Matthieu Ricard, un auteur pour nous rendre heureux !

Matthieu Ricard, moine bouddhiste tibétain, photographe talentueux et interprète français du Dalaï-lama, est aussi un auteur qui a publié de nombreux ouvrages à succès ! Dans cet article, je vous propose de découvrir cet écrivain heureux, qui prône l’altruisme, la pratique de la méditation, la recherche du bonheur et participe à de nombreuses actions humanitaires. Vous y retrouverez sa biographie, ses œuvres, un résumé de ses livres incontournables et quarante de ses plus belles citations !

De neuroscientifique à moine bouddhiste !

matthieu ricard moine bouddhiste etre heureux

Une jeunesse dans un environnement intellectuel et artistique

Matthieu Ricard naît le 15 février 1946, à Aix-les-Bains, en France. Son père est Jean-François Revel (né Ricard), philosophe académicien, essayiste et journaliste. Sa mère est l’artiste peintre Yahne Le Toumelin.

Enfant, Matthieu grandit dans un environnement intellectuel et artistique (il est notamment le demi-frère du haut fonctionnaire Nicolas Revel, lui-même fils de la journaliste Claude Sarraute). Il se passionne, très jeune, pour la musique et la photographie. À l’adolescence, il commence à lire beaucoup d’écrits sur la spiritualité sous l’influence de sa mère et de son oncle Jacques-Yves Le Toumelin, navigateur solitaire (une de ses premières lectures spirituelles est l’oeuvre de René Guénon offert par cet oncle). Il échange beaucoup sur ces sujets avec le cercle d’amis familial.

Après avoir étudié la biologie, Matthieu Ricard rentre à l’Institut Pasteur et réalise une thèse sur la division cellulaire, sous la direction du Professeur François Jacob (Prix Nobel de Médecine). Le jeune Matthieu obtient un doctorat en génétique cellulaire.

Comment Matthieu Ricard en vient à changer radicalement de vie ?

Alors qu’il est encore étudiant, Matthieu Ricard prend part au montage des films d’Arnaud Desjardins sur les grands maîtres tibétains qui ont fui l’invasion chinoise. Il a alors 20 ans et c’est un bouleversement dans sa vie. À tel point que le jeune homme décide de s’envoler pour l’Inde pour y rencontrer Kangyour Rinpotché, l’un de ces grands maîtres tibétains !

Ce premier voyage en Inde, en 1967, l’amène à changer radicalement de vie. En effet, Kangyour Rinpoché (qui deviendra plus tard son maître) le touche profondément. Sa présence, sa bonté et sa manière d’être l’inspirent :

“J’avais devant moi l’exemple même, non pas d’un savoir particulier, d’une habileté exceptionnelle, comme celle d’un virtuose du piano, mais simplement de ce que pouvait devenir de mieux un être humain.”

En rentrant en France, Mathieu Ricard prend la décision de se consacrer pleinement à l’étude et à la pratique du bouddhisme. Il termine son doctorat. Puis, en 1972, il quitte tout pour s’installer dans la région de l’Himalaya. Il réside alors en Inde, au Bhoutan puis au Népal, dans un monastère de Shéchèn, où il vit encore actuellement. Pendant 25 ans, Matthieu Ricard s’initie à la langue tibétaine et pratique la voie bouddhiste. Il n’a presque plus de contact avec l’Occident. En 1979, il devient moine bouddhiste. Pendant 13 ans, il est aussi l’intendant de Dilgo Khyentsé Rinpoché, figure emblématique du bouddhisme tibétain du XXe siècle. C’est d’ailleurs grâce à lui que Matthieu Ricard rencontre, un jour de 1980, le Dalaï-lama. Neuf ans plus tard, Matthieu Ricard devient son interprète français.

Matthieu Ricard raconte :

“Quand j’ai quitté l’Institut Pasteur en 1972, j’avais de côté l’équivalent de six mois de salaire au CNRS, ce qui m’a permis de vivre quinze ans sur place. Durant ces années, j’ai vécu avec 30 euros par mois, ne faisant rien d’autre que méditer.”

Un homme engagé entre Orient et Occident

Depuis qu’il écrit des livres, Matthieu Ricard voyage entre Orient et Occident. Il navigue entre une vie contemplative et purement traditionnelle, et ses diverses activités au coeur du monde moderne.

Parmi ces activités, le moine bouddhiste est, depuis 2000, membre du comité de l’Institut Mind and Life. Cette organisation réalise des programmes de recherche en neurosciences qui amènent scientifiques et méditants bouddhistes à collaborer. Les travaux visent à mesurer l’impact de l’entraînement de l’esprit et de la méditation sur le cerveau.

