Une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie.

Objectifs !

Couverture du livre Objectifs de Brian Tracy

Résumé de « Objectifs ! Comment obtenir tout ce que vous voulez, plus rapidement que vous n’auriez pu l’imaginer  » de Brian Tracy : un guide classique pour apprendre à fixer des objectifs et les atteindre de façon méthodique et volontaire, avec courage et détermination.

Par Brian Tracy, 2010 [seconde édition], 296 pages.

Titre original : Goals ! How to Get Everything You Want – Faster Than You Ever Thought Possible.

Table des matières

Chronique et résumé de « Objectifs ! Comment obtenir tout ce que vous voulez, plus rapidement que vous n’auriez pu l’imaginer  » de Brian Tracy

Introduction – Le succès est l’objectif

Bryan Tracy considère que la mise sur papier d’objectifs clairs et précis est la clé du succès. Avoir une stratégie efficace en matière de buts à atteindre vous épargnera un temps précieux et vous aidera à réussir dans tous les domaines de votre vie.

En suivant la méthode proposée dans ce livre, vous arriverez à vous organiser et à vous « propulser » plus loin, beaucoup plus loin même, que vous ne l’auriez imaginé de prime abord.

Bryan Tracy partage sa longue expérience de conférencier et condense ici son savoir. Sa mission de vie ? Vous aider à atteindre vos objectifs plus rapidement que vous ne pensiez pouvoir le faire.

1 – Commencer : débloquez votre potentiel

Nous vivons, selon l’auteur (qui écrit au début des années 2000), une période de paix et de prospérité inconnue jusqu’alors. Le nombre de millionnaires a grandi de façon étonnante en quelques décennies et l’auteur prévoit qu’il y en aura encore davantage dans les prochaines années.

« Votre objectif devrait être de faire partie de ce groupe », annonce-t-il.

Ce n’est pas où vous commencez, mais où vous terminez qui compte

À 18 ans, Bryan Tracy travaillait notamment comme plongeur dans un petit hôtel. Il avait quitté le système scolaire et effectuait de petits boulots saisonniers.

Il n’avait pas de spécialisation et peu d’instruction. Toutefois, il commença à travailler comme vendeur.

Le jour où ma vie a changé

À 23 ans, il décide un beau jour d’écrire un objectif sur un bout de papier : gagner 1 000 € de ventes en un mois. Et cela fonctionna ! Il mit au point une méthode de vente qui l’aida à atteindre son objectif. Cela lui valut d’être promu chef d’équipe par le nouveau propriétaire de l’entreprise pour laquelle il travaillait.

En quelques mois, il finit directeur des ventes. Il forma 80 employés dont beaucoup sont aujourd’hui devenus millionnaires.

Des hauts et des bas

Pour autant, cette période fut jalonnée d’échecs temporaires. Il a beaucoup voyagé et appris les langues. Son manque d’expérience lui fit faire de mauvais choix. Mais à chaque occasion, il remontait la pente grâce à la méthode d’objectifs que vous allez découvrir dans les chapitres qui suivent.

D’année en année, Bryan Tracy voit sa vie évoluer. Il s’enrichit considérablement tout au long de la vingtaine. Il commence à réfléchir plus sérieusement à son système de création et d’atteinte d’objectifs et fait de nombreuses recherches.

Tout le monde peut le faire

Selon Bryan Tracy, cette méthode est universelle et peut être mise en œuvre quel que soit votre niveau d’étude. Il a pu le constater au cours de ses nombreux cours et séminaires.

Si vous la suivez, elle vous mènera vers la richesse, l’accomplissement et la satisfaction. Une seule condition : accepter d’apprendre.

Créez votre propre monde

Le pouvoir de l’esprit est sans limites ou presque. Grâce à lui, vous pouvez imaginer, puis réaliser vos rêves les plus fous. En d’autres termes, les pensées mènent le monde et vous devenez avant tout ce que vous pensez être.

« Prendre une décision au sujet de vos objectifs clarifie le brouillard immédiatement et vous permet de vous focaliser et de diriger vos énergies et compétences vers ce que vous voulez véritablement. » (Objectifs !, chap. 1)

Votre fonction automatique de recherche d’objectifs

Pour Bryan Tracy, vous êtes tel un pigeon voyageur : doté d’un infaillible sens de l’orientation, celui-ci est capable de retrouver son chemin, même complètement perdu.

La description claire et précise d’objectifs suffit à créer cette « boussole » interne. Une fois le but défini, l’esprit se focalise inconsciemment et constamment sur la destination à atteindre.

Quel que soit votre objectif, vous y parviendrez. Ce mécanisme cybernétique, comme le nomme l’auteur, ne vous juge pas : il vous mène où bon vous semble.

Pourquoi les gens ne se fixent pas d’objectifs

Après investigation, Bryan Tracy considère qu’il existe 4 raisons à cela :

  1. Penser que cela ne compte pas ;
  2. Ignorer comment faire ;
  3. Avoir peur de l’échec ;
  4. Avoir peur du rejet.

Rejoignez les 3 % qui réussissent en établissant vos propres objectifs de façon claire et précise. Votre bonheur pourrait bien en dépendre, dans la mesure où savoir où vous allez vous donnera confiance en vous et en la vie.

C’est vous qui maîtriserez le changement dans votre vie et qui développerez votre potentiel là où vous le souhaitez.

2 – Prenez votre vie en charge

Un jour, alors qu’il n’a presque rien pour vivre, l’auteur se rend compte d’une chose : ce qui lui arrivera dépend de lui. Personne ne viendra à sa rescousse pour lui faire atteindre ses rêves. Il comprit ce jour-là qu’il devait changer par lui-même, en assumant la responsabilité de ses actions.

La grande découverte

Ce pas qu’il a fait ce soir-là, c’est le passage de l’enfance à l’âge adulte. Il est inutile de ressasser éternellement ce que vos parents ont ou n’ont pas fait pour vous. C’est une cage qui vous enferme.

Ces émotions négatives (souvent liées aux expériences passées) sont vos pires ennemies. Heureusement, vous pouvez vous en libérer. Peur, autoflagellation, envie, jalousie, sentiment d’infériorité, colère : voilà des émotions négatives. Celles-ci sont principalement causées par 4 facteurs :

  1. La justification = trouver des raisons, sans cesse, pour alimenter le mal-être ;
  2. La rationalisation = excuser ses actions en trouvant des causes et en prenant le statut de victime ;
  3. L’opinion d’autrui = se préoccuper excessivement du jugement d’autrui, sans s’ancrer dans sa propre valeur ;
  4. L’accusation = blâmer les autres à toute occasion.

La responsabilité est l’antidote

« Je suis responsable », voilà la phrase à prononcer pour couper court aux émotions négatives. Elle vous permet de reprendre le contrôle calmement, en rejetant derrière vous ce qui vous empêche d’agir (tristesse, colère, etc.).

Les autres peuvent vous faire du tort, certes, mais c’est à vous qu’il appartient de rétablir l’équilibre. Si c’est vous qui faites une erreur, admettez-la puis passer à autre chose.

Voyez-vous vous-même comme auto-entrepreneur

« Vous êtes l’architecte de votre destinée », dit encore Bryan Tracy. Vous choisissez ce qui est bon pour vous et vous décidez d’avancer dans un sens ou dans un autre. « Vous êtes le patron » !

