Quel livre sur la créativité choisir ? | Trois résumés de livres et avis

Dans cet article, retrouvez trois résumés et avis d’ouvrages pour vous aider à choisir un livre sur la créativité !

Les auteurs des livres résumés ici en sont persuadés : tout le monde est capable d’être créatif, et créer est une faculté que nous avons tous pour nous évader des tensions quotidiennes ! Pour autant, il est bon de connaître quelques astuces pour libérer et développer cette créativité. Certains livres s’appuient sur des exercices pratiques jour après jour pour débloquer l’instinct artistique enfoui en nous, tandis que d’autres nous encouragent à vivre nos rêves d’artistes pour nous réaliser pleinement.

livres sur la créativité

Trois livres sur la créativité à lire d’urgence !

Les trois livres qui parlent de créativité que nous résumons dans cet article font, par ailleurs, tous l’objet d’une chronique plus longue sur “Des livres pour changer de vie”. Chaque auteur a une approche singulière et intéressante du processus créatif :

  • Libérez votre créativité” de Julia Cameron : l’auteure est elle-même une artiste, ce qui donne beaucoup de crédit à ses conseils. En effet, tout ce que le livre contient a été expérimenté par l’auteure et ses élèves. C’est un ouvrage qui nous permet de vite passer à l’action grâce à des techniques efficaces et abordables.
  • Techniques de visualisation créative” de Shakti Gawain : ce livre sur la créativité conjugue une approche rationnelle de l’Occident et une sagesse intuitive de l’Orient. L’auteure nous invite à mieux nous connaître pour vivre des expériences créatrices riches et à notre portée. De cette façon, elle nous aide à prendre le chemin pour concrétiser nos projets et nous rapprocher de nos rêves.
  • Comme par magie” d’Elizabeth Gilbert : cet ouvrage est une invitation à la créativité basée sur le plaisir et la joie. Il nous apprend que l’art est aussi nécessaire qu’il est futile et superflu. Aussi, l’auteure nous exhorte de “créer” sans attendre l’approbation des autres et en ayant le courage de faire face à leurs critiques. Ce livre sur la créativité est une bouffée d’air frais pour booster notre quotidien d’artiste.

1 – “Libérez votre créativité” 

libérez votre créativité

Par Julia Cameron, 2007, 340 pages.

Titre original : “The Artist’s Way

Julia Cameron est une artiste américaine, née en 1948. Romancière et poète, elle a également exercé le métier de journaliste et réalisatrice. Elle a commencé à se pencher sur la liberté de création suite à un constat personnel : elle a, en effet, pendant longtemps, associé le fait de boire à sa créativité, quand à l’âge de 30 ans, elle décide de dissocier les deux et de diriger sa vie sans utiliser de stimulant. C’est ainsi qu’elle a développé de nombreux exercices et commencé à aider des artistes en manque d’inspiration. Avec ses premiers cours, qu’elle a nommés “Les chemins de la créativité”, elle a permis à de nombreux artistes de dépasser leur blocage. Finalement, un livre a vu le jour suite à ces échanges. Un livre sur la créativité qui s’inspire de rencontres et propose au plus grand nombre de bénéficier de conseils précieux.

Dix principes importants selon Julia Cameron

  1. La vie est naturellement empreinte de créativité.
  2. Une force créatrice enfouie nous habite toute la vie.
  3. En nous ouvrant à notre créativité, nous libérons le créateur qui sommeille en nous.
  4. Nous sommes nous-même des créations.
  5. La créativité est un présent de la vie (ou de l’Univers).
  6. Refuser d’être créatif est contraire à notre nature profonde.
  7. En explorant notre créativité, nous nous ouvrons aux forces spirituelles.
  8. Au fur et à mesure que nous faisons l’effort d’être créatif, nous allons découvrir de nombreux petits changements à accomplir.
  9. Nous ne devons pas avoir peur d’augmenter notre créativité.
  10. Nos espoirs et nos élans créatifs sont le fruit d’une source spirituelle.

