Libérez votre potentiel et réussissez en 7 étapes

libérez votre potentiel et réussissez en 7 étapes

Phrase-résumée de “Libérez votre potentiel et réussissez en 7 étapes” de Brian Tracy : Ce livre nous révèle 7 étapes clés concrètes, actionnables et accessible à tous, à suivre pour réussir à atteindre ses objectifs et réaliser ses rêves.

Par Brian Tracy, 2015, 112 pages.

Chronique et résumé de “Libérez votre potentiel et réussissez en 7 étapes” de Brian Tracy

Introduction – Mettre dans le mille

Dans cette introduction, l’auteur, Brian Tracy, spécialiste du développement individuel nous assure que nous sommes tous capables de réaliser beaucoup plus de choses que ce que nous faisons actuellement à condition d’acquérir trois qualités mentales indispensables :

  • La clarté : nous devons définir clairement qui nous sommes.
  • La focalisation : nous devons focaliser sur nos objectifs et nos activités prioritaires.
  • La concentration : nous devons nous concentrer à la réalisation de nos tâches et l’accomplissement de nos buts.

Ce sont la pratique et la répétition qui vont nous permettre de développer ces trois facultés et de mener à bien beaucoup plus de choses en quelques mois que la plupart des gens durant toute leur vie.

Chapitre 1 – La clarté

“Le secret, c’est la clarté. Vous devez établir très clairement qui vous êtes, ce que vous voulez vraiment et les étapes que vous devez parcourir pour réaliser vos ambitions.”

1.1. Définir clairement sa cible

Libérez votre potentiel et réussissez en 7 étapes” commence par l’histoire d’Howard Hill, un champion de tir à l’arc. Brian Tracy utilise, en fait, cette histoire comme métaphore pour nous dire que pour réussir dans la vie, il nous est indispensable d’avoir une cible, et de la visualiser très clairement. D’ailleurs, l’auteur cite Zig Ziglar à ce sujet, qui dit :

“On ne peut atteindre une cible que l’on ne voit pas.”

Ainsi, selon l’auteur, nous ne pourrons pas progresser tant que nous ne savons pas parfaitement :

  • Ce que nous voulons : notre but, au cœur de la zone ciblée ;
  • Qui nous sommes : goûts et dégoûts, désirs, buts et objectifs.

“Thomas Carlyle a écrit : “Une personne qui a une intention claire progresse vers son but quelles que soient les embûches du chemin. Une personne, en revanche, qui n’a aucune intention précise n’accomplira aucun progrès, serait-ce sur la route la plus lisse”.”

1.2. Déterminer les conséquences

  • Fixer ses priorités en pensant aux conséquences

Brian Tracy nous invite ensuite à fixer nos priorités. Pour cela, il nous livre une méthode très efficace : il suffit de réfléchir aux conséquences liées au fait que l’on exécute une tâche ou pas.

L’auteur précise que les personnes qui réussissent consacrent la majorité de leur temps à des tâches et activités qui ont des conséquences potentielles importantes, un impact considérable sur l’avenir. À l’inverse, ceux qui “n’arrivent à rien”, passent leur temps à “faire des bricoles” sans conséquence.

  • Ne jamais négliger la réflexion

“De toutes nos activités, la réflexion est celle qui a les conséquences les plus importantes.”

En effet, ce sont les résultats que l’on obtient qui vont compter (tant pour soi que pour les autres). Et c’est la qualité de la réflexion qui aura précédé nos actions qui va déterminer principalement la qualité de ces résultats.

1.3. Considérer la loi de la probabilité

  • Faire comme les gens qui réussissent

Statistiquement, il a été prouvé que nous pouvons fortement augmenter nos chances d’atteindre le succès en imitant les gens qui y réussissent, et ce dans n’importe quel domaine. Si l’on considère cette probabilité, nous pouvons alors en déduire que nous sommes en mesure de maîtriser de manière considérable de ce qui nous arrive et ce que nous réalisons dans la vie.

  • Améliorer ses probabilités plutôt que toujours espérer

“Beaucoup de gens vivent de cette façon. Ils désirent et espèrent décrocher le pompon au manège forain de la vie, ils en rêvent. Ils tentent des dizaines et des centaines d’approches, ils continuent inlassablement à lancer flèche après flèche en direction de cette cible qu’est la vie. Et puis, de guerre lasse, ils abandonnent et se vautrent dans la médiocrité. Ils se convainquent qu’ils sont nuls et qu’ils n’auront jamais les compétences ni la capacité d’atteindre le cinquante dans le jeu de la vie.”

Pourtant, selon Brian Tracy, si une personne se donne pour objectif de gagner, s’il se fait coacher par un expert compétent ou se forme véritablement dans cette optique, alors, celle-ci optimise grandement ses chances d’y parvenir, et ce grâce à la façon dont il se sera préparé. Si, de plus, il persévère encore et encore, mesurant et contrôlant chacune de ses actions, corrigeant ses erreurs et multipliant inlassablement les tentatives, alors la personne a presque 100 % de chances de finir par atteindre son objectif.

Chapitre 2 – La focalisation

“Le succès n’est qu’affaire de but, tout le reste est baratin.” Lloyd Conant

Avec cette citation, Brian Tracy introduit l’idée du deuxième chapitre de “Libérez votre potentiel et réussissez en sept étapes” : pour atteindre son but dans la vie, il est indispensable de :

  • Savoir très précisément en quoi celui-ci consiste et où il se trouve.
  • Poser l’intention d’atteindre ce but comme une priorité : il doit passer avant tous les autres.

2.1. Les sept étapes pour définir notre objectif prioritaire avec précision

définir notre objectif prioritaire

Pour Brian Tracy, définir cet objectif est simple et, en même temps, extrêmement efficace. Et cela se fait en sept étapes.

  • Première étape : décider avec précision ce que nous voulons

Pour cela, nous ne devons surtout pas réprimer notre réflexion mais, au contraire, imaginer que nous n’avons aucune limite et que nous avons déjà tout ce qu’il nous faut pour l’obtenir : talent, capacités, compétences, connaissances, contact, argent et ressources.