Pour ce faire, vous devrez développer une stratégie personnelle. La métaphore entrepreneuriale est ici très explicitement utilisée, puisque l’auteur vous invite à prendre les rênes de votre vie comme d’un business :

  • Développer une stratégie de marketing personnel incluant votre auto-promotion ;
  • Créer une stratégie de relations humaines, à la fois à la maison et au travail.
  • Concevoir une stratégie de recherche et développement pour évoluer et apprendre continuellement.

Finalement, l’auteur va jusqu’à proposer de vous concevoir comme une entreprise ayant un stock de croissance (growth stock), c’est-à-dire une puissance de rendement qui donne confiance aux investisseurs. Allez-vous continuer à grandir et à être profitable, pour vous-même et autrui ?

Déterminez votre locus de contrôle

L’auteur rappelle la théorie psychologique du locus de contrôle. Selon celle-ci, il existe une différence entre le locus de contrôle interne et externe.

  • Interne : la personne est auto-dirigée, dans le contrôle de son existence, optimiste et positive.
  • Externe : la personne se sent surdéterminée par des contraintes extérieures, elle est envahie d’émotions négatives.

Plus vous accepterez d’être le responsable de votre vie, plus vous passerez d’un locus de contrôle externe à un locus de contrôle interne. Cela vous rendra aussi plus heureux. C’est ce que Bryan Tracy nomme le « Triangle d’or » :

  • Responsabilité ;
  • Contrôle ;
  • Bonheur.

3 – Clarifiez vos valeurs

Les valeurs sont votre coffre-fort. Elles sont ce qui vous caractérise en propre, le plus précieux en vous. Plus vous êtes au clair avec elles, plus vous pouvez agir vers l’extérieur. Ainsi va la vie : de l’intérieur vers l’extérieur.

Les cinq niveaux de la personnalité

Imaginez une cible avec cinq cercles concentriques.

  • Au centre, il y a vos valeurs (premier cercle).
  • Celles-ci déterminent vos croyances (deuxième cercle).
  • Elles-mêmes vont influencer vos attentes et vos souhaits (troisième cercle).
  • À leur tour, ceux-ci vont générer certaines attitudes spécifiques (quatrième cercle).
  • Enfin, vos attitudes entraîneront des actions, vos actions (cinquième cercle).

Vos objectifs et vos valeurs doivent marcher main dans la main et être en phase l’un avec l’autre. C’est très important. C’est pourquoi éclaircir ses valeurs est si capital. Qu’est-ce qui est le plus important pour vous ? Une fois que vous le savez, vous pouvez organiser votre vie en construisant des objectifs adéquats.

5 cercles de personnalité pour atteindre ses objectifs

Connaissez ce que vous voulez vraiment

Tous les sages le disent : il convient de s’examiner soi-même et de savoir ce que l’on veut pour avancer sereinement et avec bonheur dans l’existence.

Votre intuition peut ici vous aider. Que vous dit cette « petite voix » qui murmure parfois à votre oreille ?

Outre l’intuition, l’analyse de vos comportements importe aussi. Vos actions présentes et passées disent quelque chose des valeurs que vous avez privilégiées jusqu’à aujourd’hui. Bien sûr, vous agissez en fonction de différents motifs, de différentes valeurs. Il importe donc au plus haut point de les hiérarchiser.

Vous pouvez également vous projeter dans l’avenir pour éclaircir ce qui vous tient le plus à cœur : pour quoi aimeriez-vous être connu un jour ? Que voudriez-vous que les gens disent de vous après votre mort ?

Votre passé n’est pas votre futur

Pour avancer, souvenez-vous de cet état de fait : ce qui vous a déterminé hier n’a pas à vous déterminer aujourd’hui. Vous pouvez changer et ouvrir la voie à un avenir meilleur. Certaines personnes ayant fait de la prison pour d’horribles choses se sont transformées et ont accompli des choses extraordinaires. Vous le pouvez aussi.

Combien vous vous aimez

L’auto-estime (l’amour que vous vous portez à vous-même) a son rôle à jouer dans ce processus.

« Au plus votre comportement du moment sera consistant avec ce que vous pensez être votre comportement idéal, au plus vous vous aimerez et vous respecterez vous-même et serez heureux. » (Objectifs !, p. 35)

Connaître ses valeurs et agir en conformité avec elles accroitra naturellement votre auto-estime et votre confiance en vous-même.

Pensez à ce que vous désirez dans différents domaines de votre vie, tels que :

  • La carrière ;
  • La famille ;
  • Les finances ;
  • La santé.

Où mettez-vous le curseur ? Quels sont les mots, les expressions que vous associez à ces parties de votre existence ? Quelle est la priorité que vous accordez à l’une ou à l’autre ?

Soyez vrai avec vous-même

En somme, cherchez à être intègre. L’intégrité est comme une méta-valeur, c’est-à-dire la valeur qui vous permet de garantir le respect des autres valeurs. Plus vous agirez en vous connectant directement à vos valeurs (intégrité), plus la vie vous sourira.

4 – Analysez vos croyances

Passons maintenant aux croyances. Elles sont essentielles à la vie humaine. Sans elles, nous serions perdus dans l’existence. En fait, les croyances déterminent ce qui advient dans la réalité.

Ce n’est pas de la magie, non ! Simplement, si vous croyez dur comme fer que quelque chose est possible, alors cette chose peut se réaliser ; par contre, si vous n’y croyez pas, il n’y a aucune chance !

Votre programme pour le succès

Bryan Tracy considère que le « concept de soi » est la découverte majeure du 20e siècle en matière de développement personnel. Selon cette théorie, vos croyances sont d’abord subjectives. Elles sont composées à partir des bribes d’informations que vous avez récoltées durant votre vie, et principalement durant votre enfance.

Vos croyances peuvent donc être complètement erronées ; néanmoins, elles structurent vos attitudes et vos actions. Ce sur quoi vous devez agir, ce sont les croyances limitantes, celles qui vous disent que vous êtes incapable de faire certaines choses.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  J’ai perdu 40 millions d'euros : Et j’ai découvert une vie pleine de sens

Les experts (médicaux, entre autres) peuvent créer de telles croyances limitantes. Ne les écoutez donc pas trop. Une simple remarque d’un adulte, prononcée avec autorité lorsque nous étions enfant, peut suffire à créer un blocage.

Vous êtes meilleur que ce que vous pensez

Pour apprendre à ne plus brimer votre génie intérieur, il vous faudra reconnaître vos croyances limitantes et les désactiver. La PNL peut vous y aider.

Pensez-y : vous possédez une dizaine d’intelligences différentes, selon le Dr. Howard Gardner. Vous êtes donc unique ! Vous êtes certainement plus intelligent que quiconque autour de vous dans certains de ces domaines :

  1. Verbal ;
  2. Visuel-spatial ;
  3. Entrepreneurial ;
  4. Physique (sportif) ;
  5. Musical ;
  6. Interpersonnel ;
  7. Intrapersonnel ;
  8. Intruitif ;
  9. Artistique ;
  10. Abstrait.

Comme vos croyances sont acquises, vous pouvez les modifier. Prenez donc le temps de les analyser afin de voir s’il n’y a pas des domaines dans lesquels vous pensez avoir des aptitudes, mais qui n’ont jamais été développés, par peur ou manque de confiance.

En explorant ainsi votre être, vous allez progressivement vous donner une autre image de vous-même. Vous vous trouverez plus compétent. En prenant de l’assurance, vous pourrez choisir vos croyances et vous convaincre que vous êtes né pour accomplir une grande destinée (quelle qu’elle soit).

Agissez pour vous sentir bien

Même des situations compliquées, vous pouvez sortir quelque chose de positif. Lorsque vous commencez quelque chose de neuf, vous pouvez vous sentir en difficulté. Vous ne voyez pas vraiment où se trouve le bénéfice. Et pourtant, il se peut qu’il ne soit pas loin.

