contenter de lire n’apporte aucune connaissance réelle. J’ai heureusement la chance de diriger l’entreprise que j’ai créé il y a 8 ans, ce qui me donne l’occasion d’expérimenter chaque jour sur le terrain ce que j’apprend.
    Toutefois, je te suis entièrement quand tu me dis qu’avec le rythme que je me suis imposé, je ne vais pas avoir le temps nécessaire pour appliquer pleinement ces connaissances.

    C’est effectivement le principal écueil de mon projet. J’en suis conscient : la plupart de ces livres demandent de la pratique et du temps pour être bien internalisés. Pour permettre davantage cela, lire 26 livres, soit un toutes les deux semaines, – voire 12 par an – me paraît plus raisonnable. Je réfléchis d’ailleurs à la possibilité de basculer sur « un livre une semaine, l’application la semaine suivante puis on recommence ».

    Il y a toutefois de nombreux avantages que j’ai considéré lorsque j’ai décidé de mettre la barre à 1 livre par semaine. Les voici :

    1) Comme je l’explique dans mon article, ce projet ne va pas m’apporter uniquement de part le contenu des livres, mais aussi de part l’organisation et la motivation qu’il va me demander.

    2) De plus, lire autant de livres de business en un an et de manière régulière est un véritable défi qui me permet de communiquer dessus. Timothy Ferris explique dans son livre à quel point il est important de créer sa marque (c’est à dire de bien communiquer sur soi) et c’est un champion en la matière. Un défi ne peut intéresser les autres que s’il est ambitieux – ce que je crois qu’est mon défi – et que les lecteurs peuvent connaître l’avancement de celui-ci au fur & à mesure. Ainsi la communication de ce projet rempli 2 rôles :

    * M’engager publiquement pour créer une source de motivation supplémentaire, comme décrit dans l’article Bougez-vous les fesses… que j’ai traduit sur mon blog Habitudes Zen. Difficile de reculer à présent que j’ai créé un blog et en ait parlé tout autour de moi.
    * Communiquer sur moi, mes compétences, ce que je suis capable de faire. Générer un buzz. Aujourd’hui tous mes amis et mes principales connaissances du monde du business connaissent mon défi. Tous peuvent suivre ce défi, voir si je m’en sors ou pas, connaître mes lectures et ce que j’en retire, lire les résumés que j’écris, connaître les connaissances que j’acquiers. Ainsi tout le monde sait qu’il peut venir me voir pour discuter d’un problème abordé dans un des livres, ce qui me permet de mettre en pratique ce que j’ai appris sur un cas réel et d’aider les autres. Un cercle vertueux s’enclenche. J’espère de plus pouvoir me servir de mes nouvelles connaissances pour faire redécoller la croissance de mon entreprise et ainsi montrer par l’exemple la viabilité et la pertinence du projet. Ainsi, l’écueil que tu pointes sur le manque de partage en commun et d’interaction du personal MBA par rapport au MBA est partiellement évité.

    3) J’ai lu Strenght Finder 2.0 (le deuxième de la liste) il y a quelques mois. Ce livre permet de passer un test psychologique en ligne afin de connaître ses 5 principales forces. De tous les tests de ce genre que j’ai pu passer, c’est celui m’a paru le plus pertinent et surtout celui qui m’a fourni des informations qui ont immédiatement changés ma façon de percevoir certaines choses et ma façon de faire certaines choses. Mes 5 forces sont :

    * Learner (Capacité à apprendre)
    * Ideation (Capacité à conceptualiser)
    * Intellection (Capacité à comprendre)
    * Input (Capacité à accumuler des connaissances)
    * Significance (Volonté d’être important aux yeux des autres, en gros capacité à être leader, ambitieux, à aider ou influencer les autres)

    Ces 5 forces m’ont parues être extrêmement pertinentes par rappot à ce que je suis. De plus, elles sont chacune associées à 10 actions concrètes pour s’améliorer.
    En gros, la synthèse de ceci est que je suis quelqu’un qui a une capacité d’apprentissage et de mémorisation très importante. Qui plus est, je suis ensuite capable de relier ces connaissances entre elles pour mieux les comprendre et en tirer des concepts qui me serviront dans mes ambitions. De plus, le fait même d’apprendre est tout aussi important pour moi, si ce n’est plus, que ce que j’apprend.

    J’ai pris conscience grâce à ce livre que ce que je prenais commes des caractéristiques normales de ma personalité sont en fait des forces sur lesquelles je dois travailler. Ou plutôt, je me suis rendu compte avec une clarté sans précédent que ses points sont des forces qui ne demandent qu’à être travaillés et retravaillés.
    Les auteurs indiquent qu’ils pensent stupide de se focaliser sur ses faiblesses plutôt que ses forces. Pour eux, le résultat est le produit d’une équation simple : talent x travail = résultat. Si l’on se base d’une échelle de 1 à 5, admettons que vous travaillez comme un acharné dans un domaine dans lequel vous êtes naturellement médiocre. Le résultat sera 2 x 5 = 10. Si maintenant vous travaillez dur, mais sans trop vous pousser, dans un domaine dans lequel vous êtes naturellement très doué, le résultat sera 5 x 4 = 20.
    D’où l’importance de bien connaître ses forces, chose que l’on néglige trop dans notre société selon les auteurs, et qui est l’objet du livre.