À cette étape, il est essentiel de :

    • Faire confiance en l’avenir.
    • Se montrer très précis. Brian Tracy cite Einstein qui disait : “Si vous ne pouvez pas l’expliquer simplement, c’est que vous ne l’avez pas suffisamment bien compris.”
    • Ne pas confondre “but” et “envie” comme la plupart des gens. Par exemple, “Je veux devenir riche, mincir, être heureux, avoir une jolie maison, une belle voiture, des vêtements de marque, voyager” ne sont pas des buts. Ce sont des envies. Or, une envie ne crée pas d’énergie.
  • Deuxième étape : écrire des buts mesurables

Poser par écrit nos objectifs va activer ce que Brian Tracy appelle la “loi de la gravitation“, c’est-à-dire que nous allons attirer, dans notre vie, des personnes, des idées et des ressources qui nous rapprocheront de nos buts et rapprocheront nos buts de nous.

  • Troisième étape : se fixer une échéance

Arrêter une date d’échéance pour atteindre son but est une manière d’ancrer l’objectif dans son subconscient. Si notre but est ambitieux, Brian Tracy nous recommande de le découper en étapes intermédiaires c’est-à-dire en objectifs mensuels, ou même hebdomadaires sur notre planning.

  • Quatrième étape : faire une liste de tout ce que nous devons effectuer pour arriver à notre but

Il s’agit ici d’identifier :

    • Les connaissances et compétences à acquérir,
    • Les obstacles à surmonter,
    • Les personnes auprès de qui solliciter de l’aide.

Une grande ambition peut nous sembler décourageante. Aussi, le fait de lister toutes les tâches et activités nécessaires pour accomplir notre objectif va rendre, à nos yeux, notre but plus réalisable.

“Henry Ford a dit jadis : “Rien n’est particulièrement difficile si on le divise en petites tâches”.”

  • Cinquième étape : structurer sa liste pour en faire un plan

Comme pour n’importe quel projet, Brian Tracy nous conseille ensuite de trier cette liste en séquence et par priorités. Pour établir ses priorités, nous pouvons nous référer à la règle du 80/20 : cela signifie que 20 % des entrées de notre liste représenteront 80 % de la valeur des résultats à atteindre.

  • Sixième étape : exécuter les actions portées sur notre liste

“Une personne en possession d’une cible et d’un plan est comme un archer qui a tout ce qu’il faut pour concourir : il ne lui reste plus qu’à se camper sur la ligne et mettre dans le mille.”

Le mot d’ordre est alors ici : passage à l’action ! Le succès est, en effet, impossible sans cela et c’est pourquoi Brian Tracy nous exhorte ici de “nous bouger” !

En fait, faire le premier pas sur le chemin de notre but va nous apporter trois avantages simultanés. Cela va générer :

    1. Un retour immédiat qui nous permet d’ajuster notre cap et nous assure que nous avons bien choisi le plus court chemin possible vers notre but.
    2. De nombreuses idées d’actions supplémentaires à mettre en place pour faire avancer nos projets encore plus rapidement.
    3. Une augmentation instantanée de notre estime de soi : nous nous sentirons positif, plus puissant et plus fort pour atteindre des buts encore plus ambitieux, un bon moyen d’être soi-même.
  • Septième étape : faire quelque chose chaque jour, même une action mineure, qui nous rapproche de notre but le plus important

“On peut atteindre les ambitions les plus démesurées à condition de les réaliser une étape à la fois. Et l’action suivante n’est jamais inaccessible.”

Selon Brian Tracy, après s’être “bougé”, l’autre principe le plus puissant du succès est de “rester en mouvement !” L’auteur nous invite alors à écrire dix buts que nous aimerions atteindre dans les douze mois à venir et qui nous rapprochent de notre but principal.

2.2. Deux méthodes à appliquer pour optimiser ses chances de succès

  • La formule des trois P pour multiplier nos chances de réussite

Brian Tracy nous explique que le subconscient de l’homme réagit plus efficacement aux ordres lorsqu’ils sont exprimés selon la formule des trois P : Personnels, Positifs et au Présent (comme si le but était déjà atteint).

Par conséquent, il nous recommande cette méthode au moment où nous notons nos buts : exprimer une phrase positive en employant la première personne d’un verbe au présent, comme si cette ambition était déjà une réalité actuelle. Exemples : “Je gagne…”, “Je réussis…” ou, si notre but est de doubler notre revenu, nous noterons le montant avec une échéance : “Je gagne tant chaque année.”

  • La baguette magique pour définir notre intention principale

Cet exercice a pour but de nous aider à définir notre intention principale.

Brian Tracy nous invite, pour cela, à nous imaginer en possession d’une baguette magique capable de réaliser, sous vingt-quatre heures, un des buts précédemment inscrits sur notre feuille de papier. Puis, il nous propose de nous demander : quel serait ce but ? Autrement dit :

“Si vous pouviez atteindre n’importe quel but dans votre vie en vingt-quatre heures, lequel aurait l’impact le plus positif sur votre vie actuelle ?”

Quelle que soit la réponse, selon Brian Tracy, cet objectif doit devenir notre intention principale. Enfin, il souligne :

“Vous pouvez avoir une série de buts dans différents domaines de votre vie, mais vous devez toujours avoir un but qui est plus important que les autres.”