Douze semaines pour dépoussiérer sa vie intérieure

dépoussiérer sa vie intérieure livres créativité

  • Croyons en notre propre religion

Julia Cameron a la foi et elle veut la transmettre. Pourtant, ceux d’entre nous qui sont athées ne doivent pas prendre peur : il ne s’agit pas forcément de croire en Dieu. Il existe, en effet, de nombreuses entités sur lesquelles il est possible de jeter son dévolu :

    • L’univers.
    • La nature.
    • Toute autre source d’inspiration.

Ainsi, libre à nous de choisir notre propre objet de croyance.

  • Nous pouvons agir dès le matin

L’auteure nous invite à écrire, dans un carnet, toutes les pensées, positives ou négatives qui nous passent par la tête au réveil. Premièrement, ça nous permettra de démarrer la journée en douceur. Puis, ces petits questionnements nous suivront tout au long de nos activités. En fait, il ne s’agit pas d’écrire notre premier roman, mais plutôt d’entrer dans une forme de méditation.

  • Stimulons l’artiste qui est en nous

En nous accordant 2 heures par semaine pour faire des choses entièrement pour soi (visiter une exposition, assister à un concert, etc.), nous alimenterons notre “puits créatif”. Ces temps pour soi appelés, par l’auteure, les “rendez-vous d’artistes” apporte un regard bienveillant sur notre créativité.

  • Refusons d’être un artiste fantôme

Méfions-nous des styles de vie et de réussite que l’on a pensés pour nous. Il ne s’agit pas de se rebeller, mais il est nécessaire de comprendre qu’il n’y a pas de limites à la créativité. En conséquence, ne laissons pas la frustration nous envahir et démarrons dès aujourd’hui notre projet créatif.

  • Chassons le moralisateur qui nous empêche d’avancer

Toutes les petites remarques accumulées au fil du temps empêchent l’artiste qui nous habite de s’exprimer. Ainsi, noter toutes ces critiques dans ce que l’auteur appelle “les pages du matin” (écriture matinale), nous permet progressivement de les éloigner de notre esprit.

  • Fuyons les trouble-fête

En essayant de catégoriser notre entourage en deux parties, nous verrons plus clair dans ce qu’il nous apporte. En effet, nous percevrons qu’il y a les bienfaiteurs et les pollueurs. C’est la raison pour laquelle il faut privilégier les contacts avec les gens qui nous font du bien.

  • Adoptons une attitude positive

En listant toutes les choses que nous aimerions accomplir, vous allons provoquer des opportunités. C’est ainsi que nous serons porté vers de nouvelles expériences. Malgré l’appréhension, apprenons et forçons-nous à répondre de manière positive.

  • Visualisons les images de notre projet idéal

L’idée est de choisir des images, des stickers ou des citations pour créer le collage de notre vie rêvée. En formant un collage avec ces visuels, nous indiquons à notre inconscient que notre rêve peut devenir réalité.

  • La magie de la création commence à opérer

À ce stade, nous sentons déjà que de profonds changements s’opèrent en vous. D’autant plus que, progressivement, nous réglons tous les curseurs qui nous amène à booster notre créativité.

  • Soyons minutieux, pas perfectionniste

Le mieux est l’ennemi du bien. En effet, il est inutile d’essayer d’atteindre un achèvement artistique. De plus, cette démarche viserait à anéantir tous les efforts et les progrès que nous avons accomplis.

Critique de “Libérez votre créativité” de Julia Cameron

Julia Cameron a testé elle-même sa méthode, et ça se sent ! Dans ce livre sur la créativité, elle nous accompagne comme une véritable coach pendant ces 12 semaines de changement. Et libre à nous de choisir notre rythme, en fonction de notre vie quotidienne. Parmi les exercices et les astuces, les “pages du matin” sont sûrement l’idée la plus subtile de cet ouvrage. De même, les “rendez-vous d’artistes” sont une véritable bouffée d’oxygène avec la sensation de se retrouver avec soi-même.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Ces Idées qui Collent - Pourquoi Certaines Idées Survivent et d’Autres Meurent - 2

Points forts :

  • Les pages que l’on écrit le matin : un bon moyen pour se défouler, se remotiver, se recentrer et débloquer, chez nous, ce qui nous empêche d’avancer.
  • Une lecture stimulante pour prendre les commandes de nos rêves et mieux nous connecter à notre inconscient.
  • La re-découverte des petites choses anodines et essentielles qui peuplent notre quotidien.
  • L’idée de ne pas culpabiliser de prendre soin de soi.