La confiance en soi s’acquiert progressivement. Une excellente façon d’agir dans les situations nouvelles (et incommodes) est de « faire comme si ». De cette façon, vous allez générer les sensations qui correspondent aux talents que vous souhaitez acquérir.

Comment faire ? Vous pouvez vous appuyer sur des modèles, des personnes qui ont atteint un niveau d’excellence que vous ne possédez pas encore. Suivez leurs conseils ou observez la manière dont ils agissent et copiez-les. Vous vous sentirez comme eux et vous commencerez à obtenir les mêmes résultats !

Créez l’équivalent mental

Vous l’aurez compris : il importe de créer en vous l’équivalent mental de ce que vous voulez voir advenir dans le monde. Agissez comme si vous pouviez devenir celui que vous voulez vraiment devenir, et il se peut que vous le deveniez effectivement.

De cette façon, vous reprogrammez votre subconscient. Et c’est un cercle vertueux qui vous entraînera vers la réussite.

Bien sûr, vos actions devront suivre, car c’est en agissant comme si vous aviez déjà certaines compétences que vous allez les acquérir.

Prenez une décision

Vous pouvez décider, dès maintenant, de rejeter vos croyances limitantes et de vous mettre à agir selon votre moi idéal. À partir de ce moment, ajustez vos mots et vos actions les uns aux autres. Le changement prend du temps, mais il apparaîtra et surprendra tout le monde autour de vous, y compris vous-même.

5 – Créez votre propre futur

Avez-vous une vision ? Tous les grands leaders en ont une. Autrement dit, ils sont orientés vers le futur et imaginent ce qu’ils peuvent faire pour changer les choses.

Pensez au futur

Avoir une perspective au long cours vous donne un cap à tenir et vous aide à l’atteindre. Pourquoi ne pas développer votre propre vision ? Vous devriez vous imaginer dans 5 ans, par exemple. Si vous n’aviez aucune limitation, où seriez-vous ? Que feriez-vous ?

Pratiquez la pensée « ciel bleu ». Si tout était possible, que se passerait-il ? Que serait une vie parfaite ? Une fois cela imaginé, revenez au présent et demandez-vous ce que vous devriez faire, ce qui devrait arriver, pour que cette image devienne réalité.

Ce processus d’idéalisation et d’orientation est essentiel. Rêvez grand et rêvez entier. Bryan Tracy vous propose de commencer avec votre carrière, puis de continuer avec votre famille, votre santé et votre vie sociale et communautaire. Il vous propose, à chaque fois, un certain nombre de questions à vous poser (voir pages 55-59 pour la version anglaise).

Faites-le !

Le mouvement, l’action est primordiale. Seules, les intentions n’aboutissent à rien. Comme le dit le proverbe, « l’enfer est pavé de bonnes intentions ».

Voici quelques questions supplémentaires, que vous invite à vous poser Bryan Tracy, pour vous mettre en mouvement. Si vous pouviez être au top de votre forme intellectuelle et physique dans 5 ans :

  • « Quelles connaissances et compétences auriez-vous acquises ?
  • Dans quels domaines voudriez-vous être reconnu comme excellent ?
  • Que seriez-vous en train de faire chaque jour pour développer encore davantage vos connaissances et vos compétences afin d’être le meilleur de votre domaine ? » (Objectifs !, p. 60)

Concevez votre calendrier parfait (du 1er janvier au 31 décembre) afin de mettre au maximum en application votre vision. C’est en ayant des idéaux attractifs, connectés à vos valeurs, que vous vous motiverez de façon permanente. Vous aurez le feu sacré.

Rêvez grand, voir les choses en grand permet de se mettre sur la voie de la réussite.

6 – Déterminez vos vrais objectifs

Les objectifs se réalisent automatiquement à partir du moment où vous décidez d’en faire votre priorité et que vous vous disciplinez pour les atteindre.

7 clés pour vous fixer des objectifs

Voici les 7 clés proposées par Bryan Tracy.

  1. Les objectifs doivent être clairs, spécifiques, détaillés et écrits.
  2. Ils doivent être mesurables et objectifs.
  3. Par ailleurs, ils doivent être temporellement déterminés.
  4. Ensuite, ils doivent vous mettre au défi, vous faire sortir de votre zone de confort.
  5. Les objectifs doivent également être congruents avec vos valeurs et en harmonie les uns avec les autres.
  6. Ils doivent être équilibrés entre les différents domaines de votre existence (carrière, famille, santé, vie sociale et communautaire, spiritualité).
  7. Enfin, ils doivent être reliés à une vision ou un but précis qui surpasse les autres.

12 étapes pour fixer et réaliser tout objectif

Bryan Tracy reprend ici et amplifie ce qu’il a dit précédemment afin de donner une liste plus complète de la méthode à suivre.

  1. « Avoir un désir : Que voulez-vous vraiment ?
  2. Croire que votre but est réalisable.
  3. Écrire votre objectif.
  4. Déterminer votre point de départ.
  5. Déterminer pourquoi vous le voulez.
  6. Fixer une limite temporelle.
  7. Identifier les obstacles sur votre chemin.
  8. Déterminer les connaissances et les compétences additionnelles dont vous aurez besoin.
  9. Choisir les personnes qui pourront vous aider.
  10. Faire un plan : mettre toutes les choses ensemble.
  11. Visualiser votre objectif de façon continuelle.
  12. Ne jamais abandonner. » (Objectifs !, p. 70-73)

Le premier pas consiste à vous décider à agir en ce sens, en vous posant les questions soulevées par ce livre, puis en appliquant ces 12 étapes. Nous allons maintenant expliciter certaines notions encore obscures et préciser comment agir dans certains domaines.

7 – Décidez quel est votre but principal défini

« Votre but précis principal peut être défini comme l’objectif le plus important pour vous à un moment T » (Objectifs !, p. 81)

Il doit avoir les mêmes caractéristiques que vos autres objectifs (voir le chapitre précédent). En particulier, vous ne devez pas établir de buts hors de votre portée du moment. Sinon, ceux-ci risquent de vous démotiver, ce qui crée l’effet inverse à celui désiré. C’est la meilleure façon de se saboter soi-même.

La grande question

Si vous étiez invincible, que voudriez-vous faire ? Voilà la grande question. Pour autant, il faut encore vous demander, une fois cet objectif établi, combien de temps cela prendra et par quelles étapes il vous faudra passer. Il y aura sans doute des étapes intermédiaires à atteindre.

Soyez conscient du prix à payer

Vous aurez à investir du temps pour réaliser vos objectifs, qu’ils soient financiers ou autre. Ne pensez pas, insiste Bryan Tracy, que tout arrivera simplement parce que vous le souhaitez.

L’exercice des 10 objectifs

Prenez une feuille de papier et listez 10 objectifs. Écrivez-les comme s’ils étaient déjà accomplis, au présent de l’indicatif. Ensuite, demandez-vous lequel de ces objectifs aurait le plus d’impact sur votre vie s’il était réalisé là, maintenant.

Écrivez-le à nouveau, sur une nouvelle feuille de papier. Maintenant, rédigez tout ce que vous pensez devoir accomplir pour que cet objectif se réalise. Écrivez cet objectif sur une carte (genre carte de visite) et conservez-la avec vous, en la consultant de temps à autre. Pensez-y régulièrement, chaque jour, en vous demandant comment vous allez vous y prendre.