2.3. Le guide pas-à-pas pour réaliser sa plus grande ambition

Brian Tracy termine ce deuxième chapitre de “Libérez votre potentiel et réussissez en sept étapes” en nous proposant une synthèse qui récapitule les sept étapes précédemment développées, à suivre pas-à-pas :

  • Écrire notre but en termes personnels, positifs et présents, en y ajoutant une date d’échéance. Exemple : “En 2017, je gagne 100 000 euros”.
  • Lister tout ce à quoi nous pensons pour atteindre cet objectif : ce que nous devrons apprendre, les difficultés à surmonter, qui peut nous aider, quelles actions accomplir chaque jour…
  • Passer à l’action en réalisant immédiatement au moins une action de sa liste.
  • Faire chaque jour quelque chose qui nous rapproche de notre but principal.
Les lecteurs de cet article ont également lu :  Arrêtez de parler, agissez

Puis Brian Tracy conclut :

“La rédaction de dix buts, le choix d’un but principal, la réflexion sur son exécution et l’action quotidienne changeront votre vie et garantiront totalement ou presque que vous mettrez dans le mille, et plus tôt que vous ne l’auriez cru.”

Chapitre 3 – L’intention

Dans ce troisième chapitre de “Libérez votre potentiel et réussissez en sept étapes”, Brian Tracy nous explique qu’une des aspirations les plus profondes de l’homme est de donner un sens à sa vie, et propose alors de nous aider à définir notre propre intention de vie.

“Mark Twain écrivait : “Les deux jours les plus importants de votre vie sont le jour où vous êtes né et le jour où vous découvrez pourquoi”.”

3.1. S’engager dans quelque chose de plus grand que soi : cinq éléments fondateurs

Brian Tracy revient sur quelques aspects théoriques avant de nous aider à déterminer nos intentions de vie.

La pyramide des besoins élaborée par Abraham Maslow hiérarchise les besoins de l’homme. Ainsi, cette pyramide mentionne les besoins :

  • Du corps, appelés besoins primaires ;
  • De l’esprit, appelés besoins supérieurs, qui relèvent de la réalisation personnelle.

La conclusion de Maslow est qu’en satisfaisant nos besoins primaires, nous nous libérons pour satisfaire nos besoins supérieurs. Et pour combler ces besoins supérieurs, l’homme a besoin de donner un sens élevé à sa vie :

“Pour libérer la totalité de son potentiel et devenir ce que l’on est capable d’être, on doit donner un sens élevé à sa vie. On a besoin de s’engager dans quelque chose de plus grand que soi.”

Selon Brian Tracy, il faut, pour cela, cinq éléments :

  1. Des valeurs : elles représentent ce qui est le plus important pour nous, nos principes structurants, ceux avec lesquels on ne transigera à aucun prix. Elles constituent le socle de notre personnalité.
  2. Une vision : nous avons besoin d’une vision claire et enthousiasmante de notre avenir.
  3. Un sens : le sens donné à notre mission est le prolongement naturel de nos valeurs et de notre vision.
  4. Une mission.
  5. Des buts : ce sont les cibles que nous visons ; ces buts concrétisent, jour après jour, nos valeurs, notre vision et notre mission.

3.2. Les trois éléments indispensables à notre déclaration d’intention

Une déclaration d’intention nécessite de connaître trois éléments :

  • Notre mission proprement dite,
  • La méthode pour la réaliser,
  • Un moyen de mesurer notre réussite dans la réalisation de notre mission.

Par exemple, dans une “bonne” déclaration d’intention professionnelle, chaque membre de l’entreprise remplira ces trois éléments s’il :

  • Sait clairement ce que cette déclaration d’intention vise.
  • Comprend immédiatement son rôle et ses responsabilités.
  • Évalue facilement quelle contribution il apporte au fonctionnement de l’entreprise.

3.3. Les sept “bonnes” questions à se poser pour déterminer sa vocation

se poser des questions libérez votre potentiel

“Le plus essentiel pour votre bonheur et votre réussite à long terme, c’est de réfléchir et d’identifier votre mission dans chaque domaine important de votre vie.”

Brian Tracy nous invite à répondre à 7 “bonnes” questions pour déterminer notre vocation future :

  1. Si nous avions autant d’argent que nous sommes capable d’en dépenser, à condition d’être actif et totalement investi dans notre activité, que choisirions nous de faire ?
  2. Qu’aimons-nous faire vraiment ? Quel métier/vie choisirions-nous si nous n’avions plus de problèmes financiers ?
  3. En quoi croyons-nous vraiment ? Quelles sont nos valeurs/convictions les plus profondes ?
  4. Quelles sont nos préoccupations profondes ? Qui souhaiterions-nous aider et comment aimerions-nous impacter le monde si cela était possible ?
  5. De quelle manière aimerions-nous être célèbre et quelle réputation souhaitons-nous créer ? Qu’est-ce qu’on aimerait que les gens disent de nous en notre absence ? À notre enterrement ? Quelle image souhaitons-nous laisser ?
  6. Qu’est-ce qui nous donne le plus grand sentiment d’importance ?

3.4. Rédiger sa déclaration d’intention

Pour terminer ce chapitre de “Libérez votre potentiel et réussissez en sept étapes”, Brian Tracy nous encourage vivement à écrire notre déclaration d’intention (c’est-à-dire ce que nous brûlons de réaliser plus que tout autre chose) noir sur blanc. Il nous propose, pour cela, le modèle de rédaction suivant :

  • Ma mission est [changement que nous voulons apporter à la vie des autres] ?
  • Ma méthode pour réaliser ma mission est [les activités dans lesquelles nous allons nous engager].
  • Je mesurerai le succès de ma mission à [le chiffre ou le résultat à atteindre pour évaluer l’accomplissement de notre mission] ?

Brian Tracy conclut en soulignant l’impact de la qualité de service rendu aux autres sur notre satisfaction personnelle dans la vie :

“Votre satisfaction sera toujours proportionnelle à la qualité de vos services. Si vous voulez augmenter la qualité et la quantité de votre satisfaction, vous devez augmenter la qualité et la quantité des services que vous rendez aux autres. Peut-être que la plus grande question à se poser dans son métier et dans la vie est : “De quelle façon puis-je améliorer la valeur des services que j’offre aux autres aujourd’hui ?””

Chapitre 4 – La concentration

Ce chapitre de “Libérez votre potentiel et réussissez en sept étapes” souligne qu’il est toujours préférable de se concentrer sur une seule chose à la fois.