Points faibles :

  • La perspective de compter sur une aide divine est un peu effrayante. Toutefois, si l’auteure est croyante, il n’est pas nécessaire d’adhérer à cela pour suivre ses conseils. En effet, Dieu peut être remplacé par d’autres notions (l’Univers, la nature ou encore notre propre inspiration).
  • La traduction est un peu pauvre : ceux qui ont des notions en anglais pourront lui préférer la version originale “The Artist’s Way“.

Ma note :

livres sur la créativité - libérez votre créativité - julia cameron     libérez votre créativité - julia cameron     livres sur la créativité - libérez votre créativité - julia cameron     libérez votre créativité - julia cameron    livres sur la créativité - libérez votre créativité - julia cameron

Pour aller plus loin :

Lire la chronique sur ce blog

Visitez Amazon afin de lire plus de commentaires sur le livre “Libérez votre créativité”

Visitez Amazon afin d’acheter le livre “Libérez votre créativité”

2 – “Techniques de visualisation créatrice”

technique de visualisation créatrice

Par Shakti Gawain, 2011, 153 pages.

Titre original : “The creative visualization workbook“.

Shakti Gawain est une auteure américaine, spécialiste dans le développement personnel. Elle a grandi dans une famille athée, plutôt hermétique aux enseignements religieux et philosophiques. Suite à une rupture sentimentale éprouvante, elle se lance dans la quête du sens de la vie. Dans cette démarche, elle se rend en Europe puis en Inde, pays qui deviendra l’un de ses modèles d’inspiration. Sa principale force est sa vision réunissant la sagesse intuitive de l’Orient et l’approche rationnelle de l’Occident. Véritable pionnière du développement personnel, ses ouvrages se sont vendus à plus de dix millions d’exemplaires dans trente langues. Elle a animé des séminaires, jusqu’à sa disparition en 2018. Parmi nos trois résumés de livres sur la créativité, celui-ci est le plus concret, car Shakti Gawain y propose un programme d’exercices simples à appliquer.

Faire de la vision créatrice une seconde nature

Shakti Gawain a mis au point une méthode progressive pour se lancer dans la vision créatrice et l’apprivoiser. Le plan d’action développé tout au long du livre est relativement simple. Il consiste à :

  • Acquérir les principes de base.
  • Se concentrer sur des objectifs précis.
  • Se débarrasser de ses croyances négatives.
  • Agir dans chaque domaine de notre existence.
  • Être en symbiose avec sa créativité, son positivisme et ses propres intuitions.

Au commencement : les bases

Shakti Gawain propose quatre exercices simples pour accéder à notre visualisation créatrice personnelle. Il s’agit de se projeter dans un monde que l’on pourrait considérer comme idyllique et de ressentir le bien-être que nous pourrions éprouver.

monde idyllique paradis créativité

  • Premier exercice : utiliser la technique de la bulle rose

Il s’agit de se focaliser sur des choses que nous avons accomplies et qui tendent vers notre idéal. Puis, d’introduire cette image dans une bulle rose et la laisser s’envoler. C’est une pensée symbolique pour nous aider à lâcher-prise et à renforcer notre confiance dans nos souhaits.

  • Deuxième exercice : oser les affirmations écrites

L’idée de cet exercice est de transformer nos craintes ou nos peurs en affirmations positives. On préférera entendre “je vais m’organiser pour…” à “je n’aurai pas le temps de…”. Avec un peu de pratique, nous procéderons ainsi au nettoyage de nos croyances négatives et les remplacerons par des affirmations positives.

  • Troisième exercice : définir son tableau idéal

Nous devons pointer du doigt un objectif que nous souhaitons atteindre à court ou moyen terme, puis le décrire de façon détaillée. Ensuite, nous écrirons une phrase positive sur le bonheur de ressentir ce désir se réaliser. Peut-être serons-nous surpris de voir que nous l’avons atteint sans nous en rendre compte.

  • Quatrième exercice : construire sa carte au trésor

Il s’agit de composer un collage avec des images représentant nos rêves les plus chers. Nous devrons aussi choisir un symbole de l’univers selon nos affinités (Bouddha, le soleil, un Dieu, etc.) et incorporer notre photo dans la composition.