8 – Commencez par le commencement

Maintenant que vous avez choisi la destination, il faut établir votre point de départ. C’est là qu’il faut être particulièrement honnête et partir du « principe de réalité ». Autrement dit, il faut être conscient de votre situation et de ce qui vous sépare de votre objectif.

Partez donc d’où vous êtes, en ne vous voilant pas la face. Quel que soit l’objectif désiré, décidez d’une première étape mesurable, d’un premier palier à atteindre. Si vous voulez perdre du poids, combien de temps allez-vous dédier à l’exercice, par semaine et par mois ? Restez réaliste, mais challengez-vous.

Si vous voulez gagner plus, commencez par calculer votre taux horaire actuel, et établissez des objectifs intermédiaires pour l’améliorer progressivement. Comparez ensuite de semaine en semaine ou de mois en mois.

Bryan Tracy expose une méthode précise pour calculer et fixer des objectifs financiers à partir du taux horaire p. 89-91.

Pratiquez la pensée 0

Pour commencer sur de bonnes bases, demandez-vous s’il y a des choses que vous faites aujourd’hui que vous ne voudriez plus faire à l’avenir, depuis que vous connaissez clairement vos objectifs. Une fois cette question éclaircie, cherchez à éliminer au plus vite ces actions.

Cette pensée peut s’appliquer à tous les domaines de votre vie et peut également comprendre des relations avec des personnes.

Préparez-vous donc au changement. Cela peut être difficile, mais gardez à l’esprit que la modification d’une mauvaise habitude, la fin d’une relation toxique ou l’amélioration d’un processus peuvent au final accélérer considérablement l’atteinte de vos objectifs.

Déterminez le niveau de vos compétences et capacités

Faites une liste sincère de vos compétences, habilités et points faibles actuels. Manquez-vous de certaines compétences pour réaliser votre objectif ? Il vous faudra les améliorer sans attendre en fixant un objectif intermédiaire.

Il faut être prêt à vous réinventer soi-même si vous voulez véritablement changer et accomplir de grandes choses. Votre capacité à apprendre est sans conteste votre plus grande valeur, votre plus grand atout.

Considérez-vous comme un faisceau de ressources positives. Par exemple, imaginez-vous recommencer depuis le début votre carrière et, au vu de votre expérience, voyez ce que vous pouvez faire pour améliorer les choses.

Allez du bon vers le formidable

Lorsque Bryan Tracy réalise un planning stratégique pour une entreprise, il pose 4 questions à ses dirigeants :

  1. Où en sommes-nous maintenant ?
  2. Où serions-nous idéalement dans le futur ?
  3. Comment sommes-nous arrivés là où nous sommes aujourd’hui ?
  4. Que doit-on faire maintenant pour aller d’où nous sommes à l’endroit où nous voulons aller ?

Souvenez-vous : un bon démarrage, c’est déjà la moitié du chemin qui est fait !

9 – Établissez et réalisez tous vos objectifs financiers

Gérer ses finances tout au long de sa vie, pour être économiquement indépendant, est l’une des grandes responsabilités qui vous incombent. Que vous aimiez le sujet ou non, vous devrez l’étudier ; sinon, vous risquez des ennuis.

Ne vous illusionnez pas

L’argent a son importance et vous vous illusionneriez en pensant que cela ne compte pas pour vous. Vous pouvez difficilement vous en passer et il est contreproductif de prétendre le contraire.

Donc, la solution consiste à prendre le contrôle de cet aspect de votre existence. Réalisez des plans vous aidera à rationaliser votre comptabilité. Vous pouvez utiliser la méthode en 12 étapes vue au chapitre 6.

Prenez en main votre argent

Bryan Tracy décline cette méthode en 12 étapes dans la suite du chapitre afin de vous montrer comment procéder.

  1. Commencez par formuler votre souhait en imaginant ce que vous voudriez avoir à court terme, à moyen terme et sur le long terme.
  2. Ayez confiance dans le fait que vous pouvez y accéder, en reliant vos objectifs à votre situation actuelle et à vos valeurs.
  3. Écrivez vos objectifs. Pour le long terme, vous devrez fixer votre « nombre » grâce à un calcul simple exposé p. 104.
  4. Analysez votre point de départ en faisant le bilan de votre situation actuelle (passif/actif).
  5. Décidez la raison pour laquelle vous voulez cet argent : qu’allez-vous en faire ?
  6. Établissez une deadline pour chaque temporalité (court, moyen et long terme).
  7. Considérez les obstacles à surmonter pour parvenir à atteindre vos objectifs dans les temps voulus.
  8. Déterminez les connaissances et les compétences à acquérir pour atteindre vos objectifs. Regardez autour de vous pour voir ce que d’autres font et en tirer ce que vous devriez faire.
  9. Faites une liste des personnes ou des groupes à contacter pour vous aider et demandez-vous comment les convaincre (c’est-à-dire comment créer des situations win/win où chacun y trouvera sa part).
  10. Élaborez un plan d’action en séquençant très précisément chaque étape. Utilisez la règle 80/20 pour hiérarchiser les priorités.
  11. Visualisez l’objectif comme si vous l’aviez déjà réalisé. Soyez précis !
  12. Persistez et considérez dès maintenant que vous n’abandonnerez pas.

10 – Devenez un expert de votre domaine

Votre salaire ou vos revenus, si vous êtes indépendant, sont souvent déterminés par l’excellence avec laquelle vous exécutez votre travail. S’engager à être l’un des meilleurs de votre domaine fera aussi de vous une personne plus heureuse, parce que vous développerez pleinement vos potentialités.

Rassurez-vous : pour s’élever jusqu’aux sommets, il faut d’abord avoir été tout en bas. La plupart des personnes qui ont réussi ont dû travailler dur pour y arriver. Et c’est une bonne nouvelle, car cela signifie que vous pouvez aussi y arriver.

La loi d’airain du développement de soi

Avant d’avoir plus, vous devez devenir plus, c’est-à-dire effectuer un changement dans votre être. Encore une fois, ce n’est pas tant le talent inné qui compte que la volonté et le travail consenti pour acquérir de nouvelles compétences.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Confiance illimitée : Comment réussir et choisir sa vie en toute liberté

L’éducation permanente est donc un ingrédient essentiel de votre succès. Aujourd’hui plus que jamais, la valeur des connaissances et des compétences change rapidement ; ce qui était valorisable hier sera vite obsolète demain. Si vous voulez faire des étincelles, vous devez donc prendre la décision de vous former continuellement.

Bien sûr, cela doit avoir un sens. Il vous faudra rechercher quelles sont les habilités et les informations nécessaires à votre évolution et focaliser votre attention sur leur obtention.

Identifiez vos domaines de résultats clés

Dans chaque domaine, il y a entre 5 à 7 résultats essentiels à obtenir pour devenir excellent. Dans la vente, par exemple, c’est :

  1. Prospecter ;
  2. Établir un rapport avec le prospect ;
  3. Identifier les besoins ;
  4. Présenter les solutions ;
  5. Répondre aux objections ;
  6. Clôturer la vente ;
  7. Fidéliser et créer des ambassadeurs.

Quels sont les principaux résultats à obtenir dans votre cas ?

Passez sur la voie rapide

Demandez-vous quelle est « LA » compétence à acquérir qui aura le plus d’impact sur votre carrière. Vous pouvez le demander à vos collègues ou à votre patron. Une fois identifiée, elle doit devenir votre priorité numéro 1.

Développez vos talents

Qu’est-ce qui vous différencie déjà ? Quels sont vos talents et les passions qui vous animent ? C’est aussi une voie à explorer, car plus vous faites une chose avec plaisir et aisance naturelle et plus vous la ferez bien.