4.1. “Nous sommes ce que nous faisons de manière répétée” – Aristote

Pour Brian Tracy, il est difficile de se concentrer et focaliser continuellement mais “une fois le pli pris, cela devient un automatisme”. En effet, selon lui :

“La focalisation et la concentration s’acquièrent par une discipline et une pratique inlassables, jusqu’à devenir des habitudes pour la vie. Johann Wolfgang Goethe disait : “Tout est difficile avant de devenir facile”.”

L’auteur rajoute :

“Les bonnes habitudes sont difficiles à adopter mais vous facilitent la vie. Les mauvaises habitudes en revanche sont faciles à adopter et vous pourrissent la vie.”

En fait, 95 % de nos actes quotidiens sont issus d’automatismes. D’où l’énorme bénéfice à prendre de bonnes habitudes et les laisser réguler nos vies.

4.2. La distraction, un problème majeur

Les plus grandes sources de distraction lorsque nous essayons de nous concentrer sont les communications électroniques. Selon l’auteur, celles-ci détruisent la capacité des gens à achever leurs tâches les plus importantes et ont un côté très addictif.

D’après les spécialistes des neurosciences, chaque fois que l’on réagit à la sonnerie (ou à un autre signal) d’un appareil électronique, le cerveau libère une bouffée de dopamine. Or, la dopamine est une drogue (on retrouve notamment cette substance chimique dans la cocaïne et d’autres stimulants). En ce sens, les communications électroniques nous rendent souvent incapables de travailler plus de quelques minutes sans réagir à des interruptions. Il devient alors extrêmement difficile d’achever nos tâches et donc de mener nos projets à terme.

Même si les habitudes de base de la gestion du temps, la focalisation et la concentration exigent au début de l’entraînement et de la répétition, elles sont, dans ce contexte, indispensables. Ce sont, en effet, elles, qui vont nous permettre, par la suite, de faire la différence et de réaliser bien davantage que la plupart des gens autour de nous.

4.3. Le processus de gestion personnelle en 4 étapes

En organisant notre vie et notre travail, nous pouvons améliorer de manière étonnante notre productivité, nos performances, nos résultats et nos revenus.

Dans cette partie de “Libérez votre potentiel et réussissez en sept étapes”, Brian Tracy nous explique comment nous y prendre. Il nous invite à suivre ces 4 étapes :

  • Première étape : énoncer ses buts dans chaque domaine de sa vie

Nos buts doivent être très clairement définis, écrits par ordre de priorité. Il nous faut aussi établir notre but principal pour chaque moment de notre vie.

  • Deuxième étape : faire un plan général et une liste à pointer à chaque fois que nous terminons une tâche ou un projet

Planifier fait gagner beaucoup de temps lors de la phase d’exécution. Une bonne préparation est source de bons résultats.

  • Troisième étape : dresser des listes

Il s’agit de noter tout ce que nous sommes censés faire pour accomplir nos futurs projets : choses à faire par mois, semaine, puis de manière quotidienne.

  • Quatrième étape : décider des priorités de notre liste

Pour cela, Brian Tracy conseille d’utiliser la règle 80/20 (20 % des entrées de notre liste engendreront 80 % de nos résultats).

4.4. Deux méthodes efficaces pour nous aider à hiérarchiser nos actions

  • La méthode ABCDE

Certaines tâches seront difficiles à classer. Pour prioriser telle ou telle tâche, Brian Tracy nous propose la méthode ABCDE. Elle consiste à classer nos tâches dans une des catégories suivantes :

    • A = Indispensable : ce sont les tâches que nous devons impérativement exécuter pour réussir et garder la maîtrise de notre projet. La règle : ne pas laisser ces tâches en plan car cela entraînerait des conséquences graves.
    • B = Nécessaire : ce sont les tâches à accomplir à un moment ou à un autre, mais moins importantes que les tâches de catégorie A. La règle : ne jamais exécuter une tâche B quand une tâche A est en attente.
    • C = Sympathique : ce sont des activités agréables et distrayantes, sans conséquence positive sur notre avenir. La règle : à pratiquer avec modération, fuir les réseaux qui ont trait à ces activités.
    • D = Déléguer : ce sont les tâches qui peuvent être déléguées pour nous consacrer à ce que nous seul savons faire. La règle : déléguer au maximum de manière à nous dégager du temps de travail à consacrer aux tâches les plus importantes pour notre carrière.
    • E = Éliminer : ce sont les tâches qui ne représentent aucune utilité. La règle : apprendre à dire non et refuser ces tâches.
  • Trois questions pour fixer ses priorités

Pour faire le tri dans nos actions, Brian Tracy nous invite à répondre aux trois questions suivantes :

    • Si je ne devais faire qu’une chose du matin au soir, quelle serait la tâche la plus précieuse dans l’exercice de mon métier ?
    • Quelles sont les tâches que moi et moi seul peux accomplir et qui, si elles sont bien faites, font vraiment une différence pour moi ?
    • Quelle est la façon la plus productive d’utiliser mon temps ici et maintenant ?

4.5. Le secret de la réussite et des excellentes performances

“Savoir se concentrer sur sa tâche la plus importante, s’y tenir tant qu’elle n’est pas 100 % achevée est l’une des techniques de gestion du temps les plus efficaces.”

En effet, les excellentes performances proviennent souvent de plusieurs habitudes :

    • Savoir quelle est notre tâche la plus importante et se concentrer uniquement sur celle-ci (une tâche à la fois).
    • Travailler sur notre première tâche de bon matin, avant toutes les autres de notre liste.
    • Continuer à travailler jusqu’à toujours achever ses tâches.

“Tout exploit est précédé de centaines et de milliers de petits efforts et d’actes mineurs que personne ne voit, que personne n’apprécie. Henry Wadsworth Longfellow a écrit : “Pas un grand homme dont l’histoire ne soit des pas vers un sommet. Tous ont veillé dans la nuit noire tandis qu’autour d’eux l’on dormait.” Bref, le succès est l’aboutissement de tâches achevées.”

