Surmonter les émotions destructrices

Surmonter les émotions destructrices de Daniel Goleman

Le son est parfois un peu difficile à entendre à cause des cascades désolé ! Si vous avez des problèmes pour entendre, cliquez sur image dans la barre juste en dessous de la vidéo ! L’icône se colorera alors en rouge : image

Visitez Amazon et achetez le livreSurmonter les émotions destructrices” en version poche

Chronique et Résumé de « Identité professionnelle, stratégies hors des sentiers battus pour réinventer votre carrière » :

Bonjour et bienvenue à la Réunion, d’où j’écris ce nouvel article.

Et je profite de ce cadre un petit peu zen des cascades Langevin pour vous parler d’un nouveau livre. Ce livre, c’est “Surmonter les Emotions Destructrices” de Daniel Goleman, qui a été écrit en collaboration avec le Dalaï Lama.

Alors c’est un livre très intéressant, et c’est David Jay qui me l’a fait découvrir. Il m’a dit, “bon, tu as lu La Grève, et tu as vu que les travers de La Grève : c’est cet égoïsme qui va peut-être un peu trop loin. Je viens de lire un livre excellent qui contrebalance un petit peu ce point de vue et qui explique comment  on peut développer des émotions positives en soi et réduire ou détruire les émotions négatives que sont par exemple la colère, l’anxiété, la haine ou le stress, etc.”

Et c’est un livre extrêmement intéressant. Il faut savoir que le Dalaï Lama, rencontre je crois tous les ans depuis les années 90 des scientifiques occidentaux, les pointures du monde occidental en psychologie, en neuroscience, en d’autres domaines très pointus et il fait rencontrer ces gens-là avec des moines bouddhistes et lui-même. Et bien le résultat, c’est qu’il y a des dialogues extrêmement féconds qui ensuite donnent des livres comme celui-là, et il y a aussi beaucoup d’expériences scientifiques qui sont faites.

Les lecteurs de cet article ont également lu Comment utiliser pleinement votre potentiel.

Donc, ce livre, c’est tout simplement le récit d’une rencontre entre le Dalaï Lama, des moines bouddhistes et des scientifiques occidentaux de haut niveau qui s’est tenue en 2001 sur justement comment surmonter les émotions destructrices : qu’est-ce que c’est, comment les gérer au mieux, comment les supprimer dans l’idéal et être plus heureux.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Comment être en bonne santé et vivre longtemps

Et il faut savoir que c’est extrêmement intéressant. Le livre démarre en racontant qu’il y a un moine bouddhiste qui a été examiné par les scientifiques, que plusieurs expériences ont été faites, et les scientifiques ont montré en fait, que cet homme est capable d’être beaucoup plus concentré que la moyenne des gens, qu’il est doté de certaines capacités mentales qui sont absolument incroyables et qui n’avaient pas été prévues par la psychologie occidentale, et que le simple fait d’être à côté de cette personne est une expérience en soi parce qu’on a envie d’être à côté d’elle, c’est quelqu’un qui rayonne d’énergie positive.

Et voilà, ça a été fait de manière très rigoureuse, et de nombreuses études scientifiques aujourd’hui  montrent que la méditation a de nombreux effets positifs sur la vie (par exemple celles-ci ou celles-là menées à Havard). C’est prouvé que méditer diminue le stress, augmente la longévité, diminue la fréquence de certaines maladies. Il y a vraiment beaucoup de points positifs.

Je vous recommande vraiment ce livre, il est vraiment très intéressant. Il y a ce dialogue déjà entre les scientifiques qui rencontrent les moines bouddhistes. C’est vraiment deux mondes différents qui se rejoignent. On voit des gens qui pourraient s’opposer et qui sont là dans une démarche au contraire de dialogue, de rencontre.

C’est vraiment extrêmement intéressant. Donc voilà. Je vous recommande vraiment ce livre, qui est extrêmement intéressant, et a un point de vue très différent de celui d’Ayn Rand

Et c’est même justement, un très bon contre-exemple.

Donc, n’hésitez pas: “Surmontez les Emotions Destructrices”, un livre qui vaut vraiment le coup.

Merci d’avoir regardé cette vidéo et je vous dis à très bientôt sur le blog.