D’autre part, Matthieu Ricard est un homme engagé. Il :

  • Défend des causes qui visent la protection de la nature et des animaux (il est végétarien depuis 50 ans).
  • Fait don de tous ses droits d’auteur et de tous les bénéfices de ses conférences et de la vente de ses photos à l’association humanitaire Karuna-Shechen dont il est fondateur. Depuis 2000, cette association mène des projets humanitaires en Inde, au Népal et au Tibet (construction de cliniques, écoles, orphelinats, centres pour les personnes âgées, ponts).

Les œuvres de Matthieu Ricard 

Une bibliographie à succès

Matthieu Ricard a publié de nombreux ouvrages sur la méditation, la philosophie bouddhiste, sa vision altruiste et les sciences. Voici une liste des livres de Matthieu Ricard qui rencontrent beaucoup de succès :

  • 1997 – “Le moine et le philosophe” : un dialogue avec son père, sur la définition du bouddhisme (métaphysique bouddhiste, spiritualité et psychanalyse). Ce livre apporte à Matthieu Ricard une importante notoriété médiatique, qui reçoit le Prix Alexandra-David-Néel/Lama-Yongden pour ce best-seller traduit en 23 langues.
  • 2000 – “L’infini dans la paume de la main” : un dialogue avec l’astrophysicien Trinh Xuan Thuan qui vise à démontrer la corrélation entre science moderne et bouddhisme. Cet ouvrage a été récompensé du Prix Littéraire de l’Asie.
  • 2003 – “Paroles du Dalaï-Lama” (avec Marc de Smedt)
  • 2004 – “Plaidoyer pour le bonheur
  • 2007 – “La citadelle des neiges” (un conte spirituel)
  • 2008 – “Kalachakra : un mandala pour la paix” (avec Sofia Strill-Rever et Manuel Brauer)
  • 2008 – “L’art de la méditation
  • 2013 – “Se changer, changer le monde” (avec Christophe André, John Kabat-Zinn, Pierre Rabhi, Ilios Kotsou et Caroline Lesire),
  • 2014 – “Plaidoyer pour l’altruisme”
  • 2015 – “Plaidoyer pour les animaux”
  • 2015 – “Vers une société altruiste” (avec Dalaï-lama et Tania Singer)
  • 2016 – “Trois amis en quête de sagesse(avec Christophe André et Alexandre Jollien)
  • 2017 – “Cerveau et méditation : dialogue entre le bouddhisme et les neurosciences” (avec Wolf Singer)
  • 2017 – “Transmettre” (avec Céline Alvarez, Christophe André, Catherine Gueguen, Ilios Kotsou, Caroline Lesire, Frédéric Lenoir, Frédéric Lopez)
  • 2018 – “Dix contes tibétains pour cultiver la compassion” (avec Lama Lhakpa Yéshé),
  • 2019 – “À nous la liberté” (avec Christophe André et Alexandre Jollien)

Traductions et collaborations

En plus d’être auteur, Matthieu Ricard est traducteur du tibétain vers le français. Parmi les nombreux ouvrages et textes sacrés qu’il a traduit, on retrouve : “La Vie de Shabkar”, “Les cent conseils de Padampa Sanguié”, “Chemins spirituels, petite anthologie du Bouddhisme tibétain”.

Matthieu Ricard collabore également à la création du site Treasury of Lives, une encyclopédie biographique en ligne, révisée par des pairs.

Un photographe amoureux de l’Himalaya

matthieu ricard amoureux de l'himalaya

Matthieu Ricard a dédié sa vie au monde himalayen, à la spiritualité, au peuple tibétain et à sa culture. Ces ouvrages photographiques immortalisent la vie dans les monastères, les grands maîtres du bouddhisme, les paysages, l’art, les Hommes de l’Himalaya. Ces livres sont des références et un hommage éclatant à l’Himalaya :

  • 1996 – “L’esprit du Tibet”
  • 1999 – “Moines danseurs du Tibet et Bhoutan : Terre de sérénité”
  • 2002 – “Himalaya bouddhiste”
  • 2005 – “Dalaï-lama : Voyage pour la paix” (avec Christian Schmidt et Manuel Bauer)
  • 2006 – “Tibet : Regards de compassion”
  • 2007 – “Un voyage immobile : L’Himalaya vu d’un ermitage”
  • 2008 – “Bhoutan, terre de sérénité”
  • 2011 – “108 sourires”
  • 2015 – “Hymne à la beauté”
  • 2015 – “Visages de paix, Terres de sérénité”
  • 2017 – “Un demi-siècle dans l’Himalaya”

Trois livres incontournables de Matthieu Ricard

1.”L’art de la méditation” de Matthieu Ricard

livres sur la méditation Matthieu Ricard

Impossible de parler de Matthieu Ricard sans parler de méditation !

Dans “L’art de la méditation, le moine bouddhiste nous livrent plusieurs méthodes simples pour apprendre à méditer, nous développer et nous améliorer.

Les apports de la méditation ?