Chapitre 5 – L’excellence

L’idée développée dans ce chapitre de “Libérez votre potentiel et réussissez en sept étapes”, c’est qu’on ne connaît vraiment la réussite et le bonheur qu’en excellant dans un domaine particulier.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Cessez d'être gentil soyez vrai !

excellence réussissez en 7 étapes

5.1. L’estime de soi, source de réussite

Pour Brian Tracy, l’estime de soi a un impact décisif sur ce qui nous arrive dans la vie. Selon lui, plus nous nous aimons, plus notre vie sera belle, et ce, à tous égards.

“Estime de soi et efficacité se développent en synergie. Plus vous vous aimez, mieux vous faites votre travail et tout ce que vous entreprenez. Plus vous aimez votre travail, plus vous vous aimez et vous respectez vous-même. Ces deux éléments se nourrissent l’un l’autre.”

Pour l’auteur, tout le monde est capable d’exceller dans un domaine, voire dans plusieurs :

“C’est à vous qu’il appartient de découvrir votre domaine d’excellence, puis de mettre tout votre cœur à exceller dans ce domaine.”

5.2. Les 20 % les meilleurs

Brian Tracy nous relate ici une anecdote qui a radicalement changé sa façon de voir la vie et qui, alors qu’il traversait une période de découragement, l’a amené à prendre une décision capitale. Il raconte :

“Un beau jour, un champion de la vente m’a montré une statistique qui a changé définitivement ma vie. Ces chiffres montraient que “dans tous les secteurs, les 20 % meilleurs vendeurs gagnent 80 % de l’argent.” Ce fut une découverte. Je décidai sur-le-champ de me hisser parmi les 20 % qui gagnent le plus. Je voulais y arriver. Cette décision a changé ma vie.”

5.3. Tout le monde commence au bas de l’échelle

N’importe quel individu qui réussit a rencontré des difficultés à ses débuts. Tout le monde commence en bas de l’échelle, sans formation ni compétences. L’auteur cite T. Harv Eker qui dit :

“Tout maître a d’abord été un mauvais élève”.

Mais alors, il est légitime de se demander :

“Comment se fait-il que certains se hissent au sommet et se mettent à gagner dix ou vingt fois plus que ceux aux côtés desquels ils ont commencé, et qui ont le même niveau d’intelligence, d’éducation, de relations et d’opportunités ?”

Pour Brian Tracy, la réponse est simple :

“Ceux qui gagnent le plus ont investi des années de dur travail pour exceller dans les domaines les plus importants les concernant et en obtenant les résultats les plus importants pour leur entreprise.”

Pour l’auteur, cela démontre que les inégalités de revenus dépendent en grande partie de nous.

5.4. Les travaux d’Ericsson sur les écarts entre revenu et compétences

Brian Tracy nous fait part ici des résultats des 25 années de travaux du professeur Anders Ericsson, spécialiste mondialement reconnu dans l’étude de la performance au travail :

  • Les cadres qui perçoivent les plus gros salaires pratiquent “l’entraînement réfléchi” c’est-à-dire que ce sont des personnes qui ont su développer une compétence à la fois, de façon claire et calculée, tout au long de leur carrière.
  • Parmi les salariés :
    • Les 80 % les moins payés se donnent de la peine la première année pour apprendre leur métier. Puis ils adoptent une vitesse de croisière : ils ne lisent pas, ne se forment pas et se laissent aller. Au bout de dix ans d’expérience, ils ne sont pas plus productifs qu’au terme de leur première année. Leur salaire n’augmente plus que d’environ 1 % par an au-dessus de l’inflation.
    • Les 20 % les mieux payés suivent, au contraire, une formation permanente, progressent constamment ; leur salaire augmente en moyenne de 11 % par an, c’est-à-dire qu’il double tous les six ans et demi.

5.5. Viser l’excellence

Cette partie de “Libérez votre potentiel et réussissez en sept étapes” nous explique comment procéder pour viser l’excellence en 4 étapes.

  • Première étape : identifier une compétence clef

Pour Brian Tracy, pour tendre vers la réussite et éviter l’échec professionnel, la première chose à faire est de nous poser la question centrale suivante :

“Quelle est la compétence qui, si je l’acquiers au plus haut niveau, aura le meilleur impact sur ma carrière ?”

Autrement dit : quelle est la compétence qui, si on s’attachait à y devenir excellent, nous aiderait le plus à réaliser notre but principal, notre intention première ?

  • Deuxième étape : rédiger un plan

Ensuite, une fois cette indispensable compétence clairement identifiée, l’auteur nous encourage à en faire un but en rédigeant un plan :

“Que ce plan soit clair, personnel, positif et écrit au présent, avec une échéance. Par exemple, écrivez : “Je suis un véritable spécialiste de telle compétence à telle date”.”

Nous dresserons alors une liste de tout ce qu’il nous est possible d’apprendre et de pratiquer pour développer cette compétence. Puis, nous trierons cette liste par séquence et par priorité.

  • Troisième étape : focaliser sur l’acquisition de cette compétence

Brian Tracy nous incite à mettre immédiatement notre plan à exécution en nous entraînant quotidiennement (2 h/jour en moyenne, 5 jours/semaine, voire même davantage). L’auteur souligne qu’en nous focalisant ainsi sur le développement de notre compétence clef, nous allons également nous améliorer dans nos autres compétences :

“Dès lors que vous êtes prêt à apprendre toute votre vie, vous progressez automatiquement dans les autres domaines, comme par osmose.”

  • Quatrième étape : s’améliorer en permanence

Lorsqu’une compétence est acquise, on réitère le procédé : on se repose la question de la compétence la plus importante à acquérir.

L’idée, d’une manière générale, est de toujours chercher à améliorer notre efficacité et notre productivité, de nourrir notre esprit d’idées, méthodes et techniques nouvelles de manière continue.