À la fin de cette partie, des exercices sont proposés pour mettre en pratique ces principes.

Fixons-nous des objectifs précis

Cela peut être un but concret ou tout simplement le souhait de vivre pleinement le moment présent. Selon sa façon de fonctionner, on apprend, dans ce livre sur la créativité, à refréner ses impulsions ou au contraire à les stimuler pour passer à l’action.

Il faut alors prendre garde de :

  • Se lancer des défis réalistes pour les objectifs à court terme et idéalistes pour ceux à long terme.
  • Se focaliser sur l’aboutissement et non pas sur le chemin à parcourir.
  • Essayer de vivre ces expériences comme des jeux en laissant libre court à son imagination et à sa créativité.
  • Une fois cette étape franchie, reformuler de façon affirmative ces objectifs, et écrire la liste de ses buts à un mois, six mois, un an, deux, etc. jusqu’aux objectifs de vie.

C’est le moment de faire un peu de ménage !

Ici, Shakti Gawain nous apprend à transformer nos croyances négatives en croyances positives. Ce nettoyage s’opère au niveau émotionnel, mental, spirituel et physique.

  • Le nettoyage élémentaire : il s’agit de transformer nos doutes en affirmations d’éclaircissement pour enfin arriver à les formuler de manière positive.
  • Le pardon comme solution : en pardonnant à autrui, et en imaginant une conversation avec les personnes qui nous ont blessé, nous nous libérons d’un poids.
  • Plus question de culpabiliser : nous ferons le chemin inverse pour arriver à nous débarrasser de nos regrets lorsque nous avons fait du mal à quelqu’un.

L’auteure nous présente ensuite une liste de croyances négatives très fréquemment ressenties. Cela va de l’impression de ne pas décider de la tournure de notre vie en passant par la peur de l’insatisfaction. Puis, elle nous encourage à accepter que nous avons, non seulement le droit d’être heureux, mais qu’en plus nous le méritons. On apprend enfin que nous avons droit à l’échec. En revanche, et c’est primordial, nous devrons rester nous-même et nous laisser guider par notre conscience spirituelle.

Viendront se greffer une série d’exercices pour mettre en pratique tous ces fondamentaux de la visualisation créative.

Notre vie est un ensemble de domaines spécifiques

Nous sommes la somme de différents domaines :

  • La relation que nous entretenons avec nous-même.
  • Notre relation avec l’autre.
  • La façon dont nous gérons notre travail et nos finances.
  • Notre rapport avec notre habitat et nos biens.
  • Le soin que nous apportons à notre santé et notre apparence.
  • Nos voyages et nos loisirs.
  • Le monde dans lequel nous évoluons.

Shakti Gawain nous propose alors de reprendre les conseils de base pour les appliquer à chaque domaine.

Notre énergie positive est notre guide

Shakti Gawain nous invite à nous apprécier et à être en harmonie avec nous-même. Voici les étapes à suivre dans cette démarche :

  • Prendre le temps de nous questionner sur ce qui nous plaît en nous et ce que nous avons réussi.
  • Identifier ce que nous apprécions dans notre vie et ce que nous pourrions améliorer pour notre bien-être.
  • Venir en aide aux autres et les soutenir dans leurs projets.
  • Noter nos idées, même les plus folles et consigner nos rêves pour en faire une pensée positive.
  • Nous entraîner pour acquérir une organisation intuitive qui nous accompagnera tous les jours, sans même y penser.

Critique de “Techniques de visualisation créatrice” de Shakti Gawain

Ceux qui traversent une période de vie stagnante ou qui manque de dynamisme trouveront, dans ce livre sur la créativité, comment se reconnecter avec l’action. Les exercices sont simples mais redoutablement efficaces. Cette lecture nous amène à découvrir, en nous, des ressources insoupçonnées et nous propose de prendre la route vers nos rêves. En réalisant nos projets des plus modestes aux plus ambitieux, notre vie quotidienne sera chamboulée pour devenir une riche expérience. Au final, ce livre est une invitation à prendre son destin en main et à avancer à grands pas sans attendre que les autres soient à l’origine de notre réussite. Et c’est, selon Shati Gawain, sans doute la forme de liberté la plus gratifiante qui soit donnée à chacun, pour aller au bout de ses rêves.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Les livres que m'ont envoyés auteurs et éditeurs

Points forts :

  • Des exercices faciles à mettre en pratique.
  • Le livre d’exercices peut être complété par la lecture du livre théorique, pour approfondir certains concepts. Néanmoins, il peut aussi se suffire à lui-même.
  • Des espaces sont proposés au lecteur pour qu’il puisse faire des commentaires sur les exercices.