Selon Matthieu Ricard, la méditation offre de nombreux bénéfices scientifiquement prouvés. Globalement, la méditation va nous permettre de :

  • Mieux appréhender la réalité, d’en avoir une perception plus juste.
  • Comprendre comment notre esprit fonctionne.
  • Nous défaire des toxines mentales que sont la haine, l’obsession et la colère notamment.
  • Devenir plus libre.

En cela, la méditation est une pratique qui favorise la plénitude et le bonheur véritable. Elle nous aide à cultiver certaines qualités humaines fondamentales (altruisme, lucidité, paix intérieure, amour), qualités que nous possédons tous en nous mais qui sont souvent laissées à l’état latent. Grâce à la méditation, on peut donc transformer notre manière de percevoir les choses, transformant ainsi grandement la qualité de notre vie.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Plaidoyer pour le bonheur

En définitive, la méditation apporte une amélioration et une transformation de soi-même pour mieux transformer le monde.

Qu’est-ce que la méditation ?

La méditation n’est ni le fait de bloquer ses pensées pour faire le vide dans son esprit, ni un simple processus de relaxation (même si la relaxation fait partie de la méditation). Il s’agit plutôt de “lâcher prise” quant aux attachements de l’ego.

Ainsi, la méditation, consiste à :

  • Choisir consciemment sa manière de vivre et se prendre en main, sans être prisonnier d’habitudes destructrices ;
  • Maîtriser son esprit, soi-même, devenir plus libre ;
  • S’accoutumer à une nouvelle compréhension du monde ;
  • Voir la réalité comme elle est.

Comment méditer ?

  • L’apprentissage se fait en pratiquant

Méditer s’apprend en pratiquant, pas en lisant. Par contre, il est judicieux de se servir des enseignements des sages qui font part des objectifs et méthodes de chaque méditation dans leurs écrits.

  • Une multitude de méthodes de méditation

Matthieu Ricard nous explique qu’il existe une multitude de méthodes pour bien pratiquer la méditation. Il nous donne, dans ce livre, de nombreux conseils et résume quelques-unes de ces méthodes de méditation.

    • La méditation de pleine conscience : elle consiste à “être parfaitement éveillé à tout ce qui surgit en soi et autour de soi, à tout ce que nous voyons, entendons ou ressentons”.
    • Le calme mental ou shamata : c’est l’état d’esprit apaisé, clair et parfaitement concentré sur son objet, qui rend l’esprit maniable, efficace et précis.
    • La vision pénétrante ou vipashyana : il s’agit de la vision pénétrante de la nature de l’esprit et des phénomènes, qu’on parvient à réaliser quand on analyse méticuleusement la conscience et qu’on pratique la contemplation, l’expérience intérieure.
  • Des conseils pour entretenir la motivation

    • Se faire conseiller par un guide qualifié.
    • Rechercher un lieu favorable à la méditation.
    • Prendre une posture physique appropriée.
    • Être enthousiaste pour être persévérant.
    • Pratiquer la méditation régulièrement : méditer 15 ou 20 minutes par jour est préférable à une méditation longue mais épisodique.
    • Se montrer ni trop tendu, ni trop relâché pendant la méditation : comme une corde de guitare ne doit être ni trop tendue, ni trop relâchée pour produire la note juste.

Les sept étapes de la méditation, selon Matthieu Ricard

les 7 étapes de la méditation matthieu ricard

  1. Notre esprit est un miroir

Laisser les idées passer dans notre esprit, sans s’attarder sur celles-ci.

  1. Laisser ses pensées se manifester

Comme il n’est pas possible d’empêcher les pensées de se manifester, on recherchera à apaiser l’esprit en se concentrant sur un son en particulier ou sur le souffle entrant et sortant.

  1. Être attentif

Il s’agit de se concentrer sur les sensations de sa respiration entrante et sortante. Si on remarque que notre esprit vagabonde, on peut simplement le ramener à notre respiration. C’est ce qu’on appelle l’attention.

  1. Utiliser la méditation à des fins particulières

La méditation peut servir à développer des qualités ou à gérer des émotions perturbantes.

  1. Pratiquer 20 minutes par jour, tous les jours

Il est primordial de pratiquer régulièrement (20 minutes par jour) pour avoir des résultats, de la même façon qu’il est important d’arroser une plante régulièrement.

  1. Pratiquer la méditation lors d’épreuves

Matthieu Ricard dit : “Vous pouvez regarder votre expérience comme un feu qui brûle. Si vous êtes conscient de la colère, vous n’êtes pas en colère, vous êtes au courant. Être conscient de l’anxiété, ce n’est pas être anxieux, c’est être conscient.”

  1. Des résultats après seulement un mois

Après un mois de séances de 20 minutes quotidiennes, on devrait voir diminuer notre stress, augmenter notre bien-être général, et des changements cérébraux devraient opérer.