    Hors l’idée de ce défi m’est venue en partie de ma recherche pour trouver un projet qui me permettrait d’exercer mes forces. Je me suis de plus rendu compte (et cela fait partie des mes forces Learner et Input) que je peut lire très vite et retiens et comprend très bien ce que je lis. Je lis en moyenne une cinquantaine de livres par an sur des sujets très divers, et ce depuis des années. Cela m’a permit de me constituer une solide culture générale.
    Mais lorsque j’ai considéré toutes mes forces, ce fait de lire dans des domaines variés m’a paru comme le mauvais entraînement d’un groupe de muscles : que se passerait-il si j’utilisais toutes mes forces combinées focalisées sur un seul but, en lisant uniquement des livres regroupés dans une même thématique générale, afin de démultiplier l’effet de mes forces d’Ideation et d’Intellection , plutôt que de les disperser ?
    Une de mes motivations pour ce projet est de répondre à cette question 🙂

    4) Chaque livre recèle des idées qui n’ont pas besoin de temps pour être appliquées, qui changent immédiatement notre façon de percevoir et d’agir. En en lisant 52 plutôt que 26 ou 12, je multiplie par 2 ou 4 le nombre de ces idées immédiatemment applicables.

    5) De plus, tous mes résumés seront à portée de main, et la lecture de chacun de ces livres m’apportera une bonne connaissance de leur contenu : je saurai où aller piocher en cas de besoin si je souhaite approfondir quelque chose.

    J’espère que tu comprends mieux à présent mes motivations et mes raisons 🙂

    Par ailleurs, sur le temps que j’y passe, 1) le temps moyen que je passe par livre (lecture + écriture du résumé) est en moyenne de 6H30 ; j’estime qu’il sera environ de 8H en moyenne par livre sur l’année, soit un peu plus d’une heure par jour : cela me semble raisonnable. 2) Même si au final ce projet se révélait être un échec – pour moi, la seule possibilité serait que je n’en retire rien de positif concrètement et dans ma vie- alors j’estime qu’il y a de pires manières de perdre son temps. Je prends le risque 🙂
    Comme je le dis : « Il vaut mieux ça que regarder le bigdil à la télé ou traîner dans les bars 😉  » (j’aime sortir, mais certaines de mes connaissances sont tous les soirs au bistro. Quelle perte de temps !)

    Par ailleurs, j’ai été faire un tour sur ton blog, il me semble très intéressant. Je vais lire quelques articles histoire de me faire une opinion plus complète. Merci encore d’avoir pris le temps de m’écrire cela.

    Olivier

  11. Petite question complémentaire : est-ce que tes employés sont au courant du projet? Comment prennent-ils la chose?

  12. Oups Nicolas, je me rend compte que j’ai loupé ta question. Pour te répondre : je ne le sais pas, malheureusement le forum du PMBA est assez moribond (Josh Kaushman est aux abonnés absents depuis deux mois) et la plupart des sites parlant du PMBA parlent du projet en général, mais il y a peu de témoignages de personnes l’ayant passé. Je pense toutefois qu’il est clairement beaucoup moins reconnu qu’un MBA : c’est à toi de défendre ton travail et ce que tu as appris en présentant des résumés des livres que tu as lu et ce qu’ils t’ont apportés, je pense. Ou alors, créé ton entreprise, cela te dispensera d’avoir à convaincre un recruteur – mais pas à convaincre un banquier, tes partenaires, tes fournisseurs et tes futurs clients. Heureusement, ils te demandent rarement un CV 😉 .

    Pour te répondre Argancel, oui mes employés connaissent mon projet – il est d’ailleurs en signature de mes mails pro et perso – mais je n’ai pas encore eu droit à des commentaires de leur part. Je vais leur demander ce qu’ils en pensent 😉 .

  13. Bonjour Olivier,

    J’ai bien lu ta longue réponse et il me semble qu’il est bien que tu te lances dans cette expérience car cela te permettra d’en connaître un peu plus à ton égard. C’est ainsi qu’un entrepreneur peut savoir ce qu’il a dans les tripes.

    Dans tous les cas, tu en retireras quelque chose. J’ai déjà une bonne idée de ce que tu vas découvrir mais il est bon que tu en fasses l’expérience. Tu en seras beaucoup plus fort après l’expérience.

    Je te souhaite donc d’aller exploré avec enthousiasme les jalons d’un chemin qui t’amèneront quoiqu’il arrive vers la sagesse dont on a tous besoin.

  14. Merci Laurent ! D’ailleurs j’apprécie encore plus la clarté et la construction de ta critique quand j’en lis d’autres qui n’ont pas ces qualités 😉

    Je pense d’ailleurs qu’une des premières qualités qu’un créateur d’entreprise doit acquérir lorsqu’il monte son projet est de savoir distinguer les critiques constructives et pertinentes de ce celles qui ne le sont pas. Exercice difficile, mais impératif pour à la fois ne pas s’enfermer dans une tour d’ivoire et ne pas se faire influencer par des critiques négatives de personnes jalouses ou peu informées qui n’agissent pas.