Pour les identifier, observez :

  • Lorsque vous êtes heureux de faire quelque chose ;
  • Que vous faites quelque chose bien, sans grande peine ;
  • Ce qui vous a permis d’accomplir ce que vous avez accompli jusqu’à maintenant ;
  • Ce que vous avez appris avec facilité ;
  • Les choses qui attirent naturellement votre attention ;
  • Ce que vous aimez apprendre et aimeriez apprendre votre vie durant ;
  • Lorsque le temps s’arrête quand vous agissez (état de flow) ;
  • Les personnes que vous respectez et admirez.

Vous trouverez là un foyer de passions et de talents à développer. Ceux-ci sont aisés à faire grandir, parce que cela ne vous coûte rien d’apprendre à leur sujet ni de les pratiquer. Au contraire, vous aimez ça !

La formule trois plus un

Au lieu de prétendre que vous n’êtes pas bon dans un domaine (justification, excuses), accrochez-vous. Allez-y simplement en :

  1. Commençant par lire 10 à 15 minutes tous les jours sur le sujet que vous devriez maîtriser ;
  2. Écoutant des audios dans votre voiture ou les transports en commun ;
  3. Allant à des conférences sur le thème ,
  4. Pratiquant dès que vous le pouvez.

Pratiquer est la chose la plus importante, car c’est elle qui vous donnera la confiance et la maîtrise effective.

Ecrire et planifier ses objectifs

11 – Améliorez votre vie de famille et vos relations

Bryan Tracy considère qu’il y a une différence entre hommes et femmes. Les hommes rechercheraient davantage dans l’autoestime et seraient dans la compétition avec les autres hommes, tandis que les femmes seraient plutôt tournées vers les relations au sein de la famille.

Bien sûr, l’auteur considère que la famille et les enfants importent autant à l’homme qu’à la femme, mais reconnait que les hommes y prêtent souvent une moindre attention.

Bryan Tracy propose ensuite d’appliquer sa méthode en 12 étapes (chapitre 6) aux questions des relations intrafamiliales. Vous pourrez retrouver son analyse complète p. 132-146.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce thème, et tout particulièrement sur les relations amoureuses du point de vue de l’homme, vous pouvez lire la chronique du livre Integral relationships pour aller plus loin sur ces questions.

12 – Optimisez votre santé et votre bien-être

Il est fort probable que vous souhaitiez vivre en bonne santé durant un nombre d’années raisonnable. Cela fait partie — et devrait faire partie, selon Bryan Tracy — des objectifs de chacun d’entre nous.

Mais alors, comment réaliser cette vision d’un esprit dans un corps sain, d’une bonne santé et d’une vieillesse agréable ?

Bryan Tracy rappelle les préceptes d’un livre important sur la nutrition nommé The Zone Diet, écrit par Barry Sears. Dans cet ouvrage, vous pourrez apprendre à maintenir de hauts niveaux d’énergie et à perdre du poids. Entrer dans la zone, c’est décider de changer ses habitudes alimentaires et sportives, notamment.

À nouveau, c’est à vous de vous considérer responsable de votre « capital santé », comme on dit parfois aujourd’hui. Pour y parvenir, laissez de côté les excuses et les mauvaises habitudes et reprenez le contrôle en vous fixant des objectifs SMART (spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes, temporellement définis).

C’est ce que Bryan Tracy vous propose de faire en mettant une fois de plus en application son programme en 12 étapes présenté dans les chapitres antérieurs. Pour voir plus précisément ce qu’il vous propose en matière de santé, consultez les p. 149 à 157.

Et si vous souhaitez prendre en main votre santé, consultez cette chronique résumant 3 livres sur les habitudes de vie saine.

13 – Mesurez vos progrès

Vous pouvez vous fixer des objectifs consciemment, mais la conscience ne fournit qu’une partie du processus. Une partie du succès vient du subconscient. Celui-ci cache de grandes ressources que vous pouvez exploiter pour atteindre vos buts.

Les buts clairs, réalistes et précis sont une bénédiction car vous pouvez mesurer leur état d’avancement. Les dates-limites et les évaluations faites en cours de route vous permettent de motiver votre subconscient à passer à l’action.

3 clés pour des performances au top

  1. Engagement : sachez clairement vers quoi vous allez et décidez-vous fermement à y aller.
  2. Conclusion : allez jusqu’au bout avec discipline, résistez à la tentation d’abandonner avant la fin.
  3. Fermer la boucle : soyez capable de terminer et considérer l’action comme terminée, l’objectif comme atteint (et en profiter).

Mangez un éléphant

Comment manger un éléphant ? Petit à petit, bouchée après bouchée. Allez-y par petits morceaux en fixant des objectifs intermédiaires et des échéances. C’est en fractionnant vos objectifs que vous les rendrez atteignables et réalistes.

Réfléchissez aussi à quelle partie « manger » en premier lieu. Nous en avons déjà parlé : il est toujours utile de savoir ce qui, parmi vos objectifs, est celui qui est prioritaire. À partir de là, continuez sans renoncer.

Si vous le mesurez, vous pouvez le gérer

Vous connaissez sans doute la phrase : « Tout ce qu’on mesure s’améliore ». C’est en calculant (le nombre d’heures passées à la salle de gym, le nombre de ventes réalisées, les gains effectués en un mois, etc.) que vous deviendrez capable de progresser. Sans calcul, pas de point de repère !

14 – Surmontez les obstacles

L’échec provisoire précède toujours le succès

Vous devriez dès maintenant vous attendre à échouer de temps à autre. Bonne nouvelle : les défaites sont aussi vos alliées ! Elles font partie du prix à payer pour le désir de changement. Et elles vous enseignent de précieuses leçons.

Pensez en termes de solution. Lorsque vous échouez, ne vous morfondez pas sur votre sort. C’est improductif. Passez à la suite en vous demandant comment solutionner le problème et vous remettre sur les rails.

Fonctionner de cette façon est une compétence. Si vous ne la possédez pas encore, elle fera assurément partie des compétences clés à acquérir au plus vite. En admettant l’erreur et en vous positionnant dans une approche proactive, tournée vers les solutions, vous aurez toutes les chances de réussir.

La théorie des contraintes

Entre vous et votre objectif, il y aura toujours un obstacle, une contrainte. C’est la thèse d’Eliyahu Goldratt dans son livre The Goal. Soyez en conscient et déterminez quelle est la contrainte la plus importante à lever.

Souvent, ces obstacles seront intérieurs. C’est une application originale de la règle 80/20 :

  • 80 % de vos problèmes viennent de vous-même ;
  • Seulement 20 % sont dûs au monde extérieur.

Regardez donc en vous-même avant tout. Il y a deux grands obstacles : la peur d’échouer et le doute en vos capacités. Heureusement, nous avons vu qu’il s’agissait d’émotions négatives acquises et non de données innées.

Vous pouvez donc vous en libérer en apprenant le courage et la confiance. Cela vous demandera de la pratique. Choisissez dès maintenant d’agir avec courage et confiance ; faites « comme si » au début, si nécessaire. Cela viendra !

La zone de confort, vous connaissez cela. C’est un autre obstacle interne à lever si vous voulez avancer. Pourquoi ? Parce que celle-ci vous empêche de rêver en grand.

Organisez vos obstacles par priorité

Voyez quels sont les obstacles principaux qui vous empêchent d’avancer et listez-les du plus important ou plus anodin. Pour chacun d’entre eux, réfléchissez à plusieurs manières de les solutionner. Prenez le temps d’aller au fond des choses et de creuser pour faire apparaître la vraie nature du souci et les vraies solutions. Si vous ne le faites pas, vous perdrez du temps à résoudre de faux problèmes.