Critique du livre “L’Art de la Méditation” de Matthieu Ricard

Dans ce livre, Matthieu Ricard aborde le sujet de la méditation, à priori difficile d’accès, d’une manière simple et très adaptée à la culture occidentale. L’Art de la Méditation” est ainsi une excellente introduction et un guide incontournable pour accompagner celui qui décide de se lancer dans la pratique de la méditation. À travers cette lecture, c’est en réalité tout un univers qui s’ouvre à nous !

Points forts :

  • L’ouverture d’esprit que le livre procure : une nouvelle manière de percevoir le monde et soi-même.
  • Des méthodes immédiatement applicables au quotidien sans matériel ni investissement nécessaire.
  • L’absence de connotation “religieuse” malgré la philosophie bouddhiste de l’auteur (il conviendra donc à tout le monde, quelle que soit sa religion ou sa non-religion).
  • La façon simple et claire (même pour le lecteur occidental) de parler des concepts et méthodes.
  • Le fait que tous les revenus générés par la vente du livre soient reversés à l’organisation humanitaire Karuna-Shechen fondée par l’auteur.

Point faible :

  • Je n’en vois pas !

Ma note :

Matthieu Ricard bonheur     Matthieu Ricard bonheur     Matthieu Ricard bonheur     Matthieu Ricard bonheur     Matthieu Ricard bonheur

Pour aller plus loin :

Lire la chronique sur ce blog

Lire plus de commentaires sur Amazon sur le livre “L’art de la Méditation”

Visitez Amazon.com et acheter le livreL’art de la Méditation”

2. “Trois amis en quête de sagesse”

Trois amis en quête de sagesse Christophe André Alexandre Jollien Matthieu Ricard

Matthieu Ricard a coécrit cet ouvrage en collaboration avec Christophe André, psychothérapeute et Alexandre Jollien, philosophe.

Matthieu Ricard, Alexandre Jollien et Christophe André sont amis depuis plusieurs années. Un jour, les trois hommes vont se réunir dans une maison, au cœur de la forêt de Dordogne, et s’asseoir ensemble devant la cheminée pour échanger sur des thématiques de l’existence qui les passionnent. Ces quelques jours de conversations et de débats donneront naissance à ce livre à trois voix.

Un livre à trois voix 

Dès le début du livre, l’ambiance du livre est chaleureuse et détendue. Il faut, en effet, s’imaginer au coin du feu, avec nos trois auteurs qui conversent amicalement autour d’un thé fumant.

Les échanges d’expériences et d’idées des auteurs s’articulent autour de 10 thèmes. Ces thèmes se lisent à travers douze chapitres :

  • Le premier chapitre :

Les auteurs nous racontent leurs parcours, motivations et aspirations personnelles. Chacun d’entre eux se questionne sur ce qui est essentiel dans son existence.

  • 10 chapitres = 10 thèmes :

Tout au long du livre, les sujets suivants sont abordés :

  • L’ego,
  • Les émotions,
  • L’écoute,
  • Le corps,
  • La souffrance,
  • La cohérence,
  • L’altruisme,
  • La simplicité,
  • La culpabilité et le pardon,
  • La liberté.

Chaque chapitre parle d’un sujet. Leur contenu est très dense et retranscrit les débats des auteurs. Même si les points de vue diffèrent à certains moments, les trois hommes se retrouvent sur l’essentiel. Puis, à la fin de chacun de ces chapitres, les auteurs nous proposent des solutions, des conseils, des choses pratiques ou des axes de réflexion, sous des angles différents, selon leurs disciplines.

  • Le dernier chapitre :

Il fait état des “secrets” et pratiques quotidiennes des trois amis auteurs.

Critique du livre “Trois amis en quête de sagesse”:

Ces trois “grands esprits” assis ensemble et discutant amicalement sur des sujets qui les passionnent, nous transportent, à travers ce livre, dans un climat de bienveillance et de sagesse bien particulier. Le contexte, l’ambiance, le décor et le découpage de cette conversation nous donnent l’impression d’être, nous aussi blotti au coin du feu, dans l’intimité des échanges.

Les thèmes choisis sont profonds et largement développés par les auteurs. Tous ces thèmes sont abordés selon des disciplines différentes, nous apportant ainsi des réponses ou des pistes de réflexions intéressantes quant à la conduite de notre existence. Il est toutefois important de souligner que le contenu justement très philosophique nécessite une lecture lente et concentrée.

Points forts :

  • L’enrichissement personnel et intellectuel apporté par le contenu de cette lecture.
  • Le concept du livre original (livre à trois voix) ;
  • L’intimité qui se dégage de la rencontre amicale des trois auteurs ;
  • La sagesse du ton et des propos ;

Points faibles :

  • Quelques passages rendus longs par les propos philosophiques, théoriques et spirituels (allégés cependant par les expériences de vie racontées) ;
  • Des réflexions très profondes qui nécessitent une certaine concentration et niveau de compréhension ;
  • Des conseils pleins de sagesse mais qui paraissent souvent difficiles à appliquer dans la réalité du quotidien.