  15. Bonjour Anthony,

    Je suis heureux si je peux motiver certaines personnes à se lancer dans l’aventure ! 😉

    J’ai vu que tu as écrit un billet à ce sujet sur ton blog, par quels livres penses-tu commencer ?

  16. Bonjour Olivier,

    Super ton idée!

    Simplement pour t’informer que le numéro 34, First Break all the Rules a été traduit en français et que le titre est « Manager contre vents et marées ».

  17. Bonjour,

    Je vous signale que l’ouvrage « The Halo Effet… » de Phil Rosensenzweig, vient d’être traduit en français sous le titre : « Les mirages du management »

    Marie-Pierre Vaslet
    Editions Vuibert

  18. Bonjour Olivier,

    Je me permets de te suggérer une lecture « décalée » par rapport à celles qui constituent ton « challenge ». Décalée, donc, par définition, qui devrait te permettre d’accroître le bénéfice que tu tireras des autres, qui elles aussi enrichiront la lecture du papier que je te suggère.
    Il s’agit d’un article sur, comme toi, les « cadres autodidactes ». Il est « vieux » mais en matière de sciences sociales (c’est un article de sociologie), le moment de l’écriture n’a pas d’importance ; en tout cas pour les très bons textes. (moi je trouve celui-ci très bon)

    Je te propose ceci car ton projet consiste aussi à mieux de connaître toi-même. Or je pense que des lectures qui empruntent plus et plus directement aux sciences sociales peuvent te le permettre également ; c’est même peut-être leur objet même.
    Je rejoins là la critique qui t’a été adressée par Laurent Dureau. Je suis d’accord avec lui quant au fait que vivre les choses par soi-même est important. J’ajouterai que pour ce qui concerne les lectures, et qui doivent être complémentaires avec l’expérience vécue, certaines comme celle-ci, à mon sens, s’appuient sur l’étude fine et très riche, parce que méthodique, de CE QUE SONT et CE QUE FONT les individus. Car au-delà des structures, des systèmes, des outils, des règles,… et tu le dis toi-même dans tes posts, c’est bien partir et revenir à l’homme qui est le plus important !?

    Voilà, si je résume, donc : je te propose cela car cet article parle inévitablement un peu de gens comme toi (avec deux caractéristiques et, je précise bien, deux caractéristiques seulement : ils sont « cadres », et « autodidactes »).

    Voici la référence : Luc Boltanski, « Les cadres autodidactes », Actes de la recherche en sciences sociales, 1978, n°22, p.3-23.

    Pour information Luc Boltanski est l’un des sociologues les plus en vue.

    Peut-être (je n’en suis pas certain et ne sais plus quelle est la politique d’accès de ce site) parviendras-tu à le télécharger directement depuis ici :
    http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/issue/arss_0335-5322_1978_num_22_1

    Si tu n’y parviens pas, je pourrai te l’envoyer. (n’hésite pas à m’en faire la demande ici)

    Je te souhaite, d’une manière générale, une bonne lecture. Je viendrai voir comment avance ton projet.

    Vincent

  19. Hello Vincent,

    Merci pour l’article, j’y ai bien accès. J’aime beaucoup la sociologie et c’est une science que j’ai modestement intégré à ma trousse à penser, je vais donc lire de ce pas cet article 😉 .

  20. Excellent projet !
    Je suis fan. Pour le coup, j’ai intégré directement ton blog dans mes flux 😉

    J’ai lu seulement 3 livres sur les 52 (Inffluence et Manipulation, la semaine de 4 heures et la méthode GTD). Ces livres me plaisent énormément. C’est donc avec plaisir que je vais me pencher sur les… 49 restants !
    Bonne continuation

  21. Très beau projet ! Je trouve dommage cependant d’avoir exclut d’office les livres de designs qui sont à mon avis une source d’information intéressantes, quoique cela dépende des gouts personnels, et potentiellement importantes pour toute personne cherchant à créer un nouveau produit et à le présenter devant un marché. C’est-à-dire, presque tout entrepreneur, y compris dans les logiciels ou l’économie immatérielle, car un « produit » n’est pas forcément un objet.

    A part cela, je te conseille vraiment de rajouter à ta liste Lean Thinking, de Womack et Jones, qui est probablement le meilleur livre de management operationnel que j’ai jamais lu. La pensée Lean a vraiment contribué et contribue encore à changer l’industrie, puis a diffusé vers tout ce qui est gestion de processus (appelé programmation « agile » dans ton domaine) et s’exporte maintenant vers les services de santé, d’éducation, et les administrations publiques.

    Bon courage !

  22. La fin approche ( théoriquement, plus qu’un mois). Ou en es-tu de ton projet? Penses-tu avoir atteind tes objectifs?

    En tout cas c’est un trés beau projet. Ambitieux certes, mais je pense que tu en tirera de grands bénéfices!