Visitez Amazon et achetez le livreSurmonter les émotions destructrices” en version poche

Je vous invite également à visionner ma vidéo intitulée “SUPPRIMEZ les émotions DESTRUCTRICES de votre vie avec les émotions ANTIDOTES” qui accompagne bien cet article 🙂:

Visitez Amazon et achetez le livreSurmonter les émotions destructrices” :

 

Recherches utilisées pour trouver cet article :

livre comment gérer ses émotions, livre gérer ses émotions, gérer ses émotions livre
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

22 Commentaires pour :

Surmonter les émotions destructrices

  • marina

    2 Jan 2012 à 16:51

    Merci beaucoup pour cette belle découverte que je vais m’empresser de lire même si je suis déjà convaincue des nombreux bienfaits de la méditation. Ce qui m’interpelle dans cette présentation est sans aucun doute la collaboration entre monde scientifique et monde spirituel. Tout cela implique je l’imagine une certaine ouverture d’esprit qui suffit à embellir ma journée;-)

    Répondre



    • Guillaume

      2 Jan 2012 à 19:25

      Bonjour à tou(te)s

      Tout d’abord Excellente année 2012 à Olivier et à tous les lecteurs de ce blog!

      Cela me réjouit que la méditation commence à sortir un peu du club fermé de quelques pratiquants bouddhistes…

      La méditation mérite beaucoup beaucoup mieux que cela.
      La méditation est un entrainement de l’esprit.

      Les rencontres dont vous parlez entre Le Dalai-lama et des scientifiques de renom international se font dans le cadre du Mind and life Institute : http://www.mindandlife.org/

      Si vous souhaitez en connaître un peu plus sur la méditation, vous pouvez consulter ce lien : http://lapleineconscience.com/debuter/meditation-pour-debutants/

      Pour avoir un update sur les bienfaits démontrés lors d’études scientifiques, j’avais écrit un post il y a un peu moins un an : http://lapleineconscience.com/2011/02/16/les-nouvelles-applications-de-la-meditation-de-pleine-conscience/

      Mais le plus important est que comme un pianiste doit faire ses gammes chaque jour, il n’est pas possible de goûter vraiment à la méditation (de pleine conscience) sans un entraînement régulier.
      L’année ne fait que commencer !
      Il est encore temps de prendre cette résolution pour 2012 !

      Joyeuse et heureuse année !

      Répondre



      • Olivier Roland (Auteur)

        4 Jan 2012 à 08:56

        Effectivement, il est important de pratiquer régulièrement, même si dans un passage du livre, les recherches semblent montrer qu’un stage initial de quelques heures suffit déjà à amener des résultats positifs 😉

        Répondre


      • [email protected] internet

        2 Jan 2012 à 19:30

        salut Olivier, Un autre livre que je met sur ma liste de ceux à acheter en ce début d’année. Merci pour cette merveilleuse découverte que tu fais partager aujourd’hui.

        BONNE ANNEE A TOI ET A TOUS 😉

        Amicalement,
        Mikaël

        Répondre



      • Aude

        2 Jan 2012 à 23:42

        Bonsoir Olivier,
        J’ai vu une vidéo de Matthieu Ricard sur les bienfaits scientifiques de la méditation : http://youtu.be/qoeKaf_Go9Q.

        Ceci dit, je trouve le titre du livre légèrement provocateur ! A mon avis, on a déjà pas mal tendance à diaboliser les émotions dites “négatives” dans notre société, comme la colère ! Cela aboutit souvent à de la répression, du contrôle, et encore plus d’explosion quand la soupape lâche.

        Expérience personnelle : avec mes enfants, c’est seulement quand j’ai réussi à ne plus culpabiliser et me prendre la tête parce que je m’étais mise en colère contre eux, que petit à petit mes colères sont devenues moins nombreuses et moins explosives…

        Après, je n’ai pas lu le livre, alors je peux tomber à côté de la plaque.

        A méditer tout de même -:)

        Répondre



        • Julien

          3 Jan 2012 à 00:01

          Un livre qui doit être intéressant.

          J’avais déjà lu Cultiver l’intelligence relationnelle de Daniel Goleman, ce qu’il dit m’avait bien secoué.

          Les émotions sont contagieuses, il est important de se rendre compte de l’effet qu’on les émotions sur nous même, mais aussi de l’impact qu’ont nos émotions sur les autres ! C’est très loin d’être négligeable.

          Ce sont les émotions qui nous guident dans la vie, elles nous poussent à faire un choix plutôt qu’un autre, d’où l’importance de les gérer intelligemment.

          Au passage bonne année Olivier !