Points faibles :

  • Les exercices paraissent, aux premiers abords, trop simples pour être crédibles, alors que ceux-ci s’avèrent, en réalité, très efficaces.
  • La partie sur les croyances est un peu bâclée ; ce livre sur la créativité peut donc être complété par d’autres lectures pour changer de manière durable.

Ma note :

livres sur la créativité          livres sur la créativité     livres sur la créativité    livres sur la créativité

Pour aller plus loin :

Lire la chronique sur ce blog

Visitez Amazon afin de lire plus de commentaires sur le livre “Techniques de visualisation créatrice”

Visitez Amazon afin d’acheter le livre “Techniques de visualisation créatrice”

3 – “Comme par magie” 

Comme par magie - Vivre sa créativité sans la craindre - Elizabeth Gilbert

Par Elizabeth Gilbert, 2017, 288 pages.

Titre original : “Big magic | Creative living beyond fear”.

Elizabeth Gilbert est une essayiste, biographe et romancière américaine. Lorsqu’elle a 32 ans, elle décide d’entamer un voyage autour du monde. De cette expérience, elle a tiré un livre, “Mange, prie, aime“, vendu à cinq millions d’exemplaires dans le monde. “Comme par magie” est son dernier ouvrage. Dans ce livre sur la créativité, tout est réuni pour nous faire entrer dans un univers joyeux. L’auteure nous invite à fouiller dans notre intérieur pour y découvrir nos trésors cachés. Elle nous dévoile ensuite, les six forces nécessaires à la libération de notre créativité. 

Partie 1 – Ayons le courage

  • Partez à la conquête de vos trésors enfouis

Dans son livre “Comme par magie”, Elizabeth Gilbert nous explique que nous avons tout en nous des richesses à exploiter. Pour transformer une vie banale en un destin enchanté, il faut avoir du courage, celui de mener une existence créative.

  • La curiosité doit l’emporter sur la peur

Cette existence créative, comme l’entend Elizabeth Gilbert, c’est une vie que l’on occupe pleinement en expérimentant les trésors que nous avons en nous. C’est un art de vivre qui s’oppose naturellement à une vie de simples consommateurs.

  • La crainte empêche la créativité

La peur est réellement un obstacle pour aspirer à une existence créatrice. Alors que le courage nous aide à vaincre nos peurs, l’intrépidité est l’ignorance du danger.

Il est important d’apprivoiser cette peur et de ne pas vouloir l’anéantir à tout prix. En effet, sans cette peur, la créativité ne peut s’épanouir, tant ces deux notions vont de pair.

Partie 2 – Soyons enchantés

enchantement livres sur la créativité

  • La pensée magique est la clé de la créativité

Dans “Comme par magie”, l’auteure admet avoir une démarche éloignée des explications scientifiques. Elizabeth Gilbert a en réalité une véritable attirance pour les choses invisibles, irréelles et mystiques. Pour elle, la notion de créativité est notamment portée par les idées autant que par les organismes vivants.

  • Laissons-nous envahir par des idées

Selon l’auteure, nous sommes entourés d’une multitude d’idées qui flottent autour de nous en quête d’un humain disponible. Deux possibilités s’offrent alors à nous. Soit, nous sommes disponibles et nous les accueillons pour qu’elles se développent. Ou au contraire, nous sommes totalement fermés ou occupés à autre chose : dès lors, les idées partent vers d’autres horizons.

Si nous sommes suffisamment ouverts pour entamer une relation avec une idée, alors, nous allons pouvoir choisir entre deux solutions :

    • Avec une réponse négative de notre part, elle continuera son chemin.
    • Par contre, si nous l’accueillons d’une manière positive, c’est un changement qu’il va falloir assumer.
  • Le mythe de l’artiste en souffrance est désuet

Dans ce livre sur la créativité, Elizabeth Gilbert casse le mythe de l’artiste qui ne crée que dans la souffrance. Cette théorie, encore très ancrée dans les mentalités occidentales est, selon elle, à proscrire. Il s’agit, au contraire, de s’abandonner avec gaieté et modestie dans le tourbillon de la créativité.