  23. Cela me sidère de lire sans arrêt « défi fou ». Cela n’a rien d’extraordinaire ou de fou de lire des livres, même 1 par semaine, soit moins d’une heure de lecture par jour. C’est peut être moins courant a notre époque ou la lecture a laissé place à la télé et internet dans pas mal de foyers moyens. Mais ce n’est pas un secret que la lecture apporte beaucoup et que lire est indispensable.
    Faire un blog et toute une scène pour dire que vous lisez 52 livres, c’est surtout montrer que votre vie était certainement dépourvu d’esprit et du culture avant ça.
    C’est bien, mieux vaut tard que jamais, mais sachez qu’il y a des millions de gens qui lisent, des centaines de livres, sans trouver cela « fou » ou presque insurmontable.
    Bienvenue dans la vie normale des gens qui réfléchissent et s’informent.

  24. @Marc, Je vois non sans surprise que ce genre d’initiative provoque des réactions qui sont pour le moins surprenantes au regard de ce que représente aujourd’hui « un foyer moyen » en France et du temps de lecture consacrés en ces endroits. Le discours de stigmatisation de la personne qui se cultive et qui partage sur la toile le fruit de son travail est à mon sens un combat scandaleux dans une France croulant sous des loft story et autres abrutissements perpetuels servis par les « grands managers » de ce monde.

    Que fait-on aujourd’hui? On continue de casser les initiatives pouvant être accessibles à tous en terme d’information et pouvant servir à certaines franges de ces gens « moyens » pour les tirer vers le haut et leur donner l’envie pour certains d’imiter le webmestre du site?

    Croyez-vous que c’est la solution?

    Effectivement, certaines personnes en France et dans le monde lisent beaucoup plus que l’auteur du blog. C’est tout autant remarquable et personellement je trouverais génial que la France « moyenne » puisse en profiter… Malheureusement très peu de gens qui réfléchissent par eux même font profiter de leur rélexion aux autres « moyens » ou pas par ailleurs…

    Je fait parti de la France qui ne lit pas plus que cela (pour diverses raisons) et je salue l’initiative personelle et l’utilisation de ce travail dénotant une vision moins individualiste que la moyenne.

    Cdlt,
    Jérome

  25. Après la lecture de plusieurs articles intéressants une question me vient? Comment es-tu appris l’anglais? Quelle(s) méthode(s) préconiserais tu?

  26. Bonjour,

    Je passe en vitesse sur ton blog suite à un article sur dailynord, je suis franchement déçu, il manque un super ouvrage à ta liste : Wikinomics de Tapscott & Williams. Un livre intéressant sur des gens qui ont repenser une partie de leur monde.

    Bonne continuation en tout cas !

  27. Aster, merci de porter à mon attention l’existence de livre (encore un ! 😉 ). Toutefois tu as zappé un élément essentiel de mon défi : j’ai sélectionné mes livres dans la liste du Personal MBA. Wikinomics ne s’y trouvant pas, il est normal qu’il ne se trouve pas non plus dans mon défi 😉 .

    Merci pour tes encouragements en tout cas 🙂

  28. @Jérôme : C’est pas en déclarant partout que c’est un projet « fou » que de lire 50 bouquins qu’on banalise la lecture et qu’on motive les gens à lire.

    Pour faire lire les gens, il faudrait présenter la lecture comme quelque chose d’évident, allant de soit, facile et normal, et non comme un projet dingue et d’un fou dans son coin…

  29. Ping : Boostez votre motivation en annonçant haut et fort un objectif ambitieux
  30. Bonjour, très interessant, !

    Pourquoi ne pas faire un résumer sous forme de MindMad de chaque livre que tu auras lu ?

  31. Très beau projet Olivier!
    J’ai personnellement fait un MBA à l’E.M Lyon qui m’a coûté 18 000€ rien qu’en frais de scolarité^^
    Je suis heureux de l’avoir fait car il m’a beaucoup apporté. Pour autant je pense aussi que lire ces 52 livres sera, en contenu, aussi riche voire plus qu’un « vrai » MBA.
    Par contre un MBA dans une business school apporte des choses que n’apportent pas les livres:
    – les rencontres avec les professeurs
    – les rencontres et les projets avec les autres participants
    – le réseau d’anciens élèves

    après l’un n’empêche pas l’autre…
    et le coût est évidemment un paramètre important 😉

  32. J aimerai que vous m aidiez pour être aussi comme vous si vous plais cela me soulagera je vous demande de l aide pour que je crée mon blog qui va aussi me rapporter je compte sur vous et j a temps beaucoup votre aide c est se matin j ai reçu une vidéo qui m as vraiment soulager c est si comme je venais un trésors que je cherchais depuis et que j ai trouver brisquemant merci pour votre aide et je vous a temps surtout

  33. Ping : Lecture – Google AdWords : Scénario complet pour réussir sa campagne marketing | Damien Ousaci
  34. Un MBA est un parchemin permettant d’affrioler les recruteurs. Un standart en france, malheureusement … une paresse de recruteurs, certainement. Mais s’agissant de soi, l’autoformation reste le seul indicateur de notre réelle motivation. Vous êtes sûr d’échouer si la motivation n’est pas présente et si vos objectifs ne sont pas clairement définis.

  35. Pour ma part, étant grand lecteur, c’est bien un projet fou. La lecture d’un ouvrage technique est plus complexe qu’un roman. La concentration est plus intense et le rappel à vos propres expériences vous plonge dans de nombreuses rêveries.