Si vous avez suivi les idées présentées, vous voyez que les obstacles deviennent des objectifs intermédiaires. Acquérir une compétence ou une habilité pour aller un pas plus loin dans la direction souhaitée, telle est la logique.

Si vous doutez de votre aptitude à délimiter les problèmes, parlez-en à quelqu’un de confiance. Demandez-lui un feedback. Soyez ensuite honnête avec vous-même et mettez le processus en route.

15 – Associez-vous aux bonnes personnes

Créer des relations est l’un des points essentiels du succès. Cela vaut sur le plan personnel comme sur le plan professionnel. Pourquoi ? Car une chose importante ne se fait jamais seul.

Vos relations clés dans les affaires

Vous devez définir qui sont vos clients. Votre patron, si vous êtes employé, peut être considéré comme votre premier client. Vous devez le satisfaire. Comme tout entrepreneur (même, donc, si vous êtes employé), vous devez prévoir une stratégie de satisfaction de vos clients importants.

Deux qualités sont généralement requises pour avoir de l’avancement : établir des priorités et faire le job rapidement. Malheureusement, beaucoup travaillent de nombreuses heures sans se concentrer sur l’essentiel. Ils perdent du temps et stagnent sans bien savoir pourquoi.

Vos collègues sont aussi, en un sens, vos clients. Pensez à eux comme à des personnes que vous pouvez satisfaire. Donnez-leur des impulsions, aidez-les en cas de besoin, soignez votre réputation de personne proactive. En jouant en équipe et en agissant de la sorte, vous attirerez à vous l’énergie et les vibrations positives.

Investissez dans la construction de relations

Réseauter fait partie de la vie professionnelle. Regardez quelles sont les organisations qui pourraient vous amener des contacts et commencez à entrer en relation avec elles. Cherchez à entrer dans des comités d’organisation et à vous engager, même bénévolement, dans la vie de cette organisation et dans les activités proposées.

Planifiez cela à long terme. Prévoyez en amont de contacter telle ou telle personne de votre communauté. Chaque fois que cela est possible, plantez des graines pour faire germer la relation. Envoyez une lettre, donnez une information intéressante, passez-lui un appel.

De façon générale, cherchez à vous connecter aux personnes les plus intéressantes de votre domaine, à celles qui réussissent, en vous montrant ouvert et orienté vers l’avenir. Si vous pensez qu’une relation n’en vaut pas la peine, n’ayez pas de remord à la laisser de côté.

Vos relations les plus importantes

« Nous avons tous besoin du support de notre famille et de nos amis », rappelle Bryan Tracy. Ne perdez donc pas de vue l’investissement nécessaire auprès de celles et ceux qui comptent le plus pour vous. Vous ne voudriez pas travailler dur pour être au top niveau professionnel tout en perdant cette part essentielle de votre vie. Gardez l’équilibre !

16 – Faites un plan d’action

S’il y a bien une compétence à acquérir si vous ne la possédez pas encore, c’est bien celle-ci. Tous vos objectifs en dépendent ! Si vous avez une vision, un objectif à long terme, mais que vous êtes incapable de le tronçonner en plus petits projets avec des étapes intermédiaires, vous n’arriverez pas loin.

Heureusement, grâce à tous les chapitres précédents, vous avez certainement appris en partie comment faire (si vous ne le saviez pas déjà). Maintenant que vous avez réfléchi à tous les points importants (les 12 étapes du chapitre 6), vous êtes capable de créer un plan précis et concret.

Le processus de planning est essentiel

En réalité, ce qui compte le plus n’est pas le plan fini, mais l’action de planification. Lorsque vous planifiez, vous placez tous les éléments en ordre et vous vous formez un état d’esprit dirigé vers l’action. Peu importe si, ensuite, vous devez modifier les plans ; vous serez déjà sur la bonne voie.

Le processus de planification doit se faire par écrit pour être efficace. Ce n’est pas une perte de temps. Au contraire, cela vous fera gagner des heures et également de l’argent. Quand vous savez où vous allez et quels sont les moyens d’y parvenir, vous ne gaspillez plus vos ressources inutilement.

Vous ne pouvez pas aller là à partir d’ici

Lorsque vous planifiez attentivement vos objectifs, vous pouvez être amené à vous rendre compte que vous avez fait des erreurs d’appréciation et qu’il vous est impossible d’aller là où vous le souhaitiez avec les ressources disponibles. Là encore, cela vous épargnera des efforts inutiles.

Commencez donc par réaliser une liste de toutes les activités que vous devez accomplir pour réaliser un objectif, quel qu’il soit. Chaque fois que vous avez une nouvelle idée, ajoutez-la. Ensuite, déterminez la hiérarchie des activités. Lesquelles doivent être réalisées en premier lieu ? Lesquelles sont urgentes ?

Au sein du plan, il y aura des éléments clés à atteindre absolument. Les voir apparaître sur le papier vous permet de vous focaliser dessus avec plus d’attention. Toutefois, vous devez être prêt à remanier votre plan, qui doit toujours faire face à la situation réelle et aux éléments que vous n’avez pas prévus.

Modifiez votre plan à partir d’une analyse problème/solution. Chaque difficulté peut être surmontée. Lors de ce processus, restez au plus près de l’écrit. Modifiez-le, révisez-le à l’écrit, toujours. N’oubliez pas : planifier est une compétence que vous pouvez acquérir. L’auteur vous propose un modèle de tableau p. 204.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Créer sa vie en étant soi | Être soi suffit

Assemblez votre équipe

Si vous travaillez en équipe sur un projet, vous devriez les inclure dans le processus de planification. Vous vous rendrez compte que des choses qui pouvaient paraître simples et rapidement exécutées peuvent en réalité prendre plusieurs mois. Soyez à la fois optimiste et réaliste.

17 – Gérez correctement votre temps

Le rôle de l’intelligence

Être intelligent, c’est d’abord agir de manière intelligente. Comment ? En agissant en fonction de vos objectifs, sans vous mettre des bâtons dans les roues. Le processus de planification vu au chapitre précédent vous aidera à avancer et à déterminer des périodes de temps pour faire les choses en lien avec vos objectifs.

Vous devrez séparer l’urgent de l’important. L’urgent est ce qui doit être fait maintenant. L’important est ce qui doit être fait absolument. Pour plus d’informations à ce sujet, voyez la chronique de Savoir s’organiser.

Pratiquez la procrastination créative

Eh oui ! Mais attention, car avant, vous devrez établir clairement, selon le principe 80/20, quels sont les 20 % des activités qui vous rapportent 80 % de valeur (d’atteinte des objectifs). Prenez le reste du temps pour réaliser des tâches moins urgentes et moins importantes, mais qui vous font plaisir et vous détendent.

Pratiquez la méthode ABCDE

C’est une façon alternative d’organiser les tâches. Voici comment elle est conçue :

  • A = tâches très importantes. À faire en premier. Il peut y avoir des tâches A-1, A-2, etc. en fonction des priorités.
  • B = ce que vous devriez faire. Par exemple, appeler quelqu’un ou répondre à cet email. Si vous ne le faites pas, ce ne sera pas aussi dérangeant que pour une tâche A, mais cela vous ennuiera quand même un peu.
  • C = ce qui serait sympa, mais dont vous pouvez vous passer. Ce sont des activités qui n’apportent rien à votre projet, mais vous donnent une petite satisfaction immédiate.
  • D = des tâches que vous pouvez — et devriez, dès que possible — déléguer.
  • E = celles que vous pouvez éliminer, car elles ne vous apportent plus rien.