          Julien

          Répondre




          • Rencontre entre le Dalaï lama et les scientifiques, juste avec cette phrase tu m’as donné envie de le lire 🙂

            Répondre



            • Yann

              3 Jan 2012 à 10:58

              J’ai lu le livre “surmonter les émotions destructrices” c’est un très bon livre (comme l’art du bonheur dans le mème style) mais Je préfère l’approche d’Ekart Tollé dans “le pouvoir du moment présent” qui lui est dégagé des religions (en les englobant toutes ) Il aborde une approche beaucoup plus pratique et plus en accord avec notre époque. Mais ça reste un bon livre. Merci de partager vos lectures.

              Répondre



              • Olivier Roland (Auteur)

                4 Jan 2012 à 08:58

                Je n’ai pas encore lu Le pouvoir du moment présent, mais il est sur ma liste de lecture depuis un moment déjà 😉

                Répondre


              • BK

                3 Jan 2012 à 18:02

                Olivier bonjour,

                De plus en plus “Zen”, ce blog ! Quelle bonne idée, en tout cas, de parler des rencontres Orient/Occident et Spiritualité/Science !

                J’ai fait le pari, depuis déjà pas mal de temps, que de telles rencontres seraient déterminantes dans le futur. On ne peut en effet imaginer de mondialisation sans ce genre de mariages.

                Cela dit, je ne crois pas qu’il y ait beaucoup de passerelles entre la religiosité crédule et la science matérialiste. A mon avis, seules pourront s’épouser les spiritualités sceptiques et les sciences du nouveau paradigme.

                Mais, dans le cas qui nous occupe ici, ça tombe bien puisque s’il est une Tradition spirituelle que l’on peut aborder sous l’angle d’un psychologisme (de préférence transpersonnel, il est vrai), c’est bien le Bouddhisme !

                D’ailleurs, les objectifs déclarés de cette Tradition peuvent tout à fait être assimilés à une thérapie ; thérapie dont le modus operandi est codifié à l’extrême, ce qui facilite naturellement son articulation avec la science.

                Allez, quelques exemples pour bien comprendre en quoi consiste cet étonnant mariage de cultures :

                Le Bouddhisme considère la fermeture d’esprit comme la pathologie fondamentale, responsable des réactions égocentriques et notamment de l’avidité, de la haine et de la confusion, à l’origine de toutes les souffrances morales.

                Or, sans aller plus loin, ce qu’il y a de génial c’est qu’on peut associer chacune de ces pathologies traditionnelles à des catégories de la psychologie occidentale.

                Ainsi par exemple, la haine peut être associée aux traumatismes, alors que l’avidité l’est aux carences affectives. De la même manière, l’avidité est liée à un obscurcissement de type compulsionnel, la haine dissociatif et la confusion obsessionnel…

                Cerise sur le gâteau : ce système spirituel a prévu l’antidote de ces poisons, de ces “racines amères”, en proposant les “racines douces” de :

                – la non-avidité, c’est à dire du respect inconditionnel ou de l’amour,

                – la non-haine, c’est à dire de l’empathie ou de la compassion,

                – la non-confusion, autrement dit de la clarté ou de la sagesse,

                – et enfin de l’ouverture de l’esprit, afin de trouver la plénitude et, donc, la véritable santé mentale.

                A chacun de préparer le cocktail de son choix entre cette poésie à l’état pur et les rigoureuses étiquettes nosographiques concoctées par notre psy, mais il faut tout de même savoir que les Lamas et les Tulkus ont passé des siècles à peaufiner leurs techniques de méditation thérapeutique, et qu’elles suffisent, à elles seule, à vous remettre sur ses pattes le moral du plus triste des dépressifs.

                D’après Tulku Thondup Rinpoché, que j’ai rencontré à Paris il y a quelques années, il semblerait même que la méditation puisse largement contribuer à guérir des pathologies bien physiques.

                Alors, qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ?!

                Bernard

                Répondre



                • Olivier Roland (Auteur)

                  4 Jan 2012 à 09:00

                  Bernard, ce que tu dis est en total accord avec le contenu du livre. Merci pour ton commentaire pertinent. Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ? 😉

                  Répondre


                • Guillaume Rodolphe

                  4 Jan 2012 à 09:14

                  Olivier, tu parles sans doute de cette étude qui avait montré que des changements dans la structure du cerveau existent chez les participants à un programme de 8 semaines de stage de méditation de pleine conscience, et en pratiquant à domicile moins de 30 minutes par jour.
                  Lien : http://lapleineconscience.com/2011/02/05/8-semaines-de-meditation-change-votre-cerveau/

                  Répondre



                  • Fabrice

                    4 Jan 2012 à 20:27

                    Bonjour Olivier,

                    Ah comprendre l’être humain, voilà qui n’est pas si facile !