  36. D’où l’intérêt de lire ces ouvrages. Un appel à la tolérance. Non « marc », le monde ne vous ressemble pas ! Je vous invite à vous remettre en question et éviter ces manifestations égocentrico-narcissiques. Apprenez à lire le contenu cela vous sera utile … le travail d’Olivier est remarquable, avec en prime la fraîcheur de l’enthousiasme.

  37. Bonjour Olivier,
    On peut pas dire que tu te facilites la tâche. A ce rythme tu n’auras bientôt plus de soucis à te faire pour lire et comprendre l’anglais. Je découvre avec ton article la PMBA que je ne connaissais pas. J’ai déjà lu certains des auteurs pré cités mais pas tous.
    Je vais certainement m’inspirer de ta liste pour mes prochaines lectures.
    Merci pour ces infos pertinentes.
    Olivier

  38. Ceci et un trés bonne idée,
    D’une part pour faire profiter aux internet d’un savoir qu’il leurs serait trés utiles dans leurs domaines.
    D’autres part, tu as pu acquérir j’imagine des connaissances et des compétences pour ton entreprise.

    A bientot 😉

  39. Je suis tombé sur ton site par hasard, mais quel heureux hasard car il se trouve que je cherchais à trouver une méthode comme celle-ci. Bonne continuation

  40. Bonjour Olivier!
    J'ai été impressionnée par ton idée de projet, je trouve cela extrêmement intéressant et généreux car je sens que tu prends plaisir à partager tes expériences avec les autres! En plus ton argumentation est de qualité ce qui donne encore plus de dynamique à ton article, et me donne personnellement envie d'en savoir plus! Je vais continuer ma lecture, mais je tenais à exprimer ma gratitude!

  41. Moi, moi, moi, moi…..
    Que d’ego dans tout cela.
    Et les autres alors?
    Merci Laurent Dureau pour votre long post. Le plus éclairée à mon sns.

  42. Un sacré challenge qui demande un sacré emploi du temps. Il en faudra de la motivation et de l'organisation. Beaucoup de courage! Projet trés louable et bénéfique pour tous. Merci par avance et bon courage.

  43. Salut Olivier,

    Ta thématique de « livres pour changer de vie » m’intéresse car j’ai moi même été influencé par beaucoup d’écrits.

    Il y a un livre que je te recommande, car il a totalement changé ma façon de communiquer, c’est « l’intelligence émotionnelle », de Daniel Goleman. Je l’utilise tout les jours dans ma pratique d’expert en langage corporel, c’est une approche anti-manipulatoire qui privilégie l’authenticité. Et ce n’est pas une « technique à deux francs six sous », mais argumenté par les dernieres recherches en psychologie sociale.

    Jette un coup d’oeil et on en reparle si tu le veux bien 🙂

  44. Bonjour c’est dimitri du blog des techniques pour trouver le bonheur !

    Bravo olivier pour ce super challenge que tu t’es fixé il y a 4 ans bientôt !

    Et bravo pour cette réussite !

    J’adore cet phrase: « Tu as gaspillé 150 000 $ dans une éducation que tu aurais pu avoir pour un dollar cinquante en amendes de retard dans une bibliothèque publique ».
    – Will Hunting

    Franchement je sais pas où tu la pioché mais vraiment ca reflète bien mon état d’esprit !!! 😉

    Allez Bye bye !

  45. Salut Olivier !

    J’adore l’expression « Je suis titulaire d’un bac moins deux » ! Bon j’arrive un petit peu en retard, mais ton idée de projet « fou » m’a motivée à trouver le thème central de mon blog, en me lançant un défi comparable (de très loin, mais comparable quand même) au tien !

    Félicitations pour le travail de titan que tu as fourni pour ce blog qui est vraiment très intéressant.

    A bientôt j’espère!

  46. Salut Olivier,

    Ta thématique de « livres pour changer de vie » m’intéresse beaucoup.

    Il y a un livre que je te recommande, car il a totalement changé ma façon de communiquer, c’est « l’intelligence émotionnelle », de Daniel Goleman.
    Jette un coup d’oeil et on en reparle si tu le veux bien

  47. Bonjour Olivier,
    Excellent challenge et surtout bonne façon d’apprendre sans avoir à perdre son temps dans les bancs de la fac.
    Je ne sais pas si tu le fais vraiment pour alimenter ton blog avec un excellent contenu de livres de choix ou sicomme certains tu as le virus du diplome.
    En tout cas peu importe la raison fais-nous plaisir (comme à l’habitude) et offre nous des chroniques à la hauteur des livres.

  48. Salut, Olivier, je ne sais pas si je l’ai vu ou peut etre pas sur ton blog, mais du coup as tu fais un update de ta progression, ou en es tu , les as tu fini finalement ? Tiens nous au courant, merci à+. Vince.