Ma note :

Matthieu Ricard bonheur     Matthieu Ricard bonheur     Matthieu Ricard bonheur     Matthieu Ricard bonheur     Matthieu Ricard bonheur

Les lecteurs de cet article ont également lu :  L'Art de la Méditation

Pour aller plus loin :

Lire la chronique sur ce blog

Visitez Amazon afin de lire plus de commentaires sur le livre “Trois amis en quête de sagesse ?”

Visitez Amazon.com et achetez le livre “Trois amis en quête de sagesse”

3. “Plaidoyer pour le bonheur”

plaidoyer pour le bonheur matthieu ricard

Dans cet ouvrage, Mathieu Ricard nous propose une réflexion philosophique passionnante sur le bonheur authentique et les moyens de l’atteindre. Selon lui, le bonheur n’est pas à rechercher à l’extérieur, mais plutôt à l’intérieur de nous et par une approche du monde altruiste !

Qu’est-ce que le bonheur : les notions de soukha et doukha

Le premier chapitre est consacré à la définition du bonheur, du bien-être et ses conditions, appelé soukha dans la philosophie bouddhiste. Le contraire de soukha est le terme sanskrit doukha, qu’on traduit généralement par “souffrance”, “malheur” ou plus précisément “mal-être”.

Dès le début du livre, Matthieu Ricard nous fait part du message qui reste présent tout au long du livre : même si les conditions extérieures ont une influence, le bonheur dépend d’un état intérieur. Selon lui, le bonheur consiste à éradiquer les toxines mentales (haine, obsession, etc.) qui empoisonnent notre esprit. Et pour cela, il est essentiel d’acquérir la liberté intérieure et de se libérer de l’ego.

Les méthodes de Matthieu Ricard pour plus de bonheur !

Tout au long du livre, Matthieu Ricard nous propose différentes méthodes pour être plus heureux. Les méthodes exposées par l’auteur aideront à :

  • Réaliser une introspection intérieure (par la voie contemplative ou la voie analytique).
  • Gérer notre souffrance : via la visualisation, la pratique de la compassion ou la contemplation.
  • Dissiper notre ego, le déconstruire.
  • Se libérer des émotions négatives : en contrecarrant chaque émotion négative par un antidote particulier, en pratiquant la libération, ou en utilisant l’émotion négative de façon positive.
  • Faire cesser les pensées perturbatrices : méditer sur des sentiments qui dépassent nos afflictions mentales, observer nos pensées et reconnaître qu’elles sont vides, cesser de reporter systématiquement la faute sur le monde et les autres, souhaiter la souffrance des autres contre notre bonheur, cultiver la sérénité et le détachement, puiser la force de l’expérience

Trois idées essentielles sur le bonheur, selon Matthieu Ricard

  • Le bonheur n’est pas la matérialisation de tous nos désirs et passions :

“Le bonheur est un état de réalisation intérieure, non l’exaucement de désirs illimités tournés vers l’extérieur.”

  • C’est en faisant le bonheur des autres qu’on fait le sien :

“Le vrai bonheur procède d’une bonté essentielle qui souhaite du fond du cœur que chacun trouve un sens à son existence.”

  • Le bonheur dépend de nous et se cultive jour après jour :

“Le bonheur ne se décrète pas, ne se convoque pas, mais se cultive et se construit peu à peu, dans la durée.”

Trois distinctions essentielles selon Matthieu Ricard

Ensuite, Matthieu Ricard fait une distinction entre le bonheur et certains états apparemment similaires mais en réalité très différents.

  • Bonheur et plaisir : Cette distinction entre “plaisir” et “bonheur” ne signifie pas qu’on doit s’abstenir de rechercher des sensations agréables. Tout dépend : si le plaisir entrave la liberté intérieure, alors il fait obstacle au bonheur. S’il est vécu avec une parfaite liberté intérieure, il “l’orne sans l’obscurcir”.
  • Bonheur et joie : Les émotions qu’on associe à la joie contribuent au bonheur à condition qu’elles soient libres de toute émotion négative et associées aux autres composantes du bonheur véritable.
  • Malheur et souffrance : Notre esprit traduit la souffrance (liées à des causes qui échappent à notre volonté) en malheur. C’est donc à l’esprit d’en maîtriser la perception. C’est pourquoi, un changement, même minime, dans la manière de gérer nos pensées, de percevoir et d’interpréter le monde peut considérablement transformer notre existence.

Les Quatre vérités de la souffrance

Selon le bouddhisme, la souffrance sera toujours présente partout en tant que phénomène global. Elle ne disparaîtra jamais de l’univers. Cependant, chaque individu peut individuellement s’en libérer, et c’est de notre devoir de faire tout ce qui est en notre pouvoir, en pensées et en actes, pour soulager ces souffrances.

vérité sur la souffrance se libérer matthieu ricard

Selon le Bouddha, il faut, pour cela, pratiquer les Quatre vérités de la souffrance c’est-à-dire : reconnaître la souffrance, éliminer son origine et la faire cesser en pratiquant la voie de la transformation.