Créez des créneaux de temps

« Planifiez votre journée à l’avance et créez des créneaux de 30, 60 et 90 minutes de travail ininterrompu. Ceux-ci sont des blocs de temps durant lesquels vous pouvez travailler sans interruption ou sans pause sur vos tâches les plus essentielles. Ces créneaux sont essentiels pour l’accomplissement de toute tâche longue et importante. » (Objectifs !, p. 218)

Se concentrer de cette façon est obligatoire pour réaliser de grandes choses. Vous devez rester sur les rails. Pour cela, revoyez de temps à autre votre objectif et rappelez-vous pourquoi vous agissez ainsi.

Restez sur la bonne voie

Au long de la journée, lorsque vous travaillez (pour vous ou pour votre employeur), posez-vous ces 5 questions :

  1. Pourquoi suis-je payé ?
  2. Quelle est mon activité à plus forte valeur ajoutée ?
  3. Quels sont les domaines dans lesquels j’ai des résultats décisifs ?
  4. Que suis-je le seul à pouvoir faire, et qui peut, si je le fais bien, faire une vraie différence pour l’entreprise ?
  5. Quel est le meilleur usage que je puisse faire de mon temps, là, maintenant ?
Planifier est essentiel à la bonne réalisation de vos objectifs

18 – Revoyez quotidiennement vos objectifs

Vous pouvez doubler la vitesse d’atteinte de vos objectifs si vous vous y prenez bien. Comment ? Commencez par revoir chaque jour vos objectifs. Il ne s’agit pas seulement de pensée positive, mais de connaissance positive. Vous devez être sûr, au fond de vous, que vous êtes capable de les atteindre.

En fait, comme cela a déjà été dit auparavant, vous programmez de cette façon votre subconscient. Écrire ses objectifs, les revoir régulièrement et visualiser la réussite sont les clés pour ancrer la réussite au plus profond de vous.

Écrivez vos objectifs chaque jour

En réitérant cet exercice chaque jour, vous vous maintenez en connexion directe avec vos désirs. Voici l’exercice : écrivez dans un carnet 10 à 15 objectifs. Tous les jours. Sans vous référer à la liste de la veille. La liste changera au gré du temps, elle s’adaptera à vous et à vos besoins du moment.

Mais le plus important est ce lien qu’elle crée entre vos souhaits et vous-même. Plus vous serez connecté à vos objectifs et plus vous vous sentirez décoller !

Activez votre subconscient

Comme dans les exercices de PNL, Bryan Tracy vous demande de rédiger des objectifs comme s’ils étaient déjà réalisés, c’est-à-dire au présent de l’indicatif, de façon positive (sans négation) et personnelle (en commençant par « Je »). C’est ce qu’on nomme la règle des 3 P :

  1. Présent ;
  2. Positif ;
  3. Personnel.

Par exemple : « Je gagne 30 000 € par an avec mon blog ».

Votre ordinateur mental travaille 24 h/24

À force de vous remémorer vos objectifs et de les considérer comme déjà à moitié acquis (grâce aux phrases), vous allez faire travailler votre subconscient qui, lui, travaillera pour vous sans que vous vous en rendiez compte.

De façon étonnante, il se pourrait bien que l’existence vous procure des occasions que le subconscient aura discrètement tissées. Il y a donc une partie du travail de réalisation des objectifs qui se réalise en quelque sorte sous l’eau. Ne négligez pas cette part cachée de l’iceberg !

Multipliez vos résultats

Vous pouvez augmenter l’efficacité de la méthode en ajoutant à chaque objectif écrit selon la formule des 3 P 3 actions immédiates à entreprendre, elles aussi rédigées sous ce format. En outre, comme nous l’avons déjà dit, vous pouvez utiliser des cartes (genre Bristol), pour garder vos objectifs avec vous et les revoir régulièrement.

19 – Visualisez vos objectifs continuellement

Votre plus puissante faculté

La visualisation fait partie du processus décrit dans les chapitres précédents. Ici, Bryan Tracy insiste une dernière fois sur l’importance de la vision et de l’imagination pour atteindre vos objectifs. Bien sûr, il faut se confronter à l’action et à la réalité, mais il faut aussi rêver et se voir en train d’aboutir, et même s’imaginer une fois l’objectif réalisé.

Nourrissez votre esprit avec des images excitantes

Votre image de vous-même dépend des images mentales que vous vous faites au sujet de votre existence. Or, vous pouvez prendre le contrôle de ces images et les rendre plus positives. Cette technique de visualisation est particulièrement travaillée dans la PNL.

Pour réussir la visualisation, mieux vaut être calme et relaxé. Dans la suite du chapitre, Bryan Tracy vous donne 4 critères pour pratiquer la visualisation.

  1. Fréquence : ici, le plus est le mieux.
  2. Durée : cela peut aller de quelques secondes à quelques minutes, si vous êtes particulièrement détendu.
  3. Clarté : ce critère désigne la précision, la profondeur avec laquelle vous vous représentez la scène. Ce critère s’améliore avec le temps et l’écriture de vos objectifs joue un grand rôle.
  4. Intensité : plus vous y verrez clair, plus vous pourrez attacher des émotions positives à vos images. La clé pour prendre la bonne attitude !

Les meilleurs moments pour visualiser vos buts sont sans doute le matin et le soir, avant de commencer la journée, ou une fois que tout a été fait.

20 – Activez votre esprit « superconscient »

L’esprit superconscient est un état mental supérieur ; c’est celui du génie qui permet la découverte scientifique, technique ou artistique. Lorsque vous vous êtes transformé et mis en connexion profonde avec vous-même grâce à vos objectifs, vous pouvez l’activer vous aussi.

Deux manières de stimuler votre esprit superconscient

La première façon d’accéder à votre esprit superconscient est de travailler vos objectifs et de vous engager complètement dans l’action. La seconde façon consiste, à l’inverse, à vous relaxer le plus possible. Si vous bloquez à un moment donné sur un problème, passez en mode « relax » quelque temps.

Trois qualités spéciales

Une bonne idée ou solution venue de votre superconscience aura 3 qualités :

  1. Complétude = elle répondra de façon exhaustive à votre question/problème.
  2. Intuition = l’idée apparaîtra d’elle-même dans toute sa clarté et son évidence.
  3. Bonheur = une telle solution procure de la joie, voire de l’exaltation.

Cela n’arrive pas tous les jours ! Mais se mettre dans un état de confiance totale par rapport à soi, à ses capacités, peut considérablement y aider.

21 – Persistez jusqu’à ce que vous y arriviez

« Chaque grand succès dans votre vie représentera un triomphe de persistance. Votre capacité à décider ce que vous voulez, à commencer, et à persister en surmontant les obstacles et les difficultés jusqu’à ce que vous réalisiez vos objectifs est ce qui déterminera de façon critique votre succès. Or, l’autre face de la persistance est le courage. » (Objectifs !, p. 264)

Vous pouvez apprendre à surmonter votre peur, qui est souvent votre plus grand ennemi. En fait, vous pouvez apprendre presque tout ce que vous voulez — et même le courage. Comment ?

Les causes de la peur et ses cures

La peur de l’échec et la peur du rejet, qui sont nos deux plus grandes peurs (et qui vont souvent de pair), s’enracinent dans l’enfance. Elles entraînement malheureusement beaucoup de comportements négatifs : procrastination, sensibilité à l’égard de la critique, indécision, etc.