  49. Ton initiative est non seulement remarquable mais elle génère également un éveil chez un grand nombre de bloggueur! Cette soif de connaissances a été contagieuse et a eu un impact majeur sur ma vision du monde! Je ne sais pas encore comment changer le monde (mais je tend à y arriver) mais maintenant je sais comment changer ma vie! Merci!
    Pascal

  50. Ping : Les 20 Meilleures Astuces pour se Motiver – Une Vue d’Ensemble | VISALUS MICHEL MOUGENOT
  51. « ma 20eme idées » du personnel MBA

    Pourquoi ne pas passé d’une personnel MBA a un groupe ( d’entraide) MBA ?

    je m’explique:
    plutôt que lire est résumé seul disons 52 LIVRES, pourquoi ne pas acquérir c’est connaissance en lisant qu’une partie de ces oeuvres, les résumés aux autre personne faisant partit de son groupe et inversement

    un groupe de 4 personnes devrait lire et poster le résumer, au podcaster 13 LIVRES aux 3 autres personnes ( je pense qu un tronc commun serait nécessaires ce qui porterait 16 OEUVRES
    comme chaque nouvelles il en ressort des avantage et des défauts mais je pense que par ainsi il pourrait y GAIN DE TEMPS

    je cherche 3 VOLONTAIRES POUR SE LANCER DANS SE DEDEFI AVEC MOI

  52. « Rappelles-toi que c’est ton âme qui est venue expérimenter sur Terre et non un mental qui veut tout régenter.  » (Laurent Dureau, le 16 novembre 2008, à 19h:03)

    J’aimerais te remercier de me faire connaitre ce que ce que c’est le MBA. J’en ai souvent entendu parler autour de moi sans savoir qu’il s’agissait d’une formation aussi prestigieuse en management des affaires.
    Aussi, grâce à toi j’ai découvert le concept révolutionnaire de Josh Kaufman qui défie ces hautes écoles du savoir sur le propre terrain. En effet, quelle idée géniale que le raccourci de la lecture pour parvenir au sommet de la connaissance.
    Tout ça pour dire qu’effectivement les livres ont le pouvoir de changer des vies, tant qu’on a identifié le domaine qu’on veut voir changé ou perfectionné dans notre vie. C’est pourquoi, j’apprécie également la répartition de ces 52 livres par catégorie tel que c’est présenté.
    Cependant, j’ai l’impression que ce qui te meut toi ce n’est pas tant un besoin de renforcement des capacités en administration des affaires, mais plutôt le fait de trouver « un projet qui me permettrait d’exercer mes forces ». ce qui me fait penser que de toutes les 5 forces qui te caractérisent, la plus importante est certainement ton « SIGNIFICANCE ». Comme tu l’expliques si bien: VOLONTE D’ETRE IMPORTANT AUX YEUX DES AUTRES, EN GROS CAPACITE A ETRE LEADER, AMBITIEUX, A AIDER OU INFLUENCER LES AUTRES. Et ça je trouve que ça te réussit très bien au vue du traffic généré par ton blog, la popularité de tes formations, et plus important encore : toutes ces personnes, moi y compris, à la vie de qui tu as apporté une sérieuse valeur ajoutée. Je t’en suis infiniment reconnaissant.
    Toutefois, j’aimerais te laisser avec cette simple réflexion : Que sert-il à un homme de gagner le monde, s’il perd son âme ? Que donnerais-tu en échange de ton âme ?
    Dieu te bénisse !

  53. Waouh !

    Olivier, on ne se connait certainement pas mais laisse-moi te dire que je suis impressionné par ton initiative. Et je vais expliquer en 4 points pourquoi je suis impressionné.

    1) Je pense que c’est un acte de leadership par excellence. Tu ne peux pas imaginer combien de gens vont tenter de lire 12 livres par an ou passer de trois livres (jamais terminés réellement) à 6 livres pour certains, juste parce que tu as pris l’initiative. Comme tu dois le savoir, parfois nous faisons les choses pour nous mais nous ne pouvons pas imaginer comment cela peut fortement impacter et transformer la vie des gens. Il n’est pas besoin de rappeler que le travail que tu fais transforme la vie de centaines de milliers de gens…Et c’est exactement ce qui arrive au leader. C’est pour cette raison que je pense que c’est un acte de leadership par excellence. Il n’est pas que courageux. Il est noble. Il est contributeur du développement humain.

    Il y a quelques mois j’ai partagé sur mon blog un post « 100 livres qui m’ont aidé à prendre 100 bonnes habitudes/comportements». J’ai eu des commentaires qui m’ont laissé entendre que j’inspirais ainsi mes lecteurs à savoir que les livres peuvent réellement changer la vie. J’avoue qu’au départ, il était plus question pour moi de lister les habitudes que je devrais développer suite à mes lectures (en guise d’application –j’ai conçu un plan systématique d’application de tout ce que je lis ou suis comme formation). J’ai été tellement transformé que j’ai décidé de partager. Et c’est exactement ce que tu fais : PARTAGER… Rien de plus noble.

    2) Tu vas décupler ton QI à une vitesse incroyable…Je ne pense pas que tu vas devenir un « zombi ». Loin de là, ton quotient intellectuel va passer à un niveau supérieur en même temps que ta capacité d’assimilation pour tes prochaines expéditions de lecture et de découverte de nouvelles connaissances. Selon une étude du Dr James Flynn de l’Université de Otago (Nouvelle Zélande), à la base de ce qu’on appelle désormais « L’effet Flynn », la population mondiale devient de plus en plus intelligente (smart) justement parce que de plus en plus de gens soumettent leur cerveau à un exercice mental constant qui crée un effet de levier dans la capacité d’assimilation et de réflexion. N’importe qui qui a l’habitude de lire et de prendre des notes qui sont des déclinaisons de ce qu’il lit (de nouvelles extensions d’idées générées par ses lectures) comprend facilement comment ce processus s’explique.