                    Je n’ai pas lu ce livre, mais l’approche semble très intéressante. Cette approche du Dalaïlama et du monde occidental, voilà qui promet…

                    Personnellement, j’ai lu et étudié la Bible, bien sûr en mettant de coté tout ce coté mystique et religieux, qui voile toute l’intelligence qui émane de ce livre hors du commun.

                    Et on pourrait être très surpris de la puissance des principes qu’elle renferme.

                    Grâce à elle :
                    – des haines criminelles ont su laisser place à l’amour et l’empathie
                    – Des êtres orgueilleux et violents sont devenus tout à fait inoffensifs
                    – Et bien des douleurs morales ont laissé place à du bonheur

                    L’historien William McNeill à dit un jour, “L’histoire de l’homme sur la terre est une suite ininterrompue de crises et de perturbations dans l’ordre établi de la société.

                    Alors que, Gandhi, impressionné par le fameux sermon sur le montagne, à dit un jour à son propos à un homme d’état britannique :
                    “Quand votre pays et le mien parviendront à une entente fondée sur les enseignements du Christ consigné dans le sermon sur la montagne, alors nous aurons résolu non seulement les problèmes de nos deux pays, mais aussi ceux du monde entier”

                    Finalement, pas besoin de faire de grandes études de psychologie pour changer la nature humaine. La mise en pratique de ces quelques principes suffit à surmonter bien des émotions destructrices.

                    Mais bien sûr, ce livre de Daniel Goleman, abordera sans aucun doute des éléments peut-être plus techniques ou scientifique intéressants à découvrir.

                    Merci donc Olivier de nous faire approcher ces merveilles

                    Bien amicalement

                    Fabrice

                    Répondre



                    • Emilie

                      16 Jan 2012 à 14:41

                      Bonjour Olivier,

                      Ce livre me donne envie, je suis toujours intéressée par les travaux conduits en relation avec le dalaï lama : les spécialistes du cerveau de tous poils découvrent plein de choses avec lui. Je l’ajoute à ma liste d’envies 🙂

                      Une remarque : comme Aude, il me semble que la colère n’est pas une émotion destructrice à supprimer. En effet, la colère fait partie des émotions de base, fonctionnelles : elle est le signe qu’une limite a été dépassée, et elle nous motive à faire respecter nos limites. C’est plutôt sain.
                      En revanche, elle devient une émotion destructrice quand elle s’installe dans la durée, qu’elle se répète trop souvent ou qu’elle s’exprime avec trop de force : il s’agit alors d’un dysfonctionnement émotionnel, et c’est ce dysfonctionnement qu’il faut surmonter.

                      Emilie

                      Répondre



                      • Régis de Moment Présent

                        25 Jan 2012 à 21:51

                        En effet la méditation ou ce que j’appelle la présence à soi sont de belles méthodes afin de pouvoir vivre avec une stabilité et cela mêm edans les période de tempête

                        Merci pour le partage!

                        Répondre



                        • Jonathan

                          1 Juin 2012 à 20:10

                          Marcher aussi diminue le stress, évite les maladies…etc
                          ( étude scientifique, laissez moi rire, coup de pub politique une fois encore , ne regardez surtout pas ce qui se dit de mal à son sujet ce ne sont que calomnies 😉 )
                          Personnellement je trouve malsain de méler la religion et la méditation!
                          Bien sur la méditation est efficace(même du très efficace)mais est-ce que vous savez seulement ce qu’il se passe vraiment quand on médite en utilisant des mantras ou des déités, savez vous où vas l’énergie que vous avez gagnée et qui elle servira?
                          Pour moi la meilleure médite que je connaisse est le zazen, en retirant tout aspect religieux quel qu’il soit bien sûr . (ne confondez pas philosophie et religion non plus, hein :))

                          Répondre




                          • […] ce fonctionnement traditionnel, nous nous sommes coupés de nos sentiments et de nos émotions. Par pudeur et réserve transmises de générations en générations, nous ne parlons pas de […]

                            Répondre




                            • […] de permettre le lâcher-prise des sentiments négatifs, les auteures nous encouragent à suivre les quatre étapes suivantes […]

                              Répondre




                              • […] livre Savourer est général et aborde plusieurs domaines : vivre mieux ses émotions, s’alimenter correctement, comment manger, comment respirer pour être plus heureux au […]

                                Répondre




                                • […] Surmonter les émotions destructrices (La Réunion) […]

                                  Répondre




                                  • […] La méditation peut servir à développer des qualités ou à gérer des émotions perturbantes. […]

                                    Répondre









                                    Les commentaires postés avec une adresse email non valide ne seront pas publiés

                                    Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.