  • Les idées sont contagieuses

Elizabeth Gilbert avoue avoir vécu une drôle d’épreuve qu’elle qualifie de l’expérience la plus magique de sa vie.

Elle eut un jour une idée de roman lumineuse qu’elle mit immédiatement à exécution, jusqu’à ce qu’un événement personnel vienne interrompre son projet. Quand elle voulut reprendre l’écriture, l’idée l’avait abandonnée, certainement par lassitude. Lorsque cela arrive, l’auteure conseille de se mettre en éveil et de rester à l’affût d’autres idées qui cherchent des réalisateurs. Ce qu’elle fit. Mais, quelques années plus tard, l’une de ses amies, Ann Patchett, lui présente le sujet du roman qu’elle est en train d’écrire. Elle s’aperçoit avec stupéfaction que l’histoire est quasiment identique à celle qu’elle avait commencé à rédiger. Pour elles, il n’y a pas de doute, l’idée est passée de l’une à l’autre lors de leur première rencontre.

  • L’inspiration doit être façonnée pour s’accomplir

Nous avons tous regretté un jour qu’une personne s’empare de l’une de nos idées pour accomplir des choses enviables. Il faut d’emblée s’enlever de l’esprit tout sentiment de jalousie ou d’injustice. C’est le propre des idées, elles se déplacent jusqu’à trouver preneur disposé à les concrétiser.

  • Travail, incarnation et souplesse

Elizabeth Gilbert admet travailler durement même lorsqu’elle n’est pas habitée par des idées. En effet, il faut, selon elle, se mettre en situation de prédisposition à accueillir les idées, comme si l’on était dans la place idéale. De même, l’inspiration a la faculté d’aller et venir. Il faut accepter cet état de fait et tenter de collaborer avec elle selon ses fluctuations.

Partie 3 – La légitimité de la créativité

  • Il est permis de créer

Dans “Comme par magie”, l’auteure raconte qu’elle n’a pas grandi dans une famille créatrice. Cela ne l’a pas empêchée de s’épanouir dans l’écriture. Et cela, parce qu’elle a eu la chance qu’on l’encourage à faire des choses, tout simplement. Il est aussi important de comprendre qu’il ne faut pas attendre l’acquiescement d’autrui pour réaliser nos envies. En réalité, la créativité est le propre de l’homme que nous ne devons pas refréner.

  • L’audace comme outil créatif

Pour Elizabeth Gilbert, cela revient à nous convaincre que nous avons tout à fait le droit d’être créatif et de chasser les idées qui pourraient nous dévier de ce chemin.

  • Il n’est pas nécessaire d’inventer

Pour commencer, nous devons accepter que nombre de choses ont déjà été faites. Ce n’est pas une raison pour ne pas être créatifs, car elles n’ont pas été réalisées par nous-mêmes. Par ailleurs, en forçant sur l’originalité, nous risquons de basculer dans la mièvrerie. Le plus important, au final est de réaliser des choses qui nous ressemblent.

  • Les études d’art, une voie sans issue

Dans “Comme par magie”, l’auteure déconseille de suivre un cursus artistique, car elle estime que le métier d’artiste est si particulier et personnel qu’il ne s’apprend pas. En investissant gros financièrement, elle estime que les élèves risquent de ressentir une forte culpabilité de ne pas percer. De même, comme la sécurité de l’emploi n’existe pas dans ce domaine, il sera difficile de mettre à profit ces longues années d’études.

  • S’intéresser, se cultiver et accumuler un savoir

Dans ce livre sur la créativité, Elizabeth Gilbert nous encourage à explorer le monde et à emmagasiner des savoirs et des connaissances. Ainsi, plus nous avançons dans la vie, plus notre bagage sera imposant. Enfin, c’est en laissant de côté les idées qui nous ralentissent dans notre créativité et en s’inspirant de nos mentors que nous réussirons.