  • Deux derniers points importants concernant notre chemin vers l’excellence

    • N’importe quelles compétences peuvent être acquises. Il n’y a pas de limite.
    • Parfois, en faisant l’acquisition d’une seule compétence nouvelle, nous obtenons des résultats extraordinaires, au-delà de nos espérances. À nous donc d’identifier quelle est cette compétence…

Chapitre 6 – Les personnes

La réussite est, selon Brian Tracy, en grande partie liée aux personnes “que nous connaissons et qui pensent du bien de nous”. Selon lui :

“Mathématiquement, la formule est : QR × QR = QV. (La qualité de vos relations multipliée par la quantité de vos relations égale la qualité de votre vie.)”

6.1. Cinq conseils pour créer des liens favorisant la réussite

Dès lors, l’auteur nous encourage à lister les personnes en mesure de nous aider ou de coopérer pour parvenir à nos buts. Puis, il nous invite à suivre plusieurs conseils :

  • Se faire connaître “comme celui qui donne, et non celui qui prend”

Selon Brian Tracy, il est primordial, dans nos relations avec les autres, d’adopter une attitude de “donnant donnant” : autrement dit, nous devons apprendre à “donner pour recevoir”.

L’auteur distingue deux types de personnes dans notre société :

    • Ceux qui considèrent les autres comme “des outils à manipuler, et qui ne cherchent en toutes circonstances que leur intérêt immédiat” : ceux-là, quand ils rencontrent un nouveau venu, se demandent seulement : “En quoi puis-je profiter de lui ?”
    • Ceux qui considèrent les autres comme “des personnes ayant des désirs, des besoins et des personnalités qui leur confèrent une valeur intrinsèque”. Les gens qui font partie de l’élite appartiennent généralement à cette deuxième catégorie de personnes. Lorsqu’ils rencontrent quelqu’un, ils se demandent alors : “Que puis-je lui donner ? De quoi a-t-il besoin ? Qu’apprécie-t-il ? Si je le lui fournis, ce sera une façon positive de créer des liens.”
  • Réseauter régulièrement

On l’a souvent oubliée, mais Brian Tracy nous rappelle qu’à chaque tournant de notre vie, il y a une personne clef qui a eu une influence majeure sur la personne que nous sommes devenue et nos accomplissements.

C’est pourquoi, l’auteur nous encourage vivement à créer des liens avec autant de personnes que possible : de cette façon, nous multiplions nos chances de rencontrer ces personnes clefs. Selon lui, les 20 % des individus les plus haut placés, fonctionnent ainsi : ils sont constamment en recherche d’occasions de se faire du réseau et de dénicher des gens qu’ils pourraient aider, et dont ils pourraient attendre de l’aide en retour.

  • S’intéresser aux autres

Brian Tracy nous explique ici que nous ne savons jamais comment et quand une personne pourra nous aider. De même, cette dernière ignore comment ni quand nous pourrons lui renvoyer l’ascenseur. Dès lors, il faut juste croire à la loi de probabilité et élargir son réseau de relations autant que possible.

“Rencontrez des gens. Mais au lieu de chercher ce qu’ils peuvent faire pour vous, cherchez ce que vous pouvez faire pour eux. Quand on vous présente une personne, ne vous contentez pas de lui parler de vous et de lui fourrer votre carte de visite dans les mains ; demandez-lui plutôt de parler d’elle, et du genre de travail qu’elle fait. Demandez-lui notamment ce que vous avez besoin de savoir pour lui adresser un nouveau client.”

  • Aider en premier

“La meilleure façon de se faire des amis et des relations d’affaires, c’est de chercher à aider les autres à améliorer leurs ventes et leurs marges.”

Brian Tracy nous confie un de ses principes favoris en matière de réussite. Il s’agit du suivant :

“Plus on donne de soi sans attente de retour, plus on reçoit de manière inattendue. […] Quand on sème l’obligeance, l’amitié, la gentillesse et la générosité, on a fait sa part. Inutile de se soucier d’où viendront les retours et les profits. Ce qu’il nous revient de faire, c’est de semer. La nature tout court et la nature de Dieu s’occuperont du reste.”

  • Flatter, louer, féliciter

Brian Tracy nous raconte une technique très efficace qu’utilise Mary Kay Ash (fondatrice d’une des plus grosses sociétés de marketing par réseau) pour entretenir des relations de qualité avec les autres : celle-ci consiste à imaginer, accroché au cou de toute personne que l’on rencontre, un panneau où il est écrit “Faites-moi sentir que je suis important”.

6.2. Neuf comportements utiles

Libérez votre potentiel et réussissez en sept étapes” décrit, dans cette partie, neuf comportements à adopter pour voir notre vie considérablement s’améliorer :

  • Ne jamais critiquer ni condamner une personne ou son comportement 

Si nous désapprouvons, il est plus judicieux de le garder pour soi.

  • Se montrer agréable, sincèrement aimable et avenant, en toute circonstance 

Si on ne partage pas les mêmes opinions avec quelqu’un, il n’est pas utile d’en faire part. On se dispute souvent pour des désaccords mineurs qui n’en valent pas la peine. On devrait plutôt laisser tomber ou alors poser des questions pour mieux comprendre la position de notre interlocuteur. Montrons-nous ouvert, amical et joyeux. Soyons la personne positive que l’on aime fréquenter.

  • Être indulgent et bienveillant

Tout le monde ressent le besoin profond d’être accepté par ses proches. Ainsi, lorsque nous sommes indulgent avec les autres, nous renforçons leur estime et les mettons à l’aise. Ce ressenti les amène à nous aimer et à nous respecter. Nous pouvons également afficher notre bienveillance en souriant. Cela montre à l’autre que nous lui accordons de la valeur :

“Quand vous souriez à une personne, elle se sent attirante et importante. Son estime d’elle-même grandit.”