    3) Tu vas être transformé et non saoulé…et j’ai confiance que tu vas appliquer ce que tu lis. Tu n’auras même pas le choix. J’ai dû lire jusqu’à 7 livres sur comment fixer et atteindre ses objectifs (Secrets de prospérité de Jim Rohn, Goals, The Power of Self-discipline, Avaler le crapaud et Million Dollar Habits de Brian Tracy, Le succès selon Jack de Jack Canfields, La science de l’enrichissement) avant de finir par m’y mettre et je pense que c’est la meilleure chose qui me soit arrivée dans ma vie et dans carrière. Lire beaucoup de livres a toujours été pour moi l’arme fatale que j’ai toujours utilisée pour finir par passer à l’action. Nos croyances et nos mauvaises habitudes mettent trop de temps à passer et c’est seulement lorsque nous nous bombardons de nouvelles masses d’information et de croyances que nous changeons nos conceptions et passons à l’action et à la transformation de nos performances.

    Je pense qu’il n’y a pas de crainte à lire un livre par semaine surtout que c’est faisable (je suis ébahi devant ta capacité à lire 62 pages en 60 minutes – ça m’inspire à accélérer ma vitesse surtout que c’est faisable et par accumulation la vitesse augmente au fur et à mesure).

    Nous sommes le 31 mars et je suis à 42% de lecture de mon cinquième livre du mois de mars et surtout je n’ai pas attendu pour être transformé et passer à l’action. Le livre que je lis actuellement est TALK LIKE TED de Carmine GALLO sorti au début du mois de mars. J’avais deux conférences à animer le samedi 29 mars 2014 dont l’une pour un groupe de développeurs et l’autre pour des étudiants de la plus prestigieuse école de management de l’Afrique de l’Ouest (CESAG).

    Olivier, j’ai appliqué systématiquement les deux premiers secrets que j’ai appris dans TALK LIKE TED : 1) Délivrer la passion 2) Raconter une histoire personnelle ou inspirée. L’amélioration de la qualité de ma présentation et l’impact transformationnel sur le public n’ont pas attendu. Avant je démarrais mes présentation par une longue introduction sur ce que mon entreprise fait. Là j’ai décidé de raconter deux histoires et j’ai mobilisé le cœur et l’attention du public en deux minutes (il y avait des pleurs). Qui dit que les livres ça ne change pas la performance, la vie et la carrière ?

    4) Bravo surtout parce que tu as décidé de continuer de mener normalement ta vie et tes activités pendant que tu relèves ton défi. Pour ceux qui se demandent comment on a le temps de lire 4 ou 5 livres par mois, j’ai une petite réponse : on utilise le temps vide -EXTRA TIME –. J’ai oublié de dire qu’en mars toujours j’ai écouté les 28 CD + DVD (entièrement – quelques 30 heures d’écoute) du programme ULTIMATE EDGE de Anthony Robbins. Je voyage beaucoup donc je ne manque pas de temps pour lire et écouter. Au fait 2 heures d’avion ou de train (métro) 15 fois dans le mois devraient suffire pour y arriver. Pas besoin de dégager du temps. Nous l’avons.

    Tu m’inspires depuis que je suis inscrit sur ton blog et je pense que tu es un LEADER. So keep on doing it ! A nous autres de suivre le guide !

    A bientôt !

    Hermann

  54. Bonjour, j’ai publié sur mon blog les 40 livres de la littérature française fondamentaux à avoir lu. Je pense que le siècle des Lumières est très important pour le développement personnel puisqu’il a permis une belle libération. N’hésitez pas à parler de mon blog, voire à me recommander ou à transférer l’article sur votre page.
    Cela me permettrait d’avoir un peu plus de visiteurs,
    cordialement,
    J S

  55. Ping : Quelque chose d'extraordinaire : lire 52 livres en un an... - Les relations humains positivesLes relations humains positives
  56. C’est un challenge très ambitieux que tu t’es lancé Olivier. Au vu de tous les articles tu as publié sur ton blog durant ces dernières années, ainsi que des très nombreuses chroniques détaillées et de grande qualité de livres incontournables, je pense que tu as relevé et accompli ce défi avec succès (même si certains ouvrages de la liste ne sont pas encore résumés).
    En tout cas merci à toi de partager le résultat de tous tes efforts de lecture et de synthèse avec nous.
    Et merci aussi de m’avoir inspiré à me lancer mon propre « défi fou » et très ambitieux sur mon blog 🙂

  57. Ping : Mon Défi : Rencontrer 50 Experts en une Année et Booster Mon Beau Projet. | Mon Beau Projet
  58. Bonsoir Olivier…Je t’encourage beaucoup.
    Ce qui est important dans un projet c’est l’Energie qui nous consacrons pour atteindre l’objectif fixé.L’impact que tu as sur les autres est le principal stimulus dans ce projet…Bonne Suite mon cher…MODELE BAH