  • Soyons heureux d’être créatifs

L’auteure n’apprécie guère les artistes qui se plaignent de la pénibilité de leur travail. Pour Elizabeth Gilbert, en effet, cela revient à chasser les idées et l’inspiration. Au contraire, il est plus intéressant et productif de prendre en compte toutes les facettes de la création et d’être fier et heureux de l’accomplir dans son intégralité.

  • Les étiquettes qu’on nous met et le regard des autres n’ont pas d’importance

Quel que soit ce que nous créons, nous ne pouvons nous estimer responsables de ce que cela va provoquer chez les autres. À travers ce livre sur la créativité, Elizabeth Gilbert nous apprend à nous détacher du jugement d’autrui. De même, en continuant à faire ce qui nous plaît sans tenir compte de l’avis des autres, nous aborderons la création d’une manière saine.

  • L’art n’est pas sérieux

Nous devons prendre conscience que l’art n’est pas une démarche sérieuse. Il doit plutôt être le reflet d’une délicieuse expérience venue compléter l’essentiel. C’est ce qui en fait d’ailleurs la beauté.

  • L’enjeu c’est la liberté

Sauf dans le cas d’un régime totalitaire où l’art prend des tournures de rébellion ou de prise de risques, l’art doit être envisagé sans notion d’urgence. Nul n’est besoin de se torturer pour créer. Pourquoi ne pas essayer tout simplement de faire de l’art pour le plaisir ?

  • L’art est contradiction : aussi inutile que nécessaire

Pour remplir son rôle, l’art doit être à la fois nécessaire et totalement futile. C’est grâce à ce paradoxe que l’art devient sain et bénéfique.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  10 Romans Historiques exceptionnels pour voyager dans le temps

Partie 4 – Tenir dans la durée

tenir tête dans la durée créativité

  • La promesse de réussir

Dans ce livre sur la créativité, l’auteure nous invite à nous faire une promesse : celle de réussir ! C’est ainsi qu’elle a décidé très jeune de devenir écrivain et de ne rien lâcher pour y arriver. Elizabeth Gilbert insiste aussi sur le fait que nous pouvons devenir un pro de notre spécialité en seulement 10 ans. Il n’y a donc pas de moment privilégié dans la vie d’une personne pour commencer.

  • Le côté obscur de la créativité

Peu de créateurs ont la chance de réussir souvent dans ce qu’ils entreprennent. Le plus souvent, l’aboutissement à quelque chose de génial est un accident parmi de nombreux échecs. C’est pourquoi il faut nous entraîner à pouvoir encaisser les mauvaises expériences sans nous décourager.

  • Ne pas tout miser sur la création

Elizabeth Gilbert avoue avoir continué à exercer son métier avant d’essayer de vivre de son art. En effet, elle pense que le stress engendré par le besoin de gagner sa vie peut gâcher l’inspiration. En revanche, le fait de créer sans se soucier de l’aspect lucratif est une solution idéale pour se lancer.

  • Un peu, beaucoup, passionnément

Pour arriver à se réaliser dans l’art, nous devons avant tout l’aimer passionnément. C’est ainsi que nous trouverons du temps à lui consacrer, un peu comme dans une relation extra-conjugale !

  • La perfection n’existe pas

Chercher à atteindre la perfection, c’est prendre le risque de ne jamais se lancer, comme de ne jamais finaliser un travail de création.

  • Pour sortir de notre train-train

Nous sommes tous des créateurs en puissance. Aussi, cet état va nous permettre d’abandonner un moment ce que nous sommes réellement du point de vue physique, mental ou sociétal.

  • Faire pour le mieux, mais pas forcément mieux

La quête de la perfection peut s’avérer être un piège, car elle nous empêche d’avancer et d’aboutir dans le processus créatif.

  • Recommencer c’est toujours travailler

La chance se provoque et il ne faut pas hésiter à s’obstiner jusqu’à réussir. Il est des moments dans la vie où les efforts seront récompensés grâce à des concours de circonstances favorables.

Partie 5 – Agir avec conviction

  • Renouer avec nos aptitudes innées

Nous sommes indissociables de la terre et nous devons nous remémorer que nous sommes en interaction permanente avec elle pour devenir des partenaires créateurs.