  • Complimenter

Brian Tracy nous suggère de toujours remercier les autres de ce qu’ils font pour nous, que ce soit important ou pas. C’est une manière de leur montrer qu’ils sont importants et cela leur fait plaisir. La personne est alors plus disposée à notre égard et encouragée à reproduire le type d’action. C’est un cercle vertueux.

  • Faire part de notre admiration

Le fait de complimenter une personne lui procure un sentiment d’importance, de valeur. Elle sera ainsi plus disposée à coopérer avec nous. On peut, par exemple, la féliciter pour ses vêtements, sa coiffure, sa voiture, admirer sa maison, la beauté de son lieu de travail, ce qu’elle a accompli.

  • Faire savoir notre approbation

L’éloge satisfait le besoin de tous de se sentir précieux. Chaque fois que nous louons une personne, celle-ci voit grandir son estime d’elle-même ; elle nous aime, nous respecte davantage. On peut alors :

    • Complimenter les gens pour leurs petites et leurs grandes réussites.
    • Les féliciter régulièrement quand ils réalisent quelque chose de positif et de productif à nos yeux.
    • Par contre, s’abstenir de les critiquer ou de se plaindre quand ils commettent une erreur.
  • Accorder notre attention

La meilleure manière de faire sentir aux gens leur importance est de les écouter avec attention quand ils parlent. Voici quelques astuces mentionnées par l’auteur :

    • Se placer en face de la personne, se pencher légèrement.
    • Boire chacune de ses paroles : on peut, pour cela, imaginer que nos yeux sont des lampes de bronzage et que nous cherchons à faire bronzer notre interlocuteur, surtout sa bouche et ses lèvres.
    • Ne pas interrompre notre interlocuteur et ménager une pause quand il se tait, comme pour bien nous pénétrer de ses propos.
  • Demander des précisions

Plus on pose des questions (par exemple, demander “C’est-à-dire ?”) et plus on écoute les réponses de notre interlocuteur de manière attentive, plus ce dernier se sentira en confiance et à l’aise en notre présence, et donc nous aimera.

  • Offrir un retour à l’interlocuteur en reformulant ses idées

Reformuler les propos de notre interlocuteur prouve que nous l’avons écouté.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Lead the Field

Brian Tracy clôt ce chapitre en récapitulant :

“Si vous passez votre temps à développer votre réseau, à chercher des moyens de rendre service avant même qu’on vous le demande et que vous donnez aux gens le sentiment de leur importance, ils se précipiteront pour vous aider à atteindre votre objectif.”

Chapitre 7 – La persévérance

Ce dernier chapitre de “Libérez votre potentiel et réussissez en sept étapes” nous explique pourquoi notre capacité et notre volonté à persévérer face à l’adversité sont les meilleurs garants de notre succès final. Car, bien souvent, lorsque nous nous lançons dans un grand projet, nous rencontrons des obstacles imprévus. À ce moment-là, le plus important, c’est de savoir rebondir.

perséverer pour réussir libérez votre potentiel

7.1. Former son caractère face aux épreuves

Selon Brian Tracy, un caractère se mesure, en partie, à sa capacité de réaction en cas de problème. Il nous révèle, dans cette partie, plusieurs techniques puissantes et éprouvées pour nous aider à affronter des échecs à court terme :

  • Rester calme

Lorsque nous sommes ébranlé par un événement, notre néocortex qui nous permet de raisonner et décider, se bloque. Dans cet état, nous risquons fortement de prendre de mauvaises décisions ou de tenir des propos inadéquats.

  • S’en tenir aux faits

Une situation n’est bien souvent pas aussi catastrophique que ce qu’elle y paraît au premier abord. Aussi, il est essentiel de bien se renseigner sur les faits avant de réagir.

Brian Tracy nous rappelle d’ailleurs que, dans les épreuves, les gens brillants restent toujours calmes et posent un maximum de questions : de cette manière, ils conservent la maîtrise totale de leurs émotions et de leur capacité de réflexion. Poser des questions est, en effet, une technique efficace pour ne pas se laisser déstabiliser.

  • Positiver en toutes circonstances

Napoleon Hill disait :

“Chaque difficulté porte en elle le germe d’un avantage équivalent ou supérieur. C’est à vous qu’il appartient de les trouver.”

Brian Tracy souligne que les plus grandes réussites de la vie proviennent parfois des pires échecs. Il y a donc toujours quelque chose de positif à tirer des échecs, et il arrive même parfois que “ce bon côté apporte davantage de profits que tout ce que l’on a perdu ne l’aurait fait”.

  • Tirer des leçons de chaque difficulté ou échec provisoire

“Les difficultés ne surgissent pas devant nous pour nous bloquer, mais pour nous instruire.”

Brian Tracy nous conseille d’affronter chaque problème en étant convaincu qu’il recèle une leçon qui nous permettra de mieux réussir à l’avenir. Pour cela, nous pouvons nous dire que chaque épreuve est accompagnée d’un cadeau dissimulé. Ce cadeau, si nous le trouvons, nous enseignera une leçon précieuse et nous offrira alors plus de chances de bonheur à l’avenir.

7.2. Apprendre de ses erreurs

“Il n’y a rien de mal à commettre des erreurs. Elles sont inévitables. En revanche, il est impardonnable de ne pas en tirer des leçons. Il faut les analyser méthodiquement et faire en sorte de ne jamais commettre deux fois la même erreur.”

Brian Tracy nous dévoile trois conseils pour ne pas commettre deux fois la même erreur.

  • Assumer la responsabilité du problème, quel qu’il soit

“Ce qui est passé est passé. Reconnaissez-le avec simplicité et dites : “C’est de ma faute”. Même si vous n’êtes pas responsable de ce qui est arrivé, vous êtes totalement responsable de la façon dont vous réagissez.”

Ainsi, en prenant la responsabilité de ce qui arrive et en refusant de la faire porter sur quiconque, nous nous montrons calme et positif. Nous restons maître de la situation. Notre cerveau fonctionne au mieux pour résoudre le problème et nous sortir d’affaire.