  59. Bravo olivier, c est un formidable challenge qui en plus va t’apporter beaucoup plus que tu ne l’imagine, pleins de conaissance sur le business une ouverture d’esprit, et plus encore!! bravo à toi

  60. Hello,

    C’est vraiment un défi assez dingue que tu t’es lancé ! Cependant j’adore ta citation de Will Hunting !! Autant de savoir concentré dans des livres…c’est tout simplement génial. Il est clair que beaucoup dépensent des sommes faramineuses dans des formations et des « masters » en Grandes Ecoles alors que pour une poignée de dollars et de la motivation, on peut se connecter à des géants de leur domaines respectifs. Bravo et merci à toi.

  61. Olivier,
    je me permets, car tu fais partie des personnes sincères qui ont un enthousiasme débordant pour la vie et sa richesse. Donc, je ressens pleinement la force intérieure qui t’anime :_)
    Félicitation pour ton projet. Tu pars à la découverte de toi-même et tu as envie d’éveiller les autres afin qu’eux aussi profitent de leur potentiel.
    J’ai beaucoup aimé la réponse car elle est lucide et respectueuse. Tu sais que tu y vas et pourquoi.
    Mes encouragements
    Thierry

  62. Je confirme pour l’avoir fait depuis désormais 2 ans, la lecture fusille,il y a des périodes ou il faut de quoi se vider physiquement et verbalement, puisque ça déstructure complétement votre langage, j’ai eu mon père et ma mère qui ont recueilli toutes mes haines au départ puis petit à petit à perséverer parfois en parlant une heure seule avec eux sans que quelqu’un me réponde, mes haines se sont transformés en des choses positives et j’en suis fier. Il faut avoir de quoi s’isoler pour ma part, c’est comme cela que je l’ai vécu. En ce qui concerne le physique, il y a eu moi aussi une période ou j’ai carrément refouler des maux de famille (décès d’un cardiaque dans ma famille qui avait un souci au pied gauche, j’ai eu ce même problème). Je pense que si je devais résumer ces moments difficiles que j’ai du gérer seul, ce serait:

    Trouver quelqu’un ou tout est permis de dire, l’imagination n’a pas de limite.

    avoir quelqu’un a qui écrire verbalement ce qu’on pense.

    Avoir de quoi rester en sécurité les jours où on ne peut plus voir personne.

    Prévoir une période de consultation d’un psy pour une révision… je lui ai suggéré après avoir vu tout ces livres sur ces étagères de parler… 😉

    ça fait deux ans que je fais ça, je pense que pour moi la prochaine étape est de revoir mes amis et les supporter et quand nerveusement je craque, je lis a haute voix fort et les nerfs redescendent.

    Si certains sont intéressés pour exprimer leurs expériences, contactez moi, ce sera un plaisir de discuter et d’échanger car j’ai personne avec qui progresser.

  63. C’est pas fou ce projet, tout le monde devrait le faire. Les plus grands CEO lisent en moyenne 60 livres par année. Warren Buffet lit entre 600 pages et 1000 pages par jour, Jeff Bezos lit 10 livres par mois. Donc ton projet est ambitieux et très faisable. Bon apprentissage.

  64. Bonjour,

    Je viens juste de découvrir votre parcours qui m’inspire a un moment très important de ma vie, un moment où je prends réellement conscience de la force des pensées positives, de la capacité de chacun à prendre des décisions et choisir le cap qu’on veut donner à son existence.
    Merci pour tous ces partages.
    Résidant en Polynésie française, quelles sont vos possibilités de formation à distance ou autres qui sont envisageables?

  65. Ping : Comment changer votre réalité – Apprendre à réussir
  66. Je vais certainement commencer par le début et les ouvrages de la partie quick start. StrengthsFinder est notamment un livre que je voulais lire depuis quelques temps, il y a de grandes chances que ça soit celui qui ouvre le bal.

  67. Merci pour votre blog

    C’est normal que « Rich dad poor dad » ne figure pas ici ?

    Comment on peut etre invité au blog « Devenir riche » ?

  68. Bonjour,
    Après avoir parcouru la majorité de vos articles, sachez que votre travail mis à disposition de tous est une véritable mine d’or. La synthétisation et la traduction fait gagner un précieux temps en collectant les idées les plus pertinentes de ces livres américains qui bien souvent font trainer une idée sur plusieurs dizaine de page. Votre travail est une aubaine. Merci encore et tout le meilleur pour vous

  69. Un vrai exemple en ce qui concerne la réussite Olivier. Ta transparence sur le travail que tu as pu effectuer pour en arriver la ou tu en es, c’est vraiment rare de nos jours. Beaucoup promettent que le chemin sera simple et rapide.
    Personnellement mon défi c’était 1 livres par mois l’année dernière

  70. Bonjour, votre lien « http://www.plusriches.fr/ » n’est pas accessible ? Est il encore en ligne ?

    Merci de votre retour.
    Fabienne Luypaert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.

264 Partages
Partagez
WhatsApp
Partagez
Tweetez
Enregistrer