  • L’artiste maudit est démodé

Comme par magie” est un livre sur la créativité très positif. Elizabeth Gilbert nous explique qu’il faut renoncer à la croyance selon laquelle nos pathologies sont à l’origine de notre capacité créatrice. De ce fait, il est beaucoup plus intéressant de s’appliquer à créer avec joie en considérant cela comme un jeu.

  • La roublardise comme ligne de conduite

Le roublard est l’inverse du martyr. Alors que ce dernier est condamné à s’enliser dans un monde rigide et solennel, le roublard est une mine de créativité. En effet, son côté subversif et sa légèreté en font un créateur inspiré.

  • Préférer être curieux que passionné

La saine curiosité est loin d’être un vilain défaut, car c’est elle qui nous permettra d’avancer doucement, mais sûrement. À l’inverse, la passion est source d’émotions marquées qui sont trop aléatoires pour constituer une bonne base de travail.

  • Ne pas trop cultiver son ego

Les bouddhistes utilisent un terme pour qualifier un ego mal équilibré : le fantôme affamé. Pour le contrer, il n’y a rien de mieux que de nourrir notre âme et de nous orienter vers un sentiment d’émerveillement et non d’insatisfaction.

  • Insister en cas d’échec est une perte de temps

Lorsque nous échouons, il est préférable de passer à autre chose pour chasser la frustration et la déception. Elizabeth Gilbert nous explique d’ailleurs qu’Einstein jouait du violon lorsqu’il n’arrivait pas à terminer un travail. C’est alors que la solution s’offrait à lui, grâce à cette pratique appelée “jeu combinatoire”. Enfin, il est bon de rappeler que c’est dans l’action que l’inspiration se complaît le plus.

  • Nul n’est besoin de se justifier

Par contre, il est nécessaire de se dévoiler en montrant son travail. Ainsi, nous pouvons vérifier à quel point nous aimons ce que nous faisons. C’est en acceptant le succès ou l’échec que va avoir notre œuvre que nous serons sûr d’avoir eu une démarche créatrice positive.

Critique de “Comme par magie” d’Elizabeth Gilbert

Si nous devions faire ressortir 3 idées principales pour définir le processus de créativité selon Elizabeth Gilbert, ce serait :

  • Mesurer la joie que l’expérience nous procure.
  • Vivre la recherche créative pleinement et avec plaisir.
  • S’émerveiller de la magie qui ressort de notre travail.

Comme par magie” comporte de nombreuses anecdotes qui rendent l’ouvrage facile et agréable à lire. Elizabeth Gilbert nous aide à réfléchir sur le comportement que nous devons adopter pour nous libérer et favoriser notre créativité. Au final, “Comme par magie” est un livre sur la créativité extrêmement inspirant.

Points forts :

  • Un ton en profondeur et en légèreté pour un résultat réaliste.
  • L’aspect magique de la créativité est abordé de manière originale et évidente.
  • Le lecteur est transporté d’anecdotes en histoires drôles et expressives.
  • C’est un éloge du plaisir, de la positivité et de la joie de créer.

Points faibles :

  • L’ouvrage est peut-être trop basé sur l’expérience personnelle de l’auteure.
  • La trame du livre est un peu généraliste et abstraite.

Ma note :

Comme par magie - Elizabeth Gilbert     Comme par magie - Elizabeth Gilbert     livres sur la créativité - Comme par magie - Elizabeth Gilbert     Comme par magie - Elizabeth Gilbert      Comme par magie - Elizabeth Gilbert

Pour aller plus loin :

Lire la chronique sur ce blog

Visitez Amazon afin de lire plus de commentaires sur le livre “Comme par magie”

Visitez Amazon afin d’acheter le livre “Comme par magie”

Et vous, quel est le livre sur la créativité que vous aimeriez conseiller ? Quel est le livre sur la créativité qui vous a le plus inspiré ? J’attends vos suggestions et vos avis dans les commentaires !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

3 Commentaires pour :

Quel livre sur la créativité choisir ? | Trois résumés de livres et avis







Les commentaires postés avec une adresse email non valide ne seront pas publiés

Bienvenue sur mon blog spécialisé dans des livres rares, des livres exigeants qui ont tous une énorme qualité : ils peuvent vous faire changer de vie. Ces livres ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse, je les ai tous lus et choisis parmi des centaines d’autres.

Partagez
WhatsApp
Partagez
Tweetez
Enregistrer