  • Faire preuve de pragmatisme

“Les grands hommes d’affaires […] savent que la vie est un flot continu de contrariétés. Ils se focalisent sur la recherche de solutions. Ils réfléchissent en termes d’actions à entreprendre pour sortir du fossé et continuer à progresser.”

  • Pré-formater son esprit

Brian Tracy nous explique ici qu’il nous est tout à fait possible de programmer notre esprit à l’avance afin de réagir de façon appropriée quand une difficulté survient.

7.3. Résoudre les problèmes

Brian Tracy nous expose sa méthode pour résoudre les problèmes et prendre des décisions, en 5 étapes à suivre :

  • Définir clairement le problème.
  • Se demander s’il y a des dommages collatéraux.
  • Étudier le problème sous des angles différents.
  • Rechercher la solution.
  • Une fois qu’on a trouvé une porte de sortie, se demander si cela résout tout.

Brian Tracy souligne enfin que, dans tout problème :

“Le nombre de solutions envisagées est proportionnel à la qualité de la solution appliquée en définitive. La quantité des solutions conduit à la qualité des décisions.”

7.4. Envisager la pire issue possible

Pour désamorcer l’angoisse provoquée par une difficulté et retrouver son calme et sa clarté d’esprit, Brian Tracy nous invite à élaborer ce qu’il appelle un “rapport de catastrophe” en 4 étapes :

  • Première étape : définir le problème clairement

Le rédiger par écrit si possible de manière à clarifier la réflexion et dimensionner le problème.

  • Deuxième étape : imaginer la pire issue possible 

Il s’agit d’anticiper ce qu’il pourrait arriver de pire dans cette situation, puis de rechercher des solutions pour éviter ces conséquences les plus graves.

  • Troisième étape : accepter d’avance le pire qui puisse survenir, s’il est inévitable

Une fois que l’on a défini la pire issue possible et que l’on s’est résolu à l’accepter si elle devait se produire, le stress tombe d’un coup. Nous retrouvons calme et sérénité, ainsi qu’une sensation de maîtrise complète.

  • Quatrième étape : faire tout son possible pour que le pire n’arrive pas

Remédier immédiatement à ce qui est le plus grave. Agir sans délai.

7.5. Éliminer le stress et l’angoisse par l’action

“Le véritable remède à l’inquiétude, c’est l’action, l’action, l’action… orientée vers votre but principal.”

Conclusion de “Libérez votre potentiel et réussissez en sept étapes” de Brian Tracy

L’essentiel de la méthode de Brian Tracy en une citation

Brian Tracy termine son livre “Libérez votre potentiel et réussissez en sept étapes” en résumant l’essentiel de ses idées en quelques phrases :

“Pour mettre dans le mille de votre vie, vous devez définir clairement vos buts. Vous devez avoir un plan d’action pour travailler au jour le jour. Vous devez vous focaliser et vous concentrer sur les choses les plus importantes que vous puissiez accomplir dans le sens de vos principaux objectifs. Et, vous devez décider de persévérer jusqu’à la victoire. Vous devez prendre cette décision à l’avance pour que, quoi qu’il arrive, vous ne baissiez jamais les bras. Et si vous faites cela encore et toujours, vous prendrez l’habitude de réussir, pour la vie. Vous en ferez davantage en quelques mois que la plupart des gens en plusieurs années.”

Une excellente méthode, concise, qui invite à l’action concrète !

Brian Tracy est conférencier et auteur de plus de 70 livres. Ses œuvres sont traduites en quarante langues et utilisées dans 64 pays. Il est considéré comme une référence en matière de développement personnel. Bien que “Libérez votre potentiel et réussissez en sept étapes” ne fasse pas partie de ses livres les plus connus, celui-ci reste, néanmoins, un excellent livre dans lequel il nous offre une méthode claire, concrète, concise.

Les 7 étapes-clés décrites – clarté, focalisation, intention, concentration, excellence, personnes et persévérance – sont accessibles à tous. Le contenu va droit au but et incite grandement au passage à l’action.

Finalement, “Libérez votre potentiel et réussissez en sept étapes” est un livre simple mais très efficace, axé sur l’action et le pragmatisme, qui regroupe les idées des plus grands spécialistes en matière de développement personnel. Un condensé de méthodes à lire sans modération pour envisager un changement dans sa vie !

Points forts :

  • Un véritable petit guide compact pour révéler son potentiel et entamer un changement de vie.
  • Une méthode concrète et complète, à suivre pas-à-pas, étape par étape, accessible à tous.
  • Le ton direct et les propos qui visent la mise en pratique avant tout.
  • La motivation insufflée.

Point faible :

  • Les propos vont à l’essentiel mais se répètent beaucoup.

Ma note :

Libérez votre potentiel et réussissez en sept étapes - Brian Tracy     Libérez votre potentiel et réussissez en sept étapes - Brian Tracy     Libérez votre potentiel et réussissez en sept étapes - Brian Tracy     Libérez votre potentiel et réussissez en sept étapes - Brian Tracy      Libérez votre potentiel et réussissez en sept étapes - Brian Tracy

                   Avez-vous lu “Libérez votre potentiel et réussissez en sept étapes” ? Combien le notez-vous ?

Médiocre - Aucun intérêtPassable - Un ou deux passages intéressantsMoyen - Quelques bonnes idéesBon - A changé ma vie sur un aspect bien précis !Très bon - A complètement changé ma vie ! (2 votes, moyenne: 3,00 out of 5)

Loading...

Visitez Amazon afin de lire plus de commentaires sur le livre de Brian Tracy “ Libérez votre potentiel et réussissez en sept étapes”

Visitez Amazon et achetez le livre de Brian Tracy “ Libérez votre potentiel et réussissez en sept étapes”

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Pas de Commentaires pour :

Libérez votre potentiel et réussissez en 7 étapes







    Les commentaires postés avec une adresse email non valide ne seront pas publiés

    Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.

    56 Partages
    Partagez
    WhatsApp
    Partagez
    Tweetez
    Enregistrer