L’ignorance peut créer de l’insécurité, et donc de la peur. Tout comme la fatigue et la maladie, qui peuvent faire de nous des gens peureux et lâches. Mais nous pouvons nous relier à nos expériences, apprendre et nous reposer ou nous soigner. Nous ne sommes pas obligés d’agir de cette façon.

Bien sûr, tout le monde a peur à un certain point. Même une personne confiante, qui accomplit de grandes choses, connaît des moments de doute et même de peur. L’important, c’est que cette personne sait analyser et gérer cette émotion.

Analysez vos peurs

Demandez-vous de quoi vous avez peur. Écrivez, bien sûr. Penchez-vous plutôt vers la peur de l’échec ou du rejet ? Analysez aussi plus en détail en découvrant des peurs plus spécifiques. Faites-en la liste.

Ensuite, établissez des rapports de priorité. Lesquelles sont les plus fortes, les plus nocives ? Pensez bien à cette chose importante : chaque peur vous a certainement aidé à un moment de votre passé. Mais est-ce encore le cas aujourd’hui ? Si la réponse est non, demandez-vous comment l’éliminer.

Le courage de commencer

Nous l’avons déjà dit : seule la pratique permet de mettre fin aux émotions négatives. Pour mettre fin à la peur, vous devrez pratiquer le courage. Comment ? En acceptant de sortir de votre zone de confort de temps à autre, puis de plus en plus souvent. Le futur appartient à ceux qui prennent des risques !

Ici, l’autodiscipline est l’élément clé. Sans elle, vous retomberez dans vos vieux schémas. « La persistance est l’autodiscipline en action », dit Bryan Tracy. C’est votre plus grande qualité, celle qui vous fera gravir des montagnes.

Le grand paradoxe

Vous pourriez croire que la sécurité est la valeur première, celle qui coule de source. Et de fait, lorsque nous planifions nos objectifs, etc., comme nous l’avons vu dans ce livre, nous cherchons entre autres à limiter l’adversité. Pourtant, nous n’apprenons vraiment que dans les moments de risque, de tensions et d’échecs. C’est le paradoxe.

Prenez donc le risque et ses conséquences (tension, échec) comme ce qui vous fera évoluer et vous mènera vers le succès. Votre succès n’est qu’à une marche de l’échec !

Ecrire ses objectifs est essentiel pour le succès.

Conclusion de « Objectifs ! Comment obtenir tout ce que vous voulez, plus rapidement que vous n’auriez pu l’imaginer  » de Brian Tracy :

Ce qu’il faut retenir de « Objectifs ! Comment obtenir tout ce que vous voulez, plus rapidement que vous n’auriez pu l’imaginer  » de Brian Tracy :

Ce livre est un classique du développement personnel. Publié pour la première fois en 2003, il a connu un grand succès outre-Atlantique, comme les autres livres de l’auteur canadien Bryan Tracy, d’ailleurs. Parmi ses autres bestsellers, 2 ont été chroniqués sur ce site : Avalez le crapaud et Le pouvoir de la confiance en soi.

La première version de cet ouvrage a fait l’objet d’une traduction en français et est disponible en livre audio. C’est ici la seconde version canadienne (en anglais) de 2010 qui a été résumée.

Que devez-vous retenir de l’ouvrage ? Eh bien les 21 points suivants :

  1. Commencez par débloquer votre potentiel ;
  2. Prenez votre vie en main ;
  3. Clarifiez vos valeurs ;
  4. Analysez vos croyances ;
  5. Créez votre avenir ;
  6. Déterminez vos objectifs réels ;
  7. Décidez ce qui constitue votre but principal ;
  8. Commencez par le début (en étant réaliste) ;
  9. Fixez et réalisez vos objectifs financiers ;
  10. Devenez un expert de votre domaine ;
  11. Améliorez vos relations de famille et vos relations professionnelles ;
  12. Gagnez en santé et en bien-être ;
  13. Mesurez vos progrès ;
  14. Surmontez les obstacles avec courage, envie d’apprendre et optimisme ;
  15. Associez-vous aux bonnes personnes ;
  16. Faites un plan concret et précis d’actions ;
  17. Apprenez à gérer votre temps de façon efficace ;
  18. Révisez quotidiennement vos objectifs ;
  19. Visualisez-les de façon continue ;
  20. Activez votre esprit superconscient ;
  21. Persistez jusqu’à ce que vous y arriviez !

Et enfin : écrivez sans cesse, depuis le moment où vous commencez à réfléchir à vos objectifs jusqu’à leur planification finale.

Points forts :

  • Un guide point par point pour apprendre à se fixer des objectifs clairs, précis et réalistes ;
  • La volonté de Bryan Tracy de nous encourager constamment pour nous donner envie de nous dépasser ;
  • Le texte est aéré de nombreux paragraphes et se lit facilement.

Point faible :

  • Il y a beaucoup de répétitions ;
  • Quelques schémas et tableaux auraient été appréciés.

Ma note :

Le petit guide pratique du livre Objectifs ! de Brian Tracy

Les trois clés pour des performances au top :

  1. Engagement : sachez clairement vers quoi vous allez et décidez-vous fermement à y aller.
  2. Conclusion : allez jusqu’au bout avec discipline, résistez à la tentation d’abandonner avant la fin.
  3. Fermer la boucle : soyez capable de terminer et considérer l’action comme terminée, l’objectif comme atteint (et en profiter).

Foire Aux Questions (FAQ) du livreObjectifs ! de Brian Tracy

1. Comment le public a accueilli le livre Objectifs ! de Brian Tracy ?

Objectif ! a bien été accueilli par le public. Il a été accepté presque à l’unanimité et est très vite devenu un best-seller après sa parution.

2. Quel fut l’impact du livre Objectifs ! de Brian Tracy ?

Ce livre a permis au public d’apprendre à fixer des objectifs et les atteindre de façon méthodique et volontaire, avec courage et détermination.

3. À qui s’adresse le livre Objectifs ! de Brian Tracy ?

Un ouvrage à tout le monde.

4. Qu’est-ce que le triangle d’or selon l’auteur ?

  • Responsabilité ;
  • Contrôle ;
  • Bonheur.

5. Comment l’auteur considère le concept de soi ?

Bryan Tracy considère que le « concept de soi » est la découverte majeure du 20e siècle en matière de développement personnel.

La règle des 3P vs trois qualités de votre superconscience

La règle des 3PTrois qualités de votre superconscience
PrésentComplétude = elle répondra de façon exhaustive à votre question/problème.
Positif Intuition = l’idée apparaîtra d’elle-même dans toute sa clarté et son évidence.
PersonnelBonheur = une telle solution procure de la joie, voire de l’exaltation.

Qui est de Brian Tracy ?

Brian Tracy : Auteur du livre Objectifs !

Brian Tracy est un conférencier reconnu et un expert de la formation et du développement personnel pour les particuliers et les entreprises. Il a donné plus de 5 000 conférences et séminaires à plus de 5 millions de personnes dans le monde et ses livres ont été traduits dans plus de 40 langues et 64 pays.

Avez-vous lu le livre de Bryan Tracy « Objectifs ! » ? Combien le notez-vous ?

Visitez Amazon afin de lire plus de commentaires sur le livre de Bryan Tracy « Objectifs ! ».

Visitez Amazon afin d’acheter le livre de Bryan Tracy « Objectifs ! ».

Recherches utilisées pour trouver cet article :
https://des-livres-pour-changer-de-vie com/objectifs/
3 commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.

Partagez
WhatsApp
Partagez
Tweetez
Enregistrer