Les émotions

  • Définition d’une émotion perturbatrice ?

Selon le bouddhisme, si une émotion :

    • Tend au bien d’autrui et renforce notre paix intérieure, alors elle est positive ou constructive.
    • Nuit autrui et trouble profondément notre esprit, alors elle est négative ou perturbatrice.

Pour les bouddhistes, c’est donc la conséquence qui compte. Le seul critère qui compte est le bien ou la souffrance engendrés par nos actes, nos paroles et nos pensées, pour nous-même comme pour les autres.

  • Les cinq poisons mentaux

Il développe les cinq “poisons” mentaux perturbateurs identifiés par le bouddhisme et ce, quels que soient le degré et le contexte dans lesquels ils surviennent :

    • Le désir (en tant que “soif”, avidité qui tourmente) : qu’on l’assouvisse ou qu’on le réprime, il est toujours source de tourments ; l’auteur évoque donc la liberté intérieure et le renoncement ;
    • La haine : l’auteur nous donne des pistes de réflexion sur la vengeance et l’altruisme comme antidote à la haine ;
    • La confusion : elle déforme notre perception de la réalité ;
    • L’orgueil : Matthieu Ricard parle également d’humilité comme composante du bonheur ;
    • La jalousie qui mène à la hantise et la haine.

Le temps d’or, temps de plomb, temps de pacotille

Notre temps est notre bien le plus précieux. Matthieu Ricard parle de trois “temps”. Le temps :

  • D’or : qui permet, malgré une inaction apparente, de jouir pleinement du moment présent.
  • De plomb : qui “accable celui qui ne supporte pas l’attente, le retard, l’ennui, la solitude, la contrariété et parfois même l’existence.”
  • De pacotille : qui nous ballotte, nous distrait et nous fait tourner en rond.

Afin de vivre plus harmonieusement notre rapport au temps et revenir au temps d’or, Matthieu Ricard nous encourage à :

  • Pratiquer l’introspection contemplative.
  • Nous questionner sur le sens que nous voulons donner à notre vie.
  • Cultiver les quatre qualités suivantes : la vigilance, la motivation juste, la diligence, la liberté intérieure.

Sociologie du bonheur, neurosciences, éthique, perception de la mort et chemin spirituel

Dans les derniers chapitres, Matthieu Ricard parle :

  • Des études sociologiques et de leurs résultats qui montrent que plus le pays est moderne, plus heureux sont ses citoyens (syndrome de modernité). Toutefois, l’auteur souligne que la situation est loin d’être aussi rose qu’elle en a l’air, et apporte un point de vue qui contrebalance les corrélations mentionnées.
  • Des expériences qui ont été réalisés sur des méditants et qui montrent des résultats étonnants quant à l’impact de l’entraînement mental et de la méditation sur l’activité cérébrale.
  • Des facteurs éthiques dans le bonheur : résultat de nos actes, et la position du bouddhisme à ce sujet
  • De la façon dont on envisage la mort qui va avoir une influence considérable sur la qualité de notre vie.
  • De la manière dont il perçoit le chemin spirituel et comment la méditation peut contribuer au bonheur.

Les deux messages de Matthieu Ricard à retenir !

Dans son “Plaidoyer pour le bonheur“, Matthieu Ricard fait passer deux idées majeures :

  1. Le bonheur authentique et durable se trouve à l’intérieur de nous ; il représente une liberté intérieure à distinguer du plaisir. Ainsi, nous pouvons trouver ce bonheur qu’en nous engageant dans une introspection intérieure et une transformation profonde. Il dépend de nous seuls.
  2. C’est en devenant moins égocentrique et en adoptant une approche plus altruiste du monde que nous rencontrerons le bonheur. Car ce dernier se construit chaque jour avec les autres.

Il ne tient donc plus qu’à nous de changer de regard sur la vie pour être plus heureux !

Critique de “Plaidoyer pour le bonheur” de Matthieu Ricard

Ce livre propose une réflexion philosophique intéressante sur un bien vaste sujet ! Le style de l’auteur est accessible mais les propos sont profonds. “Plaidoyer pour le bonheur” est donc un ouvrage qui se lit lentement et qui apporte son lot de réflexions.

La dimension parfois spirituelle est présente mais pas pesante. Certains concepts, largement inspirés de la philosophie bouddhiste tibétaine, peuvent dérouter les moins initiés. Néanmoins, peut-être parce qu’il possède une double culture occidentale et orientale, Matthieu Ricard parvient à rendre accessible une réflexion abstraite qui pourrait en décourager certains ! Les étayages scientifiques (biologie, psychologie, sociologie, etc.), anecdotes, métaphores et citations apportent du concret et du rythme aux passages plus théoriques.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  10 livres à offrir pour changer une vie

Points forts :

  • Un riche enseignement spirituel et des clés de compréhension pour ceux qui veulent amorcer une démarche de transformation personnelle.
  • Une réflexion profonde à travers des concepts plein de sagesse et d’optimisme.
  • Les anecdotes et travaux scientifiques qui ancrent les idées de l’auteur dans la réalité.

Points faibles :

  • Certaines parties, plus ardues, obligent à se concentrer pleinement à la lecture et la réflexion.
  • Ce n’est pas un point faible mais une remarque : les idées de l’auteur quant au bonheur s’articulent autour des concepts bouddhistes avec lesquels tout le monde n’adhère pas forcément.

Ma note :

Plaidoyer pour le bonheur - Matthieu Ricard - bonheur     Plaidoyer pour le bonheur - Matthieu Ricard - bonheur     Plaidoyer pour le bonheur - Matthieu Ricard - bonheur     Plaidoyer pour le bonheur - Matthieu Ricard - bonheur       Plaidoyer pour le bonheur - Matthieu Ricard - bonheur

Pour aller plus loin :

Lire la chronique sur ce blog

Visitez Amazon afin de lire plus de commentaires sur le livrePlaidoyer pour le bonheur

Visitez Amazon.com et achetez le livrePlaidoyer pour le bonheur

Matthieu Ricard a dit…

Sur le bonheur

  • “Le bonheur est une manière d’être, or les manières s’apprennent.”
  • “Le bonheur ne se décrète pas, ne se convoque pas, mais se cultive et se construit peu à peu dans la durée.”
  • “En l’absence de paix intérieure et de sagesse, on n’a rien pour être heureux. Vivant dans l’alternance de l’espoir et du doute, de l’excitation et de l’ennui, du désir et de la lassitude, il est facile de dilapider sa vie, bribe par bribe, sans même s’en apercevoir, courant en tous sens pour n’arriver nulle part. Le bonheur est un état de réalisation intérieure, non l’exaucement de désirs illimités tournés vers l’extérieur.”
  • “Maladroitement, nous recherchons le bonheur en dehors de nous-même, alors qu’il est essentiellement un état intérieur.”
  • Le vrai bonheur procède d’une bonté essentielle qui souhaite du fond du coeur que chacun trouve un sens à son existence. C’est un amour toujours disponible, sans ostentation ni calcul. La simplicité immuable d’un coeur bon.”
  • “Le bonheur ne nous est pas donné ni le malheur imposé. Nous sommes à chaque instant à la croisée de chemins et il nous appartient de choisir la direction à prendre.”

Sur les émotions et les perceptions

libérer son esprit pour être plus heureux

  • “Souvenons-nous que notre esprit peut être notre meilleur ami comme notre pire ennemi. Le libérer de la confusion, de l’égocentrisme et des émotions perturbatrices est donc le meilleur service que nous puissions rendre à nous-même et à autrui.”
  • “L’ultime pessimisme revient à penser que la vie dans son ensemble ne vaut pas la peine d’être vécue. L’ultime optimisme, à comprendre que chaque instant qui s’écoule est un trésor, dans la joie comme dans l’adversité. Ce ne sont pas là de simples nuances, mais une différence fondamentale dans la façon de voir les choses.”
  • “Si on perçoit le monde entier comme un ennemi, vouloir le transformer pour qu’il ne nous nuise plus est une tâche sans fin. Il est infiniment plus simple de changer notre perception des choses !”
  • “Certaines émotions nous épanouissent, d’autres nous flétrissent.”
  • “La sagesse, c’est de comprendre que tout ce que tu vois, tout ce que tu ressens, est aussi éphémère qu’un rêve, une illusion, une goutte de rosée, un éclair dans la nuit, une bulle à la surface du torrent…”
  • “À quoi bon tant te tourmenter pour ce qui n’existe plus et ce qui n’existe pas encore ?”

Sur la mort

  • “Souviens-toi qu’il existe deux types de fous : ceux qui ne savent pas qu’ils vont mourir, ceux qui oublient qu’ils sont en vie.”
  • “La mort, si lointaine et si proche. Lointaine, car on imagine toujours qu’elle est pour plus tard ; proche puisqu’elle peut frapper n’importe quand. Si la mort est certaine, son heure est imprévisible. Lorsqu’elle se présente, nulle éloquence ne peut la convaincre d’attendre, nulle puissance la repousser, nulle richesse la soudoyer, nulle beauté la séduire.”
  • “Celui qui a mis à profit chaque instant de sa vie pour devenir un être meilleur et contribuer au bonheur des autres peut légitimement mourir en paix.”

Sur le renoncement, le non-attachement, l’essentiel

  • “Renoncer, c’est avoir l’audace et l’intelligence d’examiner ce que l’on considère habituellement comme des plaisirs et de vérifier s’ils apportent réellement un mieux-être.”
  • “Savoir trouver l’essentiel et ne plus s’inquiéter de l’accessoire entraîne un profond sentiment de contentement.”
  • “Celui qui connaît la paix intérieure n’est pas plus brisé par l’échec qu’il n’est brisé par le succès. Il sait vivre pleinement ces expériences dans le contexte d’une sérénité profonde et vaste, en comprenant qu’elles sont éphémères et qu’il n’a aucune raison de s’y attacher.”

Sur la souffrance, le malheur et la haine

  • “On subit la souffrance mais on crée le malheur.”
  • “À l’exception des catastrophes naturelles, la majorité des souffrances humaines sont dues à la malveillance, l’avidité, la jalousie, l’indifférence, bref à l’attitude égocentrique qui nous empêche de penser au bonheur d’autrui.”
  • “Notre ennemi, ce n’est pas celui qui agit sous l’emprise de la haine, c’est la haine elle-même.”

Sur la liberté intérieure  

  • “Ne porter aucune étiquette est la meilleure garantie de liberté et la manière la plus souple, légère et joyeuse de traverser ce monde.”
  • “La liberté extérieure est la maîtrise de notre existence, et la liberté intérieure la maîtrise de notre esprit.”
  • “La véritable liberté exige de s’affranchir de l’ego et de son cortège d’émotions.”

Sur la vie

  • “La question n’est pas de savoir si la vie a un sens mais comment donner un sens à sa vie.”
  • “Peu importe que le chemin soit long, il ne sert à rien de se fixer une date limite, l’essentiel étant de savoir que l’on va dans la bonne direction.”
  • “Vivre, ce n’est pas se contenter d’errer au gré des rencontres et des circonstances, de bricoler comme on le peut, au jour le jour.”
  • “Même si les choses ne se passent pas toujours comme on l’espère, on devrait pouvoir se dire : Je n’ai pas de regret, parce que j’ai fait tout ce que je pouvais, dans les limites de mes capacités.”
  • “Ressentir le temps comme une expérience pénible et insipide, sentir qu’on n’a rien fait au terme de la journée, au terme d’une année puis au terme de la vie, signale à quel point nous demeurons inconscients du potentiel d’épanouissement dont nous sommes porteurs.”

Sur les plaisirs

  • “Il n’échappe à personne que notre société de consommation s’ingénie à inventer sans cesse une multiplicité de plaisirs factices, euphorisants et laborieusement répétés, destinés à maintenir un état d’alerte émotionnelle, lequel déclenche assez diaboliquement une forme d’anesthésie de la pensée. Un abîme ne sépare-t-il pas ces bonheurs en boîte de la félicité intérieure ?”
  • “Lorsque le bonheur tombe dans l’anonymat, il se perd dans la foule de ses sosies, nommés plaisir, divertissement, ivresse, volupté et autres mirages éphémères.”
  • “Les plaisirs, une fois goûtés, ne demeurent pas, ne s’accumulent pas, ne se conservent pas et ne fructifient pas : ils s’évanouissent.”
  • “Si naturel soit-il, le désir dégénère rapidement en “poison mental” dès qu’il devient soif impérative, obsession ou attachement incontrôlable.”
  • “Vivant dans l’alternance de l’espoir et du doute, de l’excitation et de l’ennui, du désir et de la lassitude, il est facile de dilapider sa vie, bribe par bribe, sans même s’en apercevoir, courant en tous sens pour n’arriver nulle part.”
  • “Le bonheur est un état de réalisation intérieure, non l’exaucement de désirs illimités tournés vers l’extérieur.”

Sur la gratitude

  • “Je tiens dans ma main une feuille de papier, au moins trente-cinq pays ont rendu ce geste possible.”
  • “Il n’y a pas de grande tâche difficile qui ne puisse être décomposée en petites tâches faciles.”

Sur l’altruisme et la bonté

  • “Pour autant, l’accomplissement du bien d’autrui n’implique pas le sacrifice de notre propre bonheur, bien au contraire.”
  • “Ne cherchons pas des explications mystérieuses à la bonté chez les autres, mais redécouvrons plutôt le mystère de la bonté en nous-même.”
  • “Il faut simplement comprendre que notre bien et celui du monde ne peuvent reposer sur l’indifférence au bonheur de l’autre et sur le refus de voir les souffrances autour de nous.”

Sur l’humilité

  • “L’humilité est une manière d’être, non de paraître.”
  • “L’humilité ne consiste pas à se considérer comme inférieur, mais à être affranchi de l’importance de soi.”

Et vous, connaissez-vous d’autres citations de Matthieu Ricard inspirantes ? Avez-vous lu des livres de Matthieu Ricard qui ont contribué à un changement dans votre vie ? Venez partager vos commentaires !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Pas de Commentaires pour :

Matthieu Ricard, un auteur pour nous rendre heureux !







    Les commentaires postés avec une adresse email non valide ne seront pas publiés